Les interférences linguistiques du français sur le slovaque

Les interférences linguistiques du français sur le slovaque

-

Français
148 pages

Description

Quelle est l'influence de la langue maternelle sur l'apprentissage des langues étrangères ? Centré sur l'apprentissage du slovaque par des francophones natifs à partir d'une étude de terrain, cet ouvrage se destine aussi bien aux linguistes qu'aux didacticiens des langues étrangères, apprenants du slovaque et slavistants.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 12 septembre 2019
Nombre de lectures 0
EAN13 9782140130106
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Lucia Ráčková François Schmitt
Les interférences linguistiques du français sur le slovaque
L’exemple du système verbal
LANGUE et PAROLE
Les interférences linguistiques du français sur le slovaque
L’exemple du système verbal
Langue et Parole. Recherches en Sciences du langage Collection dirigée par Henri Boyer (Université de Montpellier 3) Conseil scientifique : C. Alén Garabato (Univ. de Montpellier 3, France), M. Billières (Univ. de Toulouse-Le Mirail, France), P. Charaudeau (Univ. de Paris 13, France), N. Dittmar (Univ. de Berlin, Allemagne), F. Fernández Rei (Univ. de Santiago de Compostela, Espagne), J.-L. Léonard (Univ. Paris-Sorbonne, France), A. Lodge (St Andrews University, Royaume Uni), I.-L. Machado(Univ. Federal de Minas Gerais, Brésil), M.-A. Paveau (Univ. de Paris 13, France), P. Sauzet (Univ. Toulouse-Jean Jaurès, France), G. Siouffi (Univ. de Montpellier 3, France).  La collectionLangue et Parole. Recherches en Sciences du langagese donne pour objectif la publication de travaux, individuels ou collectifs, réalisés au sein d'un champ qui n'a cessé d'évoluer et de s'affirmer au cours des dernières décennies, dans sa diversification (théorique et méthodologique), dans ses débats et polémiques également. Le titre retenu, qui associe deux concepts clés (et controversés) duCours de Linguistique Générale de Ferdinand de Saussure, veut signifier que la collection diffusera des études concernant l'ensemble des domaines de la linguistique contemporaine : descriptions de telle ou telle langue, parlure ou variété dialectale, dans telle ou telle de ses/ leurs composantes; recherches en linguistique générale mais aussi en linguistique appliquée et en linguistique historique; approches des pratiques langagières selon les perspectives ouvertes par la pragmatique ou l'analyse conversationnelle, sans oublier les diverses tendances de l'analyse de discours. Elle est également ouverte aux travaux concernant la didactologie des langues-cultures.  La collectionLangue et Paroleainsi contribuer à faire souhaite connaître les développements les plus actuels d'un champ disciplinaire qui cherche à éclairer l'activité de langage sous tous ses angles. Rappelons que par ailleurs la CollectionSociolinguistiquede L'Harmattan intéresse les recherches orientées spécifiquement vers les rapports entre langue/langage et société. Dernières parutions Witold UCHEREK,Les articles prépositionnels en lexicographie bilingue français-polonais, Pratiques et propositions d’amélioration, 2019. Sabrina GRILLO et Anne-Sophie OWCZARCZAK (dir.), Supports de mémoire de l’Espagne contemporaine,2018. Philippe DEPOUX,Les redondances prédicatives en français parlé, 2017. Michel BOURSE,Paroles paroles ! Pourquoi parlons-nous ? Essai, 2017.
LuciaRáčkováFrançoisSchmittLes interférenceslinguistiquesdu françaissur leslovaque
L’exempledu système verbal
Des mêmes auteurs
Lucia Ráčková
Zázrivcová (Monika) - Chovancová (Katarína) - Veselá (Dagmar) -Ráčková (Lucia) - Křečková (Vlasta) - Klimová (Katarína) - Očenáš (Ivan), Valenčné potencie slovies v kontraste, Banská Bystrica, Belianum, 2016.
Les personnages féminins dans les œuvres choisies dʾAmélie Nothomb, Beau Bassin, Éditions universitaires européennes, 2017.
François Schmitt
Schmittová (Martina) – Schmitt (François), Histoire de France, Banská Bystrica, Univerzita Mateja Bela v Banskej Bystrici, 2006.
Civilisation française, Banská Bystrica, Univerzita Mateja Bela v Banskej Bystrici, 2009.
Les cultures française et slovaque. Analyses comparatives de représentations sociales, Louvain-la-Neuve, EME Éditions, 2015.
© L’Harmattan, 2019 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-18000-7 EAN : 9782343180007
Introduction
L’interférence interlinguistique dans l’enseignement du slovaque langue étrangèredestinéaux apprenants francophones Langue de faible diffusion, le slovaque suscite cependant un intérêt croissant chez les locuteurs étrangersĽ en particulier depuis les bouleversements politiques qui ont affecté la Slovaquie après 1989. L’intégration des anciens pays du bloc socialiste d’Europe centrale dans les structures économiques et politiques occidentalesĽ en particulier leur entrée dans l’Union européenneĽ a eu pour conséquence de modifier et d’accroître les flux migratoires vers la Slovaquie: si une part importante des résidents étrangers provient encore aujourd’hui des anciens pays socialistes d’Europe centrale et orientaleĽ d’AsieĽ en particulier du VietnamĽ de Cuba ou de certains pays africainsĽ les bouleversements des années 1990 ont attiré en Slovaquie d’autres migrantsĽ notamment des Chinois et aussi des expatriés d’Amérique du Nord et d’Europe occidentale. La Slovaquie compte ainsi aujourd’hui plusieurs dizaines de milliers d’étrangers parmi lesquels on dénombre plus de 1500 francophones natifs. Pour répondre à cette demande croissante, un enseignement du slovaque en tant que langue étrangère est proposé en Slovaquie par un grand nombre d’institutions publiques ou privéesĽ mais aussi à l’étranger dans le cadre du lectorat universitaire. En amontĽ les universités slovaquesĽ maisaussi étrangèresĽ assurent la formation de formateurs et la recherche en slovaque langue étrangère.Un nombre important de publications consacrées à l’enseignement du slovaque aux étrangers a ainsi contribué au développement de cette discipline. Par exempleĽ depuis 1972Ľ l’école d’été de slovaque pour étrangersStudia academica slovacaĽ fondée en 1965 à NitraĽpublie régulièrement desActesconsacrés àla linguistiqueĽ la littératureĽ l’histoireĽ l’ethnologieĽ la culture et la civilisation slovaques. Contributrice importante deStudia academica slovaca, la didacticienne et linguisteJ. Pekarovičová aconsacré de nombreuses études à cette discipline. Parmi celles-ci, larticle Sociolingvistické aspekty prezentácie slovenčiny cudzincom(Pekarovičovἠ1996)fait le point sur l’enseignement du slovaque langue étrangère et aborde la question du contact entre le slovaque et les autres langues slaves.Destinée avant tout aux lecteurs de slovaque langue étrangère intervenant à l’étrangerĽ la monographieϳ
Slovenčina ako cudzí jazyk (Pekarovičovἠ2006)une propose description du système linguistique slovaque dans une perspective communicative non académique et aborde la question de l’interférence interlinguistiqueĽ aspect central de notre ouvrage. Des chercheurs francophones se consacrent également au slovaque langue étrangèreĽ notamment à l’INALCO qui a participé au projet scientifiqueApprendre les Langues nationales des Pays dʼEurope centrale et orientale des candidats à l’entrée dans lʼUnion 1 européennecentré sur l’enseignement du bulgareĽ du slovaque et du slovène.Ces travaux de recherche ont contribué à la publication de méthodesde slovaque langue étrangèreĽ commeSlovenčina ako cudzí jazyk(BakováPuzderová –Zebegneyová, 2007) ouKrížom krážom slovenčina(Kamenárovἠ2015)qui comptent parmi les plus diffusées actuellement. Àcôté de ces manuels universelsĽ c’est-à-dire non destinés à une communauté linguistique particulière et rédigés uniquement en slovaqueĽ le marché propose également des manuels pour apprenants francophones. Ancien, mais toujours utiliséĽ leManuel de slovaque à l’usage des slavisants(Baláž –Bartoš –DarovecĽ 1973) s’adresse à des apprenants déjà initiés à d’autres langues slaves. Plus récemmentĽ le guide de conversationLe slovaque de poche(Jamborová-LemayĽ 2012)Ľ destiné quant à lui à des débutants non slavisantsĽprésente la grammaire et le vocabulaire de base utiles aux touristes francophones en Slovaquie. Plus approfondi,Découvrir et pratiquer le slovaque(Baranová –Křečková Lemay Pognan, 2007)Ľ méthode multimédia publiée dans le cadre du projet ALPCU (supra), propose une approche communicative et interactive de la langue et de la culture slovaques à partir de dialoguesĽ de textesĽ d’images et d’exercices. Enfin, Parlons slovaque : une langue slave (BoisserieJamborová –Křečkovἠ2009)est à la fois une présentation de la langue et de la civilisation slovaques et un guide de conversation. La multiplication des méthodes de slovaque en françaisĽ à l’instar de celles publiées dans d’autres langues comme le célèbre manuel Slovak for you(Böhmerovἠ1996)Ľ témoigne de l’importance de la prise en compte de la langue maternelle dans l’enseignement / apprentissage d’une langue étrangèreĽ non seulement pour en faciliter l’approche métalinguistique par le truchement de la langue 1  ALPCU : projet de recherche international (2005-2007) entre l’UniversitéMatej Bel de Banská Bystrica (Slovaquie) et l’INALCO.ϴ
de l’apprenantĽ mais aussi pour garantir une certaine adéquation entreĽ d’une partĽ les contenus et la progression etĽ d’autre part, les besoins de l’apprenant.Dans cette optiqueĽ notre ouvrageĽ centré sur la question de l’acquisition du slovaque par les locuteurs francophones, propose aux apprenants, didacticiens et linguistes francophones de slovaque une étude contrastive dufrançais et du slovaque appuyée sur une analyse d’énoncés produits en situation de communication exolingue. Cet ouvrage s’inscrit ainsi dans la perspective ouverte par Comenius qui accordait un rôle essentiel à la langue maternelle dans l’acquisition des langues secondes: «Mateřský jazyk se stále vtírá do mysli a přisvojuje si právo dávat zákony ostatnímĽ nově do mysli přicházejícímĽ jako by byl on sám nejdokonalejší normou a normou 2 pro ostatní »(KomenskýĽ 1964Ľ p. 82). En effetĽ chez le locuteur polyglotteĽ différents systèmes linguistiques entrent en interactionĽ en particulier au niveau morphosyntaxique. C’est particulièrement vrai lorsque les caractéristiques structurelles de la langue cibleet de la langue maternelle diffèrent sensiblementĽ comme c’est le cas du françaisĽ langue à caractère analytiqueĽ et du slovaqueĽ langue à caractère flexionnel.Ces différences concernent particulièrement le système verbalĽ objet de notre ouvrage, auquel est consacrée laGrammaire de la langue slovaque(Bartoš –GagnaireĽ 1974) qui traite de l’aspectĽ des formes verbales simple et composée et des verbes pronominaux. Des travaux plus récentsĽ commeL’aspect verbal en slovaque expliqué aux apprenants francophones (Jamborová-Lemay, 2009) ouL’expression linguistique de l’aspect en slovaque et en français (Křečkovἠ2008)abordent également la question de l’aspect queV. Křečková considère comme l’un des phénomènes les plus complexes pour l’apprenant non slave. EnfinĽ d’autres caractéristiques du système verbal slovaque dans l’optique des locuteurs francophones ont fait l’objet de travaux de recherche. C’est notamment le cas des constructions à verbe support (Chovancovἠ2009 et 2011).Élément cardinal des systèmes syntaxiques français et slovaqueĽ le verbe constitue le phénomène central auquel notre ouvrage est consacré. En effetĽ dans l’acquisition d’une langue étrangèreĽ nous
2 La langue maternelle vient toujours s’immiscer dans l’esprit et s’accorde le droit d’imposer ses règles aux autresĽ comme si elle étaitĽ elle seuleĽ la norme la plus parfaite et la norme pour les autres.
ϵ