Guide des médias sociaux : conseils et sensibilisation

Guide des médias sociaux : conseils et sensibilisation

Livres
14 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

SUEZ ENVIRONNEMENT Tour CB21 GUIDE DES MÉDIAS 16, place de l’Iris 92040 Paris La Défense Cedex SOCIAUX+33 (0)1 58 81 20 00 conseils & sensibilisation ÉDITO «Les médias sociaux changent le monde... Ils changent aussi Suez Environnement.» JEAN-LOUIS CHAUSSADE, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE SUEZ ENVIRONNEMENT Chères collaboratrices, chers collaborateurs, fessionnelles que personnelles. Vos prises de parole sur ces réseaux sont fréquentes et En quelques années, les médias sociaux se vous y relayez vos métiers et vos passions. sont imposés au grand public comme un formidable vecteur de dialogue et de par- C’est dans cette dynamique forte de Groupe tage. Comme tout nouvel outil de commu- et conscients des enjeux que représente nication, les médias sociaux représentent une « communication de l’instant » et pour pour SUEZ ENVIRONNEMENT une nouvelle tous, que nous avons souhaité partager façon et une opportunité unique d’informer avec vous les bonnes pratiques et conseils et d’échanger avec nos parties prenantes. pour utiliser au mieux et sans risque ces nouveaux médias qui constituent le web 2.0.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 56
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
SUEZ ENVIRONNEMENT Tour CB21 16, place de l’Iris 92040 Paris La Défense Cedex +33 (0)1 58 81 20 00
GUIDEDES MÉDIAS SOCIAUX conseils & sensibilisation
ÉDITO
Chères collaboratrices, chers collaborateurs, En quelques années, les médias sociaux se sont imposés au grand public comme un formidable vecteur de dialogue et de par-tage. Comme tout nouvel outil de commu -nication, les médias sociaux représentent pour SUEZ ENVIRONNEMENT une nouvelle façon et une opportunité unique d’informer et d’échanger avec nos parties prenantes. Soucieux d’appliquer à tous nos métiers les valeurs d’innovation et de réactivité qui nous caractérisent, et convaincu de l’im -portance de rester en lien permanent tant avec nos clients et usagers qu’avec nos parties prenantes, SUEZ ENVIRONNEMENT a déjà commencé à intégrer ces évolutions et développe sa présence sur ces réseaux. Vous, collaborateurs, y êtes également pré -sents et actifs, tant pour des raisons pro -
«Les médias sociaux changent le monde... Ils changent aussi Suez Environnement.»
JEAN-LOUIS CHAUSSADE, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE SUEZ ENVIRONNEMENT
fessionnelles que personnelles. Vos prises de parole sur ces réseaux sont fréquentes et vous y relayez vos métiers et vos passions. C’est dans cette dynamique forte de Groupe et conscients des enjeux que représente une « communication de l’instant » et pour tous, que nous avons souhaité partager avec vous les bonnes pratiques et conseils pour utiliser au mieux et sans risque ces nouveaux médias qui constituent le web 2.0. Au travers de ce « Guide de bonnes pra -tiques », SUEZ ENVIRONNEMENT vous apporte conseils et règles de conduite à adopter pour une utilisation efficace et res -ponsable des médias sociaux. Il constitue la garantie d’une bonne gouvernance et de la transparence dans l’information ; il vous accompagnera dans votre présence, initia -tique ou non, sur les médias sociaux.
SUEZ ENVIRONNEMENT1
EN BREF
UN GUIDEPOUR QUOI FAIRE? Ce guide a pour objectif de vous accompagner et de vous aider dans l’uti -lisation efficace et responsable des médias sociaux : par des informations générales concernant les médias sociaux (leurs objectifs, leur fonctionne -ment, etc.), et par des conseils et règles de conduite à adopter. Ce guide sera amené à évoluer dans les années futures afin de s’adapter au mieux aux nouveaux usages du web social. UN GUIDEÉCRIT À PLUSIEURS MAINS Ce document est le fruit d’un travail collaboratif mené au sein de l’entreprise. Près de 40 collaborateurs ont participé à l’élaboration de ces contenus, afin qu’il reflète la nature et les spécificités de notre entreprise, et qu’il puisse ré -pondre aux besoins de chacun. UN GUIDEDESTINÉ À TOUS ! Ce guide s’adresse à l’ensemble des collaborateurs de SUEZ ENVIRONNEMENT. Quel que soit son métier, sa filiale ou son pays, chacun est concerné par l’uti -lisation des médias sociaux. Chaque collaborateur de SUEZ ENVIRONNEMENT est donc invité à lire ce document, à se l’approprier et à le partager. Ce guide sera également rendu public, consultable par tous sur internet, afin de partager notre vision du web 2.0 dans un souci de transparence.
2GUIDE DES MÉDIAS SOCIAUX
SOMMAIRE
LES MÉDIAS SOCIAUX: DE QUOI PARLE-T-ON ? 1 Les réseaux sociaux : Twitter, Facebook, et les autres ..................................................... 6 Les forums de discussion .................................................................................................... 7 2 Les blogs ............................................................................................................................... 7 3 4 Les plateformes de partage de vidéos et d’images .......................................................... 8 5 Les plateformes de partage de documents ...................................................................... 8 6 Les wikis ................................................................................................................................ 8 7 Les réseaux sociaux professionnels ................................................................................... 9 8 Les réseaux sociaux internes .............................................................................................. 9 LES MÉDIAS SOCIAUX: DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE 1 Faire connaissance avec son double numérique ........................................................... 12 Apprendre à maîtriser son identité numérique ............................................................... 14 2 Les médias sociaux : un univers avec des règles ! ........................................................ 16 3 4 Utiliser les médias sociaux au travail ................................................................................ 18 Contribuer à la réputation de l’entreprise sur les médias sociaux ............................... 20 5 ANNEXES Glossaire ..................................................................................................................................... 22 Quizz : quel utilisateur des médias sociaux êtes-vous ? ....................................................... 24 Compléments & remerciements ............................................................................................ 25
SUEZ ENVIRONNEMENT3
LES MÉDIAS SOCIAUX: DE QUOI PARLE-T-ON ?
Forums de discussion, blogs, réseaux sociaux, réseaux sociaux professionnels, plateformes de partage de vidéos, de photos, de documents, wikis, micro-blog -ging, etc : ces termes qui caractérisent le « web social », également connu sous le nom de « web 2.0 », sont passés dans le langage quotidien, mais il est parfois difficile de les définir et de les distinguer précisément. Voici quelques clés pour mieux les comprendre.
4GUIDE DES MÉDIAS SOCIAUX
SUEZ ENVIRONNEMENT5
LES MÉDIAS SOCIAUX: DE QUOI PARLE-T-ON ? LES RÉSEAUX SOCIAUX Les réseaux sociaux sont des plateformes internet permettant aux personnes de se constituer un réseau (d’amis, de connaissances, de collègues, etc.) et d’interagir avec les membres de ce réseau. Facebook et Twitter constituent aujourd’hui les réseaux sociaux les plus connus et utilisés, mais il en existe de très nombreux. Cet oiseau, c’est le logo de Twitter : Facebook est un réseau social sou -un réseau social qui permet à ses vent utilisé comme un lieu de partage membres d’envoyer de brefs mes - d’informations d’ordre personnel, sages (140 caractères maximum), amical et familial. Facebook permet appelés tweets (gazouillis). On peut aussi la constitution de «pages» et de également y poster des liens renvoyant groupes visant à faire connaître des vers des sites internet, des photos ou personnalités, des entreprises, des des vidéos. Les personnes utilisent causes variées ou à créer et partager souvent Twitter comme un outil de dis - des événements ainsi que de com -cussion instantanée avec leurs amis muniquer par messagerie instanta -et d’autres internautes partageant les née. Facebook a dépassé en sep -mêmes centres d’intérêt, ou comme tembre 2012 le milliard d’utilisateurs un fil d’actualités. Twitter compte près dans le monde. d’un demi-milliard d’utilisateurs dans le monde (Semiocast, 2012). La page Facebook de Lyonnaise des Eaux facebook.com/LyonnaiseEaux Le compte Twitter de Suez Environnement twitter.com/suezenv 6GUIDE DES MÉDIAS SOCIAUX
LES FORUMS DE DISCUSSION Un forum est un espace de discussion sur le web, ouvert à plusieurs partici -pants, consultable par tous ou sur inscription. Il se présente comme un lieu de conversation et d’échanges sur une thématique donnée (appelée parfoistopic) où les internautes peuvent échanger entre eux informations, points de vue et conseils. Il en existe sur des thématiques très diverses. Les forums sont parfois encadrés par un “modérateur”. LES BLOGS Un blog est un type de média en ligne qui peut être créé par chacun (citoyen, journaliste, passionné, élu ou entreprise...) et sur lequel ce dernier pourra rédiger et publier des articles, appelés “posts”. Ces articles peuvent être des textes et/ou des éléments multimédias (image, son, vidéo, podcast). Il existe des blogs davantage “personnels” (où les blogueurs partagent leur vie, leurs passions, leurs coups de coeur, etc.) et des blogs davantage “experts” (traitant de sujets très précis, et qui peuvent constituer des sources d’informations intéressantes). Alors que sur les forums, les conversations sont collaboratives (chacun contribuant à la discussion), un blogueur est seul, ou en équipe réduite, pour gérer son support. Il est donc responsable du contenu qui y est publié. Le Waterblog Le blog de Sita UK waterblog.suez-environnement.com puttingwastetogooduse.co.uk SUEZ ENVIRONNEMENT7
LES MÉDIAS SOCIAUX: DE QUOI PARLE-T-ON ? LES PLATEFORMES DE PARTAGE DE VIDÉOS ET D’IMAGES Les utilisateurs peuvent visualiser, partager et/ou créer toutes sortes de vidéos sur le web : des vidéos amateurs, des clips de musique, des publicités, des ex -traits d’émissions de télé, etc. Il en est de même pour les images : photographies, affiches, créations originales… Il est possible de les partager publiquement sur les réseaux sociaux ou de les conserver dans le cercle privé. YouTube est la plate -forme de partage de vidéos la plus populaire ; 4 milliards de vidéos y sont con -sultées chaque jour dans le monde. Flickr est la plateforme la plus utilisée pour le partage des photos avec plus de 6 milliards de photos hébergées. La chaîne de United Water La chaîne de SUEZ ENVIRONNEMENT youtube.com/user/unitedwatertv youtube.com/user/suezenvironnement LES PLATEFORMES DE PARTAGE DE DOCUMENTS Les plateformes de partage de documents permettent de rendre visibles et acces -sibles des présentations en format Word, Powerpoint ou PDF. Ce sont générale -ment des présentations d’entreprise ou des études qui sont disponibles et télé -chargeables sur ces réseaux, mises à disposition par des professionnels, en accès gratuit à tous les internautes. Des plateformes comme Slideshare ou Issuu permettent ainsi d’accéder à de nom -breuses ressources documentaires. LES WIKIS Un wiki est un site internet dont les pages sont modifiables par les utilisateurs afin de permettre l’écriture et l’illustration collaborative des documents numériques qu’il contient. Lorsqu’une page est modifiée, les contributeurs réguliers qui suivent les évolutions de cette page peuvent vérifier et, si besoin, corriger ou compléter la modi -fication effectuée. Le plus célèbre des wikis est l’encyclopédie en ligne Wikipedia. 8GUIDE DES MÉDIAS SOCIAUX
LES RÉSEAUX SOCIAUX PROFESSIONNELS Les réseaux sociaux professionnels ont pour objectif d’échanger avec d’autres internautes travaillant dans le même domaine. Ils permettent de publier sur le web des informations relatives à son métier, ses expertises, son CV, ses expéri -ences professionnelles passées ; mais également d’entrer en contact avec des professionnels de son secteur. Des discussions professionnelles permettent de se renseigner et d’échanger sur des questions spécifiques. Des offres de re -crutement y sont également publiées. Les deux réseaux sociaux professionnels les plus populaires sont LinkedIn et Viadeo. LES RÉSEAUX SOCIAUX INTERNES Afin de développer les outils de communication interne, de nombreuses socié -tés proposent à leurs collaborateurs des réseaux sociaux internes : communau -tés, fils de partage d’information, messageries instantanées… Ces nouvelles plateformes favorisent les échanges, le travail collaboratif et contribuent plus largement à intégrer l’entreprise dans un modèle 2.0. Btwin l’intranet de SUEZ ENVIRONNEMENT SUEZ ENVIRONNEMENT9
LES MÉDIAS SOCIAUX: DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE C’est par la pratique des médias sociaux que chacun apprivoisera et maîtrisera au mieux ces nouveaux espaces d’expression. Après ce panorama des principaux médias sociaux, découvrez maintenant les règles de conduite et bonnes pratiques à adopter quant à leur utilisation : à la maison ou au travail ; en tant qu’individu ou collaborateur d’une entreprise ; en expert ou en amateur. 10 ENVIRONNEMENT SUEZGUIDE DES MÉDIAS SOCIAUX11
FAIRE CONNAISSANCE AVEC SONDOUBLE NUMÉRIQUE Vous êtes connus de votre entourage, de vos collègues et de vos amis, par votre nom, votre travail, le lieu où vous habitez, vos passions, etc. Sur internet aussi, les gens se font une opinion de vous sur la base de ce que le web raconte de vous ! L’IDENTITÉ NUMÉRIQUE :QU’EST-CE QUE C’EST ? Les informations, les contenus, les points quand bien même vous n’auriez pas de de vue que vous partagez sur les médias compte Facebook, peut-être une per-sociaux, mis bout à bout, constituent au sonne, un ami, un collègue, a-t-il pris une fil du temps un «double numérique» de photographie de vous et l’a-t-il publiée, votre personne. sans connaître la législation relative au respect du droit à l’image. Votre photo de profil sur Facebook, les commentaires que vous laissez en bas De même, le contenu que vous publiez d’un article, le blog que vous avez ouvert, sur internet peut être repris à votre insu, la collection de photographies que vous de sorte que vous en perdriez la maîtrise. avez partagée, votre CV sur LinkedIn, etc… contribuent à façonner votre image «numérique» : tant pour les personnes qui sont «amies» avec vous sur les réseaux so -ciaux, que pour les personnes qui cherche -raient des informations sur vous via le web. C’est ce qu’on appelle l’identité numé -rique : les informations associées à votre nom et votre personne sur le web. Et cette identité numérique existe, que vous soyez actif sur les médias sociaux ou non. Car, 12GUIDE DES MÉDIAS SOCIAUX
UN APERÇU DE VOTRE IDENTITÉ NUMÉRIQUE EN UN CLIC :SE GOOGLISER! Il est ainsi conseillé de vérifier de temps né ou peu valorisant de vous-même ! en temps la nature des contenus associés S’il s’agit de contenus confidentiels, erro -à votre personne sur le web : tapez votre nés, diffamants ou non autorisés (s’il s’agit « prénom nom » (avec des guillemets pour d’images ou d’informations personnelles), rechercher une expression exacte) pour différentes procédures sont envisageables voir quels résultats apparaissent. Taper pour en obtenir le retrait voire la réparation votre prénom et votre nom sur internet, en cas de préjudice (par la voie juridique c’est sans doute ce que votre futur client ou ou à l’amiable) : pour procéder au retrait, partenaire fera aussi : il vous «googlisera». contactez l’hébergeur du site en question ou, si vous connaissez la personne à l’ori -Mieux vaut donc qu’il ne tombe pas sur des gine de la publication, demandez-lui direc -contenus qui dresseraient un portrait erro - tement de la supprimer. UNE AFFAIRE D’IMAGE ET DE RÉPUTATION, MAIS AUSSI DESÉCURITÉ ! Parmi les informations qui pourraient être ou confidentielles : votre adresse, vos associées à votre nom sur internet, on coordonnées téléphoniques, vos dates peut citer les informations «sociales» qui de vacances, ou même vos coordonnées vous concernent (photographies, com - bancaires... mentaires, opinions, etc...), mais il peut également s’agir d’informations sensibles Ces informations peuvent être récupé -rées par des personnes malveillantes. C’est pourquoi il est impératif d’éviter au maximum de laisser de telles informa -tions visibles et accessibles à tous sur internet. SUEZ ENVIRONNEMENT13
APPRENDRE À MAÎTRISERSON IDENTITÉ NUMÉRIQUE ! Sur le web et les médias sociaux, apprendre à maîtriser son «identité numé -rique» passe autant par la connaissance des outils que par une bonne appré -hension de la manière de vous présenter et de les utiliser. MAÎTRISERLES PARAMÈTRES DE CONFIDENTIALITÉ DES MÉDIAS SOCIAUX Maîtriser son identité, c’est d’abord maî - C’est ce qu’on appelle les paramètres triser ce que vous acceptez de montrer de confidentialité des médias sociaux. de vous : que vous ouvriez un blog, un On distingue ainsi parfois les profils «ou -compte Facebook, un compte Twitter, etc... verts», accessibles et visibles de tous les internautes, des profils plus ou moins Vous avez le choix de donner un accès «fermés», dont l’accès est limité à vos plus ou moins élargi aux informations que proches et à vos amis... vous publiez. AVANT DE SAUTER LE PAS,INFORMEZ-VOUS ! Lorsque vous vous inscrivez sur un réseau social, prenez le temps au moment de la création de votre profil de lire les Conditions Générales d’Utilisation que vous acceptez de respecter et le cas échéant, de lire et de configurer les para -mètres de confidentialité. Et veillez ensuite aux modifications qui pourraient y être apportées ! 14GUIDE DES MÉDIAS SOCIAUX
ENTREIDENTITÉ PERSONNELLEETIDENTITÉ PROFESSIONNELLE,LA FRONTIÈRE EST MINCE ! Sur les réseaux sociaux, votre identité Si vous utilisez ces supports à titre stric -est souvent une et indivisible : vous vous tement personnel, y faire figurer des exprimez en tant qu’individu, mais le plus informations professionnelles n’apporte souvent les personnes qui vous lisent que rarement de valeur ajoutée. Si vous savent la profession que vous occupez publiez des informations relatives à votre ainsi que l’entreprise pour laquelle vous secteur d’activité ou que vous utilisez les travaillez. médias sociaux pour optimiser vos rela -tions professionnelles et valoriser votre C’est pour cette raison qu’il est important expertise métier, vous pouvez les faire de faire attention à la manière dont vous figurer. vous présentez sur les médias sociaux, pour permettre aux personnes qui vous Mais il est important de spécifier par des lisent de comprendre si vous parlez en mentions claires (telles que «mes tweets votre nom personnel ou en tant que pro - n’engagent que moi») que les opinions fessionnel, au nom et pour le compte de que vous exprimez ne sont pas celles de l’entreprise au sein de laquelle vous tra - votre entreprise. vaillez. De manière générale, chacun doit agir en Que vous ayez un blog personnel, un blog connaissance de cause et est responsable thématique lié à votre métier, un compte du contenu qu’il publie. Chacun doit ainsi Twitter personnel, un profil Facebook et/ se poser les questions appropriées avant ou LinkedIn, vous vous interrogez sur la de publier un contenu impliquant son possibilité et la pertinence d’indiquer ou entreprise, selon les principes détaillés en non le nom de votre entreprise ainsi que page 20 : «Contribuer à la réputation de votre profession dans votre présentation. l’entreprise sur les médias sociaux». SUEZ ENVIRONNEMENT15
LES MÉDIAS SOCIAUX : UN UNIVERS AVECDES RÈGLES! Les médias sociaux ne constituent pas un monde «hors-la-loi». Tant d’un point de vue relationnel que juridique, exprimer des propos mal intentionnés, porter atteinte à quelqu’un, peut être passible de poursuites. Les mêmes principes de vivre ensemble se retrouvent sur le web, comme dans la « vie ». ON N’EST JAMAISANONYMETRÈS LONGTEMPS SUR LE WEB Il est illusoire de croire que l’on peut complet sur un canal (par exemple sur rester anonyme sur le web. L’usage de votre compte Twitter), le recoupement de pseudonymes ne protège pas l’internaute diverses sources d’informations (votre dans le cas où ce dernier tiendrait des page Viadeo, votre page Facebook) peut propos diffamatoires : il est possible de permettre à un internaute de constituer rechercher l’adresse IP par laquelle ces de vous une image assez complète. propos ont été tenus ; cette adresse IP vous identifie et permet de «remonter» à C’est la raison pour laquelle il est for-votre personne. tement conseillé de toujours agir sur internet en imaginant que les propos et De la même manière, si vous ne faites expressions que vous y tenez pourraient pas figurer votre profession ou votre nom être tracés et associés à vous. UNE RÉFÉRENCE :LA CHARTE ÉTHIQUE ! Les considérations éthiques ne variant pas entre les médias sociaux et le “monde réel”, référez-vous à la Charte Ethique de SUEZ ENVIRONNEMENT qui constitue un document de référence en matière de comportements et d’actions (collectifs ou individuels). 16GUIDE DES MÉDIAS SOCIAUX
LE PRINCIPE DE LE PRINCIPE DE LOYAUTÉ RESPONSABILITÉ Les obligations de loyauté envers l’entre - La responsabilité de celui qui publie existe prise et ses collègues s’appliquent de la dans le monde électronique comme dans même manière sur internet et les mé - le monde réel. Sur les médias sociaux, la dias sociaux que dans la «vraie vie» : on facilité et la rapidité de diffusion des conte -ne peut ni blâmer un collègue, ni porter nus publiés par chacun rend cette respon -atteinte à son employeur. Il est rappelé sabilité particulièrement importante. Des à cet égard que les contrats de travail personnes imprudentes dans la diffusion signés par l’ensemble des collaborateurs de contenus pourraient se retrouver entraî -comportent une clause de confidentialité- nées, malgré elles, dans des polémiques loyauté. aux proportions vite incontrôlables. La meilleure ligne de conduite sur internet réside donc dans la prudence tant à l’égard des autres qu’à son propre égard. Chacun doit savoir évaluer avec responsabilité les informations et contenus qu’il publie. SUEZ ENVIRONNEMENT17
UTILISER LES MÉDIAS SOCIAUXAU TRAVAIL Puis-je me connecter sur les médias sociaux sur mon lieu de travail ? Pour quels objectifs ? Sous quelles modalités ? Vous trouverez ici les principales réponses. PEUT-ON UTILISER LES MÉDIAS SOCIAUX SUR SONLIEU DE TRAVAIL? Consulter les médias sociaux depuis son Au sein du Groupe SUEZ ENVIRONNE -lieu de travail, est-ce possible ? MENT, il appartient à chaque filiale de décider si elle donne ou non l’accès à ces Aujourd’hui, deux philosophies existent : médias sociaux, et le cas échéant sous pour certaines entreprises, consulter les quelles modalités, étant précisé qu’en médias sociaux constitue une perte de tout état de cause, d’autres moyens d’ex -temps dommageable pour le collabora - pression sont à la disposition des salariés. teur durant ses heures de travail ; pour d’autres, cela constitue un outil de travail De manière générale, il revient à chacun qui peut s’avérer utile, permettant de s’in - de se responsabiliser en réservant l’usage former sur le secteur de l’entreprise, de des médias sociaux à des fins person -développer sa créativité... nelles en dehors des périodes de travail. LES MÉDIAS SOCIAUX :UNE SOURCE D’INFORMATIONS NOUVELLE ET UTILE ! Du point de vue professionnel, la consul - millent d’informations utiles concernant tation des médias sociaux peut s’avérer les partenaires, organisations, clients, ins -précieuse pour un certain nombre de fonc - titutionnels avec lesquels vous travaillez, tions au sein d’une entreprise : comptes ainsi que de nouvelles manières de nouer Twitter, pages sur LinkedIn, blogs, four- et nourrir des relations. PHOTOGRAPHIESETVIDÉOSPRISES AU TRAVAIL Puis-je publier sur les médias sociaux Les directives détaillées dans le guide des photographies prises sur mon lieu «droit et sécurité dans les images» doivent de travail ? Les photographies et vidéos être respectées. Dans le cas de photogra -qui dévoilent les activités de l’entreprise, phies de collaborateurs prises dans le notamment industrielles, ne peuvent pas cadre de l’entreprise ou dans le cercle être publiées ; ou bien doivent avoir été privé, il s’agit au préalable de demander validées par les Directions Sécurité et l’accord aux personnes concernées, pour Communication avant toute publication. respecter leur droit à l’image. 18GUIDE DES MÉDIAS SOCIAUX
DISTINGUER ENTRE DOCUMENTSOFFICIELS, DOCUMENTS PROFESSIONNELSET INFORMATIONSCONFIDENTIELLES Le partage d’informations avec ses participatif. Attention cependant, toute contacts personnels et professionnels, et information n’a pas vocation à être ren -plus globalement avec les communautés due publique sur le web. intéressées, fait partie de l’ADN du web DOCUMENTS PROFESSIONNELS DOCUMENTS OFFICIELS Les documents réalisés dans le cadre Les documents officiels de l’entre -du travail, qui n’ont fait l’objet d’au - prise, qui ont donc été validés par cune validation par la direction et/ou la direction, peuvent être rendus qui, s’ils ont été validés par la direc - publics s’ils sont à usage externe, tion, concernent des projets internes particulièrement s’ils sont relayés à l’entreprise, n’ont pas vocation sur le site internet du groupe ou à être partagés en externe. Néan - d’une filiale, comme les rapports moins, en tant qu’expert autorisé par annuels, communiqués de presse, l’entreprise à prendre la parole (par publications sur les médias sociaux exemple lors de conférences) et en de l’entreprise... demandant pro-activement une vali -dation de la direction, le partage des savoirs est encouragé auprès des communautés de professionnels sur les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn ou Viadeo ou sur les sites de partage de documents. DOCUMENTS CONFIDENTIELS Des documents portant sur des sujets stratégiques ou portant une mention de confidentialité ou à VOULEZ VOUS PUBLIER LESusage strictement interne ne doivent en aucun cas être rendus publics. PHOTOS ? OUI NON SUEZ ENVIRONNEMENT19