ROME CITY TRIP

-

Livres
248 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

"Juste pour un week-end ou un séjour de quelques jours. Le guide qui vous fait voir l’essentiel et vous fait vivre comme un local. Dans chaque ville, les 12 lieux incontournables à ne pas louper et le meilleur des expériences restos, shopping et sorties."

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 17
EAN13 9791033187608
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

2018
2019
SPÉCIAL WEEK-END
ET COURT SÉJOUR
www.petitfute.com
2018  -  2019
CITY TRIP ROME
CITY TRIP
Rome6 Les immanquables
31 Idées de séjour
41 Festivités
45 133
Campo dei Fiori Vatican
Panthéon et Trastevere
et fontaine de Trevi
81 155
Termini, Colisée, Forum
Celio et Esquilinet Capitole
111 177
Hors les mursPiazza di Spagna
et villa Borghèse
199 Organiser son séjour
Romee
r
n
s
i
e

d
i

P
o
r
t
u
e
L
a
i

p
P
i
a
e
t
P
r

a
i
n
i
l
l
e
Via di Ripetta
V
I
d
i Car
acalla
M
Vi

I
i
Terme
a dell
I
a
Via 24 M


2
a Leo

1
d


A
i
e
i
p
Corso d
r
i
l e
X
a
l

i

e i
l
e


F
n
V

O
r
Via Guglielmo Marconi

a


n
n
Via delle


V
Via dei Serpenti
Tevere
l
L
del M
Via Flaminia
c
Via Tiziano

e
ra
l
o
m
ungot
e
i
o p
u
o
M

Via Pretoriano
i
i
i

Viale del Policlinico
Via Merulana
Lungote
Vi
o
gga
a
i



n
i
S
m
e
c
ia A dV r
e
a
Aur
l
F
r
i
i
e
a

v
t
l
a
T
a
vere dei
r
f
i
no

a
n
i
o
d
d
a
Vi
e
i
Lungote
o

ei Pa
a
Antic
iapp

A
V
a
i
p

i
M

ia A a uoV ppi N va
a

Viale Regina Margherita

ovaa N



vere della F

e

r
eanita





t

n
r
e
Vi
o
a
r
i
Via Tuscolana
V

Via del Circo Massimo








A
ale Trinità
o
a
n
i
r
l
isa
r
i
C
a
iV
n
Via
Via Ap
Via dei Cerchi
o
P
nti
o
l
o
c o
e
r
l
re d
d
teve
a
e
oM
li

a
i
V
r
ngo

s
Via Chiana

i
a
Lungo
Vial

i
in
i
e
Pr E ge
m
incipe u nio
Tevere
t
ella
ranto
c
a
i
n
V
Via del Vignola
a
Via Gallia
t
Via Etruria
V T
ia a
ale Giuse
e
u
n
Circ
a
Via Latina
Via Labicana
v
V
i
l
Via della Molett
a
i
Via Crescenzio
u
a
no
r
a

Villa Glori
Villa Ada
e Acq
ROME NORD
PIAZZA DI SPAGNA
ET VILLA BORGHÈSE
Galerie
Borghèse
Piazza Villa Borghèse
del Popolo
Piazza di
Spagna
Stazione
La Fontaine
VATICAN
de Termini
de Trévi
Piazza Navona
et le Panthéon
CAMPO DEI FIORI,
PANTHEON ET TERMINI, CELIO
FONTAINE DE TRÉVI
ET ESQUILIN
Place Campo
Place du
dei Fiori
Capitole
Monte Porte
Maggiore
Esquilino
Le Forum
Romain
Le Colisée
VATICAN ET
TRASTEVERE
Parco del
Celio
COLISEE, FORUM
ET CAPITOLE
Parco degli
Scipioni
a
ROME SUD
0 m375 75011251500 m
B
d
e
i

M
o
n
t
i

T
i
b
u
r
t
G
V
i
a

C
i
l
i
c
i
a
t

n
t
I
e
o
n
v
a
n
'
r
L
u
V
i
a

L
a

S
p
e
z
i
a

F
o
l
l
a
z
i
o
n
e

V
d
V
s
i
i
a
e
e

p
l
G










V
i
a

G
u
i
d
o

B
u
o
z
z
i
p
a
V
i
a

d
e
i

G
r
a
c
c
h
i
e
V
i
a

d
e
g
l
i

S
c
i
p
i
o
n
e











V
ia

d
e
l
l
e

M
i
l
l
i
z
i
e
e
o
i
V
i
a
C
o
l
a

d
i

R
i
e
n
z
o
t
e
V
i
a

G
i
u
l
i
o

C
e
s
a
r
e
v
e
r
e

T
o
o
r

r
e
o

l
o
d
s
i
c
r

V
o
i
i

C
a

t
N
C





L
.

d
i

S




V
i
a

S
t
a
t
i
l
i
a
a
V
i
a

d
e
i

R
a
m
n
i
r
l

o
n

a
V
i
V
i
a

A
n
B
t
F
e


M
a
z
z
i
n
i
e
g
L
a
u
g
u
l
n
a
o
g
A
a
m
o
i
V
i
a
a
d









V
i
a

N
aziona
l
e
o
a

M
e
t
u
r
o
V
i
a
a
r






V
i
a

N
o
m
e
n
t
a
A
V
i
a

P
o
V
i
a

d
e

T
.


t
a
i
a
V
i

B
a
s
e
n
t
o
b
m
V
i
a

X
X

S
et
t
e
m
b
r
e
V
A
'
l
l
z
i
e
d

a
i
a
V
a
z

G
i
a
n
n
s
r
t
i
n
a
















V
i
a

C
r
i
s
t
o
f
o
r
o

C
ol
o
m

v
P
V
i
a

z
a

P
a
ol
o
n
P
a
V
i
a

V
i
t
e
l
la
s
i
b
i
a
o

T
i
b
u
t
o






V
i
a

L
a
e
a

M
a
g
l
i
a
c
n
b
o
C
i
r
c
o
n
v
a
l
l
a
n
a
r
ge
l
o
E
m
o
i
e
o
i
z

V
i
r
g
i
e
V
i
a

S
a
la
r
i
a
l
l
a
V
e
P
r
i
n
c
i
a
n
a
o
n
V
i
a
l
e

P
i
n
t
u
r
i
c
c
h
i
o
e

V
I
n
a

A
i
I
z
V
i
a
l
e

d
i

T
r
asta
v
e
r
e
r
a
t

e
u
u
t
V
i
a



r
e
o








l
V
i
a
a
n
z
i
o
i
g
n
e
l
l
i
i
o
n
f
a
l
e
V
a
a
V
i
a

d
O
d
e
r
i
c
s
i

d
a

G
u
b
b
i
o
e
T
r
m
e

a

V
i
l
l
a
i
V
.
d
e
l
l

d

L
u
ci
n
a
o

a
i
u
e
s
n
e
i
t
s
O

a
V
i
a

R
i
V








V
i
a
le

d
e
i

Q
u
a
t
t
r






V
i
a
l
e

d
e
i

V
V
i
a

C
a
f
f
a
r
o
V

i
o
.
d

P
v
Co
ll
o
Ve
nt
i
Pie
r
n
s
i
e

d
i

P
o
r
t
u
e
L
a
i

p
P
i
a
e
t
P
r

a
i
n
i
l
l
e
Via di Ripetta
V
I
d
i Car
acalla
M
Vi

I
i
Terme
a dell
I
a
Via 24 M


2
a Leo

1
d


A
i
e
i
p
Corso d
r
i
l e
X
a
l

i

e i
l
e


F
n
V

O
r
Via Guglielmo Marconi

a


n
n
Via delle


V
Via dei Serpenti
Tevere
l
L
del M
Via Flaminia
c
Via Tiziano

e
ra
l
o
m
ungot
e
i
o p
u
o
M

Via Pretoriano
i
i
i

Viale del Policlinico
Via Merulana
Lungote
Vi
o
agg
a
i



n
i
S
m
e
c
Via Ard
e
a
Aur
l
F
r
i
i
e
a

v
t
l
a
T
a
vere dei
r
f
i
no

a
n
i
o
d
d
a
Vi
e
i
Lungote
o

ei Pa
a
Anticaipp

A
V
a
i
p

i
M

Via Appia Nuova
a

Viale Regina Margherita

ovaa N



vere della F

e

r
eanita





t

n
r
e
Vi
o
a
r
i
Via Tuscolana
V

Via del Circo Massimo








A
ale Trinità
o
a
n
i
r
l
isa
r
i
C
a
iV
n
Via
Via Ap
Via dei Cerchi
o
P
nti
o
l
o
oc
e
r
l
re d
d
teve
a
e
oM
li

a
i
V
r
ngo

s
Via Chiana

i
a
Lungo
Vial

i
in
i
e
Pr i g
m
inc pe Eu enio
Tevere
t
ella
ranto
c
a
i
n
V
Via del Vignola
a
Via Gallia
t
Via Etruria
Via Ta
ale Giuse
e
u
n
Circ
a
Via Latina
Via Labicana
v
V
i
l
Via della Molett
a
i
Via Crescenzio
u
a
no
r
a

Villa Glori
Villa Ada
e Acq
ROME NORD
PIAZZA DI SPAGNA
ET VILLA BORGHÈSE
Galerie
Borghèse
Piazza Villa Borghèse
del Popolo
Piazza di
Spagna
Stazione
La Fontaine
VATICAN
de Termini
de Trévi
Piazza Navona
et le Panthéon
CAMPO DEI FIORI,
PANTHEON ET TERMINI, CELIO
FONTAINE DE TRÉVI
ET ESQUILIN
Place Campo
Place du
dei Fiori
Capitole
Monte Porte
Maggiore
Esquilino
Le Forum
Romain
Le Colisée
VATICAN ET
TRASTEVERE
Parco del
Celio
COLISEE, FORUM
ET CAPITOLE
Parco degli
Scipioni
a
ROME SUD
0 m375 75011251500 m
B
d
e
i

M
o
n
t
i

T
i
b
u
r
t
G
V
i
a

C
i
l
i
c
i
a
t

n
t
I
e
o
n
v
a
n
'
r
L
u
V
i
a

L
a

S
p
e
z
i
a

F
o
l
l
a
z
i
o
n
e

V
d
V
s
i
i
a
e
e

p
l
G










V
i
a

G
u
i
d
o

B
u
o
z
z
i
p
a
V
i
a

d
e
i

G
r
a
c
c
h
i
e
V
i
a

d
e
g
l
i

S
c
i
p
i
o
n
e











V
ia

d
e
l
l
e

M
i
l
l
i
z
i
e
e
o
i
V
i
a
C
o
l
a

d
i

R
i
e
n
z
o
t
e
V
i
a

G
i
u
l
i
o

C
e
s
a
r
e
v
e
r
e

T
o
o
r

r
e
o

l
o
d
s
i
c
r

V
o
i
i

C
a

t
N
C





L
.

d
i

S




V
i
a

S
t
a
t
i
l
i
a
a
V
i
a

d
e
i

R
a
m
n
i
r
l

o
n

a
V
i
V
i
a

A
n
B
t
F
e


M
a
z
z
i
n
i
e
g
L
a
u
g
u
l
n
a
o
g
A
a
m
o
i
V
i
a
a
d









V
i
a

N
aziona
l
e
o
a

M
e
t
u
r
o
V
i
a
a
r






V
i
a

N
o
m
e
n
t
a
A
V
i
a

P
o
V
i
a

d
e

T
.


t
a
i
a
V
i

B
a
s
e
n
t
o
b
m
V
i
a

X
X

S
et
t
e
m
b
r
e
V
A
'
l
l
z
i
e
d

a
i
a
V
a
z

G
i
a
n
n
s
r
t
i
n
a
















V
i
a

C
r
i
s
t
o
f
o
r
o

C
ol
o
m

v
P
V
i
a

z
a

P
a
ol
o
n
P
a
V
i
a

V
i
t
e
l
la
s
i
b
i
a
o

T
i
b
u
t
o






V
i
a

L
a
e
a

M
a
g
l
i
a
c
n
b
o
C
i
r
c
o
n
v
a
l
l
a
n
a
r
ge
l
o
E
m
o
i
e
o
i
z

V
i
r
g
i
e
V
i
a

S
a
la
r
i
a
l
l
a
V
e
P
r
i
n
c
i
a
n
a
o
n
V
i
a
l
e

P
i
n
t
u
r
i
c
c
h
i
o
e

V
I
n
a

A
i
I
z
V
i
a
l
e

d
i

T
r
asta
v
e
r
e
r
a

t
e
u
u
t
V
i
a



r
e
o








l
V
i
a
a
n
z
i
o
i
g
n
e
l
l
i
i
o
n
f
a
l
e
V
a
a
V
i
a

d
O
d
e
r
i
c
s
i

d
a

G
u
b
b
i
o
e
T
r
m
e

a

V
i
l
l
a
i

V
.
d
e
l
l

d
L
u
ci
n
a
o

a
i
u
e
s
n
e
i
t
s
O

a
V
i
a

R
i
V








V
i
a
le

d
e
i

Q
u
a
t
t
r






V
i
a
l
e

d
e
i

V
V
i
a

C
a
f
f
a
r
o
V

i
o

.
d
P
v
Co
ll
o
Ve
nt
i
PiLe célèbre Panthéon romain.
© LEOPATRIZI



















































DIRECTEURS DE COLLECTION
ET AUTEURS
Dominique AUZIAS et Jean-Paul LABOURDETTE

AUTEURS
Camille GRIFFOULIÈRES, Marie-Isabelle CORRADI,
Yann LE RAZER, Abdesslam BENZITOUNI, Delphine
MILLET-PRIFTI, Manon LIDUENA, Stéphanie POLI,
Jean-Paul LABOURDETTE, Dominique AUZIAS et alterDIRECTEUR EDITORIAL
Stephan SZEREMETA
RÉDACTION
Caroline MICHELOT, Morgane VESLIN, Pierre-Yves
SOUCHET, Jimmy POSTOLLEC, Elvane SAHIN

MAQUETTE ET MONTAGE
Julie BORDES, Sandrine MECKING,
Delphine PAGANO et Laurie PILLOIS
ICONOGRAPHIE
Anne DIOT
CARTOGRAPHIE
Jordan EL OUARDI
DIRECTRICE DES VENTES
Bénédicte MOULET assistée
d’Aissatou DIOP et Vianney LAVERNE
RESPONSABLE DES VENTES
Jean-Pierre GHEZ assisté de Nelly BRION
RELATIONS
PRESSE-PARTENARIATS
Jean-Mary MARCHAL
PRÉSIDENT Jean-Paul LABOURDETTE
DIRECTRICE ADMINISTRATIVE
ET FINANCIÈRE
Valérie DECOTTIGNIES
DIRECTRICE DES
RESSOURCES HUMAINES
Dina BOURDEAU assistée de Sandra MORAIS et Eva BAELEN
COMPTABILITÉ
Jeannine DEMIRDJIAN,
Christelle MANEBARD et Adrien PRIGENT
RECOUVREMENT
Fabien BONNAN assisté de
Sandra BRIJLALL et Belinda MILLECITY TRIP
ROME 2018-2019
LES NOUVELLES ÉDITIONS DE L’UNIVERSITÉ
18, rue des Volontaires - 75015 Paris
Tél. : 33 1 53 69 70 00 − Fax : 33 1 53 69 70 62
Petit Futé, Petit Malin, Globe Trotter, Country Guides
®©et City Guides sont des marques déposées ™
Photo de couverture : Forum romain, Rome, Italie
© Xantana - iStockPhoto.comImprimé en France par Imprimerie CHIRAT
42540 Saint-Just-la-Pendue
Dépôt légal : 01/04/2018
ISBN : 9791033187578
Pour nous contacter par email,
indiquez le nom de famille
en minuscule suivi de @petitfute.com
Pour le courrier des lecteurs :
country@petitfute.com
IMPRIMÉ EN FRANCEbienvenue
à rome
ome : ville musée à ciel ouvert, ville touristique immortalisée par ses
églises, cathédrales, basiliques, vestiges de temples romains, est aussi R synonyme de Dolce Vita. Ville d’art et d’art de vivre, on l’imagine avec
ses vespas circulant dans ses ruelles piétonnes, ses terrasses s’étalant sur de
jolies placettes. Ville épique, monumentale, elle se révèle aussi chaotique et
envoûtante… Rome ne s’est pas faite en un jour, et si quelques jours suffisent
pour tomber sous le charme de Rome, une année entière ne suffirait pas à en
décrypter tous les secrets ! Car à Rome, on ne sait où donner de la tête. Dans
la ville des empereurs, des saints et des stars de cinéma, la moindre rue, la
moindre fontaine ou le plus petit jardin recèle une histoire, une anecdote, un
secret de l’Antiquité à nos jours. De plus, la Ville Eternelle regorge de cafés,
de trattorie, de boutiques de mode et d’ateliers d’artisans dans chacun de ses
quartiers. Rome, malgré les clichés romantiques, se révèle aussi branchée
et arty dans ses quartiers les plus vibrants. Quant à la gastronomie romaine,
l’histoire est longue : élevée au rang d’art, elle a su conserver ce caractère
familial qui renvoie aux repas chez la mamma. Partez à la découverte des
fameuses sept collines, sur les traces de Romulus et Rémus, des Borgia ou de
Audrey Hepburn : vous n’avez pas de temps à perdre, ou alors perdez du temps
pour flâner au gré de l’Histoire.
La rédaction
Camille Griffoulières est l’auteure de cette nouvelle édition
Rome City Trip. Journaliste diplômée et auteur pour Le Petit
Futé depuis 9 ans, elle parcourt le monde à la recherche
des meilleures adresses pour les partager avec ses lecteurs
en voyage, toujours guidée par son insatiable curiosité et
son envie de pousser des portes inattendues. Charmée par
la Ville Éternelle, elle dévoile dans ces pages les dernières
adresses appréciées des Romains, une sélection de
restaurants de cuisine de terroir et enotecas, ainsi que toutes les informations utiles
pour visiter les plus beaux monuments de Rome.
ce guide au format
numérique
Retrouvez cette offre OFFERT en page 101sommaire
6 Les immanquables 41 Festivités
31 199Idées de séjour Organiser son séjour
Campo dei Fiori 45
Panthéon
et fontaine de Trevi
Délimité au sud par la piazza Venezia,
au nord par le palais Quirinal et à
l’ouest par le Tibre, ce quartier,
optimisé pour les piétons, est l’épicentre
de la Rome historique. La
concentration d’édifices Renaissance et
baroques est vertigineuse : on y
contemple des classiques comme
la piazza Navona, la mythique fontaine
de Trevi ou le majestueux Panthéon.
Colisée, Forum 81
et Capitole
Le quartier de la Rome antique
offre un fabuleux voyage dans le
temps, au pays des empereurs
et des gladiateurs. Les musées
du Capitole, les ruines du Forum
romain et du Palatin, et bien sûr le
Colisée sont des incontournables.
Plus confidentiel, le quartier de
Monti invite à la flânerie à travers
des rues pittoresques devenues le
quartier le plus hype de la capitale.Piazza di Spagna 111
et villa Borghèse
Entre la magnifique piazza di Spagna et
la piazza del Popolo, les rues du Tridente
abritent les grandes enseignes de la mode
internationale, de jolies galeries d’antiquaires
et de nombreux restos dans une ambiance
chic et bohème. A deux pas, la villa Borghèse,
célèbre pour ses magnifiques jardins et sa
galerie, est la promenade incontournable à
Rome. Quant aux escaliers de la piazza di
Spagna, ils sont l’un des lieux de rendez-vous
favoris des Romains comme des touristes.
Vatican et Trastevere 133
La place Saint-Pierre, la chapelle Sixtine et
quelques autres chefs-d’œuvre se trouvent
dans la cité du Vatican. En bordure, se trouve
le quartier chic de Prati. Plus au sud, le
Trastevere, l’un des quartiers les plus
photogéniques de Rome, est apprécié pour sa
vie nocturne intense. Entre les deux, la
colline du Janicule réserve de jolies promenades
et de beaux panoramas sur la Cité éternelle.
Termini, Celio et Esquilin155
Au sud du quartier cosmopolite de la gare
Termini, la colline de l’Esquilin vaut le
détour pour l’église Sainte-Marie Majeure,
tandis que perchée sur la paisible
colline du Celio, la basilique Saint-Jean de
Latran est la plus vieille église au monde.
177Hors les murs
Des quartiers aux intérêts très variés entourent
les murailles de Rome : musées d’art
contemporain dans les quartiers de Flaminio et
Nomentano, vie nocturne débridée dans le
Testaccio et à Garbatella, mouvance alternative
à San Lorenzo, sans oublier les catacombes de la
via Appia Antica. Et plus loin le quartier de l’EUR
et sa surprenante architecture mussolinienne.Les immanquables
curie du Forum romain. Après sa mort, Repères historiques ses lieutenants Marc Antoine et Octave
s’affrontent. Octave devient le nouveau ◗ ◗La fondation de Rome : une maître de Rome en 29 av. J.-C. A son affaire mythologique. En 753 av.
époque vivent des hommes de lettres J.-C., les jumeaux Romulus et Rémus comme Horace, Virgile ou Tite-Live.posent la première pierre de la ville
◗ ◗Les dynasties impériales. Après au pied du mont Palatin. C’est là que
la mort d’Octave Auguste en 14 apr. selon la légende ils furent allaités par
J.-C., Tibère, puis Caligula font régner la louve après avoir été sauvés des
la terreur sur Rome. En 54, Néron eaux du Tibre. De 715 à 509 av. J.-C.,
l’excentrique monte sur le trône. Il fait on retient l’extension de la cité par les
construire la Domus Aurea et persé-premiers rois sabins qui recrutent leur
cute les chrétiens accusés d’être à population sur les collines voisines et le
l’origine de l’incendie qui ravage Rome règne des Tarquins, dynastie étrusque
en 64. Il se suicide en 68. Il sera le qui développe les constructions, l’art
dernier empereur de la dynastie des et la culture, et pose la base des
insJulio-Claudiens. Lui succède celle des titutions politiques de Rome.
Flaviens (69-96) à laquelle on doit la
◗ ◗La République conquérante. construction du Colisée, puis celle des
Les premiers consuls garantissent Antonins (96-192) qui laisse le forum
la tranquillité de la jeune République de Trajan et le mausolée d’Hadrien
jusqu’en 390 av. J.-C. et la mise à sac (actuel château Saint-Ange). Règne
de Rome par les Gaulois. Elle met- ensuite Marc Aurèle qui combat les
tra près de 50 ans à renaître de ses offensives des Barbares germaniques.
cendres pour se lancer à la victorieuse eAu début du II siècle, la dynastie des
conquête de l’Italie puis du bassin Sévères laisse notamment les thermes
méditerranéen avec notamment les de Caracalla. On retient dans les
guerres puniques (Hannibal et ses décennies qui suivent le nom d’Aurélien
fameux éléphants !) qui se soldent par (270-275), qui entoure la ville d’une
la destruction de la cité phénicienne muraille encore visible aujourd’hui, et
de Carthage en 146 av. J.-C. de Constantin (306-337), fondateur de
◗ ◗César et compagnie. Parvenu au Constantinople et premier empereur à
pouvoir après sa victoire sur Pompée embrasser la religion chrétienne. En
(48 av. J.-C.), César gouverne en 476, l’abdication du dernier empereur
maître absolu jusqu’à son assassinat Romulus Augustulus marque la fin de
par Brutus le 15 mars 44 av. J.-C., au l’Empire romain d’Occident et avec elle
cours d’une séance du Sénat, dans la le début de l’ère médiévale.Statue de César
dans le centre antique de Rome.
© AUTHOR’S IMAGE8 ❚ REPèRES hISTORIqUES
◗ ◗Les papes prennent le pouvoir. et de sa démesure. Borromini, Bernin
Alors que la ville est moribonde, les et Le Caravage sont les grands maîtres
papes s’installent à Rome (dans le du baroque romain. Des chefs-d’œuvre
quartier de Saint-Jean-de-Latran) comme la basilique Saint-Pierre ou la
où ils deviennent la seule autorité. place Navona voient le jour. Dans la
eLa papauté amasse des richesses même lignée, le XVIII siècle est
maret reprend progressivement à son qué par la construction de la fontaine
compte l’héritage impérial et la de Trevi, des escaliers de la place
vocation de Rome à gouverner le d’Espagne et l’ouverture des musées
monde. Cette suprématie, avec l’ap- du Capitole.
pui des Carolingiens (pour mémoire ◗ ◗Sur la piste capitale. A l’époque
Charlemagne règne en 800), perdure à napoléonienne, l’influence française
Rome jusqu’à la Renaissance, période sur la ville est sensible. A partir
d’apothéose politique et culturelle pour de 1848, l’Italie est touchée par
l’Eglise. Les papes, devenus mécènes, les mouvements révolutionnaires
s’installent au Vatican et lancent de (Risorgimento) et le pape Pie IX est
vastes chantiers de construction. Il contraint de s’exiler pour une année.
s’agit de faire de Rome la cité de Dieu Le républicain Garibaldi parvient
sur terre, rien de moins ! Raphaël, à prendre la ville pour de courtes
Michel-Ange et les autres sont à pied périodes, mais Rome reste sous la
d’œuvre. Mais le protestantisme protection de Napoléon III. L’unité de
monte, qui voit en Rome une Babylone l’Italie est proclamée en 1861, mais
moderne, et la ville est mise à sac Rome ne lui est réunie que neuf ans
en 1527. L’Eglise est contrainte à la plus tard, après la chute du Second
réforme, ce qui se manifeste dans Empire en France. Rome devient la
l’art par le maniérisme. capitale de l’Italie le 3 février 1871. Le
◗ ◗Le souffle baroque. Au début du pape n’accepte pas la nouvelle donne
eXII siècle, un nouveau vent artistique et s’enferme au Vatican. La population
souffle sur l’Europe, celui du baroque afflue et Rome passe en 30 ans de
Le Colisée.
© PHILIPPE GUERSAN – AUTHOR’S IMAGEPOINTS D’INTÉRêT ❚ 9
200 000 à 600 000 habitants. La spé- dents. Elle doit également faire face à
culation immobilière se déchaîne, de de tonitruants scandales de corruption
à l’intérieur même de sa junte.nombreux couvents sont transformés
en ministères, le monument national à
Vittorio Emanuele II, mastodonte qui Points d’intérêtdomine la piazza Venezia, est construit.
◗ ◗Rome, ville des fascistes. Le
24 octobre 1922, les fascistes Le Colisée
marchent sur Rome et Mussolini
Les travaux commencent en 72 et accède au pouvoir. Le nouveau régime
se terminent en 80 sur l’ordre de laisse de nombreuses traces dans
l’empereur Vespasien mais seront la ville qui compte alors un million
prolongés (les coulisses et le vela-d’habitants. De grandes allées
rectirium se construisent de 81 à 92) sous lignes, la via della Conciliazione, qui
Domitien, le fils de Vespasien, d’où le relie le Tibre au Vatican, et la via dei nom d’amphithéâtre Flavien (nom de Fori Imperiali sont construites au
détrifamille des empereurs en question).ment de ruelles et de constructions Il a fallu plus de 120 000 esclaves
moyenâgeuses rasées. Le quartier pour sa construction et des matériaux de l’EUR et les studios de Cinecittà
de première qualité. Il fait 188 m de voient le jour. Lors de la guerre, c’est longueur sur 155 m de largeur et le quartier de San Lorenzo qui est le
plus 50 m de hauteur. A l’extérieur, plus fortement bombardé. un système très moderne de près de
◗ ◗Rome aujourd’hui. La ville connaît 80 portes numérotées permettait aux
dans les années 1950 une forte vague 80 000 spectateurs d’accéder selon
d’immigration et l’immobilier explose leur condition aux quatre niveaux, tous
de façon désorganisée avec un manque différents, si bien que l’arène se
remregrettable d’espaces publics. Dans plissait et se vidait rapidement. C’est
les années 1960 sont construits dans un deuxième temps que l’on a
l’aéroport Fiumicino et la nouvelle construit les coulisses (sous Domitien),
gare Termini, le premier métro et les et on les a voulues souterraines. On
installations sportives qui accueillent voit encore au centre de l’arène les
les Jeux olympiques en 1960. Plus couloirs et les murs des différentes
près de nous, on retiendra comme pièces qui contenaient les animaux,
grande construction l’auditorium les condamnés à mort et les machines
imaginé par Renzo Piano inauguré qui allaient servir pour le spectacle.
en 2002, et le plan d’aménagement Par-dessus, Domitien fait placer une
urbain de 2003 (sous le mandat de couverture (velarium) formée de bandes
Walter Veltroni) qui a considérablement d’étoffe qu’une équipe de 100 marins
amélioré le quotidien des Romains. tiraient pour protéger les spectateurs
Quelques mois après son investiture du soleil. Les spectacles étaient
gra(juin 2016), la maire de Rome Virginia tuits, ils étaient offerts par l’empereur,
Raggi, du parti Mouvement 5 Etoiles, et pas seulement pour des occasions
hérite des problèmes conséquents de particulières. Ils pouvaient durer
plugestion urbaine des exécutifs précé- sieurs jours, voire plusieurs semaines.
Les immanquabLes10 ❚ POINTS D’INTÉRêT
Outre les jeux traditionnels, avec des panorama sur Rome. Ne manquez
combats de gladiateurs, on y organi- pas non plus de vous offrir une petite
sait des combats d’animaux sauvages escapade nocturne au pied du Colisée.
ramenés souvent d’Afrique : les venatio
◗COLOSSEO (COLISÉE) qui se déroulaient souvent dans un
Piazza del Colosseoedécor bucolique. A partir du IV siècle,
& +39 06 39 96 77 00 / Rome devient chrétienne et, dès le +39 06 06 08eV siècle, on abolit les combats de www.coopculture.it
gladiateurs et par la suite ceux d’ani- M° Colosseo.maux sauvages, faute de moyens. Ouvert tous les jours de 8h30 jusqu’à eDès le VI siècle, le Colisée devient de 19h15 (de fin mars à septembre), puis temps à autre une forteresse, tantôt ferme de plus en plus tôt, à 16h30 en
de la famille des Frangipane tantôt des plein hiver. Fermé à Noël et Jour de Annibaldi. On y bâtit même des habita- l’An. Tarif : 12 E (billet combiné avec la
tions et l’on y enterre aussi les morts… visite du Palatin, le Forum romain et les
En 1345, un tremblement de terre fait expositions temporaires, valable 2 jours
tomber une partie de l’arène. De là, on consécutifs). Réduit (18-25 ans) :
va commencer à prendre du matériel 7,50 E. Gratuit pour les moins de
pour construire ailleurs, comme la 18 ans et les plus de 65 (citoyens
basilique Saint-Pierre, le palais de la de l’UE). La réservation on-line (2 E)
Cancelleria, l’église Saint-Marc pour permet d’ éviter la file d’attente. Visite
n’en citer que quelques-uns. C’est en guidée du Colisée, comptez de 18 à
1753 que le pape Benoît XIV interdit 25 E. Également visites nocturnes
l’exploitation du Colisée en prenant des souterrains.
comme prétexte que de nombreux
chrétiens y étaient morts en martyrs. Le Forum romain
Ce qui est faux dans les faits car les
persécutions étaient organisées au Centre politique, religieux et
commerCircus Maximus, mais cela a permis en cial, symbole de la toute puissance de
etout cas de préserver l’amphithéâtre et la Rome républicaine (du VI av. J.-C.
ed’organiser chaque vendredi saint, en au V siècle), le Forum tel qu’il s’offre
présence du pape, le chemin de croix. à nous est un somptueux champ de
De nombreuses restaurations furent ruines au cœur de la ville. Le site se
effectuées au Colisée, dont la dernière présente comme un vaste quadrilatère
très médiatisée achevée en 2016 grâce de 500 m de longueur sur 200 m de
au généreux mécénat (25 millions largeur qui, partant de son point le
d’euros) du groupe Tod’s. Les travaux plus bas au pied du Capitole, monte
titanesques ont permis la restauration en pente douce jusqu’au talus naturel
des ambulacres, des souterrains, des qui relie le mont Palatin à l’Esquilin.
façades nord et sud ainsi que de la Enrichi durant les différentes époques,
mise aux normes de l’ensemble de le Forum fut en grande partie détruit
el’édifice. Ce qui subsiste du Colisée au VI siècle, lorsque s’écroule l’Empire
garde une puissance et une harmonie romain d’Occident.
grandioses. On peut monter jusqu’en Seuls quelques monuments seront
haut des murs d’où l’on a un beau épargnés, transformés en églises ou en POINTS D’INTÉRêT ❚ 11
palais. Au cours des siècles, l’érosion, forme simple mais harmonieuse, elle
les inondations, les éboulements, les comporte deux séries de gradins, sur
lesquels étaient placés les sièges des destructions et les tremblements de
terre feront hausser le niveau du sol 300 sénateurs.
de plusieurs mètres, en moyenne. Les ◗ ◗Les Rostres. En face de la Curie,
fouilles ayant commencé assez tard, une tribune en arc de cercle datant
ele site était encore il y a 200 ans un du III siècle avant notre ère où les
terrain vague où broutaient les vaches. orateurs de la République, les
sénaOn peut aujourd’hui avec un peu d’ima- teurs et les tribuns prononçaient leurs
gination se représenter sa richesse et discours et défendaient leurs projets
sa magnificience. Organisés autour de devant le peuple assemblé.
la via Sacra, qui était le passage obligé ◗ ◗Le temple de Saturne. Huit
des grandes processions religieuses et colonnes ioniques vous signaleront
des triomphes vers le Colisée, voici les l’emplacement de ce temple, dans
monuments encore en état qui pourront lequel était conservé le trésor de l’Etat.
vous servir de points de repère : ◗ ◗La basilique Julia. Un très vaste
◗ ◗L’arc de Septime Sévère. Achevé édifice qui borde le Forum au sud. On
en 203, il sépare la Curie des Rostres. peut y voir, sur le pavement de marbre,
D’intéressants bas-reliefs célèbrent les des graffitis et des damiers. En
remonvictoires de l’empereur sur les Parthes. tant vers l’arc de Titus, vous passerez
devant trois colonnes corinthiennes, ◗ ◗La Curie. Sur la droite, en regardant
vestiges du temple de Castor et Pollux, le Capitole, un bâtiment en brique,
et devant le temple rond de Vestale.tout simple. La Curie était le siège du
eSénat romain au III siècle, le véritable ◗ ◗L’arc de Titus. Composé d’une
centre du pouvoir sous la République et seule arche, il fut édifié par Domitien
son centre symbolique sous l’Empire. en 81 apr. J.-C., en l’honneur de son
Elle était originalement recouverte de frère et prédécesseur Titus, pour
commarbres et de stucs, et son aspect mémorer la prise et la destruction de
eactuel date du début du IV siècle. De Jérusalem.
Le forum romain a subi les outrages du temps.
© MOTORDIGITAAL – SHUTTERSTOCK.COM
Les immanquabLes12 ❚ POINTS D’INTÉRêT
◗ ◗La basilique de Maxence et La place du Capitole
Constantin. De cet édifice gigan- et ses musées
tesque, il ne reste que la moitié nord.
Le Capitole fut la forteresse naturelle Ce fut le siège de la préfecture au
e de Rome. Sa position stratégique au début du IV siècle. S’y trouvait la
cœur des voies de communications ter-colossale statue de Constantin dont
restres et fluviales, dominant d’un côté il ne reste que la tête et une main dans
le Tibre et de l’autre la vallée du Forum, la cour du palais des Conservateurs.
permettait aux Romains de contrôler ◗ ◗Le temple d’Antonin. Dédié en
la traversée et la remontée du fleuve. 141 apr. J.-C. par Antonin le Pieux à
Véritable cœur de la cité antique et haut son épouse Faustine, ce temple fut
e lieu de la vie politique, le Capitole a vu transformé en église au VIII siècle, ce
défiler près de 2 500 ans d’histoire. De qui lui valut de conserver intactes les
tout temps, siège de l’administration dix immenses colonnes de sa façade.
de la ville (la mairie y demeure encore
◗FORO ROMANO aujourd’hui), le Capitole était aussi le
(FORUM ROMAIN)  centre religieux de l’ancienne Rome,
Via dei Fori Imperiali car il accueillait le temple de Jupiter
& +39 06 39 967 700 Capitolin dédié à Jupiter, Junon et
M° ligne B Colosseo, bus 60 – 75 – Minerve.
84 – 85 – 87 – 117 – 175 – 186 – L’aspect actuel de la place est dû à
271 – 571 – 810 – 850. Michel-Ange qui en a dessiné les plans
Ouvert tous les jours de 8h30 à en 1536 à la demande du pape Paul
19h30 (dernier accès 18h30) de mars III. Il parvint à créer une illusion de
à fin août, fermeture à 16h30 en hiver. grandeur dans cet espace assez réduit
Fermé le 1er janvier et 25 décembre. qui présente une unité de style assez
Entrée : 12 E, billet combiné avec le rare à Rome. La statue équestre de
Colisée et le Palatin ; tarif réduit 7,50 E. Marc Aurèle trône en son centre.
Piazza del Campidoglio (place du Capitole),
statue équestre de Marc Aurèle par Michel-Ange.
© PHILIPPE GUERSAN – AUTHOR’S IMAGELa Naissance de Vénus, conservée au Musée du Capitole.
© LENIKOVALEVA – SHUTTERSTOCK.COM14 ❚ POINTS D’INTÉRêT
Ses palais abritent aujourd’hui les de la statue colossale de Constantin,
musées du Capitole et leurs très installée à son origine dans la basilique
de Maxence du Forum romain, dont belles collections de statues antiques
grecques, étrusques, égyptiennes ou les dimensions sont exceptionnelles
(tête 2,60 m, pied 2 m). On ne man-romaines (comme la fameuse louve
allaitant Romulus et Remus) et de quera pas de passer dans la salle des
Conservateurs, où fut signé le traité peintures (Véronèse, Rubens, Titien, le
de Rome en 1955, avant d’aller rendre Caravage…). Leur visite demande une
visite à la statue de la louve capitoline bonne demi-journée. Les musées du
allaitant Remus et Romulus. A ce sujet, Capitole furent créés en 1471, quand le
des analyses récentes ont démontré pape Sixte IV fit don au peuple romain
qu’elle ne datait pas des Etrusques, un groupe de statues en bronze de
comme on l’a longtemps supposé, grande valeur. Cela en fait, dans sa
emais du IIe ou III siècle de notre ère. partie la plus ancienne, le plus vieux
On verra egalement l’original de la musée public du monde. Les
collecstatue équestre qui se trouve sur la tions ont aujourd’hui toutes un lien
eplace avant de rejoindre au 2 étage très étroit avec la ville de Rome. Elles
ela pinacothèque et ses toiles du XV au se répartissent dans le palais des
eXVIII siècle dont la fameuse La Diseuse Conservateurs, d’origine antique et
de bonne aventure du Caravage. Dans transformé en 1570 sur un projet de
le palais Neuf, auquel on accède par Michel-Ange, et dans le palais Neuf,
une galerie souterraine passant sous inauguré en 1654.
le Capitole d’où l’on jouit d’une très Dans la cour intérieure du palais des
belle vue sur le Forum, on verra des Conservateurs, on verra des fragments
sarcophages romains, des mosaïques,
des scupltures et des éléments de
l’histoire politique de Rome comme la Lex
Imperio Vespasiani, texte gravé dans
le bronze qui rapporte la décision du
Sénat de porter Vespasien au pouvoir.
◗PIAZZA DEL CAMPIDOGLIO 
Capitole
M° Colosseo.
◗MUSEI CAPITOLINI 
1 Piazza del Campidoglio
& +39 06 06 08 /
+39 06 67102071
www.museicapitolini.org
info.museicapitolini@comune.
roma.it
M° Colosseo.
Tous les jours de 9h30 à 19h30 (dernière
entrée : une heure avant la fermeture),
le 24 et 31 décembre de 9h30 à
Palais des conservateurs.
© STEPHAN SZEREMETAPOINTS D’INTÉRêT ❚ 15
Musei Capitolini, salle des empereurs.
er er14h. Fermé le 1 janvier, le 1 mai schématiquement partager le Vatican
et le 25 décembre. Entrée (musée + en musées d’une part, et en
apparteexposition) : 15 E, réduit 13 E. ments pontificaux et chapelle Sixtine
de l’autre. Grosso modo, les musées
sont dans le palais du Belvédère, dans Les musées du Vatican
les galeries qui joignent les deux palais
eAu XV siècle, le Vatican est devenu et dans le bâtiment séparé de la
pinala résidence habituelle des papes cothèque. Les appartements
pontifide retour d’Avignon. Il le restera caux et la chapelle Sixtine se trouvent
ejusqu’à nos jours, bien qu’aux XVIII dans le Vatican proprement dit, proche
eet XIX siècles, les papes aient pré- de la place San Pietro. Le musée d’Art
féré le Quirinal et qu’ils aient trans- religieux moderne se trouve sous la
formé partiellement le Vatican en chapelle Sixtine.
musée. « Quelles solitudes de chefs- Enrichis pendant des siècles par des
d’œuvre ! » s’écria Chateaubriand collectionneurs et des commissions
lorsqu’il visita le Vatican. Les choses papales, les musées présentent une
ont bien changé. Les chefs-d’œuvre grande collection d’œuvres d’art
sont toujours là, mais leurs solitudes anciennes grecques et romaines, dont
sont meublées de foules de touristes le Vatican est le plus grand propriétaire
avides de culture. au monde, ainsi que des œuvres d’art
La partie du Vatican que l’on visite égyptiennes, étrusques, sans oublier
correspond, pour l’essentiel, aux palais les grandes œuvres de la Renaissance,
construits au cours des siècles par telles que les fresques de la chapelle
les papes de la Renaissance à nos Sixtine peintes par Michel-Ange (et
jours. C’est un ensemble très com- aussi Boticelli), celles de la chapelle
posite formé de deux palais réunis de Nicolas V peintes par Fra Angelico
par deux longues galeries. On peut et les Stanze de Raphaël.
© STEPHAN SZEREMETA
Les immanquabLes16 ❚ POINTS D’INTÉRêT
Parmi toutes ces merveilles, la visite de basse saison. Vous pouvez tenter les
la chapelle Sixtine est bien sûr l’un des visites gratuites du dernier dimanche
points d’orgue du parcours artistique du mois et du 27 septembre, mais il y a
romain. Réalisée entre 1471 et 1484, foule… Parfois le nombre de visiteurs
elle doit sa célébrité à son plafond peint est tel qu’on ne peut plus avancer.
par Michel-Ange qui représente des
◗MUSEI VATICANI épisodes bibliques et à sa fresque du
Viale VaticanoJugement dernier, une œuvre
démesu& +39 06 6988 3332rée de plus de 13 m de largeur qui orne
www.museivaticani.vale mur de l’autel. Nouveauté : depuis M° Cipro – Musei Vaticani (ligne A). le pontificat de François, les jardins se
Tram et bus 19, 32, 81, 982, 116, visitent. Pensez-y et réservez ! 40, 62.
◗ ◗Avertissement. En haute saison En général, les guichets sont ouverts
touristique, attendez-vous à au moins du lundi au samedi de 9h à 16h. (En
1 heure, voire 1 heure et demie, de arrivant une heure avant la fermeture,
queue. En général, les premiers il y moins de monde au guichet et la
touristes arrivent dès 8h du matin. visite ne durera que 3 heures, tout juste
La possibilité d’acheter en ligne vos suffisante pour voir l’essentiel). L’entrée
billets vous évitera cette attente et est de 16 E (8 E en tarif réduit), gratuit
vous vous présenterez à 8h50 devant le dernier dimanche du mois (de 9h
les portes avec votre coupe-file. Nous à 12h30) et le 27 septembre. Cela
vous conseillons de visiter la chapelle dit, il y a foule, voire grande foule.
Sixtine et les chambres de Raphaël tôt Vous pouvez en trouver le détail sur
le matin ou vers midi, ou encore en le site www.vatican.va ou appeler le
+39 06 69 88 38 60.
La fontaine de Trevi
Ah, la fameuse scène de La Dolce
Vita ! On a beau l’avoir vue sur toutes
les cartes postales de la ville, l’arrivée
devant ce monument a quelque chose
de magique. Une fontaine se trouve
à cet endroit depuis l’an 19 av. J.-C.
lorsqu’on fit construire l’aqueduc dit
de l’Acqua Vergine (eau vierge), dont
la source se trouve à 40 km de Rome.
La fontaine actuelle est l’œuvre de
l’architecte Nicola Salvi. Elle fut
inaugurée sous Clément XIII, en 1762.
Selon la tradition, si l’on jette dans la
fontaine, par-dessus l’épaule, deux
pièces de monnaie, on peut espérer un
prompt retour à Rome et la réalisation
d’un vœu.
L'École d'Athènes par Raphaël
aux Musées du Vatican.
© STEPHAN SZEREMETAPOINTS D’INTÉRêT ❚ 17
Fontaine di Trevi.
Décorée par de nombreux artistes de 2,5 millions d’euros de travaux qui ont
l’école de Bernin, la fontaine prend redonné toute sa splendeur à l’un des
symboles de Rome. En juillet 2016, la appui sur la façade du palazzo Poli
maison de mode a d’ailleurs organisé (qui abrite l’Institut national des arts
un défilé spectaculaire sur les eaux de graphiques), sur la petite place de
la fontaine elle-même, recouvertes Trevi. Statues et bas-reliefs semblent
pour l’occasion d’une plateforme trans-perchés au-dessus de masses
parente. Lors de votre visite, admirez rocheuses d’où l’eau jaillit de tous
la fontaine de bonne heure le matin, côtés. Au centre de la fontaine se
avant que n’arrive la foule de touristes.trouve la statue d’Océan entourée
de deux allégories, celles de l’Abon- ◗FONTANA DI TREVI 
dance et celle de la Santé, les deux Piazza di Trevi
indissociables de l’eau. En 2015, la M° ligne A, station Barberini. Bus
célèbre fontaine s’est refait une beauté 52, 53, 61, 62, 81, 85, 116, 119,
grâce au mécénat de la maison Fendi. 175.
DES PIÈCES POUR LA BONNE CAUSE
Des centaines de pièces sont jetées tous les jours dans la fontaine de Trevi.
Cela, paraît-il, porterait bonheur... Il faut savoir pourtant qu’une équipe
est spécialement chargée de récolter les 6 kilos de pièces lancées par les
visiteurs. A l’œuvre tous les matins avant 8h30, vous les apercevrez peut-être
en train de « pêcher » à l’aide d’une étrange épuisette. La récolte – près de
980 000 E, dont 40 000 E en devises étrangères – est destinée à l’association
humanitaire Caritas, fondation qui lutte contre la pauvreté et l’exclusion en
France et dans le monde.
© BRIAN KINNEY / SHUTTERSTOCK.COM
Les immanquabLes18 ❚ POINTS D’INTÉRêT
monolithes en granit. Sa coupole, dont Le Panthéon
les proportions parfaites laissent encore
Sur la charmante piazza della Rotonda perplexes ingénieurs, architectes et
se dresse ce temple érigé sous Auguste archéologues, s’élève à 43,30 m du
pour honorer les dieux Mars et Vénus sol pour un diamètre de 43,30 m. Elle
dont les amours terrestres donnèrent est formée de cinq rangs de caissons
naissance aux jumeaux Rémus et concentriques et se termine par un
Romulus, fondateurs de la ville. C’est vaste puits de lumière. Aussi
rectanguprobablement l’édifice antique (118- laire à l’extérieur que sphérique à
l’inté125) le mieux conservé de la ville, rieur, le Panthéon abrite notamment la
malgré les quelques changements qu’il tombe des rois Vittorio Emanuele II, de
connut au cours des siècles. Devenu son fils Umberto I et de son épouse la
panthéon de tous les dieux romains reine Margherita, ainsi que celle du
sous Hadrien, il est transformé en église peintre Raphaël.
par le pape Boniface IV. Urbain VIII
Barberini, grand pilleur de monuments ◗PANThÉON 
antiques, fit fondre les plaques de Piazza della Rotonda
bronze qui ornaient son plafond pour Accès : bus 40 et 64, arrêt Largo di
en faire le baldaquin de Saint-Pierre. Torre Argentina.
Enfin, Bernin l’affubla de deux clochers Ouvert de 8h30 à 19h30, le dimanche
baroques (fort heureusement démolis de 9h à 18h et les jours fériés de 9h à
depuis) que les Romains avaient qua- 13h. Entrée libre.
lifiés d’ « oreilles d’âne de Bernin » !
Le pronaos par lequel on pénètre dans La place Campo dei Fiori
le temple est formé de 16 colonnes et son marché
Sur cette petite place et dans les
ruelles adjacentes, on respire un
je-nesais-quoi d’insolite, mélange d’histoire
et de « romanité ». Le Campo dei Fiori
est l’un des lieux les plus agréables de
la capitale, bordé par de charmantes
vieilles maisons et accueillant tous
les matins (sauf le dimanche) le plus
célèbre marché de Rome. Son origine
remonte à la fin du Moyen Age, alors
que l’endroit n’était encore qu’une
vaste prairie (le « champ de fleurs »
qui lui a laissé son nom). On y trouve
fruits et légumes, poissons, fromages,
charcuterie, fleurs, ainsi que toutes
les spécialités romaines et italiennes.
C’est un marché qui s’est adapté à une
clientèle plus touristique que locale,
les prix pratiqués sont donc un peu
Intérieur du Panthéon.
© PHILIPPE GUERSAN – AUTHOR’S IMAGEPOINTS D’INTÉRêT ❚ 19
plus élevés que sur d’autres marchés,
mais les couleurs, les parfums et les
accents pittoresques qui s’y déploient
sont un vrai bonheur. Le soir venu, les
lieux prennent un air festif, rythmés par
les va-et-vient vers les nombreux bars,
restaurants et trattorias du quartier.
Au centre de la place se dresse la
statue de Giordano Bruno, un moine
philosophe brûlé là durant l’Inquisition,
auquel le pouvoir italien de 1870 voulut
rendre hommage, comme un défi à la
papauté. De nombreux jeunes aiment
à s’y regrouper pour parler, draguer
ou boire des bières dans une version
très contemporaine de La Dolce Vita.
A deux pas de là, ne manquez pas de
vous rendre sur la place Farnèse, où
le superbe palais du même nom abrite Marché de Campo dei Fiori.
l’ambassade de France (visite possible
à réserver à l’avance). Au centre de la place se trouve
la Fontaine des Fleuves, œuvre de
◗MARChÉ DE LA PIAZZA Bernin achevée en 1651 qui
repréCAMPO DEI FIORI sente le Danube, le Gange, le Río de
Campo de’ Fiori, 44 la Plata et le Nil. Le maître du baroque, Accès : bus 40 et 64. Francesco Borromini, conçut l’église Ouvert tous les matins, sauf le
de Sant’Agnese in Agone, œuvre tout dimanche. aussi splendide et emblématique des
lieux. Coiffée d’un dôme et flanquée de La piazza Navona
deux campaniles, sa façade concave
confère à la piazza Navona toute sa Romains et touristes aiment se
prosérénité. A chaque extrémité de la mener sur cette place baroque
monuplace, la Fontana del Nettuno, au nord, mentale qui fut autrefois le stade de
et la Fontana del Moro datent de la l’empereur Domitien (86 apr. J.-C),
efin du XVI siècle. Au sud-ouest de la dont la forme oblongue (276 m de
place, on trouve sur la petite piazza di longueur sur 54 m de largeur) a été
Pasquino la célèbre statue parlante de conservée. Ils s’installent autour des
Pasquino (IIIe s. ap. J.-C.), du nom d’un fontaines, des kiosques, sur les
terartisan romain qui avait l’habitude de rasses des cafés, vont et viennent
dans les ruelles avoisinantes, léchant coller des mots de satire politiques, en
rimes, sur le socle de la statue. C’est les vitrines des antiquaires ou des
créateurs de mode, reviennent encore encore aujourd’hui un lieu
d’expression, de doléance et de revendication se prendre au charme des musiciens,
des diseuses de bonne aventure, des puisque les Romains viennent toujours
clowns et autres artistes peintres. y coller des pasquinate.
© ANNA BRAMBILLA
Les immanquabLes20 ❚ POINTS D’INTÉRêT
◗PIAZZA NAVONA  de Bernin (dont le baldaquin en bronze
Piazza Navona haut de 30 m qui indique le lieu où est
Accès : bus n° 87 du Colisée enterré saint Pierre), une mosaïque
ou n° 492 de la piazza Barberini, réalisée par Giotto ou encore la Pietà,
et n° 70 de Termini. chef-d’œuvre de Michel-Ange, de
nombreuses sortes de marbre et un
La basilique plafond doré à l’or fin. La splendide
Saint-Pierre-de-Rome coupole de Michel-Ange qui mesure
136 m de hauteur et 42 m de diamètre
Une halte à Rome rend possible une reste à ce jour le plus haut dôme du
promenade dans la cité du Vatican. La monde. Derrière l’église Saint-Pierre,
magnifique place Saint-Pierre, terminée ne pas manquer les superbes jardins du
en 1668 sous le pape Alexandre VII, Vatican que l’on voit du dôme.
est l’un des chefs-d’œuvre de Bernin,
conçue comme deux énormes bras ◗BASILICA
DI SAN PIETRO qui embrassent la ville et amènent
Piazza San Pietroles pèlerins à la basilique. Au centre,
www.vatican.vaun obélisque égyptien ramené à Rome
M° « Ottaviano ». Bus n° 62 sous Caligula et, de chaque côté, deux
e (arrêt « Borgo Angelico »).magnifiques fontaines du XVII siècle.
De 7h à 18h30 (en hiver) ou 19h (en La place, entourée par une forêt de
été). Entrée gratuite. Pour entrer dans colonnes et surmontée par plus de
140 statues fait près de 300 m de la basilique, une tenue décente est
requise. Les hommes doivent avoir largeur. Il a fallu près de 162 ans pour
bâtir l’église et la place Saint-Pierre. bras et jambes couverts, les femmes
L’intérieur de la basilique, aux propor- doivent avoir bras et cuisses couverts.
tions démesurées mais parfaites, est Le pape dirige l’angélus du dimanche à
une pure merveille avec des œuvres 12h place Saint-Pierre, l’accès est libre.
Basilique Saint-Pierre-de-Rome.
© TTSTUDIO / SHUTTERSTOCK.COM