Le sport, une faille dans la sécurité de l'Etat

-

Livres
81 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Médéric Chapitaux jette un pavé dans une mare rarement troublée. Celle de la gestion du sport français, partagée entre les fédérations et le ministère des Sports. Comme il le démontre, ces institutions pèchent par leur inculture sécuritaire.  Absence de contrôle des éducateurs sportifs étrangers, radicalisation, démarches antinomiques en matière de réinsertion : en quelques situations ubuesques, Médéric Chapitaux pointe des failles à combler d’urgence. Les fédérations ? Elles sont trop nombreuses. Et l’arbitraire gouverne l’attribution des subventions, soumises à aucun contrôle. La situation des conseillers techniques sportifs, statut unique dans l’administration, l’illustre parfaitement. Ces fonctionnaires détachés en fédérations bénéficient souvent de double salaire à faire pâlir le licencié attaché au prix de sa cotisation. Lieu d’éducation et de partage, le sport est un espace où s’exercent les prédations. En ouvrant neuf chantiers, Médéric Chapitaux propose de les combattre. La bonne gouvernance du sport français ne pourra en faire l’économie.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 05 février 2016
Nombre de visites sur la page 11
EAN13 9782356441164
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0005 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Avant-Propos
Alors que les vertus portées par le sport en France constituent un socle sociétal, la récurrence des événements dramatiques sur notre territoire implique une réflexion plus précise sur le rôle du sport auprès des personnes aux ambitions criminelles. 
Cet ouvrage va relater quelques situations qui révèlent les failles éducatives, pédagogiques, sportives et administratives d’un milieu dont l’absence de maîtrise des enjeux de sécurité globale est à la hauteur de sa soif légitime de médailles. 
Comment les responsables politiques, les hauts fonctionnaires, les cadres techniques et les bénévoles peuvent feindre d’ignorer ces inégalités qui inondent notre pays et qui sautent aux yeux au même titre que le score d’un match sur grand écran au stade de France. 

Pour nombre d’entre nous, notre enfant fait du sport dans l’association locale pour favoriser sa sociabilisation, se dépenser physiquement, développer un équilibre de vie ou acquérir des compétences sportives qui pourront peut-être, un jour, l’amener sur la plus haute marche du podium. Mais qui est cet éducateur qui anime les cours ? Comment est utilisé l’argent de la cotisation ? Comment fonctionne la gouvernance du sport ? Toutes les conditions de sécurité pour la pratique sportive et son environnement sont-elle réunies ? Intégrer une association, c’est être un acteur responsable de son fonctionnement mais également être comptable de ses dysfonctionnements. 
L’accessibilité au sport pour tous doit-elle pour autant être exemptée de tout contrôle éducatif, pédagogique, administratif, sécuritaire et financier ?