Risquer un monde nouveau

Risquer un monde nouveau

Français
363 pages

Description

« Pour imaginer l’avenir, c’est-à-dire aller à notre tour et dans la foulée de nos devancières à la rencontre du “nouveau monde” – car c’est bien de cela qu’il s’agit aujourd’hui, lorsque nous mesurons l’ampleur de la mutation culturelle à laquelle nous assistons –, pour retrouver le goût de sortir et d’aller à la rencontre de l’autre, il importe, me semble-t-il, de remonter à ses origines, à ce corps d’intuitions qui ont guidé les fondations des Augustines et des Ursulines, à Québec. » (Extrait de la conclusion de Gilles Routhier)
En 2014, les Augustines et les Ursulines célébraient le 375e anniversaire de leur présence au Québec. Ce livre regroupe les actes du colloque international organisé à cette occasion par la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval, en partenariat avec les deux congrégations jubilaires. Des universitaires, ainsi que des religieux et des religieuses, provenant de divers horizons, du monde de l’éducation à celui des soins, en passant par le service social, ont contribué à ce témoignage étonnant de la vitalité d’un charisme qui a façonné la société québécoise et qui garde toute sa pertinence aujourd’hui encore.

Informations

Publié par
Date de parution 19 août 2015
Nombre de lectures 5
EAN13 9782896882779
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Sous la direction de Raymond BrodeuretGilles Routhier
RISQUER UN MONDE NOUVEAU 375 ans de vie et d’audace
Avec les contributions de
Lorenzo ALBERTON, Nicole BILODEAU, Carmelle BISSON, David BOIVIN, Patricia BOUCHARD, Lorraine CAZA, Gilles-Pierre CÔTÉ, Jean-Thérèse DANO, Françoise DEROY-PINEAU, Dominique DESLANDRES, Cécile DIONNE, Catherine FINO, Rita GAGNÉ, Marie-Nadine GARNEAU, Yves GUÉRETTE, Yvette ISABELLE, Jean-Marie LEBEL, Michel R. MORISSETTE, Thérèse NADEAU-LACOUR, Monique PELLETIER, Céline ROUSSIN, Roxane STUDER et Lise TANGUAY
RISQUER UN MONDE NOUVEAU
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada Vedette principale au titre :  Risquer un monde nouveau. 375 ans de vie et d’audace.  (Novalis universitaire)  Textes présentés lors d’un colloque organisé par la Faculté de théologie et des  sciences religieuses de l’Université Laval, Québec, du 24 au 26 septembre 2014  sur le thème « Risquer un monde nouveau : 375 ans de vie et d’audace ».  Comprend des références bibliographiques.  ISBN 9782896882014  1. Ursulines de Québec – Histoire. 2. Augustines de la Miséricorde e de Jésus – Histoire. 3. Québec (Québec) – Histoire religieuse – 17 siècle. 4. Canada – Histoire – Jusqu’à 1663 (NouvelleFrance). 5. Dons spirituels. I. Brodeur, Raymond, 1946 . II. Routhier, Gilles, 1953 . III. Collection : Novalis universitaire. BX4543.6.Q8R57 2015 271'.9740714471 C20159409292 Dépôt légal – Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2015 Bibliothèque et Archives Canada, 2015 Direction éditoriale : Jonathan Guilbault, JeanFrançois Bouchard Révision : Lise Lachance Mise en pages : Danielle Dugal Photo de la couverture : © Daniel Abel Les textes bibliques sont tirés de laTraduction œcuménique de la Bible(TOB). © Société biblique française et Éditions du Cerf, Paris, 1988. Avec l’autorisation de la Société biblique canadienne © Les Éditions Novalis inc. 2015 Nous remercions le Fonds GérardDion pour l’aide à la publication octroyée.
Financé par le gouvernement du Canada Funded by the Government of Canada
Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour des activités de développement de notre entreprise. Cet ouvrage a été publié avec le soutien de la SODEC. Gouvernement du Québec – Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC.
4475, rue Frontenac, Montréal (Québec) H2H 2S2 C.P. 11050, succursale Centreville, Montréal (Québec) H3C 4Y6 Téléphone : 514 2783025 ou 1 800 6682547 sac@novalis.ca • novalis.ca
Imprimé au Canada
Diffusion pour la France et l’Europe francophone: Les Éditions du Cerf 24, rue des Tanneries 75013 Paris editionsducerf.fr
9782896882779
Sous la direction de RaymondBrodeuret GillesRouthier
RISQUER UN MONDE NOUVEAU
375 ans de vie et d’audace
ACTES DU COLLOQUE SOULIGNANT L’ANNIVERSAIRE DE L’ARRIVÉE DES AUGUSTINES ET DES URSULINES EN NOUVELLE-FRANCE
INTRODUCTION
e ’année 2014 a été ’occasîon de souîgner e 375 annîversaîre de ’arrîvée à Québec des premîères reîgîeuses mîssîonnaîres en Amérîque septentrîonae, es Ursuînes (o.s.u.) et es Augustînes ospîtaîères de a Mîsérîcorde de Jésus (a.m.j.). À cette occasîon, a Facuté de téoogîe et de scîences reîgîeuses de ’Unîversîté ava, en partenarîat avec ces deux congrégatîons, a résou d’organîser un 1 cooque înternatîona sur e tème : « Rîsquer un monde nou-veau : 375 ans de vîe et d’audace ». Dans e cadre du programme des e êtes de ce 375 annîversaîre, cet événement se vouaît un moment d’arrêt pour réLécîr ensembe sur a vîe spîrîtuee quî anîmaît ces emmes, au poînt de es amener à quîtter tout ce qu’ees avaîent pour venîr œuvrer à une mîssîon entreprîse, depuîs queques années, d’abord par es Récoets et, ensuîte, par es Jésuîtes.
1.
Le comité responsable de l’organisation de ce colloque était composé de Raymond Brodeur, Cécile Dionne o.s.u., Gilles Routhier et Céline Roussin a.m.j.
5
6
Risquer un monde nouveau
Risquer un monde nouveau ! Dans esRelatIons des JésuItes, quî parurent dès ’année 1632-1633, e père Pau e Jeune avaît maîntes oîs aît ausîon à ’întérêt qu’î y avaît que des reîgîeuses vîennent « en Kanada » prêter maîn-orte pour ’éducatîon des Ies et e soîn des maades. D’autres mîssîon-naîres jésuîtes, retournés en France, ne manquaîent pas une occa-sîon de parer de cette mîssîon et d’încîter des âmes généreuses à s’y dévouer. Ce ut après bîen des démarces et de nombreux contacts que es coses se mîrent Inaement en pace : ’appuî matérîe de généreuses bîenaîtrîces, ’accord de a cour royae, ’assentîment des autorîtés eccésîastîques pour que es reîgîeuses quîttent eur cotre en vue d’une ondatîon dans e Nouveau Monde, ’accepta-tîon des Hospîtaîères de Dîeppe et des Ursuînes de Tours de aîs-ser partîr queques-unes de eurs membres pour aer œuvrer à des projets pour esques n’exîstaîent pas de réérents.
er Au terme de nombreuses tractatîons, au matîn du 1 août 1639, après pus de troîs moîs en mer sur e navîre amîra du capîtaîne Bontemps, débarquent à Québec, sur es rîves du majestueux Leuve Saînt-aurent, ces premîères emmes quî, motîvées par eur oî, ont accepté de consacrer eur vîe au servîce des popuatîons autoctones et coonîsatrîces abîtant ce vaste terrîtoîre. Parmî es arrîvantes, on reconnat troîs ursuînes : Marîe Guyart, dîte mère Marîe de ’ïncar-natîon, 39 ans, Marîe de Savonnîères de a Troce de Saînt-Germaîn, dîte mère Marîe de Saînt-Josep, 23 ans, ursuîne de Tours, et Cécîe Rîcer, dîte mère Cécîe de Saînte-Croîx, 30 ans, ursuîne de Dîeppe. Ces troîs reîgîeuses sont accompagnées de eur bîenaîtrîce, madame de a Petrîe, veuve de 36 ans, quî a entîèrement prîs à sa carge eurs raîs de voyage et d’înstaatîon, en vue d’ouvrîr un înstîtut pour ’accueî et ’éducatîon des jeunes Ies. Ee-même étaît accompa-gnée d’une jeune tourangee d’Azay-e-Rîdeau, Carotte Barré, quî s’étaît donnée pour être à son servîce et quî devîendra a premîère proesse du monastère des Ursuînes de Québec.
Sont égaement accueîîes sur a rîve, troîs reîgîeuses ospîtaîères de ’ordre des Augustînes de a Mîsérîcorde de Jésus, soît es mères Marîe Guenet, dîte Marîe de Saînt-ïgnace, 29 ans, Anne e Coîntre, dîte Anne de Saînt-Bernard, 28 ans, et Marîe Forestîer,
Introduction
dîte Marîe de Saînt-Bonaventure, 22 ans. Ees avaîent amené avec ees une servante aque, Caterîne Cevaîer. Ce sont ces emmes quî vont onder ’Hôte-Dîeu de Québec, réaîsant aînsî e projet dont a nîèce de Rîceîeu, madame de Combaet, uture ducesse d’Aîguîon, avaît prîs ’înîtîatîve. On retrouve égaement, parmî es arrîvants, troîs pères jésuîtes, soît e nouveau supérîeur, e père Vîmont, 45 ans, aînsî que es pères Poncet et Caumonot, âgés res-pectîvement de 29 et 28 ans.
Dans une ettre qu’ee adresse à ’un de ses rères au moment de quîtter Dîeppe, Marîe de ’ïncarnatîon résume en ces mots es sen-tîments proonds quî ’anîmaîent, sentîments que partageaît certaî-nement ’ensembe des voyageurs :
Je m’en vaîs donc de bon cœur suîvre mon cer Jésus et soufrîr tout ce qu’î voudra pour son amour. Prîez-e qu’î me donne un grand courage, et remercîez-e de a grande grâce qu’î me aît de m’avoîr appeée à ’excusîon de tant d’autres, à une sî aute vocatîon.
De Dîeppe, e 15 avrî
Pour sa part, Ernest Gagnon rapporte que ’une des ondatrîces de er ’Hôte-Dîeu a aîssé a note suîvante sur a journée du 1 août 1639, à Québec :
2.
Aussîtôt que nous eûmes toucé a terre de Québec, nous a baîsâmes dans un transport de reconnaîssance et avec respect, en dîsant e verset :VoluntarIe sacrIicabo tIbI et conitebor nomInI tuo DomIne quonIam bonum est[Je me sacrîIe îbrement pour toî, ô Seîgneur, et je rendraî grâce à ton nom car î est bon], pour remercîer Dîeu de ses conduîtes amoureuses sur nous, et pour nous ofrîr à soufrîr voontaîrement toutes es croîx qu’î uî paîraît nous envoyer.
2 Ernest Gagnon
Ernest Gagnon.Le fort et le château SaintLouis (Québec) : étude archéologique et historique, Montréal, Librairie Beauchemin limitée, 1925.
7
8
Risquer un monde nouveau
Un regard sur 375 ans Pendant troîs jours, soît du 24 au 26 septembre 2014, ce cooque 3 a ournî à près de vîngt-cînq întervenants et à pus de cent partîcî-pants et partîcîpantes ’occasîon d’approondîr eur réLexîon sur es dîverses réaîtés, tant spîrîtuees que socîocuturees et poîtîques, en jeu dans cette aventure prodîgîeuse quî a prîs racîne en ce pays, î y a 375 ans, et quî se poursuît encore aujourd’uî. ’audace de eur oî a conduît ces emmes, tant reîgîeuses que aques, à donner eur vîe et à contrîbuer à a mesure de eurs moyens pour réaîser des œuvres d’évangéîsatîon, d’éducatîon, de santé et de servîces socîaux, en cette terre réputée barbare.
e cooque ut ’occasîon de parcourîr cette ongue îstoîre de eurs ondatîons, depuîs ses orîgînes jusqu’à aujourd’uî. es dîverses personnes quî sont întervenues ont cercé à mettre en umîère ’înspîratîon spîrîtuee et es carîsmes orîgînes quî ont motîvé cacune de ces personnes, et de ces congrégatîons, à se an-cer dans une aventure sî audacîeuse. Sous dîvers anges, caque communîcatîon a cercé à mîeux comprendre es réaîtés spîrî-tuees quî ont sans cesse guîdé es coîx aîts par ces personnes, au I des années. On a égaement tenté d’approondîr comment cette înspîratîon orîgînee et ces carîsmes peuvent encore être des sources d’înspîratîon, aujourd’uî, pour es personnes quî, dans a ouée de ces ondatrîces, œuvrent toujours avec ardeur pour bâtîr une Égîse vîvante et un monde meîeur. C’est de tout cea que veut rendre compte a présente pubîcatîon des actes de ce cooque, aîssant par a même occasîon un éément de mémoîre bîen tan-e gîbe de ce 375 annîversaîre.
On trouvera dans e présent ouvrage quatre partîes dîstînctes.
a premîère partîe, întîtuée : « e carîsme des ondatrîces et ’ou-verture aux autres », cerce, d’une part, à îdentîIer ce qu’est, du poînt de vue de a téoogîe spîrîtuee, un carîsme vîvant, et com-ment ceuî-cî est appeé à se dépoyer de manîère înédîte, dans des
3.
On trouvera dans les dernières pages de cet ouvrage une brève présentation biographique de cha cun des intervenants.