Fiche Technique n°119 Pathologies Reprises d’humidité dans les coins douches
6 pages
Français

Fiche Technique n°119 Pathologies Reprises d’humidité dans les coins douches

Description

Fiche Technique n°119 Pathologies Reprises d’humidité dans les coins ddoouucchheess Le constat Une humidité anormale à la base des cloisons contiguës à une douche, peut être due à des infiltrations, qui peuvent traverser les cloisons et créer des dommages aux embellissements des locaux voisins. Elles se produisent souvent au niveau des joints entre « bac à douche/revêtement mural/plage périphérique », ou au droit de toutes les singularités géométriques du carrelage. Le diagnostic • Les causes principales – L’inadaptation, ou l’absence de protection à l’eau du support de la faïence, entraînant la ruine de l’ouvrage et nécessitant sa réfection totale. – Le déplacement du receveur de douche sur ses appuis dus aux calages de qualité médiocre sensibles à l’eau et non solidaires. – Le jointoiement : les carreaux étant souvent en contact dans les angles, réserver un espace de 5 mm entre appareil sanitaire et revêtement. – L’étanchéité des traversées de parois par les canalisations est souvent omise et les dispositifs d’évacuation insuffisamment testés à la mise en service. Les bonnes pratiques • Choisir la nature du support en fonction de l’exposition à l’eau du local : Employer de plaques de plâtre ou des carreaux de plâtre hydrofugées. • Choisir les techniques adéquates de mise en œuvre. Les tableaux du NF DTU 52.2 donnent les possibilités de pose de carrelage en fonction du classement des locaux (EA à EC), de la nature des supports (S1 à S14), avec ou sans protection à l’eau.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 16 décembre 2011
Nombre de lectures 42
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Fiche Technique n°119 Pathologies Reprises d’humidité dans les coins douches


Le constat

Une humidité anormale à la base des cloisons contiguës à une douche, peut être due à des infiltrations, qui peuvent traverser les cloisons et créer des dommages aux embellissements des locaux voisins.

Elles se produisent souvent au niveau des joints entre « bac à douche/revêtement mural/plage périphérique », ou au droit de toutes les singularités géométriques du carrelage.