//img.uscri.be/pth/81365bfcd830285e23af0b6ce11a1866e1e4744d
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Guide du Routard du Costa Rica 2017/18

De
384 pages
Cet ebook est une version numérique du guide papier sans interactivité additionnelle. Partir au Costa Rica, c'est d'abord s'offrir un voyage pour jouer à Indiana Jones dans un véritable paradis sauvage ! Un paradis qui vous offre tout à la fois des plages de rêve et des sommets vertigineux ; la jungle la plus épaisse et des steppes lunaires ; des fonds marins dignes des plus beaux aquariums et des forêts immenses à couper le souffle ; des mangroves inextricables et deux océans aux vagues parfois impressionnantes... Vous trouverez dans le Routard Costa Rica : une première partie haute en couleur avec des cartes et des photos, pour repérer plus facilement le pays dans son ensemble et nos coups de coeur ; des adresses souvent introuvables ailleurs ; des visites culturelles originales en dehors des sentiers battus ; des infos remises à jour chaque année puis des cartes et plans détaillés. Merci à tous les Routards qui partagent nos convictions : Liberté et indépendance d'esprit ; découverte et partage ; sincérité, tolérance et respect des autres !
Voir plus Voir moins
couverture
Page de titre : Le Routard Costa Rica 2017 / 18

Table des matières

Plan

Préambule

La rédaction du Routard

Introduction

Nos coups de cœur

Lu sur routard.com

Itinéraires conseillés

Les questions qu’on se pose avant le départ

SAN JOSÉ ET LA VALLÉE CENTRALE

SAN JOSÉ

LA VALLÉE CENTRALE

UN PEU D’HISTOIRE ET D’ÉCONOMIE

LA CÔTE CARAÏBE

PUERTO LIMÓN ET MOÍN

TORTUGUERO

CAHUITA

PUERTO VIEJO DE TALAMANCA

MANZANILLO

LA ZONA NORTE

LA RÉGION DE SARAPIQUÍ

LA FORTUNA

LE VOLCAN ARENAL ET SA RÉGION

LA LAGUNA DE ARENAL

MONTEVERDE ET LA RÉGION DE SANTA ELENA

LE GUANACASTE ET LA PÉNINSULE DE NICOYA

UN PEU D’HISTOIRE

LIBERIA

LE NORD DE LA PÉNINSULE DE NICOYA

PLAYA DEL COCO

TAMARINDO

PLAYA GRANDE ET LE PARQUE NACIONAL MARINO LAS BAULAS

LE CENTRE DE LA PÉNINSULE DE NICOYA

PLAYA SÁMARA

NOSARA

LE SUD DE LA PÉNINSULE DE NICOYA

MONTEZUMA

MAL PAÍS ET SANTA TERESA

LE PACIFIQUE CENTRAL

PUNTARENAS

JACÓ

QUEPOS

MANUEL ANTONIO

DOMINICAL

UVITA ET BAHÍA

LA ZONA SUR

AU SUD DE LA VALLÉE CENTRALE

SAN GERARDO DE DOTA ET LE PARQUE NACIONAL LOS QUETZALES

SAN ISIDRO DE EL GENERAL

SAN GERARDO DE RIVAS ET LE PARQUE NACIONAL CHIRRIPÓ

LA ROUTE DE SAN ISIDRO DE EL GENERAL À PALMAR SUR

BORUCA

LE GOLFE DULCE ET LA PÉNINSULE D’OSA

PARQUE NACIONAL PIEDRAS BLANCAS

GOLFITO

PUERTO JIMÉNEZ

SIERPE

BAHIA DRAKE

COMMENT Y ALLER ?

LES COMPAGNIES RÉGULIÈRES

LES ORGANISMES DE VOYAGES

HOMMES, CULTURE, ENVIRONNEMENT

BOISSONS

CUISINE

CURIEUX, NON ?

DROITS DE L’HOMME

ÉCONOMIE

ENVIRONNEMENT

FAUNE ET FLORE

GÉOGRAPHIE

HISTOIRE

MÉDIAS

PERSONNAGES

POPULATION

SITES INSCRITS AU PATRIMOINE MONDIAL DE L’UNESCO

SPORTS ET LOISIRS

COSTA RICA UTILE

AVANT LE DÉPART

ARGENT, BANQUES, CHANGE

ACHATS, ARTISANAT

BUDGET

CLIMAT

DANGERS ET ENQUIQUINEMENTS

DÉCALAGE HORAIRE

ÉLECTRICITÉ

FÊTES ET JOURS FÉRIÉS

HÉBERGEMENT

LANGUE

LIVRES DE ROUTE

POSTE

SANTÉ

SITES INTERNET

TÉLÉPHONE ET TÉLÉCOMMUNICATIONS

TRANSPORTS

Index général

Liste des cartes et plans

Important : dernière minute

Sauf rare exception, le Routard bénéficie d’une parution annuelle à date fixe. Entre deux dates, des événements fortuits (formalités, taux de change, catastrophes naturelles, conditions d’accès aux sites, fermetures inopinées, etc.) peuvent modifier vos projets de voyage. Pour éviter les déconvenues, nous vous recommandons de consulter la rubrique « Guide » par pays de notre site
 routard.com et plus particulièrement les dernières Actus voyageurs.

 
Plan
Le théâtre national du Costa Rica, San José
Plan
Char à bœufs, Sarchí

La rédaction du Routard

(sans oublier nos 50 enquêteurs, aussi sur le terrain)

Plan
Thierry, Anne-Caroline, Éléonore, Olivier, Pierre, Benoît, Alain, Fiona,
Gavin’s, André, Véronique, Bénédicte, Jean-Sébastien, Mathilde, Amanda,
Isabelle, Géraldine, Marie, Carole, Philippe, Florence, Anne.

La saga du Routard : en 1971, deux étudiants, Philippe et Michel, avaient une furieuse envie de découvrir le monde. De retour du Népal germe l’idée d’un guide différent qui regrouperait tuyaux malins et itinéraires sympas, destiné aux jeunes fauchés en quête de liberté. 1973. Après 19 refus d’éditeurs et la faillite de leur première maison d’édition, l’aventure commence vraiment avec Hachette. Aujourd’hui, le Routard, c’est plus d’une cinquantaine d’enquêteurs impliqués et sincères. Ils parcourent le monde toute l’année dans l’anonymat et s’acharnent à restituer leurs coups de cœur avec passion.

Merci à tous les routards qui partagent nos convictions : liberté et indépendance d’esprit ; découverte et partage ; sincérité, tolérance et respect des autres.

NOS SPÉCIALISTES COSTA RICA

Éléonore Friess : de ses escapades au coin de la rue ou un peu plus loin, la benjamine de l’équipe ne veut pas perdre une miette. Elle explore le monde à la recherche de rencontres joyeuses, de beaux panoramas, de fêtes inoubliables ou simplement d’un bon petit plat. Depuis l’école de journalisme, son calepin et sa curiosité ne la quittent plus.

Benoît Lucchini : corse, élevé au grain du 9-3, il a commencé avec une carte Interrail à 17 ans. Il arpente les terres chaudes avec passion deux ans plus tard puis les mers froides comme pêcheur (illégal) de saumon sur un chalutier américain, avant un grand tour du monde. Son credo depuis 30 ans au Routard : multiplier les rencontres, s’émerveiller et écrire pour partager ses émotions.

Olivier Page : malouin d’origine. À 16 ans, il réalise un long tour de France à mobylette. Son aptitude à la vie nomade, son goût des autres ont conduit ce Breton d’âme fugitive à collaborer avec le Routard. Depuis 1990, il parcourt la planète, pour découvrir d’autres lieux, d’autres gens. Et faire partager ses plus belles trouvailles à ses lecteurs.

UN GRAND MERCI À NOS AMI(E)S SUR PLACE ET EN FRANCE

Pour cette nouvelle édition, nous remercions particulièrement :

 Gwen-Aële Rubinstein pour son enthousiasme au quotidien, son précieux soutien sur le terrain et sa bonne humeur sans faille.
 Claire, notre meilleure guide, pour nous avoir appris à ouvrir une noix de coco à la force des bras.
 Pierre pour sa connaissance du pays… et des bières locales !
 Christian Voulgaropoulos pour son indéfectible soutien.
 Didier pour son aide dans la compréhension du pays.
 Guillaume et Sarah pour leur précieuse collaboration.
 Hubert Boxho, « El Commodore », pour son aide sur le terrain.

 Cécile Courbet, sacrée routarde, pour ses bonnes infos.

Pictogrammes du Routard

Établissements
Hôtel, auberge, chambres d’hôtes
Camping
Restaurant
Boulangerie, sandwicherie
Glacier
Café, salon de thé
Café, bar
Bar musical
Club, boîte de nuit
Salle de spectacle
Office de tourisme
Poste
Boutique, magasin, marché
Accès internet
Hôpital, urgences
Sites
Plage
Site de plongée
Piste cyclable, parcours à vélo
Transports
Aéroport
Gare ferroviaire
Gare routière, arrêt de bus
Station de métro
Station de tramway
Parking
Taxi
Taxi collectif
Bateau
Bateau fluvial
Attraits et équipements
 Présente un intérêt touristique
Recommandé pour les enfants
Adapté aux personnes
handicapées
Ordinateur à disposition
Connexion wifi
Inscrit au Patrimoine mondial
de l’Unesco

Tout au long de ce guide, découvrez toutes les photos de la destination sur  routard.com Attention au coût de connexion à l’étranger, assurez-vous d’être en wifi !
© HACHETTE LIVRE (Hachette Tourisme), 2017
Le Routard est imprimé sur un papier issu de forêts gérées.

Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays.

© Cartographie Hachette Tourisme
I.S.B.N. 978-2-01-625692-3

Plan
Le Costa Rica
 
Plan
L’église de Sarchí

Le pays le plus heureux du monde, rien que ça ! Selon l’Happy Index Planet, le Costa Rica double toutes les autres nations du monde dans la course au bonheur. Incroyable récompense pour un si petit pays dont la devise pourrait être : « Pour vivre heureux, restons discrets ! » Sortant de l’ombre sur le plan touristique, le Costa Rica nous surprend par sa douceur de vivre, ses richesses environnementales incroyables et la gentillesse de ses habitants, surnommés Ticos. Voici un pays dont le credo principal est la protection de l’environnement, le respect du vivant et le bien-être de la population. Ici, on essaie, au mieux, de mettre en pratique ces bonnes résolutions.

Ce cadeau de la nature se dévoile au détour d’un sentier de randonnée. Il offre ses plus beaux panoramas du haut d’un volcan, dissimule ses plages les plus secrètes au fond de baies cachées… Tous ces trésors se découvrent au fur et à mesure d’un voyage dont la palette de couleurs s’étale du bleu de l’océan au vert d’une végétation luxuriante. Denses forêts primaires, plages immaculées, faune d’une grande richesse et flore exubérante… Comme bien des routards, vous irez au Costa Rica pour répondre à l’appel de Dame Nature.
Mais derrière ce décor se cache un pays où la vie est plutôt douce, où le touriste nanti n’a jamais le sentiment de s’appuyer sur la misère des habitants pour profiter de leurs ressources, comme c’est parfois le cas. Un pays sain, une vraie démocratie, une économie dynamique, où les biens sont partagés. Éducation, santé, développement durable, droits civiques…, dans bien des domaines le Costa Rica est en avance sur son temps, et n’a de leçon à recevoir de personne. C’est aujourd’hui le pays le plus égalitaire d’Amérique latine. Des exemples ? Le pays a constitutionnellement renoncé à son armée en 1948 et a ouvert son premier parc national au début des années 1970. Depuis, un quart du territoire est classé en parcs nationaux ou réserves naturelles, avec l’ambition de protéger des espaces toujours plus grands. Des choix politiques courageux et rares. C’est sans doute grâce à ce cadre de vie, véritable éden, que la population a su conserver sa bienveillance, sachant tout ce qu’elle lui doit. Ainsi, les Costariciens se révèlent d’une grande douceur, d’une simplicité et d’une générosité désarmante. Doués pour le bonheur, tout simplement.
La découverte du pays se fait en trois dimensions : l’humain, le naturel et le spirituel, qui n’est jamais bien loin. Un mode de vie qui se traduit par une devise nationale : « ¡ Pura Vida ! »

Plan
Le parc national Manuel Antonio
 

Nos coups de cœur

Plan
1
À San José, déambuler dans les allées, aussi colorées que parfumées, duMercado Central.

Ces halles centenaires abritent quantité d’échoppes hautes en couleur qui titillent nos sens. Fruits et légumes inconnus, herbes aux pouvoirs magiques, artisanat local à prix imbattables, cafés de tout le pays, c’est une escale obligatoire avant d’attraper son vol retour. Filer ensuite au Museo del Oro Precolombino (le musée de l’Or) où, là aussi, on aimerait bien tout acheter ! p. 90

Bon à savoir : le marché est fermé le dimanche.
Plan