Le pilotage des projets d'investissement de l'entreprise

-

Livres
234 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description


Cet ouvrage traite des problématiques que posent aux entreprises l’analyse et l’évaluation de leurs projets d’investissement. Il propose une méthodologie d’ensemble, rationnelle et éprouvée qui apporte des réponses concrètes et illustrées aux problèmes du choix et de la mise en œuvre des projets d’investissement.



Enrichi de schémas explicatifs et d’exemples chiffrés, il est complété en fin de chaque chapitre par une synthèse des écueils à éviter et des bonnes pratiques à retenir


L’ouvrage traite de tous les enjeux et objectifs – stratégiques, techniques, opérationnels, organisationnels, décisionnels ou économiques – de la gestion des investissements, depuis l’idée initiale jusqu’à leur réalisation.


Son originalité réside dans le choix d’une approche centrée sur l’ensemble du processus de gestion des investissements, s’affranchissant d’une vision exclusivement financière.



Destiné aux Dirigeants d’entreprise à qui incombe la décision ultime du choix des investissements, et aux Directeurs Financiers, ce livre s’adresse tout autant à l’ensemble des parties prenantes dans l’analyse et le suivi des projets : Contrôleurs de Gestion, Directeurs des investissements, Directions opérationnelles. Les étudiants en université et en écoles de commerce et d'ingénieur y trouveront également de précieuses informations.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 12
EAN13 9782818808740
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0187 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Jacques Laverty, Diplômé ESSEC, Maîtrise de droit, expert-comptable, a d’abord acquis une solide expérience de la gestion opérationnelle et #nancière d’entreprises industrielles et de services. Avant de créer sa propre société de conseil, Valutis, Jacques Laverty a été associé d’un cabinet de conseil anglo-saxon où il a développé de larges compétences dans les domaines du contrôle de gestion et de la gestion #nancière, de l’amélioration des performances et de la compétitivité, de l’évolution des organisations. Outre ses responsabilités opérationnelles, il a toujours préservé une activité de recherche et d’enseignement en gestion au sein de grandes écoles de commerce, et en qualité de responsable du troisième cycle de gestion à l’Université Léonard De Vinci. Il a également eu la responsabili té de concevoir et d’animer des programmes de formations spécifiques intra-entreprises pour l’encadrement et les dirigeants. Jacques Laverty a publié « les nouvelles règles du contrôle de gestion industrielle » – Dunod Entreprise 1990. Il peut être joint à l’adresse :jacques.laverty@maxima.fr www.maxima.fr Rejoignez-nous : facebook.com/EditionsMaxima.ViePrivee/ facebook.com/EditionsMaxima.VieProfessionnelle/ twitter : @maximaediteur LinkedIn : Maxima Editions
8, rue Pasquier, 75008 Paris. Tél : + 33 1 44 39 74 00 — Fax : + 33 1 45 48 46 88 © Maxima, Paris, 2019. ISBN : 978 2 8188 0874 0 Tous droits de...
TABLE DES MATIÈRES
Avant propos Introduction L’investissement : quels enjeux ? Une problématique riche et diversifiée • Sa nature • Son type • Sa taille • Sa finalité • Sa durée de vie • Son risque • Son degré de dépendance • Sa flexibilité • Ses conséquences Une logique d’analyse multicritères pour hiérarchiser et arbitrer les projets d’investissement Une planification intégrée Une organisation en « mode projet » pour préparer et réaliser l’investissement I. Étape n° 1 : L’opportunité stratégique du projet d’investissement Stratégie d’ensemble et stratégie d’activité • La stratégie d’ensemble (Corporate Strategy) • La stratégie du domaine d’activité (Business Strategy) L’opportunité stratégique de l’investissement • Bien fondé de l’investissement : Illustrations II. Étape n° 2 : Étude de la demande, de l’offre, de la concurrence Le marché de référence La demande • Le marché potentiel de référence L’offre Les fournisseurs et sous-traitants La concurrence Synthèse : Demande – offre – concurrence Les prévisions commerciales : estimation du chiffre d’affaires prévisionnel III. Étape n° 3 : Analyse technique et choix de la solution Objectifs et enjeux de l’étude technique L’analyse fonctionnelle L’étude et le choix de la solution : un processus d’analyse itératif • La flexibilité • Les risques • La description détaillée de l’investissement proposé Le chiffrage du montant de l’investissement Les coûts de revient prévisionnels des produits et services La structure, l’organisation et le planning prévisionnel de réalisation de l’investissement IV. Étape n° 4 : Étude économique – Étude de rentabilité Introduction Les objectifs de l’étude de rentabilité Les principes fondamentaux de l’analyse économique des investissements La détermination des cash-flows futurs Les flux prévisionnels d’exploitation
Éléments simplifiés de la théorie financière Modalités de lecture et interprétation du bilan pour préparer l’analyse de rentabilité Le coût des ressources financières Les outils et méthodes d’analyse de la rentabilité « économique » d’un investissement V. Étape n° 5 : Le financement de l’investissement Politique financière et gestion financière La décision de financement La décision d’investissement (capital budgeting) La décision de distribution des dividendes VI. Étapes n° 6 : La mise en oeuvre de l’investissement : Réalisation, suivi et post évaluation Contrôler les caractéristiques techniques de l’investissement Suivre les délais de réalisation Contrôler les coûts de réalisation du projet • L’analyse des écarts d’exécution • L’écart de performance La construction et le suivi du programme pluriannuel d’investissements Le contrôle a posteriori de l’investissement • Évaluer la performance réelle de l’investissement VII. Étapes n° 7 : Le pilotage du processus d’analyse, de choix et de réalisation de l’investissement Principes généraux d’organisation et de pilotage du processus • Rappel des étapes clés du processus d’analyse et de choix Les acteurs du processus • Les instances de décision • Le maître d’ouvrage • Le maître d’ouvrage délégué • La Direction Financière • Le Contrôle de Gestion Glossaire Table des Illustrations, planches, graphiques, tableaux
AVANT-PROPOS
et ouvrage entend avoir un caractère pratique, simple, facile d’accès, pour être utilisé comme C un guide et un instrument de travail par tous ceux appelés à pratiquer ou à participer à l’analyse et à l’évaluation des projets d’investissements. Il propose une méthodologie d’ensemble simple, efficace, forgée par l’expérience, et destinée à pallier les nombreuses insuffisances des approches couramment pratiquées. Il a également pour vocation d’étendre les analyses traditionnellement centrées sur les éléments financiers aux autres critères (stratégiques, techniques, organisationnels, procéduraux…) tout aussi déterminants pour l’appréciation rationnelle d’un projet d’investissement. Cette méthode s’appuie sur les enseignements et pratiques portés par d’autres disciplines telles que la stratégie, la gestion de projet, la gestion fina ncière et comptable, sans toutefois recourir aux concepts ou théories complexes que l’on rencontre dans certains livres consacrés à la gestion des investissements. Cet ouvrage se donne comme principaux objectifs de: présenter une méthode rationnelle, éprouvée et simple, de préparation, d’analyse, d’évaluation et de réalisation des investissements, méthode construite à partir de nombreuses expériences et des meilleures pratiques relevées auprès de grandes et moyennes entreprises ; traiter les différentes dimensions du processus décisionnel (acteurs, règles de décision, organisation et responsabilités), l’explication de la décision ne se résumant pas à la seule justification de critères d’évaluation financière ; recenser, dénir, ordonner les concepts indispensables et les critères conduisant au choix de l’investissement et à la décision d’investir, en limitant les risques ; exposer les techniques d’analyse économique et nancière à utiliser en fonction des situations et des objectifs tout en replaçant ces techniques dans le contexte plus large d’une véritable analyse multi critères, qui seule permet de décider ; procéder à la comparaison des avantages – inconvénients respectifs de chacune de ces techniques et définir leurs conditions d’utilisation ; permettre de capitaliser sur l’expérience et d’évaluera posterioriles avantages économiques générés par l’investissement réalisé.
Cet ouvrage est destiné aux responsables d’entrepri ses ou d’administrations – services public intervenants dans le processus d’identification, d’analyse, de prise de décision et de suivi de la réalisation des investissements. Il s’adresse ainsi aux Dirigeants d’entreprise à qui incombe la décision ultime du choix parmi plusieurs projets alternatifs comme aux Directeurs Financiers, aux Contrôleurs de Gestion, aux Directeurs des investissements, aux Directions opérationnelles, tous largement impliqués dans l’analyse préalable, la prise de décision et le suivi de la réalisation. Il s’adresse également aux étudiants en université, en école de commerce, et en école d’ingénieurs désireux de se former...
INTRODUCTION
La vie d’une entreprise, d’un pays, d’une collectivité, d’un individu est rythmée par l’étude et le choix de projets d’investissements. Investir constitue pour chacun une décision fondamentale, lourde de conséquences, compte tenu des ressources en jeu, des risques, des difficultés de réalisation et des incertitudes qui entourent toujours une telle décision. Investir c’est faire u n pari sur l’avenir, puis tout mettre en œuvre pour transformer ce pari en réussite, quelles que soien t les circonstances qui adviendront par la suite. L’investissement : quels enjeux ? P our l’entreprise, l’investissement a pour finalité de créer de la valeur et d’assurer sa pérennité. Il constitue un volet majeur de sa stratégie. Le cho ix se portera sur le projet offrant les meilleures perspectives de re ntabilité dans les activités les plus porteuses – e n termes de croissance et de rentabilité – sélectio nnées par l’analyse stratégique. Judicieux, il garantit la croissance et l’avenir de l’entreprise. E rroné ou mal conduit, ses conséquen ces, toujours difficiles à corriger, peuvent se rév éler dramatiques. Inversement, l’absence d’investissement signe l’affaiblissement de la position concurrentielle de l’entreprise qui perd alors en compétitivi té, faute d’innovation, et compromet sa croissance. La création de valeur se mesure. E lle autorise à la fois la levée de nouveaux capitaux auprès des acti onnaires et du marché et génère une augmentation de l’autofinancement, ce qui permet par l’effet d’un cercle vertueux de financer de nouveaux investissements et par-là d’asseoir la pérennité de l’entreprise. C haque membre du personnel contribue à l’accroissem ent de valeur au travers de la bonne exécution des tâches confiées. L’encadrement identifie et dirige les projets créant le plus de valeur. La Direction allo ue les ressources disponibles entre les différentes activités en fonction du potentiel de chaque projet présenté, de façon à maximiser la valeur de l’ensemble de l’entreprise. Planche n° 1. Le cercle vertueux de l’investissement
Investir, c’est décider de mobiliser,les risquant dans un univers de contraintes et d’incertitudes, en des ressources rares et coûteuses qui pourraient être utilisées à d’autres fins : • ressources financières : bénéfice, trésorerie, emprunts, capitaux propres. Il convient d’arbitrer entre utiliser des excédents de trésorerie pour verser un dividende aux actionnaires, racheter ses propres actions, effectuer un placement rémunéré sans risque et/ou financer l’investissement ; • ressources humaines : effectif, compétences, savoir-faire, motivation ; • ressources technologiques : brevets, recherche et développement. Il s’agit là d’une allocation « rationnelle » de re ssources limitées inscrite dans une démarche rigour euse destinée à garantir le succès de la décision d’investissement. Planche n° 2. L’allocation de ressources rares
Investir c’est répondre positivement à trois questions: faut-il investir et faut-il le faire maintenant ?L’investissement traduit la confiance des décideurs dans l’avenir et leur préférence pour le futur par rapport au statut quo. C ette confiance rejaillit sur les salariés et sur les actionnaires qui alors peuvent à leur tour croire en l’avenir. Il s’impose la plupart du temps comme condition de survie pour l’entreprise, comme condition de développement économique et social d’un pays. De nombreuses entreprises...
ÉTAPE I L’opportunité stratégique du projet d’investissement L’analyse du bien-fondé de l’investissement : la décision d’opportunité. L’opportunité d’un investissement s’apprécie d’abord et essentiellement par rapport aux objectifs stratégiques de l’entreprise : le projet envisagé contribue-t-il et à quelle hauteur à la réalisation des objectifs d’ensemble et des objectifs du domaine d’activité concerné ? Planche n°3-2. Le processus optimum d’analyse et de choix des investissements
L’investissement constituant un élément majeur de la mise en œuvre de la stratégie, son étude implique de maîtriser l’ensemble des données stratégiques relatives au segment d’activité concerné. B ien évidemment cette première étape suppose que stratégie d’ensemble et stratégie du domaine d’activité aient été préalablement définies, formalisées et communiquées auprès des responsables. Stratégie d’ensemble et stratégie d’activité La stratégie d’ensemble (Corporate Strategy) • positionne l’entreprise par rapport aux forces con currentielles en présence avec identification des f orces et faiblesses, des leviers de différentiation et des niveaux de rentabilité, • définit les Domaines d’Activités Stratégiques (D AS) grâce à la segmentation stratégique, et décrit leurs évolutions voulues en termes de technologies, produits, marchés, zones géographiques, avantages compétitifs et position concurrentielle, • indique pour chaque domaine d’activité son poids relatif dans l’ensemble, son taux de croissance attendu en termes de chiffre d’affaires, de marges, de résultat 1 net, d’EBITDA … ainsi que les moyens d’y parvenir : avec quels produits et quelles technologies, sur quels marchés et quelles zones géographiques ? • identifie les actions communes à plusieurs domaines d’activité : exploitation de synergies, partage de ressources et de compétences, • précise l’évolution attendue des compétences distinctives et managériales, • identifie les facteurs clés de succès pour chaque métier et chaque DAS, • définit les modes de développement choisis (croissance interne, acquisition, alliances… ) ou bien les opérations de recentrage et d’abandon de certaines activités, • arbitre la répartition souhaitée des sources de financement (autofinancement, augmentation de capital, emprunts) et le niveau attendu de rentabilité des capitaux propres.
La stratégie du domaine d’activité (Business Strategy) Un domaine d’activité stratégique est un sous ensemble d’activités ayant des...