Le dirigeant de sociétés commerciales

-

Français
328 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le véritable dirigeant n'est pas nécessairement celui qui trône au sommet de la pyramide sociétale. Le dirigeant connu, dont il est question dans ce premier tome, est simplement un manager officiellement consacré et, par voie de corollaire, hissé au sommet de la pyramide sociétale. Il est légalement et solennellement le gestionnaire sociétal et engage éventuellement, en cette qualité, sa responsabilité.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 juillet 2014
Nombre de lectures 44
EAN13 9782336352053
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
,
,
Joseph Ayangma Ayangma
LE DIRIGEANT DE SOCIÉTÉS COMMERCIALES Tome 1
Le dirigeant sociétal officiel
Préface de Jean Gatsi
Le dirigeant de sociétés
commerciales Tome 1 Le dirigeant sociétal officiel
Joseph Ayangma Ayangma Le dirigeant de sociétés commerciales
Tome 1 Le dirigeant sociétalofficiel
Préface de Jean Gatsi
Du même auteurLe dirigeant de sociétés commerciales. Tome 2. Le dirigeant sociétal effectif,2014.© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-02509-4 EAN : 9782343025094
PRÉFACE
Del’audace, il en a fallu au Docteur Joseph Ayangma Ayangma pour structurer le novateur, pertinent et cohérent ouvrageconsacré sans doute à l’un des sujets le plus névralgiques du droit des sociétés commerciales en ce contexte de sortie progressive de la crise financière internationale : le dirigeant sociétal. Au soutien de la méthode constructive, celuici ne s’est pas contenté de commenter les dispositions législatives, les constructions jurisprudentielles et doctrinales, mais a initié un travail de reconstruction juridique du management des sociétés commerciales à la lumière de la sociologie des organisations, de la science du management et de la science de la qualité.
De cette approche originale, il en découle une perception profonde et pragmatique de l’identité du détenteur du pouvoir managérial dans la société commerciale. La question est simple et sans équivoque à savoir : qui dirige la société commerciale ? Les résultats de ce travail de recherche sont enrichissants et émerveillants sur la question. En tant qu’organisation, la société commerciale est officiellement managée par un dirigeant connu, légalement désigné et solennellement situé au sommet de la pyramide sociétale. Mais cette apparence n’est pas toujours la traduction de la réalité matérielle même si elle est la vérité juridique. C’est donc partant du postulat que manager c’est faire faire,prendre des décisions, les faire exécuter, que Docteur Joseph Ayangma Ayangma a brillamment développéson concept de dirigeant en veilleuse à l’aune des principes de précaution et de flexibilité. Tout en précisant la différence entre dirigeant en veilleuse et dirigeant de fait, le chercheur a démontré que le dirigeant officiel est à bien des égards, un simple exécutant des décisions prises par le dirigeant en veilleuse, pourtant, en cas de contentieux,c’est la responsabilité du premier qui risque fortement d’être retenue.La formulation des titres de cet ouvrageexprime le souci d’associer précision, détail et exhaustivité et nous indique sur la personnalité précautionneuse du Docteur. Au soutien d’un argumentaire étayé, reposant sur une bibliographie riche, Docteur Joseph Ayangma Ayangma nous aura, là, délivrél’une des meilleures recherches sur le dirigeant sociétal dont l’universalisme est à ne point contester,en depit du fort recourt à l’Acte Uniforme OHADA révisé relatif au droit des sociétés commerciales et du GIE. Pr. Titulaire Jean GATSI Agrégé des Facultés de DroitChef de Département de Droit des Affaires en Faculté des SciencesJuridiques et Politiques de l’Université de Douala Ambassadeur de l’OHADA
PRINCIPALES ABRÉVIATIONS
A.U.D.CActe uniforme relatif au droit comptable : A.U.D.C.G : Acte uniforme relatif au droit commercial général A.U.D.SActe uniforme relatif au droit des sûretés : A.U.P.Cu :Acte niforme relatif aux procédures collectives d’apurement du passif AUDSCGie :Acte uniforme relatif au droit des sociétés et du groupement d’intérêt économiqueAUDSCOOPActe uniforme relatif aux sociétés coopératives : Al. : Alinéa Ann. : Annales Art.Article : B.C.N.C.CBulletin du conseil national des commissaires aux comptes : Bull. civ.Bulletin des arrêts de la cour de cassation, chambre civile : Bull. crim. : Bulletin des arrêts de la cour de cassation, chambre criminelle Bull. JolyBulletin Joly : Bull.Bulletin : C. civ.: Code civil C. com.Code de commerce : C.A. : Courd’appel C.C.J.A :Cour commune de justice et d’arbitrage Cass. civ.Cour de cassation chambre civile : Cass. com. : Cour de cassation chambre commerciale Cass. crim.Cour de cassation chambre criminelle : Cass. soc. : Cour de cassation chambre sociale Cass.Cour de cassation : Coll.Collection : Comm.: Commentaires Concl. : Conclusion
D. : Revue Dalloz D.H.Dalloz hebdomadaire : D.P. : Dalloz périodique D.S.Dalloz sirey : Doctr. : Doctrine Dr. Sociétés: Droit des sociétés E.U.R.LEntreprise unipersonnelle à responsabilité limitée : éd. : Édition ex. : Exemple Fasc. : Fascicule Gaz. pal. : Gazette du palais I.R.Information rapide du recueil Dalloz : Idem : Au même endroit Infra : Cidessous J.Cl.Jurisclasseur : J.O.Journal officiel : JCP éd. E.juridique édition entreprise :Semaine  : Numéro obs : Observations OHADA :Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires op. cit.(Opere citato) : ouvrage précité : Ord.Ordonnance : p.Page : P.A : Petites affiches P.D.GPrésidentdirecteur général :
PCA :Président du conseil d’administration Rep. Dalloz : Encyclopédie Dalloz Req. : Chambre des requêtes de la cour de cassation Rev. SocRevue des sociétés : RJDARevue de jurisprudence de droit des affaires :
8
RTD com.Revue trimestrielle de droit commercial : s.Suivant : S.ASociété anonyme : S.A.S : Société par actions simplifiées S.C.A : Société en commandite par actions S.C.SSociété en commandite simple : S.N.C : Société en nom collectif SARL : Société à responsabilité limitée Somm. : Sommaire Supra.: Cidessus T.Tome : T.G.I: Tribunal de grande instance Trib. Com.Tribunal de commerce : V. : Voir Vol. : Volume
9