CSS avancées

-

Livres
406 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Incontournable du design web moderne, les feuilles de styles CSS sont en pleine révolution avec l'adoption des nouveaux standards HTML5 et CSS3. Familier de CSS 2, allez plus loin en maîtrisant les techniques avancées déjà éprouvées dans CSS2.1 et découvrez les multiples possibilités de CSS3 !



Chaque jour mieux prises en charge par les navigateurs, les CSS sont sans conteste un gage de qualité dans la conception d'un site web élégant, fonctionnel et accessible, aussi bien sous Mozilla Firefox, Google Chrome, Opéra ou Safari que sous Internet Explorer ou les navigateurs mobiles.



Vous croyiez tout savoir sur les CSS ? Grâce à la deuxième édition de ce livre de référence, enrichie et mise à jour, vous irez encore plus loin ! Vous apprendrez à faire usage tout autant des technologies avant-gardistes de CSS 3 et HTML5 que de pratiques avancées, concrètes et mal connues déjà utilisables en production, et ce, pour l'ensemble des médias reconnus par les styles CSS (écrans de bureau ou mobiles, messageries, mais aussi impression, médias de restitution vocale, projection et télévision). Maîtrisez tous les rouages du positionnement en CSS2.1, exploitez les microformats, optimisez les performances d'un site, gérez efficacement vos projets ou contournez les bogues des navigateurs (hacks, commentaires conditionnels, HasLayout...). Enfin, profitez dès aujourd'hui des nouveautés de CSS3 : typographie, gestion des césures, colonnes, arrière-plans, dégradés, ombres portées, redimensionnement, rotations, transitions et autres effets animés, sans oublier les Media Queries, qui permettent d'adapter le site à son support de consultation.



Conseils méthodologiques, bonnes pratiques, outils, tests, exemples avec résultats en ligne, quizzes et exercices corrigés, tableaux récapitulatifs... rien ne manque à ce manuel du parfait designer web !



À qui s'adresse cet ouvrage ?




  • À tous les concepteurs de sites qui souhaitent exploiter les CSS au maximum de leurs possibilités ;


  • Aux designers, développeurs et intégrateurs web impatients de découvrir et d'utiliser CSS3.




  • État des lieux


  • Tirer le meilleur de CSS


    • Exploiter les possibilités de CSS 2.1


    • Gestion de projet et performance


    • Gestion de projet et performance


    • Le positionnement en CSS


    • Le positionnement en CSS


    • Positionnement avancé


    • Résolution d'erreurs




  • HTML 5 et CSS 3 : l'innovation en marche


    • La révélation HTML 5


    • En route vers CSS 3




  • CSS et applications spécifiques


    • CSS pour le Web mobile


    • CSS pour l'impression


    • CSS et les messageries


    • Et les autres périphériques ?




  • Annexes


    • Liste de toutes les propriétés CSS (CSS 1, 2 et 3)


    • Prise en charge de HTML 5 et CSS 3


    • Ressources



Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 09 février 2012
Nombre de visites sur la page 233
EAN13 9782212028164
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0202 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
CSS avancées Vers HTML 5 et CSS 3
Bestseller e 2 édition
R a p h a ë l G o e t t e r
Préface de Daniel Glazman
CSS avancées
Vers HTML 5 et CSS 3
e 2 édition
Incontournable du design web moderne, les feuilles de styles CSS sont en pleine révolution avec l’adoption des nouveaux standards HTML 5 et CSS 3. Familier de CSS 2, allez plus loin en maîtrisant les techniques avancées déjà éprouvées dans CSS 2.1 et découvrez les multiples possibilités de CSS 3 !
Chaque jour mieux prises en charge par les navigateurs, les CSS sont sans conteste un gage de qualité dans la conception d’un site web élégant, fonctionnel et accessible, aussi bien sous Mozilla Firefox, Google Chrome, Opera ou Safari que sous Internet Explorer ou les navigateurs mobiles. Vous croyiez tout savoir sur les CSS ? Grâce à la deuxième édition de ce livre de référence, enrichie et mise à jour, vous irez encore plus loin ! Vous apprendrez à faire usage tout autant des technologies avantgardistes de CSS 3 et HTML 5 que de pratiques avancées, concrètes et mal connues déjà utilisables en production, et ce, pour l’ensemble des médias reconnus par les styles CSS (écrans de bureau ou mobiles, messageries, mais aussi impression, médias de restitution vocale, projection et télévision). Maîtrisez tous les rouages du positionnement en CSS 2.1, exploitez les microformats, optimisez les performances d’un site, gérez efficacement vos projets ou contournez les bogues des navigateurs (hacks, commentaires conditionnels, HasLayout…). Enfin, profitez dès aujourd’hui des nouveautés de CSS 3 : typographie, gestion des césures, colonnes, arrièreplans, dégradés, ombres portées, redimensionnement, rotations, transitions et autres effets animés, sans oublier les Media Queries, qui permettent d’adapter le site à son support de consultation. Conseils méthodologiques, bonnes pratiques, outils, tests, exemples avec résultats en ligne, quizzes et exercices corrigés, tableaux récapitulatifs… rien ne manque à ce manuel du parfait designer web !
Au sommaire État des lieuxStandards du Web et prise en compte par les navigateursLe « cas » Internet ExplorerLE MEILLEUR DE CSS.Exploiter le meilleur de CSS 2.1 Terminologie et syntaxe Généalogiedes sélecteurs Priorité  Micro formatsGestion de projet et performancegérer un projet CSS Bien  Optimiser les performances Outils en ligne et logicielsPositionnementde boîte Modèle  Fusion de marges Flux courant Positionnement absolu, fixé, relatif, flottantdes schémas de positionnement Cumul Positionnement avancé Inlineblock Rendu de tableauet Template positioning Grid de boîte flexible Modèle Résolution d’erreurs HacksCommentaires conditionnelsHasLayoutMéthodologieHTML 5ETCSS3 :LINNOVATIONENMARCHELa révélation HTML 5Grammaire et éléments sémantiques<audio>, <video> et <canvas>FormulairesAttributs générauxGéolocalisation, Drag and Drop, Web Storage, File API, Web Sockets, Web Workers…En route vers CSS 3Préfixes propriétairesPropriétésSélecteursPseudoclasses et pseudoélémentsMedia QueriesCSS Transformations Transitions CSS  CSS AnimationsCSS3 pour Internet Explorer Alternatives CSSETAPPLICATIONSSPÉCIFIQUESCSS pour le Web mobilePenser mobileDétecter le terminalTestsAdaptationPerformancesParticularités iPhoneMéthodologie et étude de casCSS pour l’impressionSpécificitésMéthodologieCSS et les messageriesClient mail et webmailEmailingMéthodologieAutres périphériquesSpeech et la restitution vocaleProjection TVAnnexesListe de toutes les propriétés CSS (CSS1, 2 et 3)Prise en charge de HTML5 et CSS3 par les navigateursRessources.
À qui s’adresse cet ouvrage ?  À tous les concepteurs de sites qui souhaitent exploiter les CSS au maximum de leurs possibilités ;  Aux designers, développeurs et intégrateurs web impatients de découvrir et d’utiliser CSS 3.
R. Goetter Webdesigner et gérant d’une agence web strasbourgeoise,Raphaël Goetters’intéresse de près aux normes du Web et à l’accessibilité. Partageant ses connaissances via son site Alsacreations.com, il est déjà l’auteur du livre CSS 2 : Pratique du design webet des mémentos XHTML, CSS 2 et CSS 3, parus aux Éditions Eyrolles. Il fait également partie du collectif Openweb.eu.org, référence francophone en matière de standards du Web. Retrouvezle sur Twitter@goetter!
9782212134056
Code éditeur : G13405 ISBN :
CSS avancées Conception : Nord Compo
CSS avancées Vers HTML 5 et CSS 3
Chezlemêmeéditeur
Du même auteur R. GoetteR. –Mémento CSS 3.N°13281, 2011, 14 pages. R. GoetteR. –Mémento CSS.e N°12542, 2 édition, 2009, 14 pages. R. GoetteR. –Mémento XHTML.e N°12541, 2 édition, 2009, 14 pages. R. GoetteR. –CSS 2 : pratique du design web.e N°12461, 3 édition, 2009, 340 pages.
Dans la même collection R.Rimelé.HTML 5.Une référence pour le développeur web.N°12982, 2011, 604 pages. F.Daoust, D. Hazaël-massieux.Relever le déI du Web mobile.Bonnes pratiques de conception et de développement. N°12828, 2011, 300 pages. J. CHable, D. GuiGnaRD, e. Robles, n. soRel. – Programmation Android. e N°13303, 2 édition, 2012, 520 pages environ.
t. saRlanDie, J.-m. laCoste. –Programmation IOS 5 pour iPhone et iPad. e N°12799, 2 édition, 2012, 350 pages environ.
E. Sarrion. –jQuery Mobile.La bibliothèque JavaScript pour le Web mobile.N°13388, 2012, 610 pages. J. Stark. –Applications iPhone avec HTML, CSS et JavaScript.Conversion en natifs avec PhoneGap. N°12745, 2010, 190 pages. P.ChatEliEr. –Objective-C pour le développeur avancé. Le langage iPhone/iPad et Mac OS X pour les développeurs C++/Java/C#. n°12751, 2010, 240pages. e. DaspetetC. pieRReDeGeyeR.PHP 5 avancé.e N°13435, 6 édition, 2012, 900 pages environ.
J. pauli, G. plessis, C. pieRReDeGeyeR. –Audit et optimisation LAMP. N°12800, 2012, 300 pages environ.
D. seGuy, p. GamaCHe. –Sécurité PHP 5 et MySQL. e N°13339, 3 édition, 2011, 277 pages. P.boRGHino, o. Dasini, a. GaDal. –Audit et optimisation MySQL 5. N°12634, 2010, 282 pages.
C.poRteneuve. –Bien développer pour le Web 2.0.Bonnes pratiques Ajax. e N°12391, 2 édition, 2008, 674 pages. J.-M.DefRanCe. –Ajax, jQuery et PHP. e N°13271, 3 édition, 2011, 482 pages.
S.JabeR. –Programmation GWT 2.Développer des applications RIA et Ajax avec le Google Web Toolkit. N°12569, 2010, 484 pages.
Collection « A Book Apart » J. KeitH, préface de J.zelDman. –HTML 5 pour les Web Designers. N°12861, 2010, 90 pages. D.CEdErholm. –CSS 3 pour les Web designers. N°12987, 2011, 132 pages. E.Kissane. –Stratégie de contenu web. N°13279, 2011, 96 pages. E.maRCotte. –Responsive Web Design. N°13331, 2011, 160 pages. A.WalteR. –Design émotionnel. N°13398, 2011, 110 pages.
Autres ouvrages A.bouCHeR.Ergonomie web illustrée.60 sites à la loupe.N°12695, 2010, 302 pages (Design & Interface).
A.BouChEr.Ergonomie web.Pour des sites web efIcaces.e N°13215, 3 édition, 2011, 356 pages (Accès libre).
I.CanivEt.Bien rédiger pour le Web.Stratégie de contenu pour améliorer son référencement naturel.e N°12883, 2 édition, 2011, 552 pages (Accès libre). m.-v. blonD, o. maRCellin, m. zeRbib. –Lisibilité des sites web.Des choix typographiques au design d’information.N°12426, 2009, 326 pages (Accès libre). e. sloïm. –Mémento Sites web.Les bonnes pratiques.e N°12802, 3 édition, 2010, 18 pages.
o. anDRieu. –Réussir son référencement web.Édition 2012.e N°13396, 4 édition, 2012, 690 pages. v. messaGeRRota. –Gestion de projet agile.Avec Scrum, Lean, eXtreme Programming... e N°12750, 3 édition, 2010, 272 pages.
CSS avancées Vers HTML 5 et CSS 3
e 2 édition
R a p h a ë l G o e t t e r
Préface de Daniel Glazman
ÉDITIONS EYROLLES 61, bd Saint-Germain 75240 Paris Cedex 05 www.editions-eyrolles.com
Remerciements de l’éditeur à Anne Bougnoux pour sa relecture et à Daniel Glazman, Rodolphe Rimelé, Jens O. Meiert et Jim Morrison pour leurs contributions.
En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement le présent ouvrage, sur quelque support que ce soit, sans l’autorisation de l’Éditeur ou du Centre Français d’exploitation du droit de copie, 20, rue des Grands Augustins, 75006 Paris. © Groupe Eyrolles, 2011, 2012, ISBN : 978-2-212-13405-6
Préface
Au début étaîent a pîerre, e boîs, ’argîe, e méta, e papyrus et inaement e papîer. Des supports pour esques fond et forme sont înextrîcabement mêés. Séparer a ettrîne de son enumînure ? Imagîner e Tamud sans son formatage sî spécîa permettant es commentaîres ? Impossîbe ! Pîre, es ééments de forme étaîent fortement dépendants du support : a typogra-phîe ronde étaît dîficîe sur pîerre et împossîbe dans ’écorce de boîs, tandîs que es barres supérîeures de certaînes graphîes avaîent pour utîîté d’aîder ’aîgnement.
La révoutîon technoogîque a non seuement séparé fond et forme dès a naîssance du téé-gramme, maîs ee a égaement séparé fond et format, es ettres et es chîffres n’étant pus des ettres et des chîffres, maîs des sîgnaux de morse transîtant dans un i métaîque. Le Web, cette nouvee révoutîon dont seus nos descendants mesureront à sa juste vaeur a portée, va encore pus oîn et oficîaîse enin ce vîeux eîtmotîv des fanatîques de a documentatîon struc-turée : contenu et présentatîon sont deux notîons quasî orthogonaes. Un contenu donné peut être présenté de pusîeurs manîères dîfférentes, une présentatîon peut être commune à pusîeurs contenus sans rapport entre eux.
Lorsque e Web naït au CERN entre 1989 et 1991 sous ’împusîon de Tîm Berners-Lee, rîen de tout cea n’exîste encore. Chaque éément de aîngua francadu Web, e angage HTML, véhîcue întrînsèquement sa propre présentatîon et styer un contenu n’est pas encore une îdée en vogue. On est encore bîen oîn de ce qu’offre a PAO…
C’est à qu’întervîennent Håkon Lîe, un Norvégîen quî travaîa au CERN avec Tîm Berners-Lee et fut ’un des premîers empoyés du Word Wîde Web Consortîum, et Bert Bos, un Néerandaîs étudîant à ’unîversîté de Gronîngen. Extrayant a substantîique moee des technoogîes de stye documentaîre exîstantes et comprenant que e stye peut se décîner en styes vouus par ’auteur du document, styes par défaut de ’outî de vîsuaîsatîon et enin styes împosés par e ecteur, îs ont éaboré de 1993 à 1995 e concept de Feuîes de styes en cascade (en angaîs, Cascadîng Stye Sheet, d’où CSS).
Les débuts furent dîficîes. Les édîteurs de navîgateurs web se îvraîent une guerre acharnée et une soutîon standard, înteropérabe et, surtout, exîgeant des changements fondamentaux dans eur code, n’étaît pas nécessaîrement bîenvenue. I faut donc attendre un très grand vîrage sur ’aîe, ceuî de Mîcrosoft vers Internet et e Web, pour voîr enin es CSS împémentées de façon sérîeuse et extensîve dans un navîgateur web. À tître de rappe, e premîer navîgateur à proposer e support întégra des CSS 1 fut Mîcrosoft Internet Exporer pour Macîntosh…
VI
CSS avancées VERSHTML 5ETCSS 3
Netscape inît par abandonner son îdée de styes fondés sur du code JavaScrîpt (JSSS,Java-Scrîpt-based Stye Sheet) et bascua vers es CSS. L’heure du succès étaît venue et a seconde mouture du standard, es CSS 2, s’aventura dans des champs encore înexporés sur e Web : es poîces de caractères tééchargeabes, ’împressîon, e posîtîonnement in, et encore beaucoup d’autres nouveautés. Maîs es hommes n’étant inaement que des hommes, CSS 2 aa trop oîn pour eux et ’îm-pémentatîon des CSS 2 dans es navîgateurs ne fut jamaîs à a hauteur des espoîrs înîtîés par a spécîicatîon ee-même. Certaînes fonctîonnaîtés étaîent sous-spécîiées, certaînes autres posaîent probème, certaînes étaîent même tout sîmpement împossîbes à împémenter en ’état de ’art ou de a spécîicatîon. Le Word Wîde Web Consortîum (W3C) s’attacha donc à a révîsîon des CSS 2 en même temps qu’î panchaît sur a future mouture, CSS 3. Cea prît un certaîn temps, voîre un temps certaîn. Magré une certaîne exaspératîon toute égîtîme du côté des édîteurs web, cea eut un effet très posîtîf en aîssant aux édîteurs de navîgateurs e temps de proiter de nombreuses améîoratîons hardwareetsoftware. Un navîgateur web de 2010 n’a pus rîen à voîr avec un navîgateur web de 2000, même sî ’usager ne s’en rend pas toujours compte. Aujourd’huî, CSS 2.1 est enin en phase inae de standardîsatîon. Quant aux CSS 3, ees ne sont pas un rêve éthéré maîs une réaîté déjà utîîsabe dans tous es navîgateurs du marché. Tous ? Ouî, tous, y comprîs Internet Exporer 9. Non seuement pus personne ne conteste e modèe et ’utîîté des CSS, maîs pus personne ne conteste non pus eur égîtîmîté en tant que angage unîque de feuîes de styes sur e Web. Les fonctîons de formatage sîmpes des CSS 1 ont été grandement étoffées, et es dégradés de coueurs, es transformatîons géométrîques, e texte en coonnes, es poîces de caractères téé-chargeabes, ou encore e texte vertîca et ’înternatîonaîsatîon, promettent de servîr des sîtes web encore pus modernes, pus réactîfs, pus conformes aux standards, pus aîsés à réaîser ou à maîntenîr et tout sîmpement pus beaux, à encore pus d’înternautes dans e monde, sur ordî-nateur ou sur mobîe. Que vous soyez ’édîteur d’un grand sîte de presse ou ceuî d’un petît bog, a conceptîon de votre sîte passe îmmanquabement par es CSS. Et contînuera encore pus à ’avenîr à passer par es CSS… Car ’hîstoîre ne s’arrête pas à : e Groupe de Travaî standardîsant es CSS au W3C contînue à avancer, à répondre de mîeux en mîeux aux demandes des desîgners web ou même des typographes. La convergence entre e Web et es autres métîers du desîgn documentaîre est en marche : grîes de desîgn, modèe lexîbe de présentatîon, etc. Vous aez adorer ça autant que nous aîmons e standardîser et ’împémenter. Le îvre de Raphaë Goetter est donc, pour tout auteur de sîte ou rédacteur d’unenewsetterà envoyer par e-maî, unmustquî uî permettra non seuement de tîrer partî des nouvees techno-ogîes du Web (CSS 2.1 et 3, HTML 5), maîs égaement d’évîter es chausse-trapes. Entre e hêtre (*bōkzen proto-germanîque) et ’e-book, e mot n’a que peu varîé. Et a maïtrîse du second requîert toujours a ecture du premîer. Bonne ecture, donc !
Danîe Gazman W3C CSS Workîng Group, Co-chaîrman
Table des matières
Avant-propos. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le sîte dédîé au îvre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Conventîons utîîsées dans ce îvre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À propos de ’auteur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . À propos d’Asacréatîons. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Asacreatîons.com . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Asacreatîons.fr . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Remercîements. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
CHAPITRE 1 État des lieux. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les standards du Web, une ongue mîse en pace. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Où en est-on aujourd’huî ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les usages évouent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les normes évouent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Les navîgateurs évouent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le « cas » Internet Exporer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Internet Expore. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .r 6 . . . . . . . . . . . . . . . Internet Exporer 7 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Internet Exporer 8 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Internet Exporer 9 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Internet Exporer 10 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prendre en compte es ancîens navîgateurs ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Dégradatîon gracîeuse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prîse en charge progressîve . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1 2 2 3 4 4 5 7
9 9 11 11 12 13 14 14 15 16 18 19 19 19 20
VIII
CSS avancées VersHTML 5etCSS 3
PREMIÈREPARTIE Tirer le meilleur de CSS23. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
CHAPITRE 2 Exploiter les possibilités de CSS 2.1. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Termînoogîe et syntaxe de base. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Commentaîre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Proprîété, vaeur et décaratîon. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Séecteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Séecteur de casse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Séecteur d’îdentîiant. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Rège et boc de décaratîon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pseudo-casse et pseudo-éément . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . L’exceptîon :vîsîted . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Généaogîe. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ancêtre, parent, frère . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Inluence sur es séecteurs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prîorîté des séecteurs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mode de décaratîon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Poîds des séecteurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . !împortant. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Séecteurs et pseudo-ééments CSS 2.1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Séecteur d’enfant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Séecteur de frère adjacent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Séecteur d’attrîbut . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . :irst-etter et :irst-îne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . :irst-chîd . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . :focus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . :before et :after . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Règes @. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tabeau récapîtuatîf. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mîcroformats. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Déinîtîon et usage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Types de mîcroformats . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
25 25 26 26 27 28 28 29 29 29 30 30 30 31 31 31 32 33 33 35 36 37 38 38 39 44 46 47 47 48