//img.uscri.be/pth/15a383dcea2b12d63e5b309942acd7e33ff4a77b

SketchUp - Guide pratique - 2e éd.

-

Livres
352 pages

Description

Conçu à l'origine pour les architectes et les designers, SketchUp est un logiciel de dessin en 3D simple, rapide et intuitif.
L'objectif de cet ouvrage est d'apprendre par l'exemple. Les fonctions essentielles de Sketch Up sont expliquées à l'aide d'exemples et d'exercices concret couvrant une grande variété d'utilisations, et réalisables avec la version gratuite de Sketch Up.
Cette nouvelle édition prend en compte Sketch Up 2017 qui s'enrichit de très nombreux nouveaux composants disponibles dans la 3D Warehouse, une gigantesque collection d'éléments de construction en 3D en accès gratuit.
La quasi-totalité du contenu du livre reste valide pour les versions précédentes.
 

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 01 mars 2017
EAN13 9782100764556
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Signaler un abus
© Dunod, 2017.11, rue Paul Bert, 92240 Malakoff ISBN : 9782100764556 Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs. Illustrations de couverture : Laurent Brixius Maquette de couverture : gymnase.com Visitez notre site Web :www.dunod.com/ Toute reproduction d'un extrait quelconque de ce livre par quelque procédé que ce soit, et notamment par photocopie ou microfilm, est interdite sans autorisation écrite de l'éditeur.
Avant-propos
Conçu à l’origine pour les architectes, SketchUp a été développé pour être un logiciel de modélisation d’esquisses en trois dimensions (3D) simple, rapide et intuitif. Et c’est toujours le cas de nos jours, même s’il s’est, depuis, étoffé de nouvelles fonctionnalités qui permettent d’étendre son utilisation à bien d’autres domaines.
Et le moins que l’on puisse dire, c’est que SketchUp a largement dépassé le cadre de l’architecture et les frontières des États-Unis. À ce jour, ce logiciel est utilisé aux quatre coins du monde dans des domaines aussi variés que la création de mobilier, la scénographie, l’analyse énergétique ou encore la reconstitution de sites historiques… Et ce ne sont que quelques exemples ! On peut dire que l’utilisation de SketchUp n’est limitée que par votre imagination.
Pourquoi utiliser SketchUp ?
Très à l’aise dans les phases de conception d’un projet, SketchUp présente de nombreux attraits pour ses utilisateurs :
U napprentissage relativementsimple et intuitif, surtout si on le compare aux autres logiciels de conception assistée par ordinateur (CAO). Du fait de son principe de modélisation non paramétrique, SketchUp estadapté à de nombreux usages. Il existe uneversion gratuitelimitée désormais à un usage non commercial. Cette version gratuite est sans doute pour beaucoup dans le développement d’une vaste communauté d’utilisateurs… … des utilisateurs qui participent activement au développement de la 3D Warehouse, sans doutela plus vaste collection de composants 3D disponibles gratuitement. Des utilisateurs qui partagent aussi leur expérience sur lesnombreux forums de discussionconsacrés à SketchUp. Des développeurs passionnés qui produisentdes centaines d’extensions(plugins), pour la plupart gratuites,qui viennent décupler les possibilités du logiciel. SketchUp est à présent capable de générer un modèle BIM au format IFC pour collaborer avec d'autres partenaires d'un projet de construction. C'est notamment le cas avec la plate-forme de collaboration en ligne Trimble Connect. Et enfin, n’oublions pas que, une fois que vous avez acquis de bonnes bases et un peu d’expérience,SketchUp est amusant à utiliseret doit le rester !
Voici donc l’objectif principal de ce livre :
Vous donner des bases solides pour utiliser SketchUp de manière efficace, pour que concevoir vos projets en trois dimensions reste (ou redevienne) un plaisir.
Qu’est-ce que la 3D ? Lorsqu’on parle de 3D, on parle de trois dimensions : lalongueur, lalargeuret lahauteur. Ces trois dimensions, vous en faites l’expérience à tout moment dans votre vie de tous les jours. Que ce soient les lieux où vous vivez, le mobilier ou les objets que vous utilisez, tous ont trois dimensions. Même une feuille de papier, qui peut sembler n’avoir que deux dimensions, a une épaisseur et donc une troisième dimension. Dans les logiciels 3D, c’est-à-dire les logiciels qui servent à modéliser et représenter des éléments en trois dimensions, ces trois dimensions sont représentées par trois axes X, Y et Z. Dans SketchUp, ces axes X, Y et Z correspondent respectivement aux axes rouge, vert et bleu.
Dans cette photographie, vous pouvez voir, en surimpression, les axes rouge, vert et bleu de chaque élément représentés.
Comme vous pouvez le remarquer sur la photo, si chaque élément présente bien des axes rouge, vert et bleu, l’orientation de ceux-ci varie d’un objet à l’autre. Chaque élément a son propre plan de référence. De même, dans un même objet, chaque partie peut aussi avoir un plan de référence différent. Dans SketchUp, c’est aussi le cas des composants et groupes comme nous le verrons par la suite.
Quelles différences entre le dessin 2D et la modélisation 3D ? Pendant des milliers années, l’homme s’est contenté de dessins en deux dimensions pour représenter un objet ou un être en trois dimensions. On a ensuite produit des plans, des coupes et des élévations pour tenter de représenter le mieux possible un projet en trois dimensions. Mais tout le monde n’est pas capable de se faire une image mentale claire d’un projet complexe à partir de dessins en deux dimensions. Pour faciliter la compréhension d’un projet, les concepteurs réalisaient soit des maquettes physiques (par exemple en carton) soit des dessins en perspective. Les axonométries, plus simples à réaliser, ne donnent cependant pas une représentation réaliste car il n’y a pas d’impression de profondeur dans le dessin. Les perspectives à 1, 2 ou 3 points de fuite sont bien plus parlantes et proches de notre perception visuelle. En appliquant des couleurs, des textures, en simulant la lumière et les ombres portées, il est possible de produire des perspectives assez proches d’une photographie… Mais ces moyens de représentation ont aussi malgré tout des limitations importantes :
Avec une maquette physique, vous pouvez tourner autour pour la visualiser sous plusieurs angles, mais il est beaucoup plus difficile d’obtenir une perception à échelle humaine, comme si on se trouvait soi-même dans le projet à l’échelle réelle 1:1. Chaque modification du projet (ajout d’un élément, modification ou suppression d’un autre) entraîne des modifications importantes de la maquette physique ou du dessin perspectif. Et, pour les perspectives, si vous souhaitez voir un autre point de vue, vous devez repartir de zéro et tout redessiner.
L’apparition des logiciels de modélisation 3D a complètement changé les méthodes de travail et de représentation d’un projet en trois dimensions. Cette technologie est cependant restée longtemps le domaine d’une élite disposant de compétences techniques et de moyens financiers importants. Suite au lancement d’une version gratuite, SketchUp a mis la 3D à la portée de tous. De nos jours, grâce à des logiciels 3D comme SketchUp, il est possible de modéliser très rapidement une maquette numérique 3D d’un projet. Même si cette maquette numérique en trois dimensions n’existe que sur un ordinateur et ne s’affiche que sur un écran en deux dimensions, le logiciel permet de simuler l’effet de perspective et de tourner autour du modèle ou même de se déplacer à travers le projet.
Différences entre les dessins perspectives et le modèle 3D.
Si vous souhaitez aussi obtenir une maquette physique de votre modèle 3D, il existe de nos jours des imprimantes 3D capables de produire un modèle physique dans différents matériaux dont le polyamide, la résine et bien d’autres matières.
Pour pouvoir être imprimé en 3D, votre modèle SketchUp ne doit pas présenter de trous, d’éléments ne formant pas un volume fermé ou de face interne. Vous avez tout intérêt à garder cela à l’esprit dès le début de la modélisation plutôt que d’essayer de corriger votre modèlea posteriori. Les contraintes de modélisation pour une impression 3D sont généralement les mêmes que celles pour obtenir un solide (voir chapitre 12)
SketchUp et les autres logiciels de CAO Le principal atout de SketchUp est certainement la rapidité avec laquelle vous pouvez produire un modèle 3D de votre projet. C’est donc l’outil idéal pour la réalisation d’esquisses et de variantes lors des phases d’étude d’un projet. C’est aussi un logiciel relativement simple d’emploi qui ne nécessite que quelques heures d’apprentissage pour obtenir un modèle présentable de votre projet. Cependant, s’il est possible de produire des modèles très détaillés, parfaitement adaptés pour la réalisation d’images photo réalistes, SketchUp sera moins à l’aise pour la production de plans d’exécution cotés, particulièrement pour des projets de grande ampleur. SketchUp est donc
complémentaire des logiciels de CAO classiques. Beaucoup de ces logiciels de CAO ont d’ailleurs développé des passerelles pour pouvoir récupérer un modèle SketchUp pour poursuivre le développement d’un projet sur un logiciel plus adapté à cette phase du projet. Depuis la version Pro 2014, il est possible d’assigner une classe à vos groupes et composants, par exemple un type IFC, et d’exporter au format IFC (Industry Foundation Classes, un format d’échange facilitant la coopération entre les différents acteurs du bâtiment). Vous pouvez ensuite ajouter de l'information sous forme d'attributs. Depuis SketchUp Pro 2015, vous pouvez enfin importer un fichier au format IFC pour récupérer un modèle réalisé ou modifié par un autre logiciel BIM. Ces nouvelles fonctionnalités ouvrent désormais SketchUp au monde du BIM et permettent à votre modèle SketchUp de servir d’outil de conception, de communication, de vérification et d’aide à la prise de décision pour tous les partenaires engagés dans un projet de construction. Désormais, SketchUp est devenu un logiciel BIM capable de collaborer avec d'autres logiciels. SketchUp est-il le meilleur logiciel BIM ? Certainement pas au niveau de la production, car il ne s'agit pas d'un logiciel paramétrique. Mais il constitue une excellente solution pour le design et surtout la collaboration. En effet, à l'heure actuelle, bien peu de partenaires d'un projet de construction disposent des compétences et du budget nécessaire pour utiliser des solutions comme Revit, Archicad ou Allplan. Bien peu, d'ailleurs, ont réellement besoin de toutes les possibilités offertes par ces logiciels. A ce niveau, SketchUp Pro constitue donc une alternative économique et facile à apprendre pour collaborer sur un projet BIM.
À propos de ce livre Ce livre se veut à l’opposé du manuel classique qui énumère la moindre option d’un logiciel de A à Z. Au contraire, les notions essentielles de SketchUp seront abordées dans le cadre d’applications pratiques au travers de plusieurs exercices concrets couvrant un large panel d’utilisations. Bien que s’adressant plus particulièrement aux utilisateurs débutants et intermédiaires de SketchUp, les utilisateurs plus avancés y trouveront de nombreux conseils et astuces pour éviter les mauvaises habitudes de travail et organiser efficacement leurs modèles.
Les différents chapitres du livre Après une courteintroduction dans laquelle vous découvrirez comment installer SketchUp, son interface de travail et les principes de modélisation avec SketchUp, vous entrerez dans le vif du sujet. Le livre est subdivisé en plusieurs chapitres permettant d’aborder lesoutils principauxet lesméthodes de modélisationau travers d’exercices pratiques représentatifs d’une utilisation réelle de SketchUp :
Lechapitre 1vous guide dans l’installation de SketchUpavant de vous présenter l’interface utilisateur et ce qui fait l’originalité du modèle SketchUp. Lechapitre 2vous initie auxoutils de basede SketchUp. Lechapitre 3apprend à utiliser les vous outils de dessin, de construction et d’éditionla modélisation de l’enveloppe extérieure pour d’une maison. Lechapitre 4vous initie à l’application et au placement précis dematières colorées et texturées. Lechapitre 5, très important, vous explique en détail l’utilisationdes groupes et des composants, essentiels pour organiser efficacement vos modèles SketchUp. C'est également dans ce chapitre que vous apprendrez à utiliser SketchUp dans le cadre d'un projet BIM. Passez auchapitre 6pourmesurer et quantifiervotre modèle. Dans lechapitre 7, vousajoutez des détailsà votre modèle pour lui donner un peu plus de réalisme. Ce sera l’occasion de découvrir de nouvelles méthodes de modélisation. Dans lechapitre 8, vous apprendrez àgéopositionnervotre modèle, à l’orienterpar rapport au Nord et àconfigurer des ombres correctes. Lechapitre 9la aborde modélisation détaillée du modèlede la maison, avec les épaisseurs de parois, l’escalier et les percements de baies. Dans lechapitre 10, vous apprendrez àrechercher, installer et utiliser des extensions(plugins) permettant d'étendre les fonctionnalités de SketchUp et de l'adapter à de nombreux domaines d'activité. Lechapitre 11présente lamodélisation d'une maisonetd'un meubleà partir d'une simple photo. Dans lechapitre 12, vous vous initierez à laconception d’un meubleà partir de plans 2D et aux outils Solides (version pro) pour faciliter la modélisation des assemblages. Ceux qui disposent de la version gratuite ne seront pas en reste puisqu’une méthode de modélisation alternative sera également présentée. Lechapitre 13aborde l’aménagement intérieur, l’utilisation des calques et des collections de composants Dans lechapitre 14, vous utiliserez lesoutils Bac à sablepour modéliser les abords de la maison sur un terrain au relief accidenté. Lechapitre 15est consacré à laprésentation de votre modèleavec SketchUp… … tandis que lechapitre 16vous initie à l’utilisation deLayOut, le logiciel de mise en pages qui accompagne la version pro et qui permet de produire rapidement desplans 2D cotés et annotéspour des présentations professionnelles.
Apprendre par l’exemple
Les fichiers d’exemples correspondant à chaque étape de progression sont téléchargeables par chapitre sur la page de l’ouvrage du nouveau site www.dunod.com, en entrant son titre ou son ISBN dans la barre de recherche. Ils sont également disponibles sur le site de l’auteur à l’adresse : http://www.arch-image.com/sketchup-pratique/
Quelles sont les versions de SketchUp nécessaires pour effectuer les exercices du livre ?
À de rares exceptions près, tous les exercices présentés dans ce livre sont réalisables avecSketchUp Make, la version gratuite. Lorsqu’une alternative existe à l’utilisation d’outils disponibles uniquement dans la version pro de SketchUp, celle-ci est présentée en parallèle. De même, la plupart des principes de modélisation présentés sont utilisables avec lesversions précédentesde SketchUp.
Conventions
Appuyez surEntréepour valider vos entrées au clavier. Tout au long des exercices, vous serez amené à saisir au clavier des valeurs, par exemple pour entrer des distances. Pour indiquer à SketchUp que vous avez fini d’entrer des valeurs au clavier, appuyez toujours sur la toucheEntréedu clavier. Les valeurs à saisir au clavier sont enorange. Sauf indication contraire, lorsque vous cliquez, vous devez appuyer et relâcher immédiatement le bouton gauche de la souris.
Spécificités de la version Mac Pourquoi faire simple alors qu’on peut faire compliqué ? SketchUp sur Mac fonctionne parfois différemment de la version PC. C’est notamment le cas au niveau de l’utilisation des touches du clavier.
– La toucheOptionsur Mac correspond à la toucheCtrl. – La toucheCommandecorrespond à la toucheAltsur PC.
La boîte de dialogueMatières sur PC devient la boîte de dialogueCouleursMac, et son apparence et son mode de fonctionnement sont sur malheureusement moins pratiques que sur PC.
Chapitre1
Introduction à SketchUp
1. Installation de SketchUp
1.1. Configuration requise
SketchUp ne nécessite pas un matériel informatique haut de gamme. Il est disponible sur les systèmes d’exploitation Windows et Mac.
Voici la configuration minimale requise pour installerSketchUp 2017surWindows:
Windows 10, 8 ou 7 64-bit. Processeur 1 GHz. 4 Go de mémoire RAM. 16 Go d’espace total sur le disque dur. 500 Mo d’espace libre sur le disque dur. Carte vidéo 3D dotée d’au moins 512 Mo de mémoire dédiée. Assurez-vous que le pilote de carte vidéo est à jour et entièrement compatible avec OpenGL version 3.0 ou plus récent. Internet Explorer 9.0 ou plus récent, même si vous utilisez un autre navigateur web. SketchUp 2017 utilise cependant principalement un nouveau navigateur intégré, Chromium. SketchUp Pro nécessite .NET Framework version 4.5.2. Souris à molette, à trois boutons. Voici la configuration minimale requise pour installer SketchUp surMac OS X: MacOS 10.12 Sierra, Mac OS X 10.11 (El Capitan), Mac OSX 10.10+ (Yosemite). Processeur Intel™ à 2,1 GHz ou plus. La compatibilité avec Power PC n’est plus assurée. 4 Go de mémoire RAM. 500 Mo d’espace libre sur le disque dur. Carte vidéo de catégorie 3D dotée d’au moins 1 Go de mémoire dédiée. Assurez-vous que le pilote de carte vidéo est à jour et entièrement compatible avec OpenGL version 3.0 ou plus récent. Souris à molette, à trois boutons. Le navigateur Internet Safari. Les environnements VMWare, Citrix, Boot Camp ou Parallels ne sont pas supportés.
SketchUp Pro nécessite une connexion web pour la vérification de licence. Certaines autres fonctionnalités de SketchUp nécessitent aussi une connexion Internet.
Choix du processeur et de la carte graphique Au moment d’écrire ces lignes, SketchUp n’utilise toujours qu’un seul processeur. De même, il n’utilise que partiellement la puissance des cartes graphiques haut de gamme. Si votre utilisation se limite à SketchUp, préférez un processeur avec un seul cœur rapide plutôt que plusieurs cœurs lents.
1.2. Télécharger SketchUp ou SketchUp Pro
Les différentes versions et langues disponibles de SketchUp peuvent être téléchargées à l’adresse URL suivante : http://www.sketchup.com/download/all
Veillez à télécharger la version correspondant à votre système d’exploitation (Windows ou Mac).
Lorsque vous installezSketchUp Make, la version gratuite, celle-ci fonctionnera avec toutes les fonctions de la version Pro pendant 30 jours. À l’issue de cette période, vous aurez le choix entre acheter une licence ou basculer en version gratuite. Dans ce cas, vos fichiers SKP resteront utilisables mais vous n’aurez plus accès aux outils spécifiques à la version Pro.
Il est conseillé d’installer et d'utiliser SketchUp enmode Administrateur pour lui permettre d’accéder à certains dossiers protégés du disque dur. Cela évite notamment les messages d’alerte lorsque SketchUp tente de mettre à jour le temps de test restant.
2. Le modèle SketchUp
2.1. Première rencontre avec SketchUp Lorsque vous ouvrez SketchUp pour la première fois, la fenêtreBienvenue dans SketchUps’affiche. Plusieurs options s’offrent à vous mais une seule est indispensable : choisir unmodèle type. Pour les utilisateurs qui travaillent dans le système métrique, des modèles types en mètres et en millimètres sont disponibles. Seul le modèle type Architecture - Centimètres est en centimètres. Mais rassurez-vous : nous verrons ensemble comment configurer les unités de votre modèle et comment créer vos propres modèles types dans la suite de ce chapitre. À partir de l’ongletApprendre, accédez directement à de nombreux didacticiels vidéo (en anglais) et auCentre d’aideclavier F1), (raccourci essentiellement en anglais lui aussi. Autre possibilité très conseillée : téléchargez unmémento qui reprend les principaux outils de SketchUp ainsi que leurs raccourcis clavier. Un mémento existe pour la version Windows et la version Mac, que ce soit pour SketchUp ou pour LayOut.
Vous pouvez télécharger la traduction en français des mémentos sur le site de l’auteur : http://www.arch-image.com/mementos2017
Après quelques sessions de travail sur SketchUp, cette fenêtre deviendra gênante. Si vous utilisez la version Pro, vous pouvez désactiver son affichage au démarrage en décochant la caseAfficher au démarragesituée en bas à gauche de la fenêtre.
2.2. Des lignes et des faces Dans SketchUp, tous les modèles 3D sont composés de deux éléments de base, lesligneset lesfaces. Point final ! Lorsque les lignes délimitent une face, on parle d’arêtes de contour.
Fig. 1.1Lignes, arêtes et face dans SketchUp
Comment créer une face Pour créer uneface, dessinez au minimum trois lignes qui se joignent à leurs extrémités et qui sont dans le même plan de référence. Lorsque vous dessinez un contour composé de trois lignes jointives, soit un triangle, celles-ci sont automatiquement dans un même plan et une face est créée. Lorsque vous avez un contour formé de plus de trois lignes, toutes les lignes doivent être disposées dans un même plan de référence, comme si vous dessiniez toutes les lignes sur une feuille de papier plane et infinie.
Fig. 1.2Création d’une face à partir d’un contour fermé
Dans SketchUp, le plan dans lequel vous dessinez va dépendre de votre point de vue. Ainsi, si vous avez unpoint de vueplongeant vers le bas ou vers le haut, vous dessinez sur le plan horizontal formé par les axes rouge et vert. Si vous cliquez dans le « vide », à un endroit vide d’entités, vous dessinerez dans un plan placé au niveau de l’origine des axes. Si vous cliquez sur une inférence, ce sera dans un plan situé au niveau du point cliqué.
« Help ! Je ne parviens pas à créer une face ! » Si vous ne parvenez pas à créer une face, c’est que vos arêtes ne sont pas situées dans le même plan ou que le contour n’est pas fermé.
Comment recréer une face supprimée Poursupprimer une face, supprimez au moins une des arêtes de contour. Vous pouvez aussi sélectionner la face et la supprimer en appuyant sur la toucheSuppr(Delete).