Comment vous rendre malheureux

-

Livres
146 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le nec plus ultra du guide à ne pas suivre
Êtes-vous las des sempiternels et sérieux livres de développement personnel qui vous promettent l’amour, le bonheur et une vie fabuleuse? Préféreriez-vous perfectionner les habitudes qui vous maintiennent dans un cul-de-sac et dans la misère? Si c’est le cas, ce livre, Comment vous rendre malheureux avec vos 40 stratégies habituelles vous aidera à mettre le doigt sur les comportements éprouvés
qui augmentent les sensations d’insatisfaction, siphonnent votre énergie et finissent par saboter votre vie.
En suivant les conseils présentés dans ces pages avec un humour pince-sans-rire, vous acquerrez d’importantes aptitudes dysfonctionnelles qui vous permettront d’entretenir l’insatisfaction – mettre l’accent sur le négatif, vous appesantir sur ce que vous n’êtes pas, vous isoler de vos amis et des êtres chers, mal manger, trop boire, et bien plus encore. Si vous êtes déjà malheureux ou insatisfait, ces pages joueront un peu un rôle de miroir pour vous. Mais, si par le plus étrange des hasards, vous décidez que vous voulez plutôt être heureux, ce guide irrévérencieux vous indiquera quoi ne pas faire.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 18 janvier 2019
Nombre de visites sur la page 22
EAN13 9782897869076
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0097 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

« Randy Paterson a réussi un coup parfait avec ce livre grand public très engageant. Dans son
ouvrage intitulé Comment vous rendre malheureux : vos 40 stratégies habituelles, il emploie un
ton pince-sans-rire, donne des conseils pratiques scientifiquement fondés et utilise une saine dose de
ce qui est familièrement qualifié de “ psychologie inversée ” pour aider les gens à mettre fin à des
schèmes de comportement contribuant au malheur. Quiconque veut être moins malheureux devrait
lire ce livre et faire exactement le contraire de tout ce qu’il recommande. »
— Martin M. Antony, professeur de psychologie à l’Université Ryerson de Toronto (Ontario),
Canada, coauteur de The Shyness and Social Anxiety Workbook et de The Anti-Anxiety Workbook
« Le livre de Randy J. Paterson, Comment vous rendre malheureux : vos 40 stratégies habituelles,
propose des conseils pratiques, avisés et pleins d’esprit qui se fondent sur la prémisse que nous
sommes devenus notre propre pire ennemi. La seule façon de commencer à améliorer les choses dans
notre vie, c’est d’affronter consciemment nos stratégies de “ gestion ” ».
— James Hollis, analyste jungien et auteur de The Middle Passage et de Le meilleur est à venir :
Trouvez un sens à la deuxième moitié de votre vie
« Randy Paterson a misérablement échoué dans son engouement à vouloir créer une recette pour
trouver le malheur avec Comment vous rendre malheureux : vos 40 stratégies habituelles. Il a
cependant réussi à produire un bijou de parodie sur la façon de composer avec les inévitables
difficultés que nous devons tous affronter si nous voulons être heureux et satisfaits dans notre vie. »
— Simon A. Rego, professeur associé en psychiatrie clinique et en sciences du comportement à
l’Albert Einstein College of Medicine et au Montefiore Medical Center de New York (État de New
York)
« Comment vous rendre malheureux » est un livre de développement personnel qui prend les choses
à l’envers. En apprenant à connaître les 40 pièges qui conduisent à la misère, les lecteurs
découvriront en fait comment créer la vie qu’ils ont toujours voulue, une vie de bonheur durable. »
— Matt McKay, coauteur de Thoughts and FeelingsCopyright © 2016 Randy J. Paterson
Titre original anglais : How to be Miserable
Copyright © 2018 Éditions AdA Inc. pour la traduction française
Cette publication est publiée avec l’accord de New Harbinger Publications, Inc.
Tous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit
sans la permission écrite de l’éditeur, sauf dans le cas d’une critique littéraire.
Éditeur : François Doucet
Traduction : Annie Ollivier
Révision linguistique : Nicolas Whiting
Correction d’épreuves : Émilie Leroux, Nancy Coulombe
Conception de la couverture : Félix Bellerose
Photo de la couverture : © Getty images
Mise en pages : Sébastien Michaud
ISBN papier 978-2-89786-905-2
ISBN PDF numérique 978-2-89786-906-9
ISBN ePub 978-2-89786-907-6
Première impression : 2018
Dépôt légal : 2018
Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Bibliothèque et Archives Canada
Éditions AdA Inc.
1385, boul. Lionel-Boulet
Varennes (Québec) J3X 1P7, Canada
Téléphone : 450 929-0296
Télécopieur : 450 929-0220
www.ada-inc.com
info@ada-inc.com
Diffusion
Canada : Éditions AdA Inc.
France : D.G. Diffusion
Z.I. des Bogues
31750 Escalquens — France
Téléphone : 05.61.00.09.99
Suisse : Transat — 23.42.77.40
Belgique : D.G. Diffusion — 05.61.00.09.99
Imprimé au CanadaParticipation de la SODEC.
Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du
Canada (FLC) pour nos activités d’édition.
Gouvernement du Québec — Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres — Gestion SODEC.
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et
Archives Canada
Paterson, Randy J.
[How to be miserable. Français]
Comment vous rendre malheureux / Randy J. Paterson ; traduction, Annie Ollivier.
Traduction de : How to be miserable.
ISBN 978-2-89786-905-2
1. Morale pratique. 2. Bonheur. 3. Actualisation de soi. I. Titre. II. Titre : How to be miserable.
Français.
BF637.C5P3714 2018 158.1 C2018-941712-9
à Benjamin« Les bénédictions pleuvent sur ta tête, la fortune te courtise sous ses plus beaux atours ; mais toi,
maussade comme une fille mal élevée, tu fais la moue au bonheur et à l’amour.
Prends garde, prends garde, c’est ainsi qu’on meurt misérable. »
– Shakespeare (Roméo et Juliette)
« Le plus grand bonheur est de connaître la source du malheur. »
– Fiodor DostoïevskiTables des matières
Introduction : les rêves d’une autre époque
Partie 1 : Adoptez un style de vie misérable
Leçon 1 Évitez tout exercice
Leçon 2 Mangez ce que l’on vous dit de manger
Leçon 3 Ne gaspillez pas votre vie au lit
Leçon 4 Vivez mieux grâce aux substances chimiques
Leçon 5 Augmentez le temps passé devant les écrans
Leçon 6 Si c’est ce que vous voulez, achetez-le !
Leçon 7 Votre bourse ne vous le permet pas ? Achetez quand même !
Leçon 8 Donnez-vous corps et âme à votre travail
Leçon 9 Soyez bien informé
Leçon 10 Donnez-vous des objectifs flous
Partie 2 : Pensez comme une personne malheureuse
Leçon 11 Ressassez le malencontreux passé
Leçon 12 Faites-vous des reproches et encensez les autres
Leçon 13 Mettez en pratique l’exercice des « trois mauvaises choses »
Leçon 14 Instaurez de futurs enfers
Leçon 15 Privilégiez l’espoir à l’action
Leçon 16 Devenez un optimiste nocif
Leçon 17 Filtrez pour conserver uniquement le négatif.
Leçon 18 Cultivez la présence… ailleurs
Leçon 19 Insistez pour obtenir la perfection
Leçon 20 Travaillez indéfiniment sur votre estime personnelle
Partie 3 : L’enfer, c’est les autres
Leçon 21 Passez-vous des autres
Leçon 22 Donnez-leur ce qu’ils veulent
Leçon 23 Êtes-vous à la hauteur ou pas ?
Leçon 24 Jouez pour gagner
Leçon 25 Ayez des attentes élevées à l’égard des autres.
Leçon 26 Laissez tomber toutes vos limites
Leçon 27 Créez des liens avec le potentiel des gens, pas avec leur réalité
Leçon 28 Exigez la loyautéLeçon 29 Réagissez à leurs motivations, pas à ce qu’ils disent
Leçon 30 Entretenez et chérissez les relations destructrices
Partie 4 : Vivez une vie dénuée de sens
Leçon 31 Gardez l’œil sur le détail
Leçon 32 Laissez-vous guider par vos impulsions
Leçon 33 Cherchez le grand gagnant
Leçon 34 Le devoir d’abord, la vie plus tard
Leçon 35 Vivez la vie que les autres n’ont pas vécue
Leçon 36 Restez dans votre zone de confort
Leçon 37 Évitez la solitude
Leçon 38 Préférez la mode au style
Leçon 39 Partez sans cesse en quête du bonheur
Leçon 40 Améliorez-vous
Conclusion : Mettez un terme au projet « Misère » en vivant au dernier étage
Remerciements
Notes
Bibliographie et ouvrages recommandés
À propos de l’auteurINTRODUCTION
Les rêves d’une autre époque
haque année, on publie des centaines de livres sur le développement personnel, chacun d’entre
eux ayant — directement ou indirectement — le même objectif : vous apprendre à devenirC
heureux. à devenir riche pour être heureux. à être mince pour être heureux. à surmonter la dépression
pour être heureux. à trouver une relation pour être heureux. à vous faire faire des irrigations du
colon pour être heureux.
Il règne une certaine ironie sur les étagères qui geignent sous le poids de ces innombrables livres.
Le fait même qu’il existe autant de livres de ce genre laisse planer le doute que l’objectif est vraiment
hors de portée, que le bonheur n’est pas facile à trouver.
Imaginez maintenant un homme des cavernes.
Dans votre esprit, il a probablement l’air stupide. Pourtant, il est à notre image. Notre espèce,
l’Homo sapiens sapiens, existe depuis plus de 100 000 ans à peu près sous la même forme. Et,
stupide ou pas, notre homme des cavernes a des rêves. Il aspire à un monde dans lequel il dispose
facilement d’exquises denrées et dans lequel la famine est improbable. Il aspire à échapper aux
prédateurs qui prennent de temps en temps la fuite avec des membres de sa tribu. Il veut que ses
enfants cessent de mourir de maladies incompréhensibles. Et quand il est lui-même malade, il
souhaite que quelqu’un l’aide à se rétablir.
Ensuite, il secoue la tête en se reprochant d’avoir perdu son temps et reprend ses occupations de
survie. Après tout, c’est totalement inutile de souhaiter l’existence d’un monde qui ne pourrait
jamais exister !
Mais il peut exister, et il existe.
Dans le monde développé actuel, nous vivons une vie de luxe sans égale dans l’histoire de
l’espèce. Il y a de la nourriture dans le réfrigérateur, un toit au-dessus de notre tête, de l’eau chaude
au robinet, de l’air chaud pulsé par nos systèmes de chauffage et tous les produits que nous pouvons
imaginer à portée de main. Notre espérance de vie n’a jamais été si élevée. Nous restons en santé
pendant plus longtemps. Les voisins n’essaient pas de nous tuer — du moins en général. Le taux de
mortalité infantile est bas et l’espérance de vie, longue.
Notre homme des cavernes et les rois d’une époque pas si lointaine que ça auraient allègrement
tué pour un tel monde, monde qui fait rêver les citoyens actuels de nombreuses nations moins
privilégiées. Si nous pouvions remonter dans le temps et ramener nos ancêtres à notre époque
actuelle, ces derniers écarquilleraient les yeux d’ébahissement. Nous pourrions leur montrer nos
voitures, nos avions, nos hôpitaux, nos supermarchés et les pièces climatisées où nous nous assoyons
dans des fauteuils confortables pour faire notre « travail ».
Ils nous fixeraient, comprenant soudainement ce qui se passe. « Je suis mort. C’est la terre
promise dont nos prêtres nous parlaient. Vous passez vos journées dans le confort et la béatitude.
Est-ce que je peux rester ? »
Mais là, vous leur raconteriez qu’un fléau afflige ce paradis. Que la plupart des gens ne
débordent pas de joie. Que nombre d’entre eux sont insatisfaits une grande partie du temps. Que