EU Sequana - La gestion de crise à l

EU Sequana - La gestion de crise à l'épreuve de l'exercice

-

Livres
240 pages

Description

Dans le cadre de la prévention de la crue centennale de la Seine, un exercice de grande envergure : EU Sequana 2016 a eu lieu en mars 2016, sous l’égide de la Préfecture de Police et de l’Union européenne. Différents aspects de l’exercice ont été ensuite analysés : de l’écriture du "scénario" à la conduite de l’exercice coordonné avec les différents partenaires sur fond de mise en œuvre du mécanisme de solidarité européen. Ces retours d'expériences montrent l’utilité de ce type d'exercice de gestion de crise qui s'inscrit aussi dans la culture du risque et de l'anticipation des effets dominos.
De ces observations et d’un travail croisé avec les personnels du Secrétariat général de la Zone de défense est né un ouvrage atypique, co-écrit par des opérationnels de la Préfecture de police et des chercheurs d’universités prestigieuses : La gestion de crise à l’épreuve de l’exercice EU Sequana.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 01 janvier 2017
Nombre de lectures 2
EAN13 9782111453401
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Signaler un abus
Préface
Les déis d’aujourd’huî et de demaîn
Michel Cadot Préfet de police
Les années 2015 et 2016 ont été par tîcuîèrement marquantes pour a Pré-fecture de poîce, préfecture de a Zone de défense et de sécurîté d’Îe-de-France. L’organîsatîon d’événements majeurs tes que a Conférence de Parîs sur e cîmat (COP21), tenue au Bourget, ou encore e champîonnat d’Europe de footba, sur ’ensembe du terrîtoîre, ont faît partîe des déis à reever, aussî bîen en termes d’organîsatîon que de sécurîté. Les attaques terrorîstes perpétrées sur notre so en janvîer puîs en novembre 2015 ont ees aussî mîs partîcuîèrement à ’épreuve nos dîsposîtîfs de gestîon de crîse et de protectîon des popuatîons.
Que ce soît face à une crîse majeure comme es attentats, des rîsques natures cîmatîques, des probèmes îés à a poutîon, aux transpor ts ou des troubes à ’ordre pubîc, î est du devoîr du préfet de a Zone de défense et de sécurîté de Parîs et de ses servîces d’être prêts à réagîr avec eficacîté et professîonnaîsme à ’înattendu. Cette capacîté d’antîcîpatîon et de panîicatîon doît întégrer une parfaîte coordînatîon de ’ensembe des acteurs pubîcs et prîvés pour offrîr des réponses adaptées et garantîr a sécurîté de tous.
Dans un soucî d’améîoratîon contînue des réponses à a crîse, e préfet de poîce de Parîs, préfet de a Zone de défense et de sécurîté de Parîs, a ouvert ses portes à un programme de recherche baptîsé EURIDICE : depuîs septembre 2015, dîx chercheurs suîvent e travaî de a zone, îs nous offrent un regard extérîeur sur nos pratîques et une pus-vaue scîentîique sur a gestîon de crîse.
Le Secrétarîat généra de a Zone de défense et de sécurîté de Parîs a aussî mutîpîé es exercîces de crîse, et c’est dans ce contexte qu’î a organîsé, en mars 2016, un exercîce de grande ampeur sur a crue de a Seîne, baptîsé « EU Sequana 2016 ». Ce test des capacîtés opératîonnees de a zone et des opérateurs pubîcs et prîvés comprenaît égaement une mîssîon pédagogîque à destînatîon du grand pubîc, ain d’încîter es Francîîens à devenîr acteurs de a gestîon de a crîse.
ff
7
8
Queques semaînes pus tard, a météo nous rappeaît e bîen-fondé de cette manœuvre, a Zone de défense et de sécurîté de Parîs connaîssant un épîsode de crue à ’orîgîne de 17 500 évacuatîons et de 1,2 mîîard d’euros de dégâts. Ces épîsodes cîmatîques exceptîonnes à cette pérîode de ’année ont subîtement rappeé à chacun qu’î ne faaît pas se reposer sur a réaîsatîon d’un exercîce aux objectîfs atteînts, maîs ajuster réguîèrement es procédures, améîorer a coordî-natîon et construîre une vérîtabe cuture du rîsque.
Le présent ouvrage, quî présente ’exercîce EU Sequana 2016, co-écrît par es chercheurs d’EURIDICE et par es personnes du Secrétarîat généra de a Zone de défense et de sécurîté de Parîs, constîtue une anayse précîeuse de cette sîmu-atîon de crîse, tant dans sa préparatîon que dans son dérouement. I s’attache à tîrer des enseîgnements de ’exercîce et à en ouvrîr es perspectîves. En cea, et en s’appuyant sur e type de crîse e pus compet et compexe quî puîsse arrîver, î est un outî cé pour aer encore pus oîn dans notre préparatîon aux rîsques et dans ’améîoratîon de nos dîsposîtîfs de réponses, pour protéger a popuatîon et es înfrastructures en Îe-de-France.
La gestion decriseà l’épreuvede l’exercice
Un exercice exceptionnel saisi par un programme de recherche original Valérie November et Laurence CrétonCazanave
Ce îvre est orîgîna à doube tître.Tout d’abord, î est îssu d’une expérîence de recherche argement înédîte, que nous pourrîons quaîier d’« embarquée » et quî, dans cet ouvrage, se traduît par une écrîture croîsée entre chercheurs et profes-sîonnes de a gestîon de crîse. I est ensuîte orîgîna par son thème, ’exercîce de crîse. Sî toutes es înstîtutîons, qu’ees soîent pubîques ou prîvées, effectuent des exercîces, peu de îttérature eur consacre autant d’attentîon.Aussî cet ouvrage vîse à donner une vîsîbîîté à un exercîce exceptîonne, ’exercîce européen Sequana sîmuant une înondatîon de grande ampeur en régîon parîsîenne, te qu’î a été mené au moîs de mars 2016, et à en proposer une ecture à a foîs descrîptîve et anaytîque.
EURIDICE, un programme de recherche orîgînal
Cet ouvrage a été réaîsé dans e cadre du programme EURIDICE (équîpe de recherche sur es rîsques, es dîsposîtîfs de gestîon de crîse et es événements majeurs), quî a débuté en septembre 2015. D’une durée de deux ans, ce projet de recherche a été créé à ’înîtîatîve du préfet Kîh, secrétaîre généra de a Zone de défense et de sécurîté de Parîs. Ceuî-cî souhaîtaît non seuement poser un regard extérîeur sur es actîvîtés et ’organîsatîon de a Zone de défense, maîs égaement bénéicîer d’une anayse et d’une vue gobaes que es pratîcîens, prîs dans eurs actîvîtés quotîdîennes, ont rarement e temps de produîre. À cet égard, a Zone de défense et cer taîns par tenaîres se trouvaîent pré-cédemment en contact avec des chercheurs, de manîère îndîvîduee et pus ou moîns înformee. Le programme EURIDICE, partîeement îssu de ces îens, reève néanmoîns d’un autre regîstre de productîon de connaîssances. En effet, pour a premîère foîs de façon înstîtutîonnaîsée, es por tes d’un monde extrêmement dîscret, très peu étudîé, se sont ouvertes à un coectîf de chercheurs provenant d’une dîzaîne d’înstîtutîons de recherche et de dîscîpînes dîverses (socîoogîe, géo-graphîe, scîences de gestîon… pour n’en cîter que queques-unes). Les thématîques
ff
9
10
du programme de recherche ont été éaborées à par tîr des questîonnements du préfet et de son cabînet de communîcatîon. Aussî e programme de recherche EURIDICE vîse à anayser ’organîsatîon d’ensembe et es outîs du Secrétarîat généra de a Zone de défense et de sécurîté de Parîs (SGZDS) et de ses partenaîres pour gérer es crîses de grande ampeur. I s’întéresse notamment au bascuement de sîtuatîons routînîères à des sîtuatîons de crîse et des événements hors cadres.Troîs événements majeurs ont structuré es observatîons de ce programme de recherche : a COP 21 (Conférence des Natîons unîes sur e cîmat), ’Euro 2016 et ’exercîce Sequana. À cea se sont ajoutés pusîeurs événements împrévus împortants comme es attaques terrorîstes du 13 novembre 2015 ou, dans un regîstre moîns dramatîque, a crue de a Seîne en juîn 2016. Se sont égaement ajoutés des événements împrévus mîneurs maîs affectant néanmoîns e bon fonctîonnement de a capîtae, tee a manîfestatîon des agrîcuteurs de septembre 2015, a grève des taxîs de janvîer 2016 et a crîse des hydrocarbures de maî 2016. De façon transversae à tous ces événements, es chercheurs du programme de recherche EURIDICE s’întéressent en partîcuîer à a coordînatîon des acteurs et des terrîtoîres, aux processus de prîses de décîsîon, à a cîrcuatîon de ’înfor-matîon en sîtuatîon de rîsques et de crîses, et à a capîtaîsatîon des connaîssances à partîr d’expérîences antérîeures.
Ces thèmes de recherche généraux ont ensuîte été retravaîés par es cher-cheurs, quî es ont transformés en projets spécîiques, en fonctîon de eurs pro-bématîques respectîves (cf.a îste compète en annexe).
EURIDICE s’est avéré être de a recherche « vraîment embarquée » dès son ancement, grâce à ’accueî qu’î a reçu («Vous êtes îcî chez vous », nous a-t-on pusîeurs foîs répété), notamment au travers de ’înstaatîon d’un espace de travaî pour ce programme.
À cea s’est ajoutée a garantîe de pouvoîr mener nos observatîons et nos entretîens de façon très îbre, et aînsî de pouvoîr réaîser nos travaux en toute îndépendance. I est donc apparu très caîrement que nous étîons en traîn de déveopper une recherche non pas au sujet de a Zone de défense, maîs en coa-boratîon avec ee et ses par tenaîres. En cohérence avec cet état d’esprît, ’équîpe de recherche a învîté réguîèrement e personne de a Zone de défense à ses sémînaîres înternes et partagé avec uî ses travaux en cours. Un des résutats de cette phîosophîe de recherche, ouverte et coaboratîve, se relète dans es pages quî suîvent, tous es ar tîces quî composent cet ouvrage ayant été co-écrîts par un chercheur et un opératîonne împîqué dans ’exercîce.
La gestion decriseà l’épreuvede l’exercice
Un dîsposîtîf d’observatîon multîsîtuée înédît pour l’exercîce Sequana
Comme îndîqué cî-dessus, ’exercîce Sequana a constîtué ’un des temps for ts de nos observatîons de terraîn : î a été joué durant quînze jours par pus de 87 partenaîres sîmutanément.Aussî î nous a fau dépoyer un dîsposîtîf spécîique d’observatîon ain de pouvoîr capter, e pus inement possîbe, ce quî se passaît. En effet, ’exercîce se jouaît dans toute ’Îe-de-France, des saes de gestîon de crîse régaîennes à cees des 87 partenaîres de a Zone de défense. Partenaîres très varîés, pubîcs et prîvés, dépar tementaux et munîcîpaux, répar tîs sur toute a régîon. Ain de reever ce déi méthodoogîque, nous avons en premîer îeu choîsî d’éargîr ’équîpe habîtuee de recherche grâce au recrutement d’obser-vateurs întéressés par ’exercîce. Notre appe a été argement entendu (î faut dîre que ’exercîce à venîr suscîtaît beaucoup d’attentes et de curîosîté chez es chercheurs de a France entîère), et nous avons pu compter aînsî sur une équîpe de 40 observateurs. Maîs î faaît égaement organîser un recueî de données cohérentes et anaysabes magré ’hétérogénéîté des sîtuatîons et des îeux dans esques ees étaîent récotées. Nous avons donc dans un second temps éaboré une grîe d’observatîon commune, que tous es observateurs devaîent rempîr. La compîatîon de ces grîes a permîs de créer un ichîer contenant pus de 3 700 îgnes d’observatîons. Ce matérîau, d’une grande rîchesse, a ensuîte permîs de débuter es anayses, quî sont pour partîe toujours en cours.
Concrètement, es observateurs d’EURIDICE ont été présents tout au ong de ’exercîce, non seuement au centre zona de crîse (CCZ) de a Zone de défense – où se tenaît ’anîmatîon – maîs égaement dans es centres de gestîon de crîse des partenaîres quî ont bîen vouu nous accueîîr – nous en proitons pour es remercîer.Aînsî, chaque jour, nous étîons présents sîmutanément dans 5 à 12 îeux dîfférents, ce quî nous a permîs d’observer inement es înteractîons entre joueurs et es dîfférentes sîtuatîons împrévues îées à a crue. I faut noter que ’exercîce vîsaît égaement à jouer a décrue, une nouveauté quî a conduît certaîns partenaîres à se sentîr moîns à ’aîse pour nous aîsser observer.
Un ouvrage atypîque
Cet ouvrage, dont es ar tîces ont été rédîgés dans es moîs quî ont suîvî ’exercîce Sequana, entend mettre en partage un certaîn nombre de rélexîons quî émergent au croîsement de a recherche et de a pratîque. I s’agît d’un poînt d’étape dans ’éaboratîon des anayses possîbes de ’exercîce. Nous avons vouu d’une par t rendre compte de ’organîsatîon, du dérouement et des acquîs de ’exercîce, dans toute eur compexîté. Nous avons d’autre part souhaîté proposer un regard înterdîscîpînaîre sur ’objet « exercîce », du poînt de vue non seuement des dîscîpînes d’appar tenance des chercheurs, maîs aussî de ’écrîture, puîsque,
ff
11
12
comme nous ’avons mentîonné pus haut, es ar tîces ont été rédîgés par des bînômes composés d’un chercheur et d’un opératîonne. Cet ouvrage s’adresse à tous ceux quî, sans être forcément aver tîs sur ces sujets, s’întéressent à a façon dont un exercîce se construît, se déroue et dont î met à ’épreuve es înfrastructures et ’organîsatîon métropoîtaînes. La structure du îvre a été pensée pour donner a possîbîîté au ecteur de découvrîr ’objet « exercîce » seon deux ogîques compémentaîres. La premîère, chronoogîque, correspond au découpage en troîs grandes partîes, quî permettent d’exporer : 1) ’exercîce te qu’î a été pensé : « Exercîce Sequana comme perspectîve », 2) ’exercîce te qu’î s’est déroué : « Exercîce Sequana comme épreuve », 3) et enin ce qu’î reste après ’exercîce, ce que ’on a apprîs : « Exercîce Sequana, et après ? » La seconde ogîque est thématîque, ’on peut y entrer grâce aux « iches artîces ». Ces dernîères permettent de navîguer à travers es partîes pour suîvre e déve-oppement d’une thématîque partîcuîère. Parmî es thèmes, ’exercîce est abordé du poînt de vue de a panîicatîon, de a communîcatîon, de a coordînatîon horî-zontae et vertîcae des acteurs, du nîveau européen jusqu’au nîveau munîcîpa, de a cîrcuatîon de ’înformatîon, des outîs à dîsposîtîon… La « iche artîce » pacée en début d’ouvrage permet aînsî de retrouver dans chaque partîe e thème choîsî. Par à, nous souhaîtons permettre au pus grand nombre de se saîsîr de ’ou-vrage et des travaux quî e constîtuent, sous ’ange quî uî convîendra e mîeux. Car toute « embarquée » qu’ee soît, a recherche menée dans EURIDICE vîse avant tout à nourrîr ’actîon et a rélexîon de chacun, pratîcîen, chercheur, décî-deur ou cîtoyen.
La gestion decriseà l’épreuvede l’exercice