Créer des magazines et des livres numériques avec InDesign

-

Français
200 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

In Design, la meilleure solution pour créer e-books et magazines numériques


Avec l'évolution des équipements informatiques (tablettes, liseuses, smartphones...), le marché de la lecture numérique connaît actuellement une formidable expansion. Dans ce contexte, nombreux sont les éditeurs, agences et diffuseurs qui recherchent des outils pour créer, mettre en forme et distribuer de tels contenus. Cet ouvrage fournit les clés d'une publication numérique réussie avec InDesign, la solution souple, complète et performante d'Adobe.



Écrit par l'un des plus grands experts français de ce logiciel, il explique comment exploiter au mieux les outils dédiés d'InDesign, en présentant la publication digitale de type ePub, plus adaptée aux livres, et celle de type folio avec la Digital Publishing Suite, plus orientée magazines.



À qui s'adresse ce livre ?




  • À tous les maquettistes web, webdesigners et graphistes souhaitant mettre en page un e-book ou un magazine numérique


  • À tous les utilisateurs d'InDesign (versions CC et antérieures) désireux de connaître les outils dédiés de publication digitale



Sur le site www.experts-graphiques.com




  • Retrouvez les ressources du livre


  • Dialoguez avec l'auteur




  • Le Folio avec DPS (Digital Publishing Suite)


    • La présentation et les étapes


    • L'interactivité avec Folio Overlays


    • Les documents, les articles et le folio




  • L'ePub


    • La description de l'ePub


    • La préparation du contenu de l'ePub


    • La gestion de l'ePub



Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 20 août 2013
Nombre de lectures 268
EAN13 9782212238877
Langue Français
Poids de l'ouvrage 107 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0112€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

Créer des magazines
et des livres numériques
avec
InDesign

P i e r r e L a b b e

DPS
et ePub

Auteur de nombreux livres sur InDesign, Photoshop, Illustrator et XPress,Pierre Labbe
(pierrelabbe@yahoo.com ; http://pierrelabbe.com) est l’un des formateurs les plus réputés
dans le monde de l’infographie. Il participe également aux sites experts-graphiques.com
et wisibility.com, blogs de formation en ligne sur Photoshop et les logiciels des métiers de
l’image, qui présententgratuitement des trucs et astuces sous forme de séquences vidéo.
Il réalise en outre des vidéos de formation pour Video2Brain et AdobeTV.

InDesign, la meilleure solution pour créer e-books et magazines numériques
Avec l’évolution des équipements informatiques (tablettes, liseuses, smartphones…), le marché de la lecture
numérique connaît actuellement une formidable expansion. Dans ce contexte, nombreux sont les éditeurs,
agences et diffuseurs qui recherchent des outils pour créer, mettre en forme et distribuer de tels contenus.
Cet ouvrage fournit les clés d’une publication numérique réussie avec InDesign, la solution souple, complète
et performante d’Adobe. Écrit par l’un des plus grands experts français de ce logiciel, il explique comment
exploiter au mieux les outils dédiés d’InDesign, en présentant la publication digitale de type ePub, plus
adaptée aux livres, et celle de type folio avec la Digital Publishing Suite, plus orientée magazines.

Au sommaire
Partie I. Le folio avec la Digital Publishing Suite•La présentation et les étapes•DPS et folio•Conception
de documents•L’interactivité avec Folio Overlays•Préparation des incrustations•Hyperliens•Diaporama
•Séquence d’images•Incrustations audio et vidéo•Panorama•Pan et zoom•Bloc défilant•Incrustation
du contenu web•Documents, articles et folio•Documents d’un article•Gestion des articles dans le folio•
Gestion du folio avec Folio Producer• Partie II. L’ePub•La description de l’ePub•Le format EPUB•Le format
de travail du document•La préparation du contenu de l’ePub•Formatage du texte•Exportation du balisage
des styles•Notes de bas de page•Hyperliens et références croisées•Travail des blocs d’images•Formatage
des objets•La gestion de l’ePub•Ordre de lecture•Autres éléments de l’ePub•Export de l’ePub.

À qui s’adresse ce livre?
• Àtous les maquettistes web, webdesigners et graphistes souhaitant mettre en page un e-book
ou un magazine numérique
• Àtous les utilisateurs d’InDesign (versions CC et antérieures) désireux de connaître les outils dédiés
de publication digitale

Sur le site www.experts-graphiques.com
• Retrouvezles ressources du livre
• Dialoguezavec l’auteur

Code éditeur : G13781
ISBN :978-2-212-13781-1

Conception Nord Compo

Créer des magazines
et des livres numériques
avec
InDesign

chez le même Éditeur

P. Labbe. –Photoshop cS6.Pour PC et Mac.
N°13524, 2012, 800 pages.

P. Labbe. –indesign cS5.5 et cS5.Pour PC et Mac.
N°13595, 2015, 578 pages.

P. Labbe.–Illustrator CS5.Pour PC et Mac.
N°12875, 2011, 472 pages.

V. audouin. –cahier d’exercices indesign cS6 – débutants et initiés.
N°13554, 2012, 128 pages + CD-Rom.

É. Sainte-Croix. –cahier d’exercices illustrator cS5 – Spécial débutants.
N°12997, 2011, 132 pages + CD-Rom.

P. CurtilÀ la découverte de Photoshop – Spécial grands débutants.
. –
N°12757, 2011, 128 pages.

E. CaniVet.–InDesign.De la créa à l’exé.
N°12122, 2008, 228 pages.

C. Breton-SChreiner.–L’essentiel de la PAO.Mise en pages, logiciels, polices, images.
N°12513, 2009, 206 pages.

D. Dabner.–Maquette et mise en pages.
N°11795, 2006, 128 pages.

D. Dabner.–Création graphique.
N°11566, 2005, 190 pages.

K.Cheng.–Design typographique.
N°11745, 2006, 232 pages.

P. PrÉVôt,F. RoCher.–Techniques d’impression.
N°11797, 2006, 96 pages.

J.PeterS. –Fabrication du document imprimé.
N°11509, 2006, 280 pages.

e
K.JohanSSon,P.lundberg,R.ryberg. –édition)La chaîne graphique (2.
N°12345, 2009, 452 pages.

Créer des magazines
et des livres numériques
avec
InDesign

P i e r r e L a b b e

ÉDITIONS EYROLLES
61, bd Saint-Germain
75240 Paris Cedex 05
www.editions-eyrolles.com

En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement le présent ouvrage,
sur quelque support que ce soit, sans l’autorisation de l’Éditeur ou du Centre Français d’exploitation du droit de copie,
20, rue des Grands Augustins, 75006 Paris.
© Groupe Eyrolles, 2013, ISBN : 978-2-212-13781-1

Avant-propos

Depuis quelques années, l’évolution des équipements
numériques (tablettes, smartphones, liseuses…) a favorisé
le développement du marché de la lecture numérique.
Un public, de plus en plus large, devient demandeur de
contenu numérique dont les possibilités d’interactivité
apportent un attrait croissant. Les éditeurs, les agences
et les diffuseurs recherchent et mettent de plus en plus
en place des solutions numériques souples, complètes et
attrayantes qui leur permettent de cibler leurs clients.

InDesign propose des solutions complètes et de plus en
plus performantes pour créer des contenus numériques,
les mettre en forme, les optimiser et préparer leur diffusion.

Dans ce livre, nous allons étudier deux aspects de
l’édition numérique : la publication de type folio avec la
Digital Publishing Suite et la publication de type ePub. Si la
première concerne les revues ou magazines, dans
lesquels le multimédia et l’interactivité ont une grande part,
la seconde est plus adaptée pour les livres, en offrant
des fonctionnalités de consultation, de stockage et de
recherche propres aux ouvrages numériques.

Voici une liste des nouveautés de la version CS6 (ou version
8.0) par rapport à CS5 ou 5.5. Sur le site http://www.adobe.
com/fr/products/indesign.html dont est issue cette liste,
vous pourrez trouver des comparaisons avec des versions
plus anciennes d’InDesign. Dans cette liste, les nouveautés
marquées d’un astérisque (*) concernent plus
particulièrement la réalisation d’un folio ou d’un ePub et celles relatives
à InDesign CC (version 9.0), assez peu nombreuses, sont
signalées dans la colonne Description.

Nouveauté

Mise en pages
liquide *

Variante de
mise en pages *

Contenus liés *

Description
Appliquez des règles de mise en pages
liquide pour adapter automatiquement
le contenu si vous créez une variante de
mise en pages avec un format différent
ou une autre orientation dans InDesign.
Créez facilement dans un fichier
InDesign plusieurs versions d’une même
mise en pages pour différents terminaux
et besoins d’impression.
Liez des contenus, dans un même
document ou entre différents documents,
afin de répercuter les modifications du
texte ou de l’objet parent (contenus
interactifs compris) sur l’ensemble des
objets enfants liés.


Nouveauté Description
Récupérez du texte et des objets d’une
mise en pages existante à l’aide du
panRécupérateurneauRécupérateur de contenu. Dans
de contenu *la nouvelle mise en pages, utilisez l’outil
Importation de contenuajouter pour
les éléments dans l’ordre souhaité.
Créez des champs de formulaire
directement dans InDesign, puis exportez
Formulaires PDF
le tout au format PDF. Définissez
égaledans InDesign
ment l’ordre des tabulations dans
InDesignviale panneauArticles.
Pour faciliter la localisation des
docuPrise en chargements internationaux et bénéficier de
des langues dufonctionnalités plus riches, utilisez la
mise à niveau de la version d’InDesign
Moyen-Orient
pour le Moyen-Orient.
OptimisationAffichez des variantes de mise en pages
du panneaudans le panneauPages pouragencer
efficacement votre contenu.
Pages *
Affichez côte à côte deux mises en
Fractionner
pages pour les comparer et garantir
la fenêtre *
la cohérence.
Accédez rapidement aux polices que
vous utilisez fréquemment. Les polices
Polices
récemment utilisées s’affichent en début
récemment
de liste. Dans la version CC, la liste des
utilisées
polices comporte des ascenseurs pour
faciliter le déplacement.
À l’aide de paramètres simples,
configuOptionsrez les blocs pour qu’ils s’agrandissent
d’ajustementautomatiquement lors de l’ajout de
permanenttexte. Développez et réduisez
automatiquement les blocs pour les titres, les
des blocs
légendes et autres contenus variables.
La version CC intègre dans le style
d’obOptions
jet les options d’exportation d’objet au
d’exportation
format PDF ou EPUB et HTML ainsi que
d’objet
le texte Alt.
Prévisualisez vos mises en pages
Prévisualisation
en niveaux de gris pour vous faire
des niveaux
une idée du rendu sur écran ou
de gris
support monochrome.
ExportationExportez des fichiers PDF en niveaux
PDF en niveauxde gris depuis la fenêtre de la
commandeImprimer.
de gris
Alignement surAlignez les éléments sélectionnés sur un
les objets clésobjet clé défini par vos soins.

V

Nouveauté Description
Optimisation
desAccédez à plus de 100 dictionnaires
dictionnairesOpen Source.
Hunspell
Pour utiliser votre mise en pages dans
Prise en chargeune version antérieure d’InDesign,
enredu format IDMLgistrez-la au format IDML à l’aide de
l’optionEnregistrer sous.
Calculez des valeurs dans les panneaux
Calculset boîtes de dialogue à l’aide de
forcomplexesmules complexes (par exemple, 12,5
p/2x3).
Meilleure prise
Veillez à ce que les lignes de
paraen charge de
graphe réparti sur plusieurs colonnes
la répartition
demeurent solidaires.
du texte *
Exportation de
Exportez des fichiers PDF interactifs sous
PDF interactifs
forme de pages, plutôt que sous forme
sous forme
de planches.
de pages
Exportez un document InDesign au
format PNG, sans la moindre perte, en vue
Exportation au
de son utilisation sur le Web. Vous
pouformat PNG *
vez exporter tout ou partie du
document, ou certains éléments seulement.
Ajustez le taux d’affichage à 100 %
Ajustement dulors de l’utilisation de la commande
zoom sur lesAtteindre le lienobjet lié d’unvia
le panneauLiens afinde l’évaluer
objets liés *
plus précisément.
Activez ou désactivez des groupes
Gestion des jeux
d’extensions en fonction du processus
d’extensions
en cours.
Utilisez le compositeur universel, une
variante du moteur de composition,
Prise en charge
pour l’hindi, le penjabi et d’autres
lande certaines
gues indiennes, ainsi que pour les
langues
langues à écriture complexe, comme
l’arabe et l’hébreu.
Incorporez dans vos mises en pages
InDesign du contenu HTML
interactif, comme des cartes Google Maps
Contenu HTMLet des animations créées avec Adobe
interactif *Edge. L’interactivité est préservée lors
de l’exportation aux formats HTML,
EPUB 3 ou .folio pour Adobe Digital
Publishing Suite.
Mise en
Contrôlez les styles dans les textes liés.
correspondance
Spécifiez des styles différents pour le
des styles dans
texte parent et les enfants.
les textes liés *

VI

Nouveauté Description
Assemblez les projets à transférer vers
Meilleure prise
les flux de production d’Adobe Digital
en charge des
Publishing Suite, y compris les
fonctionassemblages *
nalités telles que les incrustations.
Accédez à Adobe Digital Publishing
Suite depuis InDesign en vue de publier
Accès à
des documents numériques attrayants
Adobe Digital
sur un large éventail de tablettes. La
Publishing
nouvelle édition Single d’Adobe Digital
Suite *
Publishing Suite permet de publier une
application unique sur iPad.
Créez des livres électroniques plus
Créationattrayants en faisant moins appel aux
optimiséedéveloppeurs. Insérez des typographies
de livreset des images sophistiquées qui se
redimensionnent pour s’adapter à la
quasiélectroniques *
totalité des écrans.
Incorporez des séquences audio et
Séquences
vidéo dans les mises en pages
InDevidéo et audio
sign que vous exportez au format EPUB.
incorporées
Ces séquences pourront être lues sur les
dans les livres
équipements compatibles HTML5 tels
électroniques *
que l’iPad.
Maîtrisez l’ordre du texte, des images et
des graphismes lorsque vous exportez
Panneaudes fichiers au format EPUB ou HTML
Articles *sans changer la mise en pages InDesign.
Glissez-déposez le contenu dans le
panneauArticlespour déterminer l’ordre.
Associez les styles de paragraphes et de
Association
caractères (et d’objets avec la version
des styles etCC) à des balises HTML, EPUB et PDF
balises danspour qu’ils s’exportent avec les
spécifications appropriées. Une option permet
l’exportation au
de ne pas émettre le CCS correspondant
format EPUB *
à certains styles.
Créez et publiez au format EPUB un livre
Redimension-
électronique dont les images s’affichent
nement
correctement sur la quasi-totalité des
dynamique
écrans, afin de rendre le contenu
accesdes images *
sible et attrayant sur tous les terminaux.
Prise en chargeAjoutez des images texte et d’autres
du glisser-objets ancrés de manière rapide et
intuidéposer d’objetstive en les faisant glisser vers
l’emplacement souhaité dans le texte.
ancrés *
Accélérez la création de documents
AméliorationsPDF dotés de fonctions d’accessibilité
de l’accessibilitépour les personnes handicapées.
Ajoutez, modifiez et affichez des attributs de
des fichiers PDF
texte Alt associés à un objet.

Sommaire

Le Folio avec DPS
(Digital Publishing Suite)

1 - La présentation et les étapes...................................3

Digital Publishing Suite et le folio
La présentation de Digital Publishing Suite
Les étapes du travail du folio
La conception de documents
L’orientation des documents
Les deux types de défilements
La configuration des documents
La création d’un article

3
3
3
5
5
5
6
7

2 - L’interactivité avec Folio Overlays.........................9

La préparation des incrustations
La présentation des incrustations interactives
Les méthodes de travail
La mise en évidence d’interactivité
Les hyperliens
La création d’un hyperlien
Les liens de navigation
dans les articles d’un folio
Les hyperliens et les tables des matières
ou sommaire
Le diaporama
La création d’un objet à états multiples
Les options Diaporama
dans le panneau Folio Overlays
Les traitements du MSO et du diaporama
L’ajout de texte éditable sur chaque état
Le diaporama spécial : dynamique
et facilement éditable
Les diaporamas dans les variantes
de mise en pages
L’aperçu d’un diaporama

9
9
9
10
13
13

15

16
28
28

29
30
36

39

46
48


La gestion de la lecture du diaporama49
Les diaporamas avec imbrication
d’incrustations 56
Quelques exemples de diaporamas60
Un panneau pour faciliter
la mise au point des MSO76
La séquence d’images77
Les caractéristiques d’une séquence77
Les options d’affichage et de lecture
d’une séquence d’images78
Les préparations dans Photoshop
de la série d’images79
Exemples de séquences d’images84
Les incrustations audio et vidéo89
Le fichier audio89
Le fichier vidéo90
Panorama, Pan et zoom, Bloc défilant94
L’incrustation de Panorama94
L’incrustation Pan et zoom94
Les blocs défilants95
L’incrustation de Contenu Web104
La mise en place par le panneau Folio Overlays 104
L’utilisation de fichier HTML105
Les autres modes de placement
d’élément HTML107

3 - Les documents, les articles et le folio............113

Les documents d’un article
Du document à l’article
L’article pour un folio à double orientation
ou formats multiples
La création d’une autre orientation par
importation d’éléments liés
La préparation des variantes
avec la mise en pages liquide
La création de variantes
pour chaque rendu du folio

113
113

113

114

118

124

VII

CRÉER DES MAGA ZINES E T DES LIVRES NUMÉRIQUES AVECINDESIGN
S
OMMAIRE

La gestion des articles dans le folio
La création du folio
La gestion des ressources du folio
L’ajout d’un article avec un document ouvert
L’importation d’articles InDesign
L’importation d’éléments HTML
L’aperçu des articles et du folio
La gestion des articles
La gestion du Folio avec Folio Producer
Le tableau de bord DPS
L’Organiseur du Folio Producer
La gestion des articles avec l’Éditeur
Le partage du folio
La publication du folio

L’ePub

128
128
133
134
135
136
139
141

142
142
142
143
144
144

4 - La description de l’ePub.........................................149

Le format EPUB
Le format du livre électronique
La version ou norme EPUB 2
La version ou norme EPUB 3
La visualisation de l’ePub
Le format de travail du document
La mise en pages et l’ePub
La configuration du document pour l’ePub
Le livre et l’ePub

149
149
149
150
150

151
151
151
151

5 - La préparation du contenu de l’ePub............152

VIII

Le formatage du texte
Les styles et CSS
Le formatage local
Le nettoyage d’un import de Word
Les lettrines
Les styles GREP et les styles imbriqués
L’exportation des listes
Les marges de l’ePub
Les tableaux dans l’ePub

152
152
153
156
158
158
159
159
159

L’exportation du balisage des styles
Notion de balisage
Les styles et le balisage
L’exportation du balisage dans un livre
Les notes de bas de page
Les hyperliens et les références croisées
Les hyperliens
Les références croisées
La gestion des références croisées
Le travail des blocs d’images
Les options d’exportation par objet
Les styles d’objet et l’exportation
Le réglage global des options d’exportation
Le formatage des objets
Les blocs de texte
Les traits et les objets graphiques
Les groupes d’objets
Les conversions avec Layout Zone

160
160
160
160
161

162
162
162
165

168
168
170
170

172
172
172
172
173

6 - La gestion de l’ePub..................................................175

L’ordre de lecture175
L’ordre de lecture et la position des blocs175
La gestion de l’ordre de lecture avec l’ancrage175
Les techniques d’ancrage176
Le panneau Articles180
Les autres éléments de l’ePub182
Les éléments multimédias182
Les métadonnées183
La couverture de l’eBook183
L’index 183
La table des matières183
La découpe de l’ePub en fichiers XHTML185
L’export de l’ePub186
Les options d’exportation186
La prévisualisation de l’ePub
sur la tablette (iPad)186

Index........ ..................................................................................187

PARTIE1

LeFolio avec DPS
(Digital Publishing Suite)

1 - La présentation et les étapes
2 - L’interactivité avec Folio Overlays
3 - Les documents, les articles et le folio

1 - La présentation et les étapes

Digital Publishing
Suite et le folio

La présentation de Digital
Publishing Suite

Digital Publishing Suite est un ensemble de programmes,
dont certains sont intégrés à InDesign sous forme de
panneaux (Folio BuilderetFolio Overlays) et d’autres sont des
applications externes ou en ligne (Content Viewer, Folio
ProducerouDPS App Builder), qui permet de préparer ou
d’afficher du contenu interactif dans un format magazine
sur une tablette et de l’organiser pour une publication ou
un partage. InDesign est l’élément central dans le flux de
travail et intervient dans de nombreuses étapes.
L’installation des éléments (ou leurs mises à jour) s’effectue à partir
du menuAide, puisMise à jour. La dernière version du
Folio Builderpermet la création d’un folio lisible sur les
dernières versions de lecteur (au moment où j’écris, v26).

Les étapes du travail du folio
LA CRÉATION DES DOCUMENTS
Un folio est un ensemble d’articles, chaque article est un
document InDesign, leur mise en pages utilise un format
vertical et/ou un format horizontal. En plus de fichiers
InDesign comme contenu source, vous pouvez également
utiliser des articles HTML.
L’AJOUT D’OBJETS INTERACTIFS
Ces ajouts se réalisent dans InDesign avec le panneauFolio
Overlays(Overlay Creatordans la version CS5 ou 5.5
d’InDesign). Les aperçus s’effectuent avecAdobe Content Viewer
à partir des panneauxFolio OverlaysouFolio Builder.
LA CRÉATION DU FOLIO ET L’ASSEMBLAGE DES ARTICLES
C’est à partir du panneauFolio Builder quese définit un
folio et ses composants (articles, vignettes…).

DIGITALPUBLISHINGSUITE E T LE FOLIO
L DP S
A PRÉSENTATION DEIGITAL UBLISHING UITE

Les folios créés peuvent être travaillés hors connexion ou
téléchargés sur Internet (de manière automatique). Cette
opération nécessite de se connecter au tableau de bord
Digital Publishing Suite avec votre ID Adobe. Par la suite, le
folio pourra être partagé avec d’autres personnes.
L’APERÇU DES ARTICLES
L’aperçu du folio s’effectue à l’aide deContent Viewer,
activé à partir du panneauFolio Builder. La prévisualisation
du folio peut se réaliser sur des tablettes (iPad ou autre), en
installantAdobe Content Viewersur celles-ci.

NOTE Depuis le panneauFolio Builder (oule panneau
Folio Ovelays), on prévisualise directement le folio
(l’incrustation) sur l’iPad s’il est relié à votre ordinateur (câble USB) et
si l’app.Adobe Viewery est installée.

À partirde ce panneau,
on peutvisualiser le folio
en cour de réalisation sur
l’iPad.

3

CRÉER DES MAGA ZINES E T DES LIVRES NUMÉRIQUES AVECINDESIGN
L
A PRÉSENTATION ET LES ÉTAPES

4

LE PARTAGE ET LA MISE À DISPOSITION DU FOLIO
Le partage se réalise avec le panneauFolio Builder. Toutes
les personnes ayant un ID Adobe peuvent afficher (voire
télécharger) le folio partagé. La dernière étape est la mise à
disposition des folios pour les utilisateurs avec l’organiseur
Folio Producer. Cette opération s’effectue en ligne en vous
connectant, avec votre ID Adobe, à l’adresse
https://digitalpublishing.acrobat.com/app.html.
Les étapes de la réalisation du folio :

Création, ajout d’interactivité, assemblage…

Folio
Overlays.

Folio
Builder.

Article1_v.
Article1_h.

Adobe Content Viewer : apercu, tests…

Folio Producer : organisation, partage…

Certaines manipulations dans la gestion du folio se
réalisent en ligne, notamment avecFolio Producer
par la commandeCréation de l’applicationdu
menu du panneauFolio Builder.

NOTE Dans le navigateur, dans l’angle inférieur gauche de
la fenêtre du tableau de bord Adobe Digital Publishing Suite,
prenez soin de télécharger les dernières versions des outils
de DPS si vous ne l’avez pas fait par le menuAide/Mise à
jourd’InDesign.

ASTUCE Lors du travail d’un folio dans InDesign, pensez
à créer un espace de travail dans lequel les différents
panneaux d’objets interactifs,Folio OverlaysetFolio Builder,
sont disponibles.

La conception
de documents

Un folio est une publication qui contient plusieurs articles,
chacun d’eux correspond à une section d’un folio. Dans la
tablette, le passage d’un article à l’autre s’effectue par
glissement horizontal, alors que la lecture d’un article
contenant plusieurs pages nécessite un glissement vertical. C’est
avec InDesign que vous allez mettre en pages ces articles.
Ces derniers sont destinés à être lus sur une tablette (tel
l’iPad) que l’utilisateur peut faire pivoter de manière à
afficher le contenu horizontalement ou verticalement, d’où la
nécessité de créer des articles avec plusieurs orientations.

L’orientation des documents
L’ORIENTATION UNIQUE(OU BLOQUÉE)
Si vous créez des articles avec une seule orientation
(verticale, par exemple), celle-ci restera active si l’utilisateur fait
pivoter le périphérique mobile et le contenu ne sera plus
visible en entier. Un folio à orientation unique est bloqué
selon l’orientation définie ; cependant, les vidéos plein
écran resteront lisibles en mode paysage (orientation
horizontale).
L’ORIENTATION DOUBLE

Un article à double orientation devra être élaboré à partir
dans deux mises en pages : l’une verticale et l’autre
horizontale. Lorsque l’utilisateur fait pivoter la tablette, la seconde
orientation est utilisée de manière à ce que l’article reste
affiché sans être tronqué. Si vous souhaitez que le folio
soit de type double, vertical ou horizontal, vous avez deux
possibilités :

– Comme avec Indesign CS5.5, vous créez deux articles
avec deux documents InDesign distincts pour chaque
orientation (chacun d’eux peut avoir un nombre de
pages ou un contenu légèrement différents).

– À partir de la version CS6, vous ne créez qu’un seul
document qui comporte deux variantes de mise en pages
(l’une pour la configuration verticale, l’autre pour la
configuration horizontale).

Dans les deux cas, depuis la version CS6, des liens entre les
textes (des deux documents ou les deux variantes) sont
disponibles pour faciliter les mises à jour des articles.

LA CONCEPTION DE DOCUMENTS
L’ORIENTATION DES DOCUMENTS

Des exemples de mises en pages paysage et portrait vues sur l’iPad.

Les deux types de défilements
LE DÉFILEMENT PAGE PAR PAGE
Par défaut, les articles répartis sur plusieurs pages utilisent
une lecture qui passe d’une page à la suivante par
glissement vertical.
LE DÉFILEMENT LISSE(OU CONTINU)
Dans les propriétés d’un article (décrites plus loin), il est
possible d’activer l’optionDéfilement lisse pour certains
articles.

5

CRÉER DES MAGA ZINES E T DES LIVRES NUMÉRIQUES AVECINDESIGN
L
A PRÉSENTATION ET LES ÉTAPES

6

Dans ce cas, leur lecture s’effectue en défilement continu
(verticalement seulement) sur une page unique de grande
(1)
dimension verticale. Ce type de défilement est utile
pour des mises en pages longues composées d’une seule
page contenant, par exemple, une table des matières ou
des remerciements, ou encore certains articles particuliers
qui ne doivent pas être scindés sur plusieurs pages. Votre
document InDesign doit être configuré en conséquence
(voir ci-après).

La configuration des documents
LES OPTIONS DE CONFIGURATION
La configuration des pages qui constituent l’article dépend
de la tablette ciblée et du type de défilement (page par
page ou lisse). Dans tous les cas, lors de la configuration des
documents (commandeNouveau du menuFichier),
choisissez le modePublication numériquepour bénéficier :
– des unités en pixels ;
– d’un espace couleur RVB qui convient mieux aux écrans ;
– de la désactivation de l’optionPages en vis-à-vis;
– du format de page de typeiPad.

Lors de l’enregistrement des fichiers, si vous travaillez
chaque orientation sur des fichiers distincts, afin de rendre
plus facile leur repérage ainsi que la gestion des articles par
InDesign, affectez aux noms de fichiers des suffixes,
respectivement,_vles documents verticaux et pour_hles pour
documents horizontaux. Pour l’article à orientation unique
ou comportant plusieurs variantes de mise en pages, il n’est
pas utile d’ajouter le suffixe_hou_v.

LES FORMATS DE PAGE

Vous pouvez créer des folios personnalisés pour diverses
(2)
plates-formes : Apple (iPad et iPhone), Android (Galaxy
Tab et Xoom) et RIM (BlackBerry PlayBook). Les
dimensions des tablettes de ces plates-formes sont multiples :
1 024 x 768,1 024 x 600 et 1 280 x 800…

Si vous créez plusieurs versions d’un même folio (appelées
aussirendus de folio), le lecteur de contenu n’affiche que
le rendu correspondant le mieux aux dimensions de la
tablette. Si aucun rendu ne correspond aux proportions de
cette dernière, il effectue une mise à l’échelle (réduction)
proportionnelle du folio et ajoute, si nécessaire, des bandes
noires en haut et en bas ou sur les côtés.

(1) Leplus souvent, la hauteur de la page sera de 2 000 px
(4 000 pour l’iPad 3) mais elle devra être limitée
à 1 536 px maximum si le folio a été défini avec le format
PDF (option par défaut).
(2) L’iPhoneutilise les formats 480 x 320 pour le SD et
960 x 640 pour le HD ; les folios ont un rapport L/H de
3:2 (alors qu’il est de 4:3 pour l’iPad).

Avec un lecteur de contenu Android (tel Motorola Xoom),
un défilement classique sera obtenu avec des pages de
format 800 x 1280 pixels pour l’orientation verticale et
1 280x 800 pour l’orientation horizontale. Cependant, dans
ce cas, une barre de menus couvre une partie de la zone de
création (sur 48 pixels).Folio Builderproposera un format
de 1 232 x 752 pixels.

NOTE Une partie des fonctions disponibles sur l’iPad n’est
pas prise en charge par Android Viewer ni par d’autres
périphériques. C’est le cas des panoramas, des vidéos intégrées ;
de même, les incrustations de contenu Web et les articles
HTML ne sont pas entièrement pris en charge sur Android.
En revanche, les articles au format PDF sont pris en charge
sur les périphériques Android (et dans Desktop Viewer)
depuis la version 26 de FolioBuilder.

Dans la suite de cet exposé sur le DPS, la configuration sera
définie pour l’iPad. Avec un défilement classique, le format
des pages est 768 x 1024 pixels pour l’orientation verticale
et 1024 x 768 pour l’orientation horizontale (l’iPad 3
utilise le format 1536 x 2048 ou 2048 x 1536). Des marges
peuvent être ajoutées pour écarter le contenu du bord de
l’écran. Si vous n’en définissez pas, gardez à l’esprit qu’il faut
tenir compte du fait que le côté droit du contenu de la page
sera masqué sur 6 pixels lors de l’affichage de la barre de
défilement et que l’apparition des menus en haut et en bas
cachera le contenu sur 44 pixels ; éventuellement, placez un
repère pour marquer la zone masquée. Quand vous
définissez les options de configuration, vous pouvez les
enregistrer, puis les réutiliser facilement.

On configure le document et on a mémorisé le
réglage pour le réutiliser.

Pour un article à défilement lisse, créez des documents
portrait avec un format de 768 x 2000 pixels (ou 1024 x 2000
pour un écran horizontal). Pour l’instant, le défilement lisse
ne fonctionne que verticalement, si vous souhaitez faire
défiler un article horizontalement, vous pouvez créer du
contenu défilant en utilisant des incrustations de cadres
défilants.

La création d’un article

LA PRÉPARATION DES RESSOURCES
GRAPHIQUES DU FOLIO

Afin d’optimiser le poids du fichier du folio, les ressources
graphiques doivent utiliser certains formats. Ceux-ci
dépendent de l’utilisation faite pour l’image.

Les formats d’images des incrustations

Pour les incrustations interactives, telles les séquences
d’images, les images panoramiques et zoomées et les
panoramas, utilisez des images RVB aux formats JPEG et
PNG correctement dimensionnés (c’est-à-dire, images
placées à 100 %). Dans Photoshop, utilisez la
commandeEnregistrer pour le Web et les périphériquespour obtenir les
fichiers images des visuels que vous comptez placer dans la
mise en pages InDesign.

Les images classiques de mise en pages

Pour les images non interactives, mais également les
diaporamas et les boutons, vous pouvez utiliser n’importe quel
format d’image RVB (PSD, TIFF, AI et JPEG) et envisager de
les redimensionner dans InDesign. En effet, lorsque le
document InDesign est défini en tant qu’article dans le folio, ses
images sont rééchantillonnées, compressées et converties
dans un format optimisé (PNG, JPEG ou PDF).
LA PREMIÈRE MISE EN FORME(PORTRAIT)DE L’ARTICLE
Pour créer le premier document, vous pouvez
indifféremment commencer par la mise en forme verticale ou
horizontale.

À l’aide de la commandeNouveau(menuFichier),
configurez le document (typePublication numérique; le nombre
de pages pourra être ajusté par la suite). Si vous n’avez pas
sélectionné le modePublication numérique, veillez à ne
pas cocher l’optionPages en vis-à-visvotre docu- dans
ment source. Dans tous les cas, ce document se travaille
comme n’importe quel fichier InDesign, en plaçant les
textes et en important les photos (par le menuFichierou
par glissement depuisMini Bridge).

LA CONCEPTION DE DOCUMENTS
LA CRÉ ATION D’UN ARTICLE

On a créé le premier article (ici,
constitué d’un document de 4 pages).

ASTUCE Si un bloc (de texte ou d’image) est défini avec
l’optionNon imprimabledans le panneauOptions
d’objet, il n’apparaîtra pas dans l’article du folio.

Si la mise en pages comporte
un bloc qui possède cette
option, il n’apparaîtra pas
dans le folio.

Avant de définir la mise en pages réalisée comme
composant d’un article (lui-même constituant d’un folio) et
d’élaborer une version alternative avec l’autre orientation,
nous allons voir comment ajouter des éléments interactifs
(incrustations interactives) qui figureront dans les deux
versions portrait et paysage de l’article.
LA STRUCTURE DES DOSSIERS DES ARTICLES DU FOLIO
Pour faciliter leur placement dans le folio, chaque article
sera placé dans un dossier séparé. Si vous comptez
incorporer les articles dans le folio par importation, chaque dossier
devra renfermer les versions portrait et paysage de l’article
(et, éventuellement, un dossier (Links) des fichiers images
importés dans la mise en pages). Tous les dossiers d’article
seront placés dans le dossier du folio.

ASTUCE Dans le cas où les articles sont incorporés dans le
folio par importation multiples (voir plus loin), c’est le nom
du dossier contenant l’article qui est utilisé comme nom
d’article. Il peut être judicieux de donner le même nom aux
aux dossier et aux fichiers (hormis, le suffixe _h ou _v)

7

CRÉER DES MAGA ZINES E T DES LIVRES NUMÉRIQUES AVECINDESIGN
LA PRÉSENTATION E T LES É TAPES

8

Le folio comporte quatre
articles (quatre dossiers). Ici,
chaque article est constitués de
deux fichiers InDesign (un pour
chaque orientation).

Nous reparlerons de cette hiérarchie lors de l’étude de la mise en
place du folio.

LE MODE D’EMPLOI DE LECTURE

Dans votre folio, pensez à ajouter une page (donc un
article) correspondant à son mode d’emploi : ce dernier
montrera comment naviguer d’article en article et de page
en page, comment sont indiqués et déclenchés les
éléments interactifs tels que diaporama, vidéo, etc. (voir plus
loin, les marqueurs d’interactivité). Ce mode d’emploi pourra
être placé dans les premiers articles, accessible depuis un
sommaire ou un bouton spécifiqueprésent sur toutes les
pages (comme par exemple :ou ).

Masquer ou afficher
MODE D’EMPLOI
le mode d’emploi.
Navigation dans les articles

Table des matières

Glisser horizontalement
ou verticalement pour
aller d’article en article.

Tapez sur un élément
non interactif pour
afficher la table, puis
utilisez ses icônes
pour voir un article.

Éléments de lecture et d’interactivité
Indication de suite
de l’article.

Affichage/masquage
d’élément.

Marqueurs interactifs :
déclenchement
en tapotant ou en
glissant.

Exemple de mode d’emploi de lecture d’un folio (une version
horizontale pourra également être réalisée).

LA PRÉPAR ATION DES INCRUSTATIONS
LA PRÉSENTATION DES INCRUSTATIONS INTER AC TIVES
2 - L’interactivité avec Folio Overlays

La préparation
des incrustations

La présentation des
incrustations interactives

Dans la version anglaise, les éléments interactifs sont
nommésoverlaysnous parlerons d’
(superpositions),incrustation. C’est à l’aide du panneauFolio Overlays(affiché par le
menuFenêtre) que vous allez créer ou modifier des objets
interactifs. En fonction de la sélection, celui-ci détectera
automatiquement les types d’incrustation réalisables.

Le panneauFolio Overlays
et ses incrustations.

Dans un folio, on parle d’incrustations interactives car tous
les objets interactifs sont placés (incrustés) au-dessus du
reste de la page. C’est-à-dire que l’ensemble des éléments
statiques (non interactifs) est converti en une seule image
(cette image est au format PDF, JPEG ou PNG en fonction
des paramètres d’exportation de l’article).

Si vous essayez de masquer ou recouvrir une
incrustation interactive par des éléments statiques, elle apparaîtra
quand même au premier plan de la mise en pages dans le
folio. Une incrustation ne peut être masquée que par une
autre incrustation (c’est ce qui permettra de réaliser un
contenu à défilement).

Parmi les incrustations interactives, on distingue :
– l’hyperlien ;– le panorama ;
– –le diaporama ; le contenu Web ;
– la séquence d’images ;– le pan et zoom ;
– l’audio et la vidéo ;– le contenu à défilement.

Les méthodes de travail
LES CALQUES
Afin de faciliter leur sélection, il est judicieux de créer un
calque pour placer tous les éléments statiques de la page
et un autre calque au premier plan (nommé, par exemple,
overlay) pour y placer toutes les incrustations, c’est-à-dire
tous les éléments interactifs. De même pour retrouver plus
facilement les différentes incrustations dans le panneau
Calques, prenez l’habitude de les renommer
systématiquement dans les panneaux d’objets interactifs au moment
de leur création. Si des éléments sont placés sur un calque
défini comme non imprimable (dans les options de calque)
ils n’apparaîtront pas dans le folio.
LE DOCUMENT DE PRÉPARATION DE L’INCRUSTATION
Quand vous êtes dans la phase de préparation de
l’incrustation, celle-ci nécessitera des mises au point et des aperçus
de contrôle (sur le bureau et sur la tablette, voir ci-après). Afin
de rendre les opérations d’affichage de l’aperçu plus rapide,
créez un nouveau document d’une page sur laquelle vous
placerez et travaillerez l’incrustation. Quand elle sera
terminée, il suffira de la transférer dans la mise en pages
principale par copier-coller.

9

CRÉER DES MAGA ZINES E T DES LIVRES NUMÉRIQUES AVECINDESIGN
L’ FO
INTER AC TIVITÉAVEC OLIOVERL AYS

LES APERÇUS DES INCRUSTATIONS
Le panneau présente un boutonAperçu
quipermettra de visualiser l’incrustation sur le Bureau dans le
panneauContent Viewer. Si vous avez relié votre iPad au Mac
(avec le cable USB) et lancez Adobe Content Viewer sur la
tablette, il deviendra possible de visualiser l’incrustation
directement sur la tablette (une commandeAperçu sur
iPad apparaîtra dans le menu localAperçusitué dans le bas
du panneauFolio overlays).

La mise en évidence d’interactivité
LES MARQUEURS D’INTERACTIVITÉ
Dans un folio, il n’y a pas de pointeur donc pas de
changement d’aspect lié à un survol ; pour montrer aux lecteurs
que certains éléments de la page présentent un caractère
interactif, ajoutez sur ces derniers, ou à leur proximité, des
textes ou des pictogrammes qui indiquent la nature de
cette interaction (panorama, vidéo, pan et zoom, etc.) ainsi
que la méthode de déclenchement (glisser, tapoter, etc.).

Quelques exemple d’éléments marqueurs d’interactivité.

1

2

3

4

5

6

7

Les associations possibles : marqueurs/incrustations.

10

7

1
3

1

4
5

1 3
6

1

3 7

1

1

Vous pouvez préparer une bibliothèque qui contiendra ces
différents marqueurs qu’il suffira alors de glisser sur la page
et de redimensionner si nécessaire. En associant à ces
marqueurs des styles d’objet et de paragraphe, les mises à jour
seront simplifiées.

On a créé unebibliothèque
avec des indicateurs
d’interactivité et des styles
(graphique et typographique).

Si vous utilisez des textes conditionnels, ces marqueurs
pourront être déclinés sans texte ou avec texte, voire avec
un texte dans une autre langue.

En utilisant des conditions,
on peut changer le texte
ou le masquer.

Dans le cas où ces marqueurs doivent être placés au-dessus
des éléments interactifs, ils devront être transformés en
incrustation. En effet, lors de leur lecture dans le folio,
toutes les incrustations passent automatiquement au
premier plan et masquent les éléments statiques (non
interactifs) même s’ils étaient au premier plan dans la page.