//img.uscri.be/pth/05a9779cecfca5a8f4441700d449d1d0ea9a4b7d
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 3,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Corée 3 - Chungcheongnam-Do

De
57 pages

Ce chapitre Chungcheongnam-Do est issu du guide consacré à la destination Corée.
Tous les chapitres sont disponibles et vendus séparément. Vous pouvez également acheter le guide complet.





Voir plus Voir moins

Sejong, la nouvelle cité administrative, alimente toutes les conversations. En attendant son essor, Daejeon demeure la capitale provinciale, avec de clinquants services KTX (Korea Train Express), tous les pièges de la vie coréenne moderne et une totale absence de charme. Plus intéressantes sont les petites villes laissées pour compte : Geumsan, centre de l’industrie du ginseng, Gongju et Buyeo, jadis capitales de la dynastie Paekche. Ces dernières ont conservé un nombre surprenant de forteresses, de reliques et de tombeaux. Si Daecheon, au sud, est réputée la meilleure plage de la côte ouest, les voyageurs qui préfèrent la solitude prendront un ferry pour l’une des îles proches. Au nord, le parc national maritime de Taean Haean, avec ses îles, ses plages et ses brises fraîches, est une destination prisée des habitants de Séoul pour une escapade d’une journée.

Quand partir


Avril Les couchers de soleil sur les plages locales sont splendides au printemps.

Juillet Qu’on aime ou qu’on déteste, la fête de la Boue de Boryeong reste un événement majeur.

Octobre La région célèbre son riche passé lors du Festival culturel paekche.


Histoire

En 475, le royaume du Koguryo repoussa la dynastie Paekche (57 av. J.-C.-668) vers le sud jusqu’au Chungcheonam-do, où elle établit d’abord sa capitale à Ungjin (l’actuelle Gongju), puis plus au sud à Sabi (aujourd’hui Buyeo). Malgré une culture de haut niveau, la région sombra dans l’obscurité après la chute de Sabi face à l’armée unifiée du Silla et de la Chine en 660.

Retour au début du chapitre

Daejeon 대전

042 / 1,5 MILLION D’HABITANTS

Cinquième plus grande ville de Corée du Sud, Daejeon, centre de la science, de la technologie et des administrations, se compose de hauts immeubles d’habitation, de massifs instituts de recherche et de rues embouteillées. Assez vaste pour posséder son propre indicatif téléphonique, un métro et des trains KTX, elle offre peu d’attractions touristiques hormis les sources thermales de Yuseong, le proche parc national de Gyeryongsan et le parc provincial de Daedunsan dans le Jeollabuk-do.


À ne pas manquer

Les trésors vieux de 1 500 ans du tombeau du roi Muryeong à Gongju

La forteresse de Buyeo(Cliquez ici), où l’armée paekche livra son dernier combat

La détente sur la plage deDaecheon(Cliquez ici) et les bienfaits d’un bain de boue

Une randonnée dans le parcnational de Gyeryongsan(Cliquez ici)

La diversité de la flore dans l’arboretum Cheollipo(Cliquez ici), vaste de 64 ha

Le ginseng sous toutes ses formes à Geumsan(Cliquez ici)

Le farniente dans une hutte en bord de plage sur Sapsido(Cliquez ici)


La métamorphose de Daejeon, de petite ville en grande banlieue de Séoul, débuta dans les années 1970, quand des instituts scientifiques dont le KAIST, l’Institut coréen de science et de technologie, commencèrent à s’y installer. Depuis, sa transformation perdure, sans souci d’esthétique. Bien que la ville soit moins trépidante que Séoul, elle n’incite guère à s’attarder, à moins de l’utiliser comme base pour explorer la province.

À voir et à faire

Les curiosités de Daejeon ne méritent la visite que si vous avez du temps à perdre ou des enfants à distraire. Eunhaeng-dong (은행동), le “vieux centre-ville”, se situe près de la gare ferroviaire de Daejeon et du marché Jungang. Dunsan-dong (둔산동), le “nouveau centre-ville”, à 5 km d’Eunhaeng-dong, abrite l’hôtel de ville, le Government Complex (bureaux gouvernementaux) ainsi que de nouveaux quartiers commerçants et de divertissements.

Sources thermales de Yuseong    QUARTIER

(유성 온천). Le quartier ouest de Yuseong compte de nombreux hôtels et oncheon (spas thermaux), alimentés par des sources à 350 m de profondeur. Le Yousung Spa (820 0100 ; 5 000 ₩ ; 5h-22h), dans l’hôtel du même nom (유성호텔), possède des bassins intérieurs et extérieurs, avec de petites cascades. De l’autre côté de la rue, l’Hotel Riviera (호텔 리베라 ; 824 4050 ; 13 000 ₩ ; 6h-22h), plus chic, comprend sauna et spa.

Prenez le bus n°102 ou 106 (1 200 ₩, 25 min, toutes les 15 min) devant le terminal des bus express ; après l’université de Chungnam, repérez l’Hotel Hongin sur la gauche et descendez à l’arrêt pour la station Yuseong Spa, sortie 6. Revenez sur vos pas jusqu’au carrefour, tournez à gauche et suivez Oncheonmunhwa-gil jusqu’aux hôtels.

Où se loger

Les motels qui se regroupent autour du terminal des bus interurbains de Dongdaejeon sont un peu louches, mais de nouveaux établissements apparaissent en permanence.


SEJONG, VILLE NOUVELLE

La construction de Sejong (www.sejongcitykorea.com) a débuté en 2007 afin de décentraliser les bureaux gouvernementaux de Séoul et d’éloigner une partie de l’administration de la frontière nord. Coincée entre Gongju et Cheonan, à 120 km au sud de Séoul, la ville a été officiellement inaugurée le 2 juillet 2012, après des années de chantiers et de débats politiques houleux. Contrairement à la croyance populaire, Sejong ne remplace pas Séoul en tant que capitale. Désignée “cité autonome spéciale”, elle accueille 9 ministères et 4 administrations pour désengorger le centre de Séoul et 36 autres administrations devraient les rejoindre pour 2015. On estime que la population passera de 122 000 habitants aujourdhui à 500 000 en 2030.


Limousine Motel    LOVE MOTEL   $

(리무진모텔 ; 621 1004 ; Youngtap 3-gil ; ch 40 000 ₩ ; ). Ce love motel classique offre des chambres spacieuses avec immense TV à écran plat, baignoire, meubles contemporains et fenêtres à volets. Supplément de 10 000 ₩ le week-end.

Jinju Park    MOTEL   $

(진주파크 ; 624 4776 ; Yongjeon Gosok 1-gil ; ch 20 000 ₩ ; ). À côté du Limousine Motel, ce yeogwan (motel avec sdb privées) occupe un bâtiment rose à 3 niveaux. Il propose les chambres les plus petites et les moins chères ; les TV à écran plat sont plus grandes que les fenêtres ! Supplément de 5 000 ₩ le week-end.

Où se restaurer

Dans la gare routière de Daejeon, des gargotes proposent des repas à petits prix. Pour des plats coréens classiques, tels le barbecue et le poulet frit, rendez-vous à Dunsan-dong.

Yeongsuni CORÉEN $

(영순이;633 4520 ; repas 4 000-15 000 ₩). Choisissez parmi les copieux menus de shabu kalguksu (샤브칼국수), où vous cuisez vous-même votre viande et vos nouilles dans une soupe épicée de champignons et de légumes. Des menus plus élaborés comprennent des fruits de mer (해물), des sangchussam (상추쌈 ; viandes grillées roulées dans des feuilles de légumes) ou du bossam (보쌈 ; porc à la vapeur et kimchi de style ssam). Repérez la caricature à tête de champignon qui lève les pouces.

Subuk Sikdang    CORÉEN   $

(수북식당 ; Yongjeongosok 4-gil ; repas 5 000-8 000 ₩). À côté du terminal des bus express, ce restaurant offre une cuisine coréenne classique : kimchi jjigae (ragoût de kimchi), galbitang (soupe de bœuf), bibimbap (riz avec légumes, viande et œuf), entre autres.

Daejeon Cantina    MEXICAIN   $

(www.facebook.com/daejeoncantina ; repas à partir de 8 000 ₩ ; 18h-tard le soir jeu-dim). Tenu par un Mexicain joyeux, ce vaste bar-restaurant sert une authentique cuisine mexicaine. Musique live, sports à la TV et autres événements en font une adresse prisée des expatriés. De l’arrêt de bus TimeWorld Galleria, rebroussez chemin sur 50 m et remontez la ruelle de l’autre côté de la rue. Dépassez le Lucky Strike au coin de deux rues et prenez la prochaine ruelle à droite. Parcourez 100 m et repérez l’enseigne jaune au 2e niveau d’un bâtiment sur la gauche.

Où prendre un verre

La ville compte deux secteurs animés : les abords de la station de métro Jungangno dans le “vieux centre-ville” d’Eunhaeng-dong, et ceux de la galerie marchande TimeWorld Galleria dans le “nouveau centre-ville” de Dunsan-dong. Des bars et des restaurants bon marché sont regroupés autour de l’université nationale de Chungnam.

Brickhouse BAR

(223 6515 ; www.facebook.com/groups/21016380541 ; boissons à partir de 5 000 ₩ ; 21h-tard mer-dim). Un bar sportif exubérant, avec grands écrans TV, jeu de fléchettes, billard et une bonne cuisine de pub.

Lucky Strike    BAR

(Dunsan-dong ; boissons 4 000-12 000 ₩). Ce douillet bar en bois privilégie le rock classique et les barmen concoctent d’excellents cocktails (essayez le mojito). De l’arrêt de bus TimeWorld Galleria, revenez sur vos pas sur 50 m et montez la ruelle de l’autre côté de la rue. Le Lucky Strike se tient au coin de deux rues.

Achats

Vous trouverez des articles à prix doux dans le vaste marché Jungang. Les jeunes arpentent les rues piétonnes d’Eunhaeng-dong. Dunsan-dong offre des boutiques plus huppées, autour du TimeWorld Galleria.

Renseignements

Centre d’informationtouristiqueterminal des bus interurbains de Dongdaejeon (632 1338) ; gare ferroviaire de Daejeon (221 1905) ; gare ferroviaire de Seodaejeon (523 1338).

Hôpital de l’université nationale de Chungnam (220 7114 ; www.cnuh.co.kr ; Munhwaro).

KB Bank (Daejeong-no). Service de change et DAB international.

Poste Des bureaux de poste sont installés dans Inhyoro et en face du terminal des bus interurbains de Dongdaejeon.

SC (Jungangno). Service de change et DAB international.

Shinhan Bank (Dongseo-ro). Service de change. Autre agence dans la gare routière de Daejeon.

Site Internet de Daejeon (www.daejeon.go.kr/language/english).

Depuis/vers Daejeon

Avion

L’aéroport le plus proche se situe à Cheongju, à 40 km au nord. Des bus relient le terminal des bus interurbains de Dongdaejeon et l’aéroport (3 500 ₩, 45 min, 6/jour). Des bus desservent également l’aéroport international d’Incheon (24 300 ₩, 3 heures, toutes les 20 min).

Bus

Daejeon compte trois terminaux de bus : les terminaux des bus interurbains de Seodaejeon (ouest) et de Dongdaejeon (est) et le terminal des bus express, tous trois dans la nouvelle gare routière de Daejeon. Reportez-vous page ci-contre pour les horaires.

Train

La gare ferroviaire de Daejeon se trouve sur la ligne principale entre Séoul et Busan. Des trains KTX partent de Séoul (23 700 ₩, 50 min, toutes les 20 min) tôt le matin et en soirée, et de Busan (26 700 ₩, 2 heures, toutes les 30 min) toute la journée. De Séoul, des trains saemaul (16 000 ₩, 1 heure 45) et mugunghwa (10 800 ₩, 2 heures) rallient Daejeon toutes les heures.

La gare ferroviaire de Seodaejeon, à l’ouest de la ville, dessert Mokpo et Yeosu. Des trains KTX (23 800 ₩, 45 min, 4/jour) arrivent de Séoul. Des trains KTX (23 400 ₩, 1 heure, 5/jour) et mugunghwa (10 600 ₩, 2 heures, 5/jour) relient également la gare Yongsan (Séoul) et Seodaejeon.

Comment circuler

Bus

Les bus urbains sont très réguliers et un système GPS indique aux arrêts les délais d’attente. Devant le terminal des bus express, les bus suivants font partie des services utiles (1 200 ₩, toutes les 10-15 min) :

Bus n°2, 201, 501 ou 701 (15 min). Pour la gare ferroviaire de Daejeon et Eunhaeng-dong. L’arrêt pour Eunhaeng-dong se situe dans Jungangno, après la gare ferroviaire de Daejeon.