Politique du rebelle

Politique du rebelle

-

Livres
352 pages

Description

Les précédents ouvrages de Michel Onfray s'attachaient à définir une esthétique et une morale - qui, l'une comme l'autre, s'autorisaient de la philosophie hédoniste de l'auteur. Avec ce nouveau livre, Onfray s'attaque à la Politique. Ce sera donc, à n'en pas douter, son ouvrage le plus violent et le plus provocateur. Qu'est-ce donc qu'une politique hédoniste? Comment la relation maître-esclave peut-elle ménager une place au principe de plaisir? Telles sont, ici, les grandes questions... Précisons que l'auteur, dès la splendide "ouverture" de son livre, revendique clairement sa généalogie: il est, viscéralement, anarchiste. Et cet anarchisme, il ne l'a pas rencontré d'abord dans le monde des idées, mais à travers l 'expérience de son propre corps lorsque, adolescent, il a été employé dans une laiterie normande. Ensuite, seulement, sont venus les livres de Stirner, de Sorel, de Proudhon. Voici donc, au sens le plus strict, une théorie de l'insoumission et de la résistance. Un livre "de gauche", bien sûr, et même d'une gauche très radicale.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 01 avril 2014
Nombre de lectures 18
EAN13 9782246780403
Licence : Tous droits réservés
Langue Français
Signaler un abus
Les précédents ouvrages de Michel Onfray s'attachaient à définir une esthétique et une morale - qui, l'une comme l'autre, s'autorisaient de la philosophie hédoniste de l'auteur. Avec ce nouveau livre, Onfray s'attaque à la Politique. Ce sera donc, à n'en pas douter, son ouvrage le plus violent et le plus provocateur. Qu'est-ce donc qu'une politique hédoniste? Comment la relation maître-esclave peut-elle ménager une place au principe de plaisir? Telles sont, ici, les grandes questions... Précisons que l'auteur, dès la splendide "ouverture" de son livre, revendique clairement sa généalogie: il est, viscéralement, anarchiste. Et cet anarchisme, il ne l'a pas rencontré d'abord dans le monde des idées, mais à travers l 'expérience de son propre corps lorsque, adolescent, il a été employé dans une laiterie normande. Ensuite, seulement, sont venus les livres de Stirner, de Sorel, de Proudhon. Voici donc, au sens le plus strict, une théorie de l'insoumission et de la résistance. Un livre "de gauche", bien sûr, et même d'une gauche très radicale.