//img.uscri.be/pth/4c7772e1c459e69ee046203f1bd2d44d4ded0afe
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 3,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Québec 7 - Ottawa

De
61 pages

Ce chapitre Ottawa est issu du guide consacré à la destination Québec.
Tous les chapitres sont disponibles et vendus séparément. Vous pouvez également acheter le guide complet.





Voir plus Voir moins

La capitale du Canada – située en Ontario, de l’autre côté de la majestueuse rivière des Outaouais – est une métropole tournée vers l’avenir, avec ses deux universités, sa population étrangère florissante, ses excellents restaurants et… son look branché. La richesse de ses musées et l’abondance des sorties culturelles expliquent pour une bonne part l’afflux de touristes toute l’année.

Le Parlement fédéral, de style néogothique, domine fièrement la ville. L’inspirant mélange de quartiers, chacun avec sa propre personnalité, s’étend au pied des immeubles du gouvernement fédéral. Lorsque l’on regarde vers le nord d’Ottawa, on aperçoit les douces collines de la Gatineau.

L’hiver, le canal Rideau se transforme en gigantesque patinoire. En toute saison, grâce aux nombreux espaces verts de la ville et aux pistes cyclables, la population locale goûte largement aux plaisirs de la marche, du jogging et du vélo. Tout cela sous l’œil bienveillant des Mounties, la police montée canadienne à la fameuse livrée rouge.

Quand partir

Juillet Le mois des festivals, tels l’Edmonton Street Performers ou le Stampede de Calgary

Juillet-septembre Pour randonner dans les parcs de Banff et de Jasper

Décembre-février Saison des sports d’hiver dans les Rocheuses canadiennes

À ne pas manquer

Le patin à glace sur le canal Rideau en hiver (Cliquez ici)

Le somptueux musée des Beaux-Arts(Cliquez ici), l’un des plus riches musées du pays

La relève de la garde sur la colline du Parlement (Cliquez ici)

Assister à un débat (houleux) au Parlement(Cliquez ici)

Une balade familiale à vélo jusqu’à la ferme expérimentale(Cliquez ici), près du centre-ville

Un dîner puis une balade au marché ByWard(Cliquez ici)

Histoire

Ottawa doit son nom à la tribu indienne qui s’installa à l’est du lac Huron dans les années 1400. Le mot lui-même vient de l’algonquin “commercer”, car la région est depuis longtemps un lieu d’échanges ; les Algonquins ont également baptisé la rivière qui borde la ville “Kichissippi”, signifiant “grande rivière”, que l’on appelle aujourd’hui la rivière des Outaouais (en anglais Ottawa River). Il ne reste plus qu’environ 4 000 Ottawas vivant au Canada.

Les premiers explorateurs français arrivèrent dans la région au début du XVIIe siècle, rapidement suivis par des missionnaires. Appelé d’abord Bytown, l’endroit fut choisi en 1857 par la reine Victoria pour devenir la nouvelle capitale de la colonie en plein essor, en raison de sa position privilégiée entre le Haut-Canada et le Bas-Canada.

Pendant un siècle environ, Ottawa fut une capitale paisible. Durant la Seconde Guerre mondiale, la ville accueillit la famille royale des Pays-Bas en exil (qui n’oublia pas ce geste et, depuis, envoie chaque printemps des milliers de bulbes de tulipes pour fleurir la ville). Après la guerre, l’urbaniste français Jacques Gréber se vit confier un grand projet de renouvellement urbain, qui permit de supprimer les voies ferrées du centre-ville et de développer une “ceinture de verdure” autour de la ville.

De nombreux habitants d’Ottawa sont bilingues. Les francophones sont beaucoup plus nombreux dans la ville de Gatineau (Hull), de l’autre côté de la rivière des Outaouais.

Renseignements

OFFICE DU TOURISME L’office du tourisme d’Ottawa (www.ottawatourism.ca) donne, sur son site Internet, un aperçu complet de la capitale canadienne. Plusieurs banques et bureaux de change sont installés le long du centre commercial de la rue Sparks.

Le kiosque d’information de la capitale (613-239-5000 ou 1-800-465-1867 ; www.capitaleducanada.gc.ca ; World Exchange Plaza, 111 rue Albert ; 10h-17h ; ) équivaut à l’Infocentre de la capitale. Service de renseignements touristiques efficace.

BUREAU DE CHANGEAccu-Rate (613-238-8454 ; rdc World Exchange Plaza, 111 rue Albert ; lun-ven 9h15-17h15). Change notamment les chèques de voyage.

POSTE (613-844-1545 ; www.post.ca ; 59 rue Sparks ; lun-ven 9h-16h)

URGENCES L’hôpital général d’Ottawa (613-722-7000 ; 501 rue Smyth ; 24h/24), au sud-est du centre-ville, à Alta Vista, assure un service d’urgences.

PASSEPORT DES MUSÉES : 9 MUSÉES, 7 JOURS

La carte Passeport des musées (www.passeportmusees.ca ; adulte/famille 35/85 $), valable une semaine, donne accès à neuf des plus importants musées d’Ottawa, avec 20% de rabais pour les spectacles du Centre national des arts. La carte peut être achetée dans tous les musées participants ainsi qu’au kiosque d’information de la capitale (voir ci-dessous).

Fêtes et festivals

La capitale canadienne est en ébullition toute l’année avec plus de 60 fêtes et festivals. En voici une sélection :

Bal de Neige (Winterlude ; 613-239-5000 ; www.canadascapital.gc.ca/winterlude). Trois week-ends consécutifs en février pour fêter dignement l’hiver. Animation centrée sur le lac Dows et le canal (gelés). Poétiques statues de glace érigées un peu partout en ville.

Festival canadien des tulipes (613-567-5757 ; www.tulipfestival.ca). En mai, la ville explose de couleurs : plus de 200 variétés de tulipes, principalement en provenance de Hollande, couvrent la ville. Parades, régates, danses, concerts et feux d’artifice.

Festival franco-ontarien (613-321-0102 ; www.ffo.ca). Un festival en l’honneur de la musique, de l’artisanat et de la culture francophones de la province. Mi-juin.

Ottawa Bluesfest (613-241-2633 ; www.ottawabluesfest.ca). Deuxième plus grand festival mondial de blues (après celui de Chicago). Les grands noms du blues y donnent des concerts mémorables à la fin juin.

Fête du Canada (613-239-5000 ; www.canadascapital.gc.ca/canadaday). Quel meilleur endroit que la capitale pour célébrer la fête nationale du 1er juillet ? Ne manquez pas le feu d’artifice tiré au-dessus du Parlement.

SuperEX (613-237-2222 ; www.ottawasuperex.com). Une grande fête au parc Landsdowne à la mi-août, très appréciée des enfants.

Capital Pride (613-421-5387 ; www.prideottawa.com). Une semaine d’activités et de manifestations couronnée par une parade dans les rues de la ville. Mi-août.

À voir

Les musées d’Ottawa sont parmi les meilleurs au Canada. Ils sont souvent fermés les lundis en hiver et, pour la plupart d’entre eux, situés à courte distance les uns des autres. Si vous arrivez moins de 1 heure avant la fermeture, la plupart des musées vous laisseront entrer gracieusement.

OTTAWA EN...

Un jour

La charmante capitale présentant une multitude de points d’intérêt, il n’y a pas de temps à perdre. Commencez par une visite de la colline du Parlement (page ci-contre) et de sa tour de la Paix, puis rendez-vous au musée des Beaux-Arts du Canada (page ci-contre), à quelques minutes à pied, découvrir sa belle collection d’œuvres d’artistes canadiens (dont des artistes autochtones) et sa superbe chapelle en bois. Faites une pause déjeuner au marché ByWard, où l’on trouve des produits de la ferme, dont un vaste choix de fromages. Au dessert, goûtez à une queue de castor au chocolat ou à un “Obama Cookie”, avant de continuer votre promenade le long du canal Rideau. Pour dîner, faites votre choix parmi les cuisines du monde entier, comme celle du restaurant végétarien ZenKitchen ou du chic Atelier.

Deux jours

Après avoir achevé le circuit d’une journée, allez découvrir d’étonnants spécimens de squelettes de dinosaures au musée canadien de la Nature (ci-dessous), récemment rénové, ou, si vous êtes en voiture, dirigez-vous vers le Diefenbunker, un intrigant refuge souterrain, à une quarantaine de kilomètres de la ville. Le soir, assistez à un spectacle du Centre national des arts, au bord du canal Rideau, ou à un concert de musique dans l’un des clubs gravitant autour du marché ByWard. En hiver, optez pour un match de hockey des Sénateurs d’Ottawa à la Scotiabank Place. Et n’hésitez pas à aller découvrir le musée des Sciences et de la Technologie (ci-dessous).

Colline du Parlement      ÉDIFICE HISTORIQUE

(www.parliamenthill.gc.ca). Le centre-ville d’Ottawa est dominé par les bâtiments de l’administration fédérale – qui chapeaute les administrations provinciales canadiennes. Sur la colline du Parlement, l’édifice du Centre (613-996-0896 ; visite guidée gratuite 45 min ; rue Wellington, été réservation à la tente blanche sur la pelouse, hiver à l’intérieur du bâtiment), avec sa tour de la Paix et son horloge, abrite la Chambre des communes (Chambre des députés) et le Sénat. La bibliothèque, avec son fantastique décor de bois sculpté et de fer forgé, en est l’attraction maîtresse. De chaque côté se dressent les édifices de l’Est et de l’Ouest, avec leur toit de cuivre vert. Vous pouvez réserver la visite guidée au kiosque d’information de la capitale.

Hormis l’été, il est possible d’assister aux débats parlementaires (Question Period) à la Chambre des communes. Ils ont lieu l’après-midi et à 11h le vendredi. Entrée selon la règle du premier arrivé, premier servi.

L’été, tous les matins à 10h, vous pouvez assister à la relève de la garde sur la pelouse. Les soirs d’été, le spectacle son et lumière Mosaika est présenté sur la colline du Parlement, en français et en anglais.

Entre les édifices de l’Ouest et du Centre, du côté de la rivière des Outaouais, la colline parlementaire abrite un endroit curieux : le sanctuaire des chats errants. Les chats, qui peuvent s’abriter dans une série de petites structures aux airs de maisons de poupée, reçoivent tous les soins nécessaires grâce à une équipe de bénévoles.

Musée des Beaux-Arts du Canada      BEAUX-ARTS

(National Gallery of Canada ; 613-990-1985 ; www.gallery.ca ; 380 promenade Sussex ; adulte/-12 ans/12-19 ans/famille 9/gratuit/4/18 $, audioguide 6 $ ; 10h-17h, jusqu’à 20h jeu mai-sept, fermé lun oct-avr). À 15 minutes de marche de la colline du Parlement, la visite de ce musée s’impose. Principal musée du Canada, cet impressionnant bâtiment de verre et de granit rose fut conçu par Moshe Safdie, auteur également du complexe résidentiel Habitat à Montréal et du musée des Civilisations à Québec.

Les nombreuses galeries exposent des œuvres anciennes et contemporaines en mettant l’accent sur les artistes canadiens. Néanmoins, les collections américaine et européenne contiennent des pièces de presque tous les principaux maîtres. Le musée présente aussi des expositions temporaires et reçoit des expositions itinérantes.

La judicieuse présentation chronologique de la peinture et de la sculpture canadiennes constitue un résumé en images de l’histoire du pays, depuis les premiers contacts entre autochtones et Européens. Au rez-de-chaussée, sont regroupées la galerie inuit et une sélection d’une belle collection de photographies.

Deux cours offrent un cadre paisible pour savourer un moment de détente. L’une d’elles abrite un petit bijou : l’intérieur de la chapelle Rideau, construite en 1888. Sauvée de la démolition, la chapelle en bois a été restaurée, pièce par pièce, dans la cour du musée.

Le musée se visite en 2 heures minimum, et encore, sans profiter du programme de films et de vidéos, de conférences et de concerts. Sur place, on trouvera un café, un restaurant et une boutique de livres et de cadeaux. Deux étages de parking (12 $/jour) occupent le sous-sol.

Musée canadien de la Nature      DINOSAURES

(613-566-4700 ; www.nature.ca ; 240 rue McLeod ; adulte/enfant/famille 10/8/25 $, gratuit sam matin ; sam-mer 9h-18h, jusqu’à 20h jeu-ven ; 5, 6 et 14). Occupant un séduisant bâtiment victorien, ce musée fait découvrir le patrimoine naturel canadien. Les quatre étages du bâtiment présentent de beaux spécimens de fossiles, minéraux et d’animaux, dont un squelette de baleine bleue et les restes de plusieurs dinosaures qui furent trouvés dans la province de l’Alberta. Les dioramas consacrés aux mammifères et aux oiseaux méritent aussi d’être vus. Une section spéciale du musée est destinée aux enfants. Cafétéria sur place.

Musée des Sciences et de la Technologie du Canada      SCIENCES

(613-991-3044 ; www.sciencetech.technomuses.ca ; 1867 bd Saint-Laurent ; adulte/enfant/senior/famille 9/4/6/20 $ ; 9h-17h mai-sept, mar-dim 9h-17h oct-avr). Ce musée à 6 km au sud-est du centre-ville, présente toutes sortes d’activités pédagogiques destinées à faire découvrir la science aux enfants. On peut faire ses propres expériences, observer des lois physiques en action et expérimenter des illusions d’optique. Ne ratez pas l’amusante Cuisine bizarre, où l’on découvre les effets de la désorientation spatiale grâce à une cuisine dont le plancher est incliné à 10°.

Une partie importante du musée est consacrée à la technologie de l’espace, avec divers engins spatiaux canadiens. Une section consacrée à l’astronomie présente des films et des diapositives sur l’univers et permet, par nuit claire, d’observer le ciel au moyen d’une grande lunette astronomique.

Musée canadien de la Guerre      MILITAIRE