Précis du contentieux administratif congolais

-

Français
164 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Il n'y a pas meilleure protection de ses droits que de connaître les mécanismes mis en place pour y arriver. S'informer est sans doute un luxe dans le contexte congolais, mais surtout un droit précieux à la portée des avertis. Devoir de technicien, cet ouvrage vient ramollir tous ces procédés complexes de censure directe et/ou réparation des faits dommageables des actes de puissance publique.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 08 novembre 2014
Nombre de lectures 904
EAN13 9782806107428
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Botakile Batanga
Précis du contentieux administratif congolais Tome 1B
PRÉCIS DU CONTENTIEUX ADMINISTRATIF CONGOLAIS
Tome I
D///
ïSBN : ----
© Édîîons Ācàdemîà Grànd’Pàce,  B- Louvàîn-à-Neuve ous droîs de reproducîon, d’àdàpàîon ou de ràducîon, pàr queque procédé que ce soî, réservés pour ous pàys sàns ’àuorîsàîon de ’édîeur ou de ses àyàns droî.
www.edîîons-àcàdemîà.be
Botakile Batanga Professeur de droit public Université de Kinshasa et Université de Lisala
PRÉCIS DU CONTENTIEUX ADMINISTRATIF CONGOLAIS
Tome I
PâçÉ É FîX VûûâwÉ É PÉâkô
PRÉFACE
À à demànde d’un de mes dîscîpes àppeés àfecueusemen es « V..P boys », je n’àî pàs ésîé d’écrîre cete préàce pour e éîcîer e ’encouràger. En efe, ce ouvràge înîué :Pécîs du Conenîeux Admînîsaî Congolaîs (Tome ï)que e jeune proesseur Boàkîe Bààngà vîen de pubîer es ou sîmpe-men remàrquàbe. D’àbord, pàrce que ce ouvràge s’înscrî dàns à ogîque d’une équîpe de ràvàî composée de personnes compéenes, dévouées e àtàcées â à personne de eur màre de Droî Pubîc, spécîàemen du Droî àdmînîsràî congoàîs. Remàrquàbe ensuîe e enIn, pàrce que ce ouvràge, â à suîe de monTaîé de Doî Admînîsaî de 2007, vîen surou d’enrîcîr à docrîne jurîdîque congo-àîse d’une œuvre scîenîIque de quàîé àppàrenàn â une Écoe d’exceence de Droî Pubîc congoàîs. Āvàn de dîre ou e bîen de ce îvre de Noë Boàkîe Bààngà, j’esîme néces-sàîre de sîuer e « Conenîeux àdmînîsràî congoàîs » dàns e monde scîenî-Ique de roîs grànds sysèmes de conrôe de ’Ādmînîsràîon pàr e juge », â sà-voîr : e sysème monîse, e sysème duàîse e e sysème mîxe . Pour ’essenîe, î àu reenîr que dàns e sysème monîse, î exîse un seu ordre de jurîdîcîons où ’Ādmînîsràîon es jugée pàr e même Juge quî rànce des îîges des pàrîcuîers. Ce sysème es pàrîcuîèremen renconré dàns es pàys dîs de « common àw », comme en Grànde-Breàgne ou àux Éàs-Unîs d’Āmérîque. Dàns ces pàys, î n’exîse pàs des rîbunàux àdmînîsràîs. ï y es àppîqué puô e droî commun, non écrî, àppeé « common àw », bàsé sur à jurîsprudence ou es précédens judîcîàîres. En revànce, dàns e sysème duàîse, quî es d’orîgîne rànçàîse, î y à d’une pàr des jurîdîcîons de ’ordre judîcîàîre e d’àure pàr des jurîdîcîons de ’ordre àdmînîsràî.
VUNDUĀWE e PEMĀKO, F.,Taîé de doî admînîsaî, Bruxees, Làrcîer & Ārîque Édîîons, ,  pàges. ïbîdem, pp. -.
5
Les jurîdîcîons de ’ordre judîcîàîre son compéenes pour juger es pàrîcu-îers, personnes pysîques e personnes moràes de droî prîvé. Ees son cîvîes e mîîàîres, coîfées pàr à Cour de càssàîon. Pàr àîeurs, î y à des jurîdîcîons de ’ordre àdmînîsràî quî jugen spécîàe-men es îîges suscîés pàr ’Ādmînîsràîon. On y rouve àu somme, e Conseî d’Éà. Cependàn, en càs des conlîs enre à Cour de càssàîon e e Conseî d’Éà, on recour â une àure jurîdîcîon àppeée e « rîbunà des conlîs » composé d’un nombre égà des Màgîsràs de ces deux ordres de jurîdîcîons. EnIn, e sysème mîxe, es ceuî quî combîne es deux sysèmes, monîse e duàîse. ïcî, î y à une jurîdîcîon àdmînîsràîve îndépendàne, màîs ou e pouvoîr judîcîàîre n’es pàs orgànîsé pàrou. Ce sysème exîse surou en Begîque, en Āemàgne e en ïàîe. En Begîque, î y à un Conseî d’Éà, màîs î n’exîse pàs des rîbunàux àdmînîsràîs. Noons enIn qu’en Begîque, pàr exempe, en càs des conlîs de compéences enre à Cour de Càssàîon e e Conseî d’Éà, c’es ’àrrê de à Cour de Càssàîon quî ’empore. Āujourd’uî, â que sysème de conrôe de ’Ādmînîsràîon pàr e Juge àppàr-îen e conenîeux àdmînîsràî congoàîs : sysème monîse, duàîse ou mîxe ? Sàns doue, à Consîuîon du  évrîer , ee que révîsée â ce jour, à îns-îué unsysème dualîse, en prîncîpe comme en Frànce, màîs àvec des pàrîcuàrîés consîuîonnees congoàîses. En efe, es jurîdîcîons de ’ordre judîcîàîre son coîfées pàr à Cour de Càssàîon e cees de ’ordre àdmînîsràî, pàr e Conseî d’Éà, c’es-â-dîre une « Hàue Cour àdmînîsràîve » de ’Éà. Màîs, en càs des conlîs enre à Cour de Càssàîon e e Conseî d’Éà, dàns des condîîons bîen déermînées pàr e consîuàn e à oî orgànîque , c’es à Cour Consîuîonnee quî rànce souveràînemen ces conlîs. ees son, noàmmen, des pàrîcuàrîés consîuîonnees sur ce poîn précîs pàr ràppor àux sysèmes rànçàîs e bege de conrôe de ’Ādmînîsràîon pàr e Juge Ādmînîsràî. En résumé, e nouveàu conenîeux àdmînîsràî congoàîs, însîué pàr à Consîuîon du  évrîer , es un sysème duàîse empruné essenîeemen du Droî àdmînîsràî rànçàîs. Càr î es càràcérîsé pàr à spécîàîsàîon de à onc-
6
C. àr. , à. , Consîuîon du  évrîer  ; àr.  e , Loî orgànîque n°/ du ocobre  poràn orgànîsàîon e oncîonnemen de à Cour consîuîonnee,în J.O.R.D.C,Kînsàsà,  ocobre .
îon du juge àdmînîsràî congoàîs quî, demàîn, và oncîonner â ous es nîveàux des jurîdîcîons de ’ordre àdmînîsràî, composées du Conseî d’Éà e des Cours e rîbunàux. En àtendàn ’însààîon de à Cour consîuîonnee, à Cour de Càssàîon e e Conseî d’Éà, c’es à Cour Suprême de Jusîce quî exerce es àtrîbuîons eur dévoues, en veru des dîsposîîons rànsîoîres de à nouvee Consîuîon. De même, en àtendàn ’însààîon des jurîdîcîons de ’ordre àdmînîsràî, es Cours d’Āppe exercen es compéences dévoues àux Cours àdmînîsràîves d’àppe. Āuremen dî, e conenîeux àdmînîsràî congoàîs d’àujourd’uî oncîonne sous un régîme de rànsîîon enre ’àncîen sysème monîse de à Consîuîon du  juîn , e e nouveàu sysème duàîse însîué pàr à Consîuîon du  é-vrîer  don j’àî décrî succîncemen es pàrîcuàrîés consîuîonnees. ï àu reenîr que ’àncîen sysème monîse de à Consîuîon de  es en-core régî pàr à égîsàîon en vîgueur, spécîàemen es àrîces  â  e es àr-îces  â  de ’ordonnànce-oî n° - du  màrs  poràn code de ’orgànîsàîon e de à compéence judîcîàîres, ee que modîIée â ce jour . Ce sysème monîse quî oncîonne encore depuîs  â ces jours, à éé càràc-érîsé pàr à pérîode de ’ordre judîcîàîre unîque où e même Juge e seon es compo-sîîons, pouvàî ràncer des îîges comme « Juge àdmînîsràî », « Juge pénà », « Juge Iscà », « Juge cîvî, commercîà ou du ràvàî » voîre même comme « Juge consîuîonne », seon à nàure e ’obje du îîge don î es sàîsî. Dàns ce ouvràge de Boàkîe BààngàPécîs du Conenîeux admînîsaî congo-laîs, ’àueur à consàcré son premîer ome â à pérîode de ’ordre judîcîàîre unîque de  â ces jours, c’es-â-dîre y comprîse à pérîode de à égîsàîon de rànsîîon en vîgueur (-). e es ’àvànàge du premîer ome de ce ouvràge. ï s’àgî de prépàrer ’opînîon des jurîses, surou spécîàîses de droî pubîc congoàîs, â mîeux comprendre es împorànes înnovàîons quî seron bîenô în-roduîes dàns nore nouveàu Conenîeux àdmînîsràî congoàîs . Seon à docrîne jurîdîque, en droî compàré, nous sàvons que e conenîeux àdmînîsràî congoàîs àppàrîen, en prîncîpe, àu sysème duàîse en veru de à Consîuîon du  évrîer  quî orgànîse son pouvoîr judîcîàîre en deux ordres
C. àr. , Consîuîon du  évrîer . C. àr.  e , Loî orgànîque n°/-B du  àvrî  poràn orgànîsàîon, oncîonne-men e compéences des jurîdîcîons de ’ordre judîcîàîre,în J.O.R.D.C, Kînsàsà,  màî . C. « Proposîîon de oî orgànîque poràn orgànîsàîon, compéence e oncîonnemen des jurî-dîcîons de ’ordre àdmînîsràîon », Āssembée nàîonàe, Doc. Pàr., Pààîs du peupe, Kînsàsà/ Lîngwàà, màî ,  pàges, înédî.
7
spécîàîsés e îéràrcîsés : des jurîdîcîons de ’ordre judîcîàîre e des jurîdîcîons de ’ordre àdmînîsràî . Āvàn de ermîner à préàce de ce ouvràge remàrquàbe du jeune Proesseur Noë Boàkîe Bààngà, je îens â précîser à dîférence enre e Conenîeux àdmî-nîsràî e e Droî àdmînîsràî congoàîs. En àn que dîscîpîne scîenîIque, e Droî àdmînîsràî es une brànce du Droî pubîc quî éudîe des règes jurîdîques spécîàes reàîves â ’orgànîsàîon, â ’àcîon e àu conrôe de ’Ādmînîsràîon pubîque . ïcî, î s’àgî sîmpemen de ce qu’on peu àppeer « Droî àdmînîsràî générà ». En revànce, e Conenîeux àdmînîsràî n’es qu’une pàrîe du Droî àdmînîs-ràî quî éudîe ’ensembe des règes jurîdîques régîssàn à mànîère de réger des îîges àdmînîsràîs pàr des Cours e rîbunàux. Vu du poîn de vue pràîque, e conenîeux àdmînîsràî es ’ensembe des mé-odes e des procédés ecnîques gráce àuxques e juge exerce sà mîssîon de dîre e droî en màîère àdmînîsràîve, c’es-â-dîre cee de réger des îîges àdmînîsràîs . ïcî, î s’àgî précîsémen d’un « Droî àdmînîsràî spécîàîsé ». C’es àuàn dîre que à pupàr des jurîses congoàîs, même ceux du Droî pu-bîc ne s’y rerouven pàs souven. C’es pourquoî, je éîcîe e encouràge Noë Boàkîe Bààngà â persîser dàns ses efors àn dàns à pràîque que dàns ses ràvàux de recerce scîenîIque.
8
FîX VûûâwÉ É PÉâkô Poesseu Odînaîe aux Unîvesîés de Kînshasa e Poesane au Congo Juge à la Cou Consîuîonnelle
C. àr.  â , Consîuîon du  évrîer . C. VUNDUĀWE e PEMĀKO, F.,op. cî.,p. . ïd.,Cous de conenîeux admînîsaî,deuxîème ànnée de îcence, Kînsàsà, Unîversîé Proesàne àu Congo, , ïnédî.
AVANT-PROPOS
Le conenîeux àdmînîsràî congoàîs, â ’însàr du droî àdmînîsràî, es rà-remen commené, de mànîère exàusîve, dàns à docrîne congoàîse. Souven, î es càssé pàrmî des màîères àuemen ecnîques, rès peu Idéî-sées pàr des cerceurs. ï nous revîen de e ràmoîr pour ener de àîre évouer à quàîé de à mîse en œuvre de nos propres mécànîsmes de proecîon des îberés gàrànîes conre es àteînes porées pàr ’àcîvîé de ’Ādmînîsràîon, en veîàn â ce quî es d’essenîe dàns ce conenîeux : ’équîîbre enre cete proecîon des droîs des pàrîcuîers e à nécessîé de promouvoîr ’înérê générà. Ce précîs de conenîeux àdmînîsràî congoàîs es Inàemen vouu pour ré-pondre â ce doube împéràî. ï end â rendre dîsponîbe à îtéràure des règes reàîves àu règemen des îîges pàr e juge àdmînîsràî e â couvrîr ce vîde crîàn, cete àbsence de commenàîres de à docrîne sur à égîsàîon e à jurîsprudence, du rese àrgemen ournîes en à màîère. Fàcîemen concevàbe àujourd’uî, ce précîs àuràî ceràînemen éé umeur â boîre s’î n’àvàî pàs éé précédé d’un ce-d’œuvre, e ràîé de droî àdmînîsràî du proesseur Féîx Vunduàwe e Pemàko, â quî àvons-nous enu, â îre de recon-nàîssànce, ofrîr ces queques pàges, ce peî couoîr â à porée, comme pour àîs-ser àu màre e sîen, du droî àdmînîsràî spécîàîsé : e conenîeux àdmînîsràî congoàîs. Nous sommes cependàn resé sommàîremen pencé sur à égîsàîon de « rànsîîon » en vîgueur dàns nore pàys, pour ne àîsser écàpper un momen àus-sî împoràn du régîme de nore conenîeux, à pérîode de ’ordre judîcîàîre unîque, où e même juge e seon es composîîons, pouvàî jouer comme « juge àdmînîsrà-î », « juge pénà », « juge cîvî e commercîà », voîre « comme consîuîonne », seon à nàure e ’obje du îîge don î éàî sàîsî. C’es e premîer ome. ï s’ensuîvrà, àu endemàîn de à mîse en pàce de à égîsàîon prévue pour es ju-rîdîcîons de ’ordre àdmînîsràî, e deuxîème ome pour prendre en compe ’en-sembe des înnovàîons àpporées dàns e càdre de cete oue procàîne égîsàîon. L’âûÉû
9