Les 9 perles de la déesse

Les 9 perles de la déesse

-

Français
224 pages

Description

Associer la femme à une déesse perlée induit l’idée qu’elle possède en elle un trésor rempli de vertus cachées. Ce livre donne des clés pour découvrir les neuf perles précieuses participant au rayonnement de la féminité : les perles d’abondance, d’extase, de lumière, d’amour, de vérité, de beauté, de sérénité, de lune et d’or.

Des réponses aux questionnements ordinaires des femmes sont communiquées dans chaque chapitre, ainsi que des invitations à explorer et nourrir sa vie intérieure à travers des mandalas, des danses, des méditations olfactives ou encore des approfondissements énergétiques.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 08 novembre 2017
Nombre de lectures 9
EAN13 9782889055517
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
MONIQUEGRANDE
Catalogue gratuit sur simple demande Éditions Jouvence Route de Florissant 97 — 1206 Genève — Suisse Site internet :www.editions-jouvence.com Email :info@editions-jouvence.com
Maquette de couverture | Anne-Sophie Peyer Maquette intérieure et mise en pages | Morgane Postaire
© Éditions Jouvence, 2017 © Édition numérique Jouvence, 2017 ISBN : 978-2-88905-551-7
Tous droits de reproduction, traduction et adaptation réservés pour tous pays
N’attendez pas que le monde change, Apprenez à l’investir de votre lumière et de votre amour. En sculptant soigneusement votre conscience, Elle deviendra étincelante comme de l’or. Alors vous serez comme une enchanteresse, Fleur des jours et belle de toutes les nuits !
SOMMAIRE
Introduction
Ouvrir l’écrin et révéler les perles
1. La Perle d’Abondance Une touche de rouge Exploration de l’énergie racine Danse d’ancrage Pratiques de transformation Méditation olfactive Visualisation créatrice Ressentis personnels
2. La Perle d’Extase Une touche d’orange Exploration de l’énergie sacrée Danse fluide Pratiques de transformation Méditation olfactive Visualisation créatrice Ressentis personnels
3. La Perle de Lumière Une touche de jaune Exploration de l’énergie solaire Danse d’affirmation Pratiques de transformation Méditation olfactive Visualisation créatrice Ressentis personnels
4. La Perle d’Amour Une touche de vert Exploration de l’énergie du cœur Danse du cœur Pratiques de transformation
Méditation olfactive Visualisation créatrice Ressentis personnels
5. La Perle de Vérité Une touche de turquoise Exploration de l’énergie de la gorge Danse expressive Pratiques de transformation Méditation olfactive Visualisation créatrice Ressentis personnels
6. La Perle de Beauté Une touche de bleu indigo Exploration de l’énergie du troisième œil Danse subtile Pratiques de transformation Méditation olfactive Visualisation créatrice Ressentis personnels
7. La Perle de Sérénité Une touche de violet Exploration de l’énergie couronne Danse sacrée Pratiques de transformation Méditation olfactive Visualisation créatrice Ressentis personnels
8. La Perle de Lune Une touche d’argent Explorations de l’énergie lunaire Danse lunaire Pratiques de transformation Méditation olfactive Visualisation créatrice Ressentis personnels
9. La Perle d’Or Une touche d’or Exploration de l’énergie solaire Danse solaire Pratiques de transformation Méditation olfactive Visualisation créatrice Ressentis personnels
Une touche d’arc-en-ciel
Bibliographie
Notes
Credit 1
LA VIE DES FEMMES
INTRODUCTION
Les femmes sont toutes de belles âmes, mais elles n e le savent pas. Si elles connaissaient juste un peu l’amplitude de leur prop re valeur, sans doute que le monde entier tremblerait ! Mais il ne tremblerait p as d’eroi sous le tranchant des épées. Non, il frissonnerait d’un nouveau soue, pu r, tendre, clairvoyant et nourricier. Un soue aimant comme le lait d’une mèr e pour son enfant. Mais ce monde n’est pas de ce monde. Aujourd’hui, l’énergie féminine se trouve bafouée, reniée, déviée de son véritable sens, voire di'cile à incarner par les femmes elles-mêmes. On lui préfère la performance, le sec, l’int ellect, le pouvoir de l’argent et l’illusion du factice. Dans ce contexte, se vivre e n tant que femme, et de surcroît comme une déesse, peut apparaître comme quelque cho se de prétentieux ou de carrément interdit. Mais l’urgence du monde contemporain semble inviter les femmes à irradier leurs qualités, comme l’ont fait avant elles d’autres femmes aguerries.
Qui d’après vous possède la primauté de la souveraineté ? Ni l’homme plutôt que la femme, ni la femme plutôt que l’homme, mais les deu x ensembles à coup sûr ! Les plus grands rois et les plus habiles empereurs avaient à leurs côtés, généralement dans l’ombre, des épouses et des amantes indispensables à leur rayonnement.
Sans doute puisaient-ils dans leur présence un sou e féminin capable de stimuler leurs plus grandes inspirations ? L’énergie féminin e est l’épouse royale de l’énergie masculine. Toutes deux sont inséparables comme le s ont la Terre et le ciel dans l’univers. Néanmoins, il existe bon nombre de problèmes existentiels spéciques aux femmes qui les empêchent de vivre une féminité plei ne et joyeuse. En eet, lorsqu’une femme se retrouve asphyxiée par le poids des conditionnements, elle anesthésie d’emblée sa nature féminine. Alors, dans sa soif de devenir enn l’héroïne de sa propre vie, elle devient conquérante, cherche à se faire aimer des hommes en étant brillante intellectuellement, oubliant de régénérer sa psyché au contact de sa vie intérieure.
Les problèmes existentiels des femmes les poussent à refuser leur corps, à se tenir loin de leur féminité, à se sentir vulnérables, à se faire toutes petites à l’idée de prendre leur vie en main, à se laisser malmener par les aut res… Pour certaines femmes, la résolution de ces problématiques arrive parfois après des années de thérapie. Mais de nombreuses femmes semblent patauger dans leurs schémas négatifs en perpétuant inconsciemment une vie pleine de galères, tant sur le plan personnel que professionnel.
Celles qui cherchent un chemin pour contacter leur beauté intérieure sans avoir à ressembler à des poupées mannequins, celles qui décident d’embrasser leurs propres talents, celles qui souhaitent apprivoiser leur cor ps pour en faire un lieu de révélations joyeuses, celles qui cherchent à insuer de nouvelles valeurs en créant de l’inédit, toutes ces femmes sont confrontées à la désobéissance aux codes culturels en vogue. Cette désobéissance représente une prise de risque énorme, peu de femmes l’osent réellement, sauf celles qui ont conscience des graines de génie qu’elles cachent tout au fond d’elles, en secret.
Credit 2
Alors que faut-il pour vivre notre souveraineté de femme ? Pas grand-chose. Naître avec un sexe féminin et vivre sa vie. C’est finalement très simple. Mais c’est avant tout apprendre à mieux s’aimer. Pas question ici de tapis rouge, de vénération narcissique ou de culte suranné, mais plutôt d’intention noble et pure, d’une manière de se pencher sur soi-même pour faciliter notre propre naissance et jouer pleinement notre rôle dans la communauté. C’est là que les déesses antiques nous livrent leur audace et leur savoir.
Les dieux et déesses ont habité bon nombre de mythes anciens comme les mythologies grecque, romaine, égyptienne ou hindoue. Ils étaien t perçus comme des êtres tout puissants et dotés de pouvoirs surnaturels. Les déesses incarnaient l’expression même de la divinité, c’est pourquoi elles étaient fréquemment célébrées.
Aujourd’hui, les religions ont succédé à la mythologie sans pour autant répondre à notre appel intérieur. Cette quête d’unité et de gr âce, de nombreuses femmes la ressentent quotidiennement, comme si quelque chose sonnait faux en elles. Face à certaines crises intérieures, des éclairages semblent leur manquer, surtout si leurs mères n’ont pas pu ou n’ont pas su les leur donner. Alors elles prient, se relient à la terre, explorent leurs noirceurs et se retrouvent en cercle pour se réchauer auprès de leurs sœurs de cœur, célébrant ensemble leur propre lumière. Bien qu’écartées du pouvoir masculin, les femmes d’aujourd’hui se rassemblent dans un esprit de sororité. La beauté de ce lien leur confère un éclat incomparable et une joie sublime.
LE POUVOIR DES DÉESSES
Pour comprendre le pouvoir des déesses, il nous faut remonter le l du temps et des traditions. Chez les grecs, la déesse Gaïa, divinité première, est la gardienne du pouvoir divin. Elle incarne les deux aspects de la nature féminine : d’un côté la femme capable de créer la beauté harmonieuse, et de l’autre la femme capable d’engendrer le chaos originel. Dans l’Inde traditionnelle, il existe une multitude d’images divines à honorer : Aditi la grande déesse mère, Lakshmi déesse bienfaitrice porteuse d’abondance, Parvati déesse de la procréation et de la destruction… Dans l’Égypte ancienne, la femme possède un pouvoir inégalé, pouvoir hérité des dieux eux-mêmes. C’est sur les rives des fameuses eaux originelles du Nil, là où toute vie prend naissance, qu’apparaît le grand mythe de la Création. La déesse Isis, aux