//img.uscri.be/pth/29df67afcf8b25d7ce9b1b1f007cc89a18967f1f
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 3,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Finlande 2 - Laponie

De
93 pages

Ce chapitre Laponie est issu du guide consacré à la destination Finlande.
Tous les chapitres sont disponibles et vendus séparément. Vous pouvez également acheter le guide complet.



Voir plus Voir moins

Ainsi les Sami, les aurores boréales et les rennes en liberté participent-ils de son atmosphère, de même que le père Noël en personne, dont nous nous sommes laissé dire qu’il résidait ici. L’envoûtement doit également aux latitudes extrêmes : une fois rendu à Nuorgam, le point le plus septentrional de Finlande, on se retrouve plus au nord que ne le sont l’Islande ou la quasi-totalité des territoires du Canada et de l’Alaska.

La Laponie, qui occupe 30% de la superficie de la Finlande mais abrite seulement 3% de sa population, est toute en vastes espaces naturels dont la majesté se découvre à pied, à skis ou en luge. Les poumons emplis d’air pur, on s’y sent à la fois tout petit et en communion avec le firmament sans limite et le paysage à perte de vue.

L’extrême nord de la Laponie, connu sous le nom de Sápmi, est le territoire des Sami. La plupart habitent autour d’Inari, d’Utsjoki et de Hetta. Rovaniemi est la principale porte d’entrée du Nord.

Quand partir

243-1


Avril Le meilleur mois pour des promenades en traîneaux et à ski. Abondance de lumière et températures clémentes.

Août Lumière et soleil à foison : les sentiers sont moins fréquentés et les piqûres d’insectes plus rares.

Décembre Des rennes, de la neige et le père Noël lui-même sont là pour vous mettre dans l’ambiance des fêtes.


map244-1

Plan rapproché sur les pages suivantes

map244-1a

map244-1b


À ne pas manquer

b1 Une promenade au cœur d’une nature sauvage à Saariselkä ou dans la montagne à Kilpisjärvi

b2 Une balade dans un traîneau tiré par des rennes ou des huskies à Muonio ou à Saariselkä

b3 Une croisière à bord d’un brise-glace à Kemi, puis une nuit dans un magnifique château de neige

b4 Une journée à jouer au chercheur d’or dans la belle Lemmenjoki et une randonnée dans le parc national (Cliquez ici)

b5 La visite du musée Arktikum à Rovaniemi pour en savoir plus sur le Nord

b6 La découverte de la culture sami au Siida, à Inari

b7 Une descente à ski dans la meilleure station de Laponie, à Levi

b8 L’observation d’une fabuleuse aurore boréale

b9 Une partie de pêche dans le Teno, l’une des plus belles rivières de Laponie


Histoire

Les Sami s’étaient établis partout en Laponie, mais, au cours du XVIIe siècle, les Suédois accrurent leur présence et, en 1670 et de nombreux lieux de culte et d’objets religieux furent détruits par Gabriel Tuderus (1638-1703), représentant de l’Église luthérienne. Des églises furent érigées dans toute la Laponie ; celle de Sodankylä est l’une des plus anciennes toujours debout. Durant les siècles qui suivirent, un nombre croissant de Finlandais s’installèrent en Laponie, s’occupèrent de l’élevage des rennes et furent assimilés aux communautés sami (ou inversement).

La région de Petsamo, au nord-est d’Inari, fut rattachée à la Finlande en 1920 par le traité de Tartu. Riche en minerai, elle fut attaquée par l’Union soviétique durant la guerre d’Hiver (1939-1940) et annexée par elle en 1944. Les Sami Skolt de Petsamo furent relogés à Sevettijärvi, à Nellim et à Virtaniemi.

Pour retarder ses poursuivants, l’armée allemande incendia tous les bâtiments sur son chemin quand elle battit en retraite en 1944-1945. Seuls quelques églises, villages et maisons de Laponie datent d’avant guerre.

Pour en savoir plus sur les Sami et l’histoire de la Finlande, voir le chapitre Histoire, (Cliquez ici), ainsi que le chapitre consacré aux Sami.

blackrun4 Activités

La Laponie est propice à la pratique de nombreuses activités au fil de l’année. Il en va ainsi du ski alpin, dont la saison s’étale sur près de six mois. Levi est la plus grande station ; Pyhä-Luosto et Ylläs, plus petites, conviennent davantage aux familles qu’aux fêtards. Toutes disposent de pistes de ski de fond.

Les excursions en traîneau sont inoubliables. Vous parcourrez des contrées sauvages couvertes de neige, tiré par des chiens ou des rennes, passerez la nuit dans une cabane en rondins, profiterez du sauna et dégusterez des plats cuits au feu de bois. Vous pourrez partir pour une semaine, voire davantage, ou vous contenter d’une promenade de quelques heures. Des escapades du même genre sont également envisageables à motoneige.

À la fonte des neiges, on peut faire de superbes randonnées de plusieurs jours ou des promenades plus courtes. Les parcs nationaux offrent tout un éventail de parcours dans des régions sauvages, de ceux accessibles en fauteuil roulant à d’autres, pour randonneurs expérimentés.

Les rivières lapones sont vives, et il existe plusieurs excellents tronçons navigables en canoë et en rafting. Il est possible de pêcher toute l’année, et le fait de s’y adonner sur la glace ou dans la superbe vallée du Teno, réputée pour ses saumons, laisse un impérissable souvenir.

On trouve, dans les principaux centres urbains, maints tour-opérateurs proposant l’ensemble de ces activités. Si Rovaniemi, la capitale de la Laponie, est très populaire, Saariselkä, Levi et Muonio sont plus proches des véritables régions sauvages.

Locations de vacances

Il existe une pléthore d’appartements, de chalets et de cabanes tout équipés dans toute la région. Les stations de ski en comptent beaucoup. Les locations meublées avec sauna privatif sont souvent très intéressantes en été. Pour ce type d’hébergement, les offices du tourisme tiennent également lieu d’agences de réservation. Lomarengas (phone030-650-2505 ; www.lomarengas.com) propose aussi un grand choix de cabanes dans la région.


SAISONS LAPONES

Il est important de bien choisir l’époque à laquelle vous allez visiter la Laponie. En effet, le Grand Nord connaît 50 jours de nuit totale et environ 70 jours sans nuit par an. En juin, la région est boueuse, et en juillet, les insectes représentent une nuisance. Pour la randonnée, le mois d’août est idéal et, en septembre, c’est la fameuse ruska. Une épaisse couche de neige s’installe de la mi-octobre à mai. En décembre affluent des charters bondés de touristes venus voir le père Noël, des rennes et de la neige. Mars-avril, quand il fait jour plus longtemps et que les températures sont moins extrêmes, demeure la meilleure période pour faire du ski, du traîneau à chiens ou à rennes, ou de la motoneige.


Langues

On parle trois langues sami en Laponie, et les panneaux dans les régions sami sont bilingues.

info4 Désagréments et dangers

De la mi-juin au début août, la Laponie héberge des millions d’insectes piqueurs : vous aurez besoin d’un antimoustique puissant. À partir du début août, la plupart des insectes ont disparu.

Certaines régions de la Laponie sont de véritables contrées sauvages. Renseignez-vous auprès des centres d’accueil des parcs nationaux avant de vous aventurer sur des sentiers non balisés.

L’hiver, les températures descendent très bas : ne vous aventurez pas dehors sans équipement adéquat.

La conduite en Laponie requiert une attention particulière en raison de la présence de rennes (voir (Cliquez ici)).

info4 Comment circuler

Si l’on considère son éloignement, les liaisons en bus pour la Laponie sont bonnes, mais il peut n’y avoir qu’un bus par jour, et aucun le dimanche. Mieux vaut donc louer une voiture à Rovaniemi, à Levi ou à Saariselkä/Ivalo. Les stations-service sont éloignées les unes des autres et certaines sont automatiques : munissez-vous d’espèces.

ROVANIEMI ET SES ENVIRONS

Rovaniemi

phone016 / 60 900 HABITANTS

Très touristique, la ville “officielle” du père Noël, capitale de la Laponie finlandaise, est un arrêt nordique plus ou moins obligatoire. Son superbe musée, Arktikum, constitue une introduction parfaite aux mystères de ces contrées reculées. Rovaniemi est un bon endroit pour organiser différentes activités, offre un grand choix de location de véhicules et abrite quelques-uns des meilleurs établissements hôteliers de Laponie. C’est aussi un important nœud de transport. En 1944, l’armée allemande, qui battait en retraite, l’a totalement détruite. Elle a été reconstruite sur les plans d’Alvar Aalto, ses rues principales formant la tête et les bois d’un renne (et le stade près de la gare routière un œil). Le manque relatif de charme de ses bâtiments est compensé par sa situation idéale sur l’impétueuse (quand elle n’est pas gelée) Kemijoki, enjambée par un pont surnommé la “bougie du bûcheron” en raison de ses pylônes surmontés d’éclairages.


FAUNE ARCTIQUE

Pour voir des rennes, allez à Konttaniemen Porotila (Napapiirin Porofarmi ; phone016-384-150 ; www.porofarmi.fi ; Tamsintie 76), une ferme à 8 km au nord de la ville. Husky Point, à Sinettä, organise des visites guidées de son chenil et des sorties en traîneau été comme hiver. Près de la grotte du père Noël, l’Arctic Circle Husky Park (phone040-824-7503 ; www.huskypark.fi) permet de voir des chiens et de se promener en traîneau. Depuis Rovaniemi, une escapade au zoo (Cliquez ici) de Ranua vous prendra une journée.


blackeye4 À voir

Il est possible de se procurer un billet donnant accès aux trois principaux sites : l’Arktikum, le Pilke Tiedekeskus et le musée des Beaux-Arts de Rovaniemi.

blueheartArktikumMUSÉE

(www.arktikum.fi ; Pohjoisranta 4 ; adulte/enfant/famille 12/5/28 € ; h9h-18h juin-août et déc à mi-jan, 10h-18h mar-dim mi-jan à mai et sept-nov). Avec sa superbe structure en verre qui s’étend jusqu’à Ounasjoki, ce musée est l’un des plus beaux de Finlande. Une aile y est consacrée à la Laponie, à la culture sami et à l’histoire de Rovaniemi. L’autre est dévolue à l’Arctique ; y sont présentées de belles expositions et des installations interactives sur la flore, la faune, ainsi que sur les peuples arctiques d’Europe, d’Asie et d’Amérique du Nord. Une bibliothèque de recherche permet d’en savoir plus. Un spectacle audiovisuel est projeté en boucle, en bas, mais ce n’est guère plus qu’un diaporama amélioré. Il y a aussi un café d’un bon rapport qualité prix.

blueheartPilke TiedekeskusMUSÉE