L

L'acquittement de Laurent Gbagbo et Blé Goudé

-

Français
182 pages

Description

Cet ouvrage est un résumé des motivations écrites des deux juges de la majorité de la Chambre de 1ère instance de la CPI qui ont prononcé l'acquittement des deux prévenus, et de l'opinion dissidente de la troisième juge qui s'est prononcée contre ce verdict. Le verdict d'acquittement du Président Laurent Gbagbo et de son Ministre Blé Goudé a une portée qui va bien au-delà de la perception juridique de cette affaire.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 22 octobre 2019
Nombre de lectures 2
EAN13 9782140133077
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Illustration de couverture : Jean Sékongo Nagnéhé
Sous la coordination de Justin Katinan KONÉet RaymondKOUDOUKESSIÉ
L’ACQUITTEMENT DE LAURENT GBAGBO ET BLÉ GOUDÉ
Les juges de la CPI restituent la vérité historique
Une analyse thématique du verdict
afriqueliberté
L acquittement de L aurent G bagbo et Blé G oudé
Afrique liberté Collection dirigée par Claude KOUDOU
Afrique Liberté est une collection qui accueille essais, témoignages et toutes œuvres qui permettent de faire connaître l'Afrique dans toute sa diversité et toute sa profondeur. Cette collection qui reste ouverte se veut pluridisciplinaire. Son orientation sera essentiellement axée sur les rapports entre l'Afrique et l'Occident. Elle refuse l'afro-pessimisme et se range résolument dans un afro-optimisme réaliste. Sur quels repères fonder l'Afrique d'aujourd'hui ? Telle est une des questions majeure à laquelle cette collection tentera de répondre. Afrique Liberté se veut un espace qui doit explorer l'attitude de l'Africain ou des africanistes dans ses dimensions mentale, scientifique, culturelle, psychologique et sociologique. Dans un monde en proie à de graves crises, un des enjeux majeurs de cette plate-forme serait de voir comment faire converger les différents pôles de compétences pour hisser l'Afrique à la place qui doit être véritablement la sienne. Déja parus
Viviane Gbadoua Uetto, Marc Adoux Pape,Hommage à Bernard B. Dadié, père-fondateur de la littérature ivoirienne d'expression française. Gloire à l'ancêtre vivant, février 2019. Claude Koudou, Raymond Koudou Kessie, Pascal Kokora, Quel FPI et sa diaspora pour la reconquête du pouvoir d'État ?mai 2018 Sous la direction de Claude Koudou,Des pensées de Laurent Gbagbo. Quel message pour la réconciliation nationale en Côte d'Ivoire?mai 2017 Félix Tano, Hubert Oulaye, Raymond Koudou Kessie,Le procès de la CPI contre le président Laurent Gbagbo. Et si la politique quittait le prétoire !avril 2016. Hippolyte Yomafou,Pour un consensus entre foi et raison face à l'angoisse du mal, janvier 2016.
Sous la coordination de J ustin K atinan K ONÉ et R aymond K OUDOU K essié
L acquittement de L aurent G bagbo et Blé G oudé
L es juges de la C pi restituent la véritéhistorique
Une analyse thématique du verdict
© L ’Harmattan, 2019 5-7, rue de l’É cole-Polytechnique ; 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com
ISBN: 978-2-343-18737-2 EAN: 9782343187372
A V A N T -PR OPO S
Par Pr. R aymond K OUDOU K essié A mbassadeur de Côte d’Ivoire UFR Criminologie / Universitéd’A bidjan-Cocody
L e présent ouvrage porte sur le V erdict d’acquittement de L aurent Gbagbo et Blé Goudé par la Chambre de premiè re instance 1 de la Cpi. Son importance n’échappe à personne autant par son contenu que par le volume des documents écrits par les juges, plus de 1 300 pages pour expliquer les raisons de leur décision. Un document d’un tel nombre de pages n’est cependant pas accessible à beaucoup, surtout quand on sait que lire n’était déj à pas l’habitude du grand nombre.
Il mérite pourtant une large diffusion pour contribuer à déconstruire de nombreuses contrevérités colportées par une presse internationale dite indépendante. L es puissances d’argent et de l’ombre qui gouvernent aujourd’hui le monde ont en effet mené, par une rébellion interposée, une guerre contre la Côte d’Ivoire, son peuple et son Président, L aurent Gbagbo, ce souverainiste dont ils ne voulaient pas à la tê te du pays. Une guerre pour la main mise sur le cacao, le pétrole et les terres ivoiriennes notamment. Ouattara, leur homme, qu’ils avaient placé depuis longtemps dans l’antichambre du pouvoir du Président Houphouë t-Boigny, devait ê tre placéà la tê te de l’É tat quoi qu’il en coûte. Croyant qu’ils étaient de bonne foi, le Président Gbagbo avait sollicité le recomptage des voix pour vider le contentieux électoral de la présidentielle
7
1 2010 et pour que la véritédes urnes éclate au grand jour. Il l’a soutenu lors de la séance d’ouverture de son procè s, le 28 février 2013 :
« Madame la Procureure a dit une phrase qui m’a un peu choqué, en disant que nous ne sommes pas là pour voir qui a gagné les élections et qui ne les a pas gagnées. Mais on ne peut pas débattre de la crise postélectorale et ne pas savoir comment les élections se sont passées. Qui a gagné les élections ? Parce que c’est celui qui ne les a pas gagnées qui a seméles troubles. J e crois que c’est ça la logique. La question est là : qui a gagné les él ections ? J ’ai demandé que l’on recompte, ce n’était pas une phrase en l’air. »
Il finira par découvrir que ce n’est pas la vérité des urnes qui les intéressait. Sinon pourquoi « auraient-ils détruits tous les bulletins de vote et tous les documents 2 ayant trait au scrutin et ce, sur ordre de l’ONUCI ? »
Ils l’ont donc renversé par les armes et placé Ouattara au pouvoir. Ils l’ont déporté à K orhogo, Nord du pay s et ensuite au Pays-Bas, où ils l’ont enfermé dans le pénitencier de Scheveningen de L a Haye.
L e V erdict d’acquittement qui vient donc d’ê tre rendu est un tournant décisif du procè s inique qui lui a été imposé. A cquittés, la liberté inconditionnelle s’imposait pour L aurent Gbagbo et Blé Goudé. Malheureusement, l a Chambre d’appel saisie par Mme la Procureure a transformé leur acquittement en un régime de semi-l iberté non prévu par le Statut de Rome. L es juges Howard
1 Qui a gagné l’élection présidentielle 2010 en Côte d’Ivoire ? Sous la coordination de Nyamien Messou N’Guessan, É ditions Universitaires E uropéennes, Beau Bassin, 2019, 161 p. 2 Laurent Gbagbo et François Mattei :Libre Pour la vérité et la justice, Max Milo, 2018, p. 19. 8
Morrison et Piotr Hofmański de la Chambre d’appel l ’ont rappelédans leur opinion dissidente : « Si une personne est acquittée, l’article 81(3)(c)( i) du Statut indique qu’elle doit ê tre immédiatement libérée. C’est une conséquence automatique d’un acquittement et aucune décision ou ordre additionnel de la Chambre de premiè re instance n’est requis. » De tout cela nous avons voulu rendre compte. C’est pourquoi, le Ministre J ustin K oné K atinan et moi-mê me avons pris l’initiative de la rédaction et l’édition de ce 3 livre avec une équipe de travail composée d’universitaires et de professionnels, du Droit notamment. L ’objectif est de mettre le verdict d’acquittement à la portée du plus grand nombre par-delà les seuls spécialistes de Droit.
A u moment où nous y mettions la derniè re main, la Procureure a notifié sa déclaration d’appel de ce v erdict. Nous nous demandons pourquoi quand on sait que depuis le transfè rement de L aurent Gbagbo à la Cpi, le 30 novembre 2011, les preuves pour soutenir sa cause demeurent toujours insuffisantes. Pourquoi donc s’acharner sur les accusés ? L a suite de la procédure nous le dira.
Quant à nous, nous ne devons pas nous laisser distraire par ce nouvel appel. Notre souci pour l’heure ne doit donc pas ê tre la procédure dans laquelle la Procureure v eut nous enfermer. L aurent Gbagbo et Blé Goudé ont été innocentés des crimes contre l’humanité. Ils ont déjà trop souffert d’un embastillement injuste. Ils ne doivent pas souffrir plus longtemps. C’est pourquoi nous devons
3 M. Bernard HOUDIN, Mme Nicoletta FA GIOL O, M. J ustin K atinan K ONÉ , Dr. Claude K OUDOU, Pr. Raymond K OUDOU K essié, Maître L isa MIMOUN, M. Moussa Bienvenu HA BA , Pr. Hubert OUL A Y E , Maître A lexandre RA MSA MY , Pr. Félix T A NO, M. J ean-Hilaire Y A PI.
9