Un fonds de dotation pour la Folle Journée

Un fonds de dotation pour la Folle Journée

Livres
4 pages

Description

Un fonds de dotation pour la Folle Journée En février 2011 se tenait la 17 e édition de la Folle Journée de Nantes, dédiée à la musique germanique post- romantique, de Brahms à Strauss.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 05 mai 2011
Nombre de visites sur la page 11
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Un fonds de dotation pour la Folle Journée

En février 2011 se tenait la 17
e
édition de la Folle Journée de Nantes, dédiée à la musique germanique post-romantique, de Brahms à Strauss. Déjà solidement appuyée financièrement par un club réunissant 60 entreprises mécènes, la Folle Journée était dotée pour la première fois d’un fonds de dotation dédié au soutien d’actions promouvant l’accès à la culture. Personnes âgées dépendantes, jeunes des quartiers éloignés du centre-ville, publics aux moyens modestes, personnes handicapées : ce fonds, alimenté lui aussi par des entreprises, finance des actions sociales et pédagogiques à destination de ces publics particuliers.

Très vite, la ville de Nantes et les collectivités membres de la société anonyme d’économie mixte (SAEM) productrice de la Folle journée ont opté pour ce fonds, « la SEM n’étant pas une structure juridique éligible au mécénat », explique Michèle Guillossou, directrice de la Folle Journée.