Le nom de marque dans le discours au quotidien
209 pages
Français

Le nom de marque dans le discours au quotidien

-

Description

"Deux Vache qui rit, un coup de Badoit et ça repart !" Cette anecdote que racontait le linguiste Robert Galisson est un exemple de ces noms de marque qui deviennent paroles au quotidien. Ces noms fonctionnent comme des signes de reconnaissance et de complicité entre les locuteurs, mais aussi comme des signes de partage incluant l'interlocuteur ou l'excluant s'il ne comprend pas. Michela Tonti s'appuie sur la linguistique de corpus pour fixer un instantané lexiculturel des noms de marque les plus courants qui trottinent dans l'imaginaire et dans les discours au quotidien des locuteurs de la blogosphère.
L'étude permet de confirmer que le nom de marque s'échappe de sa gangue originelle de nom déposé pour s'enrichir de sens porteurs d'un pan culturel et d'une créativité lexicale insoupçonnés.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 09 avril 2020
Nombre de lectures 0
EAN13 9782140146893
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Michela Tonti
Le nom de marque dans le discours au quotidien Prisme lexiculturel et linguistique
dans le discours au quotidien
Préface de John Humbley
LE NOM DE MARQUEDANS LE DISCOURS AU QUOTIDIEN
laboratorio@francesisti.it Collection dirigée parPatrizia Oppici
La collection laboratorio@francesisti.it réalise une initiative parmi les plus importantes de la Société italienne universitaire des Professeurs de Langue et Littérature française (S.U.S.L.L.F.) : le soutien à la recherche de jeunes spécialistes par la publication des études les plus innovantes dans les domaines de la langue et de la littérature françaises.
Dernières parutions
Enrico GUERINI,L’aveu homosexuel dans les œuvres autobiographiques d’André Gide et de Julien Green, 2018. Laura STAIANO,Les aveugles entre le visible et l’invisible, 2018. Emanuela CACCHIOLI,Relectures du mythe d’Antigone dans les littératures francophones extra-européennes, 2017. Maria Francesca BONADONNA,Levêtement d’extérieurdans la terminologie française de la mode, 2016. Roberto PATERNOSTRO,Diversité des accents et enseignement du français. Les parlers jeunes en région parisienne, 2016.Andrea SCHINCARIOL,Le dispositif photographique chez Maupassant, Zola et Céard. Chambres noires du naturalisme, 2014.
Michela Tonti Le nom de marque dans le discours au quotidien Prisme lexiculturel et linguistique Préface de John Humbley
© L’Harmattan, 2020 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-19971-9 EAN : 9782343199719
7
À Werther et Maman Mathilde et Ségolène Santoni Pietro Moretti
REMERCIEMENTS Ce travail n’aurait pas pu avoir lieu sans l’aide précieuse de plusieurs personnes. Je souhaite leur exprimer ma gratitude. En premier lieu, je tiens à remercier mes Directeurs de thèse Monsieur Danio Maldussi et Monsieur Marcello Soffritti pour leur attention, leur confiance et leurs compétences. Ils m’ont accompagnée au cours de mes recherches et je suis heureuse de pouvoir les remercier comme il se doit. Je n’oublierai pas le moment fort enrichissant que notre journée d’étudeNoms de marque, noms de produit et corpusa représenté auprès de l’Alma Mater Studiorum – Université de Bologne. Je souhaite adresser mes sincères remerciements à Madame Danielle Londei qui m’a fait découvrir l’œuvre de Robert Galisson, notre mentor et à Monsieur Soffritti qui m’a initiée à la linguistique de corpus avec une grande patience et une profonde générosité. Je voudrais marquer toute ma reconnaissance à Monsieur John Humbley pour l’intérêt porté à mon travail et pour les précieux conseils qu’il m’a prodigués tout au long de mes recherches. Je remercie aussi Madame Natalie Kübler de son invitation dans le cadre de mon stage de recherche au sein du Laboratoire CLILLAC-ARP qu’elle dirige auprès de l’Université de Paris Diderot. Cette expérience a été de plus profitable aussi bien du point de vue scientifique qu’humain. Les remerciements suivants vont à Madame Alexandra Mestivier, sans laquelle je n’aurais pas pu traiter mon corpus convenablement et à Madame Najet Boutmgharine-Idyassner qui m’a chaleureusement accueillie. Viennent maintenant les remerciements à des personnes incontournables dans mon parcours : Mathilde et Ségolène Santoni qui ont bien voulu faire des relectures fines et pertinentes de mon travail et Pietro Moretti pour sa généreuse disponibilité et ses compétences techniques. J’exprime enfin ma gratitude à Madame Licia Reggiani qui m’a permis de connaître cette importante initiative de la SUSLLF, Società Universitaria per gli Studi di Lingua e Letteratura Francese, ainsi que la Société même ayant voulu
9
concrétiser avec son soutien la publication de ce livre au sein de la collection laboratorio@francesisti.it.
10