//img.uscri.be/pth/5f53a76b5d39945253f76953b626eae17352e68f
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 43,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Dictionnaire Neo-Zelandais-Français

De
784 pages
Ce dictionnaire accueille aussi bien les terminologies spécialisées, les emprunts, les sigles, les argots divers que les termes et expressions du langage parlé. Dictionnaire de langue, il est aussi par maints aspects un dictionnaire historique et encyclopédique. L'annexe propose une série d'analyses et de synthèses sur des questions fondamentales posées par la langue, l'histoire de la Nouvelle-Zélande et le processus de traduction en français.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

DICTIONNAIRE

NEO-ZELANDAIS - FRANÇAIS

New Zealand

- French

Dictionary

@ L'Harmattan, 1998 ISBN: 2-7384-6702-4

Ewen Jones
Myreille Pawliez

DICTIONNAIRE NEO-ZELANDAIS - FRANÇAIS

New Zealand - French Dictionary
Préface de J. Chaussivert

Éditions L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris

L 'Harmattan Inc. 55, rue Saint-Jacques Montréal (Qc) - CANADA H2Y lK9

Préface
J'ai eu le privilège d'être témoin de la totalité des recherches conduites pour la production du présent dictionnaire. Elles commencèrent il y a une douzaine d'années alors qu'aucune étude systématique de l'ensemble du fonds lexical néo-zélandais n'avait encore été publiée. Il existait, certes, à l'époque, une variété de monographies et d'articles sur certains aspects de ce fonds, mais ce n'est qu'en 1994 que parut le premier dictionnaire néo-zélandais, le New Zealand Dictionary de E. et H. Orsman. Lorsque l'on constate la richesse et l'originalité de l'anglais néo-zélandais U'aurais tendance à dire "néo-zélandais anglais" pour tenir compte de la langue parallèle qu'est le "néo-zélandais maori"), on peut s'étonner qu'il ait fallu un temps aussi long pour qu'un relevé exhaustif en soit fait. Quelles que soient les raisons données à cette lenteur par les historiens et les linguistes, elle explique qu'en 1985 les premières recherches pour composer un dictionnaire néo-zélandais-français eurent pour objet non seulement de mettre en place des principes et techniques de traduction et de lexicographie, mais encore et avant tout d'élaborer une stratégie et des méthodes pour recenser et rassembler un corpus lexical disséminé, et qui, dans bien des cas, n'avait jamais été enregistré. Cet aspect de la recherche s'est d'ailleurs poursuivi pendant toute la période de la rédaction si bien que des termes, néologismes surtout, ont pu être intégrés jusqu'en 1997; c'est le cas, par exemple, de la terminologie relative au nouveau système électoral entré en vigueur en 1996. Dictionnaire de langue, l'ouvrage de Jones et Pawliez est aussi par maint aspect un dictionnaire historique et encyclopédique. Ill' est d'abord, et c'est, à mon avis, une des caractéristiques les plus intéressantes, par la place qu'il donne aux écrits en français concernant la Nouvelle-Zélande. Depuis le XVIIlème siècle, des Francophones, particulièrement des Français, ont étudié et décrit la nature et la société néo-zélandaises. Navigateurs, missionnaires, voyageurs, aventuriers, géographes, historiens, scientifiques..., ont laissé de nombreux textes, des traducteurs ont mis en français des comptes rendus étrangers, comme ceux de James Cook, et des écri vains ont choisi la Nouvelle-Zélande comme élément de leur univers romanesque. Un travail fondamental dans l'élaboration de ce dictionnaire a été l'étude de la façon dont ces Francophones ont rendu, au cours de plus de deux siècles, les réalités néozélandaises, soit directement, soit à partir des modèles langagiers maoris et anglais. Ce travail a permis à Jones et Pawliez d'insérer dans leur dictionnaire de nombreuses notes et citations qui illustrent, pour une grande quantité de termes, les mécanismes du passage du maori et de l'anglais au francais, et, d'une façon plus générale, maint aspect des rapports franco-néo-zélandais, telles les tentatives de colonisation françaises ou la fratermté d'armes durant les deux guerres mondiales. L'historique de ces rapports que E. D. Jones a placé dans l'annexe, et le relevé bibliographique permettent de replacer dans un ensemble structuré l'information ponctuelle donné au niveau des termes, faisant ainsi de ce dictionnaire, en plus d'un lexique un ouvrage de référence sur l' histoire des liens, des influences et parfois des désaccords entre la Nouvelle-Zélande et la France.

6

L'aspect encyclopédique et historique dépasse largement la question des rapports franco-néo-zélandais, et prend, il me semble, une fonction correctrice. Puis-je rappeler, tout d'abord, que toute nomenclature groupant les lexèmes selon l'ordre alphabétique est obligée de délaisser la cohérence profonde du langage, et d'adopter un classement artificiel et arbitraire; j'aimerais rappeler, en second lieu, que la situation antipodale de la France et de la Nouvelle-Zélande n'est pas uniquement géographique, mais encore linguistique, et que l'originalité de la nature et de la société néo-zélandaises ne permet pas, dans beaucoup de cas, pour désigner cellesci, d'avoir recours à des équivalents puisés dans les fonds lexicaux de ce pays de l' hémisphère nord. L'information encyclopédique et historique que Jones et Paw liez font intervenir corrige dans une large mesure l'arbitraire du classement et la disparition de la cohérence du langage en plaçant les termes en situation; elle permet aussi la compréhension et donne les limites d'une traduction éventuelle en fonction de tel ou tel contexte, qu'il s'agisse de métiers clefs comme, par exemple, l'exploitation du kauri, d'événements historiques comme la ruée vers l'or, de cérémonies comme l'hahunga..., ou qu'il s'agisse de la flore et de la faune aborigènes. L'arbitraire et l'incohérence sont encore corrigés par la très dense annexe qui propose une série d'analyses et de synthèses sur des questions fondamentales posées par la langue et l'histoire de la Nouvelle-Zélande et le processus de la traduction en français. A ceci s'ajoute tout un système de renvois qui tend à libérer le mot de l'artificiel de son classement. Le recensement du fonds lexical mené par Jones et Pawliez s'est voulu aussi étendu que possible, et leur dictionnaire accueille aussi bien les terminolgies spécialisées, les emprunts, les sigles qui s'imposent de plus en plus, les argots divers que des termes et des expressions dont l'usage est quasiment limité au langage parlé. Aucun critère d'exclusion n'est intervenu. Ce recensement a, d'autre part, tenu compte du principe de fréquence, et a intégré dans le lexique néo-zélandais des mots du fonds lexical anglais (britannique ou américain) mais qui connaissent en NouvelleZélande une très haute fréquence d'emploi comme, par exemple le fameux mate que les Néo-Zélandais chérissent autant que leurs frères australiens. Dans toutes ses publications, même dans les travaux les plus spécialisés, E. D. Jones n'a jamais perdu de vue l'intérêt de ses étudiants néo-zélandais. Ce souci d'enseignant universitaire, partagé par M. Pawliez, a conduit à mettre en place un appareil exhaustif qui comprend, en particulier, l'indication des genres grammaticaux pour les substantifs français, et des exemples, ceux-ci, d'ailleurs, aussi importants pour les anglicisants que pour les francisants. Nouveau, original, le dictionnaire de Jones et Paw]jez sera un instrument de travail essentiel pour les anglicistes, surtout pour ceux qui portent un intérêt particulier à l'Australasie, ainsi que pour les étudiants néo-zélandais. Il s'adresse aussi aux linguistes et au grand public francophone qui y découvrira beaucoup de facettes peu 'connues de la Nouvelle-Zélande. C'est un ouvrage qui s'inscrit dans la tradition des recherches de toute première qualité conduites depuis de nombreuses années dans ce pays, et ayant pour objet l'étude de la présence française dans le Pacifique Sud (histoire, linguistique, etc) et plus particulièrement l'étude des rapports franco-néo-zélandais. "Œuvre de pionniers", pour reprendre la description que les auteurs donnent de leur dictionnaire, certes, mais fondée sur une vaste recherche linguistique et pluridisciplinaire et animée par un intérêt passionné pour l'étude des liens, passés et présents, entre laNouvelle-Zélande et le monde francophone. J. Chaussivert octobre, 1997.

In your atlas two islands not in narrow seas Like a child's kite anchored in the indifferent blue, Two islands pointing from the Pole, upward From the Ross Sea and the tall havenless ice [...] Allen Curnow Not in Narrow Seas 1939. Dans ton atlas deux îles, non en des mers étroites Mais comme un cerf-volant d'enfant ancré dans l'azur indifférent, Deux îles s'élançant du pôle, s'élançant De la mer de Ross et des hautes glaces sans havre [...] No continent appeared; It was something different, something Nobody counted on. Allen Curnow "The Unhistoric Story" Island and Time 1941. Aucun continent n'apparut; Ce fut quelque chose de différent, que Personne n'avait prévu.

petite, et une multitude d'îlots - s'étire des quarantièmes

Au sud-ouest de l'Océanie, l'archipel néo-zélandais - deux grandes îles, une
rugissants, au sud, vers les

zones sous-tropicales au nord, s'étalant sur 13 degrés de latitude et 1600 kilomètres (20 degrés et 3100 kilomètres si l'on comprend les petits groupes insulaires rattachés à l'archipel). Aux antipodes de la France et de l'Espagne, il est l'unique survivance de la grande terre australe qui devait, selon l'imagination européenne, s'étendre, au sud du Grand Océan, de l'Amérique du Sud à l'Australie. Archipel plein de contrastes: variété des formes, versatilité du climat, vigueur des couleurs -les verts des forêts, les teintes fauves des étendues steppiques, les bleus des mers du Sud. Une des terrres les plus isolées du globe, sinon la plus isolée, et aussi l'une des plus originales: le pourcentage d'espèces endémiques y est très élevé.* Terre apprivoisée, transformée mais aussi transformatrice, elle est peuplée d'abord par des insulaires partis de la Polynésie orientale, puis par des colons venus des Iles britanniques. Aotearoa, le "pays du long nuage blanc", la "longue lumière" ou "le long monde de lumière" des Maoris, est, lors des contacts européens à la fin du dixhuitième siècle, un milieu déjà largement modifié, siège d'une culture et d'une langue néo-polynésiennes, résultat de quelque six ou sept siècles de présence. La NouvelleZélande de la fin du siècle suivant est un pays néo-européen formé à un rythme beaucoup plus rapide, six ou sept décennies ayant suffi pour bouleverser le milieu, créer une société néo-britannique et voir apparaître une variété nouvelle de l'anglais. La Nouvelle-Zélande d'aujourd'hui, se dégageant de sa gangue coloniale, assume son double héritage, envisage de faire des deux peuples un seul et cherche sa place dans un monde devenu, grâce à l'avion et aux communications quasi instantanées, très accessible. A l'image de la Nouvelle-Zélande, le néo-zélandais est composé d'un apport maori d'une part, et de l'apport de la variété locale de l'anglais d'autre part. Le premier dictionnaire du néo-zélandais a été publié en 1994, mais à partir des années 1980 des éléments néo-zélandais, étiquetés comme tels, avaient été progressivement

8

incorporés dans les dictionnaires de l'anglais. Aotearoa-Nouvelle-Zélande a attiré et retenu l'attention des Français dès la redécouverte européenne du pays à la fin du dix-huitième siècle. La langue française y est présente depuis cette période et a été incontestablement, jusqu'à une époque très récente, la langue étrangère la plus enseignée. Cependant, alors que des lexiques maori-français, à l'usage des missionnaires français en Nouvelle-Zélande, furent écrits au siècle dernier, les dictionnaires bilingues anglais-français actuels ne laissent qu'une très petite place aux néo-zélandismes; jusqu'à présent, ceux-ci ont surtout figuré dans des glossaires ou ont été l'objet de notes, gloses ou commentaires dans les textes spécialisés, écrits ou traduits en français. Pour attirer l'attention sur l'importance de plus de deux siècles de contacts rapprochés et suivis entre Français et Néo-Zélandais, et donner une impulsion aux études franco-néo-zélandaises, les auteurs proposent aux Francophones et aux NéoZélandais le présent dictionnaire bilingue spécialisé néo-zélandais-français. Ils ont voulu répondre aux besoins des Néo-Zélandais étudiant le français et qui désirent exprimer une réalité spécifiquement néo-zélandaise, et aussi mettre un ouvrage de
référence à la disposition de tous les Francophones

traducteurs, chercheurs, étudiants, voyageurs, touristes, esprits curieux - s'intéressent aux îles néo-zélandaises. Ils sont très heureux de constater que ce dictionnaire paraît au moment même où les relations entre la Nouvelle-Zélande et la France, perturbées pendant plus de deux décennies, reprennent un cours normal. Originalité et fréquence sont les critères qui ont déterminé le choix de mots et d'expressions. Les noms de lieux les plus importants figurent dans la nomenclature et des renseignements encyclopédiques sont fournis en note dans beaucoup d'entrées. Des illustrations ont été incorporées pour éclairer les définitions des réalités naturelles et culturelles; elles permettent de mieux saisir l'originalité du pays et des mœurs maories. Des citations, tirées de textes écrits ou traduits en français depuis la fin du dix-huitième siècle, témoignent de l'intérêt porté par les Français à la NouvelleZélande. Elles répondent à une intention autant historique et encyclopédique que linguistique. Ce dictionnaire est le fruit d'une collaboration entre un Néo-Zélandais de quatrième génération, qui a consacré sa carrière d'universitaire à l'enseignement de la langue, de la littérature et de la culture françaises et qui avait constaté dès ses années d'étudiant que bien des mots et expressions qu'il utilisait quotidiennement ne figuraient pas dans les dictionnaires bilingues d'origine anglaise ou française, et d'une Française de naissance et d'éducation, maintenant établie en NouvelleZélande, elle aussi enseignante universitaire, et qui depuis son arrivée dans ce pays a cherché en vain un dictionnaire pouvant l'éclairer sur la traduction des mots et des réalités qu'elle rencontrait tous les jours. Le travail a été fait en commun; toutefois, l'initiateur et le directeur du projet, Ewen Jones, est seul responsable de l'établissement de la bibliographie et de l'annexe qui présente les langues de la Nouvelle-Zélande et retrace l'histoire des contacts entre les Français et son pays. Les auteurs sont conscients de s'être engagés dans un travail de grande envergure, toujours prenant, souvent passionnant, et qui a les caractéristiques des œuvres de pionniers, y compris les défauts. Puisse-t-il être un instrument qui provoquera des recherches plus avancées, qui alimentera le débat sur la langue néo-zélandaise et les problèmes de traduction qu'elle pose, et qui aidera à une plus grande prise de conscience des liens entre la Nouvelle-Zélande et le monde francophone.
* 100% pour les reptiles (46 espèces), 90% pour les mollusques (quelque 3000 espèces), 85% pour les poissons d'eau douce (27 espèces), 84% pour les plantes (1800 espèces; 90% des 500 espèces alpines), 43% pour les algues (835 espèces), 23% pour les oiseaux (150 espèces), etc.

qui à différents titres -professeurs,

Remerciements
Notre travail n'aurait pu être mené à bien sans l'apport, essentiel, de deux personnes: Jean Chaussivert, professeur émérite de l'ulllversité de la NouvelleGalles du Sud (University of New South Wales) à Sydney en Australie, qui nous a offert si généreusement de son temps, de son amitié et de ses connaissances; et Harry Orsman, qui, avec la générosité et l'ouverture d'esprit qu'il a toujours montrées visà-vis des autres chercheurs, nous a facilité l'accès à ses travaux de recherche lexicographique sur l'anglais néo-zélandais. Nous exprimons notre gratitude à voudrions remercier les universités du Canterbury à Christchurch, Massey à Palmerston North, Victoria à Wellington et les Services culturels de l'Ambassade de France de Wellington qui nous ont accordé des subventions et fonds de recherche et nous leur en sommes extrêmement obligés. Nous remercions nos familles - Glynn Jones, Jacques et Manette Pawliez - et nos amis et collègues pour leur contribution, leur soutien et leurs encouragements: Ken Allott, Jean Anderson, Glynnis Cropp, Tony Deverson, Philippe Gerbeaux, Clarke Jones, Philip Knight, Nola Leov, Thérèse Marsh, Jessie Munro, Michael O'Meeghan, Keren Smith, Duncan Stewart, Hine Tipoki-Lawton, Peter Tremewan, Toni Wesselson; de nombreux amis, collègues et étudiants qui nous ont aidés à différents titres: Charles et Jacqueline Brendel, Liz Brown, Arlette Burri, Nola Chaussivert, John Dawson, Daniel et Dolly Herscovici, Justin Jones, Marie-Pierre Litaudon, Robert Low, Leah McTaggart, Robin Mita, Jean-Pierre et Guillemette Moné, David, Philip et Jenny Nye, Ruth Parker, Antoine et Françoise Pochelon, Karen Puklowski, Françoise Reynaud, Emile et Lucienne Ricossé, Louis et Murielle Sautelet; et Daniel Guillaume, Jean-Jacques Jarjanette, Michel Peytier, Alain Villechalanne des Services culturels de l'Ambassade de France. Notre gratitude va à Michele Downer qui a si efficacement ef si intelligemment préparé le texte pour la publication. Nous voudrions les bibliothèques auprès desquelles Ewen Jones a trouvé renseignements et aide dans la recherche des ouvrages en français sur la NouvelleZélande: Bibliothèque nationale, Bibliothèque du Musée de I'Homme, Bibliothèque du Muséum d'Histoire naturelle, Bibliothèque du Musée de la Marine (Pans), Alexander Turnbull Library (Wellington), Hocken Library (University of Otago, Dunedin), MacMillan Brown Library (University of Canterbury, Christchurch), Mitchell Library (Sydney), Australian National Library (Canberra), La Trobe Library (Melbourne). Nous remercions les auteurs et les éditeurs suivants, en particulier Allen Curnow pour deux extraits de ses poèmes utilisés en exorde, Gérard Bacconnier, Paul et Francine de Deckker, David Heap de New House Publications qui nous a facilité l'accès au dictionnaire du néo-zélandais de Elizabeth et Harry Orsman, et Jim Hollyman, directeur de l'Observatoire du français dans le Pacifique. Nous remercions les entreprises suivantes qui nous ont gracieusement accordé

10

des droits de reproduction: Armand Colin à Paris pour la carte "L'archipel néozélandais" tirée de Vidal de la Blache, P. et Gallois, L., Géographie universelle vol 10 Océanie; GP Publishing à Wellington pour les illustrations tirées de la New Zealand Encyclopœdia 3 vol, 1966; Hawke's Bay Aquarium à Napier pour les illustrations tirées de Yarrell, R., Guide Book to the Hawke 's Bay Aquarium; Penguin Books (NZ) Ltd à Auckland pour deux cartes tirées de Heather et Robertson, Field Guide to the Birds of New Zealand, 1996; Reed Publishing à Auckland pour l'illustration de vegetable caterpillartirée de Miller, David, Native Insects, 1955 et pour les illustrations tirées de Paul, Larry New Zealand Fishes, an identification guide, 1986; Royal New Zealand Forest and Bird Society à Wellington pour l'illustration du palmier nikau. Nous remercions également les personnes, entreprises et institutions suivantes qui nous ont cédé le droit de reproduire des illustrations: Crowe, Andrew à Whitianga (Native Edible Plants of New Zealand. Auckland, Hodder and Stoughton, 1990); Librairie Arthème Fayard à Paris (Dunis, Serge, Sans tabou ni totem: inceste et pouvoir politique chez les Maori de Nouvelle-Zélande, 1984); Alexander Turnbull Library à Wellington pour les illustrations tirées de ses archives, y compris l'image du tekoteko tirée de Swainson, William John qui appartient à une collection privée; que le propriétaire soit remercié de nous avoir permis de la reproduire. Les détails concernant les illustrations se trou vent à la fin de l'ouvrage. Nous voudrions remercier les auteurs et éditeurs suivants de nous avoir accordé une autorisation particulière de reproduire des extraits de leurs ouvrages: Armand Colin à Paris (Baticle, Yves, La laine, 1982; Siegfried, André, La démocratie en Nouvelle-Zélande, 1904); CTIFL (Centre technique inter-professionnel des fruits et légumes) à Paris (Masseron, Alain et Bergougnoux, François, La pomme et la nashi enNouvelle-Zélande, 1990; Pomme: les variétés, 1993); Editions Mondo à Lausanne (Jeanneret, François et Imber, Walter, Nouvelle-Zélande: une Suisse à l'autre bout du monde? 1977); Editions Olizane à Genève (Booz, Elizabeth, Nouvelle-Zélande, paysages extraordinaires des Antipodes tr Raymond Portalier, Christiane Lalieu et Mathieu Salem, 1994); Editions Stock à Paris (Duthen, Georges, Les clefs du rugby, 1971); Larousse-Bordas à Paris (Chantal, Suzanne, "La Nouvelle-Zélande", Beautés du Monde 123, 21/7/1980; Wills, David et Madier, Monique, "La NouvelleZélande", Des Pays et des hommes 32, 1990); Bonnassieux, Marie-Pierre, Tous les fruits comestibles du monde, 1988; Harrisson, Richard et Bryden, M.M., Baleines, dauphins et marsouins tr Alain Impens, 1989; Forshaw, Joseph, Le grand livre des oiseaux tr Cuisin, Lesaffre, Reille, 1992); Librairie Gründ à Paris (Felix, Jiri Faune d'Australie et des mers du Sud tr Anne Escure, revue Miehel Cuisin, 1988); Mon Jardin, ma maison à Boulogne- Billancourt (Mioulane, Patrick, "Les plantes couvresol", 1987; "La rocaille", 1988; "Les arbustes à fleurs", 1989; "Les persistants", 1991); Nordbok International à Stockholm et Anthèse à Paris (Lofgren, Lars-Erie, Oiseaux des océans tr Huguette Tupin, 1984); Robert Laffont à Paris (Lingé, Gabriel, Nouvelle-Zélande, terre des Maoris, 1972); Société Les Presses-Solar à Paris (Wailly, Philippe de, Les chiens de berger, 1989); Silva Verlag à Zurich (Stoffel, Hans-Peter, La Nouvelle-Zélande tr Elfie Schaller, 1985); UER du monde anglophone, Université de Toulouse Le Mirail (Arcizet, Michel, Le journal de Chapman, fragment d'un journal de pionnier de Nouvelle-Zélande, 1970); Vilo-Diffusion à Paris (Viedebantt, Klaus, Nouvelle-Zélande tr Beauvez, Gallet, Madec-Zwipf, 1994).

Présentation du dictionnaire
Les articles sont présentés dans l'ordre alphabétique. A l'intérieur de cet ordre, d~s regroupements et. des renvois permettent de respecter les liens lexicaux, semantIques et syntactIques. L'article-entrée est organisé comme suit:
entrée1 ou variante /fDnetik/2 catégorie grammaticale et lexicale, origine et forme originelle si

elle diffère de l'entrée, aire d'usage, Genre espèce [Famille],sous-espèces,aussi3,anglais,maori
synonymes voir aussi renvoi à un mot apparenté ou associé, équivalent dans d'autres variétés,

renvoi à l'entrée principale. (spécialisation, région, niveau, style, actualité) définition 4, équivalent, exemple, citation5, illustration sous-entrées mots associés, dérivés, composés, locutions, dans l'ordre alphabétique.
NB des éléments d'ordre encyclopédique ou des précisions supplémentaires. Notes 1. Les noms propres suivent les noms communs. Les locutions qui contiennent l'entrée, mais ne commencent pas avec elle, figurent en sous-entrée. Dans le cas des synonymes, l'entrée principale est choisie en fonction de l'usage; toute forme perçue comme moins couramment utilisée renvoie à l'entrée principale. Les mots qui désignent la faune et la flore sont traités soit en entrée, soit en sous-entrée et regroupés sous la catégorie générale; la préférence accordée par l'usage actuel au mot maori sur son équivalent d'origine anglaise n'est entérinée que si l'usage le permet. 2. La prononciation des mots d'origine anglaise est indiquée dans les cas où il y a une différence par rapport à l'anglais international ou lorsqu'elle ne va pas de soi. La prononciation maorie n'est indiquée que lorsqu'il y a des homographes maori-anglais ou que la prononciation anglicisée est très différente. Dans ce dernier cas, les deux sont fournies, la prononciation maorie en premier. Les signes sont ceux de l'alphabet phonétique international. Les synonymes dans la langue de l'entrée. Les différents sens sont séparés par un point-virgule, un changement de ligne, ou, lorsque que les différences sont importantes, numérotés. Le genre n'est indiqué que si le contexte ne le fournit pas. Les formes féminines ne sont pas données. Les citations renvoient à la bibliographie en fin d'ouvrage.

3. 4.

5.

12

Prononciation voyellesl courtes: lai lei Ii! 101 lui longues3: lai lei Ii! 101 lui

du maori consonnes4

a e
1 0

u a ë i 0
Ü

akatea eke iki oko uku2 aka ëhea ine ohona
Ü

Ipl Itl IkI lm! ln! ~it Iwl lepl Irl

P t k m n ng h w wh r

papa5 tata5 kaka5 mama nanaku nganfa6 haba wawa whiwhi8 rara9

Notes 1 dix voyelles: une voyelle ouverte antérieure lai; deux voyelles fermées: antérieure Iii postérieure lui; deux voyelles mi-ouvertes: antérieure lei postérieure 101.Dans les combinaisons de voyelles, les voyelles retiennent leur valeur pleine et distincte. 2 en français, écrit ou. 3 les voyelles longues sont doublées en orthographe régionale (Auckland), ex: toongaa. 4 trois occlusives orales: labiale Ip/, dentale ou alvéolaire lU, vélaire IkI; trois occlusives nasales: labiale ImI, dentale ou alvéolaire ln!, vélaire Irj; trois constrictives: bi-labiales Iwl et 14>/, alvéolaire IhJ; une liquide alvéolaire Irl, deux digraphes: ng, wh. 5 sons très doux, surtout Ip/, et non-aspirés, surtout à ]' origine; IpllU /kI étaient qqf perçus par les premiers visiteurs européens comme des sons voisés Iblldllg/. 6 en dialecte du Sud Ik/; prononciation régionale ln! (Bay of Plenty/baie de l'Abondance). 7 au nord d'Auckland, suivie de IjI devant une voyelle pleine, ce qui a fait que cette consonne a été perçue comme la consonne palatalisée If! ch en français, sh en anglais. 8 consonne bilabiale souvent prononcée Ifl ou, régionalement, JhJ (Hokianga) Iwl (Taranaki). 9 son intermédiaire entre JlI et Irl, assez proche de /II anglais, mais qui consiste en un seul battement de la langue; perçue qqf comme Id!. Ce son est écrit l en hawaïen.

Prononciation
voyelles: Iii lei ICEI lui
111 131

de l'anglais néo-zélandais
diphtongues: lidl IEdl IUdl
I-:Jdl beerlO bearlO surell shore1! takel2 townl3 time14 toastlS toy

Idl lA! lai lui
I-:JI

IDI

beatl bet2 bat3 boot4 bitS curt6 (bitt)er7 but car8 good bought9 cot

leI! laul laI! loul
I-:JI!

13

consonnes:

lm!
If!

~:

Ivl Iwl !hwlou 1M! 181 làl It! Id! ln!

pan ban man fifteen vivid want16 what16 thin then tan17 den nun

Isl Izl III
f]j

If!
131

I~( I 31 Igl

sink zmc rot18 lot19 shin20 measure20 chin gm ~yachtZ1 cake gag ~sing22 hill

Notes 1 proche du français IiI, avec une tendance, en prononciation relâchée, à diphtongaison l~iI; son utilisé dans les syllabes finales inaccentuées qui se terminent en -i ou -y: taxi, city, /ulppy. 2 son fermé, proche du français lei; en prononciation relâchée, tendance à diphtongaison le~/. 3 son fermé, proche du français lEI. 4 voyelle qui se rapproche du français Iyl mais sans arrondissement des lèvres, avec une tendance à diphtongaison I~u!; se postériorise devant 1 luI. 5 voyelle centrale, proche du schwa laI; dans une prononciation relâchée, proche de lN. 6 voyelle assez arrondie, proche du français 10/. 7 schwa, proche du e muet français I~/; se trouve dans les syllabes inaccentuées mais aussi dans les syllabes accentuées où il remplace /II. 8 son ouvert et souvent antérieur, se rapprochant du français laI. 9 voyelle qui se rapproche du français 101. 10 l'opposition de ces deux dipthongues tend à s'estomper en faveur de l'une ou de l'autre (aujourd'hui en faveur de leal); tend à devenir lei en syllabe inaccentuée. Il l'opposition de ces deux diphtongues tend à s'estomper en faveur de IJa/. 12 diphtongue très ouverte qui se rapproche de lau. 13 diphtongue très antérieure et ouverte qui tend à devenir triphtongue laaul ou à se réduire à la voyelle simple la!. 14 diphtongue très ouverte, qui se rapproche de IJI/. 15 diphtongue très ouverte; certains spécialistes préfèrent le symbole IA.u/. 16 la distinction entre Iwl et /hwl (ou lM.!) disparaît rapidement. 17 It I intervocalique tend à se prononcer comme comme Idl. 18 seulement prévocalique; bien qu'il ne soit pas prononcé, r post-vocalique modifie la prononciation des diphtongues centralisantes et neutralise l'opposition IJI et IDI en faveur de ID I; le r roulé Irl existe dans le Southland et se prononce dans toutes les positions. 19 sombre partout; tend à se vocaliser luI en position finale ou devant une consonne; devant !II des oppositions vocaliques sont neutralisées: Ire! et leI ne se distinguent plus; lN et IDI se neutralisent en faveur de ID/;IJI et IDI en faveur de ID/;luI et lu! en faveur de luI. La voyelle !JI est qqf prononcée luI lorsqu'elle est suivie de 1et d'une autre consonne (milk, children). 20 la consonne s en position intervocalique se prononce '31 et non If! dans certains mots (Asia, Asian, Malaysia, Polynesia ). 21 Ijl tombe régulièrement après leI, quelquefois après In/; les consonnes It I et Idl suivies de IjI tendent à se palataliser: Itf!ld3l. 22 consonne non-initiale.

NOUVELLE-ZÉLANDE

AOTEAROA
Is des Trois Rois.

Cap Reinga

OCÉAN PACIFIQUE

. Goff olLHauraki ~-Presq. de Coromandel

.~

I. Grande-Barrière

ILE DU NORD

lie Fumante Te Ikaa Maui

MER DE TASMAN

Cap Est

Cap Farewell

ILEDU SUD
lie du Jade

Te Wai Pounamu
Fijord Baie Dusky Chalky

f
o .

.

200km

.

RÉGION
t

NÉO

- ZÉLANDAISE

I. Norfolk
(Australie)
Is Kermadec

30"5

.

.

I. Lord Howe
(Australie)

Is des Trois Rois.
35'

OCÉAN
PACIFIQUE

MER DE TASMAN

ILE DU NORD (TE IKAA MAUl)

MY'

échelle
(à latitude 45°S)

o
45'
I

l

200 ,

I

400
I

ILE DU SUD (TE WAI POUNAMU)

Is Chatham

lJ

v

~ i. STEWART
Is Snares.

(Rakiura)

Is Bounty..

Is Antipodes
50"

..

I

Is Auckland

o I. Campbell

I 55'S

I. Macquarie (Australie) 16O'E
165'
170'

175'

180'

17SOW

Abréviations
(1e, 2e GM) Première, Deuxième Guerre mondiale abr[éviation] adj [ectif] admin[istration] ado[lescents] adv[erbe] agr[iculture] angl[ais] ANZ : australien et néo-zélandais auj[ourd'hui] aus[tralien: langue autochtone] Aus[tralie] brit[ annique] ch [apitre] comm[erce] comp[osé] conj [onction] const[ ruction] convers [ion] cuis[ine] déf[ ormation] dép[ osé] dér[ivé] d'hab[itude] dial [ecte]
dimin[ ut if]

immob[ilier] impr[ opre] ind [ustrie] intens[if] interj[ection] iron[ique] lat[in] ling[uistiq ue] loc[ution] adj[ectivale] nom[inale] . m [asculin] mar[ine]
méd[ ecine]

adv[erbiale] verb [ale]

[dir]ecteur(s) écoss[ais] E-U: américain, des Etats-Unis empr[unt] équiv[alent] ethn[ ographie] euph[émisme] ex [emple] j[éminin] fam[ilier] fig[uré] fin [ances] GB: Grande-Bretagne géo[graphie] géol[ogie] hist[ orique] hort[icole] humor[istique] illus[tration] immig[ration]

méton[ymie] mil [itaire] moll[usques] n[om] offens[ant] omith[ ologie] orth [ographe] par ext[ension de sens] pari [ement] part[icipe] p[assé] péj[oratif] pl[uriel] pol[itique] pr[opre] pron[om] prob[able] [ablement] qqch: quelque chose qqf: quelquefois qqn: quelqu'un réf[érence] loc[ale] rég[ional] s[ans] d[ate] s[ource] i[nconnue] scol[aire] sing [ulier] syn[onyme] tél[éphone] tr[aduit] trad[uction] trans[ports] transl[itération] uni[ versité] var[iante] v[erbe]

A
AA sigle de Automobile Association réf loc
association/d'automobilistes qui offre de multiples services à ses membres (agence de voyage, assurances, campings, cartes et guides touristiques, dépannages, vérifications techniques des automobiles) et qui était traditionnellement chargée de la signalisation routière et touristique AA Centre n pr agence / et boutique / de l'association AA Host n pr hôtel ou motel patronné par l'association.
NB les petits panneauxjaunes, dont!' association était responsable jusqu'en 1991, font place, surtout pour les routes et les lieux touristiques les plus importants, à une signalisation d'inspiration internationale, mise en place par Transit New Zealand A' a abr de Australia Australie f A & P abr de Agricultural and Pastoral: A & P Association n pr aussi the A & P voir aussi Canterbury Pastoral Association association agropastorale régionale. NB ces associations furent fondées au XIxe siècle pour promouvoir l'agriculture et l'élevage. A & P Show n pr the A & P voir aussi show randonnée, fut explorée par Dumont d'Urville en 1842, qui nomma Astrolabe,la rade, du nom de son vaisseau, et Adélie, l'île qui se trouve au large, du nom de sa femme. Abel Tasman National Park n pr voir aussi Murderers' Bay parc national de 22 139 hectares qui se

trouve au nord-ouest de l'île du Sud.
NB le nom de ce parc commémore la découverte

de la Nouvelle-Zélande par le navigateur hollandaisAbel Tasmanen décembre 1642,le mouillagede son navireprès des îles Tata, qui font partie du parc, et le contacttragiquequ'il eut le 19 décembreavec les indigènesau large de la côte. aboard voir all aboard abolition n réf loc (hist) abolition / des ~ouvernements provinciaux au profit d un système de gouvernement centralisé abolitionist n dér partisan m d'un système de gouvernement centralisé. NB les six gouvernementsprovinciaux,établis
en 1852 par décret constitutionnel, furent abolis

(agr) foire / et concours m agricole annuel organisé par l'association agropastorale régionale, comices mpl. A'asia abr de Australasia

(vieilli) Australasie f NB l'Australie, la Nouvelle-Zélande et les îles qui s' y rattachent.

en 1876. Aboriginal adj et n voir aussi Maori adj aborigène, (hist) maori; (auj) se dit des Aborigènes d'Australie n (hist) Maori m; (auj) Aborigène m/ d'Australie. Aborigine n surtout au pl voir aussi Maori, tangata whenua (hist) Maori m «L'intérieur se peuple de
"squatters"

Abel Tasman Coastal Track /elball n pr aussi Abel Tasman Walkway, Coastal Track sentier mde grande randonnée populaire qui suit la côte du parc national Abel Tasman (Abel Tasman National Park).
NB cette côte, que suit le sentier de grande

cultivateursdevant lesquels recule la population sauvage. Encore quelques années et les aborigènes - les Maoris, - ne seront plus qu'un souvenir» Tissot et Améro 1884, 423; (auj) Aborigène m/d'Australie. about hand voir hand about right interj (fam) c'est très bien!

-

colons éleveurs de bestiaux et

absentee
absentee n réf loc prol?riétaire terrien non exploitant, à l'ongine souvent britannique, qui ne vit pas sur ses terres absenteeism n dér.
NB aussi dans les comp absentee boss (=patron m) absentee owner, absentee proprietor (=propriétaire mf).

18

across the

accommodationpaddock n comp ANZ
accord n ANZ surtout Aus

voiraussiprivate hotelpension f en ville accommodation -h ousekeeper aubergiste m!
(agr, hist) enclos m où l'on gardait le bétail pendant la nuit lors du transport.

A bursary voir Bursary AC voir Armed Constabulary acacia (vieilli) voir kowhai A.C.C. sigle de Accident Compensation Corporation organisme gouvernemental qui contrôle

(hist) convention passée entre le Parti travailliste et la Confédération des syndicats de travailleurs dans le contexte d'une politique contrôlée des prix et des revenus; (auj) convention passée entre les divers partis politiques
the superannuation accord/la convention portant sur la pension de retraite de l'Etat. accredit v

en cas d'accidents le versement des prestations sociales et des indemnités aux salariés et aux travailleurs
indépendants «L'Accident Compensation Corporation (A.C.C.) (Commission d'indemnisation en cas d'accident)>>NouvelleZélande 1987, IV-5 put on ACC loc verb mettre en arrêt de travail. NB fondé en 1974; le système d'assurance obligatoire régi par cet organisme et financé par des impôts spéciaux fut restreint en 1992. Dès la fin du XIxe siècle, la Nouvelle-Zélande avait des lois sur les accidents du travail: «la loi sur les accidents du travail, qui les met presque tous à la charge de l'employeur, même quand il y a faute ou imprudence de l'ouvrier» Courte 1904, 192. acceptances n pl ANZ (courses hippiques) liste f des chevaux autorisés à courir. Access n pr aussi Access course voir aussi TOP (hist) stage de formation pour les chômeurs, subventionné par l'État.
NB introduit en 1987, remplacé parTOP(Training Opportunity Programme) en 1993.

(scol, hist) admettre qqn à l'université
sur dossier, plutôt que par examen national there are two accrediting schools in the arealil y a deux lycées dans cette région qui sont habilités à faire passer sur dossier les candidats à l'université; she was accredited so she didn't have to sit the examlelle a été admise sur dossier de sorte qu'elle n'a pas dû passer l'examen accredited, be v passif être admis sur dossier accrediting n verb admission f sur dossier.
NB système supprimé en 1985.

ace: on one's ace ou upon one's ace loc
adv ANZ voir aussi Pat Malone (fam) tout seul.
NB de l'as dujeude cartes qui ne présente qu'un

acclimatisation society n comp société locale créée pour promouvoir l'introduction du gibier et des poissons d'eau douce qui est maintenant chargée de réglementer l'exploitation des espèces introduites.
NB ces sociétés furent fondées dans les années 1860 et 1870.

seul signe. acid: come to the acid loc verb ANZ (fam) être très désagréable avec qqn put the acid on voir aussi put the hard word on influencer, contraindre qqn à accorder un prêt ou à céder à une demande, à une volonté; insister ou faire pression sur une personne pour la faire changer d'avis I didn't wantto but he put the acid on me/je ne voulais pas mais il a insisté;mettre à l'épreuve he putthe acidon
his opponent to see how good he was/il a mis son

accommodation house n comp ANZ aussi accommodation hut, station, tent (hist, XIxe) auberge f ou gîte m d'étape «Nous déjeunons à deux heures et demie dans l'accommodation-house, ou auberge décorée dunomd"'Otira-Hôtel"» Ségur 1901,47; (auj)

adversaire à l'épreuve pour déterminer sa capacité take the acid off ne plus faire presSIOn. acre n 1 voir long acre, town acre 2 euph de arse (fam) cul m. across the voirditch, hill, Tasman, water across the way loc adv (fam) de l'autre côté de la rue, en face.

ACT

19

agricultural

college
.

ACT abr; sigle ou sigle acronyme ou ACT
New Zealand n pr voir aussi Rogernomics parti m politique de droite. NB parti fondé par sir Roger Douglasen 1994; ACT était à l'origine le sigle de Association of Consumèrs and Taxpayers (=Associationde consommateurset de contribuables). action song n comp voir aussi waiata (ethn) chant traditionnel, accompagné de gestes. Adam voir since admiral ou admiral butterfly voir butterfly, red admiral, yellow admirai Admiralty Bay n pr baie f au nord de l'île du Sud, à l'est de l'île d'Urville «baie de l'Amirauté»
Krusenstern 1824.

pilot pilote d'avion spécialisé dans

l'épandage aérien d'engrais.

NB le premier épandage aérien d'engrais eut lieu en 1949 dans la propriété de sir Heaton Rhodes à Taitapu dans le Canterbury.

aeroplane neck n comp (hist) torticolis m.
NB ce torticolis aurait été causé par le fait de regarder les aéroplanes ou avions. afghan n réf loc ANZ du n pr Afghan

(cuis) biscuit croustillant au chocolat, glacé au chocolat et décoré d'une moitié de noix (ou de brisures de noix) et qqf de noix de coco.
NB de sa couleur.

African ivy voir ivy

after match function loc nom aussi (humor)
aftermatch bash (sports, fam) beuverie f et discussion rétrospective après un match. afternoon tea voir tea afto voir arvo Ag n, adj abr de Agriculture (fam) n agriculture f Department of Agi ministère de l'Agriculture; AgResearch/nom d'un centrede rechercheagricoleadj voir aussi aerial top-dressing agricole anagpilot/pilote spécialisédans l'épandage aérien d'engrais. age v (agr) examiner la dentition d'un mouton pour déterminer son âge. Agee jar n dép grand bocal utilisé pour la conservation des fruits. agenda: hidden agenda ou secret agenda loc nom (pol, péj) programme d'un parti politique tenu secret au moment des élections mais qui est appliqué tout de suite après. Agent-General n pr (hist) titre m du représentant officiel de la Nouvelle-Zélande à Londres.
NB de 1871 à 1905; remplacé par High Commissioner Agricultural and Pastoral (Show) voir

NB Abel Tasman y mouilla le jour de Noël 1842;nomméeAdmiralty Bay par le capitaine Cook en 1770. adventure tourism n comp tourisme sportif axé sur toutes les activités de plein air. NB le tourisme néo-zélandaistypique. adze n réf loc aussi axe voir aussi toki (ethn, hist) petite hache ou herminette maorie en pierre qui servait d'outil. adzebill n comp Aptornis otidiformis
[Apterygidre]

(hist) gros oiseau coureur de NouvelleZélande à bec épais, aujourd'hui disparu.
NB adze =herminette bill =bec. ae adv maori (ethn) oui «oui. aei. en élevant la tête un peu» Le Dez 1772 [Ollivier 1985, 338]. aerial top dressing n verb voir aussi ag, top dressing (agr) épandage aérien d'engrais «la moitié de [la] fertilisation se fait par avion, au moyen de petits appareils utilisant 8000 airstrips (terrains sommairement aménagés)>> Guilcher 1969, 190; «Le travail consiste à apporter des engrais à base de soufre et des superphosphates, répandus très rapidement à l'aide de petits avions loués par les exploitants: la présence de ces appareils, peints de couleurs gaies et vives, à proximité des fermes est une note très originale dans le paysage rural» Baticle 1975, 155 aerial(ly) topdressed adj/part passé se dit de terres

A&P
agricultural college n comp voir aussi Lincoln College, Massey University (scol, hist) institutionfd' enseignement agricole supérieur «les Collèges agricoles», «les coIlèges d'agriculture» Belshaw 1929, 116;

fertilisées
topdresser

par épandage aérien aerial
n dér aussi ag pilot, top-dressing

agricultural high school
«La Nouvelle-Zélande possède six universités et un institut supérieur d'agriculture» Grand Atlas Universell989, 69. NB Lincoln College, fondé en 1880, était rattaché à l'université du Canterbury avant de deveniruniversité indépendante à la fin de 1990; Massey Agricultural College, fondé en 1928, fut transformé en université en 1964 (Massey University of Manawatu puis Massey University en 1966). agricultural high school n comp

20

Air New Zealand
Vickers 1883,436. ahoroa n maori (vieilli) lune f; clair m de lune «Un des mots maoris de la lune, c'est ahoroa, la lumière qui se prolonge, qui s'étend, la douce lumière» Vickers 1883,436. NB roa =long. ahuawhenua n maori lihuawhenua (ethn) personne consciencieuse, travailleuse. ahuru ou ahuruhuru n maori lihuru voir aussi bastard red cod, red cod, ribaldo

(scol) établissement en agriculture, agricole.

m agricole

du

niveau secondaire qui offre une formation générale avec des cours spécialisés

collège m ou lycée m

agrodome n comp ANZ aussi (aurtout Aus) agridome voir aussi cattledrome

(agr) bâtiment m d'exposition où l'on montre aux touristes les activités agricoles (en particulier la tonte des

moutons) «Situé dans un parc de 36 hectares, l'agrodome [de Rotorua, dans l'île du Nord] permet de se familiariser avec des activités tels que la tonte du mouton, le filage et le tissage de la laine, et fait voir l'importance du travail du chien de berger. On y voit également toutes les étapes par lesquelles passe le lait avant de devenir beurre ou fromage» Deckker 1983, 131. NB ce bâtiment avait à l'origine la forme d'un dôme. aguta n

1. Auchenoceros

punctatus

[Moridre] angl pink

(fruits) variété de kiwi nain dont la peau lisse est comestible.
ahi n maori (ethn) feu m. ahi ka n maori ahi ka

(ethn,

fig)

droit

foncier

ou droit

d'occupation foncière «Les Maori revendiquaient la terre par droit ancestral (take tipuna), occupation (ahi ka) et conquête (raupatu) [...]. L' ahi ka ou feu ardent était vital: maintenir ses feux sur le territoire concrétisait l'occupation même pour un petit groupe relégué sur des terres difficiles d'accès. La possession des terres conquises se validait par occupation» Dunis 1984, 36. NB Te Ahi Ka est le nom d'un mouvement radical maori des années 1990. aho n maori (ethn) lumière vive, intense «Il y a un mot maori, aho, qui signifie lumière éclatante»

cod petit poisson rose des eaux côtières. 2. Upeneichthysporosus [Mullidre]aussi red mullet voir mullet aiga n samoanliiga aussi ainga famille étendue samoane «La famille étendue traditionnelle (aiga)>> Cam 1996, Le 164. aihe angl common dolphin voir dolphin ainga voir aiga a into g abr de arse into gear: get one's a into g loc verb (fam, euph) se magner (ou se manier) le cul, le popotin. air centre n comp aussiairline centre (trans, hist) aérogare et agence de la compagnie aérienne nationale qui étaient situées au centre ville.
air hostie n comp dimin de air hostess

(fam, vieilli) hôtesse f de l'air.
NB terme proscrit aujourd'hui; air hostess est remplacé officiellement par flight attendant, cabin crew (member). Air New Zealand n pr maori Koru Aotearoa voir aussi beyond-rights, koru

(trans) compagnie aérienne néozélandaise Air New Zealand International, National services internationaux, nationaux de cette

Air Points compagnie aérienne Air New Zealand Link désigne les petites compagnies aériennes régionales affiliées à cette compagme. Air Points n pr aussifrequentflierpoints (trans) programme m de fidélisation de la compagnie aérienne Air New Zealand où le client qui achète un billet pour un voyage à l'étranger obtient un certain nombre de points qu'il accumule en vue de rabais, surclasse ment ou paiement total du billet sur un voyage ultérieur.
NB en France, Fréquence Plus de Air France. AirPost international n pr voir aussi New Zealand Post

21 aussi Air New Zealand, NAC

Akaroa

(hist) la première compagnie aérienne de Nouvelle-Zélande.
NB fondée le 18/1211934, Air Travel devint NAC (National Airways Corporation) à la fin de ] 947 avant d'être absorbée par Air New Zealand en 1978. aitua n maori aitua (ethn) accident m, malheur m, désastre m, mauvais augure «[Lejeune Maori) déclara qu'il avait aperçu, rôdant autour de son wharé, un aitua ou esprit de mauvais présage: cette vision le terrifia» Ségur 1901,204. aka n maori voir aussi rata vine

service m de courrier international par aVIOn.
NB équivalent en France: Prioritaire Avion; il y a quatre services internationaux: CourierPost (par messagerie); AirPost (par avion); EconornyPost (économique; équivalent en France: SAL); et éventuellement SeaPost (par voie de surface). Airshare n pr ANZ aussi codeshare, shareflight

nom donné à diverses plantes grimpantes akatoki/plante utilisée comme lien dans l'herminette. NB toki =herminette. aka kiore angl native jasmine voir jasmine aka kura n maoriMetrosideroscarmineavoir aussi aka, rata vine liane / à étamines rouge carmin.
NB kura =rouge. Akarana n pr maori Akarana transI de l'angl la ville d'Auckland. NB nom adopté par certaines sociétés d'Auckland; ex Royal Akarana Yacht Club. Akaroa lakaroa/ lrekaroual n pr maori (hist) the Riviera of Canterbury voir aussi Touch of France village m de la péninsule de Banks dans

(trans) co-exploitation / par les compagnies aériennes internationales néo-zélandaise et australienne, Air New Zealand et Qantas, de certaines liaisons entre les deux pays, exploitation conjointe.
NB système que l'on supprime progressivement depuis 1994.

l'île du Sud, près de Christchurch, emplacement d'une tentative de colonisation française en 1840 «[L']opinion [de M. Smith, ingénieur anglais] sur Akaroa fut que, malgré l'étendue de la baie, on ne pouvait y établir qu'une petite ville, entourée de montagnes très escarpées, sans moyens de communication, ni de transports par conséquent, par la voie de terre, à moins d'une dépense incalculable» Lavaud ]843 [Tremewan 1986,67) Akaroa Harbour baie / d'Akaroa «le bassin d'Akaroa paraît tout à fait impropre à nourrir une population un peu nombreuse» d'Urville 1846, 155; «presqu'île de Bancks [sic], baie d'Akaroa» Foley 1874Akaroan/rekarouanl n dér (hist) Maori m d' Akaroa «les pauvres Akaroans» père Yardin [Monfat 1896, 197]; (auj) habitant m d' Akaroa. NB =Iongue baie; aka (dialecte maori du sud; en dialecte du nord whanga) =baie roa =long.

Airshow n pr ANZ (trans) renseignements donnés sur écran dans les vols internationaux (une carte de la région, qui indique où se trouve

l'avion, alterne avec un affichage 9ui
donne la distance parcourue et la distance qui reste à parcourir, la vitesse et l'altitude de l'appareil, la température extérieure), information/en temps réel sur le déroulement d'un vol.
NB en France, Géovision. airstrip n comp voir aussi aerial top-dressing

piste

/ d'atterrissage

rudimentaire

«Sur

les cartes du ciel, figurent des "air-strips", bandes de terrains défrichés sur la seule largeur de l'empattement» Fusil 1989, 16. NB mot d'une fréquence élevée. Air Travel New Zealand Ltd n pr voir

akatea
akatea n maori Metrosideros peiforata. albijlora [Myrtacere] aussi aka, amaru angl climbing rata, white rata, white-climbing rata, whiteflowered rata, white-floweringrata, rata vine voir aussi aka, rata, rata-vine plante grimpante à fleurs blanches «Metrosideros albijlora. C'est probablement la plus belle des espèces grimpantes de Metrosideros ou Rata. Les feuilles en sont larges, épaisses et pointues. Les fleurs toutes blanches sont disposées en larges cimes aphylles au bout des branches» RaouI1889,18. NB maori tea =blanc. akeake lakeakellrekirekil n maori Dodonœa viscosa [Sapindacere] aussi (vieillis) ake, aki déform akey-akey lat (vieilli) lignum vitre angl (vieilli) hopbush arbuste ou arbrisseau très résistant des basses terres, à feuillage 'persistant, vert

22

albatross arbuste m des côtes à feuilles pourpres.

ake ake (ake) adv, interj maoris like like like
(ethn) à tout jamais, pour toujours.
NB en anglais, cri de défi associé à la résistance du mouvement royaliste maori à Orakau en 1864: «On raconte que Rewi Maniapoto, le chef principal, resta debout face aux canons et aux fusils des ennemis et leur cria: "Ka whawhai tonu matou ake, ake, ake!" (Nous lutterons toujours, toujours, toujours)>> Donne 1938, 121; «la bataille du pa Orakau [...]; à une offre des Britanniques d'évacuer les non.combattants, la jeune femme chef Taupo, Ahumai Te Paerata, répliqua: "Les femmes se battront aux côtés des hommes, ake, ake, ake! (toujours, toujours, toujours!)>>Lewis 1983, 123. NB =Ie temps qui continue. akepiro n maori Oleariafurfuracea [Olearia] angl tree daisy, olearia arbuste m ou arbrisseau m de l'île du Nord. NB piro =qui pue, de l'odeur des feuilles. akiaki voir tarapunga akiraho n maori Oleariapaniculata [Asteracere] angl golden akeake voir aussi olearia arbuste de bord de mer, à petites fleurs

olive ou roux, reinettefde

la Réunion

«Le aki, qui est appelé, à cause de sa dureté et de sa pesanteur, lignum vitre, l'arbre de vie de la Nouvelle-Zélande» Chouvet 1855, Il 261; «Ake, Akeake, .Haqué. Cette espèce, qui est ordinairement un arbuste rabougri sur les montagnes, atteint au contraire de fortes dimensions dans les vallées. [...] Les Maoris en font des armes, des massues et autres objets de ce genre» Grisard 1889, 10. NB akeake =terres peu fertiles. Chatham Island akeake n comp Olearia traversii [Asteracere] aussi bastard sandalwood arbuste des côtes, souvent utilisé pour

blanc crème, utilisé fréquemment les haies.
akoranga n maori (ethn) connaissance ancestrale,

pour
savoir

ancestral.
Akubra nom dép australien

chapeau de feutre à larges bords typiquement australien.
NB le chapeau de style Akubra fut adopté par la police néo-zélandaise en 1995; il remplaça le casque typique du bobby britannique. Alae /relrekl sigle acronyme de Alcohol Advisory Council

faire des haies, espèce d'oléariaj

des

îles Chatham «Olearia traversii (the Chatham Island Akeake), petit arbre de 4 m 50 à 6 mètres de haut et de 0 m 30 à 0 m 60 de diamètre qui supporte le voisinage de la mer et les tempêtes marines. Indigène, il croît dans les stations les plus diverses, dunes, marais, forêts et jusque sur les rochers exposés aux embruns salés. Planté en ligne, il forme un bon écran contre le vent» Buffault 1932,40. NB cet arbuste peut pousser dans le sable.

golden akeake voir akiraho purple akeake n camp Dodonaea viscosa 'Purpurea' [Sapindacere]

organisme chargé de contrôler la consommation de l'alcool et de conseiller l'État. Albany n pr (fruits) variété de pomme! Albany Surprise n pr (fruits) variété de raisin m. albatross n [Diomedeidre]maori toroa voir aussi mollymawk grand oiseau de mer, albatros m. royal albatross n comp Diomedea epomophoramaori toroa epomophoranorthern royal albatros sanfordi southern royal

alberts
albatros albatros royal «l'albatros royal [...] s'éloigne [peu] des îles où il niche, autour de la NouvelleZélande» Forshaw 1992,52. NB l' abatros royal du nord, plus petit, niche sur les îles Chatham et aussi à Taiaroa Head (=promontoire de Taiaroa), près de Dunedin; celui du sud sur les îles Auckland et sur l' île Campbell.

23
=port) n camp

all-day sucker (fam) port m. alienate v (terres maories, hist) spolier alienated adj/p passé spolié alienation n verb spoliation f all aboard! interj aussi all on the board voir aussi board

sooty albatross ou light-mantled sooty
albatross n camp Phœbetria palpebrata aussi Cape hen (fam) pee-oo albatros fuligineux à manteau clair et aux yeux en partie cerclé de blanc. NB espèce qui niche sur les îles Auckland, Antipodes, Campbell et Macquarie.

(tonte des moutons, vieilli) appel m du tondeur signalant le début de la tonte: en place! Ali Black blblrekl n dépet adj (sports) n membre, passé ou présent, de l'équipe nationale de rugby néozélandaise, All Black m, black m «AllBlack. Surnom donné aux joueurs de l'équipe nationale de Nouvelle-Zélande qui a la fougère pour emblème» Cettour 1990,5 adj qui a trait à cette équipe «un grand capitaineAll-Black» Fogel et Jaurena 1994, 133 the All Black selectors les sélectionneurs mpl des AIlBlacksAIIBlackdom nIe fait d' être

wandering albatros n camp Diomedea exulans aussi wanderer maori toroa albatros hurleur «Cette espèce habite les océans austraux et niche sur certaines îles, en
particulier Kerguelen, Crozet, Auckland et An-

tipodes» Delacour 1966,18.

alberts voir Prince Alberts alectryon voir titoki
Alexander Turnbull Library n pr bibliothèque spécialisée dans les ouvrages historiques de la NouveIleZélande qui fait partie de la bibliothèque nationale de Nouvelle-Zélande. NB Alexander Turnbull (1868-1918)était un collectionneur d'ouvrages historiques sur la Nouvelle-Zélandeet sa région;ses livresfurent achetéspar l'Etat en 1920. Alexandra n pr petite ville de l' Otago central, située au bord du fleuve Clutha. alfonsino nportugais[Berycidae]surtoutBeryx splendensvoir aussi koarea poisson m de mer comestible de couleur rouge vif.

ou d'avoir été un AIl Black; le monde
des All Blacks. All Blacks, the n pr pl call sigle AB voir aussi Immortals, Invincibles, Originals, silo ver fern (sports) l'équipe nationale de rugby

néo-zélandaise,

les AIl Blacks,

les

Blacks, les Tout Noirs «Le début de [la] visite [des Ail Blacks] en Europe avait été consacré à la Roumanie où les Tout Noirs avaient difficilement gagné le test» Lafond 1989,396; «Les Ali Blacks dont l'emblème est la fougère, doivent leur nom à la couleur de leur tenue: maillot, culotte et chaussettes noirs» Wills 1990, 15. NB équivalent français: lesTricolores; en France, le s de Ali Blacks ne se prononce pas lolblak/; les journalistes français jouent sur les mots black et noir: "black-out sur le 15 de France" "s'engluer dans le goudron noir" "marée noire" "leçon au tableau noir" "ils portent le deuil de leurs adversairessur leur maillot" Le Monde.

all cock and ribs like a musterer's dog
lac nom (fam) se dit d'une personne très maigre, qui n'a que la peau et les os.
NB =tout en bite et côtes comme un chien de berger. all-day sucker n camp ANZ ali baba lrelibabal argot rimé (harbour Ihabal

(fam) grosse sucette ronde sur bâtonnet.

alley
alley n diminde alabaster:make one's alley good (with) locverbANZaussimake one's marble good voir aussi marble tirer profit d'une situation; améliorer ses perspectives; with agir de manière à rentrer ou rester dans les bonnes grâces de qqn.
NB de alabaster (=albâtre) dont on faisait les billes (marbles). all hands and the cook loc nom (fam) tout le monde. Alliance, the n pr voir aussi Mana Motuhake, New Labour, Social Credit

24

Alps
les deux tiers de la production zéerlandaise [sic] et cela d'autant plus que, dans ce pays montagneux, on est admirablement placé pour recueillir les eaux et appliquer les méthodes hydrauliques. [..,] Une très faible proportion de l'or d'alluvions est extraite par puits et tunnels: presque tout par sluices et dragages» Launay 1894, 20 alluvial goldfield gisement

aurifère alluvial alluvial exploitation! d'alluvions

goldmining aurifères al-

(pol? le re~roupe~ent en une alliance de cmq petIts partIs. NB alliancefaite en 1991entre les Democrats (réformemonétaire)Green Party (écologiste) Liberal Party (libéral) Mana Motuhake (maori)New Labour (néo-travailliste). all on the board voir board allotment n réf loc (hist) terrain m ou lot m à vendre ou à
attribuer, surtout par tirage au sort <<j'ai appris de M le baron de Thierry qu'il avait vendu la propriété du Nouka-Hira [dans les Marquises] à un M Lacourt, voyageur belge, moyennant deux allotments dans la ville de Kororaréka» Lavaud 1843 [Tremewan 1986, 76]. all right interj (fam) bien sûr, 0 .K, d'accord «La réponse classique all right!» Verschuur 1891, 198. all-rounder n dér personne qui sait tout faire, compétente dans tous les domaines. NB ce terme, très valorisé, représente un idéal néo-zélandais. alluvial adj et n ANZ voir aussi flat (mines) adj qui contient de l'or, aurifère;

luvial ground terres aurifères allu viales alluvial miner ANZ orpailleur m «les orpailleurs de rivière» Grande Encyclopédie 1899, 107 alluvial mining exploitation! alluvionnaire «West Coast (côte ouest) [...] l'un des centres d'exploitation alluvionnaire les plus importants de la Nouvelle-Zélande» Schiff

1898,64 alluvial rush ruée f vers l'or alluvial washing lavage m d'alluvions aurifères alluvial workings chantier aurifère alluvial. n alluvion f, dépôt m ou sédiment m aurifère; or m qui se trouve dans des
alluvions «On y trouve [l'or, en NouvelleZélande]à l'état d'alluvion et à l'état de roche.
Dans le premier cas, [l'or] se présente en grains

ou paillettestrès fines»Proost 1897,75. All White n pr (sports) membre, passé ou présent, de l'équipe nationale de football néozélandaise (pl coli) the All Whites l'équipe nationale de football néozélandaise. NB nom formésur le modèlede Ali Blacks, de
la couleur de la tenue toute blanche des joueurs.

qui a rapport à l'or, à la ruée vers l'or;
alluvionnaire «le Kaniere, qui a donné son nom à la ville située à son confluent, devenue l'un des centres d'exploitation alluvionnaires les plus importants de la Nouvelle-Zélande» Schiff 1898, 64; dans les comp alluvial claim concession aurifère alluviale alluvial

alpine voir fescue tussock, hard fern, toatoa, totara, tutu, umbrella fern Alpine Fault, the n pr (géol) la ligne de faille qui suit la chaîne des Alpes néo-zélandaises «[Les Alpes]
sont en effet limitées, du côté de l'océan, par des failles d'importance majeure comme l'Alpine Fault de la Nouvelle-Zélande» Dresch 1975, 216; «La plus importante fracture, la Faille alpine qui déchire l'île du Sud, a 480 km de long» Brunet 1995, 370. alpine fescue tussock voir fescue tussock Alpine Ironman voir Coast-to-Coast

deposit dépôt aurifère alluvial

«des dépôts

alluvial digger orpailleur m, chercheur m d'or alluvial diggings placer alluvial alluvial gold or m d'origine alluviale «Les
alluviaux d'or» Deckker 1983, 16
alluvions aurifères continuent à fournir environ

alpine tutu

voir

tutu

Alps, the lrelps/ /reups/ n pr abr de the Southern Alps, (vieilli) the New Zealand Alps

aluminium foil (géo) chaîne f de montagnes dans l'île du Sud, les Alpes néo-zélandaises ou de la Nouvelle-Zélande, Alpes du Sud, Alpes australes «la chaîne de hautes
montagnes appelées par Cook, Alpes australes» Magasin pittoresque 1848,278; «les Alpes de la Nouvelle-Zélande», «les Alpes zélandaises»; «Les neiges perpétuelles [...] l'élévation de ses sommets [...] l'étendue de ses glaciers et la grandeur des lacs que renferment ses hautes vallées, lui ont valu le nom d'Alpes méridionales» Hochstetter 1865,274,311,319; «se rendre en voiture aux montagnes auxquelles le capitaine Cook donna le nom d'Alpes du Sud, et dont le principal sommet porte le nom du grand navigateur» Verschuur 1891, 176; «une haute chaîne, rappelant nos Alpes, et qu'on appelle Alpes néo-zélandaises» PrivatDeschaneI191O,79. aluminium foil n comp ANZ aussi silver foil, tinfoil

25

angelfish
(Heteraloeha aeutiostris) aujourd'hui disparu; ou encore des plumes du kotuku (héron blanc), des plumes rouges, longues et effilées de l'amokura "oiseau des tropiques" (Phaeton rubrieauda)>> des bouquets de douces plumes et blanches d'albatros ou de fou» Donne 1938,30. NB la sous-espèce indigène protégée roseotincta niche sur les îles Kermadec et Norfolk.

papier m aluminium, papier alu, alu m. amaru voir rata-vine amber fluid n comp aussi amber liquid, the liquid ANZ (fam) la bière. amber gambler n comp (fam) piéton m qui traverse la rue au feu orange amber gambling n verb. American axe n comp aussi Yankee axe (hist) hache f de manufacture américaine. American invasion n compvoir aussiAsian invasion, Australian invasion (hist, 2e GM, fam) arrivée massive de soldats américains en NouvelleZélande, surtout à Auckland et à Wellington, dans les années 1942-44. NB soldats revenusdu front du Pacifiquepour se reposer et se détendre (R & R, rest and recreation). American pennywort, tank voir pennywort, Yank tank amo voir whare whakairo amokura n maori Phaethon rubrieauda roseotineta [Phrethontida:] angl red-tailed tropic bird

Anakiwa n pr voir aussi Outward Bound village m dans les Marlborough Sounds où se trouve le centre de sports de plein air Cobham Out ward Bound School Anchor n marquedép marque néo-zélandaise de produits laitiers surtout destinés à l'exportation. NB depuis 1886; d'après le tatouage (image d'une ancre) d'un ouvrier agricole dans le Waikato. anchovy n réf loc ANZ Engraulis australis [Engraulidre] maori kokowhàwhà, korowhliwhà anchois australasien argenté qui se déplace en banc. anemone voir mountain anemone, sea anemone angarite voir pipi angeange voir hangehange angelfish n réfloc [Pomacentridre] black angelfish n comp Parma alboseapulsarisaussi black damselfish poisson m de couleur noire des côtes du nord de la Nouvelle-Zélande, demoiselle noire, pomacentre noir.

oiseau m des tropiques blanc à queue rouge, phaéton m à queue rouge, phaeton à brins rouges «Lestêtesdes chefs
[maoris] étaient ornées des plumes à bouts blancs, très recherchées, de la queue de l'oiseau huia

angiangi
NB espèce endémique. angiangi voir taupata Anglican Church of New Zealand n pr aussi Church ofthe Province of New Zealand, (vieilli) Church of England l'Eglise anglicane de Nouvelle-Zélande «L'Eglise d'Angleterre n'est pas, comme dans la métropole, "Eglise établie"» Siegfried 1900, 690. NB il n'y a pas d'Eglise d'Etat en NouvelleZélande; l'Eglise anglicane néo-zélandaise est autonome depuis 1857; à peu près un tiers des Néo-Zélandais se disent anglicans. Anglo- Maori n et adj voir aussi New Zealand Wars (hist) n personnefd' ascendance maorie et britannique adj qui présente des

26

antipodean l'angélique f sau vage. ankle-biter n dér ANZ (fam) petit enfant, bambin m. ankle-tap v (sports) faire trébucher qqn en lui faisant un croche-pied; (fig) couper l' herbe sous les pieds (d'une personne, d'une entreprise, etc). Annie voir Gentle Annie Anniversary day au Anniversary holiday n camp (admin) jour m anniversaired 'une province, jour de congé particulier à une province Anniversary weekend Ie week-end de trois jours qui comprend le jour anniversaire de la province.
NB fête provinciale (bien que les provinces ne soient plus des divisions administratives); ce jour est fixé un vendredi ou un lundi pour faire un week-end de trois jours.

caractéristiques à la fois maories et britanniques. Anglo- New Zealand n pret adjaussiAngloZealand (hist) n la Nouvelle-Zélande, à la fois maorie et anglaise adj se disait des NéoZélandais de race mixte; se disait des Néo-Zélandais non maoris, anglozélandais, anglo-coloniaux «Leclimatest
en général sain, tempéré, et tout à fait propre aux constitutions européennes, la population anglozélandaise née dans la colonie, est robuste et bien conformée» Budé 1866, 97; «les mémoires des savants anglo-zélandais» Quatrefages 1885, 108; «La société anglo-coloniale [...] est composée surtout de gens qui se sont faits euxmêmes, de self-made men». Privat-Deschanel 1908, 17. Anglo-New Zealander au Anglo-Zealander n dér (hist) 1 voir Anglo-Maori 2 colon m britannique en Nouvelle-

Ansett New Zealand n pr ANZ (trans) compagnie aérienne australonéo-zélandaise. NB en Nouvelle-Zélandedepuisjuillet 1987. ant n réf lac au native ant au southern
antn comp Chelanerantarcticus (Monomorium

antarcticum) [Formicidre]maori popokorua, upokorua fourmif de Nouvelle-Zélande. Antarctic prion, tern voir dove prion, tern ante up v ANZ aussi anty up (fam) produire, remettre, payer; augmenter la somme qu'il faut payer.
antipodean (vieilli) adj et n voir aussi Down Under adj des antipodes, de la

Nouvelle-Zélande

et/ou de l'Australie,

animated straw au animated twig voir
stick insect anise n réf lac ou Maori anise n camp (surtoutîle du Sud) ou aniseed n réf lac ou native aniseed au Maori aniseed n
camp [Apiacere] surtout Gingidiamontana aussi Anistome mais

Zélande; Néo-Zélandais européenne qui habitait Bretagne.

de souche en Grande-

(vieilli) antipodique antipodean cooking! la cui sine australo-néo-zélandaise; «L'éloignement de l'Europe, leur voisinage réciproque et leur situation "antipodique" font partie de l'image traditionnelle des pays "du dessous" de la Terre, l' Australie et la NouvelleZélande" Brunet 1995,243; de la NouvelleZélande «l'archipel néo-zélandais avec [...] sa population si foncièrement anglaise que Karl Ritter a pu l'appeler "J'Albion des Antipodes"» Privat-Deschanel J930, 194; n personne f

désigne certaines plantes indigènes sauvages à parfum d'anis utilisées autrefois pour nourrir le bétail, surtout

originaire de la Nouvelle-Zélande ou de l'Australie, Néo-Zélandais m ou Australien m.
NB ce mot n'est utilisé couramment aujourd'hui

Antipodes
qu'en Grande-Bretagne. Antipodes, the loc nom voir aussi Antipodes Islands

27

ANZAC
granit inabordables, percées de grottes et d'arcades où les vagues passent en mugissant. Le pic le plus élevé de la grande île, le mont Galloway, s'élève à 400 mètres» Reclus 1889, 818. NB au sud-est de la Nouvelle-Zélande, latitude 4910ngitude 178, à 800 km de l'île Stewart; aux antipodes de l'Angleterre <<l'antipode des Antipodes [est]du côté du cap de la Hague (France»> Brunet 1995, 387. anti-shouting law n comp voir aussi shouting

(vieilli) l'Australie f et/ou la Nouvelle-

Zélande par rapport à l'Europe <<le laboratoire de science sociale établi aux Antipodes, où se poursuivent les plus curieuses expériences de la politique communiste et étatiste» l'Economistefrançais 1897, 896; «La débandade militaire au Vietnam [...] mina quelque peu la confiance des antipodes dans la grande mission civilisatrice de l'Occident, et (hist) règlement m qui interdisait que amena les gouvernements australien et néol'on paie des tournées dans les bars. zélandais à prendre quelque recul» Le Cam NB institué en 1916 pour réduire la 1996, 236. consommation d'alcool. NB avec ou sans majuscule: les antipodes de la antIion ou ant lion n comp Weeleus actus Grande-Bretagne; ce terme, perçu comme [Myrmeleonitida: ] paternaliste, est peu utilisé en Australie et en insecte m dont la larve se nourrit des Nouvelle-Zélande.
LES ANTIPODES Dt L'ARCHIPEL o EUROPÉENNES

NÉO-ZËLANDAIS
500
1110O Kill.
~

"1;J~ty;t,~;r~i;:]:;;~:;.-i~:f(~.N';'-~:\';~I~:'.~

fourmis qui tombent dans l'entonnoir qu'elle a creusé, fourmilion f de Nouvelle-Zélande. anuhe n maori 1voiraussisphinxmothgrande chenille f, larvefdu sphinx commun de NouvelleZélande.
2 voir aussi porina, vegetable caterpillar chenille Wiseana lorsqu'elle est envahie

.'.=,.,.. .

. ..:.'... ........

par

le

champignon

parasitaire

.0.

SOO

Cordyceps (Sphœria) robertsii «Chenille de la Nouvelle-Zélande sphœria Robertsii [...]. On serait tenté de dire que c'est ici comme une transformation du règne animal au règne végétal. [...] Les naturels appellent cette chenille anuhé lorsqu'elle est vivante [...]. Ils la nomment otété [hotete] lorsqu'elle se montre desséchée avec sonexcroissance» Chouvet I 855, II 276-277. anything doing loc adv (fam, vieilli) du travail, du boulot, de 1'0ccupation fI asked if there was anything doing at that farmlJ'ai voulu savoir s'il y avait du boulot dans cette ferme. ANZ sigle de Australia and New Zealand Bank

Antipodes Islands n pr aussithe Antipodes voir aussi parakeet, snipe, subantarctic islands îlesfpl subantarctiques appartenant à la Nouvelle-Zélande, les îlesfpl Antipodes «Les îles Antipodes sont des roches de

banque f d'Australie et de NouvelleZélande.
NB l' ANZ est une banque australienne présente aussi en Nouvelle-Zélande. ANZAC ou Anzac /renzrek/ n et adj pr sigle acronyme de Australia and New Zealand Army Corps

(mil, hist) n 1 corps m expéditionnaire

Anzac
del' Australie et de la Nouvelle-Zélande, surtout pendant la Première Guerre

28

Anzac Weekend aussi (rares) Anzac crispy, Anzac nutty biscuit sec rond ou galettefà l'avoine et à la noix de coco. NB considérécomme typiquede l'Australie et de la Nouvelle-Zélande. Anzac button n comp (fam, vieilli) épingle f de sûreté qui remplace un bouton qui manque, bouton de fortune.
NB surtout à la braguette.

mondiale «le Pacifique se trouva représenté
dans le camp des Alliés par une force considérable. Le général Godley en prit le commandement, et l'on désigna ce corps sous la dénomination encombrante de Australian and New-Zealand Army Corps, qui devait être remplacée, bientôt, par le commode diminutif Anzac, d'auteur inconnu» Stiénon 1917,204; «Australiens et Néo-Zélandais [...] constituèrent Ie fameux corps des ANZAC (Australian and New Zealand Army Corps)>>Dousset 1976, 251-252. 2 (hist) soldat australien ou néo-

Anzac Cove n compou Anzac abr criquefde la péninsule de Gallipoli où les soldats australiens et néo-zélandais débarquèrent pendant la Première Guerre mondiale; cette péninsule.
NB dans les Dardanellesen Turquie. Anzac Day n prANZautrefoisappeléGalIipolIi Day le 25 avril, fête commémorative en Australie et en Nouvelle-Zélande dans lescompAnzac (Day) parade aussiDawn Parade voir aussi Dawn address défilé m d'anciens combattants le 25 avril à l'aube, en commémoration des soldats australiens et néo-zélandais Anzac (Day) service service religieux de commémoration pour les soldats néozélandais et australiens morts àla guerre.
NBjour férié quand le 25 avril tombe en semaine; jour qui commémore la participation du corps expéditionnaire australien et néo-zélandais à la guerre des Boers en Afrique du Sud, aux deux guerres mondiales, à la guerre du Vietnam et surtout au débarquement de la presqu'île de Gallipolli, dans les Dardanelles (Première Guerre mondiale). Anzac poppy n comp voir aussi Anzac Day, poppy day

zélandais qui servait dans le corps expéditionnaire de l'Australie et de la
Nouvelle-Zélande pendant la Première Guerre mondiale «Nulle fatigue, nulle contrainte ne rebuta les Anzacs, pourtant si peu

habitués à la discipline, si jaloux de leur
indépendance» Stiénon 1917, 205; «Les Anzac

(Australian and New Zealand Army Corps) furent engagés en Egypte, à Gallipoli, sur la Sommeet en Flandre»Ronze 1947,126;(au j) tout soldat australien (ou rarement, néozélandais) ayant servi à l'extérieur du pays, de la guerre des Boers en Afrique du Sud aux intercessions actuelles de l'ONU; tout soldat australien ou néozélandais. 3 voir Anzac Cove 4 (1e GM) le débarquement et la bataille de Gallipoli dans les Dardanelles. 5 (fig) esprit m de corps, caractère national «Les combatssoutenuspar les troupes
du Pacifique aux portes de Constantinople, leur

résistance indomptable contre de furieuses contre-attaques,leur ardeur offensive ont créé dans ces troupes d'élite un esprit de corps désormais célèbre dans l'Empire britannique tout entier; on dit couramment:"The spirit of Anzac"» Stiénon 1917,207-208. le corps adj (1 e GM) concernant expéditionnaire de soldats néozélandais et australiens; (auj) concernant l'Australie et la NouvelIeZélande Anzac trade relations have become freer/les rapports commerciaux entre l'Australie et la Nouvelle-Zélande sont devenus beaucoup plus étroits. Anzac (ou an zac) biscuit n comp ANZ

coquelicot m en tissu, en papier ou en plastique que l'on place au revers de sa veste le 25 avril.
NB les coquelicots sont vendus pendant la semaine qui précède le 25 avril,j our de l' Anzac, et sont portés ce jour-là.

Anzac shandy n comp (1e GM) panaché m à la bière et au champagne. Anzac wafer n camp (1 e GM) biscuit dur de l'armée. Anzac Weekend n comp voir aussi Anzac Day week-end commémoratif qui comprend

ANZUS le jour du 25 avril.
NB quand le 25 avril tombe un vendredi, samedi, dimanche ou lundi. ANZUS ou Anzus /renzas/ n pr (Pact) sigle acronyme de Australia, New Zealand, United States ANZ alliance militaire de défense établie

29

a over k
(dialecte de l'île du Sud) =ciel nuage, perceur des nuages. Aorangi n pr maori aussi dial du sud Aoraki calque ang1 Cloud Piercer voir aussi Mount Cook (vieilli) nom maori du mont Cook, point

entre l'Australie,

la Nouvelle-Zélande

et les Etats-Unis «Le traité d' alliance militaire qui, sous le nom d'A.N.Z.U.S., unit les EtatsUnis, l'Australie et la Nouvelle-Zélande, a été élaboré à San-Francisco en 1950, au lendemain du traité de paix avec le Japon. Note: Mot formé des initiales des trois Etats membres: Australie, Nouvelle-Zélande, Etats-Unis» Paunet 1962,9. NB la participation néo-zélandaiseesten suspens depuis l'interdiction d'entrée dans les ports de Nouvelle-Zélande en 1984 des vaisseaux américains à propulsion nucléaire ou à armement nucléaire par suite de la politique anti-nucléaire du gouvernement néo-zélandais. «La NouvelleZélande [...provoqua],en 1985, une retentissante crise avec les Américains, qui signa l'arrêt de mort du traité de défense associant Canberra, Wellington et Washington (Anzus)>> Monde Le 24/08/1995. ao n maori voir aussi Aorangi, Aotearoa nuage m; jour m; monde m «Ao, mot maori, signifie: qui devient brillant, le jour» Vickers 1883, 436.

culminant de la Nouvelle-Zélande, ait 3764 m «le mont Cook, l'Aorangi des Maori ou Mont qui perce le ciel»Desfontaines1892, 420; «Aorangi.Ce nomsignifie "nuagedans le
ciel" mais il est souvent traduit par "perceur de

nuages"»Jeanneret 1977,88. NB de ao (=nuage)et rangi (=ciel ou peut-être tête); Aoraki en dialecte de l'île du Sud (Ngai Tahu). Aorangi cheese n dép un des fromages de NouveJ]e-Zélande.

AOS sigle voir Armed Offenders Squad
Aotea n pr maori 1 (ethn) l'une des grandes pirogues ancestrales qui, selon la tradition maorie, amena les Maoris en NouvelleZélande au XIVe siècle. 2 (géo) nom maori de Great Barrier Island 3 (agr) variété de blé m très populaire pendant les années 1960. NB ao =nuage;tea =blanc. Aotearoa /aotearoa/ /eloutiaroua/ n pr maori calque angl Land of the Long White Cloud (hist) nom maori de l'île du Nord «Aoteama, l'île septentrionale de la Nou velle-Zélande»

aoga mata

n samoan iioga mata ang11anguage

nest voir aussi kohanga reo (scol) école maternelle

d'immersion

samoane où la langue de communication et d'enseignement est le samoan.
NB première école établie en 1985. aomarama n maori ao miirama (ethn) monde m de vie et de lumière.
NB par opposition à reinga, monde des ténèbres où vivent les esprits. aonui n maori voir aussi aramoana, taniko

Reclus 1889,845; (auj) nom maori de la Nouvelle-Zélande «Ao-Tea-Roa, le long
nuage blanc, désigne l'ensemble du pays» Ségur 1901,15; «Aotearoa. Le long nuage (blanc) ou la longue lumière, ancien nom maori de la Nouvelle-Zélande» Donne 1938, 291; «Aotearoa, la longue Aube, nom vernaculaire de la Nouvelle-Zélande» Deckker 1983,30. NB de ao(=nuage) tea (=blanc) etroa (=long); calque anglais: the land of the long white cloud/Ie pays du long nuage blanc.

(ethn) un des motifs en tissage traditionnel, qui consiste en de grands
triangles «Une étroite bande verticale est pliée jusqu'à la large bande du bas; le corps uni du manteau est visible. Ce motif est appelé aonui» Barrow 1962, 19. Aoraki-Mount Cook n pr maori/angl voir aussi Aorangi, Mount Cook

Aotearoaian ou Aotearoan ou Aoteroan n dérmaori/suffixengl a (vieilli) Néo-Zélandais m. Aotearoa New Zealand n prmaori/angl la Nouvelle-Zélande.
NB nom formé dans les années 1980 pour symboliser le mélange des éléments de la culture néo-zélandaise. a over k abr euph de arse over kite

point culminant zélandaises.

des Alpes néo-

NB nom officiel proposé en 1997; aoraki

apopo (fam) (être) renversé; (avoir) ramassé une pelle.
apopo n et adv maorisiipopo demain m «demain.apopoou abobo»Le Dez 1772[Ollivier 1985,339]. appetite like a fantailloc nom voir aussi fantail (fam) appétit m d'oiseau. apple n (tonte des moutons, fam, vieilli) volonté f, courage m, capacitéfdu tondeur. Apple Isle n pr aussiApple Island Aus (fam) Tasmanief Apple Islander n dér habitant m de Tasmanie.
NB la Tasmanie fut longtemps réputée comme grosse productrice de pommes.

30

arbitration

system

qualité de néphrite se trouve dans le fleuve Arahura. aramoana n maori voir aussi aonui, taniko

(ethn) un des motifs traditionnels de tissage qui consiste d'un zig-zag qui représente la mer «Motifaramoana ou
"sentier de la mer" à base de zigzag réalisé avec

les matériauxtraditionnels»Barrow 1962,20. arawa n maori (agr) variété de blé m NB lancéeen 1955. Arawa n pr maori l'une des grandes pirogues ancestrales qui, selon la tradition, amena les Maoris

en Nouvelle-Zélande «deux grands canots,
Tainui et Arawa» Leroy-Beaulieu 1897, 19; fédérationfde tribus maories de l'île du Nord, de la région qui s'étend de Rotoruajusqu' à Maketu sur la côte est. NB arawa =requin. arbitration n réf loc: compulsory arbitration ncamp voiraussiConciliation Board (ind, hist) système d'arbitration obligatoire établi en 1894 pourrésoudre les conflits dans le monde du travail, courfd'arbitrage «L'arbitrage ne suffitpas à modifier profondément la situation des travailleurs, mais il suffit à leur épargner le chômage,lesprivations,lesinévitableset dures conséquencesdes grèves,)Roustan 1904,382. Arbitration Court n comp ANZ (hist) instance juridique chargée d'arbitrer les conflits sociaux dans l'industrie, de fixer le salaire minimum,
etc «Trois membres composent ce tribunal; l'Etat en choisit un dans une liste fournie par les ouvriers, un autre dans une liste fournie par les patrons; le troisième est pris parmi les juges de la cour suprême du pays» Dutheil1900, 1158; «une Cour d'Arbitrage (Court of Arbitration») Challaye 1903,7; «Les grèves et les lock-outs sont devenus illégaux, patrons et employés devant obligatoirement soumettre leurs différends au tribunal arbitral» Duva11937, 88. NB remplacée en 1991 par Employment Court

apples: she's (au she'll be) apples loc nom interj ANZ aussi dimin she's apps (fam) situation chouette! état ça marche

(ou ça va marcher)

comme sur des

roulettes, ça roule (ça va rouler). NB =pommes. apteryx n grec voir aussi kiwi (oiseau) kiwi m, aptéryx m «les espèces du genre Apteryx, désignées par les naturels sous le nom de kiwi» Dumoutier 1854,149; «le kiwi, ce fameux aptéryx ou "sans ailes"» Desfontaines 1892,416. ara n maori 1 chemin m, sentier m. NB les ferries qui depuis 1962 font la liaison entre Wellington dans l'île du Nord et Pieton dans l'île du Sud ont (eu) des noms formés sur ara: Aramoana (=chemin de la mer) Aranui (=grand chemin) Arahanga (=chemin qui mène) Arahura (=ouvrir le chemin) Aratika (=bon chemin ou chemin direct). 2 voir upokororo ARA sigle de Auckland Regional Authority

(admin) coriseil m qui administre la région d'Auckland. araara voir trevally Arabic volute n comp Alcithoe arabica [Volutidre]maori pupu rore

(mollusque) volutefde l'île du Nord et du nord de l'île du Sud.
Arahuran prmaori voir aussi Te Wai Pounamu

nom d'un fleuve sur la côte ouest de l'île du Sud; (hist) nom eour l'île du Sud ou la côte ouest de rIle du Sud.
NB appelé aussi Te Wai Pounamu (=l'eau ou le fleuve riche en néphrite ou jade); la meilleure

arbitration system n comp ANZ. (ind, hist) système m d'arbitrage pour la résolution des conflits industriels et des revendications salariales «la loi sur l'arbitrage,fondementdetoutl'édificelégislatif actuel, qui, en imposant la conciliation obligatoire, reconnaissait à l'Etat le droit de

Arbor Day
s'ingérer dans les litiges entre particuliers, même sans le consentement préalable de toutes les parties» Courte 1904, 186.

31

aroha souvent tohunga (expert religieux, homme de savoir) féru de connaissances tribales et considéré comme un reposoir des dieux (taumata)>> Dunis 1984, 36. NB ce titre est héréditaire et est supérieur à ceux de rangatira et kaumatua 2 (hist) nom donné à un prêtre d'origine européenne «A peine eus-je été aperçu, que ces chers néophytes se mirent à crier: Haere mai, haere mai, ariki! Viens vers nous, grand prêtre, viens vers nous!» père Comte 1840 [Monfat 1896, 366-367]. tino ariki n maori «L'ariki de plus haut lignage jouissait du plus grand mana. Son nom était tino ariki, tino désignant l'essence, l'être, la réalité» Dunis 1984,37. NB tino =très. ariki rangi n maori «Un chef qui descendait d'une longue lignée ininterrompue d'ancêtres et dont le blason ne portait pas de barre de bâtardise était appelé un ariki rangi, ou représentant du ciel (rangi -le ciel)>>Donne 1938, 101-102.

Arbor Day n réd loc Journée f de l'Arbre. NB en Nouvelle-Zélande,le 5juin; la première eut lieu le 3 juillet 1890. arbor vitre voir kawaka arch voir nor'west arch Archey's voir frog, trevally arctic skua voir skua area school n comp voir aussi district high school (seal) établissement scolaire rural qui offre un enseignement continu du début du primaire jusqu'à la fin du secondaire. NB a remplacédistrict high school à la fin des années 1970. areinga voir cricket arero n maori langue f «Lebâtonde combattaiaha [avec]la pointe sculptée en forme de langue (arero)>> Dunis 1984,39. are you there? loc phatique (tél, vieilli) vous m'entendez? arikitanga n maori (ethn) les qua]ités fpl du chef d'une NB pour vérifier si l'on est bien en ligne. arfto voir arvo tribu. argue the toss loc verb ANZ Armed Constabulary n pr abr A. C. voir (fam, fig) contester une décision, un aussi trooper (hist) gendarmerie f commandement.
NB toss (=pile ou face, au début d'un match ou d'une compétition sportive pour décider de l'équipe ou du joueur qui va commencer la partie). ari abr de Aristotle argot rimé ANZ pour bottle (=bouteille) (tonte des moutons, vieilli, fam) NB de l'époque des guerres du XIXe siècle entre Maoris et colons; formée en 1867 pour protéger

ces derniers;transforméeen force civile après 1886.

Armed Offenders Squad n pr sigle AOF
(admin) corps spécial de police armé qui intervient dans les attaques à main armée.

bouteille f de bière au dîner. ariki n maori voir aussi iwi, kahurangi, kaumatua, rangatira, tohunga 1 (ethn) aîné m ou aînéefd'une famille maorie importante, d'où chef m ou
prêtre m «II m'apprit que son nom était TekiNouï, et qu'il était rangatira-nouï et même ariki, c'est-à-dire premier chef et grand-prêtre de son canton» d'Urville 1830, 74; <<l'ariki, chef du territoire» Quatrefages 1884,453; «Ariki: c'est le nom donné aux grands chefs dans les archipels au langage dur, équivalent à Alii du dialecte samoan» Monfat 1896,273; «Le plus haut statut social et politique Maori appartenait à l'ariki, l'aîné de la famille la plus importante, très

armoured cow voir cow

armourhead voir boarfish
aroha n maori (ethn) amour m, affectionj, sympathie
f compassion f «[le] mot aroha qui veut dire amour, nostalgie pour un parent ou un ami absent, pitié, compassion, considération affectueuse» Dunis 1984, 134; «sympathie active, manifestation de cette aroha, mélange d'amour et de compassion mutuelle qui est le ciment de la société maorie» Libération 1987 [Muller et Sanders 1989, 114]; «se souvenant sans doute de la vieille hospitalité maorie, ils n'osent pas exiger un prix, mais il demande' un

arohanui
aroha. Note. Aroha [...] veut dire une amitié, une caresse, une attention, etc» père Bernard [Monfat 1896,47]. arohanui loc adv en fin de lettre: avec toute mon affection. NB nui =beaucoup.

32

aruhe kohere Arthur Dobson,d'où le nom "le col d'Arthur." LevillagealpinArthur's Pass estlecentred'un parc national (Arthur's Pass National Park) de 98 408 ha. articulated ou articulator n abr de articulated truck semI-remorque m. artist n ANZ (fam, qqf péj ou iron) 1 qqn qui est très bon à qqch qui ne demande pas de formation avancée Jackwasan artistwitha bulldozer/Jack était un as pour conduire les bulldozers. 2 ou -artist dans les comp voir aussi booze, bull artist, bulldust artist, compo artist, con artist, tank personne f, surtout du sexe masculin, qui se consacre à quelque activité en général socialement
répréhensible Jack is a real booze artist, and his friend a bullshit artist/comme buveur, Jack est imbattable, et son ami sans rival pour les conneries; my cousin is a take-over artist/mon cousin, pour jouer les despotes, c'est un champion. Arts Centre of Christchurch n pr centre artisanal à Christchurch. NB qui se trouve au centre-ville dans les anciens locaux néo-gothiques de l'uni versité du Canter-

aroha whakamuri n maori (ethn) nostalgie f du passé. NB whakamuri =en arrière. aronui n maori (ethn) cape f ou manteau traditionnel finement tressé «la cape finement tressée appeléearonui» Dunis 1984, 149. Arrowtown n pr petite ville historique de l'Otago central, dont l'origine remonte à la ruée des années 1860 vers les alluvions aurifères de la rivière Arrow. arse n voir acre, a into g, a over k, sun not know one's arse from one's elbow, not know if one's arse was on

fire loc verb vulgaires par lesquelles on indique
l'ignorance, la confusionou l'innocence. NB arse =cul. arsehole of New Zealand loc nom (fam) endroit désagréable, balayé par les vents.
NB se dit surtout des villes à l'extrême sud des deux îles de la Nouvelle-Zélande: Wellington et Bluff.

arsepaper: tear up for arsepaper tear

voir

Arse-ups n dér pl aussi Dinkums (1 e GM) 4e bataillon m de la brigade des fusiliers néo-zélandais. NB le mot vient du symbole du bataillon, un trianglerenversésur l'épaulette. NB arse =cul. artesian bore voir bore Arthur or Martha: not know whether one is Arthur or Martha loc verb (fam) être complètement perdu ou déboussolé, avoir perdu les pédales. Arthur's Pass n pr col m de 922 m d'altitude dans les Alpes néo-zélandaises qui permet la liaison routière entre Christchurch à l'est et Greymouth et Hokitika à l'ouest «l'Arthur's Pass, meilleure voie de passage entre les deux côtes de l'lie Sud, à hauteur de Christchurchet Hokitika»Baticle 1975, 149.
NB le col fut découvert en 1864 par l'explorateur

bury. art union ou Art Union n comp (hist) ancienne loterie nationale dont le prix était au début une œuvre de peinture. NBà l'origine,tombola;remplacéeen 1961par le Golden Kiwi (le Kiwi d'or, loterie) et aujourd'hui par le Loto et l'Instant Kiwi. aruhe n maori Pteridium aquilinium var esculentum[Pteridacere] ussimarohi, roi angl a fern root voir aussi bracken, fern root, patu aruhe racine de fougère comestible utilisée traditionnellement comme nourriture par les Maoris, racine f de la fougère-

aigle «L'île abonde en racines féculentes parmi
lesquelles il faut placer au premier rang celles de certaines fougères. Note. Pteris esculenta, en maori aruhe, roÏ ou marohi» Quatrefages 1884, 444; «La racine de fougère ou aruhe (Pteridium esculentum) constituait la principale ressource alimentaire des Maori» Dunis 1984, 51. aruhe kohere n maori aruhe kohere

(ethn) pâté ou gâteau m de racine de

arvo

33

associate

professor

fougère.
arvo ou avo n abr de afternoon ANZ aussi afto, arfto (fam) après-midi mf this arvo loc adv aussi this aCto, sarvo, s'arvo cet(te) aprèsmidi (qui vient), c't'aprèm', tantôt see you this arvo/à c't'aprèm, à ce tantôt. as adv terme de comparaison accompagnant un adj exprimant normalement un rapport de similitude, utilisé comme interj ou expression phatique, la comparaison n'étant pas complète. You can go up to him and give him a big cuddle and he is as cool as/on peut s'approcher de lui, lui donner un gros câlin et il est gentil comme tout. as easy as loc adj (fam) très facile. NB au lieu de as easy as pie, as easy as kiss your hand, etc. as good as loc adj (fam) fort bien. NB au lieu de as good as gold, etc. ASB Bank n pr, à l'origine sigle de Auckland Savings Bank banque commerciale. NB la caisse d'épargne (Savings Bank) d'Auckland est devenue en 1988 banque commerciale avec des succursales dans tout le pays. Elle appartient depuis lors à la Commonwealth Bankd' Australie.

(vieilli) nashi m, poire f du Japon.
NB =poire d'Asie; nom donné par le New Zealand Apple and Pear Marketing Board (NZAPMB) «Les producteurs de Nashi se sont regroupés dans une association spécifique des producteurs de nashi, équivalent d'un "Board nashi:" Ie New Zealand Nashi Council. [...] il exporte ce produit sous l'appellation "New Zealand nashi." Cependant, le Board "officiel" (NZAPMB) essaie de reprendre la maîtrise sur ce produit, qu'il commercialise dans son cadre, le considérant comme une poire, sous l'appellation commerciale" Asian Pear"» Masseron 1990, 18. Asiatic whimbrel voir whimbrel Aspiring, Mount n pr mont m Aspiring «On croirait vraiment que la nature des antipodes est obligée pour nous plaire de se faire semblable à notre nature d'Europe. [...] le mont Aspiring, c'est le Cervin de l'île du Sud» Ségur 190l, 259. NB point culminant (3027 m) du Mount Aspiring National Park, parc national de 287 000 hectares dans le sud des Alpes néo-zélandaises.

ash ou native ash ou New Zealand ash voir titoki Ashburton /refb3tan/ n pr petite ville qui dessert la région agricole du Mid-Canterbury (du Canterbury central) dans l' est de l'île du Sud «Située au cœur de la riche plaine de Canterbury, [Ashburton]est considéréecomme le "grenier de la Nouvelle-Zélande"»Kling 1966,30. ashet n dial d'Écosse et du Nordde l'Angleterre (ré~, l'Otago et le Southland) grande assIette ou grand plat à servir la viande, plat m à viande. NB du mot françaisassiette. asphalter n dér voir aussiloopie (rég, côte Ouest, fam, hist) touriste habitué(e) au bitume. Asian invasion, the /el3anlloc nom (fam, plutôt péj) la vague récente d'immIgrants asiatiques.
NBdepuis la fin des années 1980. Asian pear /e'3anl n comp voir aussi nashi

assembly hall n comp (scol) sallefoù les élèves se rassemblent pour les cérémonies officielles. Assessor n ou Maori ou Native Assessor n comp (hist) conseillerjuridique maori nommé par la Couronne et chargé d'aider celleci dans le règlement des conflits fonciers. asset sales n comp pl (pol, souvent péj) politiquefde liquidation des biens publics. assistant lecturer n comp (uni) position universitaire non permanente qui ne peut en général excéder une durée de trois ans.

assisted adj/part assé p , (immig, hist) subventionné par l'Etat; danslescompassisted emigrant ou immigrant émigran! ou immigrant subventionné par l'Etat assisted emigration ou immigration émigratio,! ou immigration subventionnée par l'Etat assist~d passage billet de bateau payé par l'Etat. associate professor n campANZvoiraussi reader (uni) professeur-assistant.

associate teacher
NB position universitaire permanente.

34

atua atamira (ethn) n maori plate-forme sur laquelle on

associate teacher n camp (scol) enseignant expérimenté du primaire ou du secondaire qui accueille dans sa classe et conseille des stagiaires en formation pédagogique.
association n réf lac voir aussi Canterbury, New Zealand 1 (hist, début XIxe) association f qui organisait et patronnait l'émigration vers la Nouvelle-Zélande. 2 (priso'"!) cellule fqui accueille plusieurs pnsonmers. astelia n lat Astelia [Liliaceœ] aussi bush flax, tree-flaxAstelia banksii angl shore astelia (=des côtes) maori (ko)wharawharaAsteliafragrans (nervosa) angl bush lily maori kakaha Astelia solandri angl perching lily maori kowharawhara Astelia trinervia angl kauri grass plante f souvent épiphyte, astéliaf

dépose les morts «le culte des morts est en grand honneur. "Dès qu'une personne est morte, dit le P. Servant, surtout si c'est un chef, des messagers en portent la nouvelJe aux amis du défunt et aux peuplades voisines; [...] il est revêtu avec magnificence et déposé dans une bière tapissée de verdure en dedans, et peinte en dehors avec des couleurs rouges et blanches. Dans cet état on l'expose en public, et tout le monde vient lui offrir ses derniers témoignages d'affection jusqu'à ce que le soleil soit levé et couché trois fois, l'air retentit nuit et jour de chants funèbres et de cris lamentables. Le moment de la sépulture arrivé, les hommes et les femmes accompagnent le convoi à J'atamira, plateforme disposée à cet effet, en chantant tour à tour l'hymne de deuil. S'ils' agit d'un chef, on place le cercueil sur un échafaud élevé en forme de colonne, orné de sculptures et peint en rouge; les corps des insulaires sont suspendus aux branches des arbres» Monfat 1896, 40-43; cimetière m «Le moment de la sépulture arrivé, les hommes et les femmes accompagnent le convoi à l' atamira ou cimetière, en chantant tour à tour l'hymne du deuil» Chouvet 1855, Il 77. atawhai v maori

(ethn) soigner, orphelin m.
NB taimaiti =enfant.

s'occuper

de, veiller

sur, être bon envers. tamaiti atawhai n maori

NB il Ya treize espèces néo-zélandaises sur les 25 connues. astelia moth n comp Charixena iridoxa
[Y ponomeutidœ]

A to J lac nom abr de Appendices to J oumals
(pari) les appendices mpl des journaux de la Chambre des députés néozélandaise.

Te Papa Atawhai voirDepartment of Conservation

phalène f ou papillon m de nuit dont la larve consomme les feuilles de l' astélia, surtout l' Astelia fragrans (nervosa). aster: Chatham Island aster ou cliff
aster n camp Olearia semidentata [Asteraceœ]

petit arbuste des îles Chatham. native aster ou New Zealand aster n
camp surtout Celmisia

(vieilli) aster m de Nouvelle-Zélande. at: where are you at? interrog (fam) où en êtes-vous? quoi de neuf?

ataata voir cat's eye

NB A toJ =desA(Appendices)auxJ (Journaux). atua n maori voir aussi wairua, whare atua (ethn) dieu m, être surnaturel, esprit ou démon maori «Les choses belles et curieuses qu'ils voient entre les mains des Européens font regarder ceux-ci comme des espèces de diables ou d'esprits, héetouas» Blosseville 1826, 170; «Les Nou veaux -Zélandais donnent à leurs dieux le nom générique d' Atoua», «ce chef disait que l' Atoua était un esprit, un souffle tout-puissant, en laissant échapper tout doucement son haleine pour mieux exprimer sa pensée. [...] La présence

atutahi
de l'Atoua s'annonce le plus souvent, dit-on, par un sifflement bas et sourd» d'Urville 1830, 511,517; «chaque Zélandais a pour lui seul un atoua, divinité secondaire, qui remplit le même rôle que l'ange gardien parmi nous» Loumyer 1846,302; «un grand nombre de dieux (atouas), qui personnifiaient les forces et les phénomènes de la nature» Jonveaux 1864,45; «Atuadésigne à la fois un dieu et un démon, un être surnaturel et un fantôme, ce qui est l'objet d'un respect superstitieux et toute chose nuisible ou désagréable» Dunis 1984, 148. 2 aussi Atua dieu m des Européens, Dieu. atua tangata n maori voir aussi ariki, epikopo, tohunga (hist) missionnaire m «les missionnaires, qu'ils appelaientatoua-tangatas ou tohoungas (hommes de Dieu ou prêtres») d'Urville 1854, 447. atutahi voir whitebait aua n maori orth fautive awaAldrichettaforsteri [Mugilidre] ANZ aussi kataha angl herring, yellow-eyed mullet mulet m aux yeux jaunes «Awa, Takéhé [takeke, garfish], petit poisson qu'on trouve dans les cours d'eau où la marée se fait sentir [...]; c'est une espèce d'éperlan» Jouan 1869, 300.

35

Auckland

isthmus

rives de la première» Lièvre 1893, 84; «ville plus cosmopolite que les autres cités néozélandaises, Auckland s'est développée d'abord au sud de la baie de Waitemata, sur des terrasses parsemées de petits volcans transformés en jardins publics» Huetz de Lemps 1979, 678; «Elle est parfois qualifiée de "capitale de la Polynésie," compte tenu de la présence d'un grand nombre de Maoris, ainsi que d'immigrants samoans, tongiens, etc» Nouvelle-Zélande 1987, 1-6; «Auckland [...] mérite [...] amplement son titre de "plus grande ville polynésienne du monde" Le Cam 1996, 158. NB en 1997, environ un million d'habitants; Auckland fut capitale de la Nouvelle-Zélande de 1840 à 1865. adj voir mullet. oyster Aucklander n dér

habitant m ou personne f originaire d'Auckland, Aucklandais m, Aucklandien m «lesAucklandais»Jonveaux 1864,60. Auckland Island adjvoirsnipe, teal, tomtit des îles Auckland

Auckland Island duck voir teal
Mergus australis [Anatidre]

Auckland Island merganser n comp
(hist) gros canard piscivore, harle austral, bec-scie m des îles Auckland.
NB espèce disparue depuis le début du siècle. Island rail n comp Rallus pectoralis muelleri [Rallidre] voir aussi rail petit râle brun des îles Auckland. NB espèce indigène protégée en voie d'extinction. Auckland Islands n pr maori Maungahuka voir aussi subantarctic islands îles f Auckland, îles subantarctiques

Auckland

Auck abrfamdeAuckland: the Aucks npr pl aussi the Auks (fam) les habitants mpl d'Auckland, Aucklandais ou Aucklandiens mpl; (sports, surtout le rugby, fam) l'équipe f d'Auckland. Auckland net adjprmaoriTamaki Makaurau transIdel' anglAkarana voiraussicoat-hanger n la ville d'Auckland, la plus grande agglomération urbaine de NouvelleZélande, au nord de l'île du Nord «Auckland, laCorinthe du Pacifique,comme l'appellent volontiers les Anglais, est situé sur cet isthme étroit qui sépare les baies de Waitemata et de Manukau. Mais la ville s'est concentrée sur les

appartenant à la Nouvelle-Zélande

<de

groupe de Lord Auckland» Grisard 1889, 10. NB deux grandes îles, plusieurs petites, sur une étendue de 53 km sur 25, latitude 50 et longitude 1651166, à 320 km au sud de l'île Stewart; archipel découvert et nommé en 1806 par le baleinier anglais Abraham Bristow. Auckland Island shag n comp Leucocarbo colensoi [Phalacrocoracidre]

Auckland isthmus

cormoran noir et blanc à pattes rose pâle des îles Auckland.
n comp

l'isthme m d'Auckland «Cetisthme, troit é
et peu élevé, était autrefois, pour les Maoris, un

Aucks
véritable portage, paroù ils transportaient leurs pirogues d'une mer à l'autre» Album Missions catholiques 1888, 52.

36

Australian

adjective

Aucks voir Auck
Auckland Warriors n pr (sports) l'équipe f de rugby à treize d'Auckland
NB participe au championnat australien de la coupe Winfield. Auckland Weekly News aussi (fam) Auckland Weekly n pr (hist) revue hebdomadaire aucklandaise «L'Auckland weekly news est une revue illustrée qui rappelle beaucoup, dans une proportion plus modeste, l'IlIustrated London News» Siegfried 1900, 695. aue interj maorie auë (ethn) hélas! mon dieu! «Aoué! Aoué! hélas! hélas!» père Garin [Monfat 1896,312]; «Aue: Hélas! employé aussi pour exprimer l'étonnement ou le désappointement» Donne 1938,291. Auk voir Auck aukati n maori voir aussi King Country (ethn, hist) frontière f aukati boundary, line (=frontièref) pole (=poteau m). NB entre le pays du Roi maori (King Country) et les terres colonisées. aunt: not to call the Queen one's aunt voir call Aunt Daisy's Cookbook n comp

NB il y a beaucoup de mouches dans certaines régions de l'Australie; geste souvent pris pour un salut. Aussie tank loc nom voir aussi Yank tank (fam, vieilli) grosse bagnole australienne. Austral ou austral adj aussi Australasian

(hist) australasien,

de l'Australie

et de

la Nouvelle-Zélande «sport austral», «écrivain austral» «la Grande-Bretagne et ses avant-postes austraux» Le Cam 1996, 122,225, 251 Austral English n comp (ling, hist)

la variété d'anglais Australasie (Australie, Nouvelle-Zélande).

utilisée en Tasmanie et

(cuis) livre de cuisine très populaire. NB lancé par Aunt Daisy, surnom de Maud Ruby Basham, personnalité de la radio néozélandaisedans les années 1940et 1950. auntie abr de aunt (ethn, fam) terme utilisé pour s'adresser à une vieille dame que l'on ne connaît pas. Aussie /uzil adj et n abr de Australian ou Australia s'écrit aussiOssie, Ozzie ANZ (fam) n I Australien m. 2 Australie f 3 anglais m d'Australie. 4 aussi aussie doUar australien the aussie (dollar)/ledollar australien. adj australien an Aussie accent/un accent australien. Aussie Rules voir Australian Rules Aussie salute n comp Aus aussi Australian salute, Great Australian salute (fam) geste m de la main pour chasser les mouches.

Australasia n ANZ (vieilli) Australasief«I1y a quelques années déjà les Anglais ont donné le nom d'Australasie à ce beau groupe de possessions océaniennes qui embrasse l'Australie, la Tasmanie et la Nouvelle-Zélande» Jacobs 1859; «Quant à l'Australasie, les géographes [...J disent que c'est le continent australien avec la Tasmanie,la Nouvelle-Zélande et même les îles Fidji» Michel 1885,3. NB en Nouvelle-Zélande et en Australie: la Nouvelle-Zélande, l'Australie et les îles qui s'y rattachent. Australasian adj et n ANZ adj voir bittern, gannet, grebe, harrier, stilt d'Australasie «La société néozélandaise a un caractère particulier et très distinctde celui des autres sociétés australasiennes» Jacobs 1857,345. n habitant m ou personne f originaire d'Australasie «cetamourdes exercicesphysiques que les Australasiens ont élevé à la hauteur d'une institution» Siegfried 1904,223. NB en Nouvelle-Zélande et en Australie: néozélandais et australien.

Australia voir Lucky Country Australian voir bittern, coot, fireweed, flax Australiana n dér Aus (ethn) tout ce qui concerne la culture australienne: livres, documents, objets. Australian adjective, the ou the Great

Australian adjective loc nom ANZ aussi
(great) colonial adjective

l'adjectif que l'on dit être le plus typiquement australien.
NB c'est-à-dire bloody (=foutu, sacré), qui

Australian ballot
revient comme un leitmotiv dans le parler populaire.

37

avalanche grass
Austrian n et adj dér (vieilli) voir aussi Dalmatian (hist) immigrant m d'origine dalmate «Ce sont des émigrés, venus de Dalmatie, des Balkans, du Monténégro, de la Bulgarie; on les désigne sous le nom général d"'Autrichiens"», «Ils parlent en général un dialecte slavon mêlé de mots allemands» Ségur 1901, 174-175, 176. NB Les Dalmates étaient appelés Autrichiens car la Dalmatie faisait partie, à l'époque, de l'empire d'Autriche-Hongrie. adj se disait des immigrants mpl d'origine dalmate «Il y a quelques mois, une colonie d'ouvriers autrichiens voulut s'établir dans l' lie septentrionale pour y travailler à l'exploitation du kaurigum, une sorte de résine que l'on trouve en grande abondance dans les forêts qui environnent Auckland» Siegfried 1900, 687. Austrian pine n comp Pinus nigra nigra [Pinacere] voir aussi Corsican pine pin noir, pin d'Autriche «Pin noir d'Autriche. Essence rustique et fragile, renommée par les grands services qu'elle rend pour le reboisement des sols calcaires les plus ingrats. Elle donne un bois, qui, macroscopiquement, ressemble à celui du Pin Laricio de Corse ou à celui du Pin sylvestre» Vademecum du Forestier 1992, 238. autara n maori aussi kairangi (ethn) ancienne technique d'élagage des arbres «Les grands arbres étaient laissés sur pied, la méthode autara ou kairangi consistant seulement à leur couper les branches» Dunis 1984, 151. aute n maori Broussonetia papyrifera [Moracere] angl (paper) mulberry (hist) nom donné au mûrier à papier,

Australian ballot n comp
(élections, fam, hist) nom donné au scrutin à bulletin secret. NB adopté en Nouvelle-Zélandeen 1869. Australian bell-magpie voir magpie Australian brown bitternncompBotaurus poiciloptilus [Ardeidre]aussi brown bittern, black-backed bittern maorimatuku, matukuhürepo butor australien. Australian burr voirAustralian sheep's burr

Australian fashion loc nom
(fam) vêtement peu recherché. Australian invasion loc nom (hist, fam) arrivée massive en NouvelleZélande, dans les années 1860, de chercheurs d'or, surtout de l'État de Victoria. Australianise v dér de Australian australianiser ou s' australianiser australianised adj/part passé (personne, institution, etc) australianisé. Australianism n dér (ling) caractéristique ou expression f linguistique, typique de l'Australie, australianisme m. Australianist adj et n dér adj australianiste n militant m pour une identité et une culture spécifiquement australiennes. Australian language loc nom (fam) langage très peu châtié, injures fpl. Australian Rules n coll Aus aussi Aussie Rules (sports) sport d'origine australienne apparenté au football et au rugby, football australien. Australian salmon voir kahawai Australian salute ou Great Australian

autrefois cultivé en Nouvelle-Zélande
«le papyrier (note: Broussonetia papyrifera, en maori aute)>>Quatrefages 1884,445. autetaranga n maori Pimelea arenaria [Thymelreacere} angl native sand daphne, native daphne, New Zealand daphne voir aussi taranga arbuste m des dunes du littoral, daphné m des sables. autumn muster voir muster avalanche grass n camp Poa cockayniana [Graminere]

salute voir Aussie salute
Australian sheep's burr n comp Acaena agnipila [Rosacere]aussi Australian burr mauvaise herbe introduite, d'origine australienne. Australian summer loc nom (fam, vieilli) été très sec et torride, été caniculaire.

herbe f ou graminée f aux feuilles longues et allongées des régions alpines de l'île du Sud.

avo avo voir arvo
Avon n pr rivière f qui serpente dans la ville de
«Une jolie rivière, l'Avon, traverse la ville [de Christchurch] de son cours sinueux et lent, bordée de saules pleureurs et de gazons frais et verts; des ponts de pierre sombre la traversent de place en place; c'est sur un petit théâtre la verdoyante campagne de l'Angleterre méridionale» Siegfried 1900, 177. NB Christchurch estqqf appelée Christchurchon-the-Avon. awa n maori I cours m d'eau, rivière fou fleuve m awarua/rivière à deux bras; awatereJrivière dont les eaux coulent vite «L'effluent des lacs, dit la "rivière des Dieux" (Awa 0 te Atua»> Reclus 1889,838. 2 voir aua awaileggo voir wayleggo awake up (to) voir wake-up to award n ANZ I voir aussi Arbitration Court (hist) salaire met conditionsfpi de travail fixés par le

38

Axminster (fam) être bien parti, être en tête, près de réussir we're awaylaughingon thisjob/ce boulot,c'est du gâteau.

Christchurch

Awesome Foursome loc nom

away with the fairies ou away with the pixies ou away with the birdies lacadv ANZ (fam) se dit d'une personne perdue dans des rêveries, dans les vapes; d'une personne dérangée, ou mentalement retardée.
(tourisme, rég, Queenstown, fam) combinaison des quatre sports mpi d'aventures les plus populaires: saut m àl' élastique ou benji m, promenadefen bateau à turbines (ou jet-boat), rafting m (ou descentefen boudin), vol men hélicoptère. aweto voir awhato awhato n maoriawhato s'écrit aussiawhetoet, moinssouvent,awato, aweto, hawato 1 voir anuhe, hotete 2 chenille, surtout du sphinx Agrius convolvuli[Sphingidre],qui se nourrit des

tribunal spécial appelé ArbUration Court cour d'arbitrage award rate ou
award wage n camp salaire légal mini-

mum garanti, fixé par l' Arbitration Court et limité à une industrie ou à un emploi. 2 système m de classement des
établissements touristiques «la plupart des établissements touristiques néo-zélandais sont classés selon un certain nombre d' "étoiles" ou "awards"» Nouvelle-Zélande 1993,248. awaruite n maori et angl (géol, mines) minéral m, alliage naturel et rare de nickel et de fer. NB maori awa[rua] + angl -ite; découvert en 1886. awatea n maori lumière f du jour.
voir wayback away laughing: be away laughing loc adv

feuilles de la patate douce (kumara), mais n'est pas envahie par le champignon parasitaire Cordyceps robertsii.
3 aussi horuhoru angl vegetable caterpillar fungus voir aussi porina, vegetable caterpillar Co rdiyeps aSphœria) robertsii champignon m parasitaire qui s'attaque

à la cnenille porina (Wiseana) «A whato désigne [...] un champignon parasite des larves (Cordiceps robertsi)>> Dunis 1984, 175. 2 voir vegeable caterpillar axe voir adze, American axe axeman n (ind du bois) bûcheron expérimenté; (sports) participant m dans un concours de bûcherons axeman carnival n camp concours m de bûcherons. Axminster marquedép (hist) nom d'une moquette typique en laine.

away back

B
babbler n ou babbling brook n comp,
argot rimé pour cook (=cuisinier)

(fam) cuisinier m. NBbabbler=bavard babbling=babiIlardbrook =ruisseau. baby beef n comp viande f tendre de jeunes bœufs «On
appelle "viande de Baby Beef' la qualité de viande provenant dejeunes bœufs et de génisses appartenant à des races à viande officiellement reconnues, généralement abattus entre 12 et 15 mois. Le poids moyen de la carcasse varie entre 181,4 kg et 327,0 kg» Perspectives 1973, 114. Baby Blacks n comp pi voir aussi All Blacks, Cavaliers (rugby, hist) nom donné à l'équipe inexpérimentée des All Blacks sélectionnée en juin 1986 «ceux que le quotidien Auckland Star nomme avec ironie les "Baby-Blacks." Les "Babies" conservent leur surnom mais autour d'eux, l'ironie cède la place àla tendresse» Fogel et Jaurena 1994, 198; «Les joueurs choisis, les "Baby Blacks," leur entraîneur Brian Lochore avait dû les persuader qu'ils étaient aussi dignes que leurs prédécesseurs de la fougère argentée. [...] Il vaut mieux prendre ses chances en face des Blacks, même "baby"» Lafond 1989,434. NB les meilleurs joueurs, appelés Cavaliers, qui étaaient partis en mai 1986 en Afrique du Sud à l'encontre des consignes officielles, furent exclus de la sélection; la fougère argentée (silver fern) est l'emblème de l'équipe nationale de rugby en Nouvelle-Zélande. bach !bretJ/ n et v par méton abr de bachelor (=célibataire) aussi batch ANZ. n (par méton) 1 (vieilli) cabine f ou

2 aussiweekend cottage voiraussicrib petite maison de vacances; parexttoute maison secondaire de vacances, de la plus rudimentaire à la plus luxueuse holiday bach n comp petite maison de vacances.
NB bach est utilisé partout sauf dans l'Otago et

le Southlandoù l'on préfèrecrib; bach-owner (=propriétairem) bach-user (=qui habite ou loue une telle maisonde temps en temps). v aussi bachelorise (vieilli) vivre en (ou comme un) célibataire he is baching itlH mène une vie de célibataire, il vit comme un célibataire; vivre isolé dans une petite maison rudimentaire; survivre seul, en l'absence de l'épouse; aussi bach with partager un logement avec une autre personne, en général du même sexe baching n verb le fait de vivre de cette manière.
NB surtout employé pour des hommes qui n'ont pas l'habitude des travaux domestiques. bachelor's button n comp Co/ula coronopifolia [Asteracere] aussi soldier's button, yellow-button plante f vivace à fleurs jaune vif des terrains humides. bacher n dér

personne f gui vit isolé dans une petite maison rudImentaire ou possède une
secondaire. voir bach bachy adj dér de bach (fam) mal construit, qui tient du cabanon these week-end cottages are a bit bachy/ces maisons de vacances sont un peu rudimentaires. back n, v, adv, adj voir aussi back ofbeyond ni (at the) back Ofloc prép à l'intérieur maison

baching

logement m de célibataire du célibataire. vit un apprenti de ferme.

ou typique
m où

2 (agr, vieilli) cabane fou cabanon

des terres. 2 get one's back up loc verb (fam) se hérisser, se fâcher, se mettre en colère.

back
v 1 porter sur le dos ou les épaules. 2 voir aussi backing dog (chien de berger)

40

back-scarf back countryn compet adj aussi backblocks ANZ voir aussi front country arrière-pays m; terres isolées près des montagnes, à l'intérieur des terres dans lescomp back country hut refuge m ou cabane f isolé(e) back country man habitant m des régions reculées back country road aussi back country road ANZ chemin vicinal back country woman habitantefdes régions reculées back-cut voir back-scarf backing dog n comp ou backer n dér ANZ aussi yard dog voir aussi race (agr) chien m de berger dressé pour rassembler les moutons dans un enclos.
NB il court surles dos (backs) des moutons pour

courir sur le dos des moutons pour les diriger.
adjvoiraussiback block,back station loin de tout, isolé. adv voir aussi wayback dans une région reculée, isolée. back, the loc nom 1 (hist) cabinet d'aisances extérieur, W.e. extérieurs, (Canada francophone) bécosse f where's Jim? he's out the back/où est Jacques? aux W.C. go out the back loc verb (fam) aller aux W.e. NB autrefois, les toilettes étaient souvent au fond du jardin. 2 ou the back of the house locnom(fam) le jardin de derrière be out the back loc verb ANZ être dans le jardin derrière la maison where's Jim?he's out the back/oùest Jacques? Derrière,dans le jardin. backblock adj ANZ voir aussi back country, boohai, wayback reculé, à l'intérieur des terres; rustre, rustaud backblocker n dér habitant m de l'arrière-pays, de l'intérieur des terres; (Aus) broussard m. backblocks n comp pl et adj voir aussi block n campagne isolée; (Aus) brousse! adj 1 situé dans une région isolée backblocksfarmlfermeisolée. 2 (fig) rudimentaire, mal fait. NB désignait à l'origine les terres (blocks)
achetées aux Maoris.

backbone of the country, the loc nom 1 aussi qqf the backbone of the island la chaîne principale de montagnes, en particulIer les Alpes néo-zélandaises. 2 ou the backbone of the economy ou of the land ou of New Zealand (fam, fig) les agriculteurs mpl (qqf les moutons mpl).
NB l'agriculture étant la ressource principale du pays. backburn v ANZ aussi burn-back voir aussi burn, burn off

les diriger. back-load n et v (trans) nfret m de retour v transporter du fret de retour back-loading n verb aussi back-carting transport m de retour. back-log n comp (vieilli) grosse bûche placée au fond d'un feu de cheminée; (auj) grosse bûche dans un feu de cheminée. back of beyond, the loc nom aussi wopwops voir aussi back (fam) l'arrière-pays m, la cambrousse at the back of beyond loc adv ANZaussi Ausatthe back of (ou0') Bourke, beyond the black stump (fam) en pleine cambrousse. backpackers' abr ou backpackers hostel (ou hotel) n (comp)ANZ hébergement bon marché pour les routards ou randonneurs Le Bons Backpackers/l'hôteldes randonneursde la baie LeBon. NB d'un usage très fréquent; il s'agit souvent d'anciens hôtels et d'anciennes maisons transformésen hôtels à bon marché. back paddock n comp (agr) pâturage éloigné de la ferme. back range n comp chaîne f de montagnes intérieure, éloignée de la côte.
NB par opposition à front range, près de la côte.

(agr) allumer un contre-feu pour contrôler un feu de défrichement backburning n verb back bush n comp région forestière reculée.

back carting voir back-load

back road voir back country back-scarf v et n voir aussi belly-scarf (ind du bois) v entailler le tronc d'un arbre pour en orienter la chute du côté opposé à l'entaille n aussi back-cut cette entaille.

back section

41 n comp Aus hatchet block

bail-up
massive de voitures d'occasion japonaises; beaucoup de Néo-Zélandais faisaient un voyage spécial à l'étranger pour importer une voiture. bag moth n comp Lio/hula omnivora [Psychidre] maori kopi (=fermé)

back section

I (ville) voiraussifront section terrain bâti ou à bâtir qui ne donne pas directement sur la rue.
NB derrière le front section qui donne directement sur la rue. 2 (campagne) terrain très isolé, mais qui a été cadastré. back station n comp voir aussi outstation, station élevage éloigné, isolé. NB loin des régions habitées de la côte. backswimmer n réf loc Anisops assimilis [Notonectidre ]

papillon m indigène dont la larve croît dans un sac. bags n pi: (as) rough as bags au sacks loc adj ANZ (fam) (personne) très rude, fruste, mal embouchée; (chose) mal finie, mal faite, de mauvaise qualité.

go over the bags au hop the bags loc

punaisefd'eau hémiptère qui nage sur le dos, notonecte f
NB espèce endémique.

back to the mat voir mat back track au back trail: take the back track au trailloc verb (randonnée) revenir sur ses pas. (fam) revanche f, représailles fpl back up on v s'en prendre à. back yard au backyard n comp, adj ANZ n enclos, qui comprend souvent un jardin, souvent potager, et/ou un verger, situé à l'arrière d'une maison adj (fam) désigne une activité, souvent à t~mps paf!iel, installée près de la maison d habitatIOn backyard motor mechanic! mécanicienqui travailleà son compteou une acti vité répréhensible, souvent illégale, faite dans de mauvaises conditions backyard abortion/avortement illégal backyard business n comp petite entreprise privée qui travaille au noir backyarder ndérpersonne fqui travaille à son compte, souvent au noir. bad lot n comp (fam) personne f peu recommandable. bad spin voir spin bag: put the bag on loc verb (circulation de la route, fam) faire souffler dans le ballon. NB en parlant des contrôles de police antialcooliques. baggage car n comp (hist, fam) voiture d'importation neuve ou d'occasion que l'on rapportait d'un voyage à l'étranger.
NB phénomène d'avant la période d'importation

back-up

n

verb (1e GM, fam) sortir des tranchées pour attaquer. NB bag abr de sandbag =sac de sable ou de terre; souvent les tranchées étaient garnies de sacs de sable ou de terre. bag snatching n comp (argot du rugby) coup bas qui consiste à tordre les testicules à un adversaire. bail n et v ANZ aussi cowbail n I aussiheadbail n comp (agr) appareilm en bois qui empêche la vache de tourner la tête lors de la traite. 2 aussimilking-bail oucowbail (agr) n stalle fou box m d'étable utilisé(e) lors de la traite des vaches au pl hangar m à traite. vOU bail up s'écrit parfois bale up ANZ I (agr) mettre une vache en stabulation dans une stalle bail up! interj appel m pour faire venir la vache dans la stalle. 2 (chasse) acculer une proie, surtout le porc sauvage bail (up)a pig/faireacculerun porc sauvagepar des chiensbailed (up) part passé se dit d'une proie acculée bailer n dér aussi bailing dog voir aussi holder chien dressé pour acculer les porcs sauvages bailing (up) n verb I (agr) le fait de mettre les vaches en stabulation. 2 (chasse) le fait d'acculer une proie. 3 voir aussibushranger (voleurs, etc, hist) arrêter net qqn souvent dans l'exclamation bail up! arrêtez! 4 (fig) prendre, attraper, coincer, mettre au pied du mur I was bailed up by my
talkative neighbour/J' ai été retenu par mon voisin qui est si bavard. bail-up n voir aussi bail, bailing (agr) le fait d'arrêter et de retenir du

bait bétail, surtout le bétail sauvage.

42

band ballistic lac verbne plus se tenir (de joie, de rage), exploser (d'une joie presque délirante, de rage). ball of fire lac nom (2e GM) surnom m de la deuxième division néo-zélandaise en Afrique du Nord. NB =boulede feu, (fig) pleinde vie, d'entrain. bail of muscle loc nom, adj ANZ voir aussi box of birds n personne pleine d'énergie, en pleine forme adj en pleine forme howare you today? a ball of muscle, a box ofbirds/comment ça

bait, baiter voir whitebait
baiting n verb (éradication des lapins ou des phalangers) empoisonnement m. Bakano n dép voir aussi Cresta Doré nom donné au premier vin rouge de table néo-zélandais. NB lancé en 1954,très populaire pendantune vingtained'années, retiré du marchéen 1983. bake v voir aussihomebake (drogues) faire ses propres mélanges de drogue pour la revente baker ndér ou homebake baker ncamppetit trafiquant qui fait ses mélanges lm-même. baked, be v passif (fam, hist) être crevé, vanné. balaclava n GB Balaclavahelmet (randonnée) passe-montagne men laine. Balclutha n pr petite ville du sud de I'Otago, située au bord du fleuve Clutha. bald as a bandicoot voir bandicoot baldy interj (jeux des enfants) pour demander une trêve: pouce! bale n et v abr de wool bale ANZ (tonte des moutons) n ballefde laine v mettre la laine en balles baie-board ou bale-sheet ncamptableau m d'affichage ou fiche f d'emballage où sont enregistrés tous les détails concernant chaque balle de laine baie-box n camp caisson m en bois de la presse à laine baler n dér ouvrier m qui met la laine en balles balehook aussi wool-hook n camp crochet emmanché qui sert à déplacer les sacs ou les balles de laine bale-

va aujourd'hui? en pleineforme. ballot n (hist) conscription f par tirage au sort; (agr) distributionfpar tirage au sort de terres agricoles; allocationfpar tirage au sort d'emprunts à bas taux d'intérêt offerts aux membres de certaines entreprises de construction pour l'achat de maisons. balls voir big balls bamboo n au native bamboo au New Zealand bamboo n camp Microlœna polynoda [Poacea:] bambou m indigène. bamboo orchid voir orchid banana boat n compréf Joc (hist) bateau m qui apportait en Nouvelle-Zélande les fruits, surtout les bananes, des îles du Pacifique Sud et aussi amenait les immigrants polynésiens.

banana passionfruit voir passionfruit

bananas: be a bunch ofbananas lac verb
(fam) être complètement fou, dingue go bananas loc v ANZ (fam) raffoler de
she' s gone bananas for her baby/elle est folle de son bébé. band n réf lac fanfare municipale, orchestre municipal band contest n camp concours m des fanfares municipales «Tous les ans, vers le mois de mars, une grande agitation se manifeste dans les rues et les faubourgs de la capitale. Des bandes de musiciens, aux brillants costumes parcourent [la ville...]. C'estle band contestou concours musical annuel: chaque ville, chaque province envoie à Wellington ses musiciens, vêtus d'un uniforme spécial» Ségur 1901, 26. band rotunda n camp kiosque m à musique «kiosque de la

sheet voir au-dessus bale-board
NB une balle pèse 167 kg.

bale up aussi bail up voir bail ball voir ball of fire, ball of muscle, up with the play
Ballarat n pr ANZ aussi surtout en Australie Stewart's Ballarat seedling, Ballarat (seedling), Stewart's (seedling) variété de pomme f, surtout à cuire. Ballarat lantern (vieilli) voir lantern NB de la ville de l'état de Victoria en Australie. balJistic adj

(fam) mordu, fana, passionné, délirant (d'enthousiasme) be balJistic ou go

Banda
musique» Courte 1904, 8. NB dans toutes les villes. Banda n marque dép (hist) machine f à polycopier très répandue dans les écoles. NB l' encre en était toujours bleue; équivalent en

43

bank
bandicoot n et v [Peramelidre, hylacomyidre] T ANZ n Aus petit marsupial nocturne d'Australie dans les loc adj (fam) as bald as a bandicoot loc adj ANZ GB as a coot chauve comme un œuf, chauve comme une bille as barmy as a bandicoot (personne) très ori~inal as miserable as a bandicoot en piteux état as useless as a bandicoot (personne) très incompétent. v voir aussi rabbit (hist, fam) voler des pommes de terre en enlevant seulement les tubercules et en prenant soin de laisser les feuilles. band rotunda voir band bandy: knock bandy loc verb ANZ (fam) étonner what he told me knockedme bandy/fen suis resté baba de ce qu'il m'a dit. bang: the whole bang lot loc nom intens ANZ (fam) tout, absolument tout. banger n dér du v bang voir aussi doublebanger (fam) gros pétard. bang-slap adv intens (fam) tout d'un coup I ran bang-slapinto
him in town/je suis tombé tout d'un coup sur lui

France: Ronéo. band contest voir band banded adj/part passé voir bellowsfish, kokopu, wrasse rayé.

banded dotterel voir tuturiwhatu
banded rail ou New Zealand banded
rail n comp Rallus philippensis [Rallidre] aussi landrail, striped rail maori moho kikatai, mohopererü, mioweka, patiitai voir aussi moeriki râle rayé, râle à bandes «le râle des genêts [...] (patatai)>> Dunis 1984,81.

NB espèce indigène au plumage brun tacheté de noir et de blanc, protégée. bandfish: crested bandfish n comp Lophotes capellei [Lophotidre] poisson m indigène argenté.

en ville. banjo n ANZ 1 aussi banjo shovel (fam) pelle f à long manche et à large fer. 2 qqf gigot m (de mouton). 3 (I e GM) pelle utilisée pour creuser les tranchées. NB qui a la formed'un banjo. bank n voir ANZ, ASB, BNZ, Countrywide, Postbank, Post Office Savings Bank, Reserve Bank of New Zealand, Trustbank, Trustee Savings Bank, Westpac
NB les grandes banques en Nouvelle-Zélande (New Zealand Trading Banks) sont: ASB, Bank of Australia and New Zealand (ANZ), Bank of New Zealand (BNZ), Countrywide Bank, National Bank of New Zealand, WestpacTrust. Toutes appartiennent à l'étranger (Australie, Grande- Bretagne); il n' y a plus de grande banque néo-zélandaise. be right as a bank loc adj (fam, fig) être complètement juste, sûr, être très en forme, etc I was down with the

..:.

red bandfish n comp Cepola aotea [Cepolidre] poisson m indigène rose.
. . '. ..~',..<

= ".
.

..

..

..:,:,>.

. "....................... ';:..

,

.

....... .

bank
flu yesterday but to-day I'm as right as a bank!

44

bar'em
protégées en deux endroits contre les érosions par des musoirs volcaniques. L'un de ces promontoires est le cap Saunders, à l'abri duquel s' est ouvert le portd 'Otago; l'autre, la péninsule de Banks, dont la masse superbe, complètement isolée, est découpée de baies et de calanques où mouillent les navires: telles sont Port-Akaroa, Pigeon-bay, Port-Levy, Port-Cooper [Lyttelton...]. Un cordeau de sables marins unit la côte méridionale de cette presqu'île de laves à la terre ferme en enfermant un marigot vaseux» Reclus 1889, 829; «le volcan en bouclier qui forme aujourd'hui la péninsule de Banks» Birot 1970, 302; «le vieux volcan démantelé de la péninsule de Banks» Dresch 1975, 221; «La Péninsule de Banks (Banks Peninsula) sépare la Baie de Pégase (Pegasus Bay) et la Baie de Canterbury (Canterbury Bight)>>GrandAtws Universel1989,63. Banks Peninsula hebe n comp Hebe
lavaudiana [Scophulariacere]

j'étais grippé au lit hier, maisaujourd'hui c'est la pleine forme. NB =être aussi sûr qu'une banque. bank, the loc nom (sports) talus m en teITe qui sert de tribune; (par méton) les habitués mpl de la tribune send to the bank au give an

order for the bank loc verb voir aussi
early shower (sports, surtout rugby, vieilli) renvoyer un joueur. bank and bank au bank high loc adj voir aussibanker se dit d'un cours d'eau en crue, Bankcard n pr comp ANZ aussiMastercard carte de crédit utilisée en Australie et en Nouvelle-Zélande. bank cheque n comp chèque certifié émis par une banque, (Canada francophone) chèque visé, chèque de banque. bank claim au bank diggings n comp (mines d'or) concession f en bord de rivière.

(rég) espèce de véronique arbustive. Banks Peninsula Walking Track n pr abr BP Track

banker n dér
1 Aus cours m d'eau en crue run a banker loc verb ANZ se dit d'un cours d'eau en crue qui déborde presque the creek outside the hut was crossable yesterday
butto-day she' s running a banker and we' Ilhave

sentier m de randonnée qui traverse plusieurs fermes et la réserve naturelle de Hinewai de la péninsule de Banks.
NB randonnée qui dure quatre jours, organisée par les propriétaires.

Bank of New Zealand

to wait a day or two for it to go downlhieron pouvait traverser la rivière au refuge mais aujourd'hui elle déborde presque et il faudra attendreunjour ou deux que les eaux baissent. 2 voiraussithe bank (sports, hist) habitué m du talus en teITe qui sert de tribune, habitué de la tribune. bank high voir bank and bank
voir

bank up v ANZ (circulation de la route) se boucher, s'engorger.
bantie n dimin et interj, abr de bantam coq m ou poule f de bantam. bar n et v n (mines d'or) banc formé de sédiments souvent aurifères qui ont été apportés par l'eau et qui se sont accumulés dans un repli du lit d'un cours d'eau hard bar n comp(mines de quartz) roche dure entre les filons aurifères. not have a bar of loc verb ANZ (fam) personnetrouver insupportable action, idée rejeter, refuser totalement I
won't have a bar of it!/je ne veux rien entendre!

BNZ

banksia n lat Banksia [Protoacere]Aus arbuste m d'Australie à feuilles persistantes. Banks Peninsula n pr maoriHorornaka voir aussiPeninsula presqu'île située près de Christchurch formée de deux anciens volcans dont les cratères, envahis par lamer, forment les grandes baies de Lyttelton et

d'Akaroa, la péninsule de Banks «Du
côté de l'est [de l'île du Sud], le littoral a
empiété [..,] sur les eaux marines, les fleuves ont

étalé en mer de vastes plaines alluviales,

not know from a bar of soap loc verb ANZ (fam) ne connaître ni d'Eve ni d'Adam. v au give a bar loc verb aussi double bank Aus dink porter qqn sur Ie cadre de sa bicyclette. bar'em au barred! interj voir aussi two-up

barbe
(jeu de pile ou face, fam) arrêtez la partie! barbe /babi/ voir barbie barbed wire fence n comp ANZ voir aussi fence (agr) clôturefavec un ou plusieurs fils de fer barbelé. NB clôture très utilisée; souvent tous les fils
sont barbelés.

45 [Crustacere] maungaunga maori koro-

barracuda

.etit crustacé de mer qui se txe aux objets flottants,'

anatife m de NouvelleZélande
l'Australie.

et du sud de

~
~
..

.

"

;,
.

,

~

-.-

Barber, the n pr (=barbier) (rég, côte ouest de l'île du Sud, fig) nom d'un vent glacial (souvent accompagné de brouillard) qui descend le long de la vallée du fleuve Grey et qui souffle sur la ville de Greymouth.

Barnes Dance n comp (circulation routière) passage au rouge de tous les feux de sIgnalisation à un carrefour important en centre-ville pour permettre aux piétons de traverser perpendiculairement ou en diagonale.
NB d'après un préfet de police de New York des années 1930. barney n et v ANZ n (fam) engueulade f, dispute f v ou have (a bit of) a barney loc verb se

barbie ou barby ou barbe abr de barbecue
ANZ (fam) barbecue m. bar-bound adj se dit d'un bateau retenu au port à l'embouchure d'un cours d'eau par un banc de sable; qqf(fig, humor) se dit de qqn qui n'arrive pas à sortir d'un bar. bare adj (agr) se dit d'un mouton récemment tondu bare-back n comp mouton récemment tondu bare-belly n compabr de bare belly sheep aussi bare-bellied sheep ANZ (agr) mouton m qui a perdu toute (ou presque toute) la laine du ventre. bar'em voir bar bare-point n comp voir aussi point, woolypointed (agr) mouton m qui n'a pas de laine aux articulations bare-pointed adjsans laine aux articulations. bare tucker voir tucker bark (up) v (agr) faire aboyer un chien de berger bark-up n ou barking-up n verb. barker n dér de bark aussi pied stilt voirstilt NB le cri de cet oiseau rappelle l'aboiement. bark hut ou bark whare n comp (hist) cabanon m en écorce de totara barley grass n comp Hordeum glaucum, leporinum,murinum [Graminere] herbe f ressemblant à de l'orge, qui pousse partout dans les endroits incultes. NB l'espèce murinumest nuisible. barley sugar n comp pl barley sugars bonbon m de sucre d'orge. barnacle n réf loc Elminius modes/us

chamailler, se disputer, s'engueuler.

bar of soap voir bar
barra abr de barracouta
barrack v et n ANZ (fam) vtaquiner, tourmenter, se moquer de; suivide for ANZ (sports) encourager bruyamment (une équipe, etc) n manifestation bruyante pour ou contre qqn barracker n dér (sports) supporter passionné ou spectateur vociférant barracking n verb Ie fait de taquiner qqn ou de manifester bruyamment pour ou contre qqn. barracks: emigration barracks n comp aussiemigrant ou immigrant ouimmigration barracks (hist) logementm ou camp m temporaire pour les immigrants (ou émigrants) récemment arrivés en NouvelleZélande.

barracks week voir cadet week
barracouta n I Thyrsites atun [Gempylidae)abr barra ou coota ou conta aussi snake mackerel maori maka, manga Afriquedu Sud snoek gros poisson prédateur de l' hémisphère Sud. 2 ou barracouta loaf n comp (fam, .fig) pain m de forme ovale, croustIllant sur le dessus, souvent fendue au milieu. barracouta point n comp genre d 'hameçon utilisé par les Maoris. barracuda n réf loc ou pike barracouda

barred
Sphyrœna novœhollandiœ, [Sphyrrenidre] ANZ aussi sea pike obtusata

46

basket fungus the bash lac adv en train de picoler. 2 (tonte des moutons) coup de tondeuse incontrôlé, peu précis basher n dér tondeur peu précis. 3 (scol, garçons) châtiment corporel qui consiste à donner des coups de férule ou de fouet. 4 (randonnée) passage m difficile boulder bash (=dansles rochers)bush bash (=dans
la forêt) stream bash (::dans Ie lit d'une rivière).

poisson très carnassier des mers tropicales et subtropicales, barracuda m, bécune f, sphyrène f «barracuda: sorte
de brochet de mer, très agressif, que les insulaires redoutent plus encore que le requin» Lingé 1972, 126; «Le barracuda à courtes nageoires, Sphyrœnidœ novœhollandiœ, est une variété australienne qui peut atteindre I m mais est généralement plus petite» Migdalski 1979,262.

barred voir bar, trout voir kokopu barrel n réf lac tronc m d'arbre. Barrett Reef n pr récif m 9ui se trouve à l'entrée de la baie de Welhngton.
NB le paquebot Wanganella qui faisait la liaison entre l'Australie et la Nouvelle-Zélande y échoua en 1947, ainsi que le ferry Wahine, qui faisait la liaison entre les deux îles néozélandaises, en 1968.

barrier: starting barrier n camp (courses hippiques) ligne f de départ où les chevaux sont placés dans des box individuels, ou, dans les courses de trot, derrière une barrière qui se lève.

Barrier Island voir Great Barrier Island

Barrier pine voir manoao
barrow n et v dial brit 1n cochon castré, castrat m v castrer un cochon. 2 v (tonte des moutons) tondre ou commencer à tondre un mouton pour aider le tondeur barrow-boy n camp apprenti tondeur barrowing n verbbarrowman ncomppersonne fqui commence à tondre un mouton pour aider le tondeur. bar-tailed godwit voir godwit bar-the-door (au the gate) lac nom (enfants) espèce de jeu m du chat perché.
NB ::barrer la porte.

bashing n verb en suffixe ANZ voir aussi Pommie (fam) le fait de s'en prendre à, de crier haro sur, campagne f de dénigrement systématique French-bashing, Japan-bashing/dénigrement des Français, du Japon «Le summum verbal du French bashing fut sans doute atteint par [un auteur et scénariste australien]»Le Cam 1996,245. NB contre la France, à l'occasion des essais nucléairesdans le Pacifique. bash up voir knock up basic wage n camp ANZ (hist) salaire m minimum; smig m. basin n combefà flanc de colline. NB très fréquent en Nouvelle-Zélande à la campagne(dans les hautes terres). Basin, the ou Basin Reserve, the n pr le terrain de sports municipal de Wellington. NB un ancienbassin asséchéde forme ronde. basket: ladies bring a basket voir ladies a plate basket fungus n camp Clathrus cibarius
(Ileodictyon cibarium) [Clathracere] aussi birdcage fungus, lattice fungus, net fungus, shepherd's basket fungus, devil's purse, fairy's closet, thunder-dirt maori paruwhatitiri, pukurau, tiitae këhua, tiitae whetii

base: base-bludger ou base-walloper ou base-wallower n camp déform basewallah (1e et 2e GM, péj) désignait les officiers ou le personnel dans un camp militaire. NB ce personnelavait la réputationd'avoir la vie facile. bash n ANZ voir aussi lash (fam) I soiréef, réunionf, beuveriefon

basket social champignon m indigène comestible qui d'une boule blanche prend la forme d'un panier tressé. basket social voirladies a plate basking shark voirreremai bass n réf loc au bass groper au black bass au sea bass n comp Polyprion mœone
[Percichthyidre]maorimoeone gros poisson comestible, souvent pris à tort pour le hapuku ou groper qui lui est apparenté.

47

Bathurst

burr

Zélande» Filho11885, 6. NB la chauve-souris est l'unique mammifère terrestre de la Nouvelle-Zélande. long-tailed bat Chalinolobus tuberculatus [Vespertilionidre] maori pekapeka chauve-souris f à longue queue.

NB cette espèce néo-zélandaise ressemble à des espèces d'Australie et des îles du Pacifique. short-tailed bat Mystacina tuberculata et Mystacina robusta [Mystacinidre] maori pekapeka
chauve-souris



courte

queue

<<Mystacina

bastard black pine voir miro bastard red cod n comp [Moridre]voir aussi ahuru, red cod, ribaldo northern bastard red cod n comp Pseudophycisbreviuscula poisson m que l'on trouve au nord de l'île du Nord. southern bastard red cod n comp Pseudophycisbarbata

poisson apparenté au red cod que l'on trouve au sud de l'île du Nord et dans l'île du Sud.

tuberculata [...] est l'unique représentant de la famille des Mystacinidre. Ce petit animal volant chasse surtout ses proies en se déplaçant et en grimpant, et il est remarquablement adapté à cette fin. Ses pattes sont courtes, disposées vers l'avant et munies de longues griffes acérées et recourbées qui lui permettent de s'agripper à l'écorce des arbres. Pour grimper, il replie ses ailes d'étrange manière vers le haut, de telle façon qu'elles ne puissent pas le gêner dans ses mouvements» Felix 1988,262@LibrairieGründ, Paris.

NB espèce néo-zélandaise.

batch v batcher
NB il ne s'agit pas d'une véritable morue. bastard sandalwood, Scotch thistle, trumpeter voir Chatham Islands akeake, thistle, moki bat n réf loc maori pekapeka désigne trois espèces de chauve-souris f «deux chauve-souris de genres différents Scotophilus {Chalinolobus] tuberculatus (Grace), identique à une espèce en Australie, et la Mystacina tuberculata qui n'a encore été trouvée qu'à la Nouvelle-Zélande» Quatrefages 1883, 2; «deux Chiroptères en Nouvelle-

n dér batching

n verb voir

bach bath: give one a bath loc verb (fam) vaincre, battre à plate couture. bathers n pl ANZ aussi cozzie voir aussi togs (fam) maillot m ou slip m de bain. bathing togs voir togs bath plug n comp (offens, fig) imbécile mf, personne f méprisable. NB =bouchon de baignoire; euph de bastard =salaud. Bathurst burr n comp Xanthium spinosum

batt
[Asteracere] ANZ

48

BCNZ (fam) pleurer. Bay, the n pr (rég) la baie des lies; la baie de Hawke. bay fishery, bay fishing voir bay whaling
Bay-or-Islander (hist) habitant n dér maori ou européen de la

mauvaise herbe venant d'Australie, mais originaire de l'Amérique du Sud, que l'on trouve dans les régions d'élevage du mouton et dont les graines s'accrochent à tout ce qui les touche.
NB de Bathurst, en Nouvelle-Galles foisonnait cette plante. du Sud, où

baie des lies.
Bay of Islands n pr baie f des Iles «le Port des Iles» Crozet 1783, 47; «La baie des lies est un des plus vastes et sûrs ports du monde; il renferme plusieurs ancrages dont le principal est connu sous le nom de Kororaréka, village situé sur la plage du côté est de la baie intérieure» Lavaud 1843 [Tremewan 1986, 20]; «la Baie-aux-IIes» Vulliet 1861, 177. NB sur la côte est, au nord de l'île du Nord; appelée le port de la Trahison par les survivants du massacre de Marion Dufresne en 1772 «nous le nommâmes en le quittant le Port de la Trahison» Crozet 1783, 125.

batt abr de insulating batt voir pink batt batten n et v voir aussidropper (agr) n dans une clôture, latte de bois (auj, de fer ou de plastique) destinée à garder un écartement régulier entre les fils de fer v mettre dans une clôture de fils de fer des lattes de bois (de fer, de plastique) pour l'écartement batten and wire (fence) n camp clôture faite de fils de fer et de lattes de bois (de fer, de plastique) qui maintiennent un écartement régulier entre les fils battening up n verb l'action de poser ces lattes d'écartement. battery n . (mines d'or) concasseur m dans lescamp battery-box récipient m où le minerai est concassé et où l'or est amalgamé au mercure battery hand personne f qui travaille au concassage du quartz. battle v ANZ (fam) faire constamment face à des conditions de vie difficiles, vivoter, se
been battling away and the win of a new car's wonderfuUon vivotait et c'est formidable d'avoir gagné une voiture battler n dér ANZ personnefqui lutte pour survivre I take my hat off to her: she's a real battlerlje lui tire mon chapeau: elle ne se laisse pas abattre; «[...] identifies with those he calls "the battlers" people who, mostly, keep just ahead of the tide of economic and social difficulties. They resent the pikers who go on welfare» (Colin James National Business Review 17/8/1990)/"[...] se sent solidaire des gensqu'i! appelle «les lutteurs", ceux qui se maintiennent pour la plupart tout juste à flot dans les difficultés économiques et sociales. Ils en veulent aux oisifs qui acceptent de vivre aux crochets de J'État». bawbies n pl dial brit (fam, vieilli) fric m he likes the bawbieslil aime le fric. bawl: have a bawlloc verb

débrouillertant bien que mal we've

Bay of Plenty n pr sigle BOP baie f de l'Abondance «la vaste baie d'Abondance de Cook» d'Urville 1830, 125; «le golfe dit Bay of Plenty»Reclus 1889,834; «la baie d'Abondance (Bay of Plenty)>> Ségur 1901,147; «la Baie de la Plénitude»Deckker 1983, 127. NB à l'est de l'île du Nord. bayonet-grass (vieilli)voir Spaniard Bays, the n pr pl (surtout sports, auj) nom donné à Nelson et sa région.
NB Nelson est une ville au nord de l'île du Sud. bay season n camp voir aussi bay whaling (ind baleinière, hist) saisonfde la pêche à la baleine côtière «[...] la saison des baies. Note. Epoque de l'année où les baleines viennent à la côte, vers la fin de la gestation» Du PetitThouars 1841, 145.

bay villa voir villa
bay whale n camp Balœna australis [Balrenidre]

voir aussi tohora, whale (ind baleinière, hist) baleine franche des mers du Sud bay whaler n dér baleinier m qui pratiquait la pêche

côtière bay whaling n verb voir aussi shore
whaling pêche f à la baleine côtière. B bursary voir Bursary BCNZ sigle de Broadcasting Corporation of New Zealand

beach (hist) organisme néo-zélandais de radio et télévision.
NB BCNZ remplaça en 1976 NZBC (New Zealand BroadcastingCorporation),établie en 1961,avantd'êtreremplacéeen 1989parTVNZ (TelevisionNewZealand)et New Zealand On Air (radio); équivalentsfrançais RTF, ORTF, etc. beach n plage f, bord m de la mer. NB mot utilisé en Nouvelle-Zélande de préférenceau mot britannique(seaside). on the beach lac adj au chômage; sans le sou. Beach, the n pr , (hist) le bord de mer, le front de mer.
NB en particulier le front de mer de Wellington

49

beauty
(fam) fauché, à sec. beacher n dér 1 (pêche à la baleine dans l' Otago, hist) marin m ou baleinier m à la retraite; colon m qui vit sur la plage. 2 (mines d'or de la côte Ouest) voir beachcomber beachmaster n comp (pêche à la baleine, hist) resl?onsable m de l'organisation d'une sortIe de pêche côtière. beach-workings n comppI (mines d'or) chantier m aurifère en bord de mer ou de rivière. beak voir stickybeak beanie n dimin bonnet m de laine.
NB très populaire, surtout parmi les Maoris et les Polynésiens, les ouvriers et les randonneurs.

ou de Kororareka. beach claim n camp (mines d'or) concession aurifère située sur les bords sableux d'un cours d'eau; qqf concession aurifére de la côte ouest de l'île du Sud située en bord de mer. beachcomb v de beachcomber I passer au peigne fin les plages à la recherche d'objets de valeur. 2 vivre de ce que l'on trouve dans la nature ou en faIsant de petits travaux. beachcomber n réf lac I (hist) vagabond m qui vivait au dépens des marins; (auj) personne f qui passe au peigne fin les plages à la recherche d'objets de valeur. 2 aussi beacher, beach-raker voir aussi blacksander (mines d'or de la côte ouest de l'île du Sud) personnefqui passe au peigne fin les plages de sable noir à la recherche d'or.
NB mot apparemment d'origine néo-zélandaise,

utilisé dès les années 1840. beachcombing n verb I le fait de vivre de ce que l'on trouve sur la plage ou en faIsant de petits travaux. 2 voir aussiblacksanding (mines d'or de la côte Ouest) lavage m de l'or provenant des plages de sable noir. beach diggings n camp (mines d'or) exploitation f des plages de sables noirs aurifères de la côte ouest de l'île du Sud.
beached adj/part passé voir aussi beach

beardie n dimin de beardedcollie chien m de berger aux poils longs. NB nom donné à la race English Smithfield. beat n voir aussi top (agr, hist) itinéraire habituel de l'itinérant agricole; (agr) champ m d'action du berger lors du rassemblement des moutons bottom beat, middle beat ou top beat n comp champ m d'action en contrebas, au centre, en haut. beat the feet loc verb (fam) décamper, déguerpir. beaut adj et n surtoutinterj,abr de beauty ANZ souventreal beaut, wee beaut ou you beaut adj(fam, sou vent iron) exprimeuneréaction positive, enthousiaste: super, terrible, chouette, etc beaut,eh!lterrible!it's a beaut bike!lquelvélo superbe!you beaut!/t'es formidable! n (fam, souvent iron) chose fou personne fformidable whatabeaut!/quec'est formidable! quel type extraordinaire! he's a beaut:
neverpays his share/quel débrouillard: il ne paie jamais sa part put across a beaut voir beauty beauty adj, n, interj (dans le premier cas avec accent sur la dernière syllabe; dans le second le t se voise souvent en d de sorte que le mot peut s'écrire beaudy ou bewdy) adj, interj ANZ aussi beautee n little beauty, wee beauty, you beauty voir aussi beaut (fam) interj réaction positive, enthousiaste:

Beaver
super, terrible, chouette, ça y est! beauty, eh?/beau,non? adj a beauty bike/unvélo super nqqch d' admirable ou d'impressionnant he gave me a real beauty on the nose/il m'a donné un grand coup au nez; what a beauty!/ regarde-moiça! (a) beauty of a adj intens (surtout enfants) super, chouette put across a beauty loc verbjouer un beau tour à qqn. Beaver, the loc nom (hist) nom donné à Blenheim, ville du nord de l'île du Sud.
NB beaver =castor; nom qui faisait allusion au fait qu'il y avait de nombreuses inondations «Les inondations, assez fréquentes, qui visitaient ce district [le Marlborough], offraient de sérieuses difficultés pour les voyages. Après des pluies abondantes en hiver ou au printemps, à la fonte des neiges, toute la vallée se transformait en un lac immense, au grand détriment des habitants; il n' y a eu que rarement des personnes noyées, mais on a eu souvent à enregistrer des pertes considérables en bestiaux, chevaux et moutons; c'est ce qui avait induit les premiers habitants de Blenheim à lui donner le nom de Beaver ou Castor, petit animal qui construit son habitation sur le bord de l'eau» Annales des missions 1880, V 349-50. bed n (topographie) le lit, actuel ou ancien,

50

beech

strawberry

1ou native bee n comp Leoproctus fulvescens [Colletida:, Halictida:]

abeille f indigène qui vit en solitaire et creuse des nids dans le sable et l'argile pour entreposer le pollen.
NB il Ya 40 espèces indigènes. L'abeille à ruche et à essaim, d'origine italienne ou germanoitalienne, fut introduite dès 1839.

2 voir working bee Beebyism n dér du n pro (scol) réformes introduites par Clarence Beeby. NB responsable national de l'enseignement public de 1940 à 1960; il a notamment institué l'enseignement des beaux-arts et des travaux manuels. beech n Nothofagus [Fagacea:] ANZ aussi false beech, native beech, New Zealand beech, southern beech maori tawai ou tawhai lat Nothofagus voir aussi black beech, hard beech, mountain beech, nothofagus, red beech, silver beech, Southland beech, tawai, tawairaunui, tawairauriki hêtre austral, arbre m (de la zone

tempérée) ressemble

de l'hémisphère Sud qui au hêtre européen,

d'une

rIvière

qui est en général

démarqué par un talus de chaque côté. NB d'un usage très fréquent en NouvelleZélande. bed and brekkie n comp dimin de bed and breakfast (fam, vieilli) petite auberge qui offre la chambre et le petit déjeuner traditionnel. NB le terme bed and breakfast, qui désignait traditionnellement une petite auberge populaire qui offrait un hébergement à bon marché suivi d'un petit déjeuner copieux, tend à désigner maintenant, sous l'appellation bread and breakfasthotel, une maison de style ancien modemisée offrant des chambres et un service de catégorie supérieure. Les bed and breakfast populaires sont remplacés par les motels et, pour lesjeunes, par les backpackers bedroll n comp

nothofagus m «la forêt des hêtres austraux (Nothofagus)>> GuiIcher 1969, 170; «des hêtres australs, notofagus» Jeanneret 1977, 20. NB il Yen a 15 espèces: sept en Patagonie, trois en Tasmanie, cinq en Nouvelle-Zélande; uniquement à feuillage persistant en NouvelleZélande; il y a trois mots maoris et cinq mots anglais pour les cinq variétés néo-zélandaises. beech bush ou beech forest n comp forêt f de hêtres australs. beech fungus voir beech strawberry beech gap loc nom

régionfde

la côte ouest de l'île du Sud
ne poussent pas.

où les hêtres australs

beech strawberry

ou strawberry

fun-

gus n comp Cyttaria gunnii [Cyttariacea:] aussi beech fungus, cup fungus voir aussi silver beech

literie qui a été enroulée
transportée bee n ou rangée.

pour être

Beehive
champignon m indigène comestible, parasite du hêtre argenté de NouvelleZélande, qui cause la croissance d'une galle qui ressemble à une fraise.

51

bellbird beggars afloat loc nompl voir aussibuggers afloat, damper scone scones frits à la poêle ou sur un feu de camp. beggars on (the) coals loc nom voir aussi damper petits pains sans levure, cuits sur les braises, dans une poêle; gâteaux secs. beggar's ticks n comp Bidens frondosa [Composita:]voir aussi cobbler's pegs mauvaise herbe introduite qui ressemble au dahlia et dont les graines collent à la laine des moutons. begonia: native begonia au begonia
fern n comp Elatostema rugosum [Urticacea:] maori parataniwha

Beehive, the loc nom voir aussi Parliament
Buildings (fam) le bâtiment du parlement à Wellington dont la forme rappelle celle d'une ruche «Le nouveau parlement [...]. Dans le langage populaire, on le nomme "la ruche."» Jeanneret 1977, 40; «Siège du parlement néo-zélandais à Wellington. L'architecture en alvéoles ressemble à une ruche»Deckker 1983,79ilIus;(par méton) le gouvernement. NB mis en fonctionen 1980. been there, done that locadv aussiBT, DT (fam, humor) tout vu, tout fait. beer n voir aussi spruce beer

plante f à longues feuilles dentelées.
NB espèce endémique. beg( -)pardon n comp ANZ de l'expression
beg (your) pardon surtoutnégnO beg(

bière fhave a beer with locverb(fam, qqf fig) se réconcilier, mettre fin à une querelle en buvant une bière dans les compbeer-barn voirbooze barn; beerbiterou beer-bummer(fam) personne f qui se fait payer des verres par les autres beer-chewer au beer-eater (hist) gros buveur de bière beer goitre ou beer gut ANZ (fam) bedaine f beer sandwich (fam) bière bue en guise de déjeuner beer shell (fam) bouteille f vide de bière, cadavre m beer strike grève f des employés d'une brasserie ou d'un débit d'alcool beer tanker camion citerne m pour le transport de la bière beer tent aussi(fam)grog tent bar improvisé dans une tente lors d'une fête, d'une foire-exposition ou d'un match sportif où l'on vend des boissons alcoolisées, surtout de la bière.
beeswax n, argot rimé pour cracks

dons loc adv ANZ

-)par-

(surtout sports, fam) se dit d'une attaque vigoureusepas de quartier, pas de main morte. behind adv et n adv get in behind interj (agr) ordre donné au chien de ber~er pour qu'il se place à l'arrière d un troupeau de moutons ou qu'il vienne aux pieds getin behind,Jock/auxpieds,Jock!; (à une personne, humor) tiens-toi bien! pas possible! n voir Brown's cow be in voir in Belgian au Belgium adj belge, de Belgique. NB mot utilisé pendant et après la Première
Guerre mondiale pour éviter toute référence aux

impertinences fpl, plaisanteries fpl ou blagues fpl faciles.

beet voir silver beet beetIe n réfloc maoripiipapa voirblack beetle, black sand-scarab, bronze beetIe, butcher-beetle, chafer, click beetIe, devil's coachhorse beetIe, grass-grub, huhu, longhorn beetle, manuka beebeetroot n voiraussiKiwiburger betterave rouge cuite.
NB utilisée partout dans les salades, sandwiches, etc.

tle voir aussi mad

Allemands, ainsi German sausage, devenue Belgian sausage Belgian biscuit au Belgium biscuit n comp biscuit rond double à la confiture de framboise et au sucre glace rose, décoré d'un morceau de cerise confite ou d'angélique. Belgian roll ou Belgian sausage ou Belgium sausage n comp ou Belgium abr(rég,île du Sud)voirluncheon sausage Bellamy's n pr réf loc
.

le restaurantdu Parlement.

bellbird n comp réf loc Anthornis melanura [Meliphagida:]maori korimako, makomako

bellies
aussimocking-bird, mocker, mockie passereau m des forêts de NouvelleZélande de couleur vert terne qui se nourrit de nectar et dont le chant ressemble au son d'une clochette,
surtout à distance «Rien n' est plus mélodieux que le chant du moqueur» d'Urville 1830, 588; «Ce joli passereau [...] nous l'avons appelé le moqueur [...]. L'Anthornis me/anurus avec le nom indigène kori-mako» Jouan 1869,243.

52

bench bell-topper n camp ANZ (hist) chapeau m haut-de-forme en soie nOIre. belly n voir aussi legs 1 souventau pl bellies abr voir belly-wool 2 nœud m du fouet des vachers. belly-buster ou belly-flop ou belly flopper n camp plongeon raté où l'on arrive sur le ventre, plat m. belly pieces n camp pl (ind de la laine) morceaux de laine tondus provenant du ventre du mouton. belly-scarf v voir aussi back-scarf (ind du bois) faire une entaille dans le tronc d'un arbre pour en orienter la chute du côté de l'entaille ncette entaille. belly wool n camp, adj ANZ aussi abr belly

(ind de la laine) laine de qualité inférieure provenant du ventre du
NB espèce endémique protégée; le Three Kings bellbird Anthornis me/anura obscura est un peu plus gros; le Chatham Island bellbird Anthornis me/anura melanocepha/a disparut en 1906. bellies voir belly-wool bellowsfish n réf lac [Macrorhamphosidre] blue banded Centriscops humerosus (=à bandes bleues) red banded Centriscops obliquus (=à bandes rouges) crested Notopogon lilliei (=à crête) orange Notopogonfernandezianus (=orange) désigne des petits poissons de mer au mouton «Bellies: ventre, toujours mis dans des balles à part» Wenz 1925,32. belt n et v n voir shelter-belt v (fam) donner un coup à, cogner I belted my knee on a rock/je me suis cogné le genou contre un rocher. Belt, the lac nom GB town belt parcs mpl etréservesfpl dans une ville, ceinture verte. belter n dér de belt (=donner une raclée) désigne qqch de très fort, qui frappe très dur It looks like areal belter of anor'wester is likely to hit the South Island to-daylil semble qu'aujourd'hui l'île du Sud va être balayée par un vent très fort venant du nord-ouest.

museau allongé dont la forme rappelle
celle d'un soufflet. «Les bécasses de mer
[...] ont un corps relativement élevé, une longue dorsale et un museau tubulaire. Leur corps est à demi enfermé dans une cuirasse de plaques osseuses. [...] Certaines sont très joliment colorées. Centriscops obliquus, de la NouvelleZélande, est orange avec de larges bandes noires» Migdalski 1979, 198.

beltman n camp ANZ (sports, surveillance des plages) membre m de l'équipe de maîtresnageurs sauveteurs qui attache un filin à sa ceinture pour aller repêcher qqn en mer. bench n et v (agr) n chemin en terrasse ou en creux formé par les moutons sur un flanc de colline, sente f des moutons; (randonnée) sentier creusé à flanc de colline v creuser un tel sentier bench a track/creuserun sentier benched (out) part passé/adjse dit d'une pente où se trouve un tel sentier, de tels sentiers benehy adj se dit d'une colline ayant de

benchman nombreux moutons.
benchman

53

bible-basher

sentiers formés par les
n comp aussi dimin benchie

(ind du bois) ouvrier m à la scie qui présente la bille. bench mark position loc nom salaire m de fonctionnaire qui sert de point de référence ou de comparaison avec le privé pour déterminer les salaires. bench seat n comp places à l'avant d'une voiture qui font banquette, banquette f d'automobile. benchy voir bench bender n dér de bend (=plier) (péj) catholique mf NB référenceà la génuflexion. bend the elbow loc verb ANZ aussi wet the elbow (fam) aimer boire, lever le coude. beneficial island n comp voir aussi muttonbird (juridique) nom réglementaire conféré àquelques îlesfpl au sud de la NouvelleZélande où seules certaines tribus maories propriétaires (beneficial owners) ont Ie droit (beneficial right) de ramasser les oisillons d'une espèce de puffin.
beneficiary n aussi abr dimin benny:

1(hist) essence f danslescompbenzine bowser pompe fà essence benzine box boîte en bois pouvant contenir deux bidons de quatre gallons (environ 18 litres) d'essence utilisée comme meuble de fortune ou comme matériau de construction benzine engine moteur m à essence benzine tin bidon de quatre gallons (environ 18 litres) d'essence utilisé à diverses fins.
NB en usage jusqu'à mondiale. berdan n la Deuxième Guerre

(mines de quartz) grand concasseur m circulaire en fer où passe le minerai
mélangé à du mercure et de l'eau «Après le broyage, le minerai passe dans les cuves de cyanuration, puis la pulpe s'écoule sur une série de plaques d'amalgamation qui retiennent les concentrés ou blanketing dont le traitement se termine dans les berdans» Schiff 1898, 39. NB l'accent tonique se place sur la deuxième syllabe. bergoo voir burgoo berkers ou berko adj déform de berserk ANZ (fam) fou furieux; dingue go berko loc verb devenir fou furieux berky n dimin accès m de fureur ou de violence. berm n d'origine néerlandaise

personne f qui reçoit une allocation de l'Etat, d'une institution ou (ethn) d'une tribu (iwi). sickness beneficiary n comp
personne f qui reçoit une allocation maladie de la Sécurité sociale. social security beneficiary n comp personne f qui reçoit une allocation de la Sécurité sociale. benefit bludger voir bludger benefit day n comp abr benny day jour m où les allocations de la Sécurité sociale sont versées. Benghasi burner n comp aussi Benghasi boiler abr Benghasi voir aussi thermette (2e GM, Afrique du Nord) réchaud m rudimentaire portable qui servait à chauffer l'eau.
NB du nom de la ville côtière de Libye, Benghazi.

petite bande de pelouse au bord d'une rue résidentielle (surtout entre le trottoir et la rue), régulièrement tondue.
NB le propriétaire est responsable de l'entretien de la pelouse devant sa propriété.

Bermuda buttercup n comp Oxalis pescaprœ [Oxalidacere] mauvaise herbe d'origine sud-africaine et aux fleurs jaunes. best voir give best, up with the best beyond voir back of beyond beyond-rights n pl (trans) droit accordé par l'Etat australien à la compagnie aérienne néo-zélandaise Air New Zealand d'organiser des vols internationaux en partance de l'Australie.
BHP sigle de Broken Hill Proprietary Aus grosse entreprise australienne d'exploitation minière. bible-basher n comp ANZ aussi bible banger, bible-puncher, bible thumper

benny, benny day voirbeneficiary, efit day benzine n ANZ

ben-

(religion, fam, péj) pasteur m; adepte

bickies
mf qui fait du I?rosélytisme. bickies ou bikkles n pl abr de biscuit ANZ (fam, fig) fric m dans les lac big bickies (fam) n grosse somme d'argent; (fig) projet m, entreprise f, etc, de grande envergure small bickies (fam, iron) peu d'argent; projet m, entreprise f, etc, de peu d'envergure stiff bickies ou tough bickies aussi stiff cheese voir aussi stiff (fam, fig) un gros morceau; intelj tant pis (pour vous)! you didn't win the lottery? tough bickies! tu n'as pas gagné à la loterie?dommage! biddy v aussibiddy-bid (vieilli) enlever de ses vêtements les petites boules de bidi-bidi qui s'y sont accrochés. bidi-bidi au bidibid au biddy-bid au biddy-biddy approx phonétique du maori piripiri n Acaena microphylla,(anserinifolia,
novœ-zelandiœ, viridior ) [Rosaceae] aussi burr

54

biggie

hutiwae et piripiri désignent chacun une ou deux espèces seulement mais l'usage actuel veut que piripiri et biddy-bid comprennent toutes les espèces néo-zélandaises. Ces plantes ne sont guère appréciées en Nouvelle-Zélande et pas du tout par les randonneurs obligés, avec difficulté, de débarrasser leurs chaussettes des petites boules.

maorihutiwai, pirikahu, piripiri, piriwhetau Aus bidgee-widgeee herbefou plantefstolonifèrequi tapisse le sol et dont les fruits de la plupart des espèces font de petites boules qui s'accrochent facilement à tout ce qui les touche, acaéna ou acœna mf; ses petites boules «Plante très compacte,
ressemblant un peu à une mousse, l'Acaena est intéressante par sa floraison estivale présentant des sortes d'aiguilles carmin. Les fruits sont tout hérissés et d'un pourpre fort décoratif dès juillet [en Europe]. Acaena microphylla 'Kupferteppich' [...] et novœ zelandiœ ont tous deux un feuillage bronze» Mioulane 1987,28; «Ces petites plantes tapissantes, qui nous viennent de Nouvelle-Zélande, sont très vigoureuses et forment, en peu d'années, un excellent couvre-sol de quelques centimètres, à peine, de hauteur. [...] Acaena buchananii est surtout apprécié pour son feuillage bleuté et Acaena novœ-zelandiœ pour son feuillage roux. Acœna microphylla doit sa réputation aux innombrables petits fruits pourpres qui mûrissent en juillet [en Europe]. "Kupferteppich' est une forme à feuillage cuivré. [...]Acœna adscendens produit des tiges brun rougeâtre, garnies d'un feuillage beaucoup plus bleu» Pereire 1994, 18. NB plante de l'Amérique du Sud, qui existe aussi en Australie; il y en a treize ou quatorze espèces en Nouvelle-Zélande. Les noms maoris

stick like biddy-bids lac verb s'accrocher ou s'attacher fermement. biff v ANZ (fam) balancer he biffedit over the fence/il l'a balancé par-dessusla barrière biffed part passé/adjvachement content biff out v se débarrasser de qqch, jeter. big bickies voir blckies big balls n camp pl (fam, fig) force f, courage m, cran m have big balls lac verb avoir beaucoup de cran, de l'estomac, des tripes. NB balls =couilles. big blow lac nom (fam) grand vent, tempêtef, surtout s'il y a des dégâts.
NB en 1975, dans le Canterbury.

big-crested penguin voir penguin bigeye ncompPempherisaspersa[Pempheridre]

poisson m à grands yeux du nord de la Nouvelle-Zélande et du sud de l'Australie. bigger they are the harder they fall,

the lac verb

(fam, fig) expression de défi ou de courage.
NB expression lancée au début du siècle par le boxeur de Timaru, Bab Fitzimmons, champion du monde des poids lourds; =plus ils sont balèzes, mieux ils tombent. biggie, a lac n dimin convers de l'adj big

(fam) se dit de qqch de très grand et d'impressionnant: un gros morceau.

big house big house n camp (élevage de moutons, fam) maison/des maîtres dans une grande exploitation agricole. big licks voirlicks big note lac verbANZ (fam) faire montre de sa richesse, en mettre plein la vue big note oneselfloc verb se gonfler d'orgueil, ne pas se prendre pour n'importe qui. big one lacnom (fam) gros billet, en général un billet de 100 dollars. Big One, the lacnom (fam) séisme dévastateur de grande amplitude; explosion volcanique d'envergure.
NB qui n'a pas eu lieu mais que l'on craint toujours. big picture lac nom (fam, vieilli) le film en lui-même par opposition aux courts-métrages et aux annonces de films qui précèdent. Big Red n pr (trans, hist) autobus m de Wellington; (auj) autobus de Christchurch. NB de leur couleurrouge. big shot voir shot big skite lac nom vantard m. Big Smoke n camp réf lac (fam) grande ville, par opposition à la campagne.
NB ce terme faisait à l'origine allusion à Londres; il fut introduit après la Première Guerre mondiale par les soldats néo-zélandais.

55

billet
pour riches; the big-ticket areas of education, health and welfare/les services à grosses dépenses que sont l'Education nationale, la Santé et la Sécurité sociale. big ticket item lac nom (fam, commerce) achat important, gros achat. NB étiquette f qui affiche un prix important: plus de $700 en 1997. bike n abr de bicycle dans les lac verb get off one's bike ANZ (fam, fig) se fâcher, piquer une forte colère don't get off your
bike, mate/ne monte pas sur tes grands chevaux,

man pate get on one's bike déménager; changer d'emploi on one' s bike lac adv

en colère.
bike-shed n camp (scol) hangar m à vélos. bikie n dimin de bike abr de bicycle, motorbicyle ANZ (fam, péj) membre m d'une bande de loubards à moto «11 existe en NouvelleZélande des gangs - autrefois appelés Bikies parce qu'ils circulaient à moto - dont on parle périodiquement et qui déchaînent la passion des médias [...]. Entre les années 1950 et 1960 la Nouvelle-Zélande a vu se multiplier la formation des gangs à moto. Les plus importants à cette époque étant les Teddy Boys, MUkbar Cowboys, les Red Indians, et les Mohawks And Crime Incorporated. [...] Ce n'estqu'aux alentours des années soixante qu'apparaîtront des gangs plus connus, plaqués sur le modèle américain tels que Hells Angels, l'Highway 61 ou Mr Justice Hardie Boys." Balme [OFPED 1990, V 15].

Big Snow, The lac nom (rég, Christchurch) chute de neige tardive qui cause beaucoup de dégâts.
NB en août 1945 et en août 1992.

big spit lac nom (fam, péj) film m à grand spectacle; dégobiller, dégueuler. big T abrdebigtrouble:in big T ou in the big T ou in for the big T lac adv

vomissure/ go for the big spit lac verb

(fam) ennuis mpl you'll be in for Big T when you get home/tu vas avoir des ennuis en rentrant. NB be in big trouble =avoir de gros ennuis. big ticket adj, américanisme (fam) se dit de qqch qui coûte très cher
big ticket Kiwi yachts/des voiliers néo-zélandais

bikie gang lac nom bande / de loubards à moto, gang m. bikkies voir bickies, tough billabong n aus Aus eau stagnante dans le lit d'une rivière asséchée, bras mort d'une rivière, marigot m. billet n et v ANZ nI hôte m/logé(e) gracieusement dans une famille dans le cadre d'un événement spécial, normalement sportif ou social I have a billet/j'ai qqn à loger à la maison; 2 (vieilli) position obtenue par faveur politique; (fam) position / dans la fonction publique; position permanente. v héberger qqn gratuitement (en général

billfish le membre d'une équipe sportive, un élève en visite ou en échange, un participant à une réunion).
NB de l'expression militaire française billet de logement «Nos paysans, notre petite et moyenne bourgeoisie les ont reçus {les soldats néozélandais] en billet de logement» Mission 1919, 12. billfish voir marlin billied part passé/adj voir aussi billy (fam) équipé d'une gamelle. Bill Massey n surtout au pl par méton, aussi (a

56

binder loaf, billy sponge pain, cake, pain de Gênes à pâte légère, cuit dans une gamelle sur un feu de camp.

billycan voir billy
billycan farm n comp (fam) petit élevage de vaches laitières. billycart n comp (hist) charrette f d'enfant à deux roues; chariot m à quatre roues. billycock au billycock hat n comp (hist) sorte de chapeau d'homme rond; qqf chapeau melon. billy fire n comp feu m de camp pour faire le thé. billyful n dér (mesure de quantité) Ie contenu d'une gamelle. billy-hook n comp crochet m en S qui sert à suspendre la gamelle à faire le thé au-dessus du feu. billyo ou billyoh advintensdanslesloc go to billy-o (fam) va te faire voir! barre-toi! gone (au oft) to billy-o perdu, égaré, disparu. like billyo ANZ (fam) très très, vachement snowing like billyo/il neige très fort; as sore as the billyo/ vachementdouloureux.

pair oi) Masseys

(le GM) (une paire de) chaussuresfpl militaires, godIllots mpl. Bill Massey's tourists loc nom
(hist) le premier contingent de

.

volontaires du corps expéditio,nnaire néo-zélandais qui débarqua en Egypte
en décembre 1914. NB du nom du Premier ministre de NouvelleZélande entre 1912 et 1925, Bill Massey. billy n et adj ou billycan n comp dial écossais billy-pot ANZ voir aussi boil the billy, bouillitin, dip the billy, keep the billy boiling, swing the billy gamellefà grande anse et à couvercle en fer-blanc ou en aluminium, autrefois émaillée «Les tondeurs de mouton (shearers) [...] portant surie dos un ballot (swag) formé de quelques vêtements roulés dans une couverture et tenant à la main un billy, gamelle en fer pour préparer le thé» Métin 1901, 61; «Là, nous allumons du feu pour faire chauffer le billy (bouilloire à thé), ce compagnon inséparable de toute expédition en Nouvelle-Zélande» Ségur 1901, 117; «gamelle en fer blanc» Grace 1993, 61 dans les comp black billy au black-

billy-tea n comp
thé préparé dans une gamelle où l'on jette le thé dans l'eau bouillante au lieu de verser l'eau sur le thé. bin n et v 1 n abr de wool-bin v (ind de la laine) trier la laine bin-boy n comp trieur m binning n verb triage m et emballage m de la laine.
NB on la classe enla mettant dans des récipients

billy tea thé fait sur un feu de camp
dans une gamelle noircie par le feu tea

billy gamelle dans laquelle on fait le thé tin billy gamelle f en fer-blanc. billy-boiled partpasséet adj aussibilly-made (se dit surtout du thé) fait dans une gamelle billy-boiler n dér personne f qui fait le thé (dans une gamelle) billyboiling n verb. billy boy n comp le plus jeune dans une équipe, chargé des corvées (faire le thé par exemple); homme m à tout faire, apprenti m.
billy-bread n comp aussi billy cake, billy-

différents. 2 n aussidump bin (rég, Wellington)Burke's
bin voir aussi skip

benne à ordures

amovible qui est déposée et collectée par camion spécial à la demande d'un particulier. 3 n voir chillybin bin, the loc n (fam) hôpital m psychiatrique, asile m
de fous the loony bin/I'asile de fous. binder n dial brit ANZ

(fam) repas bourratif, très copieux go

bindweed
binder lac verb avoir envie ou avoir besoin d'un repas copieux, s'en mettre plein la lampe.

57

birl 2 make a bird of lac verb ANZ voir aussi box of birds (courses hippiques, fam) s'arranger pour être sûr et certain de gagner, magouiller.

bmdweed
powhiwhi

voir

convolvulus,

pohue,

shore bindweed voir pohue
bingle n Aus (fam) petit accrochage de voitures. bingy Ibmd3i/ n aus ANZ (fam) ventre m. binning voir bin bin-room n camp voir aussi bin (ind de la laine) partie rd 'un entrepôt de laine où se trouve la laine classée.
NB bin =récipient. birch n réfloc ancien nom pour désigner le hêtre indigène Nothofagus [Fagacere] voir beech voir aussi cherrry birch black birch n camp (vieilli) hêtre noir «Fagus fusca. Hook. Tawhai Tawhai-Raunui. [...] Black-birch. Grand arbre. [...] Dans ces deux pays [Nelson, Wellington], cet arbre est désigné sous le nom de Bouleau rouge, de la couleur du bois et sous celui de Bouleau noir à Auckland et à Otago, par allusion à la couleur de l'écorce. Fagus Menziesii. Hook. Tawhai. [...] Red-birch (bouleau rouge). Bel arbre» Grisard 1889, 13. brown birch n camp, nom (vieilli) donné au Nothofagus menziesii (silver beech) et au Nothofagus solandri (black beech) mountain birch n camp

birdcage

il

ANZ

1(chemin de fer, hist) sorte de wagon m avec un corridor panoramique, dont la paroi extérieure était gr~lla~ée. 2 aussi hencoop (courses htpptques, fam) enceinte grillagée où les chevaux paradent avant une course; (concours hippique de saut) enceinte grillagée où les chevaux ou les poneys et les compétiteurs attendent leur tour. 3 (vieilli) parc de voitures d'occasion en général bien grillagée qqf surmontés de fil de fer barbelé birdcage boys n camp pl vendeurs mpl de voitures d'occasion. 4 (prisons) courfdans une prison. 5 grillage m qui se rose sur une remorque ou sur l'arrière d un camion. bird-cage fungus voir basket fungus birdcatcher ou bird-catching plant ou

bird-catching tree voir parapara
birder n dér de bird voir aussi muttonbirder (rég, surtout les îles Chatham) personne f qui attrape les oiseaux de mer pour s'en nourrtr. birding voir muttonbirding

(vieilli) hêtre m de montagne.

birding season il camp voir aussi muttonbird

red birch n camp
(vieilli) hêtre m rouge. silver birch n camp

la saison où l'on ramasse les oisillons des puffins que l'on trouve dans les îles du sud de la Nouvelle-Zélande.
NB surtout sooty shearwater maori titi Puffinus griseus [Procellariidre]. bird islands il camp pl aussi birding islands voir aussi muttonbird

(vieilli) hêtre argenté.
white birch n camp nom (vieilli) donné à certaines espèces Nothofagus, en particulier N cliffortioides (mountain beech) N solandri (black beech) and N menziesii (silver beech) «Fagussolandri. Hook. White-birch,Bouleau blanc de Nelson et Otago, Black heart birch, Bouleau à cœur noir de Wellington. Bel arbre majestueux et toujours vert [...]. L'écorce est employée pour le tannage» Grisard 1889, 14. yellow birch n camp, nom (vieilli) donné au Nothofagus solandri (black beech). birch itch n camp aussi (rég, sud de l'île du Sud) birch fever, birch sickness allergie f aux hêtres indigènes. bird n I voir muttonbird

petites îles au sud de la NouvelleZélande où niche une espèce de puffin m.

bird-killing tree voir parapara
birdseed voir live on birdseed birdsnest fungus n camp [Nidulariacere]
surtout Crucibulum vulgare

champignon m indigène dont les spores sont dans un genre de nid. birl ou burl n ANZ (fam) tour m, viréefen voiture let'sgofor a birl in the car/allonsfaire une viréeen voiture give it a birl ou burlloc verbANZessayer

biscuit
you've neverbungied,Jim?gogiveit a birl!ffu n'as jamais sauté à l'élastique, Jim? Essaie donc! biscuit n voir aussi cabin biscuit (hist) grand biscuit sec et dur. NB dans l'usage actuel, le mot britannique biscuit est préféréaux motsaméricainscookie et cracker; voir cependantsao cracker biscuit shell voir dosinia bish v voir aussi biff (fam) jeter, balancer. Bishopscourt au Bishop's Court n pr nom donné à la résidence fpl d'un évêque anglican. bit n euph dans les lac a bit ou a bit of ou quite a bit au a little bit voir aussi bite, cow, cuff, nose, rough (fam) expression très fréquente qui exprime la réserve des Néo-Zélandais it's a lovelybit of countryaroundhere/lepays pariciest plutôtbeaua bit on the cool side seditdu tempsun peu frisquetit's a bit of ail right c' est juste ce qu'il fallait it's a bit pricey c'est un peu trop cher it's a bit rich au it' s a bit strong c'est un peu fort.
bite n et v ANZ voir aussi cherry

58

black Zealand bitter cress Cardamine surtout debilis [Brassicacere]maori panapana cresson amer indigène, cardamine f indigène. bittern n réfloc [ArdeidreJ butor m. Australasian (au Australian) brown

bittern

ou common

bittern

voir

matuku hurepo little bittern ou New Zealand

little

bittern n camp lxobrychus novœzelandiœ [Ardeidre] maori kaoriki petit butor. NB espèce disparue. bitumen, the lac nom ANZ voir aussi tarseal route goudronnée wait tilt we hit the bitumen/attends qu'on atteigne le bitume. NB par opposition à la route non goudronnée.

bitza, bitzer voir bitser bivouac n réf lac abr bivvy camp non permanent; tente, cabane, rocher, caverne utilisé(e) de façon temporaire comme abri, bivouac m.
NB surtout dans le contexte de la randonnée pédestre: abri au sec sous un rocher ou un arbre, construction rudimentaire faite de broussailles, frondes de fougère, etc. bivvy voir bivouac bizzo n déform de business ANZ

.

n (fam) personneffacilement irritable, au ton coupant a bit of an old bite lac nom personne f qui ne cesse de lancer des pointes. v souventsuivi de for (fam) demander un service à qqn, taper qqn be on the bite lac verb ANZ quémander, essayer d'emprunter put the bite on lac verb ANZ quémander de l'argent, taper qqn d'une somme d'argent. bite the bullet lac verb ANZ (fam) faire face (ou se résoudre à faire face) à qqch d'une façon stoïque ou courageuse. bite your bum! interj aussi bite your back (fam) ta gueule!; va-t'en! casse-toi! NB bum =derrièrem. bitser ou bitsa ou bitzer ou bitza n abrde
bits and pieces (=petites affaires) ANZ

(fam) I (souvent fig) tout ce qui est fait de bric et de broc, surtout qqch de mécanique: voiture, bicyclette his bike's
a real bitzer/son vélo, ce n'est que de la ferraille.

2 chien bâtard. bitter-cress n réf lac au native au New

(fam, offens) balivernes fpl, fadaises fpl, sornettes fpl the whole bizzo/tout le bazar. black adj et n adjvoir(coquillages) brachiopod, mussel, paua, nerita (insectes) creeper, cricket (oiseaux) diver, oystercatcher, petrel, stilt, weka, woodhen (plantes) birch, maire, mapau, nightshade (poissons) angelfish, bass, flounder, groper, marlin, whale (autre) billy lac adj (fam) as black as a bull's backside (=aussinoir que le derrièred'un taureau) se dit du très mauvais temps as black as a musterer's billy (qu'une gamelle de rassembleurdemoutons)au as black as the inside of a cow (quel'intérieurd'une vache) se dit d'une nuit très noire. n I aussi nigger (offens) Maori m ou personne f originaire des îles du Pacifique Sud. 2 abrdeBlackPower Gang member membre m de la bande appelée les Black Power.

black-backed

gull

59

Black Magic
blackboy n comp variété de pêche f, à chair foncée.

3 (rare) abr voir All Black black-backed gull voir gull blackball n comp surtoutau pl sorte de bonbon rond noir rayé de blanc, à la menthe; bonbon dur. black beech n comp Nothofagus solandri [Fagacere] aussi (hist) yellow birch maori tawhairauriki voir aussi mountain beech, honey dew hêtre austral ou nothofagus noir; son bois «Nothofagus solandri est une variété persistante aux branches ascendantes en éventail» Pereire 1994,381. NB à feuillesnon dentées. black beetle n réf loc
1Platyzosteria novœseelandiœ [Blattidre] aussi

black bream voir parore

black-browed

moIlymawk black budget n comp budget gouvernemental qui diminue le pouvoir d'achat des consommateurs.
NB nommé ainsi depuis le budget d'Arnold Nordmeyeren 1958. black cap voir tara black-capped petrel voir petrel black cod n comp Paranotothenia angustata (Notothenia microlepidota) [Nototheniidre] aussi Maori chief Paranotothenia magellanica

moIlymawk

voir

black cockroach, black woodbug,cockroach, kauri bug, Maori bug, stink bug, stinkroach, whare bug, wood bug maori këkerengu, këkereku, papata blatte noire nocturne, cancrelat m ou cafard m «Kekeriku des naturels. Grande espèce habitant ordinairementles forêts: on la rencontre aussi dans les maisonsde bois, et les cases en raupo. L'odeur de cet insecte est insupportable»Jouan 1869,318. NB cette blatte néo-zélandaiseémet une très forte odeur désagréablelorsqu'on la dérange. 2 Heteronychusarator [Scarabreidre] coléoptère introduit nuisible, originaire d'Australie. black-bellied storm petrel voir storm petrel blackberry n [Rosacere] espèce introduite Rubusfruticosus GB brambleespèce indigène Rubus cissoides et Rubus australis voir aussi bush lawyer désigne diverses espèces de roncesfpl.

gros poisson à dos noir qui vit dans les profondeurs près des côtes rocheuses du sud de la Nouvelle-Zélande.
(!l'IlI!I!JII~ .fIl/M ../.~.\ ~ ,. ~~ O ~.t.¥.s '. ,u ~..~., ." :.7"~~/}::-::'~~':;ii"
~ .~,~'r'

M
. '

.~~;h,~JH:Nt1{2~6{ft:
'" ,~...\,,, ,,,,,,,,,..

.~

NB =morue noire (quoiquece ne soit pas une morue). black-edged limpet voir limpet blackfish n 1 maori paikea (hist) désigne plusieurs espèces de petites baleines nOires ou de dauphins mpl blackfish-oiI n comp aussi black oil huile f de baleine. NB surtout la baleine pilote (pilot whale) Globicephala melœna [Delphinidre] maori upokohue voir whale 2 voir parore
NB =poisson noir.

black-billed gull voir gull black billy voir billy
blackbird n réf loc Aus voir aussi Kanaka (hist, fig) habitant m des îles du Pacifique asservi au XIxe siècle pour fournir de la main d'œuvre aux industries du cton et du sucre au Queensland en Australie blackbirder ndérpersonne f responsable de ce trafic, trafiquant m blackbirding n verb déportation f au XIxe siècle d'indigènes des îles du Pacifique pour fournir de la main d'œuvre aux industries du coton et du sucre au Queensland en Australie.

black-footed paua voirpaua black-fronted voirdotterel, tern black frost n comp verglas m ou givre m qui recouvre le sol et la végétation sous un ciel couvert. black labour voirblackbird, Kanaka Black Magic n pr voiraussiTeamNewZea. land (sports, voile, fam) nom donné au voilier néo-zélandais qui participa à la coupe de l'America à Perth en Australie en 1991.
NB =magie noire; Black Magic 2 est le nom du

black mountain ringlet
voilier néo-zélandais de Team New Zealand qui gagna la coupe de l'America en 1995. black mountain ringlet n comp
Percnodaimon pluto [Lepidoptera]

60

black whale
black sand-scarab n comp Pericoptus truncatus [Scarabreidre] scarabée m dont la larve s'abrite dans le bois mort que l'on trouve sur les plages

papillon m des pentes rocheuses des Alpes néo-zélandaises. black oil, perch voir blackfish, parore black pine n comp (rég, sud de la Nouvelle-Zélande) 1 aussiblack rue pine voir matai 2 aussi bastard black pine, black rue voir

de sable.
black shag n comp Phalacrocorax carbo novœhollandiœ [Phalacrocoracidre] maori kawau voir aussi little black shag grand cormoran noir «un oiseau aquatique gros comme deux canards sauvages. J'ignore le nom que les naturalistes lui donnent: mes compagnons l'appellentkoaou>> Chouvet 1855, Il 84; «Le cormoran huppé ou kawau (Phalacrocorax»> Dunis 1984,85.

miro black ponga voirmamaku black robin au Chatham Island (black)
robin n comp Petroica traversi [Musicapidre] voir aussi Old Blue

(rég, île Mangere de l'archipel des îles
Chatham) petit oiseau noir rare des îles Chatham «Le gobe-mouches des Chatham (Petroica traversi) a été sauvé de l'extinction grâce à des mesures prises à la dernière minute: il n'en restait que sept sur ces îles du sud-ouest de l'océan Pacifique», «En Nouvelle-Zélande, le robin de Chatham (Petroica traversii) ne comptait plus que sept représentants en 1976. Ils furent transférés de l'île de Little Mangere, où leur habitat était considéré comme trop dégradé, à celle de Mangere, où les conditions semblaient meilleures; deux des sept oiseaux ont alors péri; mais, grâce à l'aide d'une espèce proche, le robin miromiro (Petroica macrocephala chathamensis), et à des transferts sur une troisième île, celle du Sud-Est, la population était remontée à 119 individus à la fin de la saison de reproduction 1989-1990» Forshaw 1992,43,200. black rockfish voir parore black rue pine voir miro black sand ncomp et v; souventironsand dans l'île du Nord n sable noir ferrugineux de certaines

black singlet n comp aussi bush singlet,
bushman's singlet voir aussisinglet tricot m de corps sans manche, débardeur m en grosse laine noire. NB le débardeur noir qqf porté en signe de solidaritésyndicaleou ouvrière. black snapper voir parore black stump n comp ANZ (fam) endroit écarté de tout, bled m, patelin m dans les loc adv beyond the black stump en plein bled this side of the black stump ici, dans ce bled. black swan n compCygnusatratus[Anatidre] ANZ cygne noir à bec rouge d'Australie, introduit en Nouvelle-Zélande. black teal voir papango blacktracker n dér Aus (hist) pisteur m aborigène souvent employé par la police pour suivre les traces de qqn dans la brousse. black tree fern voir mamaku black whale au right whale voir whale black whaler n comp personne f ou bateau m qui fait la pêche

côtes occidentales
Zélande

de la Nouvellele

v (rég, côte Ouest) exploiter

sable noir ferrugineux

à la recherche

d'or blacksander n dér voir aussi beachcomber (rég, île du Sud) personne f qui cherche de l'or dans le sable ferrugineux

des côtes occidentales blacksanding
ferrugineux. NB ce sable est aurifère dans l'île du Sud.

n

verb voir aussi beachcombing (rég, île du

Sud) recherche f de l'or dans Ie sable

black-winged petrel
à la baleine franche, baleinier m de baleines franches black whaling n verb pêche f à la baleine franche. black-winged petrel voir petrel bladder kelp voir kelp bladder bladderwort n réf loc [Lentibulariacere]: mountain bladderwort n comp
Utricularia monanthus

61

Blechnum

go back to the blanket voir mat
take the blanket locverb (hist) se disait d'un Européen: vivre comme un Maori. blanket-bag n comp couverture utilisée comme baluchon; sac fait dans une couverture; sac de couchage fait d'une couverture. blanket-board n comp (mines d'or, hist) planche recouverte d'un morceau de couverture ou de serge qui servait à recueillir l'or. blanket fern n compPleurosorus utfolius r
[Aspleniacere]

plante f aquatique à flotteurs utricules, utriculaIre f

ou

NB il y en a neuf espèces indigènes. blademan voir bladesman blades ou bladeshears n pl aussi hand shears, jingling johnnies, tongs voir aussi off the blades

(tonte des moutons) gros ciseaux mpl de tondeur, forces fpl «Les forces. [...] Ce sont des ciseaux dont les deux branches sont unies par un demi-cercled'acier qui fait ressort et permet leur jeu» Degois 1979, 187 bladesman ou blademan ou bladeshearer n comp ANZtondeur m qui utilise des forces blade-shearing n verb tonte f aux forces blade-shorn adj/part passé tondu avec des forcesfpl. NB c'est-à-dire, de moins près; la tonte aux forces revientà la mode. blancmange IblarnDn31n français (vieilli) crèmefdessert faite avec de la farine de maïs, du lait et de la vanille chimique.
NB un des desserts traditionnels typiques, avec Ie junket (=lait caillé), sago pudding (=sagou au lait), etc. blanket n 1 (mines d'or, hist) morceau m de

espèce de fougère f blanketing n verb d'hab au pl aussi blanket tailings voir aussi quartz mining (mines d'or, hist) dépôt aurifère recueilli sur la table ou la planche recouverte d'un morceau de couverture ou de serge

utilisée pour ramasser l'or «Après le
broyage, le minerai passe dans les cuves de
cyanuration, puis la pulpe s'écoule sur une série

de plaques d'amalgamation qui retiennent les concentrésou blanketing dont le traitementse terminedans les berdans» Schiff 1898,39. blanket-piece n comp (ind de la baleine, hist) morceau m de la couche de graisse de la baleine, blanc m de baleine. blanket-table n comp (mines d'or, hist) table recouverte d'un morceau de couverture ou de serge qui servait à recueillir l'or.

blanket tailings voir blanketing
blat v (fig) faire un bruit très désagréable, assourdissant a truck blatted past/un camion est passé en faisant un bruit de casseroles. NB de l'américain =bêler comme un mouton, parler fort d'une façon indiscrète. blaze n convers du v voir aussi disk (randonnée, fam) sentier balisé. NB v =faire une encoche dans un tronc d'arbre à hauteur des yeux. Blechnum n lat [Polypodiacere (Blechnacere)] voir creek fern, crown fern, kiokio,

couverture ou de serge recouvrant la planche qui servait à recueillir l'or. 2 (hist) couverture f de laine qui remplaçait le manteau de lin de
Nouvelle-Zélande chez les Maoris aux débuts de la colonisation «Les vieillards ont conservé presque tous l'usage de la couverture de laine, qui elle-même a remplacé, il y a vingt-cinq ou trente ans, le manteau de phormium» Thiercelin 1866, 10; «le mal des étrangers, les blanquettes et l'eau de feu ont tué le bel enfant d'Eki. (Note. Blanquette: Les Mahouris nomment ainsi les couvertures de laine blanche)>>Foley 1874,35.

maukurangi,

panako, peretao, rereti

flour and blanket policy voir flour and sugar

fougère f, blechnum m «Très belle fougère [...] le blechnum nous offre quelques espèces rustiques à feuillage persistant d'une grande élégance» Mioulane 1991,38.

Bledisloe cup
NB Blechnum est un genre qui appartient surtout à l' hémisphère Sud; il yen a plus de 200 espèces, 15 en Nouvelle-Zélande (dont cinq ou six sont endémiques). Bledisloe cup n comp

62

block blight-bird abr blightie, blighty Aus (vieilli) voir wax eye Blimey Charley interj (fam) zut! crotte! blimming adj déform de blooming euph de bloody (fam) sacré (sens profane) whatablimming
nuisance, we've got no milk for our tea, I forgot to put the milk bottles out/zut! il n' y a pas de lait pour le thé, j'ai oublié de mettre les bouteilles pour le laitier. blind adj voir aussi on the blind 1 se ditd'un terrain ou d'une voie qui ne

(rugby) coupe f Nouvelle-Zélande

-

Australie «la coupe de Bledisloe [...] oppose chaque année les AIl Blacks aux Wallabies» Le Cam 1996, 249; trophée m de la coupe N ouvelle-ZélandeAustralie. NB du nom du vicomte Bledisloe qui fut Gouverneur général en Nouvelle-Zélande de 1930 à 1935. ' Blenheim n pr maori Wairau voir aussi Beaver

ville principale de la région du Marlborough au nord-est de l'île du Sud, réputée pour son ensoleillement et ses vignobles. Blenheimer n pr dér vin blanc de table demi-sec. NB produitdans la régionde Blenheim. blennie ou blenny n réf loc [Blennidre]
(=blennies véritables) [Trypterygiidre] (=à trois nageoires dorsales) [Clinidre](=des herbes) aussi (fam, surtout enfants) cockabully désigne plusieurs espèces de très petits poissons à épines des eaux côtières. pool blennie Blennies laticiavius

mène nulle part, qui se termine abruptement ou qui est partiellement dissimulée par la végétatIon. NB blind creek (=ruisseau m) blind gully (
=petite vallée)fen cui de sac blind spur (=éperon

mottle blennie

m ou contrefortm ou crête!), 2 (mines) voiraussiblind leader se di t d'un filon ou d'une veine qui s'épuise rapidement. blind eel n réf loc 1 Eptatretus cirrhatus [Myxinidre] voir hagfish 2 Geotriaaustralis[Geotriidre] oir lamprey v blind leader n comp (mines) filon dissimulé, non visible lors d'une inspection superficielle. blister n et v dérpar régrdel'adj blisteringANZ (fam) 1nréprimandefvcritiquer, lancer des sarcasmes. 2 n convocation f judiciaire. bloater n dér de bloat (fam) pilchard utilisé comme appât pour pêcher le groper

block n et v
1(hist) grande parcelle de terre réservée à l'établissement des colons européens «[EnNouvelle-Zélande],l n'y a pas de blocks i rurauxd'une certaineétenduepouvantservir à établir une petite exploitationcomme en SudAustralie» Métin 1901, 22. threepenny

.\ ~::.;>.. ";~::':';"':':;;;':';';:;;.;::.;!;:.:;:;:~~~:;.;~;;~;,;.;:.;A~I~~~
/lllliifJi!." ~;:;.Z"

"';" ~'~
.

2 (hist) terre maorie spoliée. 3 (topographie) terme utilisé dans les relevés topographiques pour désigner une grande parcelle de terre the French Block on BanksPeninsulallacolonie française (quelque 12000 hectares)sur la péninsule de Banks. 4 parcelle de forêt destinée à l'exploitation forestière ou à

block of cheese l'agriculture. S voiraussiwinter blockparcelle de terre destinée à l'agriculture; parcelle particulière d'une exploitation agricole.
6 (chasse) voir aussi possum block étendue, réserve de chasse octroyée à un chasseur

63

blowout blood nose n eomp nez qui saigne ou ensanglanté. blood room n eomp (vieilli) local m dans un hôtel ou près d'un hôtel où l'on mettait pour la nuit les ivrognes pour qu' ils cuvent leur vin. blooming adjintensANZvoiraussibUmming (fam) sacré (sens profane) you're not ashamedof yourself?well, you blooming well ought to be/t'as pas honte? Eh bien, tu devrais bien. blow v et n v 1 aussi blow hard ANZ (fam) se vanter. 2 se dit d'une mouche à viande: déposer ses œufs. n I (mines) affleurement isolé d'un filon de minerai, surtout de quartz. 2 ANZ voir aussi long blow (tonte des moutons) coup m de ciseaux ou de tondeuse. 3ANZ(fam) moment m de repos, répit m have a blowloeverb(fam) se reposer un moment, souffler. blow fly voir blue blow fly blowhard n eomp (fam) vantard m. blowhole n eomp ANZ (géol) 1voiraussiPancake Rocks,Punakaiki trou m dans le rocher en bord de mer dans lequel s'engouffrent les vagues à marée haute provoquant l'apparition d'un jet d'eau intermittent, trou m du souffleur the Punakaiki blowholesl1estrous du souffleurde Punakaiki. 2 cheminée f de volcan. blowie voir blue blow fly blow in v (fam) dépenser allègrement de l'argent, gaspiller ou dilapider de l'argent blowin n ANZ nouveau venu, étranger m indésirable. blowing n verb 1 vantardise f 2 pour une mouche à viande: l'action de déposer ses œufs. blown adj/partpassé se dit d'un mouton infesté par des œufs de mouche à viande, plein de vermines. blow-off au blow off v I (fam) se vanter. 2 voir blow through blowout (someone's) light(s) loe verb

ou un trappeur professionnel. 7 ANZ (fam) têteJ, ciboulot m, caboche f do au lose one's block loe verb ANZ aussi do one's bun, do one's scone piquer une grosse colère, sortir de ses gonds use one's block loe verb se remuer les méninges. 8 pâté m de maisons (en ville) do the block loe verb (vieilli) se promener ou parader en ville. 9 au block course n eomp stage professionnel ou de formation, court et mtensif on block loe adv se dit de qqn qui fait partie d'un tel stage, en stage intensif. 10 (concours de bûcherons) billot m, bloc m de bois. II n (fam) viol collectif v violer de façon répétée be on the block loe verbsubir un viol collectif put on the block loe verb violer de façon répétée. block of cheese au block of cheddar loe nom bloc m de 1 kg de cheddar. NB le cheddar est traditionnellementprésenté de cette manière. bloke n aussi average bloke voir ordinary bloke

blood: (have) blood worth bottling loe
nom (verb) (faire preuve de) résistance physique ou de dévouement. NB =avoir du sang qui vaut la peine d'être mis en conserve. blood alley n eomp aussi bloodie marbre m rouge. blood and bone n eomp (jardin) engrais composé de poudre f d'os et de sang m d'animaux de boucherie. blood blister n eomp pmçon m. blood house n eomp (fam) hôtel m peu recommandable ou mal famé, où il y a des bagarres, coupegorge m.

blow-out

64

blue bonnet 3 into ou out ou up the blue loc adv (1 e GM) loin de la base ou de la division; (1e et 2e GM) dans le désert. 4 into the blue loc adv (alpinisme) (monter) en altitude, dans l'arrière-pays. 5 a bit of blue voir blue paper 6 the blues loc n pl voir aussi blue lady (fam) crise f de cafard alcoolique. v (fam) I ANZ dépenser tout ce qu'on a blue a cheque loc verb dépenser follement, flamber. 2 injurier, insulter blueing n verb. Blue n ANZ voir aussi Bluey, mate, shoot through

1 passer qqn à tabac, tabasser. 2 voir blow through blow-out n comp ANZ (fin).dépass,eme!1t excessif et incontrôlé des hmItes etabhes adeficitblow-out/déficit budgétaireexcessif. blow that for a joke interj (fam) expression modérée d'exaspération ou de rejet à une suggestion mal venue: quelle drôle d'idée!
blow through v ANZ aussi blow off ou blow out voir aussi shoot through

(fam) filer, déguerpir, décamper. blow you! interj (fam) expression de rejet et de condamnation: va-t-en! fiche le camp! blucher /blutf al n ou blucher boot n comp d'hab au pl (hist) chaussurefde travailleurs en gros cuir du début de la colonisation, godillot m. bludge n et v dér par régr de bludgerANZ voir aussi dog bludger (fam) v souventsuivi de on se comporter comme un parasite, comme un fumiste, vivre aux crochets des autres n tâche f, emploi m très facile, gâche f, planque f on the bludge loc adv se faIre payer qqch, taper qqn bludger n dér ANZ fumiste mf; qqn qui vit aux crochets des autres; (hist, 2eGM) qqn qui avait la planque; (hist) proxénète mf, maquereau m dole bludger ou benefit bludger n comp (fam, péj, offens) chômeur professionnel. bludger's fish voir mahue bludging n verb ANZ (fam) le fait de vivre aux crochets de qqn, de profiter de qqn, de vivre en parasite. blue adj, n, v adj voir (plantes) tussock (oiseaux) heron, penguin ( oisSOnS) grenadier, hake, mackere, r maomao, moki, warehou (coquillages) mussel (baleines) whale nANz(fam) I erreurfhe madeablue/iIs'est trompélourdementmake a blue ou qqfput up a blue loc verbfaire une erreur, faire une bourde. 2 altercationfhe hada bluewitha taxidriver!
il a eu une prise de bec avec un chauffeur de taxi.

personne f aux cheveux roux, rouquin m.
NB le copain et souffre-douleur typique de l'Australien. bluebell n ou New Zealand bluebell n comp réf loc [Campanulacere] surtout Wahlenbergiagracilis désigne diverses plantesfpl qui ont des fleurs en clochettes bleues ou blanches, diverses campanules. NB il y en a une dizained'espèces indigènes. blue-berried coprosma voir coprosma blueberry n comp Dianella nigra [Liliacere] aussiinkberry maoritürutu herbe f à grosses baies bleues ou violettes, herbe fà Calimbre, espèce de seille f NB ressemble au lin de Nouvelle-Zélande; écrasées, les baies produisent un jus qui ressemble à de l'encre, d'où le nom anglais inkberry blue billy (îles Chatham)voir parara blue blow fly ou New Zealand blue
blow fly n comp Calliphora quadrimaculata [Calliphoridre] maori ngaro, rango voir aussi blow mouche bleue indigène, mouche à viande indigène «Les moustiques et les mouches de sable, avec une espèce très-voisine de notre mouche bleue de la viande» d'Urville 1830, 588. NB elle ressemble beaucoup à l'espèce européenne, se trouve surtout en forêt; connue à l'époque pionnière parce qu'elle déposait ses œufs dans les tissus en laine.

blue bonnet n comp Hemerocoetes artus [Percophidre]aussi blue cap

petit poisson du fond des mers, dont la

blue borage tête est tachetée de bleu vif. n comp nom local de viper's bugloss Echium vulgare [Boraginacere]aussi blue weed voir aussi Paterson's curse (rég, Marlborough et nord du Canterbury) plante f sauvage à fleurs bleues de la famille de la bourrache, vipérine f vulgaire, herbe-aux-vipères f «C'est le long des routes ensoleillées ou des sentiers rocailleuxque l'on rencontre,poussantdansles graviers, les beaux épis bleus ponctués d'un rose suffocant de l'Echium vulgare» Pereire 1994, 101. blue borage honey n comp aussi borage honey

65

blue fit blue coat voirblue boy

blue borage

blue cod n

comp Parapercis colias [Mugiloididre]aussi rock cod, coal fish, cole fish, blue weever maori pakirikiri, patutuki, rawaru perche f qui se trouve surtout dans l'île du Sud.

(rég) miel m de vipérine.

NB spécialitédesrégionssèchesde l'est de l'île du Sud. bluebottle n réf loc Physalia physalia [Siphonoriidre] NZ A aussiGBPortuguese man.of. war (fam) petite méduse bleue que l'on trouve souvent sur les plages, galère portugaise, physalie f; filaments mpl de méduse. NB de couleur bleu turquoise;
GB :::mouchebleue ou mouche à viande. blue bottom n comp aussi blue reefvoir aussi bottom

NB se mange surtout fumé; il ne s'agit pas d'une véritable morue. Le nom coal.fish fut utilisé par le capitaine Cook et par d'autres à l'époque; espèce endémique. blue crow voir kokako blue duck n comp Hymenolaimus malacorhynchos [Anatidre] aussi blue mountain duck, whistling duck maori whio 1. canard bleu-gris de NouvelleZélande.

(mines) couche f calcaire argileuse aurifère en profondeur. blue boy n comp aussi blue coat (1 e GM) soldat m en convalescence. NB de la couleur bleue de l'habillement des hôpitaux militaires. blue butterfly n comp [Lycrenidre] papillon bleu. common blue butterfly n comp Zizina otis labradus papillon commun.
NB espèce commune à l'Australie et à quelques îles du Pacifique. southern blue butterfly n comp Zizina otis oxleyi. [Lycrenidre] aussi southernblue

NB espèce endémique protégée en voie d'extinction. 2. (fam) échec m, cause perdue; faux bruit, rumeur f she's (ou it's) a blue duck loc verb c'est à fonds perdu. blue-ducked adj/partpassé voir aussirunner (argot des chauffeurs de taxi du sud d'Auckland) se dit d'un chauffeur de taxi qui s'est fait avoir ou escroquer (dont la course n'a pas été payée). bluefin tuna voir tuna

bluefish

(rég, île du Sud) petit papillon bleu que l'on trouve dans les terres basses de l'île du Sud.

n comp Girella cyanea [Kyphosidre] ANZ maori karokaro pounamu, korokoropounamou

NB espèce qui se trouve surtout dans le Canterbury et l'Otago.

poisson m comestible de couleur bleu vif. . blue fit: have a blue fit loc verb
(fam) piquer une crise de colère; être en état de choc.

blue cap voirblue bonnet

blue grass blue grass n comp réf loc Elymus apricus, rectisetus, tenuis [Graminere] aussi blue wheatgrass

66

blue-wattled crow a bit of blue locnomabrde a bit of blue paper sommationf, injonctionf,' interdiction affichée par le propriétaire d'un bar qui proscrit l'entrée dans son établissement à un client indésirable. blue pointer voirblue shark, mako

herbe! indigène dont les feuilles sont bleu vert. blue ground voirbluestone, cement blue gum ou Tasmanian blue gum n
comp

blue reef, reef heron voir blue bottom,
blue heron blue-rinse adjANZ (fam, péj) se dit d'une bourgeoise d'âge

Aus Eucalyptus

globulus Myrtacere]

eucalyptus

bleu,

gommier

bleu

d'Australie, eucalyptus globuleux «le
gommier bleu d'Australie (eucalyptus)>> Hochstetterl865,278. blue heeler n comp aussiheeler ANZ (agr) chien de ferme tacheté de roux et de gris bleu. NB race australienneétablieen 1897. blue heron voir heron blue lady n comp (fam) alcool m méthy lique que boivent les clochards alcoohques, gnôle f blue lips n comp voir aussi blue skin (hist) jeune maorie tatouée «Lesjeunes
filles étaient tatouées seulement sur le menton et sur les lèvres, d'où le nom de blue-lips, lèvres bleues que leur donnent les Anglais» Desfontaines 1892,414. bluenose ou bluenose warehou n comp Hyperoglyphe antarctica [Centrolophidre] aussi (bluenose) bonita, (sea) bream, stone-eye maori warehou poisson m comestible de couleur gris bleu des eaux profondes de l'hémisphère Sud.

mûr the blue-rinse set or the blue-rinse brigade! les bourgeoises d'âge mûr; (fig) a blue rinse cruise!une croisière en haute mer pour les vieilles bourgeoises. NB fait allusion à la coloration bleutée de leurs cheveux. blue shag n comp Stictocarbo punctatus steadi [Phalacrocoracidre] voir aussi spotted shag cormoran moucheté du sud-ouest de l'île du Sud et de l'île Stewart. NB espèce endémique protégée. blue shark n comp Prionace glauca [Carcharhinidre] ANZ aussi blue pointer, blue whaler maori mango pounamu requin bleu blanc. blue skin n comp (hist, fam) nom donné par les premiers baleiniers aux Maoris tatoués «Un chef, complètement tatoué, qui habitait près de la rivière Waititi (île du Sud), était connu des premiers colons sous le nom de "Vieille Peau Bleue"; aussi lorsqu'une cité de blancs s'établit là, lui donna-t-on officiellement le nom de "Peau Bleue" (Blueskin), qu'elle porte toujours» Donne 1938, 149. NB blueskin =peau bleue, de la couleur bleu foncé des tatouages traditionnels; le nom actuel du village Blueskinest Waititi, près de Dunedin, et donne sur la baie Blueskin (=Peau Bleue). bluestone n comp ANZ

basalte m ou pierre! volcanique de couleur bleutée qui sert dans la conNB de la familledes warehou blue orchid n comp I Thelymitrapauciflora [Orchidacere] orchidée bleue. 2 (2e GM, fam) nom que donnait par dérision l'armée de terre aux forces de l'armée de l'air (RNZAF). blue paper n comp aussi blue, bluey (vieilli) injonction! ou sommation! de se présenter au tribunal, convocation!
struction des routes ou dans les remblais. blue top n comp Verbena [Verbenacere] aussi Griffin weed, missionary weed verveine! originaire des régions

tropicales et subtropicales de l'Amérique. blue vein n comp réf lac ANZ aussi blue cheese, blue-veined cheese fromage bleu, bleu m. blue-wattled crow voir kokako

. blue

weed

67 Bluff oyster voir oyster BNZ sigle de Bank of New Zealand Banquefde Nouvelle-Zélande.

Board

blue weed n comp I aussi viper's bugloss voir blue borage 2 Verbena littoralis [Verbenacere]aussi blue vervain verveine f blue whaler voir blue shark blue whiting au southern blue whiting n comp Micromesistiusaustralis [Gadidre] moruefde l'hémisphère Sud. bluey n dimin ANZ I (vieilli) voir swag hump one's bluey voir hump one's swag

NB établie en 1861; appartient depuis 1991 à la National Bank of Australia. board, the n ANZ I au the boards n (pl) aussi shearing board, shearing floor, wool board (tonte des

moutons)

l'emplacement

m dans le

pick up one's bluey loc verb
(fam) partir sur les routes. up bluey (and away) lac adv (fam) sur le départ. (with) bluey up loc adv (fam) sur les routes, comme chemineau ou vagabond. 2 (fam, vieilli) couverture bleue de vagabond. 3 voir blue paper 4 (fam, hist) bagage m, en particulier une valise; ce que l'on prend pour un voyage.

hangar à laine ou l'on tond les moutons «Le Plateau (en anglais "board", le plancher), de 3 mètres de large environ, sur lequel les tondeurs travaillent, chacun à une place numérotée qu'il a tirée au sort avant de commencer. Derrière chaque tondeur, se trouve une petite porte par laquelle il va chercher au fur et à mesure chaque mouton à tondre; devant lui, existe une ouverture par laquelle il pousse chaque mouton tondu dans un couloir extérieur dont le numéro correspond au numéro de la place qui lui a été allotie. Plusieurs foisparjour, le régisseur de la tonte fait sortir les moutons tondus en les comptant et en notant sur un carnet le total de chaque couloir numéroté» Wenz 1925, 26 ail on the board interj voir aussi all aboard

Bluey dimin voir Blue
blueys n pl combinaisonfou salopettefde travail, bleus m de travail. bluff n falaise f NB très fréquenten Nouvelle-Zélande. Bluff n prou the Bluff voiraussiNorth Cape, Reinga ville la plus méridionale de NouvelleZélande, face au détroit de Foveaux
«Notre bateau se trouve bientôt amarré au quai de la petite ville [...] connue sous le nom de the Bluff. Cette localité, composée d'un nombre restreint de maisonnettes éparpillées dans la plaine et contre le versant d'une colline, me rappelle encore la Norvège, avec cette différence qu'au lieu d'être en bois, ces maisons sont construites en briques et en moellons» Verschuur 1891, 156;«Bluff, pointe extrême de la NouvelleZélande, donne l'impression de s'être nichée au bout du monde» Nouvelle-Zélande 1993, 188 bluffed: be (au get) bluffed loc verb être arrêté par une falaise ou autre ob-

appel m qui annonce la fin de la tonte quand les derniers moutons à tondre sont dans l'enclos be on the board lac verb être en train de tondre full board lac adv à propos des tondeurs dans le hangar à laine: au grand complet put off the board lac verb renvoyer un tondeur ou quitter un poste de tondeur walk the board loc verb voir aussi boardwalker être responsable de la tonte.
2 aussi slaughterboard, slaughtering board (ind de la viande) endroit m où l'on tue les animaux dans un abattoir.

stacle infranchissable;
retourner

être obligé de

sur ses pas; se perdre.

Board n I aussi producer board voir aussi New Zealand Apple and Pear Marketing Board, New Zealand Dairy Board, New Zealand Meat Board, New Zealand WooIBoard organisme m d'État qui gère la production agricole dans un certain secteur «Les différents secteurs de l'élevage sont représentés par des associations au "Boards": "Dairy Board" "Wool Board"» Perspectives 1973,35. NB le sytème de gestion étatique de la production et de la vente des produits agricoles par l'intermédiaire d'organismes spéciaux, qui a été appelé compulsory co-operation (coopération obligatoire), durait encore en 1997,

Board of Conciliation
malgré une contestation croissante. 2 voir aussi Catchment Board, Education Board, Harbour Board, Hospital Board (hist)

68 tion de plaisance; personne

bobsy-die

conseil élu pour administrer le réseau hydrographIque (Drainage), les ports (Harbour), les hôpitaux (Hospital), l'extermination des lapins (Rabbit), la construction et le mamtien des routes (Road), les écoles (Education). Board of Conciliation voirConciliation Board

Board of Governors n comp
(scol, hist) conseil composé de représentants élus chargés de l'administration d'un établissement scolaire, conseil m d'administration. NBdepuis 1990,appeléBoard of Trustees Board of Trustees n compvoiraussi School Committee (scol) conseil composé de représentants élus chargés de l'administration d'un établissement scolaire, conseil m d'administration. NB remplaçaBoard of Governors en 1990. boardwalk ou boardwalk track n comp ANZ chemin ou passage constitué de planches de bois transversales, passage m en planches. NBpourprotégerun milieuécologiquefragile. board-walker n dér voir aussi board I ou boss of the board voir boss 2(ind de la viande) responsable m d'une chaîne de découpage. boardwalk track voir boardwalk boarflsh n compréf loc [Pentacerotidre]aussi armourhead etnomoccasionneldusilver dory Cyttusnovœzelandiœ[Zeidre]voir dory poisson m à grosse tête.
NB il Yen a cinq espèces en Nouvelle-Zélande; leZanclistius elevatus longfinned (=à nageoires longues) et le Paristiopterus labiosus giant (=géant) sont limités à la Nouvelle-Zélande et au sud de l'Australie. boat abr de whaleboat (ind baleinière) (bateau) baleinier m boat-axe hache f boat knife couteau m boat spade pelle utilisée pour enlever la graisse d'une baleine. boatgirl voir ship-girl boatie n dimin de boat ANZ (fam) amateur m de voile ou de naviga-

(ind baleinière, hist) personne / qui dirigeait le bateau en suivant les instructions de la personne qui tuait la baleine, timonier m; (auj, sauvetage en mer) personne / qui tient le gouvernail dans un bateau de sauvetage, barreur m. bob n abrduprénomRobert voiraussiColonial Robert be ou pay (only) x bob in the pound voir shilling bobby n réf loc I (vieilli) gardien m de la paix, agent m de police «les bobbies, gardiens de la paix [portent]le même casque en forme de cloche» Lingé 1972, 113. NB jusqu'en 1995, la police néo-zélandaise portait le casque de la police britannique, de
sorte que les agents gardaient le nom de bobby; en 1995, le casque fut rempJacé par un chapeau

duit un hors-bord. boat-steerer n dér

/

qui con-

à larges bords d'inspiration australienne (Akubra). 2 ou bobby calf n compdialbritANZveau de lait destiné à l'abattoir «"bobbycalves" (ou veaux de lait) [...] veaux tués à 8 jours» Perspectives1973, 16,81. bobby-dazzler n compANZvoiraussirubydazzler (fam) un des meilleurs, un as. bob in n comp ANZ . (fam, hist) contribution/d'un shilling à un fonds commun pour payer une tournée (have a) bob in loc verb participer à une tournée au bar en mettant un shilling dans le fonds commun. Bob Munroe: in you go says Bob

Munroe loc verb argot rimé
(fam) expression d'encouragement pour qqn qui commence qqch, vas-y! courage! bobsy-die ou bob's-a-dyingou bobsidie locadvdialbrit:kick up bobsy-die locverb ANZ (fam) faire du chahut, du tapage; faire un tas d'histoires. play bobs-a-dying with loc verb (fam) influer ou influencer d'une manière négative, avoir une mauvaise influence sur.

bodger bodger adj ANZ (fam) qui ne vaut pas grand-chose, qui ne vaut rien. bodgie n dimin ANZ voir aussi widgie (fam, hist) blouson noir, voyou m des années cinquante. bodgy adj voir aussi Clayton's (fam) mal fait, de fortune, pas sérieux. bog v ANZ voir aussibog in (fam) crotter, chier. bogan n ANZ voir aussi petrol-head (farn, péj) genre de loubardm ou blouson noir; personne f qui n'appartient pas au groupe, type m indésirable; type mépnsable boganism n dér aussicar culture activité f de jeunes loubards qui consiste à s'amuser en voiture dans les rues de la ville.

69

Bombay bloomers (agr, vieilli) procédé m qui consiste à faire bouillir les carcasses de moutons pour en extraire le suif dans les comp boiling-down house endroit m où l'on extrayait le suif des moutons boilingdown price prix m dérisoire d'un mouton obtenu quand il n'est vendu que pour sa valeur en suif boilingdown works entreprise f qui faisait bouillir les moutons pour en extraire le
suif «Fours dans lesquels étaient calcinés les corps sans valeur marchande des moutons dont on ne retirait que le suint [sic], seule denrée négociable à l'époque» Dieude 1969, 127. boil out voir tryout boil the billy lac verb au boil up aussi sling the billy, swing the billy au kettle au pot ANZ voir aussi billy (fam) faire du thé; (fig) faire la pause. NB peut s'appliquer aujourd'hui à n'importe quel genre de préparation du thé dans n'importe quel récipient. boil-up n comp ANZ (fam) thé m; préparationfdu thé have a boil-up loc verb faire le thé. bolar n (cuis) morceau m de bœuf. boit v réf loc (fam) aller très vite, foncer he bolted through the bush/il traversa la forêt à toute allure. bolter n dér (fam) qqn qui n'est pas des nôtres, étranger m bolter's chance voir aussi Buckley's chance peu ou pas de chance, sans chance. bomb n voir aussi chocolate bomb (fam) 1 souvent old bomb ANZ vieille voiture en mauvais état, tank m, tacot

Bogan gate Aus voir Taranaki gate

bogie ou bogey n réf loc simple plateau monté sur roues pour le transport du charbon ou des grumes. bog in au into v ANZ voir aussi Kiwi grace (fam) se mettre à qqch avec enthousiasme, attaquer qqch; commencer à se goinfrer. bog lily aussiswamp lily voir Maori onion

bog pincushion

voir

pincushion

bog pine n comp Halocarpus (Dacrydium) bidwillii aussi mountain pine qqf silver pine Lagarostroboscolensoi [Podocarpaceare] petit pin subalpin des terrains humides. NB bog =marais, marécage. boil voir boil-up; aussi boil out voir tryout boil down v voir aussi boiler, boiling down (agr, vieilli) faire bouillir les carcasses de mouton pour obtenir le suif.

boiled dog n comp
(fam) manque m de naturel, comédie f, manières affectées.
NB :::::chienbouilli.

m, guimbarde f
2 (enfants) saut groupé dans l'eau, bombe f NB en faisant une grande gerbe d'eau et autant de bruit que possible.

boiled lolly n comp bonbon m ordinaire de couleurs et de parfums variés. boiler n dér voir aussi boil down (agr, vieilli) mouton m qui n'a de valeur marchande que pour son suif. bust one's boiler voir bust boil-in-bag n comp mets congelé que l'on fait bouillir dans son sachet en plastique. boiling down n verb

3 (rugby à treize) chandelle f qui descend à la ligne de touche de l'adversaire. Bombay bloomers n compabrBombays (2e GM, Afrique du Nord) short m ample d'été que l'on peut resserrer aux cUIsses.

Bombay Hills Bombay Hills, the n pr collinesfpl à 50 km au sud d'Auckland qui, aux yeux des habitants d'Auckland, délimitent la ville et la séparent du reste du pays north of (the) Bombay Hills loc prép Auckland south of (the) Bom-

70

boohai ossementd' un mort avant de les replacer dans leur dernière sépulture bonescraping n verb nettoyage m des ossements. bonita n 1Bramabrama[Bramidre]aussiRay's bream voir bream
2Hyperoglyphe antarctica [Centrolophidre] voir

bay Hills loc prép le reste du pays, au sud d'Auckland «les habitants d'Auckland
considèrent comme campagne profonde tout ce qui se situe au sud ders] Bombay Hills» NouvelleZélande 1993,31. NB ces collines étaient au siècle dernier la frontière entre la partie de la Nouvelle-Zélande déjà colonisée et les terres maories du Waikato.

bone: on the bone(s) of one's bottom ou

arse lac adj
(fam) sans le sou, fauché. point the bone (at) lac verb Aus (ethn) ensorceler, jeter un sort, donner le mauvais œil; viser qqn therewasatheft, I wasn't responsable but they all pointed the bone at me/il y a eu un vol, que je n'ai pas
commis, mais tout le monde a pensé que j'étais

coupable. NB bone =os. bone carver n camp (ethn) ciseleur m de bijoux en os. bone people, the n camp voir aussi turangawaewae 1(ethn) le peuple indigène, les Maoris mpl. NB les ornements traditionnels maoris sont
souvent en os; titre du roman de Keri Hulme qui

obtint en 1985 le prix Booker, équivalent
britannique du prix Goncourt; tr en français par Françoise Robert en 1996 sous le titre The Bone

Peopleou Les hommesdu long nuage blanc. 2 aussi bone-wearer (souvent iron) les personnesfpl d'origine européenne qui portent des ornements en os pour afficher leur solidarité avec les revendications maories. bone-pointer n dér Aus (ethn, Aus) ensorceleur m bone-pointing n verb ensorcellement m. boner n dér de bone (ind de la viande) 1 bête f de boucherie de qualité inférieure. 2 aussimeat-boner ouvrier m qui désosse une carcasse, désosseur m boning n verb bone-scraper n dér voir aussihahunga (ethn, hist) personnefqui nettoyait les

bluenose bonito n réf loe: striped bonito ou Australian bonito ncampaussiskipjack (tuna) Katsuwonuspelamis [Scombridre] thon m à dos rayé. bonus bond n camp bon du trésor remboursé par tirage au sort. bonza voir bonzer bonzer /bDnza/ n et adj intensif, qqf bonza ANZ aussiboncer, bonser n (fam, hist) splendeurf, merveillef adj ou bonza aussi bonzer of a intens super, vachement what a bonzer (of a) day/quelle journée splendide;a bonza bargainluneaffaire du tonnerre. boo: before one can say boo lac adv (fam) très vite beforeIcouldsayboo, shehad gone/elleétait partie avant queje dise ouf! booai ou boo-ay voir boohai boob n (fam) prisonf, taulef danslescamp boobblue n camp alcool fait illégalement en prison boob-happy adj rendu fou par un emprisonnement boobhead n camp prisonnier m; personne qui est détruite par l'alcool ou les drogues, alcoolo m, toxico m ou camé m boobhouse n camp prisonf, taule fboob tat(t) n camp abr de boob tattoo tatouage sur le visage ou la main fait par un amateur et qui marque un séjour en prison boobweed n camp tabac distribué en prison. boohai ou booai ou booeye ou boo-ay / buaIl/buhaIl/buwaIl n ANZ aussi the sticks, the backblocks, bush, cactus, wop-wops (fam) coin retiré, perdu, loin de toute civilisation, bled m, cambrousse f, patelin m in (ou up) the boohai lac adj perdu, en pleine cambrousse; (fig) dans le pétrin; perdu, déboussolé; (s'être) trompé lourdement way to boohai lac adv au fin fond de la cambrousse, de la campagne.

book
NB probablement une déformation du mot maori Puhoi, nom d'une colonie fondée par des tziganes germanophones. book au book up v

71

border collie (fam) à fond, carrément go in boots and ail lacv ANZy aller carrément, de tout son cœur; (sports, rugby) y mettre le paquet; participer à une mêlée particulièrement vigoureuse. hang up one's boots locverb (fam) renoncer à une activité, abandonner, décrocher; prendre sa retraite.
boots on the board inteIj aussiboss's boots (tonte des moutons) appel m poUf prévenir les autres tondeurs que le propriétaire approche. booze n (fam) boisson alcoolisée: booze artist n comp ANZ (fam) personnefqui ne fait que boire, pilier m de bistro booze balloon n comp bedaine f de buveur booze barn n compaussibeer-barn lieu m où on ne fait que boire excessivement, bistro m boozer n dér ANZlieu m où 1'0n ne fait que boire, bistro m; personne f qui ne fait que boire, pilier m de bistro boozeroo n ANZ bistro m où l'on boit
comp pilier m de bistro beuverie 1. soûlerie f

(banque) débiter d'un compte.
bookau voir pukahu bookvan n comp E-U bookmobile GB mobile library (hist) bibliothèque itinérante, bibliobus

m.
NB service de prêt organisé par le New Zealand Library Service desservant les régions isolées; auj on emploie le terme mobile library. boom n souvent au pl

(rég le Northland, hist) barrière f de bois au travers d'un cours d'eau pour retenir le bois flottant. boomer n et adj dial brit ANZ ou little boomer n (fam) toute chose de grande taille it
was a boomer of a pumpkin that won the prize! c'est un potiron gigantesque qui a eu le premier prix; adj très réussi, super a boomer outing! une sortie super. boomerang n et v ANZ n(fig) actionfou parolefqui se retourne contre la personne qui en est responsable v se retourner contre. boong(a) /buUAi n aus réf loc aussi bong(a), bung(a), boonger

beaucoup; beuveriefbooze rooster

n

booze-up n ANZ

BOP sigle

(offens) personne f de couleur, en particulier un Polynésien des îles du Pacifique Sud. boot, the locnom agressionfà coups de pied, passage m à tabac put the boot ID ou plant the boot au sink the boot in lac verb donner des coups de pied à un adversaire au sol; donner des coups de pied à une personne incapable de se défendre, tabasser; (fig) traiter qqn de façon injuste; jouer sans tenir compte des règles.
bootlace n surtout au pl et v (tonte des moutons) n lanière de peau qui a été coupée par mégarde (ou par un tondeur qui travaille sans soin), coupure f v couper la peau du mouton. NB==lacet. boots n pl : as rough as boots voir rough as tough as old boots voir tough (in) boots and allloc adv ANZ

I de balance of payments balance f des paiements. 2 voir Bay of Plenty bo-peep n comp ANZ (fam) coup d' œil rapide have a bo-peepat
this !!regarde-moi ça!

borage voir blue borage, Marlborough borak ou borax n ANZ voir aussi poke the borax (fam) raillerie/, moqueriefpoke borak (au borax au the borax) at loc verbANZ lac verbANZ(fam) se moquer de, railler, taquiner, chiner the borax lac nom réprimande 1. gronderie f
border collie n comp voir aussi collie, sheep dog colley m noir et blanc. NB la race de chien de berger la plus répandue en Nouvelle-Zélande «Originaire du sud de l'Ecosse (des Borders, d'où son nom), le Border Collieou ColliedesBorders [...Jesttrès apprécié par les éleveurs de moutons. Doté d'un odorat puissant, iIpossède surtout un regard au pouvoir extraordinaire, fort utile dans la garde du

Borderdale
troupeau. Ce regard fascinant, quasi hypnotique, lui permet de contrôler une bête isolée tout en s'approchant d'elle à pas feutrés, tapi au sol. Travaillant à distance, il impose la volonté de son maître au troupeau dont il prévoit les réactions face àdes situations inattendues, grâce à un exceptionnel instinct. Naturellement obéissant et dévoué à son maître, c'est d'abord un chien de travail s'adaptant assez difficilement à un rôle de compagnie. Très sensible, il ne supporte pas d'être brutalisé, ce qui le rend nerveux et craintif» Wailly 1989, 86. Borderdale (cross) n pr

72

bot
qu'un borough est une commune d'importance secondaire, peuplée, en général, de moins de 20 000 personnes» Bacconnier 1989, 1045. borough council n comp

(hist) conseil administratif

d'un bor-

ough «les conseils d'arrondissements (borough) et les conseils de régions (county)>>Lingé

(agr) racefde moutons élevée pour la viande et la laine. NB croisement de Border Leicester et de Corriedale effectuédans les années 1930. border dyke v (a8r) entourer un pâturage d'un fossé d'lITigation borderdyke irrigation n compirrigationfpar canaux autour d'un pâturage. Border Leicester n pr ANZ (agr) race de moutons élevée pour la viande et la laine qui n'a pas de laine sur la tête. NB race anglaiseintroduiteen 1859;cette race
est à l'origine des croisements Coopworth (avec

1972,292. NB termeremplacéen 1974par district council. borrow and hope loc verb (hist) emprunter à l'aveuglette borrow and hoper n dér personne f qui empruntait à l'aveuglette ou qui soutenait une telle politique.
NB on empruntait, surtout au début des années 1980, en espérant en vain que les prix à l'exportation des produits agricoles s'amélioreraient. bosker adj et n ANZ voir aussi beaut, bonzer (fam, hist) charmant, excellent, chouette Motueka is a bosker townlMotueka (au nord de

leRomney)etBorderdale (avecleCorriedale). bore n ANZ 1 voir artesian bore 2 trou m de captage de l'eau chaude dans une région géothermale. borer voir oyster borer

borer, the loc nom surtout Anobium
(maisons) désigne plusieurs espèces d'insectes térébrants du genre des termites; trou m de termite dans les comp

borer bomb pulvérisateur m à pesticide borer dust (fam, fig) fadaisesfpl. born in a tent voir were you born in a tent?
boronia n Boronia [Rutaceae ] ANZ arbuste australien très odoriférant. NB Boronia heterophylla 'Just Margaret,' variété d'origine néo-zélandaise. borough n réf loc (hist) division administrative dans une agglomération urbaine, arrondissement m «les boroughs suburbains contiennent les habitations d'une grande partie de la population» Leroy-Beaulieu 1895, 605; «Rappelons

l'île du Sud) est une chouettepetite ville. boss n (agr, fam) propriétaire mf d'un grand élevage boss cocky n comp personne f qui prend ou à laquelle on a donné la direction de qqch, souvent à contrecœur, boss m boss of the board(s) ou boss over the board ou boss of the shed loc nom (tonte des moutons) responsable mfde la tonte boss's boots voir boots on the board Boston bun n comp ANZ (rég, île du Sud) sorte de brioche, qqf aux raisins, recouverte de sucre glace à la noix de coco, d'habitude rose, mais qqf blanc. NB Sally Lunn dans l'île du Nord. bot n et v I n microbe m, virus m, maladie f catch the bot ou have the bot loc verb (fam) être malade. 2 ANZ (fam) n personne f qui tape les autres, parasite m, profiteur m be on the bot for loc verb ANZ taper (surtout des cigarettes ou des boissons alcoolisées) he's on the bot for a cigarette/iIveut me taper d'une cigarettev souventsuivi de la prép on à l'intr vivre aux crochets de, taper qqn. NB =larve d'œstre.

botrytised
botrytised part passé/ adj du v dér de botrytis (vigne) ensemencée avec les spores du botrytis «[Les Giesen] obtiennent un grand succès avec leurs blancs demi-sec et leurs "vendanges tardives", appelées "botrytised" en Nouvelle-Zélande. Ils sont les premiers à avoir pratiqué l'ensemencement des vignes avec des spores de botrytis provenant du laboratoire [...] à l'université Lincoln» Pitte 1996,617. NB le champignon Botrytis cinerea provoque la pourriture noble qui permet de produire de grands vins blancs. bottle n et v ANZ 1 n bocal m de conserves en verre v mettre en conserve.

73

boundary
vins et des alcools «Dans les restaurants qui n'affichent pas lisiblement licensed, on ne sert aucune boisson alcoolisée. Il faut accompagner ses fruits de mer ou son steak de thé, de café, de limonade ou de jus de fruits, si on n'a pas pris la précaution d'acheter au botUe shop voisin son vin ou sa bière» Chantal1980, 22. NB à Nouméa (Nouvelle-Calédonie): Drive in Bottle abr de Drive In Bottle Store. bottlie au bottley n dimin de bottle ANZ voir aussi glassie et steeIie bille f en verre transparent. bot!ling n verb ANZ voir aussi bottle mIsefen conserve. NB activité saisonnière très commune en Nouvelle-Zélande. have blood worth bottling voir blood bottom netv ANZaussi bottomrock voir aussi blue bottom, false bottom, hole (mines d'or) n couche aurifère profonde «Les exploitations [des alluvions aurifères à Kumara, sur la côte Ouest] n'ont pas porté jusqu'à présent sur les alluvions de la base, celles qu'on appelle, comme en Californie, les blue bottom et qu'un puits a seulement atteint, sans les reconnaître, en 1892: on n'a épuisé qu'un niveau supérieur (false bottom)>>Launay 1894, 21 v aussi bottom a hale creuser profondément pour atteindre la couche allu viale aurifère bottoming n verb bot-

2 v attaquer qqn avec une bouteille ou un tesson de bouteille.
bottle boy n camp (hist) jeune garçon m qui ramassait les bouteIlles consIgnées après un match. NB auj on ramasse les boîtes métalliques. bottlebrush n camp Aus surtout Callistemon et Melaleuca [Myrtacere] mais aussi Banskia [Protoacere ]

arbre m ou arbuste australien dont les fleurs rouges ressemblent à des goupillons, callistémon m (NouvelleCalédonie) brosse f à bouteille d'Australie, faux niaouli «Il a un joli feuillage fin, persistant,cet arbusteornemental originaired'Australie. Sa floraisonécarlateest superbe» Pereire 1994,281. bottle-drive n camp ANZ ramassage m des bouteilles vides au profit d'une organisation. bottle-jack n camp cric m de grande taille. bottle lantern voir lantern bottle-nose(d) dolphin voir dolphin bottle-o ou bottle-oh n dimin et interj ANZ n (fam, hist) marchand m de bouteilles interj cri m de ce marchand. NB ce marchandramassaitles bouteillesà une époque où il y avait beaucoup de bouteilles consignées. bottler n dér ANZ

tom on v arriver à la couche aurifère profonde.
bouilli /bujil qqf Ibwllil n français

(fam) I qqch au qqn qui est excellent,

exceptionnelit' sa bottler/c'estextraordinaire. 2 (fam, iron) mensonge éhonté. bottle shop au bottle store n camp ANZ voir aussi non-licenced

magasin spécialisé dans la vente des

(hist) viande f ou ragoût m en boîte, soupe faite de cette viande bouilli-tin n camp boîte f de conserve de viande vide qui sert d'ustensile. boulder bank n comp banc naturel formé de gros galets, surtout Boulder Bank, banc qui se trouve dans la rade de Nelson, au nord de l'île du Sud. boulder-bash au boulder-hop au boulder-jump au boulder-scramble v voir aussi bash, rock-hop (randonnée) passer à gué ou suivre une rivière ou un torrent jonché de gros ~alets boulder hopping au boulderJumping au boulder-scrambling nverb passage m à gué difficile. boulder copper voir butterfly boundary n ANZ (agr) limitesfpl d'une grande exploita-

boundary-dog tion agricole de bovins ou d'ovins keep the boundary lacverb(hist) faire Ie tour d'un grand élevage pour surveiller le bétail; maintenir en état les clôtures d'un grand élevage.
boundary-dog n camp aussi fence dog (agr,

74

boxer

Bowen Falls n pr grande cascade qui se trouve dans le fjord Milford. bowenite ndérde Bowen voir aussi greenstone,
pounamu, tangiwai variété de jade m «Bowenite. Appelée par les Maoris tangi wai; tangi, pleurer; wai, eau, "1'eau des larmes". Translucide, d'une grande variété de verts, plus tendre que lejade, employée pour les ornements, inutilisable pour les instruments tranchants» Donne 1938, 191; «Au Milford Sound, on trouve le "bowenite", un peu moins précieux [que la néphrite]» Jeanneret 1977 112; «la bowénite (silicate de magnésium), de couleur verte plus translucide que la néphrite, se cherchai t à AnitaB ay, dans le Milford Sound» Deckker 1983, 102. bowerbird n camp Ptilonorhynchus violaceus [Ptilonorhynchidae] Aus

hist) chien enchaîné à l'entrée d'une grande exploitation pour empêcher les moutons de s'échapper «C'estparexcellence le pays des élevages de moutons; à droite et à gauche nous ne voyons que des troupeaux, chacun gardé par un chien, dont le principal rôle est ici d'empêcher les animaux de franchir la route. On l'appelle "boundary dog" au chien de barrière. Quand entre deux runs (élevages) différents passe un chemin public, il faut bien mettre obstacle à la tendance naturelle des moutons, qui veulent toujours traverser lechemin pour se mêler ensemble. [...] Dans les élevages importants, plusieurs chiens servent à tour de rôle de sentinelles» Ségur 1901, 52. boundary fence n camp (agr) clôture fqui délimite une propriété boundary hut n camp (hist) logement m

oiseau australien dont le mâle construit un abri très élaboré dans les fourrés pour attirer la femelle.
bowser fbauza/ n dép réf lac ANZ (fam, vieilli) pompefà essence; (auj) bouchon-doseur m de bouteille.
bowyangs fboujéE!JzIn pl ANZ écossais nicky-

de l'ouvner agricole qui est chargé de surveiller les clôtures.

boundary-keeper

n dér

(agr, hist) berger m qui surveillait les moutons dans les pâtures boundarykeeping n verb. boundary peg n camp (agr) fichefd' arpenteur boundary post ncomppoteau m d' arpenteur qui délimite une propriété. boundary-ride ou ride-boundary lac verb

agricole qui fait le tour de l'exploitation et surveille l'état des clôtures. bounty n réflac (éradication, hist) prime f de destruction des animaux classés comme nuisibles accordée par l'Etat pour chaque animal tué sur présentation d'une preuve.

élevageboundary-rider dérouvrier m

(agr) le fait de faire le tour d'un grand

Bounty Isles n pr

groupement m de treize îles rocheuses situées à l'est de l'île Stewart «Bordées
de falaises à pic, elles sont presque inaccessibles» Privat-DeschaneI1930, 216. NB nommé par Bligh, capitaine du Bounty, en 1788.

tam voir aussi Kokatahi Band (fam, hist) élastiques mpl qui retenaient le pantalon sous le genou, utilisés par les travailleurs agricoles, en particulier les tondeurs de moutons. box n et v réf lac voir aussi box of birds ni one(right) out ofthe box lac adjANZ (fam) remarquable, exceptionnel, un entre mille. NB souventen parlantdu temps qu'il fait: une très bellejournée. the whole box and dice loc nom dial brit (fam) tout, tout le bataclan. 2 (m~nes) ~agonnet m. à charbon. 3 (mmes d or) voir slUice-box 4 voir glory box 5 (rugby) zone f derrière la mêlée de l'éqUIpe adverse. v souventsuivide la prépositionup voir box up boxed voir box boxer n dér de box I ou boxer hat n camp prob dial brit voir aussi hard-hitter sorte de chapeau m d'homme, chapeau-melon m. 2 (jeu de pile ou face) pourboire m ou partie f des gains payée e) à la personne

boxing qui dirige le jeu, commission}; personne f qui dirige ce jeu (qui prend les paris).

75
boy n ANZ

boys on the hill être perdu, incapable d'aUer plus loin. I (courses hippiques) jockey m ou garçon m d'écurie.
2 voir aussiMaori boy (hist, péj) souventau pl employé m subalterne d'origine maorie ou qqf originaire des îles du Pacifique Sud, boy m.
NB utilisé qqf comme appellati fparmi lesjeunes Maoris. Boyd, the massacre of the loc nom (hist) massacre m, qui eut lieu en 1809 à Whangaroa dans l'extrême nord de la

boxing voir box up
Box Link n pr système m de distribution du courrier dans les boîtes postales, surtout pour les entreprises. NB équivalenten France: CEDEX. box net n comp

très grande nasse où l'on garde les pOlssons. box of birds: be a box of birds loc verb
ANZ

(fam) être en pleine forme, avoir beaucoup d'énergie, péter la forme, s'éclater. box on v ANZ (fam) persévérer, persister in spite of the troubles,they boxedon regardless/endépit des difficultés,ils ont persévéré. box seat n comp (fam) la meilleure place ou la place la plus recherchée be in ou on the box seat loc verb ANZ être le mieux placé, avoir l'avantage; avoir réussi, faire partie du grand monde.
NB le box seat était la place de choix à l'extérieur à côté du cocher sur une diligence «[l'ai] eu soin d'arrêter la place à côté du cocher, sur la diligence [...]. Ces places (box seats) sont toujours très recherchées, et souvent arrêtées une dizaine de jours à l'avance. Elles permettent au touriste de jouir pleinement des panoramas» Verschuur 1891,168. box thorn n comp Lycium jerocissimum [Solanacere] arbuste dense et épineux qui, planté en haie, sert de coupe-vent sur la côte. boxwood n réf loc

Nouvelle-Zélande, de l'équipage européen du brick britannique "Boyd" en représailles au mauvais traitement
du chef maori Tara. NB ce massacre eut un retentissement mondial et retarda la colonisation. boys overseas voir overseas boysenberry n comp voir aussi loganberry grosse framboise f rouge foncé hybride de la framboise et de la mûre sauvage, mûre f de Boysen «La mûre sauvage Rubus x [Rosaceare] donne des baies presque noires appelées souvent "mûres" [...]. Les mûrons, puisque tel est leur nom [...]. Nous devons à ce buisson, à cette ronce sauvage, l'apparition de nouveaux plants. En effet, il a permis d'obtenir par croisement avec le framboisier une variété donnant les baies de logan que l'on trouve généralement en compote ou en conserve; on les appelle aussi ronces-framboises. Elles sont plus acidulées que la framboise. Plus tard, un plant de logan croisé avec un Rubus xet un framboisier a fourni une variété la mûre de Boysen, que l'on cultive surtout aux Etats-Unis. Ses baies, plus grosses que les autres mûres, sont rouge foncé et allongées. Ce fruit a un parfum marqué qui permet de renforcer l'arôme de certaines confitures» Bonnassieux 1988, 176-177. NB très populaire en Nouvelle-Zélande, où on l'utilise dans les glaces, les confitures, et mélangée avec du jus de pommes, dans les jus de fruits, etc.

nom donné à des arbustes mpl ou arbrisseaux mpl indigènes comme koromiko, maire, tauhinu box up v et n aussi box (a~r, fam) v mélanger, soit par erreur SOlt intentionneUement, des moutons qui avaient été séparés; (se dit des moutons) se mélanger n le fait d'avoir mélangé des moutons boxing n verb be (ou get) boxed (up) ANZ I (fig) être embrouillé, perdu I'm all boxed up/je suis complètementperdu. 2 voir aussi bluffed (randonnée,etc, fam)

boys in blue, the loc n (fam, vieilli) les flics mpl. NB de la couleurbleue de leur uniforme. boys on the hill, the loc nom aussi the lads on the hill voir aussi hill (pari, hist) les députés mpl.
NB lorsqu'il n'y avait que des députés hommes.

brachiopod
brachiopod n ]at aussi lamp shell coquillage m bi-valve ou brachiopode m indi-gène, black brachiopod n comp Henithyris nigricans brachiopode indigène noir.
,.',.;,

76

braided
esculenta), ]e rarahoué des indigènes, dont ]a racine formait autrefois leur principal aliment» Hochstetter 1865, 311; «une jolie fougère à feuilles déchiquetées, etdontles nervures avaient un reflet d'un rouge violacé: c'était]a fougère comestible» Thiercelin ]866, 70; «après un combat, les vainqueurs envoyaient à leur prêtre quelques touffes de verdure ramassées sur le champ de bataille, [...j C' étaitceque l'on appelait envoyer le rahurahu de la bataille, le rahurahu étant ]e nom de ]a plante la plus répandue dans l'île septentrionale de ]a Nouvelle-Zélande» Vickers] 883,427.

W"",!t"'.è>,.

.;-.}h: ."i';/~ i .J~,:h\'x.i,.: /1/1,1'//1 1
"

,.if(HjF~)~~;

./i ." If ~ ,. 1 \"\:.\0". . .-ljj!!.\!: ~\~.\~\;.
, ,

/ \"
1

red brachiopod n comp Magasella (Terebratella)sanguinea brachiopode m indigène rouge,

small red brachiopod n comp Waltonia (Terebratella) inconspicua petit brachiopode ind-igène rouge.

NB traditionnellement, les rhizomes ou aruhe étaient cuits et mangés par les Maoris qui en faisaient leur aliment végétal le plus important. bracket n (courses hippiques) couplé de chevaux placé dans un pari. Braeburn n pr

variété néo.zélandaise

de pomme co-

bracken n réf ]oc Pteridium esculentum [Pteridacerej maori rahurahu, rarauhe, rauaruhe voir aussi aruhe fougère f indigène à tiges brunes des terrains secs, fougère-aiglef«[lesj alimens [des Maoris). La racine de fougère est le principa]; elle leur sert de pain; elle croît sur les collines, et c'est à-peu-près la même que celle que produisent les communes élevées d'Ang]eterre, et qu'on appelle indifféremment en anglais fern bracken, ou brakes» Cook 1769 [La Harpe ]780,XX94j; «Les champs [...j se composent [...j surtout de fougères (pteris

mestible très juteuse, de couleur rouge et verte «Nouvelle-Zé]ande 1952 [...j Semis de hasard. [...j Rouge brique lavé, légèrement strié sur un quart à la moitié de la surface sur fond vert, ne colore pas à l'intérieur de l'arbre. Fruit tournant au jaune à maturité, assez sensible aux coups de soleil, présente parfois une légère rugosité. Calibre moyen, fruit dense. Cette qualité a certainement beaucoup compté dans le choix par ]a Nouvelle-Zé]ande de cette variété destinée à l'exportation. Chair ferme, très croquante, grossière, juteuse, peut toutefois devenir farineuse en surmaturité. [...j Variété de dimension mondiale. Beaucoup cultivée en Nouvelle-Zé]ande, son pays d'origine, Braebum se plante actuellement sur ]a côte ouest des U.S,A., en Italie et en France depuis 1989» Pomme: les variétés 1993, 131. braided adj

(surtout l'est de l'île du Sud) se dit du

brake
cours inférieur très ramifié et asséché des rivières et fleuves, ramifié «Dansles plaines, les cours inférieurs de la plupart des rivières, notamment dans l'île du Sud, ont souvent des tracés rectilignes, larges, peu
profonds, le plus souvent fortement "tressés" de sorte que les eaux en crue, avec leur forte charge

77

breaking-out des billots dont on tirera des planches; donner le premier coup de scie ou de hache dans une grume dans les comp breakdown ou breakdown saw ou breaking-down saw grande scie circulaire (ou deux scies circulaires, l'une inférieure, l'autre supérieure) utilisée pour entamer les grumes breakdown bench ou breakdown platform tapis roulant où la grume est entamée breakdown benchman oubreakdown man ouvrier m qui manœuvre la scie à entamer les grumes. breaker-down n dér voir aussi break down (scierie) ouvrier m qui manie la scie à entamer les grumes. breaker-out n dér (ind forestière) personne f qui supervise le transport des grumes. breakfast: have for breakfast loc verb (fam) n'en faire qu'une bouchée the AlI Blacks had the French for breakfasUlesAll
Blacks ne firent qu'une bouchée des Tricolores.

solide, érodent les berges, les rompent, étalent leurs cailloutis et leurs boues sur de vastes espaces peu profonds»Dacharry 1989,203. brake n réf loc fougère f shaking brake voir turawera sweet brake voir titipo bramble ou native bramble ou New Zealand bramble (vieillis) voir bush lawyer branch n (surtout île du Sud) rigole f ou ruisseau m qui se forme dans le lit plus ou moins asséché d'un grand fleuve de plaine.

branching velvet weed voir velvet weed
branding n verb (agr) marquage m des bovins dans les compbranding muster rassemblement m de bovins pour le marquage branding race couloir m où l'on effectue le marquage du bétail. brass monkey (weather) loc nom (fam) te~ps très froid, temps m à se les geler, call1ante fbrass monkey! interj ça caille dur! Brasso marque dép produit m d'entretien pour le cuivre. NB brass =cuivre. brass razoo loc nom voir aussi razoo (fam) rond m, sou m I haven't a brassralOof je n'ai pas un rond. bread voir cabin biscuit, Maori bread, rewena paraoa break n et v (agr, bétail) n panique f dans un groupe, en général de moutons, qui s'est détaché du troupeau principal v se dit des moutons ou des agneaux qui ruent ou s'emballent break away v (bétail) quitter ou se détacher du troupeau pour aller dans le sens opposé break back v (mouton) partir dans le sens inverse du troupeau. break camp voir camp break down v (scierie) v scier les grumes pour en faire

break feeding il comp
(agr) technique f d'exploitation intensive d'un pâturage qui consiste à déplacer une clôture amovible, d'habitude électrique, à mesure que le bétail se nourrit.

break-fence

il

(agr) 1 barrière placée en travers d'une colline ou d'un ravin pour éviter des mouvements de panique dans un troupeau. 2 ou break-fencing clôturefélectrique amovible. break in v voir aussi breaking-in, broken in, unbroken (agr) défricher un terrain vierge pour le rendre arable. breaking-down voir breakdown, breakdown bench, breakdown saw breaking-down shed n comp (scierie) hangar m, endroit m où l'on entame la grume.

breaking-in

il verb

(agr) défrichement m. breaking-out n verb I (fam) accès m de violence.

break it down

78

bridal-tree sea-bream voir bluenose, snapper breast-bench n comp (ind du bois) scie f circulaire sur table qui sert à débiter fe bois en planches. breeder n dér de breed (agr) éleveur m «le gouvernement de la Nouvelle-Zélandes'était déjà fait éleveur de bétail, en ce sens qu'il louait des propriétés appartenant aux breeders de moutons ou de
bêtes à cornes» Dreyfus 1894, 13.

2 (ind forestière) contrôle m du transport des grumes. break it down interj (fam) calmez- vous, taisez- vous, cessez (une activité) breakitdownwillyou!/caJmezvousunpeu;(fig) expression d'incrédulité
Aw, break it dawn/Allez, je ne vous crois pas.

break out v ANZ 1 (mines d'or) se dit d'un gisement qui est à l'origine d'une ruée. 2 (ind forestière) traîner des grumes de la forêt jusqu'à la scierie ou au lieu d'embarquement. 3 (tonte des moutons) donner les premiers coups de ciseaux. 4 (fam) participer à une beuverie breakout n soûlerie f, beuverie f breaksea devil n camp voir aussi maori hlikuwai (hist) bruissement d'ailes attribué à des oiseaux fantômes. NB de Breaksea Island dans le fjordBreaksea au sud-ouestde l'île du Sud. break the back (of) lac verb (fam) faire le gros d'un travail. break the ring lac verb (jeu de pile ou face) gagner toute la mise ou l'enjeu, casser la banque. . break water n camp (ind baleinière, hist) se disait d'une baleine qui refait surface. breakwind n camp aussi windbreak coupe-vent m. bream n réf lac 2 au brim voir snapper 3 voir bluenose black bream voir parore Ray's bream n camp Brama brama [Bramidre]aussi bonita poisson m de mer, proche du trevally

NB d'usage fréquent, surtout sheep breeder éleveur m d'ovins. brekkie ou brekky n dimin de breakfast ANZ (fam) petit déjeuner m, petit-déj m. brew n (prison) boisson alcoolisée fabriquée illégalement en prison. make a brew loc verb (drogues) fabriquer de façon artisanale des drogues. brewer's goitre n comp (fam) bedainef NB pour avoir bu beaucoup de bière. brew-up n voiraussiboil-up: have a brewup lac verb (fam) se faire du thé. brick n I dimin brickie pain m qui a la forme d'une brique. 2 (adolescents) pierre m ou galet m (qu'on lance) v lancer des pierres. 3 petit carton qui contient une douzaine de canettes de bière. be a brick ou a few bricks short of a . load lac verb

(fam) être handicapé mentalement,

manquer un grain. bricklayer n campréfloc (hist) vent m d'~uest, qui déplaçait beaucoup de poussIère «L' énorme quantité
de poussière dont [le vent d'ouest] couvre les maisons et même dont il emplit les yeux et la bouché lui a fait donner le surnom de bricklayer, c'est-à-dire "vent maçon"» Russier 1905, 29. NB phénomène de l'époque: <<je 'ai jamais vu n tant de poussière de ma vie que dans ce pays» Levacon 1912,82. brick veneer n camp

mur en brique

construit

sur une

charpente en bois. bridal-tree voir kaikomako NB les fleurs en bouquet rappellent le bouquet