Le règne des femmes - 1715-1792

Le règne des femmes - 1715-1792

-

Livres
300 pages

Description

Malgré son titre, cet ouvrage ne défend pas une thèse. Il n'entend pas démontrer, mais faire découvrir, à travers une galerie de portraits, qu'au siècle des Lumières, et dans des domaines essentiels, nombre de femmes ont eu, par leur talent, un rôle si prédominant qui'l n'est pas excessif de parler d'un "règne" pour qualifier la nature de leur pouvoir. Ce pouvoir, elles ne l'ont pas conquis sur l'autre sexe car le déclin des élites aristocratiques et ecclésiastiques laissait la place libre. Ces femmes ont su s'en saisir et s'imposer avec éclat: elles s'appelaient Agnès de Pris, Claudine-Alexandine de Tencin, Sophie Arnould, Manon Roland... Sous leur influence on nommera les généraux et les ministres, on élira les académiciens, on décidera de la carrière des prélats. Rayonnantes en leurs salons, certaines affirmeront leur détermination jusqu'à l'échafaud. C'est l'histoire de ces femmes d' exception - une soixantaine, en tout - qui est ici contée.C'est le roman féminin des Lumières...

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 11 avril 2001
Nombre de lectures 39
EAN13 9782246615293
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Signaler un abus
Malgré son titre, cet ouvrage ne défend pas une thèse. Il n'entend pas démontrer, mais faire découvrir, à travers une galerie de portraits, qu'au siècle des Lumières, et dans des domaines essentiels, nombre de femmes ont eu, par leur talent, un rôle si prédominant qui'l n'est pas excessif de parler d'un "règne" pour qualifier la nature de leur pouvoir. Ce pouvoir, elles ne l'ont pas conquis sur l'autre sexe car le déclin des élites aristocratiques et ecclésiastiques laissait la place libre. Ces femmes ont su s'en saisir et s'imposer avec éclat: elles s'appelaient Agnès de Pris, Claudine-Alexandine de Tencin, Sophie Arnould, Manon Roland... Sous leur influence on nommera les généraux et les ministres, on élira les académiciens, on décidera de la carrière des prélats. Rayonnantes en leurs salons, certaines affirmeront leur détermination jusqu'à l'échafaud. C'est l'histoire de ces femmes d' exception - une soixantaine, en tout - qui est ici contée.C'est le roman féminin des Lumières...