Nouvelles perspectives en management de la diversité

-

Livres
263 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le management de la diversité, la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité sont autant de sujets d’une actualité parfois brûlante pour les entreprises et les organisations publiques. Ces thèmes constituent à la fois un champ disciplinaire et une fonction au sein des entreprises en cours de construction. L’émergence de la thématique « diversité » qui semble s’installer durablement au-delà des effets de mode, justifie qu’on en livre un décryptage pour aider aussi bien les chercheurs en sciences sociales que les managers et autres responsables Ressources Humaines, à en comprendre les enjeux et les finalités.

Le présent ouvrage s’attache à présenter de nouvelles approches théoriques, notamment autour de l’âge et du genre. Ensuite, trois nouveaux enjeux sont abordés : la conception de produits respectueux de la diversité, les données ethniques et la question de l’équilibre vie privée/vie professionnelle en lien avec l’égalité Femme/Homme. Enfin, des secteurs particuliers (hôpital, hôtellerie, PME -PMI et agence d’intérim) sont présentés comme autant de contexte de mise en oeuvre de politiques « diversité ».

Cet ouvrage s’adresse aussi bien aux chercheurs, qu’aux étudiants ou aux managers qui s'intéressent au sujet.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 9
EAN13 9782847691955
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0142 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
NOUVELLES PERSPECTIVES EN MANAGEMENT DE LA DIVERSITE
ÉGALITÉ, DISCRIMINATION ET DIVERSITÉ DANS L'EMPLOI
NOUVELLES PERSPECTIVES EN MANAGEMENT DE LA DIVERSITE
ÉGALITÉ, DISCRIMINATION ET DIVERSITÉ DANS L’EMPLOI
Coordonné par Isabelle Barth Christophe Falcoz
Préface Soumia Malinbaum
17 rue des Métiers 14123 CORMELLES-LE-ROYAL
er Le Code de la propriété intellectuelle du 1 juillet 1992 interdit expressément la photocopie à usage collectif sans autorisation des ayants droit. Or, cette pratique s’est généralisée dans les établissements d’enseignement supérieur, provoquant une baisse brutale des achats de livres, au point que la possi-bilité même pour les auteurs de créer des œuvres nouvelles et de les faire éditer correctement est aujourd’hui menacée.
Nous rappelons donc qu’il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement sur quelque sup-port que ce soit le présent ouvrage sans autorisation de l’auteur, de son éditeur ou du Centre français d’exploitation du droit de copie (CFC) 3, rue Hautefeuille, 75006 Paris (Code de la propriété intel-lectuelle, articles L. 122-4, L. 122-5 et L. 335-2).
ISBN : 978-2-84769-125-2
© Éditions EMS, 2010
SOMMAIRE
Préface,Soumia Malimbaum. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Introduction,Isabelle Barth et Christophe Falcoz. . . . . . . . . . . . . . .
Première partie Les nouveaux regards théoriques sur la diversité
Chapitre 1 Le calibrage anthropologique. Une tentative d’explication de la discrimination par l’âge dans le monde du travail,Stéphane Bellini. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Chapitre 2 Le genre et la diversité : les enjeux de l’intersectionnalité et de la transversalité,Annie Cornet. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Chapitre 3 Le management de la diversité face à l’amour de la technique,Chantal Morley, Marité Milon et Martina McDonnell. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Chapitre 4 Mieux conceptualiser la diversité : un enjeu de gestion, Anne-François Bender et Frédérique Pigeyre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Deuxième partie Trois nouveaux enjeux du management de la diversité
3
4
6
7 9
1
7
5
8
3
Chapitre 5 Faut-il introduire de la diversité dans les équipes de conception pour obtenir des produits respectueux de la diversité de leurs utilisateurs ? Le cas des stéréotypes dans les manuels scolaires,Pascal Tisserant et Anne-Lorraine Wagner. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103
Chapitre 6 Les données ethniques dans les services publics : dilemmes de gestion de la diversité et protection de la vie privée,Sylvie Gravel, Annick Germain et Éliane Leclerc. . . . 119
Chapitre 7 Les congés parentaux, les congés familiaux et l’articulation emploi/famille : un droit ou un privilège?,Diane-Gabrielle Tremblay, Martine Di Loreto et Émilie Genin139. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
6 NOUVELLES PERSPECTIVES EN MANAGEMENT DE LA DIVERSITE
Troisième Partie La mise en œuvre du management de la diversité dans des contextes et des secteurs spécifiques
Chapitre 8 La discrimination dans le secteur du soin comme expression de l’augmentation de la charge de travail : enquêtes prospectives en milieu hospitalier et libéral, Sandrine Schoenenberger, Pierre Moulin et Éric Brangier159. . . . . . . . . .
Chapitre 9 Luxe, calme et volupté… rime avec diversité ? Invitation au voyage à travers les discours des grands groupes hôteliers,Sébastien Point et Stefan Gröschl177. . . . . . . . . . . . . .
Chapitre 10 Les questions d’égalité professionnelle ne sont-elles que des préoccupations de « riches » ? Le transfert vers les PME des bonnes pratiques développées par les grandes entreprises, Marie-José Scotto, André Boyer et Christine Morin. . . . . . . . . . . . . . . 197
Chapitre 11 Les PME, ces oubliées du management de la diversité ?, Sandrine Berger-Douce. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 213
Chapitre 12 Une entreprise de travail temporaire en lutte contre les discriminations. De la position publique et institutionnelle à la réalité du terrain,Grégory Giraudo. . . . . . . . . . 231
Conclusion,Michel Kalika247. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Remerciements. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 251
Les auteurs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 255
Préface
Soumia Malinbaum Présidente de l’AFMD
Pour promouvoir et faire évoluer les pratiques de management de la diversité dans les organisations, l’Association Française des 1 Managers de la Diversité (AFMD) a, dès sa création, adopté une démarche ambitieuse et innovante de fertilisation croisée entre la pratique, la recherche et la formation. Avec nos partenaires cher-cheurs et enseignants, nous entendons réfléchir sur les retours d’ex-périence de nos adhérents, élaborer des grilles de lecture à la fois pragmatiques et évolutives afin de les diffuser à un large public de managers opérationnels mais aussi de les transmettre aux étu-diant(e)s qui seront les futurs managers de demain. Le colloque «La diversité : questions pour les sciences sociales - Égalité dans l’emploi, discrimination au travail et management de la diversité» que l’École de Management Strasbourg a organisé en décembre 2009, en partenariat avec l’AFMD, marque une étape importante dans cette démarche. Il a mis en lumière pendant deux jours, les pratiques de management de la diversité aujourd’hui déve-loppées dans les entreprises et organisations publiques ainsi que de nombreux travaux de la recherche dans ce domaine. Les travaux de recherche présentés lors du colloque et ceux ras-semblés dans cet ouvrage témoignent de l’émergence d’une com-munauté de chercheurs et d’enseignants-chercheurs à l’écoute des questionnements des managers. On notera le large spectre des terrains d’étude, les contributions concernant différents secteurs, comme la santé, l’édition ou encore
1 http://www.afmd.fr/
8 NOUVELLES PERSPECTIVES EN MANAGEMENT DE LA DIVERSITE les collectivités publiques. Les chercheurs ne se limitent désormais plus aux grandes entreprises et organisations, mais vont aussi explo-rer les pratiques des PME. Cette diversité d’approches, disciplinaire et empirique, a de toute évidence fait avancer la réflexion théorique des chercheurs, réflexion qui nous aide aujourd’hui à clarifier le sens et les relations qu’entretiennent nos stratégies d’entreprise et nos plans d’action en matière d’égalité des chances, de diversité et de prévention des dis-criminations ou encore à appréhender les mécanismes complexes des discriminations croisées. Soulignons enfin que le colloque a accueilli des chercheurs qué-bécois, irlandais, brésiliens et chinois. Cette première ouverture internationale est tout à fait capitale pour nous aider à porter un regard interculturel sur nos pratiques de management de la diversi-té, regard indispensable dans nos organisations mondialisées, qu’el-les soient globales ou locales. Les chercheurs ont de leur côté apprécié le regard que les prati-ciens ont spontanément porté sur leurs travaux ainsi que les témoi-gnages et questionnements apportés par des managers et des responsables des ressources humaines. Une majorité des entreprises représentées a obtenu le Label Diversité ou s’est engagée dans un processus de labellisation. Leur témoignage a confirmé l’importan-ce de cette certification « AFNOR » et son utilité dans une démar-che de progrès en matière de prévention des discriminations, d’éga-lité des chances et de promotion de la diversité dans le cadre de la gestion des ressources humaines. La richesse du dialogue instauré à l’École de Management Strasbourg entre chercheurs et managers de la diversité renforce la pertinence de notre démarche Recherche-Action. Nous sommes convaincus qu’à la lecture des résultats de recherche rassemblés dans cet ouvrage, nous saurons trouver des pistes de réflexion et des réponses à nos questionnements.
Bonne lecture à toutes et à tous !
Introduction
Isabelle Barth École de Management Strasbourg Christophe Falcoz CERAG (UMR CNRS 5820, Grenoble)
Le projet de cet ouvrage est de faire un arrêt sur image du Management de la Diversité à travers diverses recherches francopho-1 nes. Il succède à celui de 2007 et annonce clairement des avancées. L’intervalle peut paraître court et le projet ambitieux : les avancées sont-elles si remarquables qu’elles nécessitent un nouvel ouvrage ? Nous répondons sans hésitation « oui » à cette question et sur deux plans : Trois années constituent une période très longue au regard des changements qu’a connu la Société en général et les entreprises en particulier sur ce thème de la diversité ; ce qui était, en France, un sujet pionnier en 2006 (date du colloque de Lyon à l’initiative du 2 premier ouvrage ), encore limité à un petit cercle de convaincus dans les entreprises, est en passe de devenir un « fait social total » (au sens de Bourdieu). Sur le plan de la recherche, nous observons des productions nom-breuses, avec de nouveaux centres d’intérêts, des approches renou-velées et une diffusion de plus en plus visible. Tous les ingrédients constitutifs de l’invention d’un champ de recherche qui tend à se normaliser, et d’une fonction d’entreprise dont la légitimité est en pleine construction, sont donc réunis.
1 I. Barth, C. Falcoz (dir),Le Management de la Diversité, Enjeux, Fondements, Pratiques, Paris, L’Harmattan, 2007. 2e « Le management de la Diversité, au-delà du discours, un pari gagnant ? »,6 assises de la Vente, 30 mars 2006, IAE de Lyon.
10 NOUVELLES PERSPECTIVES EN MANAGEMENT DE LA DIVERSITE Il nous a donc semblé important de marquer un nouveau rendez vous pour témoigner de ce formidable bouillonnement. Le rôle du chercheur étant en effet d’accompagner les organisations dans leurs évolutions, mais avant tout d’interpréter le sens de ces vastes mouve-ments. Ce décryptage répond à un double enjeu : le premier est tour-né vers les entreprises, le second sert la progression de la recherche. Ainsi, il s’agit pour le chercheur en science du management d’ai-der les entreprises et les organisations à prendre du recul sur ce qu’elles « font », d’éclairer leurs chemins stratégiques, de les sou-tenir dans la formulation de leurs intentions, de les accompagner dans leurs mises en œuvre, ainsi que dans l’évaluation de leurs pro-gressions et de collaborer à la définition d’une fonction en émer-gence dans de nombreuses organisations. Concomitamment, les avancées de la recherche se nourrissent de la « réflexivité » du chercheur : il est en effet consubstantiel à la recherche de « se regarder faire ». Tout d’abord, la scientificité passe par cette prise de recul, cette recherche d’objectivité, cette quête de détachement et de neutralité (rappelons la phrase célèbre de Bachelard : « la science s’oppose absolument à l’opinion ») ; ensuite le chercheur seul n’existe pas, il s’inscrit dans une commu-nauté de chercheurs, il invente (au sens de « découvrir ») des cadres théoriques, il participe, peu ou prou, intentionnellement ou pas, à la construction de champ de recherche, de champs disciplinaires ou sous-disciplinaires et d’Écoles de pensée. La prise de conscience de ce qui est « science » (ou plus modestement de la production scien-tifique) est un pas important dans la structuration du champ et la construction de l’objet de recherche. La constitution de plateformes d’échanges et de dialogue comme les colloques et les groupes de travail paritaires entreprise/recherche aide à progresser en ce sens. En ce qui concerne ce que nous nous accordons à nommer le « management de la diversité », le projet de clarification est ambi-tieux. On peut recenser trois points qui expliquent la difficulté de la tâche. Tout d’abord, tant sur le plan de la recherche que celui du manage-ment,le Management de la Diversité mobilise des « sujets »,c’est-à-dire des hommes et des femmes « dotés de projet », donc, par défi-nition, toujours en mouvement, travaillant dans la contradiction, avec les fragilités inhérentes à la nature humaine comme la tentation à la manipulation, au découragement, à la survalorisation … qui brouillent les visions et obligent les managers à des « essais-erreurs »