Financement et démarrage d’un projet - Livre n° 3

-

Livres
228 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

"Ce troisième volume de la série « Les essentiels du management de projet » est organisé en deux parties. La première concerne le financement d’un projet et a pour but de répondre à la question : « Comment trouver le financement le mieux adapté à la réussite du projet ? » La seconde détaille les étapes clés qui permettent de préparer au mieux la mise en œuvre d’un projet. • La partie 1 « Financement de projet » décrit : – la recherche du financement le mieux adapté à un projet ; – les principaux financeurs d’un projet ; – les modes de financement d’un projet ; – les qualités d’un bon montage financier ; – quelques éléments sur le partenariat public-privé, le financement sur projet et le financement structuré ; – les pratiques de financement dans le cadre des affaires commerciales et des projets à l’exportation. • La partie 2 « Les étapes clés pour préparer la mise en œuvre d’un projet » s’intéresse : – aux processus de lancement et de planification d’un projet ; – aux dossiers de référence d’un projet ; – à la mise en place de l’organisation d’un projet ; – à la structuration d’un projet ; – aux outils nécessaires pour bien démarrer un projet ; – aux éléments permettant un démarrage réussi du projet."

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2018
Nombre de visites sur la page 6
EAN13 9782128004948
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

financement
et démarrage
d’un projet
Sous la direction
de Hervé Courtot
A. Boulenou Ar
S. ChAntreuil
h. Courtot
B. hAfid
J.-l . Perrin
M.-n . VAnd AMMe
A. Boulenouar, S. Chantreuil, h. Courtot,
3 financement et démarrage d’un projet
B. hafd, J.-l . Perrin, M.-n . Vandamme© AFNOR 2018
ISBN 978-2-12-465679-0
Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé
que ce soit, des pages publiées dans le présent ouvrage, faite sans l’autorisation de
l’éditeur est illicite et constitue une contrefaçon. Seules sont autorisées, d’une part,
les reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées
à une utilisation collective et, d’autre part, les analyses et courtes citations justifées
par le caractère scientifque ou d’information de l’œuvre dans laquelle elles sont
er incorporées (loi du 1 juillet 1992 - art. L 122-4et L 122-5, et Code Pénal art. 425).
AFNOR – 11, rue Francis de Pressensé, 93571 La Plaine Saint-Denis Cedex
Tél. : +33 (0) 1 41 62 80 00 – www.afnor.org/editionsP résentation
de la collection
Cette collection a pour ambition de donner aux lecteurs une vision complète des
thématiques relatives au management de projet, programme et portefeuille.
Elle est organisée en cinq livres :
XX Livre n° 1 : Management de projet, programme et portefeuille.
XX Livre n° 2 : Organisation et gouvernance d’un projet, programme et portefeuille.
XX Livre n° 3 : Financement et démarrage d’un projet.
XX Livre n° 4 : Maîtrise d’un projet.
XX Livre n° 5 : Cycle de vie et typologies des projets.
Le premier livre Management de projet, programme, et portefeuille présente les notions
de base en management de projet, de programme et de portefeuille. Il a pour objet de
permettre au lecteur d’avoir une vision synoptique de la problématique du management
de projet, de programme et de portefeuille.
Le deuxième livre Organisation et gouvernance d’un projet, programme et portefeuille
est consacré à l’organisation et à la gouvernance d’un projet, d’un programme et d’un
portefeuille. Il décrit la prise en compte de tous les facteurs humains et la façon de les
organiser pour que le projet, le programme ou le portefeuille atteigne ses objectifs.
Le troisième livre Financement et démarrage d’un projet est organisé en deux parties.
La première partie concerne le fnancement d’un projet et a pour but de répondre à la
question : « Comment trouver le fnancement le mieux adapté à la réussite du projet ? »
La seconde partie détaille les étapes-clés qui permettent de préparer au mieux la mise
en œuvre d’un projet.
Le quatrième livre Maîtrise d’un projet est consacré aux méthodes et aux outils
permettant d’en assurer la maîtrise à ses diférentes phases : depuis les phases LIVRE n° 3 – Financement et démarrage d’un projetVI
d’avant-projet jusqu’aux phases de réalisation. Il vise à donner aux lecteurs une
connaissance concrète des diférents outils et méthodes qui permettent une bonne
maîtrise du projet tout au long de son déroulement.
Le cinquième livre Cycle de vie et typologies des projets est aussi organisé en deux parties
distinctes. La première partie décrit le déroulement d’un projet au travers de son cycle
de vie supporté par un phasage-type. La seconde partie traite des typologies de projets
illustrées par des exemples précis relevant de diférentes familles de projets. Par ailleurs,
ce livre met l’accent sur la contribution des phases d’avant-projet et des études de
faisabilité à la réussite d’un projet.
Le lecteur peut, le cas échéant, approfondir certains thèmes en consultant le Dictionnaire
de management de projet (AFNOR Éditions) ou les ouvrages plus spécialisés qui sont cités
dans la bibliographie fournie dans chaque livre.Les auteurs
Hervé Courtot est Project Ofce Manager au sein du Groupe Orange France.
Diplômé  d’un doctorat en Sciences de gestion – Paris 1 (Panthéon – Sorbonne), il
est également certifé PRINCE2® et membre du PMI. Hervé Courtot a plus de 25 ans
d’expérience de conseil et de formation en management de projet et en management
des risques projets. Il est également en charge de développer et pérenniser la culture et
le fonctionnement en mode projet et d’animer le dispositif de gouvernance des projets,
et enseigne dans plusieurs universités. Auteur du livre La gestion des risques dans les
projets, publié en 1998 aux Éditions Economica, Hervé Courtot est aussi co-auteur du
Dictionnaire de management de projet, publié chez AFNOR Éditions en 2010.
Marc-Noël Vandamme (retraité) est ingénieur civil des Mines de Paris et membre de
la commission de normalisation AFNOR « Management de projet et de programme ».
Il a travaillé de 1977 à 2015 dans l’industrie chimique et pétrolière aux postes de
management de projet, achats et contrôle interne. Il a également enseigné au sein de l’INP
de Grenoble « Maîtrise des projets internationaux ». Auteur de l’article « Coûts des
investissements industriels », publié en 1996 aux Éditions Techniques de l’Ingénieur, il
est aussi co-auteur du Dictionnaire de management de projet, publié chez AFNOR Éditions
en 2010.
Abdelhamid Boulenouar est créateur et directeur général de la société CMS Informatic.
Il est aussi consultant senior en management de projet, diplômé en génie industriel et
titulaire d’un doctorat en traitement de l’information (Paris 11). Certifé PRINCE2®, AFITEP
– Certifcation Européenne en management par la valeur, Abdelhamid Boulenouar est
membre du CA d’IIBA France et ancien membre de l’AFAV et du PMI. Il possède plus de
25 ans d’expérience dans le conseil, dans la mise en œuvre de solutions de gestion de
portefeuille de projets et dans l’enseignement en management de projet. Consultant en
charge des méthodes, des outils et des formations en management de projet (R & D,
télécom, industrie, banques, université et école d’ingénieur), il est également co-auteur
du Dictionnaire de management de projet, publié chez AFNOR Éditions en 2010.LIVRE n° 3 – Financement et démarrage d’un projetVIII
Bélaïd Hafd est enseignant universitaire, formateur et consultant. Il enseigne à
l’université Paris 13, à l’IAE de Caen Basse-Normandie et à l’université de Rouen en
management de projet, management de la qualité, normes-normalisation, gestion des
risques, DD-RSE, recherche opérationnelle et logistique. Il est membre de la commission
de normalisation NF EN ISO 26000 DD-RS et membre du jury du livre sur la qualité
(AFQP). Il a également été rédacteur en chef pendant trois ans de la revue La Cible
(revue de management de projet) – AFITEP. Bélaïd Hafd est co-auteur du Dictionnaire de
management de projet, publié chez AFNOR Éditions en 2010.
Serge Chantreuil (retraité) a été ingénieur chef de projet chez Technip.
Ingénieur électricien de l’ENSICAEN, il est titulaire d’un DESS management de l’IAE
Toulouse. Serge Chantreuil a une expérience de quarante années en management de
projet d’usines pétrochimiques et pharmaceutiques à l’international (Russie, Chine,
Cuba, États-Unis, Nigéria) avec une implication permanente dans l’amélioration continue
des méthodes de management des projets et de leur qualité. Il est également co-auteur
du Dictionnaire de management de projet, publié chez AFNOR Éditions en 2010.
Jean-Luc Perrin (retraité) a été, pendant trente ans, responsable du service économie
et évaluation du Centre technique du papier (après avoir été ingénieur chargé d’études
avec Sema-Metra International). Il est ingénieur des Arts et Métiers et diplômé de
spécialité en économie appliquée. Il est également membre de l’AACE (cost estimating)
et ancien vice-président d’INGETEF (ingénieurs économistes). Professeur associé auprès
de l’INP de Grenoble de 1992 à 2002 et chargé de cours en analyse de projet, il est
coauteur du Dictionnaire de management de projet, publié chez AFNOR Éditions en 2010.sommaire
Présentation de la collection .................................................................................................... V
Les auteurs ......................................................................................................................................VII
Introduction....... 1
Partie I
Financement de projet
1 Comment rechercher le fnancement le mieux adapté à un projet ? ..... 7
1.1. Envisager toute solution dans un contexte post-crise fnancière ......... 7
1.2. Préparer le montage fnancier dès l’avant-projet......................................... 8
1.3. Distinguer choix de projet et choix de fnancement ................................10
1.4. Penser à recourir à des fnancements externes spécifques ..................12
1.5. Prendre en compte le lien entre fnancement et risques........................13
1.6. Adopter une démarche d’ingénierie fnancière .........................................13
1.7. Adapter la recherche de fnancement au besoin de fnancement
du projet......................................................................................................................14
2 Principaux fnanceurs d’un projet ...........................................................................17
2.1. Entreprises industrielles et commerciales .....................................................18
2.2. Banques et établissements de crédit spécialisés .......................................19
2.3. Institutions fnancières publiques et organismes publics ......................20
2.4. Grandes institutions fnancières et organisations internationales .....22
2.5. Fonds d’investissement et gestionnaires d’actifs 26
2.6. Investisseurs institutionnels ................................................................................37
2.7. Particuliers, associations et fondations ..........................................................37LIVRE n° 3 – Financement et démarrage d’un projetX
3 Modes de fnancement d’un projet ........................................................................41
3.1. Modes de fnancement conventionnels ........................................................41
3.2. Adaptation des instruments fnanciers conventionnels
à l’évolution des projets ........................................................................................48
3.3. Modes de fnancement non conventionnels ...............................................51
3.4. Aides fscales et mesures réglementaires en France .................................69
4 Qualités d’un bon montage fnancier ...................................................................79
4.1. Facteurs de succès d’un montage fnancier .................................................79
4.2. Plan de fnancement du projet ..........................................................................80
4.3. Évolution du comportement des fnanceurs ...............................................83
4.4. Couvertures des risques et garanties dans le fnancement
de projet : fnancement, risques et garanties ..............................................85
5 Partenariat public-privé, fnancement sur projet,
fnancement structuré ...................................................................................................89
5.1. Partenariat public-privé ........................................................................................89
5.2. Financement sur projet .........................................................................................93
5.3. Financement structuré ..........................................................................................99
6 Financement des afaires commerciales dans le cadre
des projets internationaux ...................................................................................... 103
6.1. Instruments disponibles pour le fnancement à l’export ..................... 103
6.2. Aides françaises en faveur d’un projet à l’exportation .......................... 104
Partie II
Les étapes clés pour préparer la mise en œuvre d’un projet
7 Bien démarrer la réalisation d’un  projet ......................................................... 111
7.1. Processus de lancement .................................................................................... 112
7.2. Approches de conduite de projet ................................................................. 114
7.3. Processus de planifcation ................................................................................ 121
8 Dossiers de référence d’un projet ........................................................................127
8.1. Dossier d’expression des besoins (DEBS) .................................................... 127
8.2. Cas d’afaire (business case) .............................................................................. 129
8.3. Dossier des exigences ........................................................................................ 134
8.4. Fiche projet ............................................................................................................. 137
8.5. Dossier de défnition du projet ....................................................................... 139 XI
9 Mise en place de l’organisation d’un projet .................................................... 143
9.1. Mise en place des instances de gouvernance .......................................... 144
9.2. Note d’organisation du projet ......................................................................... 145
9.3. Externalisation d’une partie du projet ......................................................... 146
9.4. Politique de gestion des approvisionnements ........................................ 148
9.5. Prise en compte des parties prenantes ....................................................... 154
9.6. Finalisation de la contractualisation avec le client du projet ............. 155
10 Structuration d’un projet .......................................................................................... 157
10.1. Approches de structuration ............................................................................. 157
10.2. Intérêts des approches de structuration..................................................... 159
10.3. Principes de structuration ................................................................................. 160
10.4. Critères de structuration .................................................................................... 160
10.5. Méthodes de structuration .............................................................................. 161
10.6. Recommandations pour la structuration d’un projet ........................... 164
10.7. Bénéfces des approches de structuration ................................................ 165
11 Mise en place des outils de maîtrise d’un projet .......................................... 167
11.1. Budget initial .......................................................................................................... 167
11.2. Planning de référence ........................................................................................171
11.3. Plan de management des risques ................................................................. 176
11.4. Indicateurs de pilotage et de performance d’un projet .......................179
12 Récapitulons-nous et lançons la réalisation du projet.............................. 183
12.1. Référentiel du projet ...........................................................................................183
12.2. Plan de management de projet ..................................................................... 184
12.3. Réunion de lancement du projet ................................................................... 187
Conclusion .................................................................................................................................... 191
13 Annexes .............................................................................................................................. 193
Bibliographie 205
Liste des fgures ......................................................................................................................... 209
Liste des tableaux ..................................................................................................................... 210Introduction
Dans la mesure où il n’est pas envisageable de se lancer dans la réalisation d’un projet
dont le fnancement ne serait pas assuré, le choix a été fait de traiter ensemble, dans ce
livre, le fnancement et le démarrage d’un projet. Une telle approche part de l’idée que le
succès d’un projet ne repose pas uniquement sur ses seules caractéristiques techniques,
économiques ou organisationnelles, mais qu’il dépend aussi de ses conditions de
fnancement et des ressources mises à disposition.
Ce livre comporte donc deux parties :
XX L’objectif de la partie 1 « Financement de projet » est de décrire les principales
caractéristiques du fnancement des projets sous tous ses aspects. Les notions
décrites dans le présent livre nécessitent, pour leur approfondissement, de se référer
à des ouvrages spécialisés.
Le chapitre 1 introductif s’eforce de répondre à la question « Comment rechercher
le fnancement le mieux adapté à un projet ? » dans le contexte actuel. Il rappelle
quelques notions de base sur la logique fnancière des organismes et la notion
de rentabilité d’un projet. Les chapitres  2, 3 et 4 en précisent les modalités.
Les chapitres 5 et 6 abordent le cas particulier des grands projets et celui des projets
soumis à des risques spécifques comme les projets à l’exportation.
Ainsi :
TX le chapitre 2 s’intéresse aux principaux fnanceurs des projets ;
TXe 3 recense les diférents modes de fnancement des projets
(fnancements conventionnels et fnancements non conventionnels ou en
développement) ;
TX le chapitre 4 s’attache à préciser les principales qualités d’un montage
fnancier ;
TX le chapitre 5 donne quelques éléments sur le fnancement sur projet (project
fnance) et les fnancements structurés qui se rencontrent dans le cas des grands LIVRE n° 3 – Financement et démarrage d’un projet2
projets et qui peuvent être mis en œuvre dans le cadre d’un partenariat
publicprivé ;
TX le chapitre 6 présente brièvement des pratiques de fnancement couramment
utilisées dans le cadre des afaires commerciales et des projets à l’exportation.
Mais le choix d’un fnancement implique au préalable que le montant de
l’investissemen t ait été correctement apprécié (voir les méthodes d’estimation et
d’évaluation dans le livre n°4 – Maîtrise d’un projet) ;
XX La partie 2 s’intéresse aux « étapes clés nécessaires pour préparer la mise en
œuvre d’un projet », c’est-à-dire l’ensemble des opérations à accomplir avant de se
lancer dans la réalisation du projet.
Par démarrage d’un projet, il faut entendre les étapes clés situées après
l’acceptation du projet, juste avant sa mise en œuvre (il s’agit des processus de lancement,
de défnition et de planifcation précédant la réalisation de ce projet). À ne pas
confondre avec les opérations de démarrage qui consistent à préparer la mise en
exploitation de l’ouvrage (l’installation, le logiciel, le service, etc.), produit du projet.
Cette étape du démarrage est l’une des étapes essentielles pour s’assurer de
l’atteinte des objectifs d’un projet. Le fait qu’elle soit souvent négligée, voire ignorée
(car perçue comme une perte de temps), explique en grande partie les échecs de
certains projets.
Le chapitre 7 introductif de cette partie énonce les grandes lignes permettant de
s’assurer du bon démarrage de la réalisation d’un projet. La réponse à la question
«  Comment bien démarrer la réalisation d’un projet  ?  » est donnée dans les
cinq chapitres suivants :
TX Les dossiers de référence, base d’un projet (chapitre 8) : le projet est-il
sufsamment défni pour que sa réalisation puisse commencer sans poser problème ?
TX La mise en place de l’organisation d’un projet (chapitre 9). Ce sujet est déjà
traité dans le livre n° 2 – Organisation et gouvernance d’un projet, programme
et p or t e feuille, qui décrit les diférents types d’organisation et les diférentes
manières de manager l’équipe-projet et les parties prenantes. Il s’agit ici de
s’assurer que tout est bien planifé (y compris les approvisionnements) pour
commencer la réalisation du projet.
TX La structuration d’un projet (chapitre 10) : quelle structuration du projet
permet d’en assurer la maîtrise ?
TX Le chapitre 11 regroupe l’ensemble des outils à mettre en place dès le
démarrage du projet :
- le budget initial : base du contrôle budgétaire ;
- le planning de référence : base du suivi des délais du projet ;Introduction 3
- le plan de management des risques (menaces et opportunités) : point de
départ de l’analyse des risques tout le long de la réalisation du projet ;
- les indicateurs de pilotage et de mesure de la performance du projet : leur
mise en place permet de mesurer la bonne marche du projet tout au long
de sa réalisation.
TX Le chapitre 12 reprend l’ensemble des éléments permettant un démarrage
réussi du projet : le référentiel du projet, le plan de management de projet, la
réunion de lancement du projet. Il constitue une synthèse concluant ce livre.
Dans l’idée des auteurs de faciliter la compréhension de chacun des chapitres, chacun
de leur développement se termine par un encart : « Ce qu’il faut retenir de ce chapitre ».
Dans l’ensemble du texte, les termes en gras suivis d’un astérisque sont ceux défnis
dans le Dictionnaire de management de projet publié par l’AFITEP chez AFNOR Éditions
en 2010.Partie I
Financement
de projetLIVRE n° 3 – Financement et démarrage d’un projet6
Tout projet ne peut être étudié et lancé que s’il a une raison d’être pour l’organisme.
Sa justifcation doit être continue tout au long de son cycle de vie et ce dès les phases
d’avant-projet où doit être élaborée une ébauche du cas d’afaire (business case). De plus,
tout projet ne peut être réalisé que s’il est possible de mobiliser les moyens fnanciers
nécessaires. Il existe donc un lien de dépendance étroit entre deux mondes, celui des
projets et celui de la fnance.
Le cas d’afaire répond à la question du « pourquoi ». Il est traité en détail, dans la partie 2.
Le monde du fnancement des projets se caractérise par une multitude de bailleurs de
fonds et de manières de procéder. L’internationalisation des marchés fnanciers et la
mondialisation des échanges et des services, depuis plus de deux décennies fournissent
aux porteurs de projets un important potentiel de choix de leurs sources de fnancement,
d’une part, et de possibilités de faire jouer la concurrence, d’autre part.
Cette première partie, relative au fnancement de projet, s’eforce de proposer à toute
personne intéressée ou concernée par la réalisation d’un projet :
XX une réfexion sur le contexte dans lequel s’efectue aujourd’hui la recherche de
fnancement (chapitre 1) ;
XX un recensement des fnanceurs potentiels précisant leurs domaines
d’intervention et leur adéquation aux besoins des diférents porteurs de projet et soulignant
la montée en puissance de certains d’entre eux comme les fonds d’investissement
(chapitre 2) ;
XX une présentation des principaux modes de fnancement privilégiant les
évolutions marquantes de ces dernières années (fnancement participatif, fnancement
de l’innovation, etc.) et montrant leur adaptation à la prise en compte de nouvelles
préoccupations comme le développement durable (chapitre 3) ;
XX une réfexion sur les conditions à réunir pour disposer d’un fnancement de projet
de qualité à la base d’un plan de fnancement équilibré permettant d’engager la
réalisation du projet (chapitre 4) ;
XX quelques remarques sur des procédures particulières rencontrées dans le cas
des grands projets : partenariat public-privé, fnancement sur projet (project
fnance), fnancement structuré (chapitre 5) ;
XX un aperçu sur des procédures courantes utilisées dans les afaires commerciales et
les projets internationaux (chapitre 6).1
Comment rechercher le fnancement
le mieux adapté à un projet ?
Les projets étant très divers, quelle que soit leur typologie, leur fnancement est l’une
des plus importantes préoccupations de tout porteur de projet.
Le paragraphe  1.1 souligne l’importance de la prise en compte du contexte et la
grande variété des solutions de fnancement. L’anticipation nécessaire de la recherche
du fnancement dès l’avant-projet est traitée au paragraphe  1.2. Puis, est montrée
dans le paragraphe 1.3, la diférence à faire entre le choix du projet et le choix de son
fnancement. Le paragraphe 1.4 rappelle l’intérêt des fnancements externes spécifques.
Le paragraphe 1.5 traite de la prise en compte du lien existant entre fnancement et
risque. L’intérêt d’adopter une démarche d’ingénierie fnancière est présenté au
paragraphe 1.6. Enfn, le paragraphe 1.7 met en exergue le besoin d’adapter la recherche
de fnancement au besoin de fnancement du projet.
1.1. Envisager toute solution dans un contexte
post-crise fnancière
L’accès aux ressources fnancières (disponibilité et coût du fnancement) est devenu
un sujet sensible dans un contexte post-crise fnancière et économique (2007-2010)
caractérisé par :
XX la mondialisation des projets et du fnancement des investissements ;
XX l’adoption de régulations fnancières européennes afectant les systèmes de
fnancement des investissements et la généralisation de nouvelles normes comptables
et prudentielles pour les banques et autres intervenants fnanciers ;
XX une tendance à la désintermédiation visant à permettre à des organismes ou autres
agents économiques d’accéder aux marchés des capitaux sans recourir au système
bancaire ;LIVRE n° 3 – Financement et démarrage d’un projet8
XX la mise en place de politiques monétaires harmonisées au sein des zones
monétaires comme la zone Euro, conduisant à une meilleure maîtrise de l’évolution des
taux d’intérêt ;
XX la création de nouveaux organismes fnanciers (par exemple en France celle de
Bpifrance – Banque publique d’investissement) et instruments fnanciers (exemples
des euro-obligations, ou des produits dérivés, etc.) ;
XX l’existence de montages juridiques et fnanciers moins traditionnels comme le
partenariat public-privé (exemples : pour des projets d’infrastructures du type routes,
hôpitaux, prisons, etc.) dans lesquels le secteur privé investit pour des dépenses
publiques moyennant des garanties de rentabilité de la part de la puissance publique
pour l’argent investi.
Dans ce contexte, la recherche de fnancement permettant la réalisation d’un projet
devient de plus en plus difcile et complexe. En efet, les petites et moyennes entreprises
(y compris les entreprises en forte croissance et à haut contenu technologique) comme
les grandes entreprises des secteurs traditionnels réalisant des grands projets éprouvent
souvent des difcultés à obtenir des fnancements à long terme. Au niveau européen,
ces difcultés concernent autant le fnancement des projets de petites entreprises
non cotées que celui des grands projets d’infrastructures. Au niveau de la France,
l’amélioration de l’accès des entreprises au fnancement est actuellement considérée
comme une priorité devant mobiliser les acteurs privés avec l’appui des pouvoirs publics
pour soutenir un efort d’investissement visant à rattraper un retard de modernisation et
1favoriser une réorientation de l’outil de production.
Ce contexte est favorable à l’émergence de solutions nouvelles pour le fnancement de
projet.
À noter
Les politiques des banques centrales qui ont maintenu des taux d’intérêt faibles et les
politiques volontaristes des pouvoirs publics en faveur des investissements font qu’en 2018, il y a
souvent plus d’argent disponible que de projets pertinents qui répondraient aux conditions
des fnanceurs ou à leurs exigences de rentabilité.
1.2. Préparer le montage fnancier dès l’avant-projet
La question du fnancement se pose à diférentes périodes du cycle de vie d’un projet
(voir fgure 1.1, ci-contre).
1. V oir François Villeroy de Galhau, « Le fnancement de l’investissement des entreprises », rapport au Premier
ministre, septembre 2015.