170 pages
Français

Relance des impayés et recouvrement amiable

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Saviez-vous qu’une entreprise sur cinq meurt chaque année en raison du retard ou du défaut de paiement de ses clients ? Pour éviter l’engrenage coûteux des procédures judiciaires, il existe des remèdes simples, à votre portée : • la relance rapide des impayés ;• le recouvrement amiable. Le client paie alors volontairement et cette conclusion gagnant/gagnant préserve le climat positif indispensable à une relation commerciale fidélisée. Cet ouvrage vous propose de mieux connaître ces solutions concrètes en fournissant les informations financières et juridiques essentielles. L’auteur détaille les différents types de relances : face au client, au téléphone ou par lettre. Des exemples, des conseils, des modèles d’entretiens ou de courriers illustrent chacun de ces cas. Ce nouveau titre répond à toutes vos questions : • Comment organiser et réaliser efficacement la gestion des impayés ? • Quelles sont les clauses des conditions générales de vente utiles au relanceur ? • A quel moment la relance écrite intervient-elle ? • Comment rédiger les différents modèles de lettres de relance ? • Quels sont les avantages et inconvénients de l’outil téléphone ? En bonus exclusif, une auto-formation à la relance téléphonique vous est proposée. Dirigeant, crédit-manager, patron de PME-PMI, chargé de relance, découvrez ce livre qui va vous aider à redynamiser votre trésorerie. Et n’oubliez pas que relancer vos impayés contribue à relancer votre entreprise !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2013
Nombre de lectures 31
EAN13 9782128002975
Langue Français
Poids de l'ouvrage 7 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

L’aut eur
-XULVWH GH 'URLW GHV DIIDLUHVGé rard Esche naz iH[HUFH WURLV PpWLHUV  ³ IRUPDWHXU LO LQWHUYLHQW DXSUqV GHV HQWUHSULVHV HW DX F{Wp GH OD &(*26 ³ HQVHLJQDQW LO HVW SURIHVVHXU HQ 0DVWHU RX 0%$ GDQV SOXVLHXUV pFROHV VXSpULHXUHV GH FRPPHUFH j 3DULV ³ MRXUQDOLVWH pFRQRPLTXH HW ÀQDQFLHU LO UpDOLVH GHV SUHVWDWLRQV pFULWHV HW DXGLRYLVXHOOHV SRXU OD SUHVVH JUDQG SXEOLF HW OD SUHVVH SURIHVVLRQQHOOH DLQVL TXH SRXU OD FRPPXQLFDWLRQ GHV HQWUHSULVHV
Cet ouvrage contient des outils à télécharger sur le site Internet de la boutique AFNOR (http://www.afnor.org/editions). Pour les obtenir, rendez-vous dans votre espace personnel YRXV GHYUH] DX SUpDODEOH DYRLU FUpp XQ SUR¿O FOLHQW  avec le code 3465419.
UH /D  pGLWLRQ GH FHW RXYUDJH ‹  D IDLW O·REMHW G·XQ UHFRQGLWLRQQHPHQW H j O·RFFDVLRQ GH VRQ  WLUDJH QRXYHOOH FRXYHUWXUH  /H WH[WH GH O·RXYUDJH UHVWH LQFKDQJp SDU UDSSRUW DX WLUDJH SUpFpGHQW
© AFNOR 2 0 13 pour la pr é se nt e é dit ion. Couve r t ur e : cr é at ion AFNOR Édit ions – Cr é dit phot o © 2 0 13 Fot olia ISBN 9 7 8 -2 -12 - 4 6 5 419 -2 7RXWH UHSURGXFWLRQ RX UHSUpVHQWDWLRQ LQWpJUDOH RX SDUWLHOOH SDU TXHOTXH SURFpGp TXH FH VRLW GHV SDJHV SXEOLpHV GDQV OH SUpVHQW RXYUDJH IDLWH VDQV O·DXWRULVDWLRQ GH O·pGLWHXU HVW LOOLFLWH HW FRQVWLWXH XQH FRQWUHIDoRQ 6HXOHV VRQW DXWRULVpHV G·XQH SDUW OHV UHSURGXFWLRQV VWULFWHPHQW UpVHUYpHV j O·XVDJH SULYp GX FRSLVWH HW QRQ GHVWLQpHV j XQH XWLOLVDWLRQ FROOHFWLYH HW G·DXWUH SDUW OHV DQDO\VHV HW FRXUWHV FLWDWLRQV MXVWLÀpHV SDU OH FDUDFWqUH VFLHQWLÀTXH RX G·LQIRUPDWLRQ GH O·±XYUH GDQV ODTXHOOH HOOHV VRQW LQFRUSRUpHV HU ORL GX  MXLOOHW  DUW /  HW /  HW &RGH SpQDO DUW  
AFNOR – 11, r ue Fr ancis de Pr e sse nsé - 93 5 71 La Pla ine Saint - De nis Ce de x Té l. : +33 (0 ) 1 41 62 8 0 0 0 – w w w. afnor. or g/ e dit io ns
Sommaire
Préface par un manager de la CEGOS ....................................... XI Avant-propos ..................................................................... XIII
1 La relance et le recouvrement amiable. Données de base ......... 1 Comment définir « recouvrer » et « relancer » ? ................... 2 Quand le recouvrement est-il amiable ? ............................. 3 Avec quelles informations commerciales peut-on optimiser le recouvrement ? ....................................................... 4 Quel est le rôle d’une société de recouvrement amiable ? ....... 5 Y a-t-il d’autres acteurs du recouvrement amiable ? .............. 6 À quoi sert l’assurance-crédit ? ....................................... 7 Quelles sont les particularités de l’assurance-crédit à l’exportation ? ......................................................... 8 Comment s’appuyer sur son assureur crédit pour exercer un recouvrement amiable ? ............................................ 9 À qui céder sa créance pour n’avoir pas à recouvrer soi-même ? ................................................................ 10 Quelle est l’étape ultime du recouvrement amiable ? ............
2 Des enjeux financiers vitaux .............................................. 11 Comment justifier l’existence des délais de paiement ? .......... 12 Pourquoi les délais de paiement ont-ils des effets pervers ? ..... 13 Comment se situe la France par rapport aux autres pays ? ....... 14 Est-il supportable que le crédit fournisseur soit quatre fois plus élevé que le crédit accordé par les banquiers ? .............. 15 Quelles sont les entreprises qui parviennent à réduire leur délai client ? ........................................................
1 3 5
6 8 10 11
13
14
16 18
21 23 27 28
29
30
3
4
VI
16
17 18
Pourquoi les petites entreprises sont-elles les plus défavorisées par ce système ? ......................................... Quels sont les délais prévus par la loi ? .............................. Dans quelles limites les parties peuvent-elles, entre elles, convenir des délais ? ....................................................
Une nouvelle approche « commerciale » de la relance : la relation client ............................................................. 19 Comment passer de la vente du produit à la vente du paiement ? ............................................................ 20 En quoi est-il nécessaire de faire évoluer positivement la relation entre commerciaux et relanceurs ? ..................... 21 Quelle est la place du relanceur dans une gestion active des litiges ? ............................................................... 22 Quelles « faveurs » le fournisseur peut-il accorder au client ? ..... 23 En quoi le rôle du chargé de relance est-il essentiel pour l’entreprise fournisseur ? ........................................
L’autoformation à la relance téléphonique ............................ 24 Comment fonctionne ce chapitre ? ................................... 25 Pourquoi une autoformation ? ......................................... 26 Quels sont les avantages et les inconvénients de « l’outil » téléphone ? ............................................................... 27 Comment veiller à ses expressions dès le contact secrétaire ? ............................................................... 28 Comment choisir les bonnes expressions et connaître celles à éviter ? .......................................................... 29 Quel est l’impact de la communication non verbale sur le téléphone ? ....................................................... 30 Par quel effet le sourire s’entend-il au téléphone ? ............... 31 Comment s’entraîner à parler à 120 mots par minute ? ........... 32 Pourquoi structurer l’entretien de relance ? ........................ 33 Comment faire fonctionner l’étape « contacter » ? ............... 34 Comment bâtir, pour l’étape « contacter », le message destiné au répondeur ? ................................................. 35 Quels sont les éléments indispensables de l’étape « contacter » ? ........................................................... 36 Comment reconnaître les erreurs à éviter dans l’étape « contacter » ? ........................................................... 37 Quid de l’étape « contacter » en vraie grandeur ? ................. 38 Comment va fonctionner l’étape « connaître » ? ................... 39 Quelles sont les bonnes questions de l’étape « connaître » ? ......
32 33
34
35
37
39
41 42
43
45 47 48
49
50
51
52 53 55 57 58
59
61
62 63 64 66
Sommaire
5
40
41
42 43 44
45
46
47
48 49 50 51 52
Que peuvent la reformulation et la clarification pour enrichir les réponses ? ............................................ Quels sont les éléments fondamentaux de l’étape « connaître » ? ........................................................... Quid de l’étape « connaître » en vraie grandeur ? ................. Comment faire fonctionner l’étape « convaincre » ? .............. Pourquoi l’étape « convaincre » est-elle une recherche de compromis ? .......................................................... Quelles sont les cinq bonnes règles de la négociation commerciale applicables ici ? ......................................... Pourquoi anticiper l’étape « convaincre » et préparer à l’avance concessions et contreparties ? ........................... Quelles sont les erreurs à éviter (et à ne pas accepter de l’autre) dans l’étape « convaincre » ? ............................ Quid de l’étape « convaincre » en vraie grandeur ? ............... Comment faire fonctionner l’étape « conclure » ? ................. Quelles sont les erreurs à éviter lors de la prise de congé ? ...... Comment faire face aux cas difficiles : le bavardage ? ........... Comment faire face aux cas difficiles : l’agressivité ..............
La relance écrite avec modèles de lettres ............................. 53 À quel moment la relance écrite va-t-elle intervenir ? ............ 54 Quels sont les avantages et les inconvénients de la relance par lettre ? ................................................................ 55 Comment améliorer les expressions de la relance écrite ? ....... 56 Pourquoi faut-il bâtir une stratégie de relance ? ................... 57 Quelles sont les caractéristiques de la lettre de relance n° 1 ? ........................................................ 58 Comment rédiger la lettre de relance n° 1 (modèle) ? ............ 59 Quelles sont les caractéristiques des lettres de relance n° 2 et n° 3 ? ................................................................... 60 Comment rédiger les lettres de relance n° 2 et n° 3 (modèles) ? ...................................................... 61 Comment utiliser les courriers pour les relances d’acceptation d’effets de commerce ? ............................... 62 Quels courriers adresser en cas de non-retour ou de retour tardif d’effet ? (lettres simples ou recommandées) ............... 63 À quoi sert la mise en demeure ? ..................................... 64 Comment rédiger une lettre de mise en demeure (modèle) ? .... 65 Quelles peuvent être les diverses suites de la mise en demeure ? .............................................................
Relance des impayés et recouvrement amiable
67
68 69 70
72
73
74
75 76 78 79 80 81
83 85
86 87 88
90 91
92
93
94
95 97 98
99
VII
6 Les nouvelles technologies au service de la relance ................. 101 66 Comment informatiser le fonctionnement des traites et le traitement des données ? ........................................ 103 67 À quoi servent les logiciels d’aide à la relance ? ................... 104 68 Après le téléphone, quels seront les outils de communication de demain ? ....................................... 105 7 Les supports juridiques et contractuels de la relance ............... 107 69 Quel est le cadre général de la vente ? .............................. 109 70 À quoi servent les conditions générales de vente ? ................ 110 71 Quelles sont les clauses des conditions générales de vente importantes pour le relanceur ? ....................................... 111 72 Comment fonctionne la clause pénale ? ............................. 112 73 Comment le relanceur peut-il utiliser la clause pénale ? ......... 113 74 Qu’appelle-t-on clause compromissoire ? ............................ 114 75 À quoi sert la clause attributive de juridiction ? ................... 115 76 Quelles sont les autres clauses à contrôler ? ........................ 116 77 Quelles sont les mentions obligatoires sur la facture ? ............ 117 78 À quoi le relanceur doit-il veiller sur le bon de commande et sur le bon de livraison ? ............................................. 118 8 Les contrats internationaux ............................................... 119 79 Quelles sont les particularités du contrat de vente internationale ? .......................................................... 121 80 Comment faire face aux risques de non-paiement à l’export ? .... 122 81 Quelle est la place des différences culturelles dans la négociation internationale ? .................................. 123 82 Quels sont les instruments de crédit et les techniques de paiement à l’international ? ....................................... 124 9 Les créances publiques ..................................................... 125 83 Quelles sont les particularités des créances publiques ? .......... 127 84 Comment recouvrer les créances publiques ? ....................... 128 85 Pourquoi les délais de paiement de l’Administration sont-ils si longs ? ......................................................... 129 86 Quels sont les remèdes mis en œuvre pour réduire ces délais ? ............................................................... 130 10 Les instruments de paiement et les instruments de crédit ....... 131 87 Quel est le rôle des effets de commerce, moyens de paiement et moyens de crédit ? ................................... 133 88 Quelles sont les caractéristiques de la lettre de change ? ........ 134 89 Comment utiliser le chèque ? .......................................... 135
VIII
Sommaire