Stratégie, les 33 lois de la guerre

Stratégie, les 33 lois de la guerre

-

Livres

Description

Inspirées des guerres les plus sanglantes de toute l’Histoire, découvrez les 33 stratégies les plus efficaces pour vaincre le jeu social et subtil de notre quotidien.

Le monde est une arène où les luttes de pouvoir, parfois complexes et insidieuses, font partie de la vie de tous les jours. Dernier volet de la trilogie best-seller de Robert Greene, Stratégie, les 33 lois de la guerre fournit toutes les munitions psychologiques et connaissances pratiques dont vous avez besoin pour vaincre le jeu social et subtil de notre quotidien. Abondamment illustré d’exemples tirés des grands combats de l’histoire (Alexandre le Grand, Hannibal, Napoléon Bonaparte, Shaka Zulu), mais aussi de la politique (Margaret Thatcher), de la culture (Alfred Hitchcock), des sports (Mohamed Ali), du monde des affaires (John D. Rockefeller), ce livre impitoyable vous aide à gagner les guerres de la vie.

Lisez les 33 lois stratégiques, appropriez-les vous, faites-en les armes de votre arsenal mental. Apprenez les stratégies offensives qui vous demandent de garder l'initiative et négocier en position de force, ou les stratégies de défense destinées à répondre à des situations dangereuses et d'éviter les guerres qui ne peuvent être gagnées.

Ce livre, agrémenté de citations en marge, synthétise des dizaines de textes politiques, philosophiques et religieux et des milliers d'années de conflit violent, pour en ressortir les clefs de la guerre.

Des extraits gratuits, des vidéos, des interviews de Robert Greene sur son site www.robertgreene.fr


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 17 mars 2014
Nombre de visites sur la page 39
EAN13 9791092928099
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Du même auteur, chez Alisio Power, les 48 lois du pouvoir, 2017. L’Art de la séduction, 2015. Dumêmeaute r,chezAlisioPAtotewienrd,rlelse4x8cleollisendcue,p2o0uv1o4i.r,2017. L’Artdelaséduction,2015. AGtrtaeinnddraeml’oeuxrceeullxedncheis,t2oi0r1e,4.de littérature et de la France en particulier, Robert Greene parle plusieurs langues couramment (dont le français). Diplômé de Berkeley, Californie, eGnralentdtreasmcoluarsesuiqxudesh,isiltoeisrte,édgealleittméerantul’raeuetteudredleasFbraenstc-esellnerpsarPtiocwuleire,rl,eRso4b8ertloGisredeunpeouvoireptarLleArptludseieluarséladnugctuioesnc(oÉudirtaiomnsmeAnlits(iod)o.ntlefrançais).DiplômédeBerkeley,Californie,enlettresclassiques,ilestégalementl’auteurdesbest-sellersPower,les48loisdupouvoireCteLtteArtœduevrleaessétdpurcotitoéngé(eÉdpitairolnesdArloiistiod).auteur et strictement réservée à l’usage privé du client. Toute reproduction ou diffusion au profit de tiers, à titre gratuit ou onéreux, de tCoeutteouœpuavrrtieeedsetpcreotteégœéeuvpraerelestdsrtoritctde’amuetentuirnettersdtriticetetmceonntsrtéitsuervuéneàclo’untsraefgaeçpornivpérdé-ucvluientp.aTr loeustearteicplreosduLcti3o3n5-o2uedtiffsuisvioantasuduprCofoitddeedteielras,pràotiptrieétgérianttueitlleocutuoenléler.euL’xé,diteeur tsoeutréosuerpvaertliedreoictetdtepœouvrrseuievrstesttoriucttematetenitnitneteàrdsitesedtrcoiotnsstditeuepruonpreiéctoén itrnteeflalçeoctnuperllée-dvueevapnatrlleessjuaritdiicclteisonLsc3i3vi5l-e2seotuspuiévnanlets.duCodedelapropriétéintellectuelle.L’éditeurseréserveledroitdepoursuivretouteatteinteàsesdroitsdepropriétéintellectuelledevantlesjuTrridaidctuiiotndseclivailnegslaoisu(pÉétantasl-eUs.nis) par Alain et Lakshmi Bories Mise en page: Indologic, Pondichéry, Inde TraTditurietdellaéndigtliaoins(orÉitgaitnsa-lUeni:s)Tphaer3A3laiSntreattLeagikesshomfiWBoarries ©2006.MTisoeusendrpoaitgseré:sIenrvdéolso,gRico,bPerotnGdirceheénrey,aIndeJoost Elffers Titredel’éditionoriginale:The33StrategiesofWar Cet o©uv2ra0g0e6.eTsot luasndorouivtselrleéséedrivtiéosn,dReolb’oerutvrGargeendeuamnêdmJoeotisttreElpffaerrusen 2010 aux éditions Leduc.s. Cetouvrageestlanouvelleéditiondel’ouvragedumêmetitreparuenDesign couverture: Vincen2t0V10errayuxéditionsLeduc.s.
©Des2ig0n18coAulivseirotu(rIeSB:NVin:c9e7n9t-V1e0r-r9y2928-09-9) édition numérique de l’édition imprimée ©2018 Alisio (ISBN: 979-10-92928-69-3). ©2018Alisio(ISBN:979-10-92928-09-9)éditionnumériquedel’éditionimprimée©2018Alisio(ISBNAl:is9i7o9e-s1t0-u9n2e9m28a-r6q9u-e3)d.es éditions Leduc.s.
Rendez-vous en fin d’ouvragepour en savoir plus sur les éditions Alisio Alisioest unemarquedeséditionsLe uc.s.
Rendez-vousenfind’ouvragepourensavoirplussurleséditionsAlisio
Robert Greene RobertSGreene T R S A T T R É A G T I É E G I Les33loisdelaguerre E Les33loisdelaguerre
À Napoléon, Sun Tzu, la déesse Athéna et à mon chat Brutus.
ÀNapoléon,SunTzu,ladéesseAthénaetàmonchatBrutus.
S T R A T É G I E
S T R A T É G I E
V
V
PARTIEI
SOMMAIRE
SSOMMAIRE
PRÉFACEpage xv
PRÉFACEpagexv
LA GUERRE CONTRE SOI-MÊME
PARTIEILAGUERRECONTRESOI-MÊME 1page 3 DÉCLAREZLAGUERREÀVOSENNEMIS:LASTRATÉGIEDELAPOLARITÉ page3 1La vie est un combat sans fin, et vous ne pouvez vo us battre efficacement sans identifiervosDÉCLAREZLAGUERREÀVOSENNEMISLASTRATÉGIEDELAPOLARITÉ :ennemis. Apprenez à débusquer vos ennemis, contraig nez-les à se révéler par des signauxetdes Lavieestncombatsansfin,etvousnepouvezvo usbattreefficacementsansidentifiervosschémas que, une fois que vous les aurez biei mettront au jour leur hostilité. Ensuit ncernés,ennemis.Apprenezàdébusquervosennemis,contraig nez-lesàserévélerpardessignauxetdesdéclarez-leur intérieurement la guerre. schémasquimettrontaujourleurhostilité.Ensuit e,unefoisquevouslesaurezbiencernés,déclarez-leurintérieurementlaguerre. 2page 15 NAYEZJAMAISUNEGUERREDERETARD:LASTRATÉGIEDELAGUÉRILLAPSYCHOLOGIQUE page15 2En général, ce qui vous empêche d’avancer, c’est le poids du passé. Vous devez faire consciemment NAYEZJAMAISUNEGUERREDERETARDLASTRATÉGIEDELAGUÉRILLAPSYCHOLOGIQUE :la guerre au passé et vous obliger à réagir dans le présent. Soyez impitoyable avec vous-même:pas Engénéral,cequivousempêched’avancer,c’ stlepoidsdupassé.Vousdevezfaireconsciemmentquestion de répéter les mêmes méthodes. Battez-vous comme un maquisard, sans lignesdedéfense laguerre aupassétvousobligeràréagirdansleprésent.Soyezimpitoyableavecvous-même:passtatiquesni citadelles exposées : tout doit être fluide et mobile. questionderépéterlesmêmesméthodes.Battez-vouscommeunmaquisard,sanslignesdedéfensestatiquesnicitadellesexposées:toutdoitêtrefluideetmobile. 3page 27 AUCŒURDELATEMPÊTE,GARDEZLATÊTEFROIDE:LASTRATÉGIEDELÉQUILIBRE page27 3 Dans lefeu de l’action, on a tendanceà perdre la tête. Il est pourtant vital de garderlatêteAU CŒURDELATEMPÊTE GARDEZLATÊTEFROIDELASTRATÉGIEDELÉQUILIBRE ,:froide, de ne pas perdre ses moyens quelles que soi ent les circonstances. Endurcissez-vousenvous Danslefeudel’act on,onatendanceàperdrelatête.Ilestpourtant vitaldegarderlatêteexposant à l’adversité. Apprenez à vous détacher du chaos du champde bataille. froide,denepasperdresesmoyensquellesquesoi entlescirconstances.Endurcissez-vousenvousexposantàl’adversité.Apprenezàvousdétacherduchaosduchampdebataille. 4page 41 CRÉEZUNSENTIMENTDURGENCEETDEDÉSESPOIR:LASTRATÉGIEDUDERNIERCARRÉ page41 4Vous êtes votre pire ennemi. Vous perdez un temps p récieux à rêver de l’aveniraulieudeCRÉEZUNSENTIMENTDURGENCEETDEDÉSESPOIRLASTRATÉGIEDUDERNIERCARRÉ :vous impliquer dans le présent. Coupez les liens qu i vous attachent au passé. Jetez-vousdans Vousêtesvotrepireennemi.Vouserdezuntempsp récieuxàrêv rdel’aveniaulieudel’inconnu, là où vous ne pourrez compter que sur vo s propres talentset votre propreénergie. vousimpliquerdansleprésent.Coupezlesliensqu ivousattachentaupassé.Jetez-vousdansl’inconnu,vousnepourrezcompterquesurvo sproprestalentsetvotrepropreénergie. vii S O M M A I R E
S O M M A I R E
vii
PARTIEII
LA GUERRE EN ÉQUIPE
PARTIEIILAGUERREENÉQUIPE 5page 55 ÉVITEZLESPIÈGESDUPOUVOIRPARTAGÉ:LASTRATÉGIEDUCOMMANDEMENTCONTRÔLÉ page55 5Le problème d’un groupe, quel qu’il soit, c’est que chaque individu a ses propres priorités.IlÉVITEZLESPIÈGESDUPOUVOIRPARTAGÉLASTRATÉGIEDUCOMMANDEMENTCONTRÔLÉ :faut donc établir une voie hiérarchique au sein de laquelle les gens ne se sentent pas brimésparLeproblèmed’ungroupe,quel qu’ilsoit,c’estquechaqueindividuasesproprespriorités.Ilvotre influence, mais suivent lemouvement que vous impulsez. Chaque membre de l’équipedoitfaut doncétablirunevoiehiérarchiqueauseindelaquellelesgensnesesententpasbri ésparêtrerix de partager le commandement, de toinvesti dans son travail, mais évitez à tout p mbervotreinfluenc ,maissuiventlemouvementquevousimpulsez.Chaquemembredel’équipedoitdans les pièges des décisions collectives. êtreinvestidanssontravail,maisévitezàtoutp rixdepartagerlecommandement,detomberdanslespiègesdesdécisionscollectives. 6page 69 DIVISEZVOSFORCES:LASTRATÉGIEDUCHAOSCONTRÔLÉ page69 6Rapidité et faculté d’adaptation sont des compétenc es cruciales pour mener une guerre.PourDIVISEZVOSFORCESLASTRATÉGIEDUCHAOSCONTRÔLÉ :vaincre, il faut être capable de se déplacer avec s ouplesse et de prendre ses décisions plusviteRapiditétfacultéd’adaptationsontdescompétenc escrucialespourmenerunegu rre.Pourque l’ennemi. Divisez vos forces en groupes indépen dants qui agissent et prennent des décisionsvaincre,ilfautêtrecapabledesedéplaceravecs ouplesseetde prendresesdécisionsplusvitede manière autonome. Ainsi, rien ne pourra arrêter vos hommes; une fois qu’ils ont comprisquel’ennemi.Divis zvosforcesengroupesindépen dantsquigissentetprennentdesdécisionsla mission qui leurest demandée, vous pouvez leur faire confiance. demanièreautonome.Ainsi,riennepourraarrêtervoshommes;unefoisqu’ilsontcomprislamissionquileurestdemandée,vouspouvezleurfaireconfiance. 7page 79 TRANSFORMEZLAGUERREENUNECROISADE:LASTRATÉGIEDUMORAL page79 7Pour que vos hommes restent motivés et gardent le m oral, le secret est de les obliger àpenserTRANSFORMEZLAGUERREENUNECROISADELASTRATÉGIEDUMORAL :moins à eux et davantage au groupe. Ils doivent s’i nvestir pour la défense d’une cause, dansPourquevoshommesrestentmotivésetgardent lem oral,lese retestdelesoblig ràpenserune croisade contre l’ennemi abhorré. Leur surviedu sucd épend cès de l’armée toutentière. moinsàeuxetdavantageaugroupe.Ilsdoivents’i nvestirpourladéfensed’unecause,dansunecroisadecontrel’ennemiabhorré.Leursurvied épenddusuccèsdel’arméetoutentière.
PARTIEIII
LA GUERRE DÉFENSIVE
PARTIEIIILAGUERREDÉFENSIVE 8page 99 CHOISISSEZVOSBATAILLESAVECPRÉCAUTION:LASTRATÉGIEDELÉCONOMIE page99 8Nous avons tous nos limites : les talents, comme l’ énergie, ne vont que jusqu’à un certain point.CHOISISSEZVOSBATAILLESAVECPRÉCAUTIONLASTRATÉGIEDELÉCONOMIE :Vous devez connaître vos limites et savoir choisir vos batailles. Pensez aux coûts implicitesNousavonstousnoslimites:lestalents,commel’ énergie,nevontqujusqu’àuncertainpoint.d’une guerre : le temps perdu, les tractations dipl omatiques gaspillées, l’ennemi qui voudraVousdevezconnaîtrevoslimitesetsavoirs batailles.chois v Pensezauxcoûts implicitesse venger. Il vaut mieux parfois attendre, affaiblirsonadversaire dans l’ombre aulieu ded’uneguerre:ltempsperdu,lestractationsdipl omatiquesgaspillées,l’ennemiquivoudral’affronter directement. sevenger.Ilvautmieuxparfoisattendre,affaibli rsonadversairedansl’ombreaulieudel’affronterdirectement.
viii
viii
S O M M A I R E
S O M M A I R E
9page 113 RENVERSEZLATENDANCE:LASTRATÉGIEDELACONTRE-ATTAQUE page113 9Faire le premier pas, avoir l’initiative du combat, c’est souvent se mettre en positiondefai-RENVERSEZLATENDANCELASTRATÉGIEDELACONTRE ATTAQUE :-blesse : on expose sa stratégie et on limite ses op tions. Préférez le pouvoir de l’immobilitéetdu Fairele premierpas,avoirl’initiativeducombat,c’estsouvesemettrenpositiond fai-silence,et obligez l’ennemi à entamer la marche : pour la contre-attaque, vous aurezlechoixblesse:onexposesa stratégieetonlimitesesop tions.Préférezleouvoirdel’immobilitéet duet garderez toutes lesire est agressif, acartes en main. Si l’adversa ppâtez-le et poussez-leàune silence,etobligezl’ennemiàentamerlamarche:pourlacontre-attaque,vousaurezlechoixattaque sévère qui l’affaiblira.etgardereztouteslescartesenmain.Sil’adversa ireestagressif,appâtez-leetpoussez-leàuneattaquesévèrequil’affaiblira.10page 127 CRÉEZUNEPRÉSENCEMENAÇANTE:LASTRATÉGIEDELADISSUASION page127 10Le meilleur moyen de repousser un agresseur est d’é viter la première attaque. Forgez-vousCRÉEZUNEPRÉSENCEMENAÇANTELASTRATÉGIEDELADISSUASION :une réputation : vous êtes un peu cinglé, par exemp le. Vous combattre? Cela n’envautpasLemeilleurmoyenderepousserunagresseuresd’é viterlapremièreattaque.Forgez-vousla peine. Il vaut parfois mieux laisser planer le d oute : si votre adversaire n’est pas sûrdeceuneréputation:vousêtesnpeucinglé,parex mp le.Vouscombattre?Celan’envautpasqu’un affrontement avec vous peut lui coûter, il necherchera pas à le savoir. lapeine.Ilvautparfoismieuxlaisserplanerled oute:sivotreadversairen’estpassûrdecequ’unaffrontementavecvouspeutluicoûter,ilnechercherapasàlesavoir. 11page 141 TROQUEZLESPACECONTRELETEMPS:LASTRATÉGIEDUREPLI page141 11Battre en retraite face à un ennemi solide est un s igne de force, et non de faiblesse.Enrésis-TROQUEZLESPACECONTRELETEMPSLASTRATÉGIEDUREPLI :tant à la tentation de répondre à l’agression par l ’agression, vous gagnez un tempsprécieux:Battrenretraitefacàunennemi solidestuns ignedeforce,etnondefaiblesse.Enrésis-celui ded récupérer, ede réfléchir, prendreParfois, on peut accomplir bearec ul.  du ucoupentantàlatentationderépondreàl’agressionparl ’agression,vousgagnezuntempsprécieux:ne faisant rien. celuiderécupérer,deréfléchir,deprendredurec ul.Parfois,onpeutaccomplirbeaucoupennefaisantrien.
PARTIEIV
LA GUERRE OFFENSIVE
PARTIEIVLAGUERREOFFENSIVE 12page 151 PERDEZDESBATAILLES,MAISGAGNEZLAGUERRE:LAGRANDESTRATÉGIE page151 12La grande stratégie est l’art de voir au-delà de la prochaine bataille et de calculer plusloin.PERDEZDESBATAILLES MAISGAGNEZLAGUERRELAGRANDESTRATÉGIE ,:Elle demande de se concentrer sur ce but ultime et de tout faire pour l’atteindre. LaissezlesLagrandest atégieestl’artdevoirau-delàdelaprochainebatailleetdecalculerplusloin.autres se perdre dans les batailles mesquines de la vie courante et se féliciter de leurspetites Elled mandedes concentrersurcebutultimeetdetout fairepourl’atteindre.Laissezlesvictoires. La grandestratégie est l’unique voie ve rs la plusbelle des récompenses:avoirleautresseperdredanslesbataillesmesquinesdelaviecouranteetseféliciterdeleurspetitesdernier mot. victoires.Lagrandestratégieestl’uniquevoieve rslaplusbelledesrécompenses:avoirlederniermot.
S O M M A I R E
S O M M A I R E
ix
ix
13page 171 CONNAISSEZVOTREENNEMI:LASTRATÉGIEDURENSEIGNEMENT page171 13CONNAISSEZVOTREENNEMILASTRATÉGIEDURENSEIGNEMENT Moins que l’armée proprement dite, l’esprit qui la guide est la véritable cible de la stratégie.:Si vous comprenez comment fonctionne la personne qu i dirige l’armée, vous possédez laclefMoinsquel’arméeproprem ntdite,l’espritquilaguideestlavéritablec bledela straté ie.pour la tromper et la contrôler. Entraînez-vous à d écrypter les gens, à tenir comptedes signauxinconscients qu’ils émettent etqui révèlent leurs pensées et leurs intentions. Sivouscomprenezcommentfonctionnelapersonnequ idirigel’armée,vouspossédezlaclefpourlatromperetlacontrôler. Entraînez-vousàd écrypterlesgens,àtenircomptedessignauxinconscientsqu’ilsémettentetquirévèlentleurspenséesetleursintentions. 14page 185 BALAYEZLESRÉSISTANCESPARLAVITESSEETLASURPRISE:LASTRATÉGIEDELABLITZKRIEG page185 14Dans un monde où règnent indécision et prudence, la vitesse est un atout majeur. En frappantBALAYEZLESRÉSISTANCESPARLAVITESSEETLASURPRISELASTRATÉGIEDELABLITZKRIEG :le premier, ava t que votre adversair n’ait eu le temps de réfléchir ou de s’y préparer, vousledéstabilisez, l’inquiétez et l’induisezen erreur. Dansunmonderègnentindécisionetprudence,lavitesseestunatoutmajeur.Enfrappantlepremier,ava tquevotreadversairn’aiteuletempsderéfléchiroudes’ypréparer,vousledéstabilisez,l’inquiétezetl’induisezenerreur. 15page 193 CONTRÔLEZLADYNAMIQUE:LASTRATÉGIEDELAMANIPULATION page193 15 CONTRÔLEZLADYNAMIQUELASTRATÉGIEDELAMANIPULATION Les gens s’efforceront toujours de vous contrôler, de vous pousser à agir dans leur intérêt,à:fonctionner selon leurs critères. Le seul moyen de garder la main est de pratiquer un pouvoirLesgenss’efforceronttoujoursdevouscontrôler,devouspousseràagirdansleurintérêt,àplus intelligent et plus fin. Au lieu de vouloir contrôler chaque mouvement de votre adversaire,fonctionn rselonleurscritères.Leseulmoyendegarderla mainestdepratiquerunpouvoir vou deves attacher à définir la nature de la relation q iz vo Apprenez à maîtriser lesvous i . pensées de l’autre, à influer sur ses émotions afin de le pousser àlerreur. plusintelligentetplusfin.Aulieudevouloircontrôlerchaquemouvementdevotreadversaire,voudevezvo sattacheràdéfinirlanaturedelarelationq ivous i .Apprenezàmaîtriserlespenséesdel’autre,àinfluersursesémotionsafindelepousseràl’erreur. 16page 209 VISEZCELAFAITMAL:LASTRATÉGIEDUCENTREDEGRAVITÉ page209 16VISEZCELAFAITMALLASTRATÉGIEDUCENTREDEGRAVITÉ Tout pouvoir provient d’une source spécifique. Lors que vous étudiez vos rivaux, grattez sousla:surface pour dénicher cette source, ce pivot, ce ce ntre de gravité qui fait tenir toute la structure.Toutpouvoirproviend’unsourcespécifique.Lor quevousétudiezvosrivaux,grattezsousaSi vous parvenez àtce point central, vououch r s ê tes sûr de faire des dégâts considérables.Trouvez ce que l’adversairechérit et protège le pl us – c’est là que vous devez frapper. surfacepourdénichercettesource,cepivot,cece ntredegravitéquifaittenirtoutelastructure.Sivousparvenezàtouch rcepointcentral,vousê tessûrdefairedesdégâtsconsidérables.Trouvezcequel’adversairechéritetprotègelepl usc’estquevousdevezfrapper. 17page 219 DIVISEZPOURMIEUXRÉGNER:LASTRATÉGIEDELACONQUÊTEPARLADIVISION page219 17DIVISEZPOURMIEUXRÉGNERLASTRATÉGIEDE LACONQUÊTEPARLADIVISION Lorsque vous observez votre ennemi, ne vouslaissez pas intimider par les apparences. Tentez:plutôt d’examiner les différentes parties qui forme nt le tout. En les éloignant les unes desLorsquevousobservezvotreennemi,ne vouslaissezpasintimid rparlesapparences.Tentezautres, en semant la zizanie et la divisionde l’in térieur, vous pourrez affaiblir, voire anéantirplutôtd’ xaminerlesdifférentespartiesquiforme ntletout.Enleséloigna tl sunesd le plus red utable ennemi. Face à un ennemi ou à un conflit, divisez le tout enpetites partiesaisément solubles. autres,ensemantlazizanieetladivisiondel’in térieur,vouspourrezaffaiblir,voireanéantirleplusred utableennemi.Faceàunennemiouàunconflit,divisezletoutenpetitespartiesaisémentsolubles.
x
x
S O M M A I R E
S O M M A I R E