//img.uscri.be/pth/2be129855d7f30e3c738bf663b342deebd67f9ab
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Comment entreprendre en Afrique?

De
144 pages
Ce précis, basé sur une étude de cas d'entreprise durable et inclusive, donne le ton pour la valorisation des ressources locales, la promotion de l'entrepeneuriat chez les jeunes, l'empowerment surtout des femmes pour leur autonomisation continue, des solutions adaptées aux réalités africaines et surtout une création de valeur collective sûre. Sur tout le continent, des jeunes courageux, des femmes infatigables s'organisent, répresentant une force économique indéniable.
Voir plus Voir moins

Ibrahima Théo LamComment
entreprendre
?en Afrique
Balises du porteur de projet de création d’entreprise Comment
Ce précis basé sur une étude de cas d’entreprise durable et inclusive
donne le ton pour la valorisation des ressources locales, la promotion de
l’entrepreneuriat chez les jeunes, l’empowerment surtout des femmes entreprendre
pour leur autonomisation continue, des solutions adaptées aux réalités
africaines et surtout une création de valeur collective sûre.
Il montre qu’en Afrique, il y a des jeunes et des femmes de tous les âges, en Afriquecapables et compétents pour s’investir durablement dans les chaînes de ?
valeur agricoles, industrielles et de services pour une réduction drastique
Balises du porteur de projet de création d’entreprisede la pauvreté et une amélioration du bien-être des populations. Il s’agira
d’e orts de formalisation de circuits informels du marché local pour une
émergence de petites entreprises à même de pourvoir des revenus et des
emplois soutenus pour les populations.
Nancy Abeiderrahmane, avec l’entreprise Tiviski en Mauritanie, n’est
qu’un prétexte dans ce livre pour signaler le rôle et la place prépondérante
des femmes dans les tissus économiques endogènes du continent
africain. J’invite les jeunes Africains à s’inspirer davantage de son modèle
économique.
D’Est en Ouest, du Nord au Sud du Continent, des jeunes courageux
et des femmes infatigables s’organisent en groupements divers dans le
secteur non structuré et investissent tous les secteurs d’activités des
économies locales à des niveaux remarquables. Leurs initiatives cumulées
et valorisées représentent une force économique indéniable pour le
décollage du continent africain. Nous louons leur courage, leur ténacité,
leur responsabilité familiale mais surtout leur organisation sociale.
Préface de Docteur Alain CAPO C HICHIIbrahima Théo Lam est un consultant en création et
développement d’entreprises. Il est enseignant dans le Postface de Cheikh Ahmed Tidiane BA
supérieur en France et en Afrique francophone. Il est
Ce livre est un condensé pratique des outils, approches, démarches et méthodes dans l’identifi cation auteur du livre Entreprendre en Afrique. « Les clefs de
d’idées porteuses, leur formulation adéquate, leur préparation aux étapes de création et de mise en œuvre la réussite » (Paris, L’Harmattan, 2013).
dans des projets d’entreprise gagnants dans les quartiers, les villages et les villes des pays.
ISBN : 978-2-343-05783-5
9 782343 05783514,50 €
Comment entreprendre en Afrique ? Ibrahima Théo LamComm ?seenett peenoteroeuperoe ncdtrdet repnr eArfdr irqjuted? Braaliins ensrdpui eIBRrtuApHeIcMLAuTeHd?oOdLHAnMeCeopmomieonet tetnItTroenpdrfean d ree? eesne Atf rpieqeu?eo?eBeaslRiMs?eMsmd ur epeo rit?eiudro udeeo pcrtodjtertl sdseu pcrre?radt irojntdd ernatirne pnrripsieeIBBARIAAHHIOMAACTmHe?tOeLtAeMrCnorm mneAnrtq eeBnltsrseupprreenrddr er jetnd Arfariinq uner?pBiae?L'Hi@5AaR9M3AtTaT.A3N2,f h2@0.1t5a5S-277,: 0rduuen rmdaea olr'a?cnoaloer-NP8o3l0y3teAc7h4n7imqiufes; o7.5a0a0t5n wPnadroifshhrmtttap1:w/n/dwowfwI.Bl:i7b-ra-i4ri-e5h8a-rmEaNt9t8a3n3.5c8o57BIercIS?n?gal Og?n?rale GcoRns Arique PpHde IentreprE(DeErique Lm yAation UGestionTD?velopEvisionUdesRune Monsieur MonsieurIbracehies mauaamment Tenseh?o antesLAM test Contr?leun ormentreepreneurcdepuis dplused nt unesoi. l dizune ainericainsd la anTr?s n?es. Il un ades des ocouvert munencabinet l Ouest interen national o? dedeconseil, ti?res deCocoachianalng et fdegestion fdes ormnces, ationreprise des se ntrepriivit?,ses exploita? prParispeLa local,D?fmensennel dans iance lasacapitale e fspritran?aise. pouCe mjeuneterritoires Afdont ricainparticulier est ?cessit?bien de connuEpour EsesAf LAMintervesntions lair pointues ?s et universit?s bient ?colcibl?ede s mmsur e, laais conception, ssi la Afgede stion, notla et mAfocentraled?lisatioil n igne des s afafaires, suivle: coaching mptabilit?indivet iduel yeique,t Analen se teaminanci?re,ide ng, et le ilotage conperfseil aenCr?cr?ation etet d d?velopntreprisepe, mnnovationeet nt r?atd entrepriet sestion ete l ojets apprend?velop-mtissage nt par Leadership, la peme?persothodet e nfdes encas Avec dans les r?alist?surcoles eded coise mmrerce?et ergence un iverafsit?s et ledans en les etquartiersnsensiblesd .durabilit?Monsieur la LPetite AM ntreprise iTPntervient )?galeen mentrique, dansal enseigneun ment esup?riaigueur et en fFranceexauprptionnel8qui lui et pr?sident.auxperProxmde ettmmentAfdn?galais laaccommormpagnemr leset agedestructure entrnourrirles continuelleutiliserment ?rence deets s idt ?es Dporteumses il chezp ? lesau Jjeunes,dchez ? les est f?edesmmindividesmm laet udans nde leads techpetl iteson laorgationnisationsnco, mmuxe engaglcoes st ructuresFrancop sonde entl ?condeommes, iessociati droitinfaiormecr?ationlledont et ondateur lesr?vegroupevelopmalentsentjeunes,s d int?r?ussr?t et?conoriat mleiquec.?Ibrahidans mn a oTh?omaill? L AM oss? enouvelles st nologieun deleader, infp?dagatioguee de averticoet unicaa .du ytalent ade iquecoammbitieu nicateur tr?s h?, ors enpair. urage Avec porteurssesde conseils rojetseen t riqueorienhonetationstravers engdans mla pr?s prise ide'd?cieunsiuneon apourve l e auto s?ed mde ploi laetd l epriseseil mplofyetabilit? Son des : jed?unesper tet des fencourager emm es,ite l uelle Af rique l entrepreneupourra cocertainee ment vier flutte aire ontre lapr?carit?diff.9Remes mProrson cNationale ide e)mson eessionnnur toJe mploi rem(eprcie utien particulment i?recarri?re prm AgenceentpoMonla sieur mAtion ml EadoudeLaJeunesmANPEJine DIour ENG, soDiret ecteur encadreG?n?dansral a de oflelle.11D?de s dmimdla a c eS?n?galsaux Je n?galais d?die ocet eouv ragese re aux njeunes u Gouvet nt du S?aujeunex S?fpour emmpresmotion d Afl auto riqmploiue dans?pris la de il enesprit Suvd duentPlareprise, pa?mergent drticuli?erne-erement n?gal.13Pr?f ura.ceredMleetstrue neujnt S u,vrtoe? idessn dinds?elespr masi tr elssureus npesotuerdealc cMomrpvaagen?er oldifandcer?,aptiochnm de 'quen tiorespsrifs e s ei ninolvacanntt esl nte tatcert?la trcitce str erdrier vfaqle u r incllaruos iviep eeas tte iuna 'dli?'ef ies ima'jemuarr edora nsaule'pAifr?ie.q ueri l d?un e2an1 ?samoensig?dctleA. mPrreoundar?e elu'idnepiAti asutitvne aude x pcubsllieeruruen?f eleisvrs eom csuenr coimamesnuntje 'eun?trrtiepiereenndrre tdltanexs enuni rctodn tlex?tneimeuroltti c urtlteuutreella ecoysmmplonexeepr nap arisiem ?a vdeeec dodiflifo?ereeniqt?es ctolnntrbaaaitn?tueeanse efsoeriteesr,a acipyu'anates spde ndeahntl ldees asiie?c?lldese esagsssnsujsertrtirlnsels tpdaeysqu r?e pu noegi d ?pemngedunantcisen rolmbriurliitcfasles asvcoextco l?a?ml?llt roapgol?ed, nl'bes tP cpatse tu?dechdema ssfoacciaglle.aCdere elnivtrtea sp aurtl edut dp rirnnscipfre 2qeu'leiel lftiae utub udiessuprm? currsdeanur stdmacnresm laem er?eeschtretrcfhsey,p ntl 'lansatlsysyseu deanto claa m?uoltu'apalichsaactCiivonp dudneqmfoddcur?lsessr rcd 'ean trlaetuprtidsdes trgsaagtenaaneteersi fdiaInst porl eels ttlersrsithtooisrses Aaf'rnircaeifnse, .c eIbl eesnts ?ei meporglt,arntit udee ,rlelonedvnere qu 'nsouttpar tech lacelsCa sivpeecptrtsdu pmn?ethqoidoflutodgiprqucureess alis?lasr charcue m'oantysa get ladm'tuunlieteonndtmrdeper is'eetr presn aAnafter iqau e, el eer icires?fatieiur. Isu btiti pordea fe oreltve s'tteenlssiosnecss mlthido?eosqu sauli scoan toeaxt e' eglnorbarle,e aufx iqre, ?eacl?ite? sbc u lorteurtenllioessl,?e ? nleae gllbaon,gauuer adit?spuetnedean,c?el sonurue dlpensan ebsi eens ienste1313Prra?feaectre MneStvrtr es ie?en iSeuevrpeu adecsp ni da?er?stio ma'ittrpesssseis nopnoesuerca?ctrcceom peagvnleerr incluaivc r?sa tio n? idma'uen tarelpAriisueeds 1imnsinocva.nPrtndese 'ieitacvrde?paltrrincelsvr dreco mevtaeletuepren reincdlsuunscivneex eeustitu uunl codpl?efpis ?madje ufrr tdcannsaln'eA froiteq,uea and ue a2 1es?sm?ceessia?sceleti.e Prae nd rne l?pe'idnci timbalitiav e vdec lpmubtlpieer nuesn sl?ievrfei e.suerl rco mame n tri cipe nu'tl raep resen?dsreur ddnan s eune hc,olnantlexetee m uulatisaciu lteuore?lls dconmepliexeseg gpnarssdemns?l sdter todifrfA?rrcaennst eslceso nmtrtantidnrteeersqu oufro reteasp,t a?yoanltgi ep e?nd auntm ntdgeesd unseit?ceplises naAsrsuujle trtiatluresusit depfatyss e?s nu nies audco?petnxtd anocle x o?mbli?licclaurlell sa v eacl gl a?me?dtcro purolles,b ne' est