ETHIOPIE CV

-

Français
148 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

" Le carnet de voyage sur l'Ethiopie a un format très pratique et une nouvelle maquette faisant la part belle aux photos. Destiné à tous les voyageurs qui partent en courts séjours et recherchent un guide complet au meilleur prix sur l'Ethiopie. Il propose surtout des informations culturelles et de découverte : l’essentiel et plus ! Il est le compagnon idéal pour comprendre l'Ethiopie et profiter au mieux de son séjour. Vous y retrouverez tous les bons plans pour optimiser votre séjour. Idéal pour le voyageur indépendant mais aussi le voyageur en groupe."

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 0
EAN13 9791033172185
Langue Français
Poids de l'ouvrage 17 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

LE GUIDE QUI VA
À L’ESSENTIEL
Éthiopie
CARNE T DE V O Y A GE
www.petitfute.com
OFFERT ce guide au
Éthiopie
format numériqueRETROUVEZ L’ESSENTIEL DE VOTRE DESTINATION
ET PLUS DANS LA COLLECTION
carnet de
voyage
PLUS DE 200 DESTINATIONS
144 PAGES – 4,95 E SEULEMENT
WWW.PETITFUTE.COM
© MILAN_JOVIC - ISTOCKPHOTO.COMEnfants de tribus.
Bienvenue
en Éthiopie !
Territoire de forts contrastes
géographiques, climatiques et
culturels, véritable conservatoire
d’histoire et d’une incroyable
diversité de populations, l’Ethiopie
fonde son identité sur des mythes
et légendes encore profondément
ancrés dans l’inconscient collectif,
qui en font un pays fascinant, sans
équivalent sur le continent.
Considérée comme le berceau de
Festival culturel d’Arba Minch. l’humanité, l’Ethiopie
contemporaine regroupe plus de
quatrevingts peuples distincts qui possèdent chacun leur langue et leur culture particulières.
Des musulmans de l’ouest, Afars et Somalis, aux habitants orthodoxes des hautes
terres, Tigréens et Amharas, et jusqu’aux tribus ancestrales aux confins des
frontières kenyane et sud-soudanaise, l’Ethiopie a su faire émerger une culture
nationale et tisser des liens étroits entre ses peuples. La richesse de l’Ethiopie
réside également dans la diversité de son patrimoine géographique et historique :
églises monolithes de Lalibela et du Tigré – décors grandioses de fêtes religieuses
colorées –, paysages époustouflants des massifs du Simien et du Balé, villes
d’histoire de Gondar ou d’Harar, régions désertiques et lunaires du Danakil.
Cette diversité n’a de cesse d’étonner et de ravir le visiteur qui doit apprendre à
comprendre, au-delà des disparités régionales, leur identité commune.
On peut se demander pourquoi ce pays, au patrimoine historique, naturel et
exceptionnellement riche, demeure encore de nos jours si méconnu ! La focalisation
médiatique sur les grandes
famines des années 1980 a, pour
beaucoup, réduit l’image du pays
à une terre désolée, alors que
plus de la moitié du territoire
éthiopien est couverte de hauts
plateaux fertiles. Trente ans
plus tard, il est temps de se
débarrasser de ces clichés
réducteurs et partir explorer
ces terres à l’histoire ancestrale
et aux paysages grandioses.
© ABDESSLAM BENZITOUNI
© TRINITYsommaire
Negash .................................................... 72 DÉCOUVERTE n Atsbi........................................................ 73
Degoum .................................................. 73Les plus de l’Éthiopie ..............................8
Megab ..................................................... 74L’Éthiopie en bref .................................. 10
Hausien ................................................... 76
L’Éthiopie en 10 mots-clés ..................... 12 Sinkata .................................................... 76
Survol de l’Éthiopie .............................. 15 Adigrat 77
Histoire ................................................ 18 Dabra Damo ............................................ 77
Yeha ........................................................ 78Population ............................................28
Gunda Gunde .......................................... 78Arts et culture .....................................30
Adwa ....................................................... 78
Festivités ..............................................34
Axoum ..................................................... 79
Cuisine éthiopienne ..............................35 D’Axoum à Bahar Dar ................................. 83
Sports et loisirs ...................................38 Shire / Enda Sélassié ............................... 84
Debark .................................................... 84Enfants du pays ....................................40
Parc national du Simien ........................... 84
Gondar 84
Gorgora ................................................... 91 VISITE n
Bahar Dar ................................................ 91
Addis-Abeba et ses environs ................46 Lac Tana .................................................. 91
Addis-Abeba .............................................. 46 Chutes du Nil Bleu ................................... 94
Les environs d’Addis-Abeba ....................... 55 De Bahar Dar à Addis-Adeba ...................... 94
Le nord .................................................56 L’est .....................................................96
D’Addis-Abeba à Lalibela ............................ 56 D’Addis-Abeba à Awash.............................. 96
Debre Birhan ........................................... 56 Debre Zeit ............................................... 98
Ankober .................................................. 56 Mont Zuquala .......................................... 98
Senbete ................................................... 56 Parc national d’Awash ............................. 98
Kemise .................................................... 58 Awash 99
Kombolcha .............................................. 58 Le Danakil .................................................. 99
Bati ......................................................... 58 Parc national de Yangdudi-Ras .............. 100
Dessié ..................................................... 59 Millé ...................................................... 100
Hayq ....................................................... 60 Assaita 100
Dilb 61 Le Harague et l’Ogaden ............................ 101
Lalibela ................................................... 61 Diré Dawa ............................................. 101
Bilbila ...................................................... 68 Harar ..................................................... 102
Aweday ................................................. 104Sekota ..................................................... 69
Le Tigré 69 Koremi .................................................. 104
Babillé ................................................... 105Maychew ................................................ 70
Mékélé .................................................... 70 Le sud 106
Abbi-Addi 71 Melka Kunturé ....................................... 106
Wikro ...................................................... 72 Adadi Mariam ........................................ 106sommaire
Tiya ....................................................... 106 Murlé .................................................... 127
Les lacs de la vallée du Rift ...................... 108 Parc national du Mago ........................... 127
Lac Ziway .............................................. 108 La rive ouest de l’Omo .............................. 128
Lac Langano.......................................... 108 Dima ..................................................... 128
Parc national des Lacs Abijata – Parc national de l’Omo .......................... 128
Shalla .................................................... 110 L’ouest................................................ 129
Wondo-Genet ........................................ 110 Via Nekemt ............................................... 129
Awassa ................................................. 112 Addis-Alem ........................................... 129
La région de Sidamo ................................. 112 Ambo .................................................... 130
Dila ....................................................... 112 Cratère de Wenchi ................................. 130
Tuto Fela ............................................... 113 Goudern ................................................ 130
Tututi ..................................................... 113 Nekemt ................................................. 132
Le pays Borana ......................................... 114 Métu ..................................................... 132
Yabelo ................................................... 114 Gambela 132
Dubluck ................................................. 114 Parc national de Gambela ...................... 133
Lacs alcalins et cratères ........................ 115 Via Jimma ................................................ 134
El Soda .................................................. 115 Jimma ................................................... 134
Le massif du Balé ..................................... 116 Bonga 135
Parc national du Balé ............................. 116 Wushwush ............................................ 136
Dinsho ................................................... 117 Mizan Teferi ........................................... 136
Robé ..................................................... 120 Bébéka .................................................. 136
Goba 120 Lac Kabo ............................................... 136
Grottes de Sof Omar .............................. 120
Sheikh Hussein...................................... 121
Le sud-ouest ....................................... 122 PENSE FUTÉ n
Versla basse vallée de l’Omo .................... 122
Pense futé .......................................... 138Sanctuaire de Senkele ........................... 122
Argent ................................................... 138Sodo ..................................................... 122
Bagages ................................................ 138Dorzé .................................................... 122
Électricité .............................................. 138Arba Minch ............................................ 124
Formalités ............................................. 139Lac Abaya ............................................. 124
Langues parlées .................................... 140Lac Chamo 125
Quand partir ? ....................................... 140Parc national de Nechisar ...................... 125
Santé .................................................... 140Karat-Konzo .......................................... 125
Sécurité................................................. 140New York Konso ..................................... 126
Téléphone ............................................. 140Turmi..................................................... 126
Jinka 127 Index ................................................... 141i
N
l

B
l
e
Jubba
s
u
i
Dawa
Weyb
m
T
G
a
Didesa
R

e
e
melelW

W
abi Shebele
eNil Bl u
n
k
e
z
a
MER
ROUGE
Al Hudaydah
ERYTREE
YEMEN
Adigrat
Axum
Humera
Lac Assale Taizz
Gedaref
Parc National
des montagnes
Mékélé
de Simien Kwiha
Sennar
Lac Afera
Debark
Aseb
SOUDAN Angereb
Ras Dashen
4620 m. Désert de ADEN
Maychew
Danakil
GONDAR Site de
Parc national Shehedi Korem "Lucy"
de Dinder
Gorgora
Eli Dar GOLFE
Addis Zemen DJIBOUTI
Serdo
Lac
D'ADEN
Lalibela
Tana
Weldiya Lac
Gamari
DJIBOUTI
Mille
Bahar Dar
Lac
Abhé
Dangla Dessie
Guba
Mota
Parc national
Kombolcha
Mt Choke Yadudi Rassa
4052 m.
Berbera
Karakore
Debré Markos
Hargeysa
Dire Dawa
Fiche
Asosa Debre
Mendi
Jijiga
Birhan
Lac
Mieso
Chomen
3878 m.
Harer
Ghimbi
Nekemt ADDIS-ABEBA
P.N. Awash
Asbe Teferi
Sanctuaire des Eléphants
Ambo Akaki
Debre Zeit de Harer-Babillé
Oromos
Nazret
(Adama) Degeh Bur
Ghion
Metu
Gambela Fik
Parc national
OGADEN
Lac Ziway
de Gambela
Asela
Jima Mt Kaka
P.N. des Lacs
4190 m.
Dinsho
Bonga Abiyata et Shala
Shashemene
Goba
Awasa
Sodo Kebri Dehar
Mizan-Teferi
Megalo
Parc national
Wendo
des montagnes
Imi
de Bale
Lac Dila
Shilabo
P.N.
Abaya
de l'Omo
Arba Minch
Parc national
Kibish Lac
de Nechisar
Chaimo
P.N.
Mago
Ferfer
Konso Negele
Réserve de
SUD-SOUDAN
Stéphanie
Sanctuaire
Omorate Yabelo
Lac de Yabelo
Chew
Bahir
Doolow
Sidama
Mega
Parc national
SOMALIE
de Sibiloi
Moyale
Lac
Parc national Turkana
de Kidepo
Lodwar
Parc national
3000
de Marsabit
MOGADISCIO
2000
OUGANDA 1000
Merka
500
Soroti
Parc national
Lac
Route secondaire
du Mt Elgon
KENYA
Kyoga
Route principale
Kitale
0 km 100200 300400 km
Capitale
Tororo
Ville principale
Ville secondaire
OCEAN INDIEN
Parc et réserve
LAC
Kisumu
VICTORIA Nakuru
e
O
m
o
e
l
A
H
M
A
R
A
E
r
e
r
l
e
e
l
b
e
h
S
A
w
a
s
h
Altitude
(en mètre
)i
N
l

B
l
e
Jubba
s
u
i
Dawa
Weyb
m
T
G
a
Didesa
R
e
e
melelW

W
abi Shebele
eNil Bl u
n
k
e
z
a
MER
ROUGE
Al Hudaydah
ERYTREE
YEMEN
Adigrat
Axum
Humera
Lac Assale
Gedaref Taizz
Parc National
des montagnes Mékélé
Kwiha
de Simien
Sennar
Lac Afera
Debark
Aseb
SOUDAN Angereb
Ras Dashen
4620 m. Désert de ADEN
Maychew Danakil
Site de
GONDAR
Parc national Shehedi Korem
"Lucy"
de Dinder
Gorgora
GOLFE
Eli Dar
Addis Zemen
Serdo DJIBOUTI
Lac
Lalibela D'ADEN
Tana
Weldiya Lac
Gamari DJIBOUTI
Bahar Dar Mille
Lac
Abhé
Dangla Dessie
Guba
Mota
Kombolcha Parc national
Mt Choke
Yadudi Rassa
4052 m.
Berbera
Karakore
Debré Markos
Hargeysa
Dire Dawa
Fiche
Asosa
Debre
Mendi
Jijiga
Birhan
Lac
Mieso
Chomen
3878 m. Harer
Ghimbi ADDIS-ABEBA
Nekemt P.N. Awash
Asbe Teferi
Sanctuaire des Eléphants
Ambo Akaki
de Harer-Babillé
Debre Zeit
Oromos
Nazret
Degeh Bur
Ghion (Adama)
Metu
Gambela
Fik
Parc national
Lac Ziway OGADEN
de Gambela Asela
Mt Kaka
Jima
P.N. des Lacs
4190 m.
Dinsho
Bonga Abiyata et Shala
Shashemene
Goba
Awasa
Sodo Kebri Dehar
Mizan-Teferi
Megalo
Parc national
Wendo
des montagnes
Imi
Lac Dila de Bale
Shilabo
P.N.
Abaya
de l'Omo
Arba Minch
Parc national
Kibish
Lac
de Nechisar
Chaimo
P.N.
Mago
Ferfer
Konso Negele
Réserve de
SUD-SOUDAN
Stéphanie
Sanctuaire
Omorate
Yabelo
de Yabelo
Lac
Chew
Ethiopie
Bahir Doolow
Sidama
Mega
Parc national
SOMALIE
de Sibiloi
Moyale
Lac
Parc national Turkana
de Kidepo
Lodwar
Parc national
3000
de Marsabit
MOGADISCIO
2000
OUGANDA 1000
Merka
500
Soroti
Parc national
Lac
du Mt Elgon Route secondaire
KENYA
Kyoga
Route principale
Kitale
0 km 100200 300400 km
Capitale
Tororo
Ville principale
Ville secondaire
OCEAN INDIEN
Parc et réserve
LAC
Kisumu
VICTORIA Nakuru
e
O
m
o
e
l
A
H
M
A
R
A
E
r
e
r
l
e
e
l
b
e
h
S
A
w
a
s
h
Altitude
(en mètre
)DÉCOUVERTE
Le petit port d’embarcation de Bahar Dar.
© TRINITYDÉCOUVERTELes plus de l’Éthiopie
Un climat favorable Une culture très riche
De par sa situation géographique et L’histoire multimillénaire de l’Ethiopie
sa topographie, l’Ethiopie jouit d’un comporte une diversité et des richesses
climat très favorable une bonne partie largement méconnues. Jamais colonisée
de l’année. De septembre à mars, le et demeurée pendant des siècles à l’abri
soleil est assuré quasi quotidiennement des grandes influences extérieures,
et la température est d’une douceur l’Ethiopie s’enorgueillit d’une culture
constante, comprise entre 20 et 25 °C unique et atypique en Afrique. Cette
sur les hauts plateaux. Une petite saison identité s’affirme dans des domaines
des pluies a lieu entre début mars et avril aussi divers que l’architecture, la
dans le Sud, tandis qu’une pluviosité musique, la gastronomie ou la pratique
abondante est courante de la mi-juin religieuse. Nulle part ailleurs sur le
à septembre au Nord. Les amateurs continent vous ne trouverez une telle
de « chaleur africaine » trouveront leur mosaïque culturelle.
bonheur dans les basses terres à l’est
et au sud du pays, tandis que les plus Une nature généreusesportifs pourront s’adonner aux joies
du trekking dans la fraîcheur des hauts Très loin des clichés d’une terre désolée,
massifs culminant à plus de 4 000 m l’Ethiopie surprend par l’immensité de
d’altitude. ses étendues fertiles. Si de vastes
Considérées comme étant les plus belles du continent, les chutes du Nil Bleu
ont aujourd’hui un peu perdu de leur superbe à cause des barrages, Bahar Dar.
© ABDESSLAM BENZITOUNIDÉCOUVERTE
Les pLus de L ’Éthiopie 9
Mékélé, la capitale de la région du Tigré.
territoires sont couverts d’une nature loin ici du tourisme de masse et des
« apprivoisée » par l’homme au profit mutations culturelles qu’il implique trop
d’une agriculture encore rudimentaire, souvent. La faiblesse des infrastructures
des espaces vierges – dont certains touristiques entraîne pour le visiteur
encore inexplorés – foisonnent d’une une immersion totale au cœur de la
vie sauvage et d’une flore extrême- vie des populations, donc un contact
ment riche. véritablement authentique, source de
L’endémisme est la caractéristique de surprises et d’émerveillement.
cette biodiversité ; ainsi 26 espèces de
mammifères, 18 d’oiseaux et autant Un doux parfum d’autres parmi les amphibiens, les
insectes ou les reptiles ne se trouvent d’aventure
qu’en Ethiopie. Concernant la flore, loin
Il y a autant de formes de tourisme en
d’être encore totalement répertoriée,
Ethiopie qu’il est possible d’en imaginer,
l’endémisme représente également
et les amateurs de sensations fortes et de
un pourcentage très élevé couvrant
dépaysement total ne seront pas déçus.
plusieurs centaines d’espèces.
Parcourir les massifs du Simien à pied
ou à dos d’âne, courir le désert afar sur
Une terre authentique les traces des caravaniers nomades ou
L’Ethiopie ne s’est réellement ouverte descendre l’Omo en rafting à la rencontre
au tourisme que depuis une dizaine des tribus animistes, au milieu d’une vie
sauvage foisonnante, vous laisseront des d’années et, si son fort potentiel
commence à être exploité, on est encore souvenirs impérissables.
© DAVORLOVINCIC – ISTOCKPHOTOL’Éthiopie en bref
w Religion : Orthodoxes 43,5% ; Pays Musulmans 33,9% ; Protestants 18,6% ;
w Nom officiel : République fédérale Animistes 2,6%, Catholiques 0,7% ;
démocratique d’Ethiopie autres 0,7%
w Capitale : Addis-Abeba (Addis Ababa).
w superficie : 1 104 300 km² Économie
w Langue : amharique. w Monnaie : La monnaie éthiopienne
est le birr (prononcer « beur »).
Population w piB : 70,17 Mds$
w Nombre d’habitants : 102 millions w piB/habitant : 769 $
d’habitants w piB/secteur : agriculture 80 % ;
w densité : 104 habitants/km² industrie 16,3 % et services 42,8 %.
w espérance de vie : 64,1 ans w t aux de croissance : 6,5%
w t aux d’alphabétisation : 49,1% w t aux d’inflation : 9,7%
Le drapeau du pays
L’étendard tricolore
horizontal éthiopien existe
depuis le début du siècle.
Le vert incarne la fertilité, le
travail et le développement,
le jaune, l’espoir, la justice
et l’égalité, et le rouge, le
sacrifice à la cause de la
liberté et de l’égalité.
En 1996, le nouvel emblème
national fut placé au centre du drapeau. Celui-ci représente la paix (le
bleu) et l’unité (l’étoile).
Pour beaucoup, le drapeau éthiopien et ses couleurs sont les symboles
de l’Afrique. En effet, il fut le premier étendard d’un Etat indépendant en
Afrique. Au fur et à mesure de leur accession à l’indépendance, la plupart
des pays du continent ont adopté les trois couleurs « panafricaines » (vert,
jaune, rouge) pour leur drapeau.DÉCOUVERTE
L’Éthiopie eN BRef 11
Marché de bétail près de Bahar-Dar.
Nord du pays, jouit d’un climat tempéré, Décalage horaire avec une saison des pluies s’étendant de
Le fuseau horaire de l’Ethiopie corres- la mi-juin à la mi-septembre. La saison
pond à GMT + 3h toute l’année puisqu’il sèche court de septembre à février,
n’y a pas ici d’heure d’été. Le décalage tandis que de fin mars à mi-juin s’installe
avec la France est donc de + 2h en heure un régime de faible pluviosité.
d’hiver et de + 1h en été.
w Le sud-ouest du pays subit dans une
moindre mesure la mousson estivale,
Climat alors que dans la vallée de l’Omo les
pluies surviennent de mars à fin mai et En raison de sa situation géographique
et d’une topographie très accidentée, que les régions tropicales le long de la
frontière soudanaise connaissent des l’Ethiopie connaît de fortes disparités
climatiques. On y recense en effet six pluies abondantes de juin à octobre.
types de climat, des régions désertiques w La dépression du danakil, au
aux zones alpines au-delà de 3 000 m Nord-Est, est une région aride au
d’altitude. climat désertique ; le Sud-Est bénéficie
à l’automne et au printemps d’une faible w La région des hauts plateaux, au
Centre-Ouest (incluant Addis-Abeba) et pluviosité.
© ABDESSLAM BENZITOUNIL’Éthiopie en 10 mots-clés
et exporté ensuite vers Venise par les Abyssinie Turcs à partir du port de Moka. Symbole
Cet autre nom de l’Ethiopie utilisé d’hospitalité, sa préparation traditionnelle
ejusqu’au milieu du XIX siècle désigne fait l’objet d’un véritable cérémonial au
généralement le berceau historique du cours duquel les graines vertes sont
pays, soit principalement les régions du torréfiées puis infusées à plusieurs
Tigré, de l’Amhara, du Welo, du Godjam reprises. Les Ethiopiens le consomment
et une partie de l’Erythrée actuelle. A la le plus souvent très sucré, et accompagné
efin du XIX siècle, l’expansion territoriale de pop-corn. Le café d’Harar est réputé
menée par le roi Ménélik II à la périphérie pour être l’un des meilleurs du monde.
des ces hautes terres donnera à l’Ethiopie
ses frontières actuelles. « Habescha » Ezanac’est l’autre nom donné par les Ethiopiens
Le roi de la dynastie axoumite va à leur pays depuis le royaume d’Axoum.
marquer la destinée de son pays en se il provient d’un mot arabe qui veut dire
convertissant, en 330, au christianisme « mélange de peuples ».
orthodoxe, sous l’influence présumée
de Frumentius, ancien esclave syrien Amharique devenu son précepteur, et qui sera
Langue officielle du pays imposée par les nommé premier évêque de l’Eglise
éthioAmhara qui, bien que non majoritaires, pienne placée à l’époque sous l’autorité
ont apporté une contribution politique et de l’Eglise copte égyptienne. Ce royaume
ehistorique majeure à la constitution de chrétien, confronté dès le VIII siècle à
l’Ethiopie au cours des siècles. De souche l’expansion croissante de l’Islam, va
sémitique, l’amharique est dérivé du alors devenir un véritable mythe pour
guèze, langue originelle de l’Eglise les monarques européens.
orthodoxe encore utilisée de nos jours
dans la liturgie. Son alphabet unique est Falasha
composé de 260 caractères syllabiques.
Ce nom, signifiant « émigrés » ou « sans
terre » en guèze, désigne les juifs éthio-Café (buna) piens, qui se nomment eux-mêmes
Appellé « buna » en Ethiopie, prononcer Beta Israël. Cette communauté, qui a
[bouna]. L’Ethiopie est le septième pendant longtemps pratiqué un judaïsme
producteur mondial de café, sa boisson archaïque et dont les origines demeurent
phare. Découvert dans la province du incertaines, n’a cessé de fasciner les
Kaffa, au sud-ouest du pays, où il est spécialistes. Regroupés pendant des
encore principalement cultivé, le café siècles dans la région de Gondar où ils
a été popularisé au Yémen par les pratiquaient les métiers de potiers ou
emarchands arabes à partir du XIII siècle de forgerons, les Falasha ont quasiment