//img.uscri.be/pth/537b4a7809b74094a2354e3470334c8efdca2429
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB - MOBI

sans DRM

Galerie des Offices – Florence

De

Pour que vous soyez acteur de votre visite au plus beau des musées de Florence, pour rendre celle-ci plus riche et plus réussie,
pour visiter à votre guise en fonction du temps que vous avez et selon l’itinéraire que vous souhaitez,
pour éviter de sortir du musée en étant frustré de ne pas avoir vu ce que vous auriez aimé voir,
Emportez votre guide de la galerie des Offices sur votre tablette.
Il vous permet de préparer votre visite, vous immerge ensuite dans les salles et les oeuvres, et vous permettra ensuite de revivre votre expérience.
La galerie des Offices est le musée le plus important de l'histoire de la Renaissance. Retrouvez Giotto, Botticelli, Léonard de Vinci, Michel-Ange, Raphaël, Titien, Tintoret, Véronèse, Corrège, Parmesan, Cararavage. Depuis les travaux d'agrandissement du musée des années 2010, vous pouvez aussi admirer les peintres flamands, néerlandais, français, espagnols.
Ce sont plus de 400 œuvres majeures qui sont décrites dans ce guides dont 189 sont illustrées (et vous pouvez faire défiler un diaporama en plein écran de toutes les œuvres à la fin du guide). Pour les tableaux et sculptures les plus importants (15 ☆☆☆ et 30 ☆☆), un commentaire vous plonge dans l’histoire du tableau ou de son auteur. Les enfants sont également demandeurs, car le guide transforme leur visite du musée en chasse au trésor.
Ce guide VisiMuZ vous donne une vision d'ensemble du musée. Il est nomade, rapide à télécharger, ne nécessite ensuite aucune connexion.
Les livres numériques beaux-arts de VisiMuZ sont innovants, complets, simples, pratiques. Nativement numériques, ils profitent pleinement des avantages du support (navigation intuitive, recherche textuelle, police adaptée à la vue du lecteur, annotations, etc.)


Voir plus Voir moins
Avant-propos
Ce guide VisiMuZ vos accompagne dans la visite du musée. Il vous permet de préparer votre visite avant votre voyage, de sélectionner vos préférences, de profiter d'un commentaire rapide pour les œuvres les plus connues, et de revivre plus tard votre visite au travers du diaporama des œuvres qui se trouve à la fin.
La sélection des peintres (certains aussi sculpteurs) a été établie à partir des dictionnaires et ouvrages de référence de plusieurs pays. Le résultat, appelé aussi « corpus VisiMuZ » a permis ensuite de localiser leurs œuvres dans les musées du monde entier.
Un guide VisiMuZ est un objet nomade. Sous forme électronique, lisible sur smartphones, iPad, Androïd, et liseuses e-ink, il assure de nombreuses fonctions : il vous guide au sein de la collection de peintures, il vous indique les œuvres incontournables, il vous permet de retrouver facilement les œuvres des artistes que vous appréciez, il vous donne une vue d'ensemble du musée que vous êtes en train de visiter.
Quelques conseils pratiques d'utilisation
Votre guide est un e-book. 1) Malgré tout le soin apporté à sa réalisation, les programmes de lecture actuels connaissent quelques défauts de jeunesse, qui peuvent altérer l'affichage de plusieurs caractères. Ainsi, sur certains lecteurs (de plus en plus rares), les espaces insécables peuvent dans quelques polices ne pas être gérées. Dans ce cas, il apparaît un petit carré au lieu d'une espace. Le choix d'une autre police de caractères permet de contourner le problème. De même, l'agrandissement du corps des lettres peut poser quelques soucis d'ajustement pour les images. Ici, il suffit de changer la taille des caractères pour améliorer l'affichage. Enfin, les césures sont traitées selon des règles anglo-saxonnes et ne respectent pas encore les règles francophones. Mais votre guide numérique est aussi un livre enrichi, pour vous donner plus de plaisir en regardant les photos des œuvres.
2) Affichage des œuvres en pleine page. Parsimple-tapdans le corps du texte sur la photo de l’œuvre, on affiche celle-ci en pleine page. Undouble-tapalors l'affichage en plein permet écran. Un autredouble-tap retourne à l'affichage pleine page. On peut revenir à la page du texte en cliquant sur la zone en bas à gauche « Revenir à la p. xxx » ou sur la croix en haut à gauche, selon les lecteurs. Nous avons publié un article sur le site VisiMuZ qui donne quelques conseils pour vous aider à tirer de votre lecture un maximum de plaisir : http://www.visimuz.com/ebooks_beauxarts/.
3) Biographie des artistes. Lorsque vous lisez votre livre en étant connecté à Internet, vous pouvez, parsimple-tapsur le nom des artistes, lorsqu'il est indiqué dans le cartel des œuvres, accéder aux notices biographiques qui leur sont consacrées au sein de l'encyclopédie libre Wikipédia. Attention : pour ne pas alourdir la lecture, ces liens ne sont pas signalés.
4) À la fin du livre, vous pouvez afficher un diaporama de toutes les œuvres présentes dans l'ouvrage. Le cartel est rappelé en bas de chaque page.
5) Les dates de certaines vies d'artistes ou de création des œuvres peuvent être imprécises. Nous avons choisi d'indiquer les incertitudes de la manière suivante : be : betweenou entre
ca : circaou vers an : anteou avant po : postou après Nous sommes très attentifs à vos sentiments, remarques et critiques, concernant le fond et la forme des ouvrages publiés par VisiMuZ. N'hésitez pas à nous envoyer vos commentaires à l'adresse : guides@visimuz. com
GALERIE DES OFFICES
• VisiMuZ Éditions •
Pour préparer votre visite
Histoire et Généralités
La galerie des Offices (Galleria degli Uffiziitalien) est d'abord un palais florentin constr  en uit par Vasari, à la er demande de Cosme 1 , entre 1560 et 1580. Il avait pour but d’héberger les bureaux et services administratifs du Grand Duché de Florence, qui lui donnèrent son nom. En 1565, l'édifice était presque terminé quand le grand-duc, qui craignait les émeutes et un attentat, dema nda à son architecte de concevoir un passage privé qui lui permettrait de gagner le palais Pitti à partir du P alazzo Vecchio ou l'inverse. Ce fut l'invention du « corridor de Vasari » qui s'ouvre dans l'aile ouest des Offices, rejoint le Ponte Vecchio et traverse l'Arno, avant de rejoindre le palais Pitti.
er Dès 1581, François 1 de Médicis envisagea d'utiliser l'aile est du pala is des Offices pour une galerie contenant des « peintures, des sculptures et d'autres choses précieuses ». La décoration des plafonds des corrid ors fut effectuée en grotesques par Alessandro Allori, Giov anni Butteri, Alessandro Pieroni et Giovanni Bizelli. En 1584, la salle 18 dite la « Tribune » fut décorée par Bernardo Buontalenti. La galerie était terminée en 1591. Lorsque la dynastie Médicis s'éteignit avec Jean-Ga ston de Médicis le 9 juillet 1737, les Habsbourg-Lo rraine qui leur succédèrent passèrent un pacte avec la ville d e Florence. Les collections des Offices ne devraien t jamais quitter la galerie. Les salles furent ouvertes au public par la volonté de Pierre-Léopold de Lorraine en 1765.
La Toscane resta autrichienne jusqu'à son incorpora tion dans le royaume d'Italie en 1860. Le bâtiment fut lourdement endommagé pendant la Seconde Guerre mond iale, reconstruit et modifié dans les années qui suivirent. Il y avait alors 45 salles au début des années 1960 et la structure resta identique jusqu'e n 2010. En 1993, un attentat à la bombe fit cinq morts et 48 b lessés, détruisit plusieurs œuvres et en endommagea de nombreuses autres. La remise en état dura jusque dans les années 2000.
La scénographie était alors construite de façon his torique sur le mode majeur, et géographique sur le mode mineur. Cela signifiait que le visiteur avançait da ns les salles période par période et pour une même période on déclinait les écoles (florentines, ombriennes, véni tiennes, lombardes, émiliennes). Les peintres étran gers, à l'exception notable des Allemands et Flamands du dé but de la Renaissance, étaient réduits à la portion congrue. Cette scénographie a été bouleversée à l'aube des années 2010.
Le projet desNew Uffizien 1995, finalisé en 2004, n'a commencé à se voir dans la présentation des initialisé œuvres qu'en 2010. Depuis le nombre de salles augmente chaque année et la surface d'exposition également. La surface d'exposition était de 5400 m² en 2008, e lle atteindra 12000 m² en 2020. Le 20 décembre 2011 , le er musée a inauguré au 1 étage du palais les premières nouvelles salles, le s « salles bleues », dédiées aux peintres e e néérlandais, flamands, espagnols, et français du XV I , au XVIII siècle. Le 19 juin 2012, les Offices ont ouvert le s er « salles rouges » du 1 étage qui présentent les artistes vénitiens, flore ntins, parmesans à partir de 1530-1540 et un important espace réservé à des expositions tempo raires. Le 9 décembre 2013 ont été ouvertes les six « salles jaunes ».
De nombreuses œuvres sont amenées à changer de mur au sein d'un ensemble de trois ou quatre salles correspondant à une école. Les travaux, toujours en cours, empêchent l'accrochage de certains tableaux ou la cohérence de certaines présentations. Si on ajoute à cela les prêts pour des expositions dans d'autres villes ou pays, les restaurations de tableaux, vous ne verrez jamais en une seule visite la totalité des tableau x dont nous vous parlons dans ce guide, et les tableaux que nou s évoquons pourront être dans une salle différente de celle que nous citons (mais les icônes que nous affichons et la fonction de recherche dans un ebook vont vou s faciliter la tâche). Pendant les travaux, la visite continue et il vous restera toujours de quoi vous éblouir les yeux!
Pour vous donner une idée de la fébrilité qui règne , il suffit de savoir que le musée a supprimé son s ite web en 2016 et qu'à ce jour il n'existe aucun site web officiel de la galerie, une situation sans doute unique au monde.
Indicateurs
Œuvres référencées dans ce guide : 400 dont 189 rep roduites : 16 : 30 : 360 environ
Le guide VisiMuZ vous permet de connaître avant d'e ntrer dans les salles de peinture d'un musée les œu vres incontournables, les phares de la collection. Nous avons délibérément choisi de ne vous présenter que les œuvres des artistes sélectionnés dans ce que nous avons ap pelé le corpus VisiMuZ. Il rassemble environ 750 ar tistes. Le guide VisiMuZ reprend toutes les œuvres du corpus d ont les auteurs ont eu connaissance. Cette sélectio n permet au visiteur de retrouver les artistes les plus impo rtants (selon les historiens de l'art), et ainsi d'aller directement à l'essentiel.
Lestar systemadopté est le suivant :
rtistiques ou historiques (exemples :œuvre universellement connue pour des critères a  : Les époux Arnolfini, La Joconde, La Jeune Fille à la Perle, G uernica). Pour ces œuvres, il est devenu souvent inutile d e préciser l'auteur, elles font partie de la mémoire collective des amateurs. : œuvre d'un artiste majeur, remarquable soit pour des raisons artistiques, soit pour son importance dans la production de cet artiste au regard de l'histoire e t abondamment reproduite ou commentée depuis sa cré ation (exemples :L'Astronomede Vermeer,Les Trois Grâcesde Rubens,Le Portrait de Dora Maarde Picasso) ui-même (par exemple décrite et illustrée dans l'ou : œuvre considérée comme importante par le musée l vrage de référence consacré à ce musée ou mise en valeur sur le site Internet du musée) ou par les historiens de l'art.
Informations pratiques
En 2017, les travaux d'agrandissement sont toujours en cours. Aussi, au delà des échafaudages, de nomb reuses modifications interviennent périodiquement dans l'a ccrochage. Nous détaillerons les problématiques plu s loin dans ce guide. En venant à pied de la place de la Seigneurie (oupiazza della Signoria), l’entrée et la billetterie sont à gauche. Toutefois si vous avez acheté votre billet par Inte rnet, il vous faut échanger votre voucher contre un billet réel dans le bâtiment de droite (en travaux). Une signalétique provisoire est installée pour vous guider.
er er Horaires d'ouverturedu mardi au samedi de 8h15 à 18h50. Fermé le lun di, le 1 janvier, 1 mai, 25 : décembre. Dernière entrée à 18h05, et commencement de l’évacuation des salles à 18h30. En pratique, vo us ne e pouvez pas rester au 2 étage après 18h30. La direction des Offices indique que par dérogation , si certains jours fériés tombent un lundi (fête nationale,etc.), la direction peut décider d’ouvrir par exception ce lundi. Ceci est alors indiqué dan s la sectionNews du site web. Celui-ci vient toutefois d'être supprimé! Le site temporaire et de transition est :http://www.uffizi.it/. Notre expérience nous a montré une autre facette co mmune à de nombreux musées italiens. Pendant les périodes de fêtes (Noël, Pâques, Ascension, etc.), le nombre de gardiens disponibles devient trop faib le et certaines salles sont fermées par manque de personn el. Ceci n’est indiqué qu’à la caisse de l’entrée. Évitez si possible ces périodes, et si vous ne pouvez faire a utrement, évitez les heures de fin de journée. Cert aines salles sont alors fermées dès 14h. Le ticket d’entrée est gratuit pour les mineurs (to utes nationalités, pièce d’identité exigée), pour l es personnes de plus de 65 ans avec une pièce d’identité de l’Un ion Européenne. Les jeunes de moins de 25 ans de l’UE, les professe urs de l’enseignement public dans l’UE et de Suisse (avec carte professionnelle) bénéficient d’un tarif réduit. Trois fauteuils roulants compatibles avec la taille des ascenseurs (étroits) sont disponibles à l’accueil. Les travaux en cours exigent de demander au personnel de l’assistance pour certains passages, l’accès aux toilettes, etc. Vestiaire gratuit, obligatoire pour les sacs, parapluies, etc. Photographie interdite. Les librairies ne sont pas accessibles sans tickets . Librairie succincte à l’entrée du musée, très belle librairie d’art à la sortie du musée, dans laquelle il serait dommage de ne pas passer un peu de temps. e Très belle cafétéria à la fin de la visite du 2 étage (voir sections 8-9 plus loin).
Réservation ou non par Internet : L’entrée au musée sans réservation préalable signifie durant les périodes de forte affluence (vacances scolaires et tout l’été) deux à quatre heures d’attente. La r éservation des billets par Internet se fait sur dif férents sites aux prix très variables, aussi nous vous laissons chois ir. Le billet par Internet est toujours à un prix s upérieur à ce que l’on paie à l’entrée mais il évite la file d’attente.
Depuis août 2015, le musée est équipé de bornes wifi.
Divers Depuis plusieurs années, la collection Contini-Bona cossi (à la fin du guide) et le corridor de Vasari (idem), deux annexes de la galerie, étaient réservées à des visites spéciales au prix démesuré (plus de 60 € par pe rsonne), mais il semble que la politique soit en train de changer . La collection Contini-Bonacossi a ouvert temporai rement et sans surcoût du 14 novembre au 19 décembre 2013. Le corridor de Vasari a été ouvert de temps à autre e n 2014-2015. La direction a annoncé qu'il serait vidé de sa collection d'autoportraits. La collection re joindrait le rez-de-chaussée du musée après les travaux.
Œuvres majeures ou icônes :
Section 2 – Renaissance Florentine (S. 7-16)
Paolo UCCELLO (1397-1475) La Bataille de San Romano,ca1456
PIERO della Francesca (1415/1420-1492) Portrait de Battista Sforza(diptyque partie 1) + au dos chariots des vertus,ca1472 Portrait de Federico de Montefeltro, duc d'Urbin(diptyque partie 2),ca1472
Sandro BOTTICELLI (1445-1510)
La Naissance de Vénus, 1486 Le Printemps,ca1481-82 Portrait de jeune homme avec une médaille,ca1475 L'Adoration des mages,ca1475 La Calomnie d'Apelle, 1494-95
Hugo van der GOES (ca1440-1482) Triptyque Portonari (l'Adoration des bergers, saint Antoine abbé et saint Thomas avec Thomas Portinari et son fils, sainte Marguerite et Marie-Madeleine avec Marie Portinari et sa fille,ca1474
LÉONARD de VINCI (1452-1519) L'Annonciation,ca1472
Section 4 – Allemagne et primitifs flamands (S. 20, 22)
Lucas CRANACH l'Ancien (1472-1553) Adam et Ève, 1528
Section 5 – Venise et Lombardie avant 1530
Andrea MANTEGNA (1421-1506) Le Triptyque des Offices,ca1462-70
Section 14 – Florence après 1500 (S.57-67)
RAPHAËL (Raffaello Sanzio ou Santi, dit)(1483-1520) La Vierge au chardonneret, 1506
Section 15 – Italie du Centre et Rome au XVIe (S.68 -74)
Girolamo Mazzola dit PARMIGIANINO (ou Le Parmesan)(1503-1540) La Madone au long cou,ca1534-39
Section 16 – Venise et Italie du Nord au XVIe (S. 7 5,83, 88)
Le TITIEN (Tiziano Vecellio, dit)(ca1487-1576) La Vénus d'Urbin, 1538
e e Section 17 – Italie XVII et XVIII (S. 90-101)
LE CARAVAGE (Michelangelo Merisi, dit)(1571-1610) Bacchus adolescent,ca1598
Plans
e La visite proprement dite commence par le 2 étage. Avant de la commencer, on peut toutefois, l ors de la er montée de l'escalier, faire un arrêt au 1 étage, où sont souvent présentées des expositions temporaires de dessins.
e Galerie des Offices – plan n° 1 –2 étage
er Galerie des Offices – plan n° 2 –1 étage
A– Premier corridor – salles 1 à 23
Muséographie
Les salles sont repérées à la fois par un numéro et un nom. Le nom est en général celui de l’artiste le plus présent dans la pièce, mais n’éclaire pas sur les choix de scénographie. Après un début historique et une présentation classique (les débuts de la peinture avant 1400, salles 1-6), le choix s’est porté sur la période 1420-1500 à Florence (salles 7-15).
Jusqu'en 2012, l’accrochage montrait ensuite d’autres écoles de peinture avec une scénographie de type historique, juxtaposant différentes écoles, pour des œuvres allant de 1450 à 1530, à l’exception notable de la salle 18 consacrée au maniérisme florentin de la e seconde partie du XVI et qui détonnait dans cet ensemble, tout simplement parce que la salle 18 présentait des portraits de famille des Médicis et n'était pas du tout destinée à un accrochage de type muséal. e e On reprenait au XV avec Hans Memling (salle 16). Après la salle 18, on repartait au XV en e e Italie du Centre (salle 19), puis en Allemagne au XV et début du XV en salle 20 avec Dürer, Cranach, Baldung-Grien. La salle 21 (Bellini, Giorgione) était dédiée à la peinture vénitienne de la même époque. La salle 22 retournait en Flandre et Allemagne et la salle 23 en Italie du Nord à Mantoue et Parme (Mantegna, Corrège). Les salles 19 à 23 ont été rouvertes en mai 2014. Plusieurs ajustements ont été réalisés entre 2014 et 2016 et d'autres auront lieu sans aucun doute dans les années à venir Nous avons gardé la logique générale précédente : Florence avant 1530 (section 2 salles 7 à 15), e Italie du Centre avant 1530 (section 3, salle 19), Allemagne et Primitifs flamands du XV siècle (section 4, à ce jour dans les réserves), puis Venise avant 1530 (section 5, salles 20-21).
Avant d'entrer dans le premier corridor (ou corridor est), on passe par le vestibule dans lequel se trouveLe Sanglier florentin, une sculpture romaine en marbre retrouvée dans les e ruines de la villa Hadriana à Tivoli, au XVI siècle. Elle est bien connue des touristes à cause de la fontaine (Fontana del Porcellino) située près du Ponte-Vecchio dans la Loggia del Mercato Nuovo, une copie en bronze réalisée par Pietro Tacca en 1630, et déclinée depuis dans de nombreuses villes du monde (musée du Louvre, Aix-en-Provence, Munich, etc.).