//img.uscri.be/pth/c72a995d8c4661feaf7efba762c6dd42730d4377
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : MOBI - EPUB - PDF

sans DRM

La Lumière de l'Amour

De
134 pages

Après le tumulte, la paix.
La Lumière de l'Amour est le témoignage d'un homme sensible qui a vécu et vit toujours pour le même idéal : l'amour. Nu, dénudé de tous ces artifices prudes ou faussement pudiques, le véritable roman d'une vie que les incessantes remises en question n'ont jamais brisée s'offre à vous. L'espoir est le maître mot de cet ouvrage que l'auteur a voulu simple et clair.


Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Couverture
Copyright
Cet ouvrage a été composé par Edilivre 175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50 Mail : client@edilivre.com www.edilivre.com
Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction, intégrale ou partielle réservés pour tous pays.
ISBN numérique : 978-2-414-11616-4
© Edilivre, 2017
Ombres et Lumières
A mon petit-fils, Ryan Ariles Chettibi, le Roi Lion. Que la lumière soit son royaume !
Dédicaces
Amours stase
Stase
Paisiblement somnolaient les blés dorés Au gré des soupirs d’un dieu attendri. Au loin, un mystérieux animal étirait à l’infini Une toison verte qu’un frisson continuel agitait.
Ici, tout semblait obéir à un immuable rite. La vie elle-même ne s’y aventurait qu’à pas de loup . Promeneur solitaire rongé par je ne sais quel courroux, Je tremblais comme je franchissais la porte interdi te.
Les chants de la terre fusionnaient en un silence u nique. Dans le souffle haletant d’une respiration bâtarde, Il me semblait être un intrus égaré par mégarde Dans l’intimité d’une nature pudique.
Lorsque je découvris dans un repli de l’océan blond Un petit village resserré en un même toit d’ardoise bleue, Je m’apprêtais à subir la colère du maitre de ces l ieux. L’orage tonnait au loin comme je décampais d’un bon d !
Bien souvent suis-je revenu ici Avide encore d’échapper à la morsure du temps. Jamais je n’ai retrouvé ce souffle puissant Qui, une fois, m’avait rajeuni ! Apt, le 25 Mai 1988 LP.
La bonne seconde
Attrapez une seconde, Attrapez-là au vol. Attrapez-là par surprise.
Enfermez-la dans vos mains, Enfermez-là bien. Surtout, ne la laissez pas s’échapper !
Fermez les yeux, Accrochez-vous à elle. Caressez-la avec tendresse.
Aimez-là ! Elle sera apprivoisée. Alors, ouvrez vos mains. Doucement, remettez-là en liberté.
Vous verrez, Elle reviendra vous voir. Elle reviendra vous aimer. Mais, choisissez la bonne seconde !
Salon, le 22 avril 2010 LP.
Amours rencontres
Uu matiu de priutemps
Tu es née un matin de printemps Toute fripée encore de fraîche innocence Lorsque je te découvris, nichée au creux du roc.
Drapée de cristallines larmes de rosées, Dans l’aurore glacée de l’altitude Comme une étoile amie, tu étincelais.
A genoux devant ton sanctuaire Par tant de sauvage beauté, fasciné, A ta source divine, longuement, je me suis abreuvé.
Depuis, frêle silhouette jetée Dans les feux vigoureux des premières lueurs du jou r, Je cours te rejoindre, ivre d’extases complices.
Un matin, pourtant, je sais, Je te retrouverai épuisée par les passions. Je te retrouverai, assassinée par le temps.
Lorsque tu glisseras dans l’éternité, Je serai là pour t’aimer encore et toujours. Un matin de printemps, je sais, tu renaîtras !
Salon, le19 avril 2010 LP.
Si je pouvais
Si je pouvais m’écrire sous tes doigts, Poser mes mots sur les lignes de ton corps, Le plus doux zéphyr te chanterait l’amour.
Si je pouvais m’inscrire sous tes pas, Tracer mes mots dans le sentier de tes espoirs, Le plus doux soupir te guiderait dans la nuit.
Ecoute la complainte d’un troubadour solitaire Aux poings éclatés par trop d’amours chantées, Aux yeux enfiévrés par trop d’exquises visions.
Ecoute la complainte d’un troubadour solitaire Frissonnant toujours sous le choc d’une rencontre, Le cœur transpercé par la mélodie nouvelle de ta ch anson.
Apt, 12 Juillet 1987 LP.