Comment mieux organiser sa vie

-

Livres
192 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Vous avez envie de réaliser de nouveaux projets et savoir comment les mener à bien ? Vous voulez faire le point sur l'évolution de votre carrière, changer de domaine d'activités...? Vous souhaitez réaménager votre temps pour vous consacrer - enfin ! - à ce que vous aimez ou désirez être ou avoir...? Ce livre est fait pour vous.

"Comment mieux organiser sa vie" vous propose une ­­« cure » de conseils et de techniques appropriés pour vous permettre de cibler vos vraies priorités et vous aider à exploiter votre potentiel et mettre en valeur vos atouts.

Véritable livre-programme conçu pour vous accompagner dans la réalisation de vos projets, cet ouvrage vous apprendra - grâce à ses bilans, exercices pédagogiques et analyses comportementales - à ajuster vos attitudes et comportements notamment en ce qui concerne :

votre confiance en vous,
votre motivation personnelle,
votre capacité créative,
la maîtrise de votre temps...

Cette méthode progressive, expérimentée par plus de 20 000 personnes, vous permettra d'acquérir, ou de retrouver, un équilibre professionnel et personnel, gage de sérénité, de réussite et d'épanouissement.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 288
EAN13 9782818807330
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0105 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

Couverture

Cover
Cover
Cover

 

Diplômé en psychologie,Dan Sprinceanaest consultant en ressources humaines et coach de cadres dirigeants. Né en Roumanie et « grillé politiquement », il décide de quitter le pays. Sans passeport, deux fois rattrapé et emprisonné, il réussit, à la troisième tentative de passer le Danube à la nage pour arriver en Yougoslavie et de là, il se rend à Paris à pieds. Il crée quelques années plus tard « D. S. Consultant », société de conseil en management, structure où il initie une nouvelle méthode de Développement personnel, basée sur la dynamique de la motivation. Après un passage dans un groupe leader en reclassement collectif en tant que consultant en charge de la formation des collaborateurs en « renforcement positif », il crée l’IFEP, une société de conseil en conduite de projets de changement et édite le programmeBâtir un Projet Professionnel Gagnant(méthode audiovisuelle d’autoformation, utilisée comme support de coaching pour réussir un reclassement, un outplacement, une orientation, une reconversion ou la création d’une entreprise).

Diplômé en sociologieStéphane Ilitchest concepteur d’outils et de méthodes pédagogiques, et consultant en ressources humaines. Animateur pour la Compagnie Française des Transferts d’Energie, « CFTE »,de séminaires de création d’entreprise, il est ensuite intervenu dans les stages de remotivation pour« demandeurs d’emploi longue durée »de« D.S. Consultants »,y apportant un ensemble d’outils de créativité et de communication. De cette rencontre et du succès obtenu par ces stages est né ce livre et le programmeBâtir un Projet Professionnel Gagnant.

www.maxima.fr

facebook.com/EditionsMaxima. ViePrivee/

twitter :@maximaediteur

8, rue Pasquier, 75008 Paris.

Tél. : + 33 1 44 39 74 00 – infos@maxima.fr

©Maxima Paris MMIV NT 2017. ISBN :978281880 733 0

Couverture :conception et réalisation Agnès Szynkier pour Maxima. Images :fotolia.fr

Tous droits de traduction, de...

Introduction

Comment utiliser
ce livre-programme ?

Ce livre-programme est destiné à vous permettre d’acquérir, ou de retrouver, la maîtrise de votre vie, de votre temps, de votre équilibre personnel comme professionnel.

Qu’est-ce qu’un livre-programme ? Le livre expose les problèmes, le programme permet de les résoudre.

Le livre énonce le « savoir », le programme renforce l’« agir ».

Le livre déclenche des prises de conscience, le programme permet de mettre en place des habitudes gagnantes, des réflexes et des automatismes efficaces.

Le livre peut être lu, le programme doit être vécu.

Pourrait-on apprendre à nager sans se mettre à l’eau ? Pour connaître le goût d’un fruit, il faut bien le manger !

Pour obtenir un maximum d’efficacité de ce livre-programme, nous vous conseillons de suivre très attentivement les recommandations suivantes :

Le texte et les exercices sont organisés en 9 chapitres constituant 9 étapes. Chaque étape-chapitre a été conçu pour piloter durant une semaine votre travail personnel. Nous vous conseillons donc de consacrer une semaine par chapitre et de maintenir ce rythme jusqu’à la fin du programme. Si vous estimez qu’une semaine est un temps trop court pour vous, prenez dix jours mais maintenez ce rythme durant toute la lecture de ce livre. De même, il est préférable, pour garder la dynamique et la cohérence du déroulement pédagogique, de ne pas faire de pauses d’une, deux ou de plusieurs semaines entre les chapitres, ni d’en sauter certains.

Nous ne saurions trop vous recommander de faire absolument tous les « Travaux pratiques » à la fin de chacun des chapitres, même si certains bilans et exercices ne vous paraissent pas importants. Ce programme est fait pour être vécu, donc travaillé ! Le succès de cette méthode dépend donc directement de votre implication personnelle.

Les actions proposées ont chacune leur raison d’être. L’ordre dans lequel elles vous sont présentées a été soigneusement étudié. Ce programme de développement personnel conjugue, à parts égales, les ingrédients...

Chapitre 1

Comment mettre en route
la « machine à réussir » ?

Réussir… à quoi bon ?

« Perdre sa vie à la gagner… » Qui n’a pas lu ou entendu cette phrase provocatrice sans ressentir immédiatement un certain malaise ? Pour la plupart d’entre nous, « Perdre sa vie à la gagner… » est le rappel douloureux du « métro-boulot-dodo » qui prive notre existence d’un sens réel, exaltant.

Nous perdons notre vie lorsque nous nous abrutissons de travail pour éviter de nous poser de vraies questions.

Nous perdons notre vie lorsque la réduction du temps de travail est synonyme de « vide à combler » au lieu d’« espace vierge à conquérir », de temps « pour soi ».

Nous perdons notre vie lorsque nous ne parvenons pas à satisfaire nos désirs, ni à exprimer pleinement nos talents.

Mais changer pour réussir, à quoi bon ? Et pour changer quoi ? Nos habitudes qui nous rassurent ? Exprimer de nouveaux talents dont on n’a pas, la plupart du temps, conscience ? Acquérir de nouveaux automatismes, mais lesquels ? Nous sommes alors pris de vertige…

Simone de Beauvoir écrivait : « Il faut considérer la vie comme une partie que l’on peut gagner ou perdre ». Cet ouvrage est destiné à vous la faire gagner. Conçu comme un véritable programme de développement personnel, ces chapitres vous guideront pas à pas vers la réussite.

Entre réussir sa vie amoureuse, familiale, professionnelle, artistique, sportive, sociale… le choix est vaste ! Certains cherchent à réussir dans un domaine, d’autres cherchent à réussir leur vie dans sa totalité. Qu’en est-il pour vous ?

Qu’est-ce que la réussite ?

Définition :Réalisation progressive d’objectifs personnels prédéterminés, conduisant à une satisfaction apparente.

 Réalisation : il s’agit d’accomplir, de mener à bien une tâche. La réussite est dans l’action.

 Progressive : la réussite est le résultat d’une suite d’actions, l’accomplissement d’un parcours, d’un processus, étape par étape.

 Objectif : le but à atteindre, mais pas seulement. De fait, les objectifs ne sont pas des cibles « spontanées » ou naturelles mais des cibles construites. L’art et la manière de les construire sont l’objet même de cet ouvrage.

 Personnel : la réussite est personnelle. Nous réussissons par rapport à nous-mêmes et aux objectifs que nous nous sommes fixés.

 Prédéterminé : la réussite, comme les objectifs, n’est pas le fruit du hasard. L’accomplissement des objectifs s’inscrit toujours dans ce que nous souhaiterions que notre futur soit.

 Satisfaction apparente : qui a de la valeur. La réussite est étroitement dépendante de notre échelle de valeur.

Ces six points seront étudiés dans les différents chapitre de ce livre-programme, avec, pour chacun d’eux, des exercices et des bilans spécifiques pour vous aider à mieux les cerner et à les appliquer.

Quels sont les atouts pour réussir ?

Pour mettre en œuvre le processus de la réussite, il vous faut utiliser vos ressources intérieures :

– une pensée cristallisée,

– un désir puissant et constant,

– une confiance en vous solide,

– une détermination absolue.

 Une pensée cristallisée : c’est le contraire d’une pensée amorphe, végétative. Il s’agit donc de donner une forme organisée à votre pensée, de la rendre cohérente et forte. A cette fin nous vous conseillons, tout au long de cet ouvrage, l’utilisation intensive de l’écriture (se reporter aux pages précédentes), et comme vous allez le découvrir plus tard dans cet ouvrage, nous proposons 8 grands domaines de la vie comme autant de champs à développer et 4 zones de préférence cérébrale comme autant de facettes du potentiel.

 Un désir puissant et constant : identifier son désir et surtout apprendre à ne pas le confondre avec celui des autres.

 Une confiance en vous solide : sans tomber dans l’illusion d’être tout puissant, prendre conscience de la fiabilité de vos capacités comme de vos automatismes. Nous savons monter un escalier ou conduire une bicyclette une fois pour toutes. Comment valoriser alors les automatismes acquis et en acquérir de nouveaux ?

 Une détermination absolue : être capable d’affronter ses peurs.

Autrement dit, oser effectuer un certain travail de « déminage » personnel.

Muni de ce viatique il s’agit donc de faire un plan de vos objectifs et… de vous atteler à la tâche ! Le plan tiendra compte de votre état actuel (nous vous proposons pour cela une série de bilans à faire par écrit à la fin de ce chapitre) et de l’état désiré (une série d’exercices vous est proposée tout au long de l’ouvrage afin de faire émerger vos véritables désirs).

Le chemin de la réussite se trace étape par étape, domaine par domaine (ces derniers seront détaillés au chapitre 2). Pour chaque étape et domaine, ce livre-programme énonce les obstacles que vous aurez à franchir et les ressources qui vous aideront. Vous allez découvrir que beaucoup d’obstacles sont personnels, mais heureusement nous ne les accumulons pas tous ! Il suffit parfois d’un tout petit changement, d’éliminer un tout petit grain de sable, pour mettre en route durablement la « machine à réussir ».

Ces petits plus qui font la différence !

Vous pensez peut-être que ce n’est pas vous mais les autres qui vous mettent des bâtons dans les roues ! Certes, mais ce programme n’est pas fait pour régler la situation des autres. Ce...

Chapitre 2

Comment développer votre
potentiel de réussite dans chaque domaine de la vie ?

Vous êtes une personne formidable.Votre potentiel est à l’exacte mesure du monde et de sa richesse.Vous avez la possibilité de choisir dans votre vie le ou les domaines dans lesquels vous allez vous développer. Vous avez du courage, de l’énergie, de la volonté, des rêves et du désir. Vous êtes capable de réussir parfaitement et du premier coup des milliers de tâches. Vous êtes capable de faire aboutir des dizaines de projets. Entre vous et la réalisation de vos objectifs, il n’y a que du travail personnel et votre plan d’actions. Du travail pour rédiger vos objectifs et les organiser en plan. Du travail pour résoudre les problèmes. Du travail pour abattre ou contourner les obstacles qui se trouvent sur votre chemin.

Si vous êtes aussi bien équipé pour réussir, c’est que vous vivez dans un monde immensément riche. L’abondance en vous est le reflet exact de la nature environnante.

Prenez le temps de regarder les richesses qui vous entourent : les montagnes de minerais, les gisements de gaz et de pétrole, l’énorme masse d’eau des océans, l’abondance des fleuves et des rivières qui donnent la vie, les grains de sable sur les plages, les étoiles dans le ciel, la grande diversité des plantes, des insectes et des animaux, l’infinité des molécules et des atomes qui constituent l’atmosphère comme notre corps et circulent par milliards, de l’un à l’autre !

Regardez comment travaille la nature. Pensez aux millions de fleurs qui viennent dans un verger. Pensez aux milliers de fleurs fécondées. Pensez aux centaines de fruits qui arrivent à maturité. C’est à partir de l’abondance que la nature travaille. C’est aussi comme cela que travaille votre cerveau. C’est la machine la plus extraordinaire de toute la création.

En grandissant, vous êtes devenu le principal acteur de votre personnalité. Votre potentiel est fabuleux. Il vous a été donné à l’exacte mesure de toute la richesse du monde. Alors qu’allez-vous décider ? Comment allez-vous le mettre en œuvre ? Vous êtes avant toute chose une machine à réussir ! Comment allez-vous la mettre en route ?

Vous avez déjà une longue habitude de la réussite

Si vous lisez ces lignes, en prenant des notes, c’est la preuve que la machine à réussir fonctionne parfaitement bien. Depuis votre naissance, vous avez accumulé des milliards de réussites. A votre naissance vous étiez déjà un champion ! La cellule unique à partir de laquelle vous vous êtes développé était déjà le fruit d’une compétition et d’une sélection acharnée. A partir de cette première cellule issue de vos parents, vous avez réussi les millions de transformations, de multiplications, de différenciations, d’adaptations, d’apprentissages qui font de vous ce que vous êtes aujourd’hui : une personne unique.

Unique ! Vous êtes unique

Il n’y a pas une personne exactement comme vous dans le monde. A la naissance, vous héritez des chromosomes de vos parents et de tous leurs ancêtres et eux aussi étaient uniques.

Vous êtes unique par l’éducation. Vos parents sont des gens uniques. Ils ont formé une famille qui, de loin, peut ressembler à des milliers d’autres, mais vous, de l’intérieur, vous savez qu’elle ne ressemble à aucune autre. Ils vous ont donné une éducation que personne d’autre n’a reçue.

Aucune expérience au monde ne peut se comparer exactement à la vôtre. Personne n’a jamais vécu ce que vous avez vécu, personne n’a jamais exactement éprouvé les mêmes sensations et les mêmes sentiments. Personne n’a jamais réagi exactement comme vous. Votre histoire est absolument unique. Autour de vous, les autres personnes ont également leur histoire et leur propre personnalité. Elles agissent et réagissent exactement comme vous, en fonction de leur culture, de leurs valeurs et de leurs croyances. Comme vous, elles ont toutes une impressionnante collection de réussites.

Vous appartenez à une ou plusieurs communautés culturelles. Elles utilisent la même langue, mais n’ont peut-être pas en réalité le même langage. Les mots au sein de l’une ou de l’autre n’ont pas exactement le même sens. Elles ont chacune leurs traditions, leurs mythes et leurs coutumes. Votre famille a sa propre culture. Une micro-culture unique qui n’appartient qu’à vous.

Combien de fois entendons-nous dire : « fais comme lui, comporte-toi comme elle, réagis comme eux… » ou « comme ils sont bien dans leur couple, regarde comme ils s’en sortent mieux dans une situation similaire à la nôtre ». Mais un couple est formé de deux personnes uniques, il est donc lui aussi unique et ne peut se comparer à aucun autre.

Et combien de fois entendons-nous dire encore : « moi, dans l’entretien de la semaine dernière, j’ai complètement “bluffé”, t’as qu’à en faire autant ! » Mais nous sommes tous différents les uns des...

Chapitre 3

Comment mettre la force
de la révolte au service
de votre désir ?

La récolte des fourmis…

La société des Incas était parfaitement organisée. Tout le monde se rendait utile et jouait son rôle. Cette règle s’appliquait même dans les plus petits villages. Les vieillards et tous ceux qui ne pouvaient plus se rendre aux champs ou participer à des tâches directement productives, étaient chargés d’une tâche bien précise : la récolte des fourmis.

Ce « travail » consistait à récolter le plus d’insectes possible et à les introduire dans des petits tuyaux de plume. Chacun avait un quota bien précis à fournir. Le tube rempli, on le bouchait avec une boulette d’argile et on le mettait avec les autres, en attendant la visite du « fonctionnaire impérial » chargé de les récolter et d’en tenir le compte. Toute la récolte de l’empire était transportée vers la capitale royale pour être stockée et gardée dans de grands entrepôts.

Quand les archéologues découvrirent ces stocks pour la première fois, ce fut le plus profond mystère. Après bien des recherches, on dut admettre que toute cette activité déployée en récoltes, comptabilité, transport, gardiennage, administration, ne servait strictement à rien. Ces milliers de petits tubes remplis de pauvres fourmis n’étaient absolument d’aucune utilité, si ce n’est celle de donner du travail à tout le monde et de garantir à chacun sa place dans la société…

… Est-ce bien là votre désir ?

Vous voulez donner un sens précis à votre vie, développer votre potentiel, être reconnu dans un domaine qui vous tient plus particulièrement à cœur, trouver un nouveau travail… mais pas n’importe comment, ni à n’importe quel prix.

Vous ne voulez pas recevoir un salaire pour la « récolte des fourmis », devenir « récolteur en chef », cadre, expert, ingénieur, devenir médaillé du travail pour cette occupation…

L’histoire sur la récolte des fourmis vous a mise en colère ? Vous avez infiniment raison.

Vous avez le droit d’être en colère

La colère est à l’origine de la liberté.Sans la colère, l’esclavage n’aurait pas été condamné. Sans la colère, les femmes n’auraient pas eu le droit de voter, les droits de l’homme n’existeraient pas, des associations ne se mobiliseraient pas contre l’injustice et l’indignité de certaines conditions de vie. Sans la colère, l’humanité n’aurait pas avancé.

La colère contient une force qui peut vous donner l’envie de tout détruire de façon très négative ou de retourner les choses de façon constructive. C’est ce qu’il faut apprendre à faire. Notre colère est positive lorsqu’elle nous amène à accomplir des buts positifs.

Pensez à l’abbé Pierre et à sa mémorable colère durant l’hiver 1954. Depuis, chacune de ses interventions a forcé le respect. L’abbé Pierre ne s’est jamais contenté d’être en colère, à chaque fois il a proposé une action positive qui a pu être menée à termes.

Vous avez le droit d’être en colère contre ce monde qui change et qui vous oublie en cours de route. Vous avez le droit d’être en colère contre ceux qui ne comprennent rien à vos problèmes et ne font rien pour vous aider. Vous avez le droit d’être en colère contre la nécessité de travailler. Après tout, l’origine du mot travail ne vient-il pas du latin tripalium, nom d’un instrument de torture réservé aux esclaves !

Vous pouvez aussi être en colère contre vous-même. Que faites-vous de votre liberté ? Que faites-vous de vos loisirs ? Que faites-vous de votre temps ? Que faites-vous de votre potentiel ? Que faites-vous pour que votre travail, ou votre métier, vous remplisse d’un sentiment de plénitude ? Que faites-vous pour vivre au soleil ? Que faites-vous pour l’avenir de vos enfants ? Pour éviter la pollution ? Rester en pleine forme ? Vivre ce que vous avez envie de vivre ? Vivre ce que vous avez le droit et les moyens de vivre ?

La colère provient d’un sentiment de révolte, le refus de se soumettre à ce qui va à l’encontre de nos valeurs personnelles. Mais elle peut être aussi une réaction par rapport à ce que l’on ne peut pas obtenir… il nous faut apprendre à reconnaître le véritable moteur de nos colères afin de ne pas nous laisser submerger par elles.

La colère peut être à la base du désir de changer. Ce chapitre a pour but de vous aider à faire le tri entre vos pulsions négatives et positives de façon à mettre au service de votre désir la force positive de vos colères.

Le besoin de reconnaissance

Le premier besoin d’un être humain, encore plus important que la nourriture et de bonnes conditions d’hygiène, c’est la reconnaissance. Un bébé, pour se développer, a besoin d’...

Chapitre 4

Comment développer votre
potentiel créatif et votre
capacité à visualiser
vos projets ?

La créativité

Parmi nos nombreux talents inexploités, notre créativité a fait l’objet d’une rigoureuse inhibition. Pourtant, là réside l’essentiel de notre capacité d’innovation.

De fait, la créativité est devenue une affaire de spécialistes : les créatifs. Ils sont très régulièrement engagés à grands frais par les décideurs du commerce, de l’industrie ou de la politique. A chaque fois, le créatif apparaît quand s’agit de faire du neuf, d’innover ou d’apporter des solutions aux problèmes qui se posent les uns après les autres, au cours d’une vie, d’un mandat ou d’une génération.

Comme tout le monde, vous avez une énorme imagination qui ne demande qu’à être stimulée pour se développer. Notre cerveau est tout le contraire de la pile Wonder. Il s’use quand on ne s’en sert pas !

Et si ça se mangeait ?

Les habitudes mentales fonctionnent comme des œillères : elles nous empêchent littéralement de voir l’abondance des ressources qui nous entourent.