//img.uscri.be/pth/42a8ac81927d1eca45df83e86a989600135c2e0c
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 3,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Bretagne Sud 2 - Pays Bigouden

De

Ce chapitre Pays Bigouden est issu du guide consacré à la destination Bretagne Sud.
Tous les chapitres sont disponibles et vendus séparément. Vous pouvez également acheter le guide complet.





Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Pays bigouden


Le top des hébergements

Château de Guilguiffin

La Ferme Saint-Vennec

Maison des Rochers

Le top des restaurants

Le Relais de Lodonnec

Hôtel-restaurant de Bretagne

La Voilerie


Pourquoi y aller

Dans ce coin de Bretagne brut de décoffrage, on ne plaisante pas avec la “celtitude” ! On est très fier de son identité, et on vous la fait découvrir notamment grâce au musée bigouden de Pont-l’Abbé, “capitale” de la bigoudénie. C’est aussi à travers une mosaïque d’univers très contrastés de Plozévet, à la lisière du cap Sizun, à Sainte-Marine sur les bords de l’Odet que le pays bigouden se révèle. Le littoral, face à la baie d’Audierne, aligne des espaces naturels grandioses, où alternent étangs et immenses plages de sable. Exposée plein ouest et captant les houles du large, la baie d’Audierne est un haut lieu du surf en Bretagne. L’intérieur des terres, autour des bourgs de Pouldreuzic, de Plozévet et de Plonéour-Lanvern, est sillonné d’un dédale de petites routes menant à de jolies chapelles.

La côte sud est quant à elle piquetée de belles plages, idéales pour la bronzette. La pointe de Penmarc’h, cerclée de chaos granitiques, offre un contour plus austère. Ici et là, des vestiges mégalithiques racontent une histoire vieille de 500 000 ans.

Le pays bigouden est aussi l’un des bastions de la pêche française. Dans les ports de Saint-Guénolé, du Guilvinec et de Loctudy, le spectacle des flottilles colorées de chalutiers qui rentrent au port escortés de nuées de goélands reste longtemps gravé dans la mémoire.

Quand partir

Mai-juin L’avant-saison touristique pour jouir en solo de la nature en baie d’Audierne.

Juillet-août La période propice pour initier toute la famille aux sports nautiques.

Hiver La saison idéale pour admirer le spectacle des phares aux prises avec les tempêtes.


À ne pas manquer

1 Grimper les 307 marches du phare d’Eckmühl à Saint-Pierre

2 Comprendre la filière de la pêche au centre Haliotika du Guilvinec

3 Une balade en kayak jusqu’aux Étocs, à la rencontre des phoques gris

4 S’attabler en terrasse dans l’adorable petit port de Sainte-Marine, sur les bords de l’Odet

5 La chapelle Notre-Dame-de-Penhors, face à la baie d’Audierne

6 Buller au soleil sur les plages de Loctudy


Retour au début du chapitre

BAIE D’AUDIERNE ET HAUT PAYS BIGOUDEN

Renseignements

Les offices du tourisme du haut pays bigouden louent un guide interactif et multimédia appelé “Titouan” (4 € la demi-journée), conçu pour découvrir le secteur de Pouldreuzic et de Landudec à pied, de manière ludique, à travers des quiz, des chasses aux trésors et des minifilms.

Plozévet (Plozeved)

Le pays bigouden vous accueille de la plus belle des manières à Plozévet, première commune lorsqu’on arrive d’un autre univers, celui du cap Sizun. Le pittoresque petit port de Pors-Poulhan est d’ailleurs à cheval sur les communes de Plouhinec (à quelques kilomètres au nord;) et de Plozévet. Vers le sud, la façade littorale, grandiose, est bordée d’une longue plage de galets. Sur la plage de Canté (signalée) se dresse le menhir des Droits de l’homme, gravé d’une inscription en hommage aux 600 victimes du naufrage du vaisseau Les Droits de l’homme, après un combat naval contre les Anglais en 1797.

Renseignements

Office du tourisme (02 98 91 45 15; www.hautpaysbigouden.com; pl. Henri-Normant; lun-sam 9h30-12h30 et 14h-18h, dim 9h30-12h30 juil-août, lun-sam 9h30-12h et 14h-18h sept, lun-ven 9h30-12h et 14h-17h oct-juin)


AVEC DES ENFANTS


À voir

Au centre du bourg, autour de l’église paroissiale, on peut admirer plusieurs œuvres du sculpteur René Quillivic (natif de Plouhinec), dont le groupe des Sonneurs (1937), un bronze très expressif représentant deux musiciens assis. Face à l’église, le musée des Petits Meubles bretons (02 98 91 42 04; impasse de la Poste; adulte/enfant 2,50/2 €; lun-sam 10h-12h et 15h-18h juil-août, hors saison sur rdv) présente un ensemble de meubles bretons miniatures et explique leur fabrication. En général, les enfants adorent.

Dans la campagne environnante, les passionnés d’architecture religieuse découvriront quelques joyaux : la chapelle Saint-Démet (XVIe siècle), à 6 km au sud du bourg; la chapelle Saint-Renan (1720), à l’est, près de laquelle se trouvent une fontaine et un sarcophage en pierre (selon la légende, Renan fut enterré dans celui-ci); et la chapelle de la Trinité (XIIIe siècle, reconstruite au XVIe siècle), à 1 km au nord du bourg, dont le clocher gothique se termine par une petite flèche.

Où se loger et se restaurer

Vent Solaire     CHAMBRES D’HÔTES€€

(02 98 54 34 33; www.bretagne-vacance.com; Lesneut; ch 2 pers 60 € avec petit-déj; fév-Toussaint; ). On décompresse facilement dans cette propriété calme, à la lisière d’un hameau. À disposition : 4 chambres (dont une familiale), avec accès indépendant, dans un corps de ferme du XVIIIe siècle, rénové avec soin, avec une touche écolo : chauffage et eau chaude solaire, et table d’hôtes (23 €, boissons incluses) à base de produits bio.

Rue des Albatros     CHAMBRES D’HÔTES€€

(02 98 91 44 48; http://ruedesalbatros.free.fr; ch 2 pers 56 € avec petit-déj; tte l’année; ). Aux confins du pays bigouden et du cap Sizun (Pors-Poulhan n’est qu’à 500 m), cette maison contemporaine, respectueuse de l’environnement (chauffage en géothermie, récupération de l’eau de pluie), comprend une chambre, avec terrasse ensoleillée. Bonne table d’hôtes (23 €, boissons incluses) à base de produits du jardin.

Chez Claudine Trepos     CHAMBRES D’HÔTES€€

(02 98 54 31 09, 06 27 53 33 91; http://monsite.orange.fr/trepos; Kérongard-Divisquins; ch 2 pers 50 € avec petit-déj; tte l’année). Dans cette bâtisse néobretonne sans grand charme, mais au calme, vous trouverez des chambres, sans cachet non plus, mais très bien tenues. Cuisine commune à disposition. À 400 m de la chapelle Saint-Démet et à 1 km de la plage de Penhors.

Pouldreuzic (Pouldreuzig)

Les lecteurs de l’ouvrage Le Cheval d’orgueil, de Pierre-Jakez Hélias (1914-1995), se souviennent de Pouldreuzic, la ville natale de ce romancier et poète bigouden, qui s’attacha à décrire la société rurale traditionnelle bretonne. Pouldreuzic, tournée autant vers l’océan que vers la terre, tire avantageusement parti de sa situation, avec une superbe plage exposée plein ouest, à Penhors.

Renseignements

Office du tourisme (02 98 54 49 90; www.hautpaysbigouden.com; pl. Corentin-Henaff; lun-ven 9h30-12h30 et 14h-18h, sam 9h30-12h30 juil-août, lun-ven 9h30-12h sept, mer 9h30-12h et 14h-17h oct-juin)

À voir et à faire

LE BOURG

Retrouvez l’environnement qui l’inspira en visitant la maison de Pierre-Jakez Hélias (20 rue de Quimper; 3 €; mar, jeu-sam 15h-19h juil-août). L’office du tourisme organise des visites guidées.

Une petite tranche? À la fin de la visite de la maison du Pâté Hénaff (02 98 51 53 76; www.henaff.fr; route de Plozévet; adulte/enfant 5,20/2 €; lun 14h-18h30, mar-ven 10h-12h30 et 14h-18h30, sam 14h-18h30), fondée en 1907 et qui a également contribué à la notoriété de Pouldreuzic, vous aurez droit à une dégustation.

PENHORS

Côté littoral, à 4 km, la superbe plage de Penhors, orientée plein ouest, s’étire au milieu de la baie d’Audierne. Après la baignade, allez faire un tour à la maison de l’Amiral (02 98 51 52 52; www.maison-de-l-amiral.com; plage de Penhors; adulte/enfant 5,70/2,90 €, gratuit -5 ans; tlj 10h-20h juil-août, mar-ven 10h-12h et 14h-18h, sam-dim 14h-18h fév-juin et sept-déc), un étonnant musée consacré aux minéraux, aux fossiles, aux coquillages et aux oiseaux de mer. Les grandes étendues sableuses et lisses de la plage offrent des conditions idéales de roulage pour le char à voile. Contactez Plein Ouest (06 15 34 09 92; www.plein-ouest.net; juin-oct), qui propose des séances de 2 heures 30 à 35 € (selon saison).

La chapelle Notre-Dame-de-Penhors (XII-XIIIe siècle), qui se dresse légèrement en retrait de la plage, se distingue par son clocher inhabituellement construit au milieu de l’édifice. Son pardon, le premier dimanche de septembre, est le plus suivi du pays bigouden.