Les titres de noblesse de la victime devant la Cour pénale internationale

Les titres de noblesse de la victime devant la Cour pénale internationale

-

Français
244 pages

Description

La victime a longtemps été tenue à l'écart du procès devant les juridictions pénales internationales d'avant le début du XIXè siècle. Depuis l'avènement de la Cour pénale internationale (CPI), la victime est désormais admise dans le procès pénal. Ces droits, qui ne sont autres que des titres de noblesse, confèrent donc des privilèges permettant à la victime d'accéder à une justice pénale internationale très sélective, mais surtout réservée à une certaine catégorie de personnes. La CPI pose la problématique du rôle de l'État dans la mise en oeuvre des droits des victimes.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 28 janvier 2019
Nombre de lectures 7
EAN13 9782140111631
Langue Français
Poids de l'ouvrage 6 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Guy DavidMBA R AA BETSEM
LES TITRES DE NOBLESSE DE LA VICTIME DEVANT LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE
Préface de Gilbert BITTI Avantpropos du professeur Jean Claude TCHEUWA
Les titres de noblesse de la victime devant la Cour pénale internationale
Guy David MBARAABETSEM
Les titres denoblessede lavictimedevantla Courpénaleinternationale
Préface de Gilbert BITTI
Avant-propos du professeurJean ClaudeTCHEUWA
© L’Harmattan, 2019 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-16718-3 EAN : 9782343167183
¬ OD PpPRLUH GH PRQ SqUH TXL P¶D TXLWWp WUqV W{W 
3XQLU OHV FULPLQHOV QH VXIILW SDV ,O Q¶\ DXUD SDV GH MXVWLFH WDQW TXH MXVWLFH QH VHUD SDV UHQGXH DX[ YLFWLPHV (W SRXU UHQGUH MXVWLFH DX[ YLFWLPHV OD &RXU 3pQDOH ,QWHUQDWLRQDOH GRLW DYRLU OD FDSDFLWp GH UpSRQGUH j OHXUV GURLWV HW OHXUV EHVRLQV %LWWL * HW )ULPDQ + © 3DUWLFLSDWLRQ RI YLFWLPV LQ WKH SURFHHGLQJV ª LQ /HH 56 7KH LQWHUQDWLRQDO &ULPLQDO &RXUW (OHPHQWV RI FULPHV DQG 5XOHV RI SURFHGXUH DQG HYLGHQFH   7UDQVQDWLRQDO 3XEOLVKHU
5(0(5&,(0(176
4XH PH UHVWHWLO FRPPH PpULWH VL MH GRLV OD UpDOLVDWLRQ GH FH PRGHVWH RXYUDJH j WDQWG¶kPHV FKDULWDEOHV 7RXV OHV PRWV GH O¶XQLYHUV QH VDXUDLHQW H[SULPHU DYHF H[DFWLWXGH PD JUDWLWXGHSHXWrWUH XQ © PHUFL ª HW HQFRUH«  3RXU YRWUHVRXWLHQVFLHQWLILTXH PDWpULHO HW DIIHFWLI« 3U -DFTXHV %LDNDQ 3U -HDQ &ODXGH 7FKHXZD $VWUHV GH JUDQG pFODW P¶D\DQW JXLGp © OXPLqUH VXU OXPLqUH ª GDQV FHWWH H[SpULHQFH GH O¶pFULWXUH 
¬ $XJXVWLQH $XUpOLH HW OH UHVWH GH PD IDPLOOH SRXU OHXU DIIHFWLRQ VL M¶DYDLV DJL DXWUHPHQW © WRXWHV PHV °XYUHV DXUDLHQW pWp YDLQHV ª YRXV P¶DYH] JXLGp © GDQV OD ERQQH YRLH ª HW YRXV Q¶DYH] GHPDQGp SRXU FHOD © DXFXQ VDODLUH ª $X 5pY 'U 7VDPR 0DUWLDO 0DLWUH %pGLDQJ -XQLRU 'RQJPR 7VDIDFN )pOpFLWp HW 1RXZH]HP &OLQWRQ SRXU OHXUV GLYHUVHV FRQWULEXWLRQV ¬ PHV DPL HV  QRXV DYRQV SULV © XQ HQJDJHPHQW GHV SOXV VROHQQHOV ª SRXU OD YLH