//img.uscri.be/pth/520d3d78848a05502f190d902b8b045be85ea61e
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 14,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Huit mois en pyjama

De
194 pages
Ce livre est un témoignage posthume qui relate les trois années de vie de l'auteure se rapportant à la maladie. Il montre son combat, ses difficultés et souffrances mais aussi la force de l'amour. La rédaction a beaucoup aidé l'auteure à traverser les différentes étapes de cette épreuve et apportera de l'espoir à ceux qui y sont encore confrontés.

Voir plus Voir moins
Huit mois en pyjama
Témoignage autour d’un lymphome
collection Récits de Vie Série Santé et Maladie
Michèle Bertone-Véronèse
Huit mois en pyjama
Récits de vie. Santé et maladie Cette collection regroupe des récits de vie et témoignages divers concernant la santé, la maladie et aussi la guérison. Déjà parus Denise Morel-Ferla,« Maître Alzheimer » et les trous de mémoire, 2017. Virginie Burner-Lehner,La dame en bleu, Le syndrome d’Elhers-Danlos à travers quatre générations d’une famille, 2016. Jérome Rivkine,Les cinq saisons.Sortir du cancer : parcours initiatique d'un malade bien-portant,2016. Michel Basler,L’Alcool, moi et le bonnet rouge, 2015. Cécile Rebillard,À l’épreuve du handicap, nouveau regard sur la vie, 2014. Marie-Noëlle de Vaulx,L’inattendue.Le handicap ou la vie par les chemins de traverses,2014. Cendrine Chapel,Juste deux petits pas de valse. Accompagner jusqu’à la fin de la vie, 2014. Yannette,De l’impossible au possible. La maladie de Wegener :itinéraire vers une rémission,2014. Cécile Rebillard,Numéro 9. Maman d’un petit handicapé, 2013. Véronique Foissac,Faim de bœuf. Témoignage d’une boulimique, 2013.
Michèle BERTONE-VÉRONÈSE
Huit mois en pyjama
Témoignage autour d’un lymphome
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-12972-3 EAN : 9782343129723
 A Michel, mon mari. Nicolas, Alexandre et Aurélie, mes enfants. Caroline, Sahra et Julien, mes beaux-enfants. Mes parents. Marie-Thé et Hélène, mes sœurs. Jean, mon frère. Boris et Lisa, mon neveu et ma nièce, qui débutent dans la profession d'infirmier(e). Avec tout mon amour. « Heureux qui comme moi a fait un terrifiant voyage, car il a reçu en présent de revenir des gouffres de la mort 1 pour aimer et pour témoigner »
1 Christiane Singer, 2007, Derniers fragments d’un long voyage, Albin Michel, p. 56.
Avant-propos Certaines personnes m'ont déconseillé d'écrire un livre « pour ne pas réveiller mes souffrances », mais la plupart m'ont encouragée « pour aider ceux qui rencontrent la même maladie et qui ne savent pas où elle les mène ». Au-delà des recommandations des uns et des autres, j'ai simplement suivi mon désir. Exprimer par écrit mon vécu ne m'a pas fait revivre mes douleurs, au contraire, cela m'a apaisée. La colère qui bouillonnait au fond de moi a pu être extériorisée, évacuée. Mettre des mots sur les maux est souvent libérateur.  Bien sûr, ce n'est pas en tant que professionnelle que je rapporte cette histoire, bien que ma formation et ma pratique de psychologue marquent mes propos, mais bien en tant que femme confrontée à la maladie, à sa douleur, à ses peurs, à sa finitude. J'ai essayé d'être fidèle à mon vécu, à mon ressenti, parfois ma mémoire flanchait, c'est mon entourage qui m'apportait des précisions, qui réparait mes oublis. Certaines de mes réactions, comme mon déni ou ma grande confiance du début peuvent étonner, elles sont pourtant bien réelles. Tout au long de ces pages, j’ai utilisé le vocabulaire médical auquel j’ai dû m’habituer et avec lequel tout malade doit se familiariser. J’ai défini sommairement les termes spécialisés afin que le lecteur se les approprie.
9