Peut-on battre le marché ?

-

Français
221 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le livre de recettes fait-il le bon cuisinier ? Assurément non ! De la même façon, l'application de techniques ne peut suffire à faire le bon investisseur.


Les investisseurs les plus performants se distinguent principalement par leur faculté d'analyse et de jugement qui leur permet de réagir de manière optimale face à des situations nouvelles, inattendues.


Comment acquérir cette autonomie de pensée et cette lucidité pour investir en Bourse les yeux ouverts ?


Fort de vingt ans d'expérience professionnelle, Didier Saint-Georges confronte la théorie à la pratique à travers une sélection de cas réels. Pesant les idées reçues sur "l'art et la manière de gagner en Bourse", il propose une nouvelle lecture du sujet, directement utilisable par l'Investisseur.


Que vous soyez professionnel ou amateur, cet ouvrage s'avérera pour vous un guide d'une pertinence rare à l'heure où la surinformation constitue souvent un frein à la décision.



  • Peut-on battre le marché ? N'est-il pas illusoire d'envisager battre l'ensemble des investisseurs ? Quelle démarche adopter pour choisir des actions qui réaliseront mieux que l'indice ?

  • À quoi servent les intermédiaires ? Comment tirer le meilleur parti des analystes, experts, journalistes et conseillers en comprenant leur démarche ?

  • Comment éclaircir leur jargon ?

  • Peut-on prédire le marché ? Dans quelle mesure est-il possible d'anticiper ses tendances et ses retournements ? Sur quelles méthodologies s'appuyer et quelles en sont les limites ?



  • Peut-on durablement battre le marché ?

    • L'enjeu

    • La rationalité des marchés : une question clé

    • L'utilisation des produits dérivés dans une gestion active

    • Eloge de la difficulté


  • A quoi servent les intermédiaires ?

    • La confusion des genres

    • Pour en finir avec la Vérité

    • Grandeur et ambiguïtés du métier d'analyste

    • Comment choisir ses intermédiaires


  • Les idées cachées derrière les critères d'évaluation

    • Faire parler les chiffres

    • Valorisation

    • Rentabilité

    • Structure financière

    • Croissance


  • Peut-on prédire le marché ?

    • Qui veut gagner des millions ?

    • Prédire les marchés par la macroéconomie

    • Les crises de marché

    • Epilogue


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 07 juillet 2011
Nombre de lectures 97
EAN13 9782212861945
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0135€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
INVESTIR EN BOURSE Peut-onbattre lemarché?
DIDIER SAINT-GEORGES
Préface d’Edouard Carmignac
Le lIvre de recettes faIt-Il le bon cuIsInIer ? Assurément non ! De la même façon, l’applIcatIon de technIques ne peut suire à faIre le bon InvestIsseur.
Les InvestIsseurs les plus performants se dIstInguent prIncIpale-ment par leur faculté d’analyse et de jugement quI leur permet deréagir de manière optimale face à des situations nouvelles, inattendues.
Comment acquérir cette autonomie de pensée et cette lucidité pour investir en Bourse les yeux ouverts ? Fort de vIngt ans d’expérIence professIonnelle, DIdIer SaInt-Georges confronte la théorIe à la pratIque à travers une sélectIon de cas réels. Pesant les idées reçues sur « l’art et la manière de gagner en Bourse », il propose une nouvelle lecture du sujet, directement utilisable par l’investisseur. Que vous soyez professIonnel ou amateur, cet ouvrage s’avérera pour vous un guIde d’une pertInence rare à l’heure où la surInformatIon constItue souvent un freIn à la décIsIon. Peut-on battre le marché ?N’est-Il pas IllusoIre d’envIsager battre l’ensemble des InvestIsseurs ? Quelle démarche adopter pour choIsIr des actIons quI réalIseront mIeux que l’IndIce ? À quoi servent les intermédiaires ?Comment tIrer le meIlleur partI des analystes, experts, journalIstes et conseIllers en comprenant leur démarche ?
Comment éclaircir leur jargon ?
Peut-on prédire le marché ?Dans quelle mesure est-Il possIble d’antIcIper ses tendances et ses retournements ? Sur quelles méthodologIes s’appuyer et quelles en sont les lImItes ?
© Didier Plowy
Didier SaintGeorgesconseillé pendant près de 20 ans les plus grands a investisseurs institutionnels français et étrangers, successivement au sein de la charge d’agent de change Hamant-Carmignac, puis des banques JP Morgan et Merrill Lynch, à Paris, Londres et New York. Il a notamment été, chez Merrill Lynch, Managing Director et Directeur Général du Bureau de Paris.
couverture > hung > loaloa.net
:HSMCLC=ZX]^ZX: Code éditeur : G53895  ISBN : 9782212538953 25
INVESTIRENBOURSE Peut-on battre le marché ?
Éditions d’Organisation Groupe Eyrolles 61, bd Saint-Germain 75240 Paris cedex 05
www.editions-organisation.com www.editions-eyrolles.com
Dans la même collection : Psychologie des grands traders, Thami KABBAJ, 2007.
er Le Code de la propriété intellectuelle du 1 juillet 1992 interdit en effet expressément la photocopie à usage collectif sans autorisa-tion des ayants droit. Or, cette pratique s’est généralisée notam-ment dans l’enseignement provoquant une baisse brutale des achats de livres, au point que la possibilité même pour les auteurs de créer des œuvres nouvelles et de les faire éditer correctement est aujourd’hui menacée. En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire intégrale-ment ou partiellement le présent ouvrage, sur quelque support que ce soit, sans autorisation de l’Éditeur ou du Centre Français d’Exploitation du Droit de copie, 20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris.
© Groupe Eyrolles, 2007
ISBN : 978-2-212-53895-3
Didier SAINT-GEORGES
INVESTIRENBOURSE
Peut-on battre le marché ?
Sommaire
Préface......................................................................................................................................................................11
Introduction.........................................................................................................................................................13
Partie 1 Peut-ondurablementbattrelemarché?
Chapitre 1 –L’enjeu....................................................................................................................23 ................ Réflexions, convictions, ambitionsvsthéorie financière..................................23 Le triomphe de la raison.................. .26 ................................................................................................ Mesurer l’impact du risque............................................................................................................28 Le risque mis en équation............................................................................................................30 Les limites du coefficient Bêta..........................................................................................32
Chapitre 2 –nocéleuqseitétilanoitaraLun:shércmasde..........................35 L’existence d’anomalies.....................................................................................................................35 Première approche des krachs boursiers...........................................................................36 Ambitions et limites des arbitragistes.................................................................................37 L’apport de la finance comportementale............. .............................39 ................................ e Fondements de l’analyse techniqu.......................................................................................41 L’observation des tendances.......................................................................................................43 La notion de force..............................................................................................................................44 Les limites de l’approche technique......................................................................................45
Chapitre 3 –révistddoiusrpndeatioilisLutés dansunegestionactive..........................................................................................................................49 L’utilisation des futures.....................................................................................................................50 Aide à la création d’un portefeuille indiciel....................................................................51 Aide à la couverture d’un portefeuille.................................................................................52 L’utilisation des options....................................................................................................................53 © Groupe EyrollesL’achat d’options.................................................................................................................................54
6
Sommaire
La vente d’options..............................................................................................................................55 Les paris sur la volatilité...............................................................................................................57
Chapitre 4 –Élogedeladifficulté...............................................................................................59 Les stratégies de trading...................................................................................................................60 Les stratégies mathématiques.....................................................................................................61 L’avenir de la gestion active..........................................................................................................62
Partie 2 Àquoiserventlesintermédiaires?
Chapitre 5 –oinfnsuaocLessdenrge....................................................................................67 L’exigence de résultats........................................................................................................................67 Différences d’horizon...........................................................................................................................69 Viser la performance absolue......................................................................................................71 Les limites de l’expertise...................................................................................................................72
Chapitre 6 –PourenfiniraveclaVérité..............................................................................75 ............................................................................................................76 Déconstruction d’un mythe La menace de la presbytie.............................................................................................................77 La contrainte de la myopie..........................................................................................................78 La valeur du temps............................................................................................................................78 .........................................................................................................................................83 La fin du mythe
Chapitre 7 –Grandeuretambiguïtésdumétierd’analyste..........................85 Analyse ou présage ?.............................................................................................................................85 Deuxième approche des krachs boursiers........................................................................86 Des experts et des bulles.................................................................................................................87 De l’indépendance des analystes...............................................................................................89 Analystes et banques d’affaires...................................................................................................90 Ni anges ni démons...........................................................................................................................91 Magie et mystères du marché primaire..............................................................................93 Qui s’engage ?................................................................................................................................93 Qui dirige ?......................................................................................................................................94 Qui profite ?....................................................................................................................................95 Analystes et entreprises.....................................................................................................................98 Analystes et clients..............................................................................................................................102 Une relation marchande.............................................................................................................103 ....................................................................................105 L’économie du système...............................
© Groupe Eyrolles
Sommaire
Chapitre 8 –Commentchoisirsesintermédiaires ...............................................107 Une question de caractère.. ..........................................107 ................................................................ L’éthique.................................................................................................................................................108 La curiosité en action...................................................................................................................110 L’intermédiaire, bras armé de l’inves...............................................................114 tisseur Au bout du compte…........................................................................................................................116 La prise de décision........................................................................................................................116 Le charme équivoque de la diversification...................................................................118
Partie 3 Lesidéescachéesderrièrelescritèresdévaluation
Chapitre 8 –prelearaiFrffiseelrhcs...................................................................................123 Sémantique de l’analyse financière.....................................................................................123 Les ratios d’investissement..........................................................................................................125
Chapitre 9 –Valorisation....................................................................................................................129 Le rendement en dividende.........................................................................................................130 Peut-on ne pas aimer les dividendes ?.............................................................................131 Les rachats d’actions.....................................................................................................................133 Les multiples de résultats.............................................................................................................134 Le piège des cycles économiques..........................................................................................135 Les vicissitudes du PER.............................................................................................................136 Phénomènes endogènes.......................................................................................................136 Psychologie et cote d’amour.............................................................................................138 Le piège de la relativité.................................................................................................................139 Le PER comme pouvoir d’achat...........................................................................................140 Enrichissement du concept......................................................................................................143 Où la vertu peut être mal intentionnée...........................................................................144 La notion de cash-flow................................................................................................................145 La valeur d’actifs...................................................................................................................................147
Chapitre 10 –Rentabilité. ...149 ................................................................................................................ Le point de vue de l’investisseur.............................................................................................149 Le retour sur capitaux employés..........................................................................................150 ..............................................................................................................................................151 Observations
Chapitre 11 –Structurefinancière ..........................................................................................153 L’ambivalence pour l’actionnaire..........................................................................................153 © Groupe EyrollesTrop de sécurité…...........................................................................................................................153
7
8
Sommaire
… nuit à la rentabilité..................................................................................................................154 Quels ratios privilégier ?................................................................................................................155
Chapitre 12 –Croissance...................................................................................................................157 Vertu de la croissance......................................................................................................................157 Miracle de la croissance..............................................................................................................158 Rareté des miracles.........................................................................................................................160
Partie 4 Peut-onprédirelemarché?
Chapitre 13 –?illisnoerdesmeutgagnQiuv..............................................................165 Prédire le marché.................................................................................................................................165 À très court terme............................................................................................................................166 À plus long terme : une question empoisonnée........................................................167 Les marchés forment un système.........................................................................................168 La question de la valorisation...................................................................................................170 Le multiple du marché.................................................................................................................170 La prime de risque..........................................................................................................................171
Chapitre 14 –Pidérlremescharpésconocroéamaarlime........................173 Le principe..................................................................................................................................................174 Les quatre phases du cycle........................................................................................................175 Une période de baisse des taux ou « reflation »..................................................175 Une période de reprise.........................................................................................................176 Une période de surchauffe.................................................................................................176 Une période de « stagflation ».........................................................................................176 Des cycles et des secteurs...........................................................................................................177 Précautions d’emploi... ......................................................................................181 ................................ Mise en pratique : l’année 2006...............................................................................................184 Les prévisions.....................................................................................................................................184 L’environnement macroéconomique.........................................................................184 Taux et politiques monétaires................................................................................................185 Matières premières..........................................................................................................................186 Psychologie...........................................................................................................................................187 Valorisation..........................................................................................................................................188 Risques....................................................................................................................................................188 Résumé....................................................................................................................................................190 Qu’advint-il ?......................................................................................................................................191
© Groupe Eyrolles