Salarié, comment s’en sortir après un licenciement ? Pôle emploi, allocations chômage, aides, accompagnement, recherche d’emploi

Salarié, comment s’en sortir après un licenciement ? Pôle emploi, allocations chômage, aides, accompagnement, recherche d’emploi

-

Livres
50 pages

Description

Après un licenciement, les procédures administratives ne sont pas toujours faciles. Cette ouvrage reprend point par point les étaoes pour toucher les allocations et surtout pour retrouver un emploi. Il répond à vos questions :
- A quelles allocations pouvez-vous prétendre ?
- Qu'est-ce que le projet personnalisé d'accès à l'emploi ?
- Quelles sont les missions de Pôle emploi ?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 15 juin 2015
Nombre de visites sur la page 12
EAN13 9782809508789
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Comment s’en sortir après un licenciement ? Pôle emploi, allocations chômage, aides, accompagnement, recherche d’emploi




Salarié, comment s’en sortir après un licenciement ?

Pôle emploi, allocations chômage, aides, accompagnement, recherche d’emploi


Jacques Coudert




logo

 
Tous les codes et guides sont disponibles sur :
www.prat.fr
Direction éditoriale : Anne-Laure Marie
Coordination éditoriale : Maud Taïeb
Relecture-correction : Carole Fossati
Conception graphique : Julien Josset
Composition : Éric Marouzé
Couverture : Jérôme Terrien

Copyright
© 2014 Prat Éditions, division d’Intescia
52, rue Camille-Desmoulins
92448 Issy-les-Moulineaux Cedex
 
ISBN 978-2-8095-0878-9

Le Code de la propriété intellectuelle n’autorisant, aux termes de l’article L. 122-5, 2e et 3e a, d’une part, que les « copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective » et, d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration, « toute représentation ou reproduction intégrale, ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur ou ses ayants droit, ou ayants cause, est illicite » (art. L. 122-4). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.
 
Liste des abréviations
ADR : aide différentielle de reclassement
ARE : allocation d’aide au retour à l’emploi
ASR : allocation spécifique de reclassement
ASS : allocation de solidarité spécifique
ATA : allocation  temporaire d’attente
CHSCT : comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail
CRDS : contribution au remboursement de la dette sociale
CSP : contrat de sécurisation professionnelle
CSG : contribution sociale généralisée
DIRECCTE : direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi
POE : préparation opérationnelle à l’emploi
PPAE : projet personnalisé d’accès à l’emploi
RSA : revenu de solidarité active
SJR : salaire journalier de référence
 
Les aides institutionnelles : allocations chômage et Pôle emploi
• Une loi du 13 février 2008 a très sensiblement modifié l’organisation du service public de l’emploi, en fusionnant notamment les responsabilités des Assedic et de l’ANPE. Désormais, vous n’aurez plus qu’un seul interlocuteur : Pôle emploi.
• Pôle emploi a pour principales missions de procéder aux inscriptions sur la liste des demandeurs d’emploi, d’accompagner les personnes à la recherche d’un emploi, d’une formation ou d’un conseil professionnel, et d’assurer le service de l’allocation chômage (art. L. 5312-1 du Code du travail).
• Les développements qui vont suivre sont destinés à vous aider dans l’application de ces dispositions.
La liste des demandeurs d’emploi
Pour être reconnu comme demandeur d’emploi, il faut être inscrit sur cette liste gérée par Pôle emploi.
L’inscription sur la liste
Que ce soit pour percevoir les allocations chômage ou bénéficier d’un accompagnement de retour à l’emploi, vous devez être inscrit sur la liste des demandeurs d’emploi.
« Pour demander son inscription sur la liste des demandeurs d’emploi, le travailleur recherchant un emploi se présente personnellement auprès de services de l’institution mentionnée à l’article L. 531-1 du Code du travail.
Dans les localités où les services mentionnés au premier alinéa n’existent pas, le travailleur recherchant un emploi se présente personnellement auprès des services de la mairie de son domicile » (art. R. 5411-2 du Code du travail).
 
MON CONSEIL
Un guide indispensable pour approfondir ce sujetChômage : tous vos droits, collection « Les guides pratiques pour tous », Prat éditions, 2015.
Prendre rendez-vous auprès de Pôle emploi
Vous devez prendre rendez-vous auprès du Pôle emploi et, pour ce faire, vous disposez de deux moyens :
le téléphone, un numéro unique, le 3949 ; un conseiller vous fixera un rendez-vous et vous indiquera la marche à suivre. Soit le rendez-vous est proche, et vous remplirez le questionnaire lors du premier entretien, soit il est plus éloigné et vous recevrez alors le questionnaire chez vous ;
vous pouvez également passer par Internet en vous inscrivant sur le site www.pole-emploi.fr. Tous les renseignements utiles vous seront communiqués.
Ce site vous permettra ensuite de consulter à tout instant votre dossier, de le mettre à jour (changement de situation ou d’adresse…) et d’obtenir attestations ou certificats dont vous pouvez avoir besoin.
Les documents et les pièces à fournir
Lors de votre premier rendez-vous, pensez à vous munir :
du formulaire rempli, si vous l’avez reçu à votre domicile ;
d’une pièce d’identité ;
de votre titre de séjour avec l’autorisation de travailler si vous êtes étranger ;
Et pour vous ouvrir droit aux allocations, vous présenterez, en plus :
votre carte d’assuré social ;
un relevé d’identité bancaire ;
et surtout l’attestation Pôle emploi que votre employeur a dû vous remettre.
Cette attestation est indispensable et doit préciser :
le motif de la rupture ;
le montant de l’indemnité de rupture ;
le montant des salaires des 12 derniers mois ;
l’indemnité de congés payés versée par votre employeur.
De ces éléments peuvent dépendre le montant et la date d’ouverture de vos droits.
Le changement de situation et la radiation de la liste
Le changement de situation
En cas de modification de votre situation, vous devez en informer Pôle emploi.
Chaque mois, via le site Internet ou en téléphonant au 3949, vous devez actualiser votre situation.
À défaut de cette mise à jour mensuelle, vous cesserez d’être inscrit sur la liste.
Vous avez un délai de 3 jours pour signaler un arrêt maladie, une entrée en formation…
Vous devez également signaler si vous vous absentez de votre domicile pour plus de 7 jours, en sachant que vous n’avez droit qu’à 35 jours d’absence par an.
La radiation de la liste pour manquement à ses obligations
Vous pouvez, par ailleurs, être radié de la liste des demandeurs d’emploi si vous manquez à vos obligations.
Cette radiation peut être prononcée par le directeur de votre Pôle emploi si vous manquez aux obligations nées de votre inscription.
Aux éditions Prat
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Achevé de numériser
par Intescia