Chronique du techno-monde

-

Français
208 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description



Vi




Vie privée, désinformation, protection des données, surveillance de masse, censure, liberté d’expression... dans ces domaines, les décisions prises par les dirigeants au niveau national et international concernant Internet dessinent le monde dans lequel nous vivons.



Pour prendre la mesure des conséquences de ces évolutions, cet ouvrage fonctionne comme un antidote à l’obscurantisme technologique. Il explique les conséquences et les enjeux majeurs de ces choix « techniques » à propos desquels les citoyens ne sont pas consultés ou sur lesquels ils ne peuvent pas se prononcer faute d’être bien informés.






Confronté aux progrès galopants d’une technologie présentée comme au service du « bien commun », le lecteur découvrira ici une réalité plus nuancée. Dans notre TechnoMonde, la nature humaine n’est en effet pas devenue soudainement meilleure, et la volonté de pouvoir et de contrôle y est parfois exercée sans garde-fou.






Si certains sujets abordés dans ce recueil font polémique, l’auteur n’a pas dérogé à sa ligne de conduite : s’en tenir aux faits qui sont, comme l’a écrit Mikhaïl Boulgakov, « la chose la plus obstinée du monde. » Le lecteur disposera donc des éléments suffisants pour se forger sa propre opinion et choisir d’exercer en toute connaissance de cause ses droits de citoyen sur de multiples sujets à propos desquels il aurait pu manquer d’informations.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 8
EAN13 9782818809181
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0127€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Copyright Yannick Chatelainresponsable du développement IT/DIGITAL à Grenoble École de est Management. Expert auprès de l’UNODC (Office des Nations Unies contre la drogue et le crime) il est l’auteur de nombreux ouvrages sur le digital, le hacking ou encore la cybercriminalité. Véritable expert de la communauté hacker, spécialisé en veille et anticipation technologique, ses travaux portent essentiellement sur les usages d’Internet, ses évolutions et ses impacts sociologiques. Il peut être joint à l’adresse :yannick.chatelain@maxima.fr www.maxima.fr Suivez-nous : Facebook.com/EditionsMaxima.VieProfessionnelle/ Twitter : @maximaediteur LinkedIn : Maxima Editions
8, rue Pasquier, 75008 Paris. Tél : + 33 1 44 39 74 00infos@maxima.fr © Maxima, Paris, 2019. ISBN : 978 2 8188 0918 1 Les textes des chroniques rassemblés dans ce volume ont été revus et modifiés après avoir été précédemment publiés dans les supports suivants : The Conversation France(chapitres 1 à 11, 12 partiellement, et 13 à 20), Contrepoints(chapitres 21 à 23, et 12 partiellement), Forbes(chapitres 24 et 25). Couverture : Agnès Szynkier pour Maxima Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés pour tous pays.
Dédicace
À Didier Pourquery (The Conversation France)
et Laurent Mandica (Grenoble École de Management). À ceux que j’aime. À ceux qui ne m’aiment pas.
Exergue
« Les faits sont la chose la plus obstinée du monde . » Mikhaïl Boulgakov
Table des matières
.ntroduction
Chapitre 1
Chapitre 2
Chapitre 3
Chapitre 4
Parce que la vérité… vous la valez bien Qui gouverne ? Qui résiste ? Explorer pour comprendre et apprendre à résister
Partie . Les citoyens, la démocratie et .nternet
Démocratie : dernier appel pour l’utopieEmbarquement immédiat ! Démocratie, république, état de droit, liberté, égalité, fraternité : dernier appel pour l’utopie ? L’enjeu est d’importance : maintenir l’état de droit L’État protège. C’est son rôle ! Qui protège-t-il lorsqu’il en tire gloriole au risque d’exposer la population ?
Le peuple a également des droits, dont celui de regard
Des États et des hommes… Une triple révolution Internet sera ce que nous en ferons ! « Il faut oser d’abord, doser ensuite »
Partie .. Pouvoir et gouvernance d’.nternet
Internet : l’ennemi grand public nº 1 ? Le citoyen spectateur : une espèce en voie de disparition ! Internet : les censeurs, on...
Introduction Parce que la vérité… vous la valez bien
1 n Europe comme ailleurs, démocratie et technologie, souveraineté et liberté E sont des mots irrévocablement liés. Mais nos démocr aties sont chahutées et e doivent être réinventées. Quel est, en effet, au XXI siècle le devenir de ces mots si souvent utilisés que sont Démocratie, Répub lique, État de droit, Liberté, Égalité, Fraternité… Quel sens leur donnent celles et ceux politiques, journalistes, entreprises, citoyens…qui les brandissent comme autant de gardes-fou à t outes les folies et dérives de notre TechnoMonde ? Les valeur s que ces mots définissent dans leur sens originel peuvent-elles être défendues par la technologie ? Sont-elles au contraire vouées à être dévoyées par ceux qui utili sent la technologie à des...
# I # LES CITOYENS, LA DÉMOCRATIE ET INTERNET
Chapitre 1 # Démocratie : dernier appel pour l’utopieEmbarquement immédiat !
Démocratie, république, état de droit, liberté, égalité, fraternité : dernier appel pour l’utopie ?
1 La démocratie , quel beau, quel grand et noble mot ! Quel monumen t, n’est-ce pas ? Démocratie ! Un mot qui impose le respect. Mais un mot qui, à force d’être brandi à tort et à travers, s’évide de tout son sens jusqu’à fair e admettre au citoyen que des régimes « démocratiques » huilés aux faux-semblants sont prêts à faire passer la 2 censure pour une avancée de la liberté d’expression et la mise en hypothèque du 3 respect des droits de l’homme pour un bond en avant en terme d’humanité . 4 De très beaux mots, il en est d’autres : république par exemple n’est pas le dernier à être fièrement hissé ces derniers temps ! D’autant plus qu’il fut consacré en France par une révolution, excusez du peu ! Voyez comme l’histoire sait se faire facétieuse.
1. Pour mémoire : le « drôle » d’état d’urgence français
La campagne des élections présidentielles s’engagea it en 2016 en France dans le cadre d’un état d’urgence dont François Hollande av ait annoncé l’application à la 5 télévision dans la soirée du 13 novembre 2015 , alors que l’effroyable tuerie du Bataclan était encore en cours. Ces élections (démocratiques et en république) se s ont ainsi déroulées en situation de dictature temporelle au sens romain, antique, du te rme tel que l’a rappelé Hannah 6 Arendt . L’état d’urgence, décrété dans un cadre constitut ionnel, est légal, limité strictement dans le temps et dans ses pouvoirs, et donne au ministère de l’Intérieur et aux préfets tout pouvoir pour : interdire certaines réunions publiques, fermer provisoirement certains lieux publics, réquisitionner des personnes ou moyens privés, autoriser des perquisitions administratives, interdire de séjour certaines personnes, prononcer des assignations à résidence. Il ne s’agissait pas (naturellement) d’interdire de s meetings ou d’assigner des opposants à résidence, mais de trouver le juste équ ilibre entre la nécessaire 7 sécurisation du territoire et le respect des libertés fondamentales . Un...