200 pages
Français

SHANGHAÏ CITY TRIP

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

"Shanghai, la ville sulfureuse des années 30, continue à faire rêver le monde. Point de rencontre traditionnel entre Orient et Occident, Shanghai a su préserver de nombreux vestiges de son histoire unique en Chine, à l'image de son quartier des concessions ou des jardins de la famille Yu. Les amateurs de culture classique seront séduits par le musée de la ville et ses trésors inestimables, alors que les passionnés d'histoire contemporaine se laisseront guider sur les traces des grands révolutionnaires chinois. Les parcs insérés dans le tissu urbain seront autant d'occasion de découvrir les activités traditionnelles locales, du taiqi à la calligraphie en passant par les chants ou la promenade des oiseaux. "

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 10 novembre 2017
Nombre de lectures 0
EAN13 9791033174585
Langue Français
Poids de l'ouvrage 27 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

2018
2019
Shanghai
CITY TRIP
SPÉCIAL WEEK­END
ET COURT SÉJOUR
www.petitfute.com
OFFERT
ce guide version
numérique4 Les immanquables
11524 Idées de séjour
32 Festivités
37Shanghai
Vieille ville
133
Bund et place
du Peuple
71
Pudong et le site
de l’expo
155
Ancienne concession
française et Jing’an Hongqiao
171 Organiser son séjour
















h
a


n

R

B
e
i
h
o
n
g

R
o
a
d

o
a
d


u
d

R
g
s

C
n
h
e
a
d


o
R

i
e
b
o
n
i
c
h
u
a
n
e
h
Z
S

a
o


















Z
h
o

n




g

Q
u
y
a
n
g
d

R


s
R

h
n
a

o
a

R

B
a


o
H



B
Xi
Henan
e
J
Sha

R
a
n
doa
o
R

nan
i
d
Shimen Road



g
n d
g
e u



h R

d
C

n
u

o


a


d
n
n

an Rd.



xiu Road



d


z

a


o



o









ad

L

d
o
RCaoyang

X

o




n

oad




R


o



n

i

a
i
j

d

Ru


a
R


Roa
d



a
d
xu Rg oa
d

n
a
iangs

u R

o
d

a
z
d
Rujin Ro

o

B




ng Road

g Road
u Road
s
H
n



a
o d
R
g

X
a
a

n


n
J
R
g
a
Ro d


n


d

i

a



J
d
d

ha
i
o

n
p
i

y

i
d

d
a
R


a
a

X
I
a
a
i

z
e
ang Road
n

n

o

g

g
n
w
s
u

g

g
R

n
R
n


o

g


Roa
o


n

ad


q

z

i





i






i
Go R

He


n


g
g

o
h
Hongme


n
J

an
g
h
S



R
n
o

e
a
i
n
x

d
g d

aug o Ro


n
g



daoRd e
o
atv

h
e le
E
i
ng
iR
d
C
r

e

im
h n
Zhon
o

N
B
Hutai Road



ad


o
d

n
u

R



Wuning
H
G


a


u



Wa
t











ai Ro





e
ao d
n
u
R

h

n
g

a


pinn
Century Ave
Ho



i

Zhongsha
Z
L
d
E
n
k

a
R
e
o
n
o
a
d

l
ngqiao R

e
shan Ro
o
g
n
a
H
r
d

d
n
T
a
an
n
i
g

n

qiao R
i
o

I n
T
Re
r

ng Road
g
C
d
d
o

R


g
o


Longyan ag
a
e
.
G2- G42
R
gshanon
h
a

n
d
h
R
o


R
d


R

u
a
R
o


a
Jiatong Road
d
Y
d
q
a

n
o
o
R
i
d
n
a
g
Caobao Ro
nahC
v

a
t
e

d


n gin
angz
R

o







ad

a
p



u
n
h
sn
i
Ya


o
g

P
u

u

g Rd.
d
d


a
R
.
on
a
jiang
insha
J

d
d

g
g
B


e

i
G
aoxin R
d
o

a

o

d
u

a

d
a


Huangxing
Park
Daning Lingshi
Park
Luxun Park
YangpuKoHoping ParkPark

Sichuan 1933Shanghai Park
Railway Station
Mengqing
Park
Moganshan BUND ET LA PLACE
DU PEUPLE
Changshou
Park u
Temple du
Bouddha de jade
Mingzhu
Park
Jing’an Sculpture
Park la Perle de l’Orient
Liujiazui
Green Land
People’s Park
Tour JinmaoChangfeng
Musée duPark Temple Jing’an Bund SWFT
Zhongshan People’s
Parkoad Square
Musée de GuchengShanghai
Park
Jardin Yu
Guangchang
Park PUDONG ET LE
TianshanHONGQIAO Musée des aches SITE DE L’EXPO.Park Pari’sde propagande VIEILLE VILLEXintiandi ShanghaiTaipingqiao
ParkFuxing
Park
Hongqiao Temple de
Park Confucius
Century Park
ANCIENNE CONCESSION
FRANÇAISE ET JING’AN
Hongqiao
XujiahuiGolf Club PenglaiPark
Park
Nanpu Bridge
Site de l’Expo.
Lupu Bridge
Expo Park
Expo Axis
Temple de
Longhua Site de l’Expo.
Kangjian
Garden
0 km 750 1500 2250 3000 m
Shanghai South
Railway Station Jardins
botaniques


d

Fuxing Road
ngjiang

n

a



d

Z
R




i

o

o

A
d
ad
R
a
o





ang Road
R
o R
Chengshan Road


hong R
R


Quf
ad
j

u


n

nmu
R ao



o
a
Z

D
haojia ab
b
a
Ro
W

u
Huangpu

d



C



n
o
X
g
L

o
z


d
o

i

a
i
Nanjing
a
Z
jiabau n
o
g
R
ng RiverChuanya


v
n
u
a
Zhaoji


g
a
i
g



h

a

Zho
h

n adg Ro
n

o




h



a
j
d
R
Guan
T
g Road


n
e
g
d
ang
Huaihai R o
oad

R
o
H
R
i
Y


u
F xing Road
s
y
u
uan

d

R
i
ngs

h


a
n
o

a
Dongchangzhi

ahui Ro
g


a
nue
o
uaih


n



Ro
Kongjia
n
gb

a Road
Huangpu
n
n
Huaihai Road
u

a
h
a
Road
h
d
a
Yao
s n
Changyang Road

F
R

g oad
g


d
o
da


n
i

Fuzhou Road


Zhangya
R

n
Y


d
Beijin
g
R
gdam
d


a
h
n
R

oad
u

a
u



a
n
H
i
R

h

a
i R
a E
o

ln
e
z

a
o
.

Yan’an
v
d
d
Tian

m
Do
du R
a
i
u
n
N
an in
ad
j g R

a
o
e

h
R


n

Yan’

i
t

m



Y
u
j

a
H
n


o
H

R Siping


n

a
d
a
a
n
g

oaR
f
a

a
ad
P
o



Zhon
d
oad
i


S
n

oad
o
g



inglia

R

ad
n
g
s
P
R


h

u
iazu

ond
a

Zhongshan R


o
o
g
o




h
R


n
oad

g
Road

R



a
H
R

d
d


u

o




d
a



d



C


P




Yangg
u
a

a


o



Road
Dongf
Road
angg R adao o
a
Y
Jinxiu Road

u

o
n
n
g

g Road
S
d
a
ong Road
a

n
s
gshan R

h
pi
i

a

Z

ox
i
R
o
C
a
a
h
d
d
d
iZ
h
o
a
Hen
n
oaR
a
n
o
R
g
s

h
a
n
o
a

R
h
n

s

D
o
n
g
f
a
n
g

R
a
o
a
d
P
u
d
o
n
g

R
o
a
d
H
u
















h
a


n

R

B
e
i
h
o
n
g

R
o
a
d

o
a
d


u
d

R
g
s

C
h
n
e
a
d


o
R

i
e
b
o
n
i
c
h
u
a
n
e
h
Z
S

a
o


















Z
h
o

n




g

Q
u
y
a
n
g
d

R


s
R

h
a
n

o
a

R

B
a


o
H



B
Xi
Henan
e
J
Sha

R
a
n
doa
o
R

nan
i
d
Shimen Road



g
n d
g
e u



h R

d
C

n
u

o

a


d
n
n

an Rd.



xiu Road



d


z

a


o



o








ad

L

d
o
RCaoyang

X

o





n

oad




R


o



n

i

a
i
j

d

Ru


a
R


Road



a
d
xu Rg o
a
d

n
a
iangs

u
R

o d

a
z
d
Rujin Ro

o

B




ng Road

g Road
u Road
s
H
n



oad
R
g

X
a
a

n


n
J
R
g
a
Ro d


n


d

i

a



J
d
d

ha
i
o

n
p
i

y

i
d

d
a
R


a
a

X
I
a
a
i

z
e
ang Road
n

n

o

g

g
n
w
s
u

g

g
R

n
R
n


o

g


Roa
o


n

ad


q

z

i





i







i
Go
R

He


n

g
g

o
h
Hongme


n
J

an
g
h
S



R
n
o

e
a
i
n
x

d
g d

aug o Ro


n
g



daoRd e
o
atv

h
e le
E
i
ng
iR
d
C
r

e

im
h n
Zhon
o

N
B
Hutai Road



ad


o
d

n
u

R



Wuning
H
G


a


u



Wa
t











ai Ro





e
ao d
n
u
R

h

n
g

a


pinn
Century Ave
Ho



i

Zhongsha
Z
L
d
E
n
k

a
R
e
o
n
o
a
d

l
ngqiao R

e
shan Ro
o
g
n
a
H
r
d

d
n
T
a
an
n
i
g

n
qiao R
i
o

I n
T
Re
r

ng Road
g
C
d
d
o

R


g
o


Longyan ag
a
e
.
G2- G42
R
gshanon
h
a

n
d
h
R
o


R
d


R

u
a
R
o


a
Jiatong Road
d
Y
d
q
a

n
o
o
R
i
d
n
a
g
Caobao Ro
nahC
v

a
t
e

d


ning
angz
R

o







ad

a
p



u
n
h
sn
i
Ya


o
g

P
u

u

g Rd.
d
d


a
R
.
on
a
jiang
insha
J

d
d

g
g
B


e

i
G
aoxin R
d
o

a

o

d
u

a

d
a


Huangxing
Park
Daning Lingshi
Park
Luxun Park
YangpuKoHoping ParkPark

Sichuan 1933Shanghai Park
Railway Station
Mengqing
Park
Moganshan BUND ET LA PLACE
DU PEUPLE
Changshou
Park u
Temple du
Bouddha de jade
Mingzhu
Park
Jing’an Sculpture
Park la Perle de l’Orient
Liujiazui
Green Land
People’s Park
Tour JinmaoChangfeng
Musée duPark Temple Jing’an Bund SWFT
Zhongshan People’s
Parkoad Square
Musée de GuchengShanghai
Park
Jardin Yu
Guangchang
Park PUDONG ET LE
TianshanHONGQIAO Musée des aches SITE DE L’EXPO.Park Pari’sde propagande VIEILLE VILLEXintiandi ShanghaiTaipingqiao
ParkFuxing
Park
Hongqiao Temple de
Park Confucius
Century Park
ANCIENNE CONCESSION
FRANÇAISE ET JING’AN
Hongqiao
XujiahuiGolf Club PenglaiPark
Park
Nanpu Bridge
Site de l’Expo.
Lupu Bridge
Expo Park
Expo Axis
Temple de
Longhua Site de l’Expo.
Kangjian
Garden
0 km 750 1500 2250 3000 m
Shanghai South
Railway Station Jardins
botaniques


d

Fuxing Road
ngjiang

n

a



d

Z
R




i

o

o

A
d
ad
R
a
o





ang Road
R
oR
Chengshan Road


hong R
R


Quf
ad
j

u


n

nmu
Roa



o
a
Z

D
haojia ab
b
a
Ro
W

u
Huangpu

d



C



n
o
X
g
L

o
z


d
o

i

a
i
Nanjing
a
Z
jiabau n
o
g
R
ng RiverChuanya


v
n
u
a
Zhaoji


g
a
i
g



h

a

Zho
h

ng Road
n

o




h



a
j
d
R
Guan
T
g Road


n
e
g
d
ang
Huaihai R o
oad

R
o
H
R
i
Y


u
F xing Road
s
y
u
uan

d

R
i
ngs

h


a
n
o

a
Dongchangzhi

ahui Ro
g


a
nue
o
uaih


n



Ro
Kongjia
n
gb

a Road
Huangpu
n
n
Huaihai Road
u

a
h
a
Road
h
d
a
Yao
s n
Changyang Road

F
R

g oad
g


d
o
da


n
i

Fuzhou Road


Zhangya
R

n
Y


d
Beijin
g
R
gdam
d


a
h
n
R

oad
u

a
u



a
n
H
i
R

h

a
i R
a E
o

ln
e
z

a
o
.

Yan’an
v
d
d
Tian

m
Do
du R
a
i
u
n
N
an in
ad
j g R

a
o
e

h
R


n

Yan’

i
t

m



Y
u
j

a
H

n

o
H

Siping R


n

a
d
a
a
n
g

oaR
f
a

a
ad
P
o



Zhon
d
oad
i


S
n

oad
o
g



inglia

R

ad
n
g
s
P
R


h

u
iazu

ond
a

Zhongshan R


o
o
g
o



h
R


n
oad

g
Road

R



a
H
R

d
d


u

o




d
a



d



C


P




Yangg
u
a

a


o



Road
Dongf
Road
anggao Road
a
Y
Jinxiu Road

u

o
n
n
g

g Road
S
d
a
ong Road
a

n
s
gshan R

h
pi
i

a

Z

ox
i
R
o
C
a a
h
d
d
d
iZ
h
o
a
Hen
n
oaR
a
n
o
R
g
s

h
a
n
o
a

R
h
n

s

D
o
n
g
f
a
n
g

R
a
o
a
d
P
u
d
o
n
g

R
o
a
d
H
uDIRECTEURS DE COLLECTION
ET AUTEURS
Dominique AUZIAS
et Jean-Paul LABOURDETTE
AUTEURS
Antoine RICHARD, Clémentine GIRARD,
Marion FRECHE, Romain FINCK, Jean-Paul
LABOURDETTE, Dominique AUZIAS et alter
DIRECTEUR EDITORIAL
Stéphan SZEREMETA
RÉDACTION
Patrick MARINGE, Caroline MICHELOT,
Morgane VESLIN, Pierre-Yves SOUCHET,
Talatah FAVREAU
MAQUETTE ET MONTAGE
Julie BORDES, Sandrine MECKING,
Delphine PAGANO, Laurie PILLOIS, ÉditoNoémie FERRON
ICONOGRAPHIE
Anne DIOT
Futuriste, financier, international, Shanghai n’en CARTOGRAPHIE
reste pas moins populaire, authentique et plein Jordan EL OUARDI
de cachet. Derrière sa façade de gratte-ciel, ses DIRECTEUR DES VENTES
Bénédicte MOULET assistée d’Aissatou centres commerciaux, ses marques luxueuses et
DIOP et Vianney LAVERNE
ses bars branchés se cachent lilongs, échoppes
RESPONSABLE DES VENTES de fortune et gargotes en tout genre. Un week-Jean-Pierre GHEZ assisté de Nathalie
GONCALVES end suffit, entre Puxi (la rive est du Huangpu) et
RELATIONS PRESSE-PARTENARIATS Pudong (la rive ouest), pour entrevoir les facettes
Jean-Mary MARCHAL si différentes de cette mégapole tentaculaire. De
PRÉSIDENT quartier en quartier, on passe de prouesses archi-Jean-Paul LABOURDETTE
tecturales récentes en chefs-d’œuvre Art déco, DIRECTRICE ADMINISTRATIVE
de ruelles étroites en grosses artères bondées, de ET FINANCIÈRE
Valérie DECOTTIGNIES repaires huppés en spots underground…
DIRECTRICE DES RESSOURCES HUMAINES « Perle » commerciale de l’Est ou « putain de
Dina BOURDEAU assistée de Sandra
l’Orient », Shanghai fut l’objet de tous les fan-MORAIS et d’Angela DE OLIVEIRA
tasmes occidentaux aux temps des concessions COMPTABILITÉ
Jeannine DEMIRDJIAN, internationales puis laissée à l’abandon une fois
Christelle MANEBARD, Adrien PRIGENT les années Mao arrivées. C’est ce passé tout à la
RECOUVREMENT fois glorieux et sulfureux que l’on croisera au fil Fabien BONNAN assisté de Sandra
BRIJLALL et Belinda MILLE de ses ruelles et qui tranche radicalement avec
l’insatiable course à la modernité car, depuis les
CITY TRIP SHANGHAI années 1990, Shanghai renaît de ses cendres. Elle
2018 - 2019 l’a prouvé pendant l’expo universelle en 2010 et
© NOUVELLES ÉDITIONS DE L’UNIVERSITÉ n’a pas dit son dernier mot aujourd’hui comme fer
© Dominique AUZIAS & Associés de lance de la toute puissante Chine populaire.18, rue des Volontaires - 75015 Paris
Tél. : 33 1 53 69 70 00 - Fax : 33 1 53 69 70 62
Petit Futé, Petit Malin, Globe Trotter,
Country Guides et City Guides sont IMPRIMÉ EN FRANCE
®©des marques déposées ™
© Photo de couverture : La Perle de l’Orient
(Dongfang Mingzhu), Shanghai, Chine
© Mlenny - iStockPhoto.com
Imprimé en France par Imprimerie CHIRAT -
42540 Saint-Just-la-Pendue
ISBN : 9791033174554
Dépôt légal : 24/11/17

Pour nous contacter par email,
indiquez le nom de famille en minuscule
suivi de @petitfute.com
Pour le courrier des lecteurs :
country@petitfute.com
© CHUNGKINGSommaire
Les immanquables4 Bund et place 37 du PeupleIdées de séjour24 S’il ne fallait en voir qu’un, ce serait lui,
le quartier de cette longue promenade Festivités32 sur la rive du Hangpu côté Puxi qu’on
appelle le Bund. Pour ces édifices tout Organiser droit hérités des années 1920 et 1930, 171 son séjour dont l’architecture coloniale ne peut que
fasciner. Pour les vues qu’il propose sur
les gratte-ciel de Pudong aussi. Pour
son effervescence, son côté un peu
bling bling et sa vie nocturne enfin. La
place du Peuple, elle, tout au bout de la
commerciale Nanjing Dong Lu, concentre
les plus beaux musées de la ville. A ne
pas rater non plus donc.
Ancienne concession 71 française et Jing’an
Chic et poétique, vivante et verdoyante, multiculturelle
dans l’âme : l’ancienne concession française est
tout simplement complètement bobo. Elle charme
nombre d’expatriés qui retrouvent dans ses villas Art
déco et ses ruelles bordées de platanes des accents
d’Occident. Elle ravit aussi les visiteurs qui s’y
dépaysent tout en douceur. Jing’an, à côté, paraît plus
moderne, plus urbain, plus chinois peut-être. Mais les
deux quartiers ont bien un point commun ou plutôt un
lien historique : celui de recouvrir les territoires des
anciennes concessions.Vieille ville115
La vieille ville, c’est le cœur
historique de Shanghai entouré par une grande
ligne circulaire qui en définit clairement les
frontières. Ce qui la caractérise ? Un style
architectural propre hérité des dynasties Ming
et Qing et la forte propension touristique que
lui confère la présence du jardin Yu. Mais la
vieille ville c’est aussi tout un labyrinthe de
ruelles étroites et populaires, délabrées et
charmantes, loin du brouhaha du fameux
bazar… Quel cachet !
Pudong et le site 133 de l’expo
Pudong est futuriste, Pudong est fnancier, Pudong
est haut perché. Au début des années 1990, ce
quartier de la rive ouest du Huangpu n’existait tout
simplement pas. Vingt ans après, il devient l’hôte
de l’exposition universelle et ses immenses tours
symbolisent à elles seules l’avenir de la ville, sa
grandeur et sa puissance sans cesse renouvelée.
Bref, la face B de Shanghai, qui effacerait presque
la première. Presque !
Hongqiao155
Proche de l’aéroport, résidentiel,
familial, international, excentré, a priori, rien de
très attirant à Hongqiao. Et pourtant, ce quartier où
les sites touristiques se comptent sur les doigts de
la main abrite deux bons plans shopping qui peuvent
justifier le déplacement : la « City » du thé et celle des
perles. Sans se précipiter dès son arrivée, on vient y
compléter son approche de Shanghai…Les immanquables
suivies par les Yuan (1271-1368),
REPÈRES ont permis à Shanghai de devenir
HISTORIQUES un centre économique majeur. Sous
la dynastie des Ming (1368-1644), DE LA VILLE
Shanghai, autour de laquelle sont
construites des fortifications pour
pal��  Les origines lier les attaques de pirates japonais,
e eC’est au III siècle, à l’époque des Trois continue son essor. Au XVI siècle, elle
Royaumes, que l’on date le début s’impose comme l’un des premiers
de l’histoire de Shanghai. La ville producteurs de textiles de Chine,
n’est alors qu’un simple petit village acheminant coton et soie vers
l’Occide pêcheurs mais bénéficie d’une dent.
situation géographique privilégiée,
s’ouvrant sur la mer de Chine, proche ��  Les guerres
de l’estuaire du Yangtsé. de l’opium
Pendant la dynastie Qing (1644-1912), ��  L’empire du coton Shanghai devient un centre
mariet de la soie time d’ampleur. Soierie et thé font,
Le véritable essor de Shanghai débute pendant un temps, le bonheur des
avec la dynastie des Song (960-1279) Britanniques. Mais ceux-ci décident
pendant laquelle de grands travaux de se tourner vers un commerce
d’urbanisme sont engagés. La culture plus lucratif : l’opium importé d’Inde.
du coton est alors développée dans En quelques années, des millions
toute la région. Ces initiatives, pour- de Chinois deviennent opiomanes.
4
© MARIO SAVOIARepères historiques de la ville ��
L’Empereur décide de réagir en inter- ��  Les années
disant la consommation de ce produit communistes
et fait détruire des caisses d’opium
Pendant la première moitié des dans le port de Canton. Un acte qui
années 1920, le mouvement ouvrier déclenche de fortes représailles des
continue de se développer de plus Britanniques. Ceux-ci parviennent à
belle. Tchang Kai-chek réplique par le soumettre l’Empereur en 1842, date à
massacre en masse des membres du laquelle est signé le traité de Nankin
PCC (1927). Mao Zedong quitte la ville qui autorise les entreprises
commeravec les autres survivants pour res-ciales britanniques à s’installer en
tructurer le Parti. Shanghai s’apaise, Chine, notamment à Shanghai. C’est
reprend ses activités commerciales le début des concessions britannique,
et développe de plus belle ses française puis américaine.
vices : opium, prostitution et mafia.
En décembre 1937, après quelques ��  L’occupation
mois de résistance, Shanghai est étrangère vaincue par les troupes japonaises
Ces années voient les capitaux qui occuperont la ville jusqu’à la fin
étrangers affluer pour développer de la Seconde Guerre mondiale. Cette
l’industrie locale. Shanghai devient période tranche radicalement avec
en peu de temps le territoire colonial les années sulfureuses que vient de
le plus riche au monde. La population vivre la ville et, en 1943, un accord est
décuple et la ville accueille des réfu- signé pour mettre fin aux concessions
giés russes blancs lors de la guerre étrangères. En 1949, avec l’arrivée
civile russe ainsi que de nombreux de Mao au pouvoir, Shanghai est
juifs pendant la Seconde Guerre placé sous tutelle du gouvernement
mondiale. Parallèlement, Shanghai, central. Celui-ci combat violemment
cosmopolite et prospère, développe corruption, drogue et prostitution.
des infrastructures culturelles et de Shanghai, qui participe
financièreloisirs. Pour satisfaire les besoins
ment à la modernisation du pays, de cette industrie grandissante,
s’appauvrit considérablement.une main-d’œuvre venue de toute
la Chine s’installe à Shanghai. Mais
��  Le renouveaules conditions de travail ne sont pas
Il faut attendre les années 1980, au rendez-vous et ces migrants
mulles réformes économiques de Deng tiplient révoltes et grèves contre la
domination étrangère. Cette agitation Xiaoping et la politique d’ouverture
est particulièrement favorable au pour que Shanghai retrouve son aura
développement du communisme. et redevienne une grande
métroEn 1921, c’est d’ailleurs Shanghai pole commerciale et financière.
Aujourd’hui, avec vingt millions d’ha-que choisit le tout récent Parti
bitants, elle est devenue la métropole Communiste Chinois (PCC) pour
tenir son premier congrès. la plus puissante de Chine.
5
Les immanquabLes�� Repères historiques de la ville
L’organisation de l’Exposition univer- d’autres lieux mythiques, ces édifices
selle en 2010 témoigne de son image font la fierté de la ville. Parfaitement
de métropole internationale. Il s’agit immanquables donc !
désormais pour Shanghai de réussir à Du sud au nord, on pourra se faufiler
développer et à rendre vivant ce nou- entre les bâtiments suivants :
veau quartier. Le même défi que Pékin w ancienne station météorologique
qui avait eu bien du mal à recycler son de shanghai. (En face du n°1 on the
site olympique… En septembre 2013, Bund.). Le « phare » de la ville qui date
la décision du gouvernement central de 1907. Le contraste est étonnant
2d’accorder à cette zone de 29 km le entre cette petite tour Art déco aux
statut de zone franche et donc de fait pilastres évasés et aux bandes
de laboratoire des réformes écono- horizontales de briques rouges, et
miques du régime parait aller dans les gratte-ciel de Pudong en
arrièrecette direction. Shanghai est donc plan. Elle abrite aujourd’hui le musée
plus que jamais le fer de lance de du Bund.
cette nouvelle Chine capitaliste qui
w ancien siège de la HsCb. (12 on se matérialise dans le paysage avec
the Bund.). C’est l’écrin qu’avait l’érection de toujours plus de nouveaux
choisi la Banque de Hong-Kong et buildings dans le quartier d’affaires
Shanghai (HSBC) pour y placer son de Pudong, et notamment la Shanghai
siège de 1923 à 1955. Le superbe Tower récemment inaugurée.
bâtiment de style néoclassique est
surplombé par un dôme central et
cerné de mosaïques toutes plus POINTS raffinées les unes que les autres. Il
D’INTÉRÊT abrite aujourd’hui la Shanghai Pudong
Development Bank.
w edifice des douanes. (13 on the ��  Balade sur le Bund
Bund.). Sans doute le plus grand Une balade sur le Bund, c’est presque
symbole visuel du Bund : un immeuble le point de départ o-bli-gé pour visiter
Art déco massif de 1927 coiffé d’une Shanghai. Non seulement la grande
tour dont l’horloge « Big Ben » rythme promenade permet de découvrir, avec
la promenade avec son carillon. Les une vue sur les tours de Pudong, un
douanes de Shanghai y opèrent Shanghai digne des meilleurs romans
toujours.de science-fiction, mais aussi et
surtout d’entreprendre un véritable w banque chinoise des
voyage dans le Shanghai historique. télécommunications. (14 on the
Tout au long du Bund, ce n’est pas Bund.). Il s’agit là du tout dernier
moins d’une cinquantaine de bâtisses immeuble construit sur le Bund. Il date
d’architecture romane, gothique, de 1940 et présente une architecture
baroque ou Art déco qui s’offre à la Art déco marquée par des lignes très
visite. Qu’il s’agisse d’anciens palais, découpées et une couleur plus claire
de sièges de grandes banques ou que les autres bâtiments du Bund.
6Points d’intérêt ��
Le Bund est le lieu de promenade favori des locaux.
w ancien siège de la Chartered bâtiment date de 1924 et fut créé, tout
bank of india. (18 on the Bund.). Cet comme l’hôtel de la Paix, l’immeuble
édifice néoclassique aux six colonnes de la Banque de Chine et l’ancien
massives a bénéficié de deux ans de siège de la Chartered Bank of India,
travaux de 2002 à 2004. Il regroupe par Parlmer & Turner, la plus grande
aujourd’hui certains des restaurants, agence d’architectes de l’époque.
bars et galeries les plus connus du w astor House. (15 Huangpu Lu.).
Bund. La visite architecturale du Bund peut
w swatch art Peace Hôtel. (19 on se prolonger après le pont Waibaidu,
the Bund.). Aujourd’hui racheté par avec cet hôtel mythique, le plus vieux
Swatch qui en a fait un beau complexe de Shanghai, qui fut construit en 1846
hôtellerie-restauration centré sur l’art (sous le nom de Richards Hotel) et
contemporain, l’hôtel de la Paix fut accueillit des personnalités célèbres
construit en 1929 sous la houlette (comme l’ancien président Ulysses
de Victor Sassoon, le plus célèbre S. Grant).
promoteur immobilier de l’histoire de
Shanghai. Le bâtiment se distingue ��  Gratte-ciel
par sa grande pyramide de cuivre vert. de Pudong
w banque de Chine. (23 on the De jour comme de nuit, les touristes
Bund.). L’immeuble date de 1937. viennent prendre place sur le Bund
C’est l’une des architectures les plus pour les observer le temps d’une
modernes et les plus hautes du Bund. longue balade. Ils sont l’attraction
Enfin, pas si haute que cela, car Victor majeure de Shanghai ; le paysage de
Sassoon exigea à l’époque qu’aucun carte postale qui incarne la modernité
immeuble du Bund ne puisse dépasser de la ville. Alors que le quartier
n’exisson fameux hôtel de la paix… Détail à tait pas il y a encore une vingtaine
ne pas rater, l’immeuble est affublé de d’années, les gratte-ciel de Pudong
décorations représentant le caractère sont devenus presque aussi célèbres
traditionnel chinois de la longévité. que ceux de Hong-Kong, représentant
w ancien siège de la Yokohama la Chine futuriste, incontestablement
specie bank. (24 on the Bund.). Le avide de développement.
7
© STÉPHAN SZEREMETA
Les immanquabLes�� Points d’intérêt
De cette ligne de gigantesques Le gouvernement décida donc de
immeubles, se démarquent quatre garder cette idée mais de transformer
tours qui concurrencent par leur le cercle en rectangle (d’où le
hauteur (leur grandeur même) des décapsuleur). Les plus téméraires
econstructions aussi célèbres que grimpent au 100 étage de cette
les tours Petronas de Kuala Lumpur tour de 492 m pour franchir un socle
(452 m), les tours Sear’s de Chicago de verre. Difficile de ne pas avoir
(442 m) ou le Burj Khalifa de Dubaï le vertige ! Sinon, on peut préférer
(828 m). A visiter par temps clair et l’un des deux autres observatoires
dégagé pour profiter à 100% de leurs installés aux 94 et 97 étages :
vues spectaculaires. l’expérience reste grandiose.
w La Perle de l’Orient ( 东方明珠). w Tour Jinmao ( 金 茂 大楼).
Avant d’être détrônée par la Shanghai « L’immeuble de la prospérité
World Financial Tower, elle fut d’or » se distingue par ses formes
la plus haute de Chine, grimpant géométriques découpées qui lui
jusqu’à 468 m de haut. Sa structure donnent un air de véritable pièce
improbable composée de trois montée de verre et d’acier. Pour
grosses boules voyantes, son air honorer le chiffre 8 - symbole de
rosâtre et sa forme de tour Eiffel prospérité dans la numérologie
intriguent forcément. chinoise – elle est située au numéro 88
Au point qu’elle est devenue la figure de la rue, elle est composée de
architecturale majeure de Shanghai. 88 étages et fondée sur un schéma
Pourtant, c’est de l’extérieur qu’elle en octogonal. Autre originalité : la tour
impose le plus. Osons même le blas- est creuse. De son sommet, on peut
phème : mis à part la sacrée vue sur admirer depuis l’observatoire toute la
le Bund et la rive ouest, de l’intérieur, structure intérieure de l’hôtel Grand
la Pearl Tower n’a rien de magique
non plus. Mieux vaut donc grimper
dans la tour Jinmao ou, mieux, au
sommet de la SWFC… Cela dit, un
classique est un classique : il vaut
quand même le coup d’être connu.
w shanghai World Financial
Tower (球金融中心). L’originalité
de cette tour née en 2008 tient à
sa ressemblance avec un immense
décapsuleur (c’est d’ailleurs ainsi
qu’on la surnomme). Initialement,
le sommet de la tour la plus haute
du pays devait être ouvert en forme
de cercle. Mais la tour aurait alors
pris des airs de drapeau japonais.
La Perle de l’Orient.
8
© TAO GAN – ICONOTECPoints d’intérêt ��
Hyatt, avec son ouverture circulaire
sur les étages et son lobby situé au
e54 étage. Bluffant.
w shanghai Tower (上海中心大厦).
Elle a transformé le paysage de
Pudong. Haute de 632 m pour
128 étages, cette toute nouvelle
tour est désormais la troisième plus
grande tour au monde. Suite aux
travaux commencés en 2008, le site
fut inauguré en 2015 bien qu’il soit
encore inaccessible au public (hors
de l’ascenseur). La Tour Shanghai
(Shanghai Tower) a surtout fait le
buzz sur Internet à la suite d’une
vidéo incroyable diffusée sur les
Entrée de l’impressionnante tour Jinmao.
réseaux sociaux par deux jeunes
Russes qui avaient escaladé le site les jours de 8h30 à 21h30. Entrée :
en construction à l’hiver 2014. 180 RMB.
PeRLe De L’ORienT – sHan GHai WORLD
东方明珠 Finan CiaL TOWeR –
1 Shiji Da Dao, 世纪大 道1 号 上 海 环球金 融 中 心
Carrefour Lujiazui Huan Lu ( 近陆 100 ShiJi DaDao, 世纪大 道 100 号
家嘴 环路) Carrefour DongTai Lu ( 东泰路)
& +86 21 5879 1888 & +86 21 6877 7878
M° : Lujiazui www.swfc-shanghai.com
Ouverte tous les jours de 8h30 à swfc-observatory@mori-building.
21h30. Entrée : 120 RMB pour un com
reaccès à la 1 sphère, 160 RMB pour M° : Lujiazui
eun accès à la 2nde sphère et 220 RMB Observatoire au 94 étage. Ouvert
epour un accès à la 3 sphère. tous les jours de 8h à 23h (dernière
montée à 22h). Entrée : 180 RMB.
sHan GHai TOWeR –
上海中心大厦 TOuR Jinma O –
51 Liujiazui Xi Lu, 陆家嘴西路 金茂大楼
51 号 88 Shiji DaDao, 世纪大 道 88 号
www.shanghaitower.com.cn près de Dongtai Lu ( 近 东泰路)
shanghaitower@shanghaitower. & +86 21 5047 5101
com.cn M° : Liujiazui.
eM° : Liujiazui Observatoire au 88 étage, ouvert
L’observatoire est désormais ouvert tous les jours de 8h à 21h30. Entrée :
e(mai 2017) au 118 étage. Ouvert tous 120 RMB.
9
© STÉPHAN SZEREMETA
Les immanquabLes�� Points d’intérêt
ne rien trouver au marché aux puces ��  Marchés
de Dongtai Lu. Dans le même style : de Shanghai
le marché aux livres de Wenmiao Lu,
Séjourner à Shanghai sans visiter à côté du temple de Confucius.
ses mille et un marchés, ce serait
w Les marchés aux animaux et aux passer à côté de petites merveilles qui
fleurs (vieille ville et Hongqiao). permettent de tâter le pouls de la ville.
Il en existe deux principaux. L’un Plus qu’une destination shopping, ils
dans la vieille ville, sur Xingzang Lu, constituent des lieux de visite en soi
complètement saugrenu où grillons, où tous les sens sont mis en émoi.
criquets, oiseaux et autres insectes Attention, ici, le terme de marché est
et reptiles rares sont entassés dans à prendre au sens large car il se réfère
mille petites boîtes. L’autre, moins autant aux marchés de rue tels qu’on
étriqué et plus fleuri (mais aussi les conçoit généralement qu’aux
marmoins étonnant), à Honqgiao. A visiter chés couverts installés sur plusieurs
ce dernier, on regrette de ne pas étages dans de grosses bâtisses.
pouvoir rapporter d’immenses pots Autre particularité : à Shanghai, les
d’orchidées par avion.marchés aiment parfois se loger dans
les stations de métro : c’est donc w Les marchés aux tissus (vieille
aussi sous terre qu’on rencontre les ville). C’est le fantasme de tout
ambiances les plus dépaysantes. Occidental qui s’habille en
prêtà-porter et uniquement en prêt-à-w Les marchés des délices (vieille
porter : se faire confectionner un ville). Ceux des petites rues du sud
beau costume ou une jolie robe en de la vieille ville et de Zhuangjia Jie
soie avec un tissu fouiné, comparé en sont la preuve : c’est ici qu’on
et minutieusement choisi. Oui, aux retrouve l’ambiance la plus populaire
marchés aux tissus de Lujiabang Lu (et agréable). Entre fruits et légumes
et de Dongmen Lu (au sud-est de la biscornus, préparations indéterminées,
vieille ville) le rêve devient réalité, animaux encore vivants prêts à se
faire éplucher quasi vifs, les surprises sans coûter trop cher en plus.
s’accumulent. A voir aussi : le marché w Les marchés aux habits (bund).
musulman de Changde Lu. C’est ici, bien plus que dans les
centres commerciaux, que viennent se w Les marchés aux antiquités
fournir les locaux. Dans celui de la rue (vieille ville). On y trouve quelques
Qipu Lu, parfaitement incroyable tant pièces de collection et surtout un
l’atmosphère ressemble à un grand bon paquet de reproductions, pas
forcément inintéressantes pour magasin en temps de soldes, ou dans
autant. Entre pierres (plus ou moins) celui de Pu’an Lu, pour les enfants.
précieuses, kit de calligraphie, Beaucoup de grandes marques
meubles anciens, objets des années dans l’un comme dans l’autre, un
peu tombées du camion et dégriffées Mao ou affiches de propagande, le
cœur balance. Difficile par exemple de (au sens premier du terme)…
10Points d’intérêt ��
Portraitiste dans le quartier de Xintiandi.
w Les marchés aux perles en est le parfait exemple. Xintiandi,
( H o n gqi a o ). Notamment c’est tout un petit quartier piéton
de Shanghai, à l’est de l’ancienne l’International Pearl City à Hongqiao.
concession française, qui a été entiè-Ici aussi, du vrai comme du faux.
rement remodelé pour loger boutiques Difficile de choisir à moins d’être
agrégé es bijouterie… Ainsi on y va design, bars et restaurants chics dans
plus pour trouver un joli objet que des shikumen (soit les « maisons de
pour dégoter la perle rare. Quoique, pierres » aux portes arquées et aux
briques souvent rouges). Le projet, parfois…
inauguré en 2002, est vite devenu w Les marchés du faux (Pudong
très tendance. On le doit au promo-et bund). C’est sans doute ceux
teur immobilier hongkongais Shui On sur lesquels on se pose le plus de
Land ainsi qu’aux architectes améri-questions et qu’on a le plus hâte
cains et japonais Benjamin T. Wood de voir. Parce qu’ils sont vraiment
et Nikken Sekkei. En toute humilité,
spécifiques à Shanghai (enfin, à ces grands manitous de l’urbanisme
la Chine surtout) et qu’ils sentent l’ont nommé « Nouveau Paradis sur
un peu l’interdit. La visite peut terre » (traduction littérale du terme
pourtant décevoir : certes, les prix Xintiandi)… Métaphore légèrement
sont modiques, mais les imitations abusive certes, mais le succès
phésouvent très imparfaites (à moins noménal du lieu pousse à croire qu’il
qu’on connaisse vraiment les lieux), y aurait bien là-bas quelque chose
et les modèles finalement assez peu d’édénique ! En réalité, Xintiandi est
nombreux. double. Triple plutôt. Il est en effet
composé de deux blocs séparés par
新天地��  Xintiandi – Xingye Lu, où se situe le site du
preUtiliser du vieux pour faire du neuf. mier congrès national du parti
comL’idée n’a rien d’original. Pourtant, muniste chinois (à visiter), ainsi que
parfois, le résultat cartonne. Xintiandi d’un très récent centre commercial.
11
© LONG HAI
Les immanquabLes�� Points d’intérêt
w Le bloc nord. C’est celui qui a le l’endroit, malgré l’afflux touristique et
plus d’intérêt. Parce qu’il valorise le son côté un peu surfait, reste assez
mieux les shikumen. On se promène épatant. Pour profiter d’une formule
volontiers dans ses petites allées qui marche, Xintiandi devrait d’ailleurs
romantiques qui comptent des encore davantage se développer
designers bien en vue tels que pour doubler de volume et atteindre
2les 1,2 million de m (vous verrez Shanghai Tang, Shanghai trio ou
d’ailleurs les marques du chantier en Annabel Lee. Parmi les nombreux
cours) ! Parallèlement, le hai pai, qui restaurants qui y ont élu résidence,
fait la synthèse entre culture chinoise se démarquent les incontournables
Brown Sugar ou TMSK. C’est aussi et influences occidentales pour créer
une atmosphère rappelant celle du dans cette partie du quartier que l’on
temps des concession, continue peut visiter le Shikumen Open House,
son cours à Shanghai. Des petites une reconstitution d’un shikumen
« copies » de Xintiandi ont d’ailleurs traditionnel.
vu le jour dans d’autres coins de w Le bloc sud. Plus moderne, il
Shanghai. On pense ici à Taikang présente une architecture bien moins
Lu, devenu lui aussi célébrissime. 2charmante. Mais ces 25 000 m Davantage fréquenté en journée qu’en
accueillent nombre de bars et soirée, il recèle mille et une petites
restaurants, dont le fameux Crystal
boutiques parfois trendy, parfois Jade, et autres infrastructures liées
authentiques, parfois ridicules (oui au divertissement (un cinéma par
oui, mais niveaux cadeaux souvenirs,
exemple). C’est ici aussi que ce rien à redire). On pense aussi aux plus
trouve un charmant boutique-hôtel, récents Cool Docks à l’extrême sud
88 Xintiandi. du Bund ou à Sinan Mansions, encore
w Xintiandi style. Ouvert en 2010, dans l’ancienne concession française,
c’est le dernier du lot. Bien que sa qui se voudrait presque encore plus
modernité tranche radicalement grandiose que Xintiandi… Autant
avec le reste de Xintiandi, il s’est d’endroits qui résument parfaitement
pourtant accroché aux deux autres la modernité de Shanghai.
blocs (certainement pour profiter de
leur popularité). Tout nouveau tout ��  Jardin Yu – 豫园
beau, il présente nombre de marques Certains diront qu’il faut l’avoir vu
de designers chinois en devenir. pour l’avoir vu et que sa
réputaw et après ? Depuis son inauguration tion dépasse son intérêt véritable.
en 2002 Xintiandi s’est imposé Toujours est-il que le jardin Yu reste
comme passage obligé de tous les un des incontournables de Shanghai.
visiteurs de Shanghai. Son succès Considéré comme le plus beau de
est d’ailleurs tel qu’il en deviendrait toute la région, il est assailli dès
presque plus branché de ne plus les premières heures de la journée
le fréquenter. Presque. Parce que par des hordes de touristes. Mieux
12Points d’intérêt ��
Jardin de Yuyuan, à Shanghai.
vaut prendre patience, donc, pour liste de l’art des jardins sous les Ming.
franchir les portes de ce site amé- Dommage que la poésie des lieux soit
nagé sous la dynastie des Ming au altérée par une foule toujours
comeXVI siècle par Pan Yunduan, un haut pacte de touristes bien décidés à tirer
fonctionnaire basé dans le Sichuan. profit de leur(s) appareil(s) photo(s)
Passé entre différentes mains au et de leurs perches à selfies. Ainsi,
cours de son histoire, il fut utilisé armez-vous de sérénité et essayez
comme siège commercial par des de faire abstraction des autres pour
hommes d’affaires à partir de 1760 en profiter pleinement.
puis occupé par les troupes
britan JaRDin Yu – 豫园 niques avant de devenir le siège de la
Fuyou Lu, 福佑路société secrète des Petits Couteaux
Carrefour Lishui Lu ( 丽水路)pendant le soulèvement contre le
& +86 21 6326 0830gouvernement impérial. C’est en 1961
www.yugarden.com.cnque ses portes ouvrent au public
yugarden@yugarden.com.cnaprès une énième phase de
rénoM° : Yuyuan Gardenvations. Aujourd’hui, on y découvre
Ouvert tous les jours de 8h30 à deux hectares de paysage calme et
17h30 (pensez à éviter les week-harmonieux, divisés en six par cinq
ends !). Entrée : 40 RMB.grands murs en forme de dragons.
Rocailles, bassins, petits ponts et
��  Sud de la vieille villepavillons lui confèrent un charme
En comparaison des rues rénovées unique. Au milieu de cet ensemble,
se démarque le point d’orgue de la qui entourent le jardin de Yu, on aurait
visite : le massif de rocailles jaunes presque envie de qualifier le sud de
créé par Zhang Nanyang, un spécia- la vieille ville de « vraie » vieille ville.
13
© CHUNGKING
Les immanquabLes�� Points d’intérêt
En effet, dans tout le quartier qui ��  Musée de Shanghai –
s’étend de Fuxing Dong Lu ( 复 兴东 上海博物馆
路) au sud est de la boucle formée
Planté au milieu de la place du peuple, par Zhongua Lu ( 中华 路), rien ne
le musée de Shanghai est un peu le peut être comparé à la frénésie
tou« nombril culturel » de la ville. Certes, ristique et commerciale du bazar. Ici,
son petit côté « bunker » ne donne s’ouvre tout un monde populaire et
pas forcément envie. Mais à l’inté-authentique dont bien des touristes,
rieur, c’est la plus belle collection croyant avoir foulé le territoire de la
d’art traditionnel chinois du pays qui vieille ville en arpentant Fangbang Lu,
attend passionnés d’art et curieux. n’imaginent même pas l’existence. Un
Bien présentée en plus ! Avant 1995, monde qu’il faut découvrir à pied et qui
un premier musée s’était installé dans donne une idée de l’antique Shanghai.
les tribunes de l’ancien champ de Un monde composé de petites ruelles
courses de l’ancienne concession aux immeubles délabrés mais
fasciinternationale. Mais les collections nants, où l’on vit dans la rue, où le
furent déplacées, à l’angle de Henan linge pend aux fenêtres, où les fils et
Lu et de Yan’an Donglu déjà, puis les câbles électriques habillent les
dans ce nouveau musée, construit façades… En gardant l’œil ouvert,
pour les valoriser encore davantage. on y trouve des pépites : un
marSous sa forme ovale de gros panier
ché bric-à-brac aux étals remplis de à anses (c’est d’ailleurs ainsi que
clés à molette, de prises, d’outils et les shanghaiens l’ont surnommé),
d’antiquités, un vieux portrait de Mao il abrite plus de 120 000 pièces. Au
restauré par un résident pour ne pas rez-de-chaussée, la galerie des
sculpqu’il s’efface, un magnifique bloc de tures présente surtout des œuvres
bois gravé laissé à l’abandon dans une bouddhiques des dynasties Han à
maison en chantier… Il se pourrait Tang. La salle des bronzes compte,
bien, même, qu’on croise un groupe de elle, pas moins de 440 pièces dont de
grenouilles en train de se faire minu- magnifiques coupes à vin, armes ou
tieusement dépiauter avant de passer instruments de musique des périodes
à la marmite. Ici, pas d’adresses à Shang et Zhou (1480-221 av. J.-C.),
retenir, il faut juste se laisser porter, ainsi que des Printemps et Automnes
ouvrir grand les yeux et profiter car er(772-481 av. J.-C.). Au 1 étage, se
la municipalité de Shanghai a bien trouvent près de 500 céramiques
l’intention un jour de rénover ce quar- comprenant des céladons de la
dynastier si différent de l’image futuriste tie Song ainsi que les célèbres
porcequ’elle aime à se donner. laines bleues des fours de Jindezhen,
w Comment s’y rendre : on peut sous les dynasties Ming et Qing. Plus
rejoindre le sud de la vieille ville par le haut, sont exposés objets de jade,
nord est, à partir du métro Yu Garden calligraphies, peintures, pièces de
ou par le sud est, partir du métro monnaie et mobilier Ming et Qing.
Xiaonanmen. Une salle est aussi réservée à l’arti-
14Points d’intérêt ��
sanat des minorités ethniques et trois
autres à des expositions temporaires
toujours bien trouvées. Tout vaut la
peine d’être vu. Prévoir sa journée…
musÉe De sHan GHai –
上海博 物馆
Place du Peuple, 人 民 广场
201 Renmin Da Dao, 人 民大 道
201 号
Carrefour Wusheng Lu ( 武胜 路)
& +86 21 6372 3500
Musée de Shanghai, Bodhisattva tibétain www.shanghaimuseum.net
de la dynastie Qing.
M° : People’s square
Ouvert tous les jours de 9h à 17h le mécanisme de persuasion des
(dernière entrée à 16h). Entrée masses mis en place par le PCC à
travers ces dazibao (affiches murales) : gratuite. Excellent guide audio (en
valorisation du gouvernement et de anglais et en chinois) pour 40 RMB
ses politiques et diabolisation de l’Oc-supplémentaires. Jolie boutique.
er cident. D’un côté, donc, des images Maison de thé au 1 étage.
de travailleurs fiers de l’être, des
gardes rouges charismatiques, des ��  Musée des affches
militants distribuant avec joie le petit de propagande –
livre rouge et, bien entendu, quantité
上海宣传画艺术中心 de portraits de Mao. De l’autre, des
Considérer les posters de propagande affiches violentes soulignant
l’oppresdes années Mao comme une forme sion du monde occidental. Si ce ne
d’art : voilà l’objet de ce musée plutôt sont pas ces années qui ont vu se
original et encore assez peu connu. développer l’usage des affiches dans
Situé dans l’ancienne concession les rues, boutiques et lieux publics
française, dans les sous-sols d’un (elles sont largement utilisées dès la
immeuble résidentiel (demander le fin de la Première Guerre mondiale,
chemin au gardien du 868 Huashan surtout à Shanghai), c’est à cette
Lu), il présente une collection privée période qu’elles sont portées à leur
d’affiches diffusées à partir de la apogée. Elles constituent alors, jusque
proclamation de la République popu- dans les coins les plus retranchés
laire de Chine (1949) et jusqu’à la fin du pays, un véritable outil de
comdes années 1970. Deux salles seule- munication, utilisé dans l’espoir de
ment mais un nombre impressionnant persuader une population rurale et
« d’œuvres » regroupées par un pas- illettrée. Un musée à voir d’urgence
sionné, Yang Pei Ming, qui possède pour comprendre un peu mieux les
au total presque 5 000 spécimens. années qui ont marqué au fer rouge
eSa sélection démontre parfaitement le XX siècle chinois.
15
© STÉPHAN SZEREMETA
Les immanquabLes�� Points d’intérêt
musÉe Des aFFiCHes maîtresse de l’édifice, située au
erDe PROPaGan De – 1 étage. L’autre, plus petite (un
上海宣 传 画艺术中心 mètre environ), symbolise la mort
868 Huashan Lu, 华山路 868 号 de Bouddha. De nombreuses autres
Carrefour Zhenning Lu ( 镇宁路) statues sont visibles dans les
diffé& +86 21 6211 1845 rentes salles du temple. Parmi elles,
www.shanghaipropagandaart.com quatre gardiens célestes (expression
pmyang@sh163.net de la bonne augure), un gros bouddha
M° : Shanghai Library. Attention, importé de Singapour ainsi que celles
l’accès se fait par le bâtiment de 18 Arhats (saints). En visitant le
(chercher le numéro) puis prenez temple du bouddha de jade, on profite
l’ascenseur et aller au sous-sol par ailleurs de l’authenticité des lieux,
(bouton B dans l’ascenseur). de son architecture classique
repréOuvert tous les jours de 10h à sentative de la dynastie des Song
17h. Entrée : 20 RMB. Explications ainsi que de sa structure composée
en chinois et en anglais. Dans la de différents halls et cours. Dans
boutique : des affiches à partir de celles-ci, trônent des arbres affublés
700 RMB environ. de rubans rouges par les visiteurs en
guise de porte-bonheur.
��  Temple du bouddha w À noter : penser à porter une tenue
décente (pour les hommes comme de jade – 玉佛寺
pour les femmes, pas de bras ni de C’est le plus célèbre des temples
jambes découverts).de Shanghai. Celui qu’on visite en
priorité. Peut-être parce qu’il reste
très actif et comprend un monastère
où vivent plus d’une soixantaine de
moines pratiquant le bouddhisme
zen. Surtout parce qu’il abrite
certaines des plus importantes reliques
de la ville. En effet, il fut construit
entre 1911 et 1918 pour abriter
deux statues de jade blanc
rapportées de Birmanie en 1882 par Hui
Gen, un célèbre et charismatique
moine chinois. Celles-ci furent
taillées dans un bloc de jade unique
ce qui fait leur rareté et accentue
encore leur caractère sacré. L’une
représente un majestueux bouddha
assis incrusté de pierres précieuses
qui mesure presque deux mètres
et pèse trois tonnes. C’est la pièce
Temple du Bouddha de jade.
16
© STÉPHAN SZEREMETA