//img.uscri.be/pth/602f7c49e91d57302ffacf7a9ea085c4c69aa979
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 5,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Discours de la guerre

De
448 pages
Chaque alerte fait la une : Chine-Vietnam ? Bataille des socialismes ? Israël ? Troisième guerre mondiale ? 25% du budget des Etats "civilisés", qui en discute ? Nous sommes tous la grande muette. Venir au monde c'est naître à la guerre : grâce à quoi, l'ouvrier à la chaîne ? Quand, les premiers travailleurs immigrés ? D'où, la consommation de masse ? Pourquoi des enfants, à quelle heure le babyboom ? Elle a bouleversé rapports de production et destins individuels, la lutte de famille et la scène des classes. Une, deux, trois apocalypses hantent l'Europe et la disciplinent, coincée entre crises du pétrole, cocktails molotov et bombes aux neutrons, une société dissuasive fête sa logique nécro, la fin du monde devient pain quotidien. La der des der fait accepter tout : Auschwitz, Goulag, Hiroshima. Napoléon guette au coin de la rue, une lutte se doit finale, toute rencontre bataille décisive ; le dernier monothéisme de l'Occident, la religion qui désarma les anciennes religions, finit de conquérir la planète au dieu secret, brûlant, intérieur de la grande guerre.
Voir plus Voir moins
Chaque alerte fait la une : Chine-Vietnam ? Bataille des socialismes ? Israël ? Troisième guerre mondiale ? 25% du budget des Etats "civilisés", qui en discute ? Nous sommes tous la grande muette. Venir au monde c'est naître à la guerre : grâce à quoi, l'ouvrier à la chaîne ? Quand, les premiers travailleurs immigrés ? D'où, la consommation de masse ? Pourquoi des enfants, à quelle heure le babyboom ? Elle a bouleversé rapports de production et destins individuels, la lutte de famille et la scène des classes. Une, deux, trois apocalypses hantent l'Europe et la disciplinent, coincée entre crises du pétrole, cocktails molotov et bombes aux neutrons, une société dissuasive fête sa logique nécro, la fin du monde devient pain quotidien. La der des der fait accepter tout : Auschwitz, Goulag, Hiroshima. Napoléon guette au coin de la rue, une lutte se doit finale, toute rencontre bataille décisive ; le dernier monothéisme de l'Occident, la religion qui désarma les anciennes religions, finit de conquérir la planète au dieu secret, brûlant, intérieur de la grande guerre.