CROISIÈRE CARAÏBES CV

-

Livres
244 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

"Farniente, soleil, langueur, coraux de feu et cocotiers… Autant d’images pour décrire cette destination idyllique qu’est la Caraïbe. Le voyageur-aventurier s’engage avec bonheur sur les traces de mythiques expéditions maritimes, menées au carrefour de l’Europe et des Amériques. Ici, le brassage des cultures a donné naissance à une population bigarrée, souvent festive, toujours accueillante. Au détour d’un archipel résonne le calypso, plus loin, c’est tout un carnaval qui secoue les îles. Destination de croisière par excellence, baignée dans des eaux azurées pures et éblouissantes, la Caraïbe se décline en mille facettes, forgées au fil des conquêtes, des colonies et des revendications identitaires. Des Bahamas au nord, à Trinidad et Tobago au sud, en passant par l’arc antillais, les Caraïbes se déploient en de multiples aventures, propres à séduire les voyageurs les plus intrépides comme ceux en quête d’indolence. Entre deux cocktails fruités, le nez au vent marin, le Petit Futé vous entraîne à la rencontre de ces terres envoûtantes… L’auteur : Après des études de Journalisme et un Master de Sciences Politiques, Manon Liduena travaille deux ans au service de documentation du Nouvel Observateur. Fin 2008, elle quitte la France et traverse le Pacifique pour poser ses valises en Nouvelle-Zélande. Pendant un an, elle vit à Auckland et parcourt le pays pour le compte du guide de voyage Frogs-in-nz, en quête de rencontres, d’aventures maritimes et de coins inexplorés. A son retour, elle s'engage dans de nouvelles missions pour le compte du Petit Futé. Direction l’Europe et les Etats-Unis, avant d’aborder les Caraïbes, où s’entremêlent les cultures africaines, européennes et américaines."

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 10 novembre 2017
Nombre de visites sur la page 4
EAN13 9791033172000
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

LE GUIDE QUI VA
À L’ESSENTIEL
CROISIÈRE dans les
CARAÏBES
CARNE T DE V O Y A GE
www.petitfute.comRETROUVEZ L’ESSENTIEL DE VOTRE DESTINATION
ET PLUS DANS LA COLLECTION
carnet de
voyage
PLUS DE 200 DESTINATIONS
144 PAGES – 4,95 E SEULEMENT
WWW.PETITFUTE.COM
© MILAN_JOVIC - ISTOCKPHOTO.COMDIRECTEURS DE COLLECTION
ET AUTEURS
Dominique AUZIAS
et Jean-Paul LABOURDETTE
AUTEURS
Antoine RICHARD, Jean-Paul LABOURDETTE,
Dominique AUZIAS et alter
DIRECTEUR EDITORIAL
Stéphan SZEREMETA
RÉDACTION
Caroline MICHELOT, Morgane VESLIN,
Pierre-Yves SOUCHET, Talatah FAVREAU
MAQUETTE ET MONTAGE
Julie BORDES, Sandrine MECKING,
Delphine PAGANO, Laurie PILLOIS
et Noémie FERRON
ICONOGRAPHIE
Anne DIOT
CARTOGRAPHIE
Jordan EL OUARDI Édito
DIRECTRICE DES VENTES
Bénédicte MOULET assistée d’Aissatou DIOP
et Vianney LAVERNE Poissons multicolores, coraux de feu et eaux azurées… la liste des
RESPONSABLE DES VENTES merveilles caribéennes est longue. Pour le plaisir, on en rajoute
Jean-Pierre GHEZ quelques-unes encore : températures chaudes, ensoleillement quasi
assisté de Nathalie GONCALVES constant, rythmes endiablés et douceur de vivre sans pareille.
Bienvenue en terre de mer, sur les traces de mythiques expéditions RELATIONS PRESSE-PARTENARIATS
maritimes, menées au carrefour de l’Europe, des Indes, de l’Afrique Jean-Mary MARCHAL
et des Amériques. Vous voici au cœur du paradis des croisiéristes,
PRÉSIDENT qui naviguent avec bonheur dans ces eaux paisibles et chaudes, à
Jean-Paul LABOURDETTE bord de vastes paquebots ou sur des voiliers légers.
Au fil de l’eau, une identité caribéenne se dessine, moins politique – DIRECTRICE ADMINISTRATIVE
les conflits sont encore nombreux – qu’artistique, gastronomique ET FINANCIÈRE
ou encore linguistique. Les cultures des Caraïbes se sont forgées Valérie DECOTTIGNIES
pendant les trois derniers siècles, à partir de la rencontre des peuples, DIRECTRICE DES RESSOURCES des échanges, dans l’expérience de la violence et de l’exploitation HUMAINES esclavagiste et, fondamentalement, dans un intense métissage.
Dina BOURDEAU assistée de Sandra MORAIS Émerge alors une population bigarrée, souvent festive, bercée par les
COMPTABILITÉ rythmes de danse et les musiques qui ont quitté les rives de la mer
Jeannine DEMIRDJIAN, Caraïbe pour se propager dans le monde entier. Au détour d’un archipel
Christelle MANEBARD, Adrien PRIGENT résonne le calypso, plus loin, c’est tout un carnaval qui secoue les îles.
Ce paradis peut aussi se transformer en enfer comme l’a montré le RECOUVREMENT
passage des ouragans Irma et Maria en septembre 2017. Des îles Fabien BONNAN assisté de Sandra BRIJLALL
telles que Barbuda, Saint-Martin, Saint-Barthélemy ou la Dominique et Belinda MILLE
ont été ravagées par ces catastrophes naturelles. Les populations ont
fait preuve de beaucoup de courage et de solidarité. Nombreuses sont
les infrastructures qui ont été détruites. Il faudra des mois et parfois
CARNET CROISIÈRE des années pour tout remettre en état et que la vie reprenne son cours.
CARAÏBES 2018 Baignée dans des eaux pures et éblouissantes, la Caraïbe se décline
© en mille facettes. Des Bahamas au nord, à Trinidad et Tobago au NOUVELLES ÉDITIONS DE L’UNIVERSITÉ
© sud, en passant par Cuba, la Jamaïque et l’arc antillais, les Caraïbes Dominique AUZIAS & Associés
se déploient en de multiples aventures, propres à séduire les voya-18, rue des Volontaires - 75015 Paris
Tél. : 33 1 53 69 70 00 - Fax : 33 1 53 69 70 62 geurs les plus intrépides comme ceux en quête de nonchalance et
Petit Futé, Petit Malin, Globe Trotter, de tranquillité. Entre deux cocktails fruités, toutes voiles hissées,
Country Guides et City Guides sont lancez-vous à la rencontre de ces terres envoûtantes et laissez-vous
®©des marques déposées ™ happer par les mystères de l’Atlantide, de l’île de Robinson Crusoé et
Photo de couverture : Cove Beach des récits d’Hemingway…
au Resort Atlantis, Bahamas
© Pietro Canali/Sime/Photononstop
Imprimé en France par CHIRAT
42540 Saint-Just-la-Pendue
Dépôt légal : 21/11/2017
ISBN : 9791033171973
Pour nous contacter par email,
indiquez le nom de famille en minuscule
suivi de @petitfute.com
Pour le courrier des lecteurs :
country@petitfute.com
IMPRIMÉ EN FRANCE
© DANILOVISommaire
Découverte 06
Caraïbes du Nord34
Grandes Antilles61
Petites 123 Antilles NordPetites Antilles 160
Sud
Caraïbes du Sud 192
Littoral de 211 l’Amérique Centrale
Pense futé231Albany
Jacksonville
Pensacola
FLORIDE
(ETATS-UNIS) Daytona Beach
Orlando OCÉAN AT L ANTIQUE
Tampa Melbourne
St-Petersburgh I. Grand
Bahama
Palm BeachSarasota
I. Great Abaco
Fort Lauderdale Freeport
MIAMI I. Eleuthera
GOLFE DU MEXIQUE
NASSAU
I. Ca tKey West I. San Salvador
I. Andros
0 km 150 300 4500 600 kmBAHAMAS
LA HAVANE I. Crooke dMatanzas
I. Lo ng
Santa Clara I. Great Exum a
Pinar del Rio Îles Turks et Caïques
Cienfuegos CUBA
Victoria de I. Great
las Tunas Inagu a REP.I. de la Camagüey
HolguinJu ve ntud DOMINICAINE
Monte -9200 m.GuantánamoBayamo Christie Santaigo de Îles Vierges OCÉAN AT LA NTIQUE
(USA)los Cabelleros
2005 m. Port-de-PaixSantiago
de Cuba Gonaïves Anguilla (R.U )Îles Caïmans (R.U) SAN JUAN3175 m. AreciboHAÏTI St-Mar tin (Fr.)RomanaGRANDES ANTILLES St-Bar thélemy (Fr.)Grand Cayman PORT-AU-PRINCE
Caguas Antigua-et-Barbud aSan JuanMontego Bay SAINT-DOMINGUE
Ponce Ste-Croix
St-John’sBasseterre-7680 m. PORTO RICOLes Cayes St-Christophe Guadeloupe (Fr.)
JAMAÏQUE et NiévèsI. Santanille KINGSTON Pointe-à-Pitre
(Honduras)
Basse-Terre
Golfe du
D ominiqueHonduras Roseau
Martinique (Fr.)Fort-de-France
MER DE S Castries Ste-Luci eHONDURAS ANTILLE S P ETITESMER DES CARAÏBES
BarbadeANTILLES St-Vincent
Kingstown Bridgetown
Puerto Cabezas les Grenadines
ANTILLES NEERL ANDAISE S
GrenadeI. de Prov i denci a Aruba St-George’s
la Blanquilla(Colombie)Matagalpa Willemstad
Bonaire To bago
León NICAR AGUA Curaçao Tr inidadI. de MargaritaPunto Fijo I. los Roque s
I. de San Andrès G. de PORT OF SPAIN(Colombie) Venezuela I. la To rt ug aSanta MartaGolfe de Cuimaná Carúpano San Fernandolos Mosquitos Maracaibo MaracayBarranquilla 2660 m.
TrinidadBarcelona5800 m. Cabimas et-TobagoCARACAS
Cartagena ValenciaCOSTA RIC A BarquisimetoLac de
3475 m. Golfe du Maracaibo El TigreCOLOMBIE VENEZUEL ADariénSAN JOSÉ Limón
D
é
t
r
o
i
t

d
e

F
l
o
r
i
d
e
Canal au Vent
C
a
n
a
l

d
e

l
a

M
o
n
aLES CARAÏBES
Albany
Jacksonville
Pensacola
FLORIDE
(ETATS-UNIS) Daytona Beach
Orlando OCÉAN AT L ANTIQUE
Tampa Melbourne
St-Petersburgh I. Grand
Bahama
Palm BeachSarasota
I. Great Abaco
Fort Lauderdale Freeport
MIAMI I. Eleuthera
GOLFE DU MEXIQUE
NASSAU
I. Ca tKey West I. San Salvador
I. Andros
0 km 150 300 4500 600 kmBAHAMAS
LA HAVANE I. Crooke dMatanzas
I. Lo ng
Santa Clara I. Great Exum a
Pinar del Rio Îles Turks et Caïques
Cienfuegos CUBA
Victoria de I. Great
las Tunas Inagu a REP.I. de la Camagüey
HolguinJu ve ntud DOMINICAINE
Monte -9200 m.GuantánamoBayamo Christie Santaigo de Îles Vierges OCÉAN AT LA NTIQUE
(USA)los Cabelleros
2005 m. Port-de-PaixSantiago
de Cuba Gonaïves Anguilla (R.U )Îles Caïmans (R.U) SAN JUAN3175 m. AreciboHAÏTI St-Mar tin (Fr.)RomanaGRANDES ANTILLES St-Bar thélemy (Fr.)Grand Cayman PORT-AU-PRINCE
Caguas Antigua-et-Barbud aSan JuanMontego Bay SAINT-DOMINGUE
Ponce Ste-Croix
St-John’sBasseterre-7680 m. PORTO RICOLes Cayes St-Christophe Guadeloupe (Fr.)
JAMAÏQUE et NiévèsI. Santanille KINGSTON Pointe-à-Pitre
(Honduras)
Basse-Terre
Golfe du
D ominiqueHonduras Roseau
Martinique (Fr.)Fort-de-France
MER DE S Castries Ste-Luci eHONDURAS ANTILLE S P ETITESMER DES CARAÏBES
BarbadeANTILLES St-Vincent
Kingstown Bridgetown
Puerto Cabezas les Grenadines
ANTILLES NEERL ANDAISE S
GrenadeI. de Prov i denci a Aruba St-George’s
la Blanquilla(Colombie)Matagalpa Willemstad
Bonaire To bago
León NICAR AGUA Curaçao Tr inidadI. de MargaritaPunto Fijo I. los Roque s
I. de San Andrès G. de PORT OF SPAIN(Colombie) Venezuela I. la To rt ug aSanta MartaGolfe de Cuimaná Carúpano San Fernandolos Mosquitos Maracaibo MaracayBarranquilla 2660 m.
TrinidadBarcelona5800 m. Cabimas et-TobagoCARACAS
Cartagena ValenciaCOSTA RIC A BarquisimetoLac de
3475 m. Golfe du Maracaibo El TigreCOLOMBIE VENEZUEL ADariénSAN JOSÉ Limón
D
é
t
r
o
i
t

d
e

F
l
o
r
i
d
e
Canal au Vent
C
a
n
a
l

d
e

l
a

M
o
n
aDécouverte
© LAVENDERTIMEDécouverteLes plus
des Caraïbes
baignent dans l’océan Atlantique Douceur de vivre,
ou la mer des Caraïbes. Des séries chaleur d’îlots (cayos) plus beaux les uns
et ensoleillement que les autres évoquent un paradis
terrestre. Les plus belles plages de 30 °C de moyenne pour profiter d’un
la planète sont ici, partout autour bien-être sans égal. Comme nulle part
de vous. Des milliers de kilomètres de ailleurs, la douceur de vivre s’exprime
côtes idylliques, sauvages et secrètes, dans la nonchalance des démarches
protégées par des barrières de corail chaloupées, dans les sourires des
ou balayées par des vents réguliers visages joliment métissés, dans les
et puissants, aux vagues doucement accents chantants des conversations.
ondoyantes ou aux ourlets de rouleaux Avec quelque 330 jours
d’ensoleillevigoureux, s’étendent, frangées de ment à Cuba, par exemple, la Caraïbe
cocotiers ou d’amandiers.est un territoire gorgé de lumière et
de chaleur. Les Bahamas se targuent
Le temple d’ailleurs, à juste titre, d’être les îles
de l’éternel printemps. de la plongée
Grottes secrètes, failles abruptes,
Des plages cavernes gigantesques, tunnels
étroits, ravins encaissés, tombants de sable fin aux
vertigineux, épaves de bateaux et
eaux cristallines d’avions, le catalogue des plongées
Les îles, cernées par de superbes sous-marines des Caraïbes est
plages de sable aux divers coloris encore à compléter, car les
possiblanc, brun, rose, noir ou de galets, bilités sont si nombreuses que de
8
© ANDRESRLes plus des Caraïbes ��
nouveaux sites sont découverts Une culture
chaque semaine. Si l’on ajoute à originale cette géographie sous-marine
touret métisséementée une faune fantastique et des
conditions de plongée optimales, Extrêmement métissée, la Caraïbe
on comprend que les îles se soient mélange les genres et les
couleurs avec brio. Terre de colonies, taillées une réputation de centre de
d’immigration désirée ou forcée, plongée international incontournable
et d’aquarium à ciel ouvert. les influences se mêlent et les
références s’entrecroisent. Européens,
Américains, Amérindiens, Créoles ont Une nature
tous laissé des traces dans la culture
magnifique caribéenne. Le bouillon culturel, quasi
Outre les plages, les Caraïbes offrent palpable sur place, dit assez bien la
au voyageur en quête de paradis un spécificité de cette région,
généraéden à la fois sauvage et accueillant. trice d’artistes talentueux dans tous
Des centaines de rivières, d’espèces les domaines (musique, littérature,
d’orchidées, de variétés de plantes à peinture).
fleurs, d’oiseaux, des forêts tropicales Au carrefour des continents
améhumides ou d’altitude, des collines ricain, africain et européen, les
à perte de vue, des papillons endé- Caraïbes fascinent et envoûtent.
miques, des savanes sèches, des Bariolées, festives et légendaires,
cactus, des barrières de corail, et les îles continuent d’exercer leur
des centaines de variétés d’animaux irrésistible attraction, multipliant les
marins, la Caraïbe est un véritable contradictions avec un sourire en coin
havre pour les amoureux de la nature. et une malice étonnante.
Vallée de Vinales, Cuba.
9
© MBBIRDY
DÉCOUVERTELes Caraïbes
en 10 mots-clés
calcaire soigneusement alignés sur Arc antillais
quelque 800 m de fond et formant Il suffit d’observer la forme de
l’archiune sorte de route sous-marine,
pel antillais pour comprendre cette près de la côte de North Bimini, a
appellation : une courbe naturelle renforcé l’hypothèse selon laquelle
harmonieuse que les îles dessinent l’Atlantide se trouverait dans
l’archien pointillé, de la Grenade à Saint- pel des Bahamas. Les plongeurs
Martin, les deux extrémités de cet peuvent découvrir sans difficulté
arc régulier. cette voie impressionnante qui se
Bordé par l’océan Atlantique à l’est et déploie près du rivage à seulement
par la mer des Caraïbes à l’ouest, l’arc 7 m de profondeur.
antillais s’allonge sur une longueur
d’environ 1 500 km et compte une Calypsocentaine d’îles.
Un genre musical qui connut son
heure de gloire internationale dans
Atlantide les années 1950, popularisé
notamOn a retrouvé la cité mythique per- ment par Harry Bellafonte, et qui
due au fond des mers dans les eaux reste aujourd’hui une musique très
bahaméennes. Depuis Platon, les populaire dans plusieurs îles des
anciens Grecs pensaient que l’île Caraïbes, même si son évolution
fabuleuse de l’Atlantide, détruite par conduit à l’émergence de nouveaux
un tremblement de terre et englou- courants comme la soca ou le rapso,
tie par la mer, se trouvait au-delà des courants qui viennent
concurdu détroit de Gibraltar. En 1968, rencer les formes traditionnelles du
la découverte d’énormes blocs de calypso auprès des jeunes.
10
© MINISTÈRE DU TOURISME DE LA RÉPUBLIQUE DOMINICAINELes Caraïbes en 10 mots-clés ��
temps (traditionnellement la croisière Farniente
s’adressait plus aux retraités) et ceux Qu’il est doux à l’oreille ce mot italien
qui n’auraient pas un gros budget qui signifie « ne rien faire » ! C’est sans
peuvent expérimenter la croisière.
doute le maître mot des vacances C’est aussi un bon moyen de tester
dans les Caraïbes… Lézarder sur ce type de séjours avant de se lancer
la plage, musarder dans les ruelles pour une durée plus longue.
des villages, flâner aux terrasses des
cafés, nager paresseusement dans
Port des eaux translucides, bref, ne rien
faire… tout un programme ! d’embarquement
C’est de là que part votre croisière.
Généralement, il vous faut rejoindre Habitations créoles
cette ville par vos propres moyens A l’origine, ces habitations des
et le transport n’est pas toujours colons regroupaient une demeure
inclus dans le prix de la croisière. très vaste aux multiples affectations.
Pour les Caraïbes, les principaux Par extension, le terme désigne le
ports d’embarquement se trouvent domaine du propriétaire d’une
planaux États-Unis, à Miami en Floride ou tation de canne à sucre ou de champs
à la Nouvelle-Orléans en Louisiane. de tabac. Elle se compose donc du
Profitez de votre voyage pour y passer logis et des dépendances, des
logequelques jours avant ou après votre ments des domestiques, de la cuisine,
croisière.des bâtiments de l’administration
du domaine, des magasins pour
entreposer les marchandises, des
ateliers, ou hangars de fabrication,
ainsi que des tristement célèbres
cases nègres où s’entassaient les
esclaves. L’habitation créole est un
modèle dans l’agencement, la lumière
et l’aération comme dans la
conservation de la fraîcheur. Les bois utilisés
sont l’acajou ou le courbaril.
Mini-croisière
Voici une nouvelle offre qui se
développe chez les croisiéristes depuis
quelques années. D’une durée de
4 à 5 jours seulement, ces croisières
visent à attirer un public jusqu’ici peu
tourné vers ce type de voyages. Ainsi,
les voyageurs qui disposent de peu de
Arrivée d’un bâteau de croisière
dans le port, Nassau. 11
© PIETRO CANALI
DÉCOUVERTE�� Les Caraïbes en 10 mots-clés
les nations européennes. Parmi les Pirates des Caraïbes
nombreux personnages qui ont semé Après la découverte du Nouveau
la terreur dans la Caraïbe, le plus Monde, les conquistadors explorent la
légendaire est Edward Teach (1680-terre continentale qui recèle enfin les
1718), surnommé « Barbe Noire » richesses tant recherchées, la plus
(Blackbeard).connue de ces terres étant le Pérou
(or et argent). Les Grandes Antilles
Rum-shop(Cuba, Hispaniola et Porto Rico),
qui n’avaient pas fait le bonheur de En terre Caraïbe, le rum-shop est une
la couronne espagnole, au début, institution. C’est, partout et pour pas
deviennent de précieux relais stra- cher, le lieu par excellence de
sociatégiques. Les Petites Antilles, comme lisation. Il se présente généralement
la Guadeloupe et la Martinique, sous la forme d’un petit étal
comporsont également utilisées pour le tant un bar, souvent une terrasse,
ravitaillement. Les voies maritimes équipée de deux ou trois tables et
se dessinent, et l’organisation se de quelques chaises. En plus de la
met en place. Les précieux butins musique et des boissons fraîches,
ne manquent pas d’attiser de nom- le visiteur y trouvera des
renseignebreuses convoitises. Bienvenue à la ments pratiques ainsi que des
cigagrande époque des pirates et des fli- rettes, s’il le désire. Debout ou assis,
bustiers ! Tout un monde « parallèle » le rhum vous aidera probablement à
se met en place. Ces aventuriers ont rentrer dans des conversations que
leurs îles (celles qui sont inoccupées, vous auriez jugées inopportunes en
comme Saint-Martin à ses débuts d’autres circonstances.
ou La Tortue, la plus célèbre), leurs
repaires, leurs coutumes. La cible :
Snorkelingles navires espagnols et leurs
carMasque, palmes et tuba sont les gaisons… Le phénomène prend une
armes nécessaires pour s’attaquer telle ampleur que la sécurité devient
à cette activité qui est pratiquée un des premiers soucis des Espagnols
partout sur les îles. Les meilleurs et de tous ceux qui s’aventurent dans
sites sont répertoriés et des sorties la zone de turbulences. Une flotte est
sont organisées dans tous les hôtels. maintenue en permanence dans la
La moindre baignade peut révéler Caraïbe et on oblige les navires à faire
des fonds sous-marins intéressants, route en convoi, protégés par des
et le snorkeling est de rigueur dans bâtiments de guerre. C’est de cette
époque que datent les premières un programme de vacances aux
fortifications, rapidement érigées Caraïbes. Emportez votre propre
pour protéger les îles et les points de matériel, vous ne le regretterez pas.
relais. La piraterie a perduré dans la En cas d’oubli, les boutiques locales
e et centres de plongée en proposent région jusqu’au XVIII siècle, faisant
trembler les aristocrates de toutes à la vente.
12© SIMESurvol
des Caraïbes
Avec son complexe d’archipels dis- viennent tempérer ce tableau
idylcontinus, le domaine Caraïbe fait la lique.
liaison entre les continents américains La caractéristique principale des
du Sud et du Nord. On le surnomme Caraïbes, celle qui a rythmé toute
d’ailleurs « la Méditerranée amé- leur histoire et leur évolution, reste
ricaine ». bien sûr la multitude de bassins
maritimes. Le contrôle des mers a toujours
préoccupé les empires coloniaux qui Géographie
se sont disputés le territoire depuis La zone est limitée au sud, à l’ouest
ele XV siècle. Aujourd’hui encore, de et au nord par le continent
aménombreux navires de commerce et ricain, à l’est par la presqu’île de
de tourisme transitent par ces mers. Floride, les Bahamas et les Antilles.
En outre, de nombreuses activités La mer des Caraïbes couvre une
2 humaines reposent sur l’exploita-superficie de 2,5 millions de km .
tion des ressources de la mer et du Cet ensemble régional présente un
littoral (pêche, extraction du pétrole environnement physique varié de
et du gaz et toutes les activités tou-plaines et de chaînes de montagnes
ristiques et sportives). Ces bassins (dont le point culminant est le pic
Duarte à 3 175 mètres d’altitude maritimes profonds sont traversés
de courants puissants qui laissent en République dominicaine), des
des eaux chaudes en surface. Au appareils volcaniques imposants,
nord de l’île de Cuba, la mer des une faune et une flore diversifiées
Antilles et le golfe du Mexique se et un climat tropical.
referment par le canal du Yucatán Toutefois, les risques naturels sérieux
(cyclones, tremblements de terre...) et par le détroit de Floride. De là naît
14
© ARTMARIE – ISTOCKPHOTOSurvol des Caraïbes ��
le fameux Gulf Stream, qui longe les w w Les Caraïbes du Sud, dont l’entrée
orientale est marquée par l’archipel côtes de la Floride.
Nous avons choisi de séparer la zone de Trinidad et Tobago, émergé à
en six parties : quelques kilomètres au nord des
côtes vénézuéliennes. En longeant w w La première, les Caraïbes du
cette côte vers l’ouest, on rencontre Nord, commence dans les Bahamas,
ensuite les îles vénézuéliennes (Isla suivies par les îles Turks et Caïcos.
Margarita et Los Roques). Enfin, les Plus au sud, sous l’île de Cuba,
Anciennes Antilles néerlandaises, s’étendent les Caïmans. Nous avons
Aruba, Bonaire et Curaçao, bouclent inclus également Miami et les Keys,
le domaine caraïbe, en revenant sous en Floride, souvent utilisées comme
la Jamaïque.porte d’entrée des Caraïbes du Nord.
w w L’ouest de la mer des Caraïbes. w w Viennent ensuite les Grandes
Enfin, en longeant le golfe vers l’ouest,
Antilles. Cuba, la plus grande et on passe en Amérique Centrale.
la plus occidentale des îles, s’étire S’alignent ainsi le Panama, le Costa
vers l’île d’Hispaniola, divisée en Rica et le Honduras. On atteint
deux pays, Haïti et la République ensuite la péninsule du Yucatan la
dominicaine. Puis, à l’Est, vient Porto Riviera Maya au Mexique, et les îles
Rico. Au sud de Cuba, émerge la de la barrière de corail du Belize.
Jamaïque. Egalement surnommée la « Caraïbe
w wL’arc antillais marque la occidentale », cette région permet
frontière orientale du complexe aux voyageurs de découvrir l’histoire
caribéen. Nous le scinderons en maya, ainsi que de nombreux sites
deux, respectant la division des îles de plongée plus intimes que dans
les Bahamas.Sous-le-Vent, au nord, et des îles
du Vent, au sud. Ainsi, les Petites
Antilles Nord débutent aux Îles Vierges Climat
britanniques, voisines des Îles Vierges C’est ce qui fait la réputation de la
américaines. Anguilla, Saint-Martin, destination : ses moyennes de
temSaint-Barthélémy, Saba et Saint- pératures élevées, un écart faible
Eustache prennent la suite vers le sud. de températures entre les saisons
Saint-Kitts-et-Nevis, puis Antigua et et une pluviosité répartie entre une
Barbuda, rejoignent la Guadeloupe, saison humide et une saison sèche.
plus grande île du groupe. La Certaines régions, placées « sous le
Dominique, dans le prolongement, vent » par rapport aux alizés (vents
marque le début des Petites Antilles dominants qui viennent de l’Est dans
du Sud. Toujours dans l’axe antillais, les Antilles), souffrent toutefois de
la Martinique émerge, soutenue au périodes de sécheresse. L’ampleur
sud par Sainte-Lucie, Saint-Vincent- des domaines maritimes favorise
et-Grenadines et Grenade. La Barbade l’humidité et a un effet modérateur
ferme la marche. sur les températures.
15
DÉCOUVERTELes ouragans de septembre 2017
L’ouragan Irma
L’ouragan Irma, classé en catégorie 5 et qui a balayé le nord des Antilles
en septembre 2017, est tout simplement l’ouragan le plus puissant
jamais enregistré dans l’océan Atlantique. Avec des rafales allant jusqu’à
360 km/h, sa trajectoire a été dévastatrice et a fait près d’une soixantaine
de victimes. Concernant la reconstruction des zones touchées, il faudra
bien des mois voire des années avant que la situation revienne à la normale.
Des fonds gouvernementaux ont été débloqués et les élans de solidarité
ont rapidement été lancés. Près de 2,4 millions d’enfants des Caraïbes
nécessitaient une aide humanitaire après le passage d’Irma.
w w Barbuda. Première île à avoir essuyé les assauts de l’ouragan Irma,
Barbuda a vu 90 % de ses habitations détruites, laissant près de la moitié
de la population sans logement. La quasi-totalité des 1 600 habitants ont
été déplacés vers Antigua afin d’éviter toute crise sanitaire.
w w Saint-Martin et Saint-Barthélemy. Les deux îles françaises ont été très
lourdement frappées, environ 95 % des infrastructures de la partie française
de Saint-Martin ont été détruites. Les coupures d’électricité, la pénurie d’eau
potable et les pillages se sont ajoutés aux 1,2 milliard d’euros de dommages
pour les deux îles.
Anse de Grande Saline, Saint-Barthélemy.
16
© AUTHOR’S IMAGEDans les rues de la Havane, Cuba.
w w Porto Rico. Plus d’un Titre
million de personnes se
sont retrouvées sans
électricité sur cette île
où se sont abattues
des vagues de plus de
9 mètres de haut.
w w R é pu bl i q u e
dominicaine et Haïti.
L’île d’Hispaniola où
vivent Dominicains et
Haïtiens n’a pas été
épargnée par Irma
mais les dégâts sont
moins graves que ne le
laissaient imaginer les
prévisions, notamment
à Haïti.
w w Cuba. L’île n’avait pas connu un ouragan de catégorie 5 depuis 1924. La
population locale et les touristes ont été évacués dans les terres afin d’éviter
au mieux les rafales ainsi que la montée des eaux. La Havane s’est retrouvée
les pieds dans l’eau.
w w Les Keys (Floride). Près de 6 millions de personnes ont quitté la Floride
afin d’éviter le passage d’Irma qui a coupé l’électricité de plus d’un million
de foyers et détruit près d’un quart des bâtiments. Au total, une vingtaine
de morts était à compter en Floride.
L’ouragan Maria
Dans la foulée de l’ouragan destructeur Irma, on craignait beaucoup du
passage de l’ouragan José, qui a finalement plutôt épargné la région.
C’est plutôt l’ouragan Maria, qui, une dizaine de jours après Irma, a causé
d’énormes dégâts.
w w La Dominique est la première touchée par cet ouragan de niveau 4. Les
destructions sont considérables, entre glissements de terrains, inondations
et toitures arrachées. 7 morts sont à déplorer.
w w La Guadeloupe hérite d’un ouragan passé en catégorie 5. Bilan : 2 morts,
2 disparus et de très nombreux dégâts, notamment dans les bananeraies de l’île.
w w Porto Rico est elle-aussi dans l’oeil du cyclone. La moitié est du pays est
touchée et la capitale San Juan est inondée.
17
© MAISNA – ISTOCKPHOTO
�� Survol des Caraïbes
En Floride, dans les îles Bahamas et ne remboursent qu’en partie en cas
d’incapacité de voyager). Enfin, tenez-même dans la partie occidentale de
vous informé. En cas de phénomène Cuba, le régime subtropical entraîne
une baisse des températures en hiver climatique, les médias diffusent en
et peut provoquer, à cette époque de boucle les précautions à prendre et
l’année, un temps incertain avec des l’évolution de la situation.
vents du Nord et des mers agitées. w wRisques volcaniques et
sismiques. Outre les phénomènes w w Risques climatiques. Le risque
climatiques, les autres risques climatique le plus fréquent dans les
naturels dans cette région sont liés Caraïbes provient des ouragans et des
aux mouvements tectoniques et aux dépressions tropicales qui circulent de
éruptions volcaniques. Les géologues juin à fin octobre et peuvent causer
étudient et surveillent le mouvement des dommages considérables. Le
de subduction de la plaque de Cocos National Hurricane Center (NHC) basé
sous la plaque Caraïbes, responsable à Miami (Floride) est chargé de la
de tremblements de terre qui détection et de l’étude des ouragans
affectent régulièrement la zone. On se pour la zone
Atlantique-Caraïbessouvient tristement de Port-au-Prince, golfe du Mexique. Ces dernières
la capitale d’Haïti, qui fut presque années, le risque d’ouragan majeur
entièrement détruite en 2010. Autre sur la Caraïbe était de 62 %, contre
tragédie célèbre, l’éruption de la 41 % en moyenne sur les années
montagne Pelée en 1902, qui anéantit précédentes. C’est donc une région,
la ville de Saint-Pierre (Martinique).avec la côte est américaine, qui subit
des assauts naturels réguliers.
Toutefois, il faut reconnaître que Environnement
l’automne dans les Caraïbes est La faune et la flore du bassin des
également paradisiaque. L’eau est Caraïbes ont subi des changements
à température parfaite, il fait moins considérables depuis l’arrivée des
chaud qu’en été et l’humidité baisse. Européens. L’exploitation perlière des
Et puis, les hôteliers cherchent à atti- débuts, l’introduction de nouvelles
rer le voyageur en cette basse saison, espèces animales et végétales, la
les prix sont donc tout doux. Il y a par déforestation due aux plantations
conséquent des avantages à visiter coloniales, ont profondément modifié
les Caraïbes pendant cette période. les équilibres naturels. Comme dit
Il vous suffit de prendre quelques précédemment, les récifs coralliens
précautions. Première chose, prenez du bassin des Caraïbes souffrent
une assurance de voyage (qui offre également des aménagements ou
notamment la possibilité d’annuler des activités peu contrôlées comme
son vol/sa croisière). Egalement, le creusement de ports, la plongée
lisez bien les clauses concernant sous-marine, la pollution par les
les ouragans, lorsque vous réservez eaux non traitées provoquent des
votre croisière (certaines compagnies dégradations importantes. En outre,
18Survol des Caraïbes ��
le réchauffement prononcé des eaux
(supérieur à 30 °C pendant plusieurs
mois) serait à l’origine de maladies,
allant jusqu’au dépérissement des
coraux (phénomène du «
blanchiment » repéré depuis 2003). La
surexploitation de la pêche et la demande
touristique incessante exercent une
forte pression sur la ressource
halieutique. Un bureau du Programme des Perroquets de Cuba.
Nations unies pour l’environnement
espèces ont disparu ou sont deve-(PNUE), situé à Kingston (Jamaïque),
nues très rares comme le laman-tente aujourd’hui de coordonner des
tin ; d’autres ont un statut protégé, campagnes de sensibilisation et de
telles que les baleines à bosse de formation, ainsi que des mesures de
l’Atlantique nord qui se reproduisent protection devenues indispensables.
dans la baie de Samaná (République
dominicaine) et les tortues sur les
Faune et flore côtes de l’Amérique centrale. Dans
A l’exception de Trinidad, la majorité les airs, des centaines d’espèces,
des animaux terriens ont disparu des endémiques ou migratoires, survolent
îles caribéennes. On rencontre encore les terres caribéennes. Des fameux
des iguanes, mais les autres espèces flamants roses des Bahamas aux
ont été éradiquées, notamment à pélicans bruns, en passant par les
cause de l’introduction par l’homme colibris, les frégates et les sternes.
d’animaux tels que les mangoustes, Autant d’oiseaux qui profitent d’une
les chiens ou les ratons laveurs. C’est flore toujours plus riche. Des
coudonc dans l’eau qu’il faudra chercher, leurs saisissantes et une exubérance
et plus précisément dans les récifs que l’on ne trouve nulle part ailleurs
coralliens. A voir notamment, mérous, caractérisent la flore caribéenne.
poissons-anges, poissons-coffre, Des milliers d’espèces recouvrent le
barracudas, poulpes et l’impression- territoire : orchidées, bougainvilliers,
nante raie manta. Si vous avez de la mancenilliers, hibiscus ou encore
chance, vous apercevrez des baleines cactus et crotons en tête.
à bosse et des baleines bleues. Dans Enfin, il ne faut malheureusement
les Bahamas, il vous sera facile de pas oublier le moustique, très présent
rencontrer des dauphins, mais en dans de nombreuses îles. Pendant
captivité dans les parcs aquatiques. la période humide, il convient de se
Ce genre d’attractions est toutefois munir de produits répulsifs. D’autant
très critiqué. Un autre merveilleux que le moustique est vecteur de
malaspectacle reste celui de la ponte des dies, comme le virus du Chikungunya
tortues luth, sur les plages de Trinidad qui frappe les Petites Antilles en avril
et Tobago, par exemple. Quelques 2014.
19
© JOESBOY – ISTOCKPHOTO
DÉCOUVERTEHistoire
sinantes. Les historiens tentent de Peuples indigènes
démêler le vrai du faux, mais, comme
des Caraïbes il n’existe aucun témoignage écrit par
Les peuples amérindiens ont décou- ces populations sur leur mode vie,
vert, habité et exploité l’espace on ne peut donc se baser que sur
caraïbe des millénaires durant. Ces les récits de ceux qui rencontrèrent
grands marins cultivaient égale- les premiers ces indigènes. Et, les
ment un grand nombre de plantes légendes vont bon train. Tous les
grouaujourd’hui consommées dans le pements Arawaks et Karibs existent
monde. Leurs sociétés structurées encore aujourd’hui sur le continent,
et développées étaient intégrées mais ils ont été éradiqués dans le
dans un large réseau d’alliances domaine insulaire, sauf en Dominique
s’étendant du continent sud-améri- où une réserve (Carib Reserve) a été
créée en 1903. Dirigés par un chef cain aux Grandes Antilles. La
colo(ubutu), les Karibs de la Dominique nisation européenne a anéanti ces
vivent aujourd’hui de l’artisanat.civilisations amérindiennes insulaires,
mais quelques influences subsistent
dans les cultures créoles. Méconnue, La colonisation
el’histoire de ces peuples, écrite par les Au XV siècle, les expéditions
espaEuropéens, est restée sommaire et gnoles accostent pour la première fois
tendancieuse : aux pacifiques Arawaks en Amérique, dans l’espace caraïbe.
des Grandes Antilles – prototypes des Dès 1493, Saint-Domingue, Porto
« bons sauvages » – ont été opposés Rico, Cuba et la Floride sont
coloniles féroces et anthropophages Karibs sés. Mais, la résistance des peuples
de la Guadeloupe et des îles avoi- caraïbes et l’absence de minéraux
20
© DIEGOCARDINIHistoire ��
précieux entraînent vite un désinté- donne naissance à un grand nombre
d’États fragiles. Les Espagnols se rêt de la part des Espagnols. Ainsi,
les autres puissances européennes replient alors dans le domaine insulaire
attaquent et investissent plusieurs (Cuba et Porto Rico), colonies qu’ils
territoires insulaires. avaient jusqu’ici négligées. A partir
Les colonisations britannique et des années 1830, ils modernisent
française débutent vers 1625, sur les techniques et importent de
noml’île de Saint-Christophe (aujourd’hui breux esclaves sur leurs plantations
Saint-Kitts). 1635 sonne la prise de de canne à sucre, de café et de tabac.
la Guadeloupe par les Français, qui A l’exception de la république d’Haïti
s’emparent dans la foulée de la et de la République dominicaine qui
Dominique et de la Martinique. Les deviennent autonomes respectivement
Britanniques gagnent la Jamaïque en 1804 et en 1844, les territoires des
en 1655. En 1697, par le traité de Caraïbes insulaires demeurent sous
Ryswick, l’Espagne reconnaît la la domination coloniale jusqu’à la fin
esouveraineté française sur la partie du XIX siècle. L’Espagne mène une
occidentale de l’île Hispaniola, qui guerre en République dominicaine
devient la colonie de Saint-Domingue. (jusqu’à sa défaite en 1865) et deux
eLe XVIII siècle voit les Britanniques guerres contre les forces
indépendanet les Français s’affronter pour la tistes cubaines. Pendant la seconde
possession des îles du Vent et des guerre d’indépendance cubaine
(1895îles Sous-le-Vent. 1898), les États-Unis interviennent en
Cette fragmentation politique est déclarant la guerre à l’Espagne et
remencore accentuée par les révoltes portent une victoire-éclair marquée
et les luttes pour l’indépendance au par la défaite de la flotte espagnole
e devant Santiago de Cuba. Par le traité XIX siècle. Sur le continent américain,
de Paris (1898), l’Espagne perd ses l’empire espagnol se désagrège et
dernières possessions en Amérique,
Cuba et Porto Rico.
L’impérialisme
américain
L’impérialisme américain se
développe à grande vitesse à la fin du
e eXIX siècle et au début du XX siècle.
Les États-Unis s’assurent la maîtrise
des mers grâce à de nouveaux
cuirassés, construisent le Canal de Panama
(achevé en 1914) et développent leur
économie (banques, compagnies de
chemins de fer, électricité, plantations
de bananes...).
Capitole de La Havane.
21
© MARIA PAVLOVA – ISTOCKPHOTO
DÉCOUVERTE�� Histoire
eDans la première partie du XX siècle, et pétrolières de la région (bauxite
ils interviennent militairement de la Jamaïque, pétrole de Trinité et
dans les Caraïbes pour s’assu- du Venezuela...) ; ils implantent des
rer la tranquillité. Les troupes de bases militaires à Trinité, à Antigua,
marines, débarquées en Haïti en qui leur servent de points d’appui
1915, y demeurent jusqu’en 1934. pour leurs opérations en Afrique et en
L’occupation de la République Europe. Après-guerre, une certaine
agitation sociale et nationaliste dominicaine dure de 1916 à 1924.
s’empare des pays anglophones. Des Cuba acquiert son indépendance en
partis populaires, soutenus par des 1902 mais sa vie institutionnelle est
limitée par l’amendement Platt (1901) syndicats puissants, émergent. Les
qui n’accorde au jeune État qu’une Britanniques sont prêts à concéder
liberté surveillée et contrôlée par les l’indépendance dans le cadre
assez formel du Commonwealth. États-Unis. Dans le cas de Porto Rico,
La Jamaïque et Trinidad-et-Tobago Washington conserve la souveraineté
obtiennent leur indépendance en sur le pays et accorde la citoyenneté
1962. Les autres pays de taille et de américaine à la population en 1917.
population plus restreinte accèdent Il ne s’agit cependant pas d’un État
progressivement à l’indépendance : fédéré mais d’une simple possession :
Barbade (1966), Bahamas (1973), l’île devient, par la Constitution de
Grenade (1974), Dominique (1978), 1952, un État autonome associé. De
Sainte-Lucie (1979), Saint-Vincent-même, les États-Unis achètent les îles
et-les-Grenadines (1979), Saint-Kitts-Vierges au royaume du Danemark en
et-Nevis (1983). Dans ces pays, la 1917. Dans le contexte de la Grande
reine, représentée par un gouverneur Dépression, F. D. Roosevelt oriente
général, demeure le souverain alors la politique américaine vers
suprême, à l’exception de Trinidad-une relation de « bon voisinage ».
et-Tobago et de la Dominique, Cependant, dans les esprits comme
qui adoptent une Constitution dans les faits, le domaine caraïbe est
e républicaine.devenu, au milieu du XX siècle, un
« lac américain ». w wPlusieurs pays demeurent
toutefois non indépendants.
Ce sont des territoires sous Le temps
souveraineté américaine, française, de l’émancipation
néerlandaise ou britannique. Porto
w w Loin de chasser les Européens, Rico est l’un des exemples les plus
les États-Unis se contentent de intéressants de pays politiquement
limiter l’influence européenne non indépendant. Devenu, à partir de
lorsqu’elle va à l’encontre de 1952, un État associé aux États-Unis,
leurs intérêts. Durant la Seconde il jouit d’une large autonomie interne
Guerre mondiale, ils exploitent et de la gestion démocratique de
activement les ressources minières ses affaires.
22