Développer les entreprises patrimoniales

-

Livres
210 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description


Si leur résilience en période de crise est régulièrement soulignée, les entreprises patrimoniales souffrent d'un déficit de considération. Pourtant, entre sagas industrielles, héritiers parfois aux ambitions démesurées et mythe des 200 familles, leur réussite ou leur chute (souvent spectaculaire) fascinent.



Attachement émotionnel, vision de long terme, volonté de conserver le contrôle, fiscalité, cession et transmission, création de richesse et d'emploi : quelle est la réalité de ces entreprises souvent méconnues qui constituent pourtant la face immergée de l'iceberg industriel français ? Insistant sur l'importance des deux catégories de population directement concernées (héritiers, "in-law", et managers, "outlaw"), les auteurs lèvent le voile sur ces dirigeants mal connus. Ils proposent des solutions pratiques pour sortir les entreprises patrimoniales de leur anonymat et leur (re)donner une place à part entière dans l'économie française.




  • Sylvestre Vieuxchênes s'interroge : que faire de son entreprise ? Une fiction réaliste


  • Les entreprises patrimoniales, poumon de l'économie


  • La France et les entreprises patrimoniales : "The Elephant in the room"


  • Le grand imbroglio fiscal


  • Entreprises patrimoniales en quête de capital humain


  • Un trésor caché en péril


  • Les entreprises patrimoniales ont besoin de vous !


  • Conclusion - L'heureuse alliance de l'héritier et du manager


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 22 mai 2014
Nombre de visites sur la page 54
EAN13 9782212257441
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0127 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Sylvain Gariel
Gauthier Lherbier
Développer les entreprises patrimoniales
Un défi pour les héritiers et les managers
Développer les entreprises patrimoniales
Si leur résilience en période de crise est régulièrement soulignée, les entreprises patrimoniales souffrent d’un déficit de considération. Pourtant, entre sagas indus trielles, héritiers parfois aux ambitions démesurées et mythe des 200 familles, leur réussite ou leur chute (sou vent spectaculaire) fascinent. Attachement émotionnel, vision de long terme, volonté de conserver le contrôle, fiscalité, cession et transmission, création de richesse et d’emploi : quelle est la réalité de ces entreprises souvent méconnues qui constituent pourtant la face immergée de l’iceberg industriel français ? Insistant sur l’importance des deux catégories de population directement concernées (héritiers, « inlaw », et managers, « outlaw »), les auteurs lèvent le voile sur ces dirigeants mal connus. Ils proposent des solutions pratiques pour sortir les entreprises patrimoniales de leur anonymat et leur (re)donner une place à part entière dans l’économie française. Sylvain Gariel, diplômé de Mines Paristech, Corps des Mines, a travaillé pour Vivasanté à São Paulo, où il a vécu de l’intérieur la vie des ETI patrimoniales. Il a rejoint l’Agence des participations de l’État (APE), où il suit les entreprises du secteur énergétique et minier dont l’État est actionnaire et administrateur. Gauthier Lherbier, diplômé de Telecom Paristech et de l’uni versité d’Oxford, intègre le Corps des Mines en 2010. Il est chef de service Compétitivité en région ChampagneArdenne.
PRIX DE L’AFFO 2013
Code éditeur : G55916 ISBN:9C7o8Iul2lvue2sr1tnedtaoire:Studcuri2559163oselurevEertloryu/:©skcotsettuhSyrEleolitÉdnsio
DÉVELOPPERLESENTREPRISESPATRIMONIALES
Sylvain Gariel Gauthier Lherbier
DÉVELOPPERLESENTREPRISESPATRIMONIALES
Un défi pour les héritiers et les managers
GoUpé EYoés 61, d SàîT-Gémàî 75240 PARIS Cédéx 05
www.édîTîos-éYoés.com
Mîse en page : Forîan Hue
En appîcatîon de a oî du 11 mars 1957, î est înterdît de reproduîre întégraement ou partîeement e présent ouvrage, sur queque support que ce soît, sans ’autorîsatîon de ’Édîteur ou du Centre françaîs d’ex-poîtatîon du droît de copîe, 20, rue des Grands-Augustîns, 75006 Parîs.
© GoUpé EYoés, 2014 ISBN : 978-2-212-55916-3
Les auteurs
Dîpômé de ’écoe d’îngénîeur Teecom Parîstech et de ’unîversîté d’Oxford,GauthIer LherbIere Corps întègre des Mînes en 2010. I effectue sa premîère expérîence pro-fessîonnee au seîn d’une usîne de productîon chez Thaes, qu’î compète ensuîte par une année en tant qu’anayste en inancement de projets et d’acquîsîtîons dans a banque BNP Parîbas à Londres. Très tôt sensîbîîsé à a probé-matîque des entreprîses patrîmonîaes par son envîronne-ment famîîa, Gauthîer Lherbîer a prîs en septembre 2013 ses fonctîons de chef de servîce Compétîtîvîté auprès du préfet de Régîon Champagne-Ardenne.
Dîpômé de Mînes Parîstech,SylvaIn GarIeluî aussî a întégré e Corps des Mînes en 2010. Après une premîère expérîence de terraîn chez Carrefour, î a travaîé pour Vîvasanté (marques Juvamîne, Mercurochrome et Urgo notamment) à São Paoo, où î a découvert de ’întérîeur a vîe des ETI patrîmonîaes. En juîet 2013, î a rejoînt ’Agence des partîcîpatîons de ’État (APE) où î suît es entreprîses du secteur énergétîque et mînîer dont ’État est actîonnaîre et admînîstrateur.
© Groupe Eyroes
V
Les faîts et opînîons exprîmés dans cet ouvrage restent de ’entîère responsabîîté des deux auteurs, sont exprîmés à tître strîctement personne et ne sauraîent en aucun cas engager es structures quî es empoîent.
© Groupe Eyroes
Remerciements
Nous souhaîtons en premîer îeu adresser nos remercîe-ments à notre tuteur de mémoîre, Mîche Berry, dîrecteur de ’Écoe de Parîs du Management, dont e soutîen sans faîe et a pertînence des remarques furent précîeux dans e chemînement de notre rélexîon. Pour son regard crîtîque et acéré quî nous a permîs de reconsîdérer nos propos à des phases crucîaes de eur genèse, nous tenons à remercîer égaement Thîerry Weî, déégué généra de a Fabrîque de ’Industrîe. Pour a quaîté des mutîpes échanges que nous avons pu partager, nous adressons nos remercîements tout partîcu-îers à Jean-Louîs Beffa, présîdent d’honneur de a compa-gnîe de Saînt-Gobaîn etchaîrmande a banque Lazard. Pour a rîchesse des dîscussîons et eur confrontatîon avec ’anayse d’une ETI devenue en 20 ans un leuron du CAC 40, nous remercîons vîvement Pîerre Prînguet, DG du groupe Pernod Rîcard depuîs 2000 et présîdent de ’AFEP. Pour son appuî et ’exceence de ses proposîtîons, nous tenons à remercîer très sîncèrement Grégoîre Poste-Vînay, chef de a mîssîon Stratégîe de a Dîrectîon Générae de a Compétîtîvîté, de ’Industrîe et des Servîces. Pour a rédactîon du présent ouvrage, nous tenons à remercîer ’ensembe des dîrîgeants d’entreprîses, experts des entreprîses patrîmonîaes et représentants de a puîs-sance pubîque avec quî nous avons pu échanger : Jean-Marc Béguîn, ancîen dîrecteur des statîstîques d’entre-prîse de ’INSEE ; Gérard Bîoey, conseîer patrîmonîa ; Chrîstîne Bonde, professeur à ’INSEAD ; Nîcoas Boë, présîdent du groupe Sovay-Rhodîa ; Mîche Bon, ancîen © Groupe Eyroes
VII
P-DG de Carrefour et de France Teecom ; Luc Darbonne, présîdent du groupe Darôme et du FBN France ; Pîerre Deschamps, éu à a CCI de Parîs ; Marîanne Faucheux, chargée de mîssîon Pôes de Compétîtîvîté à a Caîsse des Dépôts ; Dîane de Ferron, ancîenne dééguée générae du FBN France ; Jean-Martîn Foz, ancîen DG de PSA, admînîstrateur du groupe Sovay ; Yvon Gattaz, présî-dent de ’ASMEP-ETI ; Jean-Yves Gîet, dîrecteur exécutîf învestîssement ETI/GE, Bpî France ; Gérard Hîrîgoyen, professeur à ’Unîversîté de Bordeaux ; Dorothée Koher, P-DG de Koher Consutîng & Coachîng ; Patrîck Kron, P-DG d’Astom ; Henrî Lagarde, ancîen P-DG du groupe Thomson Éectroménager ; Rémî Lesage, P-DG de ’en-treprîse Rector ; Caroîne Mathîeu, dééguée générae du FBN France ; Oîvîer Meerîo, dîrîgeant de ’entreprîse Meerîo dîts Meer ; Aaîn Mînc, dîrîgeant d’AM Conseî ; Jean-Caude Pau, médîateur du crédît à a Banque de France ; Jean-Marîe Paue-Marmont, présîdent de ’AFFO ; Sophîe Quancard, dééguée générae de ’AFFO ; Aexandre Rîcard, dîrecteur généra déégué du groupe Pernod Rîcard ; Caude Rîveîne, professeur à ’écoe de Mînes Parîstech ; Mîche Rouger, présîdent honoraîre du trîbuna de commerce de Parîs ; Jean-Danîe Weîsz, assocîé du cabînet Koher Consutîng & Coachîng.
Nous remercîons enin ’admînîstratîon du corps des Mînes pour eur suîvî, de même que es membres de a commîs-sîon des travaux personnes.
VIII
Développer les entreprises patrimoniales
© Groupe Eyroes