//img.uscri.be/pth/7dc2b0600fc51bdf6fe65e689b38604cf3876cee
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Dans les coulisses d'une mairie

De
248 pages
Travailler avec les chefs, une question dépassée ? Non ! Découvrir la bonne distance avec sa hiérarchie représente une préoccupation constante pour chaque salarié. C'est un souci constant pour l'auteur, secrétaire particulière, au service du maire de Bois-le-Roy durant dix-sept années d'inégales qualités. Ce récit, à tonalité biographique, se présente comme un attachant et instructif voyage à l'intérieur d'une maison commune, là où l'on ne pénètre qu'exceptionnellement.
Voir plus Voir moins
Hélène Bourreau
Dans les couli d’une mairie
Visites insolites
Graveurs de Mémoire Série : Récits de vie / France
23/10/13 00:41
Dans les coulisses d'une mairie Visites insolites
Graveurs de mémoire Cette collection, consacrée à l’édition de récits de vie et de textes autobiographiques, s’ouvre également aux études historiques. Depuis 2012, elle est organisée par séries en fonction essentiellement de critères géographiques mais présente aussi des collections thématiques.Déjà parus Jaspard (Alain),Florent Fels ou l’Amour de l’Art, 2013. Culas (Adeline),En Bresse autrefois… Souvenirs de la vie d’antan, 2013. Atchénémou (Avocksouma Djona),Enterrons la veuve avecl’enfant. Orphelin en pays tchadien, 2013. Benacerraf (Armand),Cardiologue et cardiaque. Au cœurd’une vie, 2013. Brovelli (Claude),De l’AFPà la télé, mes sept vies sur lespoints chauds du globe, 2013. Barbe (Jean- Edouard),Cinquante ans au Quartier latin. Unevie en musique et en chansons, 2013. Cathelin (Anne),La Joselito à l’âge d’or du flamenco.Ethnologie d’une passion,2013. Mero (Yannette),La petite fille des baraquements. Uneenfance àSaint-Nazaire, 2013. Pochulu (Marie-Françoise),Lucien Bertin, un Françaisd’Egypte. Les routes de l’exil, 2013. Ces huit derniers titres de la collection sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent. La liste complète des parutions, avec une courte présentation du contenu des ouvrages, peut être consultée
Hél neBour eau Dan lesco lisses'une airie Vi itesinso ites
© L'HARMATTAN, 2013 5-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN: 978-2-343-01860-7 EAN: 9782343018607
Ombre et Lumière C'est indéniable, le maire d'une commune française ne peut se satisfaire d'être un notable. Il lui faut souvent s'affirmer "entrepreneur" et pour le moins gestionnaire. Auprès de la population locale, il doit non seulement savoir faire, mais faire savoir … C'est dire s'il est astreint à bien communiquer avec ses concitoyens, ou, si l'on préfère, à sérieusement mettre en scène 1 sesréalisations, y compris dans les petites villes.Cette mise en scène exige une attention de tous les instants : les fausses notes sont vite sanctionnées par lesspectateursvigilants que sont les électeurs … Mais en tant que chef d'orchestre du collectif de travail "mairie", le maire dispose des moyens juridiques facilitant sa réélection. Il est le représentant de l'Etat en sa commune, indirectement adoubé par ses concitoyens. Il est, entre autres, légalement gestionnaire du personnel qui œuvre là. À Bois-le-Roy évoquée dans ce récit, il représente le premier employeur 2 de la localité, avec trente-sept salariés. Ceux-ci concourent, le plus souvent avec discrétion, au bon fonctionnement de ce service public municipal; et à la considération accordée au maire lui-même. En effet, "tout ce qui participe à la réalisation des ouvrages, des œuvres, a une influence directe ou indirecte sur les 3 réputations" .C'est désormais le cas pour l'acteur qu'est devenu le maire "moderne". C'est dire combien il est difficile d'ignorer le travail réalisé en coulisses par les "petites mains". Ce récit à tonalité biographique évoquera les contributions apportées par les salariés de la mairie boiséenne au "Patron" et à 1 -Cf. Anquetin Virginie, "Un "bon" maire. La fabrication de la façade mayorale dans une grande ville".Sociétés contemporaines, 2012/4, N° 88, pp., p. 99-124. 2 - Equivalent temps complet en l'an 2000. 3 - Becker Howard S.,Les mondes de l'art,Flammarion, 2006, 379 p. (1982) (p. 357).
7
ses proches collaborateurs ayant rang de chefs. Je les caractériserai dans leurs pratiques quotidiennes, notamment lors des travaux d'urbanisation, Bois-le-Roy étant une commune périurbaine en développement. Nous "visiterons" auparavant l'institution mayorale dans sa structure et son fonctionnement; en fin de parcours, nous centrerons notre attention sur les relations vécues au secrétariat particulier du maire. J'y ai exercé dix-sept années, le temps d'y respirer l'air et l'esprit de nos espaces de travail, et d'y vivre des jours empreints d'ombre et de lumière! Cela au service du public, ou … du maire. Tel sera le fil conducteur de ce voyage intérieur en la maison-commune attachante de Bois-le-Roy.
8
I. Côtoyerle maire Au "foyer central" mayoral Travailler dans les bureaux apparaît souvent comme une situation enviable. Ce n'est pourtant pas sans inconvénient. À ce point, par exemple, qu'il a fallu, en France, suspendre le droit de fumer en 2006, afin que l'air y soit respirable. Lequel air est plus ou moins bien supporté ; insufflé de manière conditionnée, il ne manque pas de véhiculer quelques virus malfaisants! Aussi pur soit-il, se pose toujours le délicat problème de le partager dans la sérénité … Je ne veux pas laisser supposer la vie de bureau intenable; on peut vivre des situations professionnelles plus nocives. En ce qui me concerne, j'ai, dans mon enfance, indirectement "perçu", par des oncles, le travail pénible dans les mines et plus directement dans une exploitation agricole durant mon adolescence. Je pense donc pouvoir faire la part des choses en la matière. Ici, sauf dangers effectifs sur la santé, l'effet essentiel du lieu de travail sur notre moral est précisément social. C'est vrai s'agissant des collègues qu'on ne choisit pas, mais davantage encore des chefs que l'on n'élit pas. Les concitoyens choisissent, de fait, leur maire, tel n'est pas le cas de nombre de ses employés. Ceux-ci doivent, bon gré mal gré, côtoyer le mayor ; terme désignant le maire dans certains pays anglophones, mais notion d'origine française. Ainsi au Moyen-Âge on trouvait des personnes s'occupant d'une mayorie: sorte de juridiction, précurseur de nos mairies actuelles. Cette précision d'ordre historique ne me fera pas oublier l'objectif essentiel de cette première visite en mairie: y "visualiser" les locaux municipaux de Bois-le-Roy, leur implantation et leurs occupants. Par là-même, découvrir des manières d'habiter son lieu de travail et révéler peut-être comment se conjuguent les proximités professionnelles et spatiales. Induisent-elles une proximité relationnelle entre les
9