Modèle d
259 pages
Français

Modèle d'équilibre général calculable

-

Description

Un modèle d'équilibre général calculable est un modèle de simulation visant à donner une représentation de l'ensemble des transactions réalisées dans une économie de marché. Cet ouvrage propose des explications et une discussion sur la structure et les fondements théoriques de ces modèles, de leur évolution, de leur enrichissement ainsi qu'une présentation des domaines auxquels ils s'appliquent. Il s'agit d'un véritable guide de construction de ce type de modèles.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 08 décembre 2020
Nombre de lectures 1
EAN13 9782140165429
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

C o l l e c t i o n L’ E S P R I T É C O N O M I Q U E S É R I E L’ É C O N O M I E F O R M E L L E
AichaEl Alaoui
Modèle d’équilibre général calculable
Présentation théorique et application empirique
Préface de Mohamed Bouzahzah
MODÈLE DÉQUILIBREGÉNÉRAL CALCULABLE
Collection « L’esprit économique » fondée par Sophie Boutillier et Dimitri Uzunidis en 1996 dirigée par Sophie Boutillier, Blandine Laperche, Dimitri Uzunidis
Si l’apparence des choses se confondait avec leur réalité, toute réflexion, toute Science, toute recherche serait superflue. La collection « L’esprit économique » soulève le débat, textes et images à l’appui, sur la face cachée économique des faits sociaux : rapports de pouvoir, de production et d’échange, innovations organisationnelles, technologiques et financières, espaces globaux et microéconomiques de valorisation et de profit, pensées critiques et novatrices sur le monde en mouvement... Ces ouvrages s’adressent aux étudiants, aux enseignants, aux chercheurs en sciences économiques, politiques, sociales, juridiques et de gestion, ainsi qu’aux experts d’entreprise et d’administration des institutions.
La collection est divisée en six séries :
Dans la sérieEconomie et Innovation sont publiés des ouvrages d’économie industrielle, financière et du travail et de sociologie économique qui mettent l’accent sur les transformations économiques et sociales suite à l’introduction de nouvelles techniques et méthodes de production. L’innovation se confond avec la nouveauté marchande et touche le cœur même des rapports sociaux et de leurs représentations institutionnelles.
La sérieEconomie formelle a pour objectif de promouvoir l’analyse des faits économiques contemporains en s’appuyant sur les approches critiques de l’économie telle qu’elle est enseignée et normalisée mondialement. Elle comprend des livres qui s’interrogent sur les choix des acteurs économiques dans une perspective macroéconomique, historique et prospective.
Dans la sérieLe Monde en Questionpubliés des ouvrages sont d’économie politique traitant des problèmes internationaux. Les économies nationales, le développement, les espaces élargis, ainsi que l’étude des ressorts fondamentaux de l’économie mondiale sont les sujets de prédilection dans le choix des publications.
La sérieKrisisa été créée pour faciliter la lecture historique des problèmes économiques et sociaux d’aujourd’hui liés aux métamorphoses de l’organisation industrielle et du travail. Elle comprend la réédition d’ouvrages anciens, de compilations de textes autour des mêmes questions et des ouvrages d’histoire de la pensée et des faits économiques.
La sérieClichésété créée pour fixer les impressions du monde a économique. Les ouvrages contiennent photos et texte pour faire ressortir les caractéristiques d’une situation donnée. Le premier thème directeur est : mémoire et actualité du travail et de l’industrie ; le second : histoire et impacts économiques et sociaux des innovations.
La sérieCours Principauxcomprend des ouvrages simples, fondamentaux et/ou spécialisés qui s’adressent aux étudiants en licence et en master en économie, sociologie, droit, et gestion. Son principe de base est l’application du vieil adage chinois : « le plus long voyage commence par le premier pas ».
Aicha El Alaoui
Modèle d’équilibre général calculable
Présentation théorique et application empirique
Préface de Mohamed Bouzahzah
© L’HARMATTAN, 2020 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.editions-harmattan.fr/ ISBN : 978-2-343-21585-3 EAN : 9782343215853
Préface
Ce livre couvre un sujet fort important en sciences économiques ; celui de la modélisation en équilibre général calculable. Nul ne conteste aujourd’hui la place qu’occupent les modèles d’équilibre général calculables (MEGC) dans la panoplie des outils quantitatifs dont disposent les économistes. Depuis la monographie de Scarf, début des années 1970, les MEGC n’ont cessé de se développer. À la même époque, l’article de Shoven et Whalley en 1972 basé sur la structure théorique d’Arrow et Debreu et résolu par l’algorithme de Scarf a fondé une importante littérature dans le domaine, et on dispose aujourd’hui d’une large gamme de MEGC aux fondements très différents et applicables à des questions extrêmement diverses et variées. Certains sont statiques, d’autres dynamiques. Certains sont de type walrasien, appropriés pour étudier les questions de long terme, comme les modèles néoclassiques à horizon infini ou à générations imbriquées. D’autres incorporent des rigidités et un secteur monétaire et financier comme les DSGE et sont utilisés pour étudier les fluctuations économiques et les politiques de stabilisation.
Mais, tous combinent la théorie économique et les données réelles d’une économie pour déterminer quantitativement les effets d’un choc ou d’une politique économique. Comme ils sont fondés microéconomiquement, les résultats obtenus peuvent être expliqués en utilisant les intuitions économiques. Leur flexibilité leur permet d’être appliqués à pratiquement tous les chocs et les politiques économiques. De ce point de vue, ils surclassent généralement les autres types de modèles. Ils sont par conséquent très utilisés par les chercheurs, les gouvernements, les institutions nationales et internationales les milieux académiques et les cabinets de conseil privé.
Les lecteurs trouveront dans ce livre des explications et une discussion sur la structure et les fondements théoriques des MEGC, leurs évolutions, les domaines et les questions auxquels ils s’appliquent. Plus que tout autre chose, le livre se présente comme un véritable guide pour quiconque souhaite se lancer dans une entreprise de construction de ce type de modèles. Il présente, de manière pédagogique, les étapes à suivre, depuis la définition de la question de recherche jusqu’aux simulations en passant par les étapes les plus importantes d’un point de vue pratique : l’écriture mathématique du modèle, la construction de la matrice de comptabilité sociale (MCS), l’écriture du modèle sur le logiciel GAMS et l’interprétation des résultats.
7
Les modèles EGC ont été appliqués à diverses questions -on l’a déjà dit-. Dans ce livre, l’auteur a choisi d’étudier les effets macroéconomiques, et en matière de bien-être, de l’accord d’association entre le Maroc et l’Union européenne. En réalité, l’application a essentiellement une valeur illustrative, de sorte que d’autres exemples eussent tout aussi bien fait l’affaire. Pour autant, une application était indispensable tant il est vrai qu’un modèle EGC manquerait complètement sa cible s’il n’était effectivement applicable et appliqué.
Un mot, pour terminer, sur le public auquel s’adresse ce livre qui vient combler un véritable manque dans le domaine. Il intéressera aussi bien les chercheurs.ses, les économistes professionnels, les doctorants.es que les décideurs politiques.
Mohamed BOUZAHZAH Professeur d'économie. Université Mohammed V-Rabat, FSJES de Salé
8
Avant-propos
Utiliser un modèle d’équilibre général calculable pour analyser et mesurer les impacts d’une décision politique est souhaitable dans un monde hostile et compétitif. Cependant pour aller au-delà des frontières limitées par le modèle lui-même, l’économiste-modélisateur doit avoir en même temps les compétences et les savoirs d’un philosophe, d’un sociologue, d’un historien et d’un anthropologue pour illustrer d’autres réalités cachées par les hypothèses de modèle.
La complexité de la réalité et les interconnexions des facteurs explicatifs d’une crise ou d’une décision limitent la robustesse de n’importe quel modèle en indiquant que les décisions prises à la suite des outputs d’un modèle seront limitées. De plus, elles ne seront pas conformes et adaptées au contexte complexe et évolutif d’une société.
Pour restructurer une économie ou chercher un développement, il ne faut pas croire aveuglément aux résultats de n’importe quel modèle. Ce dernier restera un simple outil d’aide à la décision. Malgré la complexité et la performance des modèles élaborés, l’économie ne peut jamais devenir une science exacte.
9