Comment entreprendre en Afrique?

-

Français
144 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce précis, basé sur une étude de cas d'entreprise durable et inclusive, donne le ton pour la valorisation des ressources locales, la promotion de l'entrepeneuriat chez les jeunes, l'empowerment surtout des femmes pour leur autonomisation continue, des solutions adaptées aux réalités africaines et surtout une création de valeur collective sûre. Sur tout le continent, des jeunes courageux, des femmes infatigables s'organisent, répresentant une force économique indéniable.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 15 mars 2015
Nombre de lectures 128
EAN13 9782336372938
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

Ibrahima Théo LamComment
entreprendre
?en Afrique
Balises du porteur de projet de création d’entreprise Comment
Ce précis basé sur une étude de cas d’entreprise durable et inclusive
donne le ton pour la valorisation des ressources locales, la promotion de
l’entrepreneuriat chez les jeunes, l’empowerment surtout des femmes entreprendre
pour leur autonomisation continue, des solutions adaptées aux réalités
africaines et surtout une création de valeur collective sûre.
Il montre qu’en Afrique, il y a des jeunes et des femmes de tous les âges, en Afriquecapables et compétents pour s’investir durablement dans les chaînes de ?
valeur agricoles, industrielles et de services pour une réduction drastique
Balises du porteur de projet de création d’entreprisede la pauvreté et une amélioration du bien-être des populations. Il s’agira
d’e orts de formalisation de circuits informels du marché local pour une
émergence de petites entreprises à même de pourvoir des revenus et des
emplois soutenus pour les populations.
Nancy Abeiderrahmane, avec l’entreprise Tiviski en Mauritanie, n’est
qu’un prétexte dans ce livre pour signaler le rôle et la place prépondérante
des femmes dans les tissus économiques endogènes du continent
africain. J’invite les jeunes Africains à s’inspirer davantage de son modèle
économique.
D’Est en Ouest, du Nord au Sud du Continent, des jeunes courageux
et des femmes infatigables s’organisent en groupements divers dans le
secteur non structuré et investissent tous les secteurs d’activités des
économies locales à des niveaux remarquables. Leurs initiatives cumulées
et valorisées représentent une force économique indéniable pour le
décollage du continent africain. Nous louons leur courage, leur ténacité,
leur responsabilité familiale mais surtout leur organisation sociale.
Préface de Docteur Alain CAPO C HICHIIbrahima Théo Lam est un consultant en création et
développement d’entreprises. Il est enseignant dans le Postface de Cheikh Ahmed Tidiane BA
supérieur en France et en Afrique francophone. Il est
Ce livre est un condensé pratique des outils, approches, démarches et méthodes dans l’identifi cation auteur du livre Entreprendre en Afrique. « Les clefs de
d’idées porteuses, leur formulation adéquate, leur préparation aux étapes de création et de mise en œuvre la réussite » (Paris, L’Harmattan, 2013).
dans des projets d’entreprise gagnants dans les quartiers, les villages et les villes des pays.
ISBN : 978-2-343-05783-5
9 782343 05783514,50 €
Comment entreprendre en Afrique ? Ibrahima Théo Lamp

t
e
j
o
r
p

e
d

r
u
e
t
r
o
d
s
e
e
i
r
p
e
r
t
n
e

d
n
o
i
t
a

r

c

u
d
n
e
r
p
e
r
t
n
e

t
n
e
m
m
o
r
C
e
d
s
e
s
i
l
a
B
?
e
u
q
i
r
f
A

n

e
A
R
B
I
e
s
H
i
p
e
r
t
n
e
r
d
I
e
t
n
e
m
m
o
M
C
A
L
O

H
T
M
A
n
e

r
u
e
t
r
d
o

u
d
s
e
s
p
l

o
i
t
a

r
c

e
d

t
e
j
o
r

p
n
c
e
d

t
e
j

o
p

e
d

r
r
i
r
e
i
r
p
e
r
t
n
e

d
n
o
i
t
a
u

e
r
A

n
e

e
f
r
n
e
r
p
e
r
d
t
i
r
o
p

u
d
s
e
s
i
l
a
B
?
e
u
t
q
a
s
s
i
l
a
B
?
e
e
q
i
r
f
A

u
j
d
s
o
r
p

e
d

r
u
e
t
r
o
p

n
u
e
o
M
A
L
O

H
C
T
M
I
H
A
R
B
A
I
m
e
r
d
n
e
r
p
e
r
t
n
e

t
n
e

m
e
r
e
r
t
n
e

p
t
e
m
m
o
C
M
n
t
e
B
?
e
u
q
i
r
f
A

n
e

e
r
d
A
n
L
t
e

d
n
o
i
n
t

r
c

e
d
a

r

H
T
A
M
I
H
A
R
B
I
e
s
i
r
p
O
e
n
d
o
o
.
f
r
h
a
a
rm
t
t
a
n
1
@
w
a
a
a
n
m
i
f
f
u
s
i
o
n
a
.
a
rm
a
t
t
a
n
@
h
w
d
7
3
-
5
E
A
N
:
9
8
7
2
3
4
3
0
5
7
8
8
5
5
o
o
.
f
r
I
S
B
N
:
9
7
8
-
2
-
3
4
3
d
0
o
r
e

d
e

l
'
�c
u
o
e
P
o
l
y
te
c
l
3


L'
H
A
R
M
A
T
T
A
N
,

2
0
1
5
5
7
h
,
n
w
w
.
l
i
b
ra
i
ri
w
e
a
rm
a
t
t
a
n
.
h
c
/
q
u
e
;
7
5
0
0
5

P
a
r
i
s
h
t
t
p
:
i
/Cr�
a
orm
perf
des
ilotage
p
et
gestion
nces,
de
inanci�re,
f
se
y
Anal

ique,
t
Contr�le
e
ation
pr
d
tion
exploita
et
Gestion

ivit�,
r�at
c
et

nnovation
I
,
s
ntreprise
e
d
reprise
y
et
anal
l Ouest
rique
Af
en
ssi
au
ais
m
e,
de
erc
co
de
es
�col
des
t
e
universit�s
mm
�s
not
g�n�rale
mptabilit�
Co
:
antes
suiv
ti�res
a
m
s
de
igne
ense
il
o�
centrale
rique
Af
en
et
et
amment
ojets
E
(
ntreprise
E
Petite
Tr�s
la
de
durabilit�
TP
une
�cessit�
n
la
et
particulier
en
S�n�gal
le
d

)
ptionnel
ex
lair
f
un
et

aigu
ns
e
s
un

a
LAM

Monsieur
rique,
Af
en
dont

ricains
des
en
iance
nf
co
et
nnel
perso
nt
e
m
pe
D�velop
Leadership,
local,
nt
e
m
pe
d�velop
soi.
de
Avec
af
territoires

des
ergence
m

une
r
pou
ise
entrepr
d
sprit
e
l
sur
e
r�alist
vision
sa

aupr
ses
e
des
ation
orm
f
de
et
ng
ntrepri
coachi
conseil,
de
national
inter
cabinet
un
uvert
o
de
a

ce
interve

ses
pour
connu
bien
est
ricain
Af
jeune
Ce
ran�aise.
f
capitale
la
dans
ense
D�f
La

Paris
Il
ntions
U
E
T
U
A

L
E
D
E
I
H
P
A
R
G
O
I
B
R
7
Monsieur

n�es.
an
d
aine
diz

une
d
plus
depuis
epreneur
entr
un
est
LAM
h�o
T
a
m
Ibra
hi

iver
et
erce
mm
co
de
coles

les
un
dans
des
e
thod

m
la
par
tissage
cas
appren
sit�s
France
en
eur
sup�ri
ment
l enseigne
dans

ment
�gale
ntervient
i
AM
L
Monsieur
.
sensibles
quartiers
les
dans

et
l
pointues
le
faires,
af
des
n
d�lisatio
o
m
la
stion,
ge
la
conception,
la
sur
s
cibl�e

bien
coaching
et
indiv
et
ses
entrepri
d
nt
e
m
pe
d�velop
et
cr�ation
en
seil
con
le
ng,
i
team
en
t
iduel
e
les
urage
co
en
il
�,
porteurs
engag
et

ux
bitie
m
a
tr�s
au
de
dans

ent
m
age
eng
son
travers

hone
Francop
rique
Af
en

rojets
,
p
ique
de
nologie
tech
nouvelles
aux
oss�
ad
s

maill�
nde
o
m
n
u
et
�rence
l
a
n
y
D
.
tion
unica
mm
co
la
de
t
e
on
ati
orm
m
inf
pr�s
individ
r�uss

la
encourager
jeunes,

ite
des
alents
t
les
per
velop
d�

de
uelle
.
pr�carit�
la
ontre
c
lutte
de
vier
le
e
mm
co
riat
l entrepreneu
utiliser


et
:
s�
e
d
ve
ssociati
a
structure
droit
une
eun
J
'
m
i
Prox
es,

n�galais
Son
pr�sident.
et
ondateur
f
est
il
dont
eprises
entr
d
cr�ation
la

de
ai
r�ve
d
diff

st
es
l
e
mm
co
ructures
nisations

ites
pet
s
le
dans
orga
m
de
ique
�cono
r�t
s d int�
ent
m
groupe
les
et
lle
orme
inf

ie
m
o
et
l �con

nourrir
de
et
r
pagne
m
acco


ent
ett
m
per
lui
qui
d
8
continuelle
mm
e
f
les
chez
jeunes,

les

chez
ses
porteu
�es
id
s
de
es
ment
.
abilit�
mplo
e
l
et
ploi
m
y
e
l
pour
on
si
d�ci
de
auto
prise
des
la
aire
f
ment
certaine
pourra
rique
Af
l
es,
emm
f
des
et

unes

je


a
et
averti
e
ogu
p�dag
leader,
un
st
e
AM
L
Th�o
a
m
du
Ibrahi
talent
la
dans

tations
orien
t
e
conseils
ses
Avec
pair.
ors
h
nicateur
u
mm
de
co Agence
Jeunes
s
de
mploi
l E
de
(
tion
m
Pro
la
ur
po
Nationale
o
essionn
ANPEJ
elle.
of
carri�re pr
a
m
dans
ment
)
encadre
et
utien
so
son
our
p
son

l
de
e
rem
Je
t
n
e
rcie
m
i
c
r
e
em
R
e
9
particul
ral
G�n�
ecteur
Dir
ENG,
DI
ine
i�re
m
adou
m
A
sieur
Mon
ent
La
mjeune

dans

mploi
e
l auto
de
motion
o
pr
la
pour
n�galais
S�
s
la
aux
m
n�gal.
e
m
erne
u Gouv
�mergent d
S�n�gal

n
Pla

du
re
Suv

en
i
se
rement
jeunes

rage
ouv
cet
d�die
Je
s
e
c
a
d
i
d

D
aux
11
et

rticuli�
pa
reprise,
ent
d
esprit
l
nt du S�
de
ue
riq
d Af
es
emm
f
x
�pris
aun
M
e
c
a
�f
r
P
13
t
e

ns
e
i
b

s
e
l

ur
s

e
c
an
d
e
r
t
t
u
o
p
s
e
ss
e
tr
i
ma

s
�e
d
i

s
de

e
vr
u
S

n
e

tr
e
e
p

,
l
ba
o
gl

e
xt
e
t
n
co

au

s
�e
i
l

s
n
io
s
n
e
au
ie
x

d

ue
g
on
l

a
l



,
s
e
ll
e
ur
t
l
u
c
s

it
l
a
r

a
s
u
d

ue
q
i
fr
A
'
l
ns
a
d

r
u
je
ma

i
f

d

un

t

c
2
t
l
ub
p

de
e
v
ti
a
ti
i
n
'i
l
e
r
nd
e
Pr

.
le
c

si
e
m
1

e

n
i

s
e
s
ri
p
re
t
en
'
d

n
tio
a
r�
c
a
l

er
n
ag
p
om
no
c
va
e
iv
s
u
l
inc

r
u
le
a
v

e
d

s
ce
i
tr
a

r
c
t
e

es
n
t
s
rc

on
i
t
sa
li
a
tu
u
m

la

t
e

e
ys
l
a
an
'
l

,
e
h
d
l
e
e

ns
a
d

s
te
n
na
g
a
g

es
s
i
pr
e
tr
n
'e
d

s
e
�l
d
m
o
e
ch

du

rt
a
p

e
r
iv
l

e
C
e.
l
i
ac
f

e
ch

t
s
pa

p
e
ri
e
r

la

s
n
a
d
s
ur
e
s
cur

pr
es
d

ut
a
f
l
i
u'
q

e
n
cip
e
o
ep
r
t
n
e
e
un
'
d

ge
a
nt
o
m

u
a

s

li

s
e
qu
gi
r
s
is
t
or
f

de

it
b
su

ur
e
at

r
c

e
l
e,
u
iq
r
f
A

n
e
e

l
do
t
por
m
i

t
es

l
I

.
ns
i
ca
i
r
f
A
es
r
i
to
i
r
er
t
a

nt
o
th

m

s
t
ec
p
s
a
s
e
l

e
r
t
ou
'
qu

er
v
e
el
r
e

d
r
es
s
e
l

e
r
t
ou
'
qu

er
v
e
el
r
e
d

nt
a
t
por
m
i

t
a

s
a
ge
a
nt
o
m

u
a

s

li

s
e
qu
gi
o
l
do
o
th

m

s
t
p
ec

l
a
g

es
s
i
pr
e
tr
n
'e
d

s
e
�l
d
o
m
e
d

on
i
t
sa
li
g
u
na
I

.
ns
i
ca
i
r
f
A
es
r
i
to
i
r
er
t

s
e
l

ns
a
d

s
n
te
d



,
s
e
ll
e
ur
t
l
u
c
s

it
l
a

r
x
au

,
l
ba
o
gl

'
l
t

ns
e
i
b

s
e
l

ur
s

e
c
an
d
n
e
p

d

ue
g
on
l
a

e
xt
e
at

r
c

e
l
e,
u
iq
r
f
A

n
e

e
is
r
ep
r
t
n
e
e
ur
un

e
t
n
co

au

s
�e
i
l

s
n
io
s
n
e
t
s
e
t
or
f

de

it
su
b
tu
d

,
s
te
r
o
f

s
e
t
n
i
a
tr
n
o
c
es
t
en
r

f
dif

e
a
p
y
u

s
e
l
ti
t
e
uj
s
s
a

es
l
�c
i
s

es
d

nt
a
nd
e
p

an
t


an
d

re
d
en
r
ep
r
t
n
e

t
n
me
m
co

r
su

e
vr
i
l

s
n

em
s
ar
p

e
ex
pl
m
co

l
re
u
lt
u
c
ti
l
u
m
e
t
ex
t
n
o
c
un

a

e
s
cur

pr
es
d

ut
a
f
l
i
u'
q

e
cip
n
ri
p

du

rt
a
p
ur
ys
s
m

la

t
e

e
ys
l
a
an
'
l

,
e
h
rc
e
ch
e
r

la

s
n
d
a
e
r

c
e
v
a

le
a
c
li
i
mb
o

e
c
an
d
n
�pe
d

e
n
u


l

a
iv
l

e
C
e.
l
i
ac
f

e
ch

t
s
pa

t
es
'
n
,
e
ol
p
ro
t
m

es
a
ch

t
s
pa

t
es
'
n
,
e
ol
p
ro
t

m
a
l

c
e
v
a

le
e
f


l
i
u'
q

e
cip
n
ri
p

du

rt
a
p

e
r
iv
l

e
C
e.
l
i
f
ac
c
li

es
l
�c
i
s

es
d

nt
a
nd
e
p

t
an
y
a

,
s
te
r
o
f
a

s
i
mb
o

e
c
an
d
n
�pe
d

e
n
u



ys
a
p

s
e
l
ti
t
e
s
uj
a
e
i
to
i
r
er
t

s
e
l

ns
a
d

s
te
n
na
g
a
g

es
s
i
pr
r
ut
es
'
er
v
e
el
r
e
d

nt
a
t
por
m
i

t
es

l
I

.
ns
i
ca
i
r
A
f
tr
n
'
l

,
e
h
rc
e
ch
e
r

la

s
n
a
d
s
ur
e
s
cur

pr
es
d
an

a
'e
d

s
e
�l
d
o
m
e
d

on
i
t
sa
li
a
tu
u
m

la

t
e

e
l
ys
s
p

e
d

s
ce
i
tr
a

r
c
t
e

es
t
n
va
no
n
i

s
e
s
ri
v
ns
a
e
a
d

r
u
je
ma

i
f

d

un

t
s
e

e
iv
s
u
l
inc

r
le
u
re
t
s
�e
d
i

s
de

e
vr
u
S

n
e

e
tr
t
e
M
e
c
a
�f
r
P

13
ma
en
'
d

n
tio
a
r�
c
a
l

er
n
ag
p
om
c
c
a
r
u
o
p
s
e
ss
e
i
tr
l
ep
re
u
lt
u
c
ti
l
u
m
e
t
ex
t
n
o
c

un

s
an
d

re
d
en
r
l
'

t
n
i
a
tr
n
o
c
es
t
en
r

f
dif

e
d


em
s
ar
p

e
ex
pl
co
m
r
t
n
'i
l
e
r
nd
e
Pr

.
le
c

si
e
m

1
2

u
d

ue
q
i
fr
i
A
ti
n
e

t
n
me
m
co

r
su

e
vr
i
l

n
u
r
ie
l
ub
p

de
e
v
a
ti
qu
e

e
vr
i
l

n
u
r
ie
l
ub
p

de
e
v
ti
a
ti
i
n
'i
l
e
r
nd
su
e
r
i
t
ex
t
n
o
c

un

s
an
d

re
d
en
r
ep
r
t
n
e

t
n
me
m

co
Pr


d

un

t
s
e

e
iv
s
u
l
inc

r
u
le
a
v

e
d

s
ce
f
'
i
.
le
c

si
e
m

1
2

u
d

ue
q
i
fr
A
'
l
ns
a
d

r
u
je

ma
m


e
n
u



ys
a
p

s
e
l
ti
t
e
uj
s
s
a

es
l
�c
i
s
d
u
�pe
n
,
e
ol
p
ro
t

m
a
l

c
e
v
a

le
a
c
li
i
mb
o

e
c
an
n
d
es
d
r

f
dif

e
d


em
s
ar
p

e
ex
pl
m
co

l
re
u
lt
u
c
ti
en
l
t

nt
a
nd
e
p

t
an
y
a

,
s
te
r
o
f

s
e
t
n
i
a
tr
n
o
es
c
tr
l
s
n
io
s
n
e
t
s
e
t
or
f

de

it
b
su

ur
e
at

r
c

e

u
l
a
c
s

it
l
a

r
x
au

,
l
ba
o
gl

e
xt
e
t
n
co

au

s
i
�e
e,
u
li

s
e
qu
gi
o
l
do
o
th

m

s
t
ec
p
s
a
s
e
l

e
r
t

ou
s
iq
r
f
A

n
e

e
is
r
ep
r
t
n
e
e
un
'
d

ge
a
nt
o
m

u

a
l
de

er
n
ag
p
om
c
c
a
r
u
o
p
s
e
ss
e
tr
i
ma

s
�e
d
i

s
l
t
a

r
c
t
e

es
t
n
va
no
n
i

s
e
s
ri
p
re
t
en
'
d

n
tio
a
c
r�

e
s

e
c
an
d
n
e
p

d

ue
g
on
l

a
l



,
s
e
ll
e
ur
ur

vr
u
S

n
e

e
tr
t
e
M
e
c
a
�f
r
P
13
t
e

ns
e
i
b

s
l
e