Oméga 3 (nouvelle édition)

Oméga 3 (nouvelle édition)

-

Livres
112 pages

Description

La question: Oméga 3 : Produits branchés ? Effets de mode ? Potion magique ? Charlatanisme ? Vous vous êtes certainement posé la question en ouvrant votre courrier, lisant votre journal ou en regardant la télévision, vitrines de magasins de diététique ou de pharmacies. Que sont-ils, qui sont-ils ? D'où viennent-ils ? Quelle est la réalité démontrée de leurs effets, leurs bénéfices, leurs limites, leurs indications, leurs risques et comment les utiliser au mieux ? La réponse : suppléments nutritionnels en provenance du monde marin ou végétal, les oméga 3 sont des composants essentiel du « Régime Crétois » dont les effets sur la prévention cardio-vasculaire ne sont plus à démontrer. En diminuant l'inflammation dans l'organisme, ils peuvent améliorer votre forme physique et psychique au quotidien. Encore faut il savoir bien les utiliser, ce que ce livre vous apprendra.

« Dans ce livre, le Dr Dominique Rueff a réuni les informations essentielles sur les oméga-3. Son travail est à la fois clair, précis, solidement documenté, et surtout extrêmement pratique pour que chacun puisse tirer un bénéfice immédiat de cette très haute importante découverte. » Dr David Servan-Schreiber.

Nouvelle édition revue et augmentée.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 11 juin 2014
Nombre de lectures 10
EAN13 9782889051731
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Dr DominiqueRueff
Oméga 3
Bien vivre et préserver sa santé
Préface deDavidServan-Schreiber
Du même auteur aux Éditions Jouvence La D.H.E.A. en pratique, 2001 Hormones végétales, mode d’emploi, 2000 Le régime paléolithique, 2000 Vitamine C, 2000 Stratégie de longue vie, 2008 (en coll. avec le Dr M. Nahon) Hormones végétales naturelles aujourd’hui, 2005 (en coll. avec le Dr M. Nahon) Catalogue gratuit sur simple demande ÉDITIONS JOUVENCE Avenue Adrien-Jeandin 1 1226 Thonex – Suisse Internet :www.editions-jouvence.com E-mail :info@editions-jouvence.com Couverture : Dynamic 19, Thonon-les-Bains (74) Illustration de couverture : Jean Augagneur Composition : Éditions Jouvence © Édition numérique Jouvence, 2013 ISBN 978-2-88905-173-1 Tous droits de traduction, reproduction et adaptation réservés pour tous pays.
Sommaire Préface Introduction:Pourquoi ce livre et ce titre ? Alors les oméga 3 sont-ils une véritable potion magique universelle ? Pourquoi cette brusque et apparente « folie des oméga 3 » ? Quelques définitions pour vous aider à comprendre sans effort Le rapport oméga 6/oméga 3 : clé de la santé au présent et en devenir Et maintenant : comment diminuer ce fameux rapport ? D’abord, choisissez les bonnes huiles ! Le partenariat idéal : olive-colza Augmentez l’apport en huiles riches en oméga 3 L’huile de colza L’huile de lin Graines et oléagineux au secours des huiles Les graines de lin Les noix et les amandes Augmentez votre consommation de produits de la mer riches en oméga 3 Éléments qui guideront probablement votre choix Usez et abusez de certains légumes Réhabilitez les légumineuses, même en été N’oubliez pas les épices ! Réduisez globalement votre ration d’oméga 6 ! Quelques questions importantes Pourrais-je faire des excès d’oméga 3 et quelles en seraient les conséquences ? L’augmentation des apports en oméga 3 fait-elle grossir ? Puis-je me carencer en oméga 6 ? Si, avec les mesures diététiques ci-dessus, je peux atteindre l’apport en acides gras oméga 3 conseillé, pourquoi alors prendre des suppléments ? Quelles supplémentations en oméga 3 et combien ? Que peut-on faire pour que ça fonctionne encore mieux ? Soignez votre pancréas pour améliorer la digestibilité des lipides ! Soyez attentif aux risques de déficiences, même minimes, en zinc Vérifiez biologiquement votre profil en acides gras et votre rapport oméga 6/oméga 3 Et si vous n’aimez vraiment pas ou ne supportez pas le poisson ? Par précaution, augmentez votre ration en antioxydants Problèmes de santé et rapport oméga 6/oméga 3 Quelques cas particuliers Allergies, allergies respiratoires, asthme, rhinites allergiques… et quasiment l’ensemble des maladies auto-immunes Alzheimer et autres démences cérébrales, troubles de l’apprentissage, de la concentration et de la mémoire Une étude récente confirme le caractère inflammatoirede la dégénérescence cérébrale Cancers Cardiologie, circulation sanguine, risque cardiovasculaire, risque d’accident cérébral Équilibre émotionnel, dépression nerveuse, troubles dépressifs divers Grossesse, allaitement, développement intellectuel du jeune enfant
De l’insulinorésistance au diabète et au surpoids Remerciements Adresses utiles Bibliographie Notes
AVERTISSEMENT Cet ouvrage a pour ambition : • De vous aider à mieux mettre en pratique une prévention nutritionnelle ou adjuvante aux thérapeutiques classiques. • De vous aider à mieux comprendre les conseils diététiques et nutritionnels ou les prescriptions de votre nutritionniste ou de votre médecin. • Ce texte ne peut en aucun cas être considéré comme un substitut de consultation médicale ou comme une prescription, même nutritionnelle. Toute personne réalisant qu’elle est susceptible de présenter un risque anormal ou une symptomatologie personnelle est donc invitée à consulter son médecin qui, seul, est habilité à lui délivrer des prescriptions et des conseils nutritionnels adaptés à son cas particulier. L’auteur et l’éditeur déclinent toute responsabilité dépendant d’un usage de ces textes à des fins autres que celles énumérées ci-dessus.
AA AGPI ALA DGLA DHA EPA GLA LA
Les abréviations les plus utilisées : acide arachidonique acide gras poly-insaturé acide alpha-linolénique acide dihomo-gamma-linoléique acide docosahexaénoïque acide eicosapentaénoïque acide gamma-linolénique acide linoléique
Préface Qde mes maîtres avait écrit qu’il regrettait le temps où les maladies étaient simples, uand j’étais étudiant en médecine à Paris, avant de partir en Amérique du Nord, un où elles se présentaient « en uniforme ». Il s’agissait des grandes maladies infectieuses : la tuberculose, la syphilis, la 'èvre typhoïde ou la méningite. Elles étaient aiguës et claires. Une fois identi'ées, elles se guérissaient vite. Aujourd’hui, disait-il, les maladies sont devenues chroniques et surtout insidieuses. Elles n’ont plus une cause unique, mais une multitude de causes. Et il n’y a plus un traitement, mais seulement de multiples tentatives pour réduire les symptômes. Ces maladies sont devenues les plus grandes causes de sourance et de mortalité aujourd’hui. On les connaît bien : ce sont les allergies, la dépression, l’hypertension, le diabète, les maladies cardiovasculaires, le cancer, et ainsi de suite. Mais il faut se souvenir qu’avant les découvertes de Pasteur et Lister, les maladies infectieuses – qui semblaient si simples à mon maître – étaient sans doute parfaitement mystérieuses aux médecins de l’époque. Avant la découverte des microbes, on ne comprenait pas d’où elles venaient et on était bien impuissant à les soigner. En découvrant le rôle des microbes, puis avec l’apparition, 60 ans plus tard, des antibiotiques, la médecine à fait le plus grand bond en avant de son histoire. Il me semble qu’aujourd’hui, nous sommes à l’aube d’une révolution d’une ampleur comparable. Nous commençons à comprendre comment le contexte nutritionnel de e l’être humain s’est complètement transformé dans la deuxième moitié du XX siècle et a entraîné avec lui des conséquences très graves sur la santé de chacun d’entre nous. Et il semble que l’un des facteurs les plus graves et le plus clairement identi'é soit l’augmentation considérable des acides gras oméga 6 dans le régime occidental et la réduction simultanée des acides gras oméga 3. Peut-être pour la première fois depuis l’avènement des antibiotiques, on constate un consensus entre les sciences fondamentales et les études cliniques de la médecine qui, toutes, impliquent ce déséquilibre pour expliquer l’épidémie des maladies chroniques qui nous aectent aujourd’hui. De la biochimie à la physiologie, aux études animales et jusqu’aux essais thérapeutiques chez l’homme, on constate la même chose : le déséquilibre oméga 6/ oméga 3 cause des troubles graves tandis que sa correction rapproche les fonctions de l’organisme de la normale… Dans ce livre, le Dr Dominique Rue a réuni les informations essentielles sur les oméga 3. Son travail est à la fois clair, précis, solidement documenté et, surtout, extrêmement pratique pour que chacun puisse en tirer un béné'ce immédiat :la découverte d’une carence nutritionnelle insidieuse qui aecte toutes les sociétés occidentales et face à laquelle, armé de ces informations, chacun d’entre nous peut décider de se prendre en main. David Servan-Schreiber Docteur en médecine, Docteur ès sciences Professeur clinique de psychiatrie, Université de Pittsburgh Chargé de cours, Faculté de médecine de Lyon
Introduction Pourquoi ce livre et ce titre ? Personnellement, je conseille des supplémentations diététiques (c’est-à-dire dans l’assiette) et, si besoin est, nutritionnelles – dont les oméga 3 – depuis une vingtaine d’années. Y aurait-il aujourd’hui de nouvelles connaissances qui viendraient corroborer ce que beaucoup parmi les « précurseurs » pressentaient au début des années quatre-vingts ? Je dois reconnaître qu’à cette époque, les prescriptions et conseils nutritionnels à 1 propos des acides gras en général – et des oméga 3 en particulier – étaient encore dans une certaine confusion : nous ne connaissions pas bien ni les rôles respectifs des oméga 3 ni ceux des autres acides gras, comme les oméga 6, et les conseils nutritionnels et/ou prescriptions médicales associaient l’huile de lin (oméga 3) avec l’huile de tournesol ou de carthame (oméga 6), ce que je ne conseillerais certainement plus aujourd’hui. Nous ne connaissions pas non plus les véritables besoins de l’organisme et nous étions bien incapables de savoir quelles étaient les conséquences d’une non-satisfaction chronique de ces besoins. Même si nous savions que les habitants du pôle nord, gros mangeurs de poissons gras, avaient moins de risques cardiovasculaires, nous ne savions pas transposer ces données dans nos populations occidentales ! Aujourd’hui, c’est tout le contraire et j’ai écrit ce livre sur la demande de Jacques 2 Maire pour vous convaincre que vous pouvez facilement modi5er votre état de santé, (re)trouver rapidement la forme et ralentir le vieillissement grâce aux oméga 3, à condition de bien comprendre : • qu’il ne s’agit pas seulement de prendre des pilules ou de capsules – cela serait un 3 peu trop simple – mais d’un « mariage » : celui d’une modication nécessaire de vos habitudes alimentaires et d’une supplémentation ; • qu’à tout âge et, en tenant compte de vos antécédents personnels et familiaux, vous pourriez intervenir sur l’apparition « statistiquement programmée » de maladies aussi différentes que les affections cardiovasculaires, cérébrales, inflammatoires, rhumatismales, dermatologiques, psychiatriques et, probablement, de certains cancers…
Mais à l’heure où j’écris ces lignes, l’aventure des oméga 3 est loin d’être achevée. Des études et publications sont en cours qui permettront de préciser leurs domaines d’intervention, leurs meilleurs modes d’utilisation, leurs bénéfices et leurs risques. En matière scienti#que, rien n’est jamais achevé, tout est toujours en devenir et en évolution. Mé#ons-nous donc des a%rmations trop péremptoires dont les origines sont, au mieux, la naïveté et le manque de connaissances scienti#ques et, au pire, les intérêts mercantiles aux dépens de la santé.
Alors, les oméga 3 sont-ils une véritable potion magique universelle ? Et suffit-il d’en prendre pour ne pas avoir besoin du médecin ? Pas du tout ! C’est tout simplement la réalisation, le plus tôt possible dans votre vie, de mesures diététiques qui seront toujours, soit en amont, soit complémentaires des traitements médicaux, mais sans jamais – et bien au contraire – les contrarier. En
amont, elles pourront retarder l’apparition de maladies et le besoin de médicaments ; en parallèle, elles pourront améliorer l’efficacité de ces médicaments. C’est aussi simple que cela ! Encore faut-il bien comprendre ceci, et c’est ce que je souhaite vous permettre avec ce livre. Si vous n’y arrivez pas tout de suite, rassurez-vous : j’ai mis des années à le faire… Et j’espère que la lecture de ce livre vous aidera à en mettre beaucoup moins. Pourquoi cette brusque et apparente « folie des oméga 3 » ? Probablement à cause – du moins en France – du succès de librairie deGuérir, livre du Dr David Servan-Schreiber, édité en 2003 (cf. bibliographie) et il faut, bien entendu, lui rendre hommage. On peut analyser ce succès de multiples façons, mais l’essentiel reste pour moi que ce livre invite le lecteur à une compréhension de sa santé et de sa destinée, à une prise en main de sa santé, àune responsabilisation et une invitation...