280 pages
Français

Et voilà d'où tu viens mon enfant

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

"L'écriture, je l'effleure comme on offre un message à l'océan. J'écris sporadiquement comme l'eau qui s'échappe entre les doigts. Non pas comme un ouvrier laborieux, mais comme le papillon volage, je butine de situations en mémoires. Ce sont des rencontres, des voyages, des humeurs, des étonnements, des sourires, des sanglots et des pleurs. Mes écrits, je les confie au gré des hasards avec l'inquiétude de celui qui lâche aux vents la carte et sa baudruche, et s'apprête à attendre toute une vie qu'un inconnu la lui renvoie du fin fond de son enfance."

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 02 janvier 2015
Nombre de lectures 81
EAN13 9782336366265
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0135€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

nt

Jo Noorbergen

Et voilà
d’où tu viens mon enfant

Roman

Et voilà d’où tu viens mon enfant

collection
Amarante

ȱ

ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ

ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
©ȱL’Harmattan,ȱ2014ȱ
5Ȭ7,ȱrueȱdeȱl’Ecoleȱpolytechnique,ȱ75005ȱParisȱ
ȱ
http://www.harmattan.frȱ
diffusion.harmattan@wanadoo.frȱ
harmattan1@wanadoo.frȱ
ISBNȱ:ȱ978Ȭ2Ȭ343Ȭ04400Ȭ2ȱ
ȱ
EANȱ:ȱ9782343044002

ȱ

ȱ

Etȱvoilàȱd’oùȱtuȱviensȱmonȱenfantȱ

ȱ
ȱ
Amaranteȱȱ
ȱ
ȱ
ȱ
Cetteȱcollectionȱestȱconsacréeȱauxȱtextesȱdeȱ
créationȱlittéraireȱcontemporaineȱfrancophone.ȱ
ȱ
Elleȱaccueilleȱlesȱœuvresȱȱdeȱfictionȱ
(romansȱetȱrecueilsȱdeȱnouvelles)ȱ
ainsiȱqueȱdesȱessaisȱlittérairesȱ
etȱquelquesȱrécitsȱintimistes.ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
Laȱlisteȱdesȱparutions,ȱavecȱuneȱcourteȱprésentationȱ
duȱcontenuȱdesȱouvrages,ȱpeutȱêtreȱconsultéeȱ
surȱleȱsiteȱwww.harmattan.frȱȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ

ȱ

JoȱNoorbergenȱ

Etȱvoilàȱd’oùȱtuȱviensȱmonȱenfant
ȱ
ȱ
romanȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ
ȱ

ȱ
LȇHarmattanȱ



ȱ

Merciȱàȱtoiȱȱ
Véroniqueȱquiȱyȱasȱcruȱbienȱavantȱmoiȱȱ
Etȱàȱtoiȱ
Françoiseȱpourȱl’amourȱlumineuxȱqueȱjeȱlisȱdansȱtesȱ
yeuxȱetȱpourȱquiȱlaȱbagueȱestȱenfinȱsortieȱduȱtiroir.ȱ

etvoila.dou.tuviens.monenfant@gmail.com

https://www.facebook.com/groups/1537396813179273/

1- Lettre à ma vie

AvantȬproposȱ

Jeȱmeȱremetsȱàȱcréerȱdeȱl’artȱvisibleȱetȱmeȱcontrainsȱàȱproduireȱleȱ
moinsȱpireȱpossible.ȱȱ
Ilȱestȱdeȱcesȱconvergencesȱquiȱramènentȱàȱlaȱchoseȱcachée.ȱVousȱenȱ
faitesȱpartieȱVéronique.ȱȱ
J’étaisȱsculpteur,ȱbijoutier,ȱdécorateurȱdeȱthéâtreȱauȱdébutȱd’uneȱdeȱ
mesȱviesȱetȱcelaȱmarchaitȱplutôtȱbien,ȱj’enȱvivais.ȱLesȱamateursȱdȇartȱetȱ
desȱcritiquesȱtrouvaientȱmonȱtravailȱintéressant,ȱcontrairementȱàȱmonȱ
appréciationȱpersonnelle,ȱetȱjeȱm’enȱsuisȱlassé.ȱȱ
Unȱjour,ȱj’aiȱarrêtéȱdeȱproduireȱmaisȱjamaisȱdeȱcréer.ȱ
Depuisȱmaȱplusȱtendreȱenfance,ȱj’avaisȱlaȱcréationȱfacileȱetȱsansȱ
effort.ȱCelaȱm’aȱrenduȱlaȱvieȱsansȱsens.ȱJeȱn’arrivaisȱpasȱàȱêtreȱsatisfaitȱ
deȱceȱqueȱjeȱcréaisȱetȱêtreȱsonȱseulȱjugeȱestȱinsupportableȱquandȱlaȱcléȬ
menceȱetȱlaȱsatisfactionȱdeȱsoiȱneȱsontȱpasȱtolérées.ȱLeȱplaisirȱdeȱcréerȱ
estȱindissociableȱdeȱl’angoisseȱpourȱunȱperfectionnisteȱparesseuxȱhyȬ
peractif.ȱ
Etȱj’aiȱchangéȱdeȱvie,ȱpourȱenȱfaireȱmilleȱautresȱàȱlaȱfois.ȱȱ
Etȱmaintenant,ȱquaranteȱansȱaprès,ȱjeȱmeȱremetsȱpeuȱàȱpeuȱàȱcréerȱàȱ
nouveauȱduȱvisible,ȱcommeȱonȱremonteraitȱàȱl’échafaud.ȱL’écritureȱenȱ
estȱlaȱmoindreȱdesȱtortures.ȱȱ
Jeȱl’effleureȱcommeȱonȱoffreȱunȱmessageȱàȱl’océan.ȱJ’écrisȱsporadiqueȬ
mentȱcommeȱl’eauȱquiȱs’échappeȱd’entreȱlesȱdoigts.ȱNonȱpasȱcommeȱ

9

unȱouvrierȱlaborieux,ȱmaisȱcommeȱunȱpapillonȱvolage,ȱjeȱbutineȱdeȱ
situationsȱenȱmémoires.ȱȱ
Ceȱsontȱdesȱrencontres,ȱdesȱvoyages,ȱdesȱhumeurs,ȱdesȱodeurs,ȱdesȱ
étonnements,ȱdesȱsourires,ȱdesȱsanglotsȱetȱdesȱpleurs.ȱ
Mesȱécrits,ȱjeȱlesȱconfieȱauȱgréȱdesȱhasardsȱavecȱl’inquiétudeȱdeȱceluiȱ
quiȱlâcheȱauxȱventsȱlaȱcarteȱetȱsaȱbaudruche,ȱetȱs’apprêteȱàȱattendreȱ
touteȱuneȱvieȱqu’unȱinconnuȱlaȱluiȱrenvoieȱduȱfinȱfondȱdeȱsonȱenfance.ȱ
Jeȱphotographieȱaussiȱlaȱterreȱetȱsesȱhabitantsȱavecȱémerveillementȱ
etȱtimidité,ȱenȱethnologueȱpudique.ȱJeȱmitrailleȱàȱboutȱdeȱbrasȱtenduȱleȱ
longȱdeȱlaȱhanche,ȱsansȱviser,ȱcommeȱunȱvoyeurȱquiȱn’oseȱregarder.ȱAuȱ
retourȱdeȱmesȱdéambulationsȱjeȱrefaisȱleȱtrajetȱdeȱmesȱphotos,ȱetȱdéȬ
couvreȱceȱqueȱjeȱn’aiȱpasȱvu,ȱl’imperceptible,ȱl’inattendu.ȱJ’aimeȱmesȱ
photosȱfloues,ȱpasȱcadrées,ȱd’entreȱdeuxȱmoments.ȱJeȱtrie,ȱélagueȱetȱ
jetteȱceȱquiȱneȱmeȱsignifieȱrien.ȱJ’aimeȱlesȱprisesȱdeȱvuesȱoùȱjeȱsuisȱleȱ
seulȱàȱsavoirȱceȱquiȱneȱs’yȱtrouveȱpas,ȱceȱqu’ellesȱauraientȱpuȱêtre.ȱC’estȱ
deȱl’absenceȱqueȱmeȱnaîtȱleurȱprésence.ȱLeȱhasardȱmeȱsurprendȱsouventȱ
etȱl’emporteȱsurȱl’esthétique.ȱȱ
Jeȱcollectionneȱcesȱphotosȱpasȱfaites,ȱinexistantes,ȱneȱmontrantȱpasȱ
ceȱquiȱétaitȱémouvantȱdeuxȱsecondesȱavantȱouȱaprèsȱceȱquiȱresteȱàȱenȱ
voir.ȱȱ
J’aiȱbeaucoupȱdeȱtendresseȱpourȱlesȱpersonnesȱquiȱmontrentȱleursȱ
albumsȱdeȱsouvenirsȱenȱdisantȱàȱchaqueȱphotoȱ:ȱȱ
—ȱLà,ȱonȱneȱvoitȱpasȱbien,ȱjeȱsuisȱcachéȱparȱleȱrocherȱquiȱaȱbougéȱjusteȱ
auȱmomentȱoù…ȱc’estȱdommageȱqueȱceȱsoitȱflou,ȱparceȱque…ȱ
Pourȱleȱresteȱdeȱmonȱtemps,ȱjȇessayeȱdeȱcréerȱdesȱsituationsȱdeȱbonheurȱ
etȱd’émerveillement.ȱ
Parceȱqueȱceȱn’estȱpasȱencoreȱtoutȱàȱfaitȱdeȱlaȱsagesse,ȱjusteȱunȱdébutȱdeȱ
sérénité,ȱj’arriveȱenfinȱparfoisȱàȱrendreȱdesȱgensȱémerveillésȱd’euxȬ
mêmes,ȱàȱseȱdécouvrirȱdesȱpassions,ȱàȱcontemplerȱunȱleverȱdeȱjourȱenȱ
merȱetȱseȱvivreȱaussiȱflamboyantȱqueȱleȱciel.ȱAlorsȱseulement,ȱj’aiȱleȱ
sentimentȱdeȱcréerȱdeȱl’harmonie.ȱ
J’aiȱcourtȬcircuitéȱcertainesȱétapesȱdeȱlaȱcréationȱartistiqueȱpourȱallerȱàȱ
l’essentielȱ:ȱl’émotion.ȱJeȱmeȱsensȱatteindreȱlaȱquintessenceȱdeȱl’artȱ
quandȱjeȱparviensȱàȱrendreȱlesȱgensȱheureux,ȱsansȱlaisserȱdeȱtracesȱmaȬ
térielles.ȱȱ

10

Jeȱcommenceȱàȱcomprendreȱpourquoiȱceȱgoéland,ȱàȱtroisȱreprises,ȱestȱ
venuȱseȱposerȱsurȱmonȱvoilierȱdontȱuneȱfoisȱsurȱmaȱtête,ȱauȱcoursȱdeȱ
mesȱtroisȱdifférentesȱnavigationsȱdansȱsesȱeauxȱàȱlui.ȱ
Etȱceȱchevreuilȱsauvageȱetȱmaladeȱvenuȱmeȱlécherȱlaȱmainȱdansȱuneȱ
clairièreȱetȱqueȱj’aiȱemmenéȱchezȱmoiȱpourȱleȱsoigner.ȱ
Etȱcesȱoiseauxȱquiȱm’effleurentȱlaȱjoueȱenȱvolantȱautourȱdeȱmoiȱouȱquiȱ
entrentȱdansȱlaȱpièceȱoùȱjeȱmeȱtrouve.ȱ
Cetȱécureuilȱquiȱplusieursȱfoisȱm’aȱprotégé,ȱaccrochéȱàȱmaȱpoitrineȱenȱ
attaquantȱlesȱpassants…ȱȱ
Cesȱaraignéesȱquiȱétablissentȱleurȱtoileȱenȱtouteȱquiétudeȱàȱpartirȱdeȱmaȱ
chevelureȱetȱceȱpapillonȱvenuȱs’assoupirȱdansȱmaȱmain,ȱouȱcetȱautreȱdeȱ
sesȱfrèresȱvenuȱseȱposerȱsurȱlaȱfeuilleȱoùȱjeȱparlaisȱdeȱlui,ȱdeȱvous,ȱetȱ
quiȱestȱrestéȱtoutȱl’hiverȱvivant,ȱprèsȱdeȱmoi,ȱrelisantȱetȱcorrigeantȱmesȱ
textes.ȱIlȱestȱmortȱleȱjourȱmêmeȱoùȱj’aiȱécritȱleȱmotȱFin.ȱȱ
ȱ
Desȱhommesȱetȱdesȱfemmesȱseȱsententȱparfoisȱbienȱauprèsȱdeȱmoi.ȱ
ȱ
Jeȱcommenceȱàȱprendreȱmaȱvieȱenȱamitié.ȱ
ȱ
L’écritureȱmeȱresteȱenȱmystère.ȱ
ȱ
ȱ

11

Chapitreȱ1ȱ
Leȱclanȱ

1- Nous étions une fratrie

Maȱmèreȱnaquitȱfilleȱnaturelleȱdeȱpèreȱquiȱluiȱétaitȱinconnu.ȱElleȱs’enȱ
trouvaȱchargéeȱdeȱpuissanceȱetȱdeȱsingularitéȱàȱvie.ȱȱ
Elleȱdevintȱrésistanteȱcommunisteȱpendantȱlaȱguerreȱetȱparȱaprèsȱaussi.ȱ
Uneȱdeȱsesȱdésobéissancesȱàȱl’ennemiȱfutȱdeȱsauverȱdesȱcampsȱdeȱlaȱ
mort,ȱdesȱenfantsȱjuifsȱrusses,ȱréfugiésȱenȱBelgique,ȱenȱleurȱprocurantȱ
desȱcertificatsȱdeȱbaptêmeȱetȱenȱdevenantȱleurȱmarraine.ȱ
Unȱresponsableȱdeȱl’EtatȱcivilȱàȱBruxellesȱfabriquaitȱlesȱfauxȱpapiersȱ
d’identités.ȱȱ
Ilsȱenȱontȱsauvéȱceȱqu’ilsȱpouvaient.ȱ
Laȱconséquenceȱdeȱsesȱeffroisȱdeȱguerreȱfutȱdeȱneȱplusȱpouvoirȱallerȱenȱ
Allemagne,ȱpourȱquelqueȱraisonȱqueȱceȱsoit,ȱpendantȱbienȱdesȱannéesȱ
etȱdeȱn’avoirȱaucunȱcontactȱavecȱlesȱAllemandsȱdeȱsaȱgénérationȱouȱ
plusȱâgés.ȱElleȱseȱprivaȱduȱfestivalȱdeȱBayreuthȱtouteȱsaȱvie.ȱ
ElleȱavaitȱleȱmêmeȱrejetȱpourȱlesȱUSA,ȱdontȱaucunȱsymboleȱdeȱleurȱ
cultureȱneȱnousȱétaitȱpermisȱpendantȱtouteȱnotreȱjeunesseȱ:ȱblueȬjeans,ȱ
baskets,ȱchewingȬgum,ȱrockȱandȱroll,ȱWaltȱDisneyȱ(merciȱmaman,ȱauȱ
moinsȱpourȱceluiȬlà).ȱ
Elleȱneȱs’étaitȱpasȱencombréeȱdesȱhonneursȱfutilesȱd’êtreȱreconnueȱ
JusteȱparȱlaȱSynagogueȱdeȱBelgique,ȱetȱelleȱn’enȱgardaȱmêmeȱpasȱleurȱ
lettreȱhonorifique.ȱElleȱpréféraȱl’amitiéȱsimpleȱetȱexubéranteȱdesȱ

13

parentsȱetȱdesȱenfantsȱqu’elleȱavaitȱprotégésȱetȱsauvésȱdeȱl’horreurȱdesȱ
barbaresȱnazis.ȱ
Maȱsœur,ȱmesȱdeuxȱfrèresȱetȱmoiȬmêmeȱavonsȱbaignéȱtouteȱnotreȱ
enfanceȱdansȱcetteȱcohueȱd’amisȱslavesȱetȱromantiques,ȱperpétuelleȬ
mentȱprésentsȱdansȱnotreȱmaison.ȱLesȱdiscussionsȱamicalesȱetȱvéhéȬ
mentesȱfusaientȱentresȱRussesȱblancs,ȱRussesȱrouges,ȱRussesȱanarȬ
chistes,ȱRussesȱneutres,ȱetȱmêmeȱpasȱrussesȱduȱtoutȱ!ȱ
Nousȱétionsȱdiscrètementȱmédusésȱparȱlesȱemballementsȱdesȱunsȱetȱ
desȱautres,ȱtousȱleȱcœurȱsurȱlaȱmain,ȱprêtsȱàȱseȱjeterȱauȱfeuȱpourȱsauverȱ
l’autreȱdeȱlaȱnoyade.ȱNousȱavonsȱmangéȱduȱbortsch,ȱdesȱblinis,ȱduȱcaȬ
chaȱetȱdeȱlaȱpasquaȱdeȱfêteȱorthodoxe,ȱnousȱavonsȱrespiréȱrusse,ȱchantéȱ
russe,ȱpleuréȱrusse,ȱriȱrusse.ȱ
Ilȱyȱavaitȱunȱpeintreȱparmiȱeux,ȱdontȱmesȱparentsȱétaientȱlesȱplusȱ
grandsȱetȱlesȱseulsȱcollectionneursȱdeȱsonȱœuvre.ȱIlȱvivaitȱdeȱceȱqu’ilsȱ
luiȱachetaient.ȱ
Nousȱdéambulions,ȱdansȱcesȱtourbillonsȱd’idéesȱetȱd’argumentsȱintelȬ
ligents,ȱavecȱrespectȱetȱattention.ȱȱ
Tousȱappelaientȱnotreȱmèreȱ:ȱLOUȱLOU,ȱrarementȱAndrée.ȱ
Ceȱn’étaitȱpasȱunȱnomȱquiȱseȱchuchotaitȱ!ȱCeȱnomȱseȱclamait,ȱs’expiraitȱ
puissamment,ȱs’articulaitȱavecȱleȱcœur,ȱseȱvivaitȱd’intensitéȱetȱdeȱpasȬ
sion.ȱ
Moiȱonȱm’appelaitȱJohannes,ȱJohanȱouȱJoȱselonȱl’affectionȱetȱleȱtempsȱ
disponible.ȱ
Peuȱàȱpeu,ȱlesȱamisȱdeȱmesȱparentsȱdisparaissaientȱenȱmourantȱetȱ
«ȱleurȱtrouȱdansȱl’eauȱjamaisȱneȱseȱrefermaitȱ».ȱLesȱdiscussionsȱphiloȬ
sophiquesȱs’éteignaientȱfauteȱd’intervenants.ȱIlsȱnousȱontȱprécieuseȬ
mentȱléguéȱleursȱâmesȱslaves,ȱexcessivesȱetȱfabuleuses.ȱ
Cetteȱmaisonȱquiȱfutȱtoujoursȱouverteȱl’estȱrestée,ȱetȱleȱtourbillonȱ
devintȱceluiȱdesȱamisȱetȱamies,ȱpetitesȱetȱautresȱdeȱmesȱfrères.ȱLeȱfrigoȱ
restaitȱleȱcentreȱdeȱcroisementȱdesȱtrajectoiresȱdeȱchacun.ȱ
Ilȱyȱavaitȱparmiȱeux,ȱunȱtoutȱjeuneȱgarçon,ȱDenis,ȱfollementȱamouȬ
reuxȱdeȱmaȱsœurȱMargaretteȱetȱilsȱseȱpassionnèrentȱl’unȱpourȱl’autreȱ
pendantȱplusieursȱannéesȱjusqu’àȱceȱqu’ilsȱaillentȱvoirȱailleursȱcomȬ
mentȱlaȱvieȱpasseȱquandȱonȱseȱpasseȱl’unȱdeȱl’autre.ȱ
Quandȱj’aiȱeuȱ18ȱans,ȱjeȱsuisȱpartiȱversȱuneȱfemmeȱtendreȱetȱadorée.ȱ
Elleȱimpressionnaitȱtoutȱleȱmondeȱparȱsonȱallureȱdeȱreine,ȱlaȱsouplesseȱ
deȱsesȱmouvements,ȱsaȱtoléranceȱetȱsaȱgénérosité,ȱsaȱvoixȱcalmeȱetȱ

14

douce.ȱ
Quandȱelleȱmarchait,ȱonȱavaitȱl’impressionȱqu’elleȱrestaitȱsurȱplaceȱetȱ
queȱc’étaitȱleȱdécorȱquiȱdéfilaitȱautourȱd’elle.ȱToutȱleȱclanȱespéraitȱ
qu’elleȱrejoigneȱlaȱfamilleȱpourȱqu’elleȱyȱapporteȱsaȱforceȱdouceȱetȱrasȬ
surante.ȱMaȱmèreȱl’avaitȱaccueillieȱavecȱamour,ȱcontrairementȱàȱtoutesȱ
cellesȱquiȱl’avaientȱprécédée,ȱexpulséesȱsansȱménagementȱdeȱmesȱatȬ
tentions.ȱ
MaȱsœurȱMargaretteȱlaȱtrouvaitȱmoche.ȱȱȱ
Enȱl’épousant,ȱjeȱsuisȱdevenuȱencoreȱplusȱlaȱréférenceȱadulteȱpourȱtousȱ
cesȱadolescentsȱquiȱgrouillaientȱdansȱlaȱmaisonȱfamilialeȱetȱquiȱeuxȱsuȬ
bissaientȱlesȱséparationsȱdeȱleursȱparents.ȱElle,ȱelleȱdevenaitȱàȱsonȱinsu,ȱ
l’exempleȱdeȱtousȱlesȱpossiblesȱpourȱlesȱadolescentsȱqueȱnousȱlaissionsȱ
derrièreȱnous.ȱ
ȱ
Mon,ȱnotreȱpère,ȱfutȱunȱrésistantȱfarfeluȱdeȱdernièreȱminuteȱdeȱ
guerre,ȱpériodeȱreprésentéeȱparȱuneȱphotoȱdeȱluiȱdansȱl’arméeȱblanche,ȱ
unȱcertificatȱsignéȱdeȱsonȱchefȱdeȱbrigadeȱetȱquelquesȱhistoiresȱdrôlesȱ
seȱvoulantȱpérilleuses.ȱIlȱfutȱjusteȱunȱpeuȱcomédienȱroutierȱàȱlaȱ
Libération.ȱSonȱplusȱgrandȱrôleȱetȱleȱseulȱd’ailleurs,ȱfutȱceluiȱduȱcrocoȬ
dileȱrampantȱàȱplatȱventreȱdansȱuneȱrelectureȱdeȱRobinsonȱCrusoé,ȱ
aventureȱquiȱberçaȱtousȱnosȱrêvesȱd’enfants.ȱLeȱcrocodileȱétaitȱtrèsȱresȬ
semblantȱetȱonȱneȱvoyaitȱlaȱtêteȱdeȱl’acteurȱqueȱlorsȱduȱsalutȱfinal,ȱlaȱ
sortantȱpourȱl’occasion,ȱdeȱlaȱgueuleȱduȱreptileȱdeȱtissu.ȱ
Ilȱdécouvritȱsaȱfutureȱfemmeȱversȱlaȱfinȱdeȱlaȱguerre,ȱwalkyrieȱrousseȱ
flamboyante.ȱIlȱluiȱditȱqu’ilȱvoulaitȱcoifferȱsaȱchevelureȱd’orȱetȱqu’ilsȱ
auraientȱquatreȱenfants.ȱIlsȱpassèrentȱleurȱpremièreȱnuitȱd’amourȱsousȱ
unȱtrainȱenȱgareȱdeȱNamur,ȱpourȱêtreȱàȱl’abriȱdesȱbombardements.ȱȱ
Ilȱl’épousaȱàȱlaȱLibération,ȱdémontrantȱuneȱfoisȱpourȱtoutesȱqu’ilȱpouȬ
vaitȱêtreȱsage.ȱȱ
Ilȱneȱrenouvelaȱpasȱsouventȱcetȱétatȱdeȱgrâce,ȱtantȱlaȱvieȱetȱsaȱforceȱexuȬ
béranteȱleȱguidèrentȱsurȱdesȱcheminsȱplusȱtumultueux.ȱ
Elleȱétaitȱinstitutriceȱauȱfeuȱsacréȱetȱluiȱdevintȱgardienȱàȱl’étatȱsauȬ
vage,ȱduȱpremierȱparcȱnationalȱbelgeȱ:ȱceluiȱdeȱFurfooz.ȱIlȱavaitȱvuȱleȱ
roiȱAlbertȱetȱlaȱreineȱElisabeth,ȱcesȱdeuxȱhérosȱdeȱguerre,ȱarrivésȱincoȬ
gnitoȱpourȱvisiterȱleȱsite,ȱseȱfaireȱchargerȱsansȱménagementȱsurȱleȱdosȱ
duȱpasseurȱdeȱgué,ȱcommeȱilȱleȱfaisaitȱàȱsonȱaccoutumée,ȱquandȱleȱ
manqueȱd’eauȱneȱpermettaitȱpasȱl’usageȱdeȱlaȱbarqueȱplate.ȱIlȱlesȱavaitȱ

15

déposésȱl’unȱaprèsȱl’autreȱsurȱl’autreȱriveȱdeȱlaȱLesse.ȱIlȱavaitȱquelqueȱ
peuȱpétéȱsousȱlaȱchargeȱroyale,ȱd’unȱpetȱfrancȱetȱsansȱambages.ȱIlȱneȱ
s’enȱestȱplusȱjamaisȱremisȱquandȱilȱconnutȱleȱrangȱdeȱsesȱclientsȱetȱdeȬ
vintȱàȱvieȱ:ȱleȱroiȱdesȱpéteux.ȱȱ
Monȱfuturȱpèreȱs’étaitȱconstruitȱunȱchaletȱd’uneȱpièceȱplusȱterrasse,ȱ
làȱoùȱilȱavaitȱuneȱvueȱgrandioseȱetȱyȱrecevait,ȱenȱRobinsonȬTarzan,ȱsesȱ
amisȱsouvent,ȱsaȱjeuneȱfemmeȱinstitutriceȱlesȱweekȬends,ȱetȱleurȱfils,ȱ
moi,ȱparȱaprès.ȱȱ
Ilȱn’estȱpasȱrestéȱlongtempsȱdansȱcesȱnouvellesȱfonctions.ȱ
Leȱtempsȱdeȱraconterȱauxȱvisiteursȱqu’ilȱavaitȱtrouvéȱunȱcimetièreȱdeȱ
mammouthsȱdansȱuneȱpetiteȱgrotteȱoùȱlaȱcorpulenceȱd’aprèsȬguerreȱ
desȱraresȱtouristesȱneȱpermettaitȱmêmeȱpasȱàȱtousȱdeȱs’émerveillerȱdeȬ
vantȱlesȱquelquesȱossementsȱdeȱpouletsȱqu’ilȱyȱavaitȱenterrésȱetȱilȱfitȱ
autreȱchose.ȱ
Ilȱpritȱunȱvraiȱmétier,ȱprosaïqueȱetȱlucratif,ȱpourȱassumerȱsonȱétatȱmaȬ
ritalȱetȱpaternel.ȱȱ
Ilȱsupprimaȱleȱcôtéȱartisteȱdeȱsesȱaspirationsȱpourȱn’enȱgarderȱqueȱleȱ
secretȱduȱregret.ȱIlȱexcellaȱdansȱsaȱvoieȱdeȱreprésentantȱdeȱcommerce,ȱ
vendeurȱdeȱtoutesȱsortesȱauȱdébutȱmaisȱsurtoutȱdeȱvinȱetȱd’alcoolȱparȱ
après.ȱȱ
Ilȱfutȱleȱpremierȱhommeȱqueȱjeȱconnusȱquiȱn’acceptaȱniȱlesȱhonneursȱdeȱ
laȱréussiteȱprofessionnelle,ȱniȱlesȱpromotions.ȱȱ
IlȱseȱcontentaitȱdeȱnégocierȱsesȱaugmentationsȱdeȱsalaireȱenȱrestantȱdisȬ
crètementȱauȱbasȱdeȱl’échelle,ȱcontredisantȱenȱcelaȱavantȱlaȱlettre,ȱleȱfaȬ
meuxȱlivreȱ:ȱȱ
ȱȱȱȱȱȱȱȱȱȱLeȱprincipeȱdeȱPeterȱdeȱLaurenceȱJ.ȱPeterȱetȱRaymondȱHull.ȱȱ
J’aiȱcomprisȱbeaucoupȱplusȱtardȱlesȱraisonsȱprofondesȱdeȱsonȱaverȬ
sionȱdesȱresponsabilités,ȱenȱmeȱsouvenantȱavecȱquelleȱintensitéȱilȱnousȱ
racontait,ȱdansȱlaȱvoiture,ȱenȱpassantȱdevantȱuneȱstèleȱérigéeȱaprèsȬ
guerre,ȱl’histoireȱd’unȱbourgmestreȱetȱdeȱsonȱadjointȱquiȱavaientȱétéȱ
exécutésȱàȱcetȱendroit,ȱparȱlesȱBoches.ȱ
Appelésȱterroristesȱparȱlesȱenvahisseursȱmeurtriersȱetȱvénérésȱcommeȱ
résistantsȱhéroïquesȱparȱlaȱpopulationȱlocaleȱ(rienȱneȱchangeȱenȱceȱbasȱ
monde),ȱilsȱavaientȱétéȱchoisisȱenȱotagesȱàȱcauseȱdeȱleurȱfonctionȱpoliȬ
tique.ȱIlsȱavaientȱemportéȱleursȱsecretsȱdansȱlaȱmortȱenȱmartyrs.ȱ
Chaqueȱfoisȱqueȱnousȱpassionsȱdevantȱleȱmonument,ȱc’étaitȱleȱmêmeȱ
rituel.ȱMonȱpèreȱappritȱlàȱsansȱaucunȱdoute,ȱqu’êtreȱresponsableȱdeȱ

16

quoiȱqueȱceȱsoitȱcomporteȱdesȱrisquesȱquiȱneȱvalaientȱpasȱlesȱhonneursȱ
yȱafférant.ȱȱ
Ilȱappliquaȱtouteȱsaȱvieȱleȱrefusȱdesȱresponsabilitésȱquellesȱquȇellesȱ
soient.ȱ
J’apprisȱdeȱcetteȱhistoireȱqueȱlesȱterroristesȱdesȱunsȱsontȱaussiȱlesȱhérosȱ
desȱautres,ȱqueȱlaȱguerreȱn’estȱpasȱuneȱrigolade.ȱLesȱmédiasȱferaientȱ
bienȱdeȱrevoirȱl’usageȱduȱvocabulaireȱavantȱdeȱpendreȱtoutȱleȱmondeȱ
avecȱlaȱmêmeȱcorde,ȱetȱemployerȱlesȱmotsȱsanglantsȱpourȱceȱqu’ilsȱ
sontȱ:ȱlesȱguerresȱneȱsontȱpasȱdesȱinterventionsȱchirurgicales,ȱetȱlesȱ
bombardementsȱneȱsontȱpasȱdesȱfrappesȱpourȱceuxȱquiȱlesȱattrapentȱ
surȱlaȱgueule.ȱ
NotreȱpèreȱétaitȱunȱhommeȱtravaillantȱàȱpartȱégaleȱdansȱleȱfoyerȱfaȬ
milialȱetȱassistaitȱsaȱfemme,ȱcommeȱelleȱl’assistaitȱlui.ȱIlȱcuisinaitȱdéliȬ
cieusementȱetȱm’aȱapprisȱleȱplaisirȱduȱpartageȱetȱceluiȱd’êtreȱcréatifȱenȱ
celaȱaussi.ȱIlȱétaitȱslowȬfoodȱpourȱtoutȱceȱqu’ilȱfaisait.ȱIlȱnousȱemmenaitȱ
explorerȱlesȱgrottes,ȱmonterȱauxȱarbres,ȱaffronterȱdesȱrisquesȱetȱnousȱ
organisaitȱdesȱvacancesȱsauvagesȱetȱextravagantes.ȱLeȱseulȱproblème,ȱ
c’étaitȱqueȱl’onȱneȱnousȱcroyaitȱpasȱàȱl’écoleȱquandȱonȱracontaitȱnosȱ
aventures.ȱȱ
Notreȱmèreȱnousȱenseignaitȱleȱpiano,ȱl’art,ȱlesȱcultures,ȱlaȱréflexionȱ
etȱlaȱraison.ȱElleȱnousȱcultivaitȱavecȱtendresse.ȱTousȱlesȱdeuxȱnousȱontȱ
enseignéȱlaȱforceȱdeȱtravail,ȱleȱrespectȱdesȱconvictionsȱd’autrui,ȱ
l’écoute,ȱlaȱcompassion,ȱlaȱgénérosité,ȱl’artȱdeȱrecevoirȱcommeȱceluiȱdeȱ
donner,ȱleȱrespectȱdesȱengagements,ȱleȱrefusȱdeȱl’autoritéȱsansȱfondeȬ
ment,ȱl’amourȱetȱl’émerveillementȱdeȱchaqueȱminuteȱdeȱlaȱvie…ȱ
Nousȱétionsȱuneȱbandeȱdeȱtroisȱgarçons,ȱpasȱvraimentȱfrèresȱdepuisȱ
leurȱnaissance.ȱLudoȱetȱPaulȱétaientȱnésȱcinqȱetȱsixȱansȱbienȱaprèsȱmoiȱ
etȱavaientȱinterrompuȱparȱleurȱvenue,ȱlaȱpossessionȱàȱmonȱseulȱprofitȱ
d’uneȱmèreȱd’exception,ȱissueȱd’uneȱlignéeȱdeȱfemmesȱd’exception.ȱCeȱ
n’estȱqueȱplusȱtard,ȱquandȱilsȱeurentȱcesséȱd’êtreȱencombrantsȱetȱlesȱ
chouchousȱdeȱmaȱmèreȱàȱmoi,ȱqu’ilsȱsontȱdevenuȱmesȱfrères.ȱ
Pourȱmaȱsœur,ȱd’unȱanȱmaȱcadette,ȱc’étaitȱuneȱautreȱhistoire.ȱȱ
Neȱparvenantȱpasȱàȱbrillerȱauxȱyeuxȱdeȱnotreȱmère,ȱelleȱseȱrapprochaȱ
tantȱbienȱqueȱmalȱdeȱnotreȱpère.ȱȱ
…NousȱpassionsȱlaȱplupartȱdeȱnosȱvacancesȱenȱZélande.ȱNosȱpaȬ
rentsȱyȱécumaientȱlesȱbrocanteursȱdesȱîlesȱetȱlesȱplagesȱdésertes.ȱ

17

Ilsȱnousȱdéposèrentȱunȱjour,ȱnousȱlesȱgarçons,ȱchezȱunȱcoupeurȱdeȱcheȬ
veuxȱlocal.ȱ
Nousȱparceȱqueȱnosȱcheveuxȱcourtsȱétaientȱtropȱlongs,ȱetȱpasȱnotreȱ
sœurȱparceȱqueȱsesȱcheveuxȱlongsȱn’étaientȱpasȱencoreȱassezȱlongs.ȱȱ
Nousȱdevionsȱavoirȱdix,ȱcinqȱetȱquatreȱans.ȱ
Ilsȱnousȱavaientȱconfiésȱauxȱbonsȱsoinsȱdeȱceȱfigaroȱdesȱsévices,ȱleȱ
tempsȱdeȱfaireȱdesȱemplettes.ȱȱ
ȱ
Ilȱavaitȱcommencéȱparȱleȱplusȱpetitȱqui,ȱassisȱsurȱunȱtabouretȱplacéȱ
surȱleȱfauteuilȱdeȱcuirȱnoirȱdevantȱleȱmiroir,ȱn’avaitȱpasȱvuȱvenirȱleȱdanȬ
ger.ȱLeȱcoiffeurȱneȱtouchaitȱpourȱainsiȱdireȱpasȱàȱl’avant,ȱmaisȱs’acharȬ
naitȱàȱl’arrière…ȱȱ
Nous,ȱonȱvoyaitȱceȱquiȱseȱpassaitȱderrièreȱPaul,ȱc’estȬàȬdireȱdevantȱ
nousȱ:ȱunȱmassacreȱàȱlaȱtondeuseȱ!ȱȱ
Etȱlesȱcheveuxȱs’empilaientȱsurȱleȱsol.ȱ
ȱ
Etȱlesȱparentsȱquiȱn’arrivaientȱtoujoursȱpas.ȱ
ȱ
QuandȱceȱfutȱleȱtourȱdeȱLudo,ȱilȱessayaȱdeȱdireȱenȱfrançaisȱauȱmaîtreȱ
desȱlieuxȱqueȱceȱqu’ilȱvoyaitȱsurȱlaȱtêteȱdeȱceluiȱquiȱdescendaitȱduȱtaȬ
bouretȱétaitȱexactementȱceȱqu’ilȱneȱvoulaitȱpasȱpourȱlui.ȱLeȱraseurȱdeȱ
cheveuxȱluiȱavaitȱréponduȱ:ȱȱ
—ȱJaȱja,ȱjaȱja.ȱ
Ceȱquiȱdevaitȱsansȱdouteȱdireȱdansȱsaȱlangueȱnataleȱ:ȱcauseȱtoujours,ȱ
deȱtouteȱfaçonȱjeȱneȱconnaisȱpasȱd’autresȱfaçonsȱdeȱcouperȱlesȱcheveux,ȱ
etȱlesȱenfantsȱiciȱn’ontȱrienȱàȱdire.ȱMaisȱilȱdescenditȱduȱtabouretȱposéȱ
surȱleȱfauteuil,ȱàȱl’identiqueȱàȱquelquesȱcheveuxȱprès,ȱduȱpremierȱ
tondu.ȱLudoȱn’enȱcroyaitȱpasȱsesȱyeux,ȱilȱétaitȱabasourdi,ȱanéantiȱ!ȱ
Etȱlesȱcheveuxȱs’empilaientȱsurȱleȱsol.ȱ
ȱ
Etȱlesȱparentsȱquiȱn’arrivaientȱtoujoursȱpas.ȱ
ȱ
Ceȱfutȱmonȱtour.ȱJeȱneȱluiȱdemandaisȱpourtantȱpasȱdeȱmeȱlesȱrallonger,ȱ
mesȱcheveux,ȱjusteȱunȱtourȱd’oreille,ȱuneȱbrosseȱpasȱtropȱpetiteȱetȱc’étaitȱ
tout.ȱCelaȱauraitȱdûȱêtreȱàȱsaȱportée.ȱIlȱmeȱréponditȱ:ȱȱ
—ȱJaȱja,ȱjaȱja.ȱ

18

Etȱlaȱpeurȱm’envahit.ȱC’étaitȱterrible,ȱcommeȱd’attendreȱuneȱfesséeȱquiȱ
tardeȱ!ȱJ’avaisȱbeauȱluiȱavoirȱditȱqueȱjeȱneȱvoulaisȱpasȱavoirȱuneȱtêteȱ
commeȱcellesȱqu’ilȱavaitȱfaçonnéesȱsansȱentrain,ȱrienȱn’yȱfaisait,ȱlesȱcheȬ
veux,ȱmesȱcheveuxȱàȱmoiȱrejoignaientȱceuxȱdéjàȱtombésȱauȱsolȱduȱ
champȱdeȱbataille.ȱȱ
ȱȱ
Etȱlesȱparentsȱquiȱn’arrivaientȱtoujoursȱpas.ȱ
ȱ
Leȱcoiffeurȱpourȱbovinsȱayantȱfiniȱcommeȱilȱpouvaitȱd’avecȱmaȱtête,ȱ
attenditȱleȱretourȱdesȱparentsȱindignesȱpourȱencaisserȱleȱprixȱdeȱsesȱméȬ
faits.ȱNous,ȱonȱétaitȱassisȱlesȱunsȱcontreȱlesȱautresȱsurȱleȱbancȱetȱonȱ
n’osaitȱpasȱseȱregarderȱdeȱpeurȱdeȱseȱvoir…ȱȱ
Puisȱlasséȱd’attendre,ȱetȱsuccombantȱàȱlaȱfaimȱaprèsȱtroisȱcoupesȱconséȬ
cutives,ȱilȱétaitȱpartiȱdéjeunerȱenȱnousȱenfermantȱtoutȱseulsȱdansȱsonȱ
échoppeȱdeȱtorture…ȱL’heure,ȱc’estȱl’heureȱ!ȱȱ
Uneȱheureȱaprèsȱqueȱnosȱlarmesȱfurentȱsèches,ȱlaȱfamilleȱseȱretrouvaȱ
enfinȱréunie,ȱséparéeȱparȱlaȱvitrineȱdeȱceȱcoiffeurȱqueȱl’onȱneȱretrouvaitȱ
plus.ȱ
Jeȱmeȱsouviendraiȱtoujoursȱdeȱlaȱtêteȱdeȱmesȱparentsȱs’encadrantȱdansȱ
l’embrasureȱdeȱlaȱporteȱferméeȱàȱclefȱduȱsalonȱdeȱcoiffureȱminableȱdeȱ
ceȱtoutȱpetitȱvillageȱperduȱenȱcetteȱZélandeȱoubliée.ȱEuxȱdehorsȱenȱliȬ
berté,ȱnousȱdedansȱenfermés,ȱprisȱenȱotagesȱ!ȱ
Nousȱétionsȱmesȱdeuxȱfrèresȱetȱmoiȱassisȱenȱrangȱd’oignonsȱsurȱleȱ
bancȱauȱfondȱdeȱnotreȱgeôle.ȱNousȱavionsȱlaȱnuqueȱraséeȱjusqu’auȬ
dessusȱdesȱoreillesȱavecȱlaȱmarqueȱcirculaireȱd’unȱbol,ȱleȱresteȱàȱpeineȱ
plusȱlong.ȱ
Troisȱpetitsȱpagesȱenȱrage.ȱȱ
Troisȱcondamnésȱàȱlaȱmoquerieȱdesȱguillotines.ȱNous,ȱonȱallaitȱdevoirȱ
allerȱàȱl’écoleȱcommeȱçaȱ!ȱ
Laȱvitrineȱatténuaitȱàȱpeineȱlesȱéclatsȱdeȱrireȱhystériquesȱdeȱcesȱdeuxȱ
personnesȱqueȱnousȱneȱvoulionsȱplusȱappelerȱpapaȱetȱmaman.ȱIlsȱnousȱ
avaientȱabandonnésȱdansȱlesȱmainsȱdeȱcetȱassassin,ȱdeȱcetȱiconoclaste,ȱ
deȱceȱtortionnaire,ȱqui,ȱarméȱdeȱsonȱpeigne,ȱn’avaitȱpasȱplusȱécoutéȱnosȱ
suppliquesȱqueȱlesȱgrincementsȱdeȱsesȱciseaux.ȱ
Laȱsituationȱétaitȱencoreȱpireȱquandȱonȱvoyaitȱlesȱdeuxȱtêtesȱhilaresȱdeȱ
nosȱgéniteurs.ȱIlsȱétaientȱprisȱd’unȱfouȱrireȱetȱétaientȱsecouésȱcommeȱ
desȱpantinsȱàȱchaqueȱfoisȱqu’ilsȱcroisaientȱnosȱregardsȱoutrésȱetȱdeȱplusȱ

19

enȱplusȱfurieux.ȱ
—ȱVousȱpouvezȱarrêterȱdeȱrireȱparceȱqueȱceȱn’estȱmêmeȱpasȱdrôle,ȱetȱ
enȱplus,ȱonȱveutȱsortirȱd’iciȱnousȱ!ȱOnȱaȱfaim,ȱnousȱ!ȱ
Leȱcoiffeurȱestȱrevenuȱbienȱàȱsonȱaise,ȱperchéȱsurȱsonȱvéloȱhollanȬ
dais,ȱnoirȱetȱblanc,ȱaprèsȱunȱbonȱrepasȱprisȱdansȱl’atmosphèreȱdétendueȱ
deȱsaȱmaison.ȱIlȱavaitȱdûȱavoirȱleȱtempsȱdeȱlireȱtoutȱsonȱjournalȱetȱpeutȬ
êtreȱmêmeȱdeȱfaireȱuneȱsiesteȱbienȱméritée.ȱNousȱtrois,ȱonȱétaitȱdevenusȱ
orphelinsȱd’unȱcommunȱaccord,ȱlesȱdeuxȱguignolsȱquiȱsemblaientȱvouȬ
loirȱnousȱrécupérerȱn’enȱmenaientȱpasȱlargeȱdevantȱceȱgéantȱdeȱcoiffeurȱ
quiȱleurȱfaisaitȱlaȱmoraleȱ:ȱcommentȱétaitȬilȱpossibleȱd’abandonnerȱsesȱ
enfants,ȱsansȱargent,ȱchezȱunȱcoiffeurȱhollandaisȱ?ȱȱ
—ȱJeȱdevraisȱvousȱcompterȱuneȱgarderieȱenȱplus…ȱȱ
LesȱexȬparents,ȱpourȱnousȱrassurer,ȱnousȱdisaientȱqu’ilsȱnousȱtrouȬ
vaientȱtrèsȱbeauxȱcommeȱça,ȱqueȱc’étaitȱtrèsȱsportifȱetȱqu’ilȱn’yȱauraitȱ
pasȱbeaucoupȱd’enfantsȱaussiȱbienȱcoiffésȱqueȱnousȱdansȱnotreȱécole.ȱ
Onȱleurȱaȱditȱqueȱc’étaitȱjustementȱçaȱleȱproblème,ȱetȱqueȱsiȱc’étaitȱsiȱ
bienȱcoupé,ȱilsȱn’avaientȱqu’àȱenȱprofiterȱeuxȬmêmesȱdeȱceȱfigaroȬlà,ȱ
quiȱn’avaitȱjustementȱpasȱd’autresȱclientsȱceȱmoisȬciȱetȱonȱleȱsentaitȱenȱ
pleineȱforme,ȱprêtȱàȱrécidiverȱdeȱplusȱbelle,ȱmisȱàȱpartȱunȱdébutȱdeȱtenȬ
dinite.ȱIlsȱnousȱontȱditȱqueȱnon,ȱqueȱçaȱallaitȱtrèsȱbienȱcommeȱçaȱetȱqueȱ
nousȱdevionsȱrepartirȱpourȱéviterȱl’esclandreȱetȱl’attroupement.ȱAprès,ȱ
dansȱl’auto,ȱnosȱparentsȱhurlaientȱdeȱrireȱàȱchaqueȱnuqueȱraséeȱcroiséeȱ
enȱchemin,ȱvisiblementȱtoutesȱdesȱvictimesȱrésignéesȱduȱmêmeȱpsyȬ
chopatheȱenȱsérie.ȱ
Margaretteȱnousȱtrouvaitȱmoches.ȱ
Leȱresteȱdesȱvacancesȱneȱfutȱpasȱassezȱlongȱpourȱqueȱnosȱcheveuxȱ
repoussentȱlaȱhonteȱdeȱnotreȱapparenceȱavantȱleȱretourȱàȱl’écoleȱ!ȱPeuȱ
àȱpeuȱonȱs’estȱréhabituésȱàȱlesȱappelerȱpapaȱetȱmaman,ȱlaȱrepousseȱ
aidant.ȱ
ȱ
…J’aimeȱlaȱpoésieȱquandȱc’estȱlaȱvieȱetȱelleȱfutȱnotreȱquotidienȱavecȱcesȱ
parentsȬlà.ȱ
Jeȱn’aiȱpasȱcentȱansȱmaisȱdansȱlaȱrueȱdeȱmonȱenfance,ȱàȱBruxelles,ȱdansȱ
notreȱcommuneȱdevenueȱparȱlaȱsuiteȱchic,ȱilȱyȱavaitȱencoreȱunȱallumeurȱ
deȱréverbèresȱdeȱvilleȱ!ȱ
J’avaisȱdixȱans,ȱnourriȱauȱpetitȱPrinceȱdeȱSaintȬExupéry,ȱdistilléȱparȱunȱ
disqueȱvinyle,ȱdansȱlaȱtouteȱpremièreȱversionȱ:ȱcelleȱoùȱGérardȱPhilipeȱ

20

estȱleȱconteur,ȱetȱPierreȱLarqueyȱl’allumeurȱdeȱréverbères.ȱUneȱmerȬ
veille.ȱȱ
NotreȱallumeurȱpassaitȱtousȱlesȱmatinsȱavecȱsonȱtroupeauȱdeȱmouȬ
tonsȱetȱsesȱchiens,ȱéteignaitȱsesȱréverbèresȱenȱarpentantȱlesȱruesȱquiȱluiȱ
étaientȱattribuées.ȱIlȱfinissaitȱsaȱpromenadeȱmatinaleȱpoussantȱsesȱ
moutonsȱjusqu’àȱl’ObservatoireȱMétéorologiqueȱd’Uccle.ȱImmenseȱdoȬ
maineȱcirculaire,ȱauȱsommetȱd’uneȱcollineȱdontȱilȱavaitȱleȱbroutageȱgraȬ
tuitȱdesȱpartiesȱherbeusesȱenȱéchangeȱdeȱmenusȱentretiensȱetȱdeȱl’alluȬ
mageȱetȱl’éteignageȱdeȱsesȱréverbères.ȱȱ
Laȱplanèteȱaȱtournéȱdeȱplusȱenȱplusȱviteȱmaisȱilȱseȱconformaitȱàȱlaȱ
consigneȱquiȱneȱchangeaitȱtoujoursȱpas.ȱTousȱlesȱautresȱréverbèresȱdesȱ
ruesȱavoisinantesȱétaientȱautomatisés.ȱL’avaitȬonȱoublié,ȱluiȱquiȱ
n’émargeaitȱàȱaucuneȱrémunérationȱcommunaleȱ?ȱ
Ilȱportaitȱuneȱcapeline,ȱuneȱbesace,ȱtraînaitȱunȱbâton,ȱboitaitȱévidemȬ
mentȱetȱsemblaitȱneȱpasȱdevoirȱseȱlaverȱplusȱqueȱsesȱmoutons.ȱLeȱsoir,ȱ
ilȱrentrait,ȱrefaisantȱsonȱparcoursȱàȱl’envers,ȱallumantȱlesȱlanternesȱélecȬ
triquesȱavecȱsaȱclef.ȱȱ
Sesȱmoutons,ȱprofitantȱdeȱsesȱhaltes,ȱterminaientȱenȱvitesseȱleȱrepasȱduȱ
jourȱenȱrasantȱlesȱjardinetsȱsurȱleurȱpassage.ȱLesȱchiens,ȱaussiȱpaisiblesȱ
queȱleurȱmaître,ȱfaisaientȱleurȱmétierȱdeȱchiensȱfatiguésȱdeȱbergerȱfatiȬ
gué.ȱIlsȱarrêtaientȱlaȱtroupeȱpourȱchaqueȱtourȱdeȱclef,ȱmaisȱaussiȱlàȱoùȱ
ilȱyȱavaitȱenfinȱl’occasionȱdeȱparlerȱunȱpeu…ȱalorsȱvousȱpensez,ȱlàȱoùȱ
onȱrecevaitȱdesȱmorceauxȱdeȱsucreȱ!ȱ
Mesȱfrèresȱetȱmoiȱaccompagnionsȱleȱvieilȱhomme,ȱleȱtempsȱdeȱ
quelquesȱréverbères,ȱleȱplusȱjeuneȱd’entreȱnousȱluiȱdonnaitȱlaȱmain,ȱ
tandisȱqueȱnous,ȱlesȱgrands,ȱaidionsȱlesȱchiens.ȱ
C’étaitȱunȱtravailȱd’homme.ȱ
Margaretteȱtrouvaitȱçaȱcon.ȱ
Puisȱonȱleȱlaissaitȱdisparaîtreȱauȱloinȱsurȱsaȱplanète,ȱassurésȱdeȱleȱreȬ
trouverȱleȱlendemain.ȱIlsȱpassaientȱtousȱlaȱnuitȱdansȱuneȱdesȱdernièresȱ
fermesȱdeȱlaȱcommune,ȱenȱbordureȱdeȱl’avenueȱDefré,ȱnonȱloinȱdeȱl’amȬ
bassadeȱdeȱtoutesȱlesȱRussies.ȱ
Toutȱrecommençaitȱleȱlendemainȱmatinȱàȱl’aurore.ȱȱ
Chacunȱdeȱsesȱpassagesȱcréaitȱleȱjourȱetȱlaȱnuit.ȱȱ
Onȱretrouvaitȱdeȱtempsȱenȱtemps,ȱleȱmatin,ȱenȱoffrande,ȱsurȱleȱpasȱ
deȱlaȱporte,ȱunȱchiffonȱrempliȱdeȱchampignonsȱdesȱruesȱqueȱl’onȱn’osaitȱ

21

pasȱmangerȱetȱqui,ȱdiscrètement,ȱfinissaientȱrégulièrementȱàȱlaȱpouȬ
belle.ȱC’étaitȱunȱcadeauȱdeȱroi,ȱmaintenantȱjeȱleȱsais.ȱ
Ilȱyȱaȱplusȱdeȱcinquanteȱansȱdéjàȱqueȱj’enȱchérisȱleȱsouvenir.ȱ
Unȱjour,ȱilsȱontȱautomatiséȱleȱresteȱduȱsystèmeȱd’éclairageȱdeȱrue.ȱ
EtaitȬilȱmortȱouȱenȱestȬilȱmortȱ?ȱSesȱchiensȱetȱsesȱmoutonsȱavaientȱdisȬ
paru.ȱ
Bienȱplusȱtard,ȱlesȱchampignonsȱsontȱdevenusȱmaȱpréoccupationȱdeȱ
promenade.ȱJeȱdéposeȱdeȱtempsȱenȱtempsȱunȱpetitȱchiffonȱrempliȱdeȱ
maȱcueilletteȱmatinaleȱsurȱleȱpasȱdeȱlaȱporteȱd’amisȱendormis.ȱ
L’essentielȱestȱinvisibleȱpourȱlesȱyeux.ȱ
ȱ
…Trèsȱviteȱleȱcadetȱdeȱmesȱfrèresȱaȱprisȱlaȱrouteȱdesȱvaleursȱmatériellesȱ
quiȱl’éloignaȱdeȱnousȱdeux.ȱSaȱfemmeȱetȱsesȱétudesȱdeȱchirurgienȱorȬ
thopédisteȱl’amenèrentȱsurȱuneȱvoieȱoùȱsonȱascensionȱsocialeȱetȱéconoȬ
miqueȱpritȱlaȱplaceȱdeȱnosȱconnivencesȱfraternelles,ȱmaisȱpasȱdeȱnotreȱ
tendresseȱréciproque.ȱ
Enfant,ȱilȱétaitȱdéjàȱleȱseulȱdeȱlaȱfratrieȱàȱavoirȱdeȱl’argentȱdansȱsaȱ
tirelire…ȱNous,ȱnousȱn’avionsȱmêmeȱplusȱdeȱtirelire.ȱIlȱnousȱprêtaitȱ
volontiersȱtoutȱceȱqu’ilȱavait,ȱmaisȱpasȱtropȱsonȱargent.ȱIlȱrestaȱetȱestȱ
toujoursȱexceptionnellementȱdévouéȱàȱnotreȱbienȬêtreȱetȱàȱnotreȱsanté,ȱ
mettantȱàȱnotreȱprofitȱsesȱtrèsȱgrandesȱcompétencesȱinternationalementȱ
reconnues.ȱȱ
Ilȱmeȱmanqueȱparfois,ȱetȱquandȱonȱseȱvoit,ȱc’estȱfraternelȱetȱdistant,ȱtropȱ
deȱchosesȱseraientȱàȱrebâtirȱàȱchaqueȱfoisȱpourȱqueȱc’enȱsoitȱautrement.ȱ
MonȱfrèreȱLudoȱavaitȱeuȱuneȱvieȱdontȱilȱsȇétaitȱséparéȱetȱavaitȱtantȱ
bienȱqueȱmalȱtentéȱdȇenȱreȬbricolerȱuneȱautre.ȱȱ
Maȱsœur,ȱartisteȱelleȱaussi,ȱcommeȱnotreȱpèreȱàȱsesȱdébuts,ȱvoulutȱ
faireȱdeȱlaȱpeintureȱetȱboire.ȱElleȱseȱpersuadaȱd’avoirȱtrouvéȱsaȱvoie.ȱ
Maȱmèreȱétaitȱpersuadéeȱduȱcontraireȱ!ȱElleȱn’allaȱpasȱjusqu’auȱmétierȱ
d’artisteȱpeintre.ȱȱ
Elleȱabordaȱl’alcoolȱversȱsesȱquatorzeȱans.ȱElleȱremerciaȱlaȱboissonȱ
auȱdébutȱpourȱl’assuranceȱqu’elleȱluiȱprocuraitȱetȱleȱsentimentȱdeȱpuisȬ
sanceȱetȱdeȱsingularitéȱqueȱcelaȱluiȱconféraitȱparȱrapportȱàȱmoiȱquiȱneȱ
buvaisȱqueȱduȱlait,ȱmêmeȱdansȱlesȱbars.ȱ
Bienȱplusȱtard,ȱelleȱmeȱracontaȱqueȱnotreȱmèreȱseraitȱintervenueȱ
pourȱqu’elleȱneȱpoursuiveȱpasȱdansȱsaȱvoieȱd’artisteȱetȱqu’elleȱneȱpuisseȱ
pasȱs’inscrireȱàȱlaȱCambre,ȱécoleȱd’artȱàȱBruxelles.ȱC’estȱtrèsȱpossible,ȱ

22

laȱconnaissant.ȱJ’aiȱclôturéȱlaȱdiscussionȱenȱluiȱdisantȱqueȱpuisqu’elleȱ
avaitȱobtempéréȱaussiȱdocilement,ȱc’estȱqueȱnotreȱmèreȱn’avaitȱpasȱeuȱ
tort.ȱȱ
Elleȱregrettaȱtouteȱsaȱvieȱd’avoirȱsuiviȱl’exempleȱduȱpèreȱquiȱdélaissaȱ
l’embryonȱdeȱcarrièreȱartistiqueȱpourȱunȱmétierȱluiȱpermettantȱdeȱ
nourrirȱhonorablementȱsaȱfamille.ȱ
Lesȱscénariosȱfamiliauxȱontȱlaȱvieȱdureȱ!ȱ
Elleȱfitȱmalgréȱtoutȱdesȱétudesȱdeȱrestaurationȱdeȱl’artȱdesȱautres,ȱsansȱ
enthousiasme.ȱȱ
ȱ
Quantȱàȱmoi,ȱpousséȱparȱnotreȱmèreȱquiȱpensaitȱretrouverȱenȱmoiȱleȱ
sculpteurȬamantȱdontȱelleȱfutȱlaȱfemme,ȱlaȱmuse,ȱlaȱmécèneȬnourricièreȱ
etȱleȱmodèle,ȱjusteȱavantȱdeȱconnaîtreȱnotreȱpère,ȱjeȱdevinsȱsculpteurȱ
sansȱréelȱintérêt.ȱDansȱcetteȱvieȱd’artisteȱqueȱm’avaitȱpréconiséeȱmaȱ
mère,ȱj’aiȱtrouvéȱl’alibiȱd’uneȱvieȱfarfelueȱetȱlibertine.ȱ
JeȱpossèdeȱencoreȱdesȱlettresȱdeȱceȱÏanchéléviciȱetȱdesȱsculpturesȱ
qu’ilȱfitȱd’elle.ȱC’étaientȱlesȱcauchemarsȱpétrifiésȱdeȱmonȱpère.ȱIlȱluiȱ
avaitȱmalȱpardonnéȱlaȱnuitȱdeȱruptureȱqu’elleȱavaitȱpasséeȱavecȱsonȱ
artisteȱpourȱluiȱdireȱadieu,ȱavantȱdeȱdireȱoui…ȱàȱnotreȱfuturȱpèreȱ!ȱ
C’étaitȱrestéȱàȱjamaisȱpourȱluiȱuneȱlongueȱinquiétudeȱjamaisȱéteinte,ȱunȱ
mystèreȱpleinȱdeȱcertitudes.ȱȱ
J’étaisȱpourȱmaȱpetiteȱsœur,ȱceȱqu’elleȱn’étaitȱpas,ȱceȱqu’elleȱneȱferaitȱ
jamais.ȱȱ
Jeȱvivaisȱdédaigneusementȱenȱflibustierȱdeȱmaȱvie,ȱpendantȱqu’elleȱseȱ
résignaitȱàȱêtreȱbesogneuse,ȱhonnêteȱetȱtravailleuse.ȱ
Devenantȱàȱmonȱinsuȱsaȱréférenceȱinatteignable,ȱelleȱpritȱmonȱ
contreȬpiedȱetȱdevintȱcasanière,ȱcraintiveȱdesȱrisquesȱnonȱcontrôlés,ȱ
honnêteȱetȱdroite,ȱposéeȱetȱdouceȱavecȱlesȱautres,ȱaigrieȱd’avecȱelleȬ
même.ȱ
ȱ
Elleȱdevaitȱavoirȱseizeȱansȱquandȱelleȱm’aȱtéléphoné,ȱdésespérée.ȱȱ
Leȱcriȱétaitȱ:ȱȱ
—ȱViensȱmeȱchercher,ȱjeȱmeȱsuisȱréveilléeȱenferméeȱdansȱunȱasileȱdeȱ
fous,ȱonȱneȱveutȱpasȱmeȱlaisserȱsortir,ȱlaȱpoliceȱm’yȱaȱfaitȱenfermerȱcetteȱ
nuitȱàȱlaȱrequêteȱd’uneȱespèceȱd’amiȱàȱpeineȱétudiantȱenȱpsychologieȱ
quiȱétaitȱàȱuneȱsoiréeȱavecȱmoi.ȱIlȱsembleȱqueȱj’aieȱdûȱyȱboireȱunȱpeuȱ

23

trop.ȱIlȱaȱtrouvéȱqueȱmaȱvieȱdépendaitȱdeȱsonȱdiagnosticȱd’incompéȬ
tent…ȱIlȱparaîtȱqueȱj’aiȱdisjonctéȱetȱilȱm’aȱfaitȱcolloquerȱpourȱmeȱprotéȬ
gerȱdeȱmoiȬmême.ȱViensȱmeȱsortirȱdeȱlà,ȱjeȱsuisȱenfermée,ȱsansȱmesȱ
vêtements,ȱjusteȱenȱsousȬvêtementsȱetȱsousȱsurveillance,ȱonȱm’aȱpermisȱ
deȱdonnerȱunȱcoupȱdeȱfilȱpourȱteȱprévenir.ȱViensȱmeȱsauver,ȱneȱdisȱrienȱ
auxȱparentsȱ!ȱ
ȱ
Jeȱfusȱàȱl’entréeȱdeȱlaȱcliniqueȱunȱquartȱd’heureȱplusȱtard,ȱvêtuȱdeȱ
deuxȱpantalonsȱl’unȱsurȱl’autre,ȱdeuxȱchemises,ȱetȱd’uneȱsecondeȱpaireȱ
deȱchaussuresȱsouplesȱdansȱlesȱpoches.ȱJeȱsuisȱarrivéȱjusqu’àȱsaȱ
chambre,ȱtrèsȱsimplement,ȱenȱdemandantȱleȱcheminȱauȱportierȱsurveilȬ
lantȱl’entréeȱcommeȱlaȱsortie…ȱ
Maȱpetiteȱsœurȱs’estȱhabilléeȱdeȱceȱdontȱjeȱmeȱdévêtaisȱetȱnousȱsommesȱ
sortisȱtousȱlesȱdeuxȱparȱlaȱfenêtreȱdeȱsaȱchambreȱcommeȱdeuxȱmauvaisȱ
gamins,ȱfiersȱdeȱnotreȱbonneȱblague.ȱOnȱn’enȱaȱjamaisȱplusȱreparléȱparȱ
laȱsuite.ȱ
J’aiȱcruȱbienȱfaireȱàȱceȱmomentȬlà.ȱJeȱn’enȱaiȱjamaisȱétéȱtoutȱàȱfaitȱ
convaincuȱparȱlaȱsuiteȱ!ȱ
ȱ
Devenueȱfemme,ȱelleȱaȱcontinuéȱàȱêtreȱdroite,ȱjuste,ȱhonnête,ȱtravailȬ
leuseȱinfatigable,ȱsensible,ȱfidèleȱàȱsonȱmari,ȱmonȱadorableȱsœur,ȱetȱàȱ
boireȱpourȱnousȱdeux.ȱElleȱpritȱunȱvraiȱmétier,ȱprosaïqueȱetȱlucratif,ȱ
pourȱassumerȱsonȱétatȱmaritalȱetȱmaternel.ȱElleȱsupprimaȱleȱcôtéȱartisteȱ
deȱsesȱaspirationsȱpourȱn’enȱgarderȱqueȱleȱsecretȱduȱregret.ȱȱ
Elleȱexcellaȱdansȱsaȱvoieȱd’artisanȱhumbleȱetȱprécisȱetȱbutȱàȱseȱsoûler.ȱȱ
Margaretteȱtrouvaȱrapidementȱduȱtravailȱdansȱunȱmusée,ȱpuisȱdansȱ
d’autres.ȱȱ
Etȱpuisȱceȱfutȱtoutȱdeȱsesȱespérancesȱ!ȱȱ
ȱ
SaȱtrèsȱgrandeȱconscienceȱprofessionnelleȱlȇempêchaitȱdeȱboireȱpenȬ
dantȱleȱtravail,ȱceȱquȇelleȱneȱréservaȱtouteȱsaȱvieȱquȇauxȱsoirsȱsombres.ȱȱ
Elleȱexcellaȱàȱcontrecœurȱdansȱleȱdomaineȱdeȱl’expertiseȱetȱdeȱlaȱresȬ
taurationȱdeȱchefsȬd’œuvre.ȱAȱforceȱd’épouserȱlesȱgestesȱdesȱmaîtres,ȱ
elleȱavaitȱeffacéȱlesȱsiensȱetȱpériméȱsaȱcréativité.ȱElleȱparvintȱrapideȬ
mentȱauȱsommetȱdesȱresponsabilitésȱdeȱsonȱtravail,ȱdiscrètementȱetȱ
sansȱenȱtirerȱdeȱgloire.ȱElleȱs’obstinaȱtouteȱsaȱvieȱàȱnoyerȱlaȱcréationȱ

24

qu’elleȱavaitȱencoreȱenȱelleȱpourȱrendreȱl’humilitéȱdeȱsonȱtravailȱquotiȬ
dienȱsupportable.ȱ
ȱ
Dansȱlesȱlaboratoiresȱdeȱrestauration,ȱsobreȱetȱpuissante,ȱonȱlaȱsurȬ
nommaitȱLaȱDameȱdeȱfer,ȱparceȱqu’elleȱétaitȱsansȱpitiéȱpourȱleȱtravailȱ
malȱfaitȱetȱlesȱimbéciles.ȱL’esthétique,ȱlesȱbudgetsȱetȱlesȱdélaisȱétaientȱ
scrupuleusementȱrespectés.ȱElleȱpassaitȱàȱtraversȱtout.ȱRienȱneȱlaȱdéȬ
viaitȱdeȱsaȱmission.ȱ
Cetteȱexperteȱrefusaȱtouteȱsaȱvieȱlesȱpropositionsȱquiȱluiȱétaientȱ
faitesȱd’associationsȱavecȱsesȱemployeursȱetȱdeȱcréationȱenȱcommunȱdeȱ
nouveauxȱateliersȱdeȱrestauration.ȱȱ
Toutȱétaitȱproposéȱpourȱs’assurerȱl’exclusivitéȱdeȱsonȱsavoirȱetȱdeȱlaȱ
précisionȱduȱgeste.ȱ
Jamaisȱelleȱn’acceptaȱniȱlesȱhonneursȱdeȱlaȱréussiteȱprofessionnelle,ȱniȱ
lesȱpromotions.ȱ
Puisȱleȱgesteȱtrembla.ȱ
Puisȱl’oubliȱd’elleȱentraȱpeuȱàȱpeuȱenȱceuxȬlàȱmêmesȱquiȱl’avaientȱenȬ
censée.ȱ
Peuȱàȱpeuȱlaȱboissonȱluiȱaȱoffertȱceȱqu’elleȱavaitȱdeȱmieuxȱ:ȱlaȱtristesse,ȱ
l’anéantissement,ȱlaȱsolitudeȱdésespérante,ȱlaȱhonte,ȱtousȱlesȱrejets,ȱl’afȬ
faiblissement,ȱl’usureȱetȱleȱdésespoirȱdeȱceuxȱquiȱl’aimaientȱdeȱtenȬ
dresseȱouȱd’amour.ȱ
Laȱmortȱdeȱtousȱlesȱjoursȱdevenaitȱsonȱordinaire,ȱsonȱremède.ȱ
Elleȱéteignaitȱprogressivementȱtousȱsesȱespoirs.ȱȱ
Notreȱpetitȱfrèreȱmédecinȱaȱjetéȱl’épongeȱenȱfinȱdeȱcompte,ȱenȱtantȱ
queȱfrèreȱetȱenȱtantȱqueȱmédecin,ȱlasséȱdeȱneȱrienȱpouvoirȱfaireȱdeȱsiȬ
gnificatifȱetȱd’êtreȱenȱdisputeȱcontinuelleȱavecȱunȱêtreȱenȱdécomposiȬ
tionȱquiȱravageaitȱnosȱsouvenirsȱd’enfance.ȱ
Monȱpèreȱetȱsaȱnouvelleȱépouse,ȱdéçusȱdeȱneȱpasȱavoirȱpuȱlaȱculpaȬ
biliserȱauȱpointȱdeȱluiȱfaireȱprendreȱenfinȱdeȱbonnesȱrésolutions,ȱl’ontȱ
abandonnéeȱàȱsaȱfaiblesseȱmorbideȱetȱtristeȱet,ȱpuisqu’elleȱ«ȱn’étaitȱpasȱ
assezȱcourageuseȱpourȱseȱprendreȱenȱmainȱ»,ȱelleȱdontȱleȱcourageȱétaitȱ
magnifique,ȱl’ontȱlaisséeȱàȱsesȱépouvantes,ȱceȱquiȱn’étaitȱsommeȱtouteȱ
pasȱpireȱqueȱdeȱsubirȱleurȱattitudeȱpaternalisteȱetȱculpabilisante.ȱ
ȱ
Leȱmariȱdeȱmaȱsœurȱétaitȱfilsȱd’uneȱmèreȱalcoolique.ȱSonȱpèreȱetȱluiȱ
portaientȱleȱmêmeȱfardeau,ȱlaȱmêmeȱcroix.ȱIlsȱl’avaientȱtousȱdeuxȱbâtieȱ

25

surȱlaȱdépendanceȱdeȱleurȱconjoint.ȱSuivantȱl’exempleȱpaternel,ȱilȱs’ocȬ
cupaȱdeȱmaȱsœurȱavecȱuneȱcertaineȱcompétenceȱhéréditaireȱetȱsansȱauȬ
cunȱdouteȱauȱdébut,ȱavecȱamour.ȱCréantȱensembleȱleȱterrainȱdeȱleurȱ
interdépendance,ȱl’unȱauȱmalade,ȱl’autreȱàȱlaȱmaladie,ȱtousȱdeuxȱauȱ
malȬêtre.ȱȱ
Maȱsœurȱadoraitȱsonȱmariȱetȱétaitȱdésespéréeȱdeȱneȱplusȱpouvoirȱbrillerȱ
àȱsesȱyeux.ȱȱ
Jeȱn’aiȱjamaisȱcomprisȱcetteȱunionȱtantȱcelaȱsentaitȱlaȱlassitude,ȱl’inȬ
satisfaction,ȱleȱmanqueȱd’exubérance,ȱdeȱjoieȱetȱleȱvœuȱdeȱchastetéȱmasȬ
culine.ȱLeȱjourȱoùȱlaȱbelleȬmèreȱmourut,ȱilȱyȱeutȱcommeȱunȱbasculementȱ
dansȱleȱjeuȱdesȱrôles.ȱLeȱveufȱadmiréȱpourȱsonȱabnégationȱdonnaȱleȱ
signalȱduȱchangementȱdeȱcapȱpourȱtoutȱleȱmonde.ȱSonȱmariȱpritȱplusȱ
deȱdistanceȱetȱelleȱbutȱplusȱencore.ȱ
Elleȱpartitȱhabiterȱchezȱdesȱamisȱquiȱneȱluiȱreprochaientȱpasȱencoreȱ
deȱboireȱetȱqu’elleȱn’avaitȱpasȱencoreȱusésȱdeȱchagrin.ȱIlsȱlaȱretrouvèȬ
rentȱunȱmatinȱd’hiver,ȱcouchéeȱsurȱleȱsolȱdeȱleurȱcuisine,ȱbaignantȱdansȱ
sonȱsang,ȱivreȱpresqueȱmorte,ȱenȱétatȱd’hypothermieȱgrave.ȱ
Elleȱseȱréveillaȱàȱl’hôpitalȱoùȱonȱluiȱconseillaȱmollementȱdeȱsuivreȱuneȱ
cureȱetȱunȱsevrage.ȱ
Sonȱmariȱlaȱquittaȱdéfinitivement.ȱȱ
Sonȱtravailȱaussi.ȱ
Elleȱpensaȱavoirȱenfinȱcompris,ȱetȱquittaȱlaȱboisson,ȱleȱtempsȱd’unȱserȬ
ment.ȱ
Sesȱenfants,ȱtoutȱenȱl’aimantȱfilialement,ȱlaȱrenièrentȱenȱtantȱqueȱ
femme,ȱépuisésȱeuxȱaussi,ȱparȱceȱnonȬrespectȱapparentȱdeȱleurȱmèreȱ
pourȱeuxȱetȱpourȱelleȬmême.ȱToutȱl’amourȱqu’elleȱleurȱoffrait,ȱneȱcomȬ
blaitȱpasȱl’abysseȱdesȱdégâtsȱqu’elleȱleurȱimposait.ȱ
Toutȱpartaitȱenȱcouille.ȱ
Elleȱallaitȱtellementȱmalȱqueȱtoutȱceȱqu’elleȱtouchaitȱallaitȱmal.ȱ
Elleȱestȱrestéeȱfidèleȱàȱsesȱbouteillesȱdevenuesȱsesȱseulesȱcompagnesȱetȱ
chasteȱpourȱcetȱhommeȱquiȱrefleurissaitȱpourȱd’autres.ȱ
Ilsȱeurentȱuneȱsortieȱd’indivisionsȱdesȱplusȱcorrectesȱetȱhonnêtesȱdeȱ
partȱetȱd’autre,ȱceȱquiȱrenforçaȱencoreȱplusȱsonȱchagrinȱetȱleȱmanqueȱ
deȱlui.ȱȱ
Elleȱdutȱvendreȱenȱfinȱdeȱdécompteȱsaȱtropȱgrandeȱmaisonȱdeȱquartierȱ
deȱricheȱoùȱelleȱvivotaitȱpauvreȱetȱmisérablementȱseule.ȱ

26

Elleȱeffaçaȱsesȱsouvenirsȱd’aisance,ȱdeȱvoyagesȱenȱfamille,ȱdeȱseȱsentirȱ
désiréeȱetȱutile,ȱd’avoirȱdeȱl’autorité,ȱd’êtreȱadmirée,ȱdeȱmériterȱleȱresȬ
pect…ȱ
Elleȱrevécutȱchezȱnotreȱpère,ȱceȱveufȱremariéȱavecȱl’ombreȱd’uneȱautreȱ
femme,ȱadorableȱsansȱdoute,ȱprenantȱgrandȱsoinȱdeȱsonȱmariȱassuréȬ
ment,ȱleȱtempsȱdeȱfuirȱàȱnouveauȱleurȱbienveillanteȱetȱmaladroiteȱsolȬ
licitude.ȱ
ȱ
J’aiȱreprisȱpeuȱàȱpeuȱceȱresteȱdeȱsœurȱdansȱmesȱbras.ȱJeȱl’avaisȱrameȬ
néeȱàȱprendreȱdesȱdécisionsȱpourȱsaȱvie.ȱȱ
Elleȱavaitȱrachetéȱuneȱpetiteȱmaisonȱavecȱleȱresteȱdeȱsesȱéconomies,ȱyȱ
avaitȱfaitȱdesȱtravaux,ȱtropȱsûrement.ȱȱ
Elleȱrecherchaitȱduȱtravail,ȱpasȱassezȱsansȱdoute,ȱetȱavaitȱinéluctableȬ
mentȱtoutȱdilapidéȱjusqu’àȱlaȱrechute,ȱquiȱavaitȱclôturéȱlesȱcomptes.ȱ
Plusȱrienȱsinonȱlaȱtendresseȱetȱlaȱdouceurȱrespectueuseȱneȱpouvaitȱl’alȬ
légerȱdeȱsonȱfardeauȱdeȱbrumesȱéthyliques.ȱ
Elleȱavaitȱdécidéȱd’enȱfinirȱparȱl’alcool.ȱ
Elleȱneȱseȱnourrissaitȱplusȱqueȱdeȱbièresȱinavouées,ȱdeȱtomatesȱetȱdeȱ
mozzarella.ȱElleȱseȱpassaitȱd’alimentsȱraisonnablesȱdepuisȱcinqȱmois,ȱ
sansȱsusciterȱlaȱmoindreȱinquiétudeȱdeȱsonȱmédecinȱtraitant.ȱȱ
SonȱcorpsȱseȱdévoraitȱluiȬmêmeȱpourȱleȱnourrirȱetȱelleȱavaitȱprisȱcetteȱ
apparenceȱflasqueȱetȱterneȱdesȱgensȱquiȱseȱdétruisentȱméthodiquement.ȱ
Elleȱsemblaitȱêtreȱmonȱaînéeȱdeȱvingtȱans.ȱElleȱvoulait,ȱelleȱquiȱétaitȱmaȱ
référenceȱinatteignableȱdeȱcourage,ȱdeȱforce,ȱetȱdeȱdroiture,ȱqueȱjeȱvoieȱ
àȱquelȱpointȱelleȱseȱreprochaitȱencoreȱetȱtoujoursȱdeȱneȱpasȱavoirȱréussiȱ
àȱêtreȱmoi,ȱmoiȱquiȱmeȱfuyaisȱparȱinintérêt,ȱinlassablement,ȱméthodiȬ
quement.ȱ
ȱ
OnȱinvestiguaȱpourȱluiȱtrouverȱtoutesȱsortesȱdeȱcancersȱpourȱlesȬ
quelsȱdesȱexamensȱcoûteuxȱetȱintrusifsȱfurentȱordonnés,ȱcommeȱonȱpêȬ
cheraitȱlaȱsardineȱavecȱunȱporteȬavion.ȱSansȱrésultatȱaucun,ȱsiȱceȱn’étaitȱ
deȱl’épuiserȱencoreȱplus.ȱ
Onȱdécouvritȱqueȱsonȱfoieȱétaitȱenȱtrèsȱmauvaisȱétat,ȱmaisȱçaȱj’auraisȱ
puȱleȱleurȱaffirmerȱsansȱavoirȱfaitȱleursȱétudesȱ!ȱJeȱsuggéraiȱnaïvementȱ
qu’onȱluiȱprescrive,ȱdansȱunȱpremierȱtemps,ȱdesȱcomplémentsȱ
alimentaires,ȱpourȱlaȱsustenterȱetȱremettreȱpeuȱàȱpeuȱlaȱmachineȱenȱ
routeȱmaisȱjeȱn’obtinsȱpasȱleȱsuccèsȱescomptéȱetȱmaȱpropositionȱfutȱ

27