Petit guide anti-manipulateur - Partie 3 : comment les combattre
18 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Petit guide anti-manipulateur - Partie 3 : comment les combattre

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
18 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

La volonté est essentielle mais ne fait pas tout : donnez-vous les moyens de comprendre quelles sont les stratégies les plus efficaces pour ne plus subir la domination de ceux qui tentent de vous manipuler Grâce à une méthode et une classification inédites, ce guide vous aide à prendre du recul et à mettre en place une stratégie adaptée pour déjouer les pièges des manipulateurs. Dans cette troisième partie, apprenez à les combattre.



Ce guide s'adresse à tous ceux qui en ont assez de se faire marcher sur les pieds, assez d'être trop gentils ou trop bons, assez de se faire manipuler. Parce que la manipulation n'est pas une fatalité, ré-a-gi-ssez !




  • Introduction


  • Il dispose d'un véritable arsenal


  • Un arsenal efficace à effet paralysant


  • Ses points faibles


  • Organiser sa défense et contre-attaquer


  • Défier le manipulatueur


  • Couper définitivement toute relation avec le manipulatueur


  • Devenir indépendant


  • L'essentiel de ce chapitre

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 08 août 2013
Nombre de lectures 62
EAN13 9782212237597
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0022€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Éditions Eyrolles
61, Bd Saint-Germain
75240 Paris Cedex 05
www.editions-eyrolles.com
Direction de la collection « Eyrolles Pratique » : gheorghi@grigorieff.com
En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement le présent ouvrage, sur quelque support que ce soit, sans autorisation de l’éditeur ou du Centre Français d’Exploitation du Droit de Copie, 20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris.
© Groupe Eyrolles, 2010
ISBN : 978-2-212-86902-6
Sommaire
Introduction
Il dispose d’un véritable arsenal
Un arsenal efficace à effet paralysant
Ses points faibles
Organiser sa défense et contre-attaquer
Défier le manipula tueur
Couper définitivement toute relation avec le manipula tueur
Devenir indépendant
L’essentiel de ce chapitre
« Accuser les autres de ses malheurs, cela est d’un ignorant.
N’en accuser que soi-même, cela est d’un homme qui commence à s’instruire.
N’en accuser ni soi-même ni les autres, cela est d’un homme déjà instruit. »
Épictète
Introduction
Aucun conducteur sensé ne laisserait un de ses passagers s’emparer du volant pour conduire à sa place et aller là où il veut. C’est pourtant ce qui se passe à chaque fois que nous sommes harcelés ou manipulés.
Brutalement ou insidieusement, quelqu’un nous impose de penser, d’agir, de vivre ou d’aimer comme il ou elle le veut. En utilisant des moyens qui nous paralysent, qui nous embrouillent ou qui nous empêchent de réagir, le manipulateur envahit et saccage ainsi une part plus ou moins importante de notre vie.
Quand on est gai et confiant un jour puis irritable, angoissé ou apathique un autre jour, on peut se résigner en pensant que la vie est ainsi faite. On peut aussi geindre, s’apitoyer sur son sort ou s’effondrer, angoissé et seul dans son coin. Mais cela ne change rien à ce qui nous préoccupe ou nous accable.
Il est normal de connaître des moments de découragement, par exemple lorsqu’on est surchargé de travail ou, au contraire, lorsqu’on craint d’en être privé. Il est tout aussi légitime de manquer de confiance ou de douter lorsqu’on est confronté à l’échec, au conflit, à la maladie ou à une situation apparemment sans issue. Mais bien souvent ces symptômes sont aussi la conséquence directe d’une forme de manipulation.
Certaines manipulations sont tellement dissimulées ou perverses que bien souvent la victime ne peut en déceler l’origine. Elle s’accuse à tort et cherche en quoi elle pourrait être responsable de ce qui lui arrive. A l’inverse, d’autres manipulations sont tout à fait prévisibles ; on se prépare, on jure que cette fois-ci on ne se fera pas « avoir ». Mais on sait aussi que l’on sera incapable de résister au manipulateur et que l’on finira par lui céder.
Cet ouvrage est destiné à tous ceux et à toutes celles qui en ont assez de se faire marcher sur les pieds, assez d’être trop gentils ou trop bons, assez de ne pas pouvoir vivre leur vie, assez d’être malheureux. En un mot, ce livre s’adresse à tous ceux qui en ont assez de se faire manipuler.
La manipulation n’est pas une fatalité. Personne n’est obligé de passer sa vie à suivre ou à subir la volonté des uns ou des autres. Il est possible de changer et de ne plus se laisser faire sans réagir.
Le manipulateur est quelqu’un de malveillant qu’il n’est pas facile de combattre. Son intention est de détruire et pour cela, il provoque la brouille et monte les gens les uns contre les autres. Il peut se montrer rusé, roué, trompeur, débrouillard, beau parleur ou démagogue. Il utilise le mensonge, il terrorise les gens et on n’ose pas lui répliquer par peur d’en prendre plein la figure. Il calomnie, se pose en victime. Il a souvent un culot monstre et quoi qu’on fasse ou quoi qu’on dise, il a toujours raison.
Il dispose d’un véritable arsenal
Sept armes de destruction
L’incompréhension : si on l’accuse, il fait mine de ne pas comprendre. Il joue l’étonné et semble stupéfait qu’on puisse lui reprocher quel-que chose. Il demande des explications et fait semblant de chercher. Il prend les autres à témoin pour se justifier ou se disculper. Au bout du compte, c’est l’accusateur qui paraît insensé d’oser s’attaquer à quelqu’un d’aussi « pur et bon » que lui !
Les apparences trompeuses : le manipula tueur n’est pas fiable. Il critique constamment. C’est un spécialiste des coups tordus. Le cas échéant, il relève un détail qui va dans son sens et l’amplifie pour cacher tout ce qui pourrait agir en sa défaveur. Il manipule les faibles et les hésitants pour en faire des alliés. Il leur fait dire ce qu’il a envie d’entendre et utilise ces propos comme autant de nouveaux arguments susceptibles de prouver sa bonne foi : « Tu vois bien que c’est la vérité, tu le dis toi-même. »
L’insensibilité aux accusations : si besoin est, il accusera son accusateur de faire ce que lui-même fait avec la plus parfaite mauvaise foi.
L’impossibilité de l’atteindre : nos paroles et nos actes semblent inefficaces. Ceci est important car aussi longtemps qu’on ignore cette caractéristique du manipula tueur , on s’épuise à vouloir lui montrer ce qu’il ne veut pas voir et à lui dire ce qu’il ne veut pas entendre. Tous ces efforts sont vains, parce que le manipula tueur refuse que l’on existe ou que l’on pense en dehors de lui.
L’utilisation de l’énergie de l’adversaire : qu’il s’agisse d’un parent, d’un collègue ou d’un chef, s’il pense que nous ne valons rien, nous aurons beau faire tous les efforts du monde pour le convaincre du contraire, il fera tout pour nous casser et nous décourager. Il s’efforce de nous faire penser qu’effectivement, nous ne valons rien.